Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
Le Deal du moment :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret ...
Voir le deal

Partagez
 

 Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 EmptyMar 11 Nov - 22:21





Œil pour œil, dent pour dent


- Les principaux dirigeants ? Et bien ce sont Simba et Nala. Bah oui, autant avoir les mêmes références Madame la juge.

Kira était très rancunière et n'avait vraiment pas appréciée la manière dont la juge s'était foutue de sa gueule durant l'interrogatoire donc maintenant c'était son tour. Elle allait souffrir, elle allait peut-être mais qu'est-ce que ça pouvait bien faire ? Certes, la Rose laissait beaucoup de gens derrière elle, surtout la petite Haizea qui aurait sûrement du mal à supporter deux morts à la suite mais c'était hors de questions de livrer le nom des dirigeants ; surtout qu'elle en faisait partie. Mais livrer Naeryan et Vilmos n'était même pas pensable.

Bien sûr, cette réponse ne plu ni à la juge ni à la blonde qui sauta de la table pour rejoindre la Rose ; elle se pencha sur elle, laissant une jolie vue à la demoiselle aux cheveux roses... Enfin joli vu, quand on est un mec quoi, parce qu'étant hétéro et une fille, cette vue la dérangeait presque. Pauvre trimbrée là, si le cousin apprenait que c'était elle qui avait torturé Kira, la blonde ne ferait pas le poids face à Zoro. Mais après c'est un choix, si elle devait se sacrifier pour qu'un membre du Gouvernement, voire deux disparaissent, c'était déjà ça de fait.

La Blonde sortit des dagues... Eh mais c'était celle de Kira ! Voleuse. La jeune femme laissa échapper un grognement ; elle avait horreur qu'on touche à ses affaires. C'était SES dagues et à tous les coups, elle ne savait pas s'en servir. Connasse. Elle commença a lui entailler aux bras, aux jambes et au ventre ; Kira se pinça les lèvres pour éviter d'hurleur, comme si elle allait donner cette satisfaction à l'autre folle. Même dans ces circonstances la jeune femme était forte, elle ne voulait pas paraître faible.

La Rose se mordit la joue, autant se concentrer sur une autre douleur, ce n'était rien, ce n'était qu'une mauvaise période à passer... Il fallait qu'elle pense qu'elle protégeait les autres ainsi. La juge se rapprocha de la demoiselle aux cheveux roses et écrase sa cigarette puante et dégoûtante sur le dos de la Domae ; toujours à se concentrer sur son autre douleur, elle ne laissa échapper aucun cri et pourtant dieu seul savait qu'elle souffrait. Mais ça passera, ce n'est qu'un moment à passer.

- A l'avenir, tu réfléchiras à deux fois avant de t'en prendre à moi, ordure.

C'est ça ouais, enfin elle ne s'était pas attaquée à la meilleure personne non plus... Qu'elle ne s'étonne pas si elle retrouve les Valets, le cousin, le copain et l'As Elementis devant sa porte un jour pour avoir sa jolie petite tête en trophée et pareil pour l'autre folle. Mais elle pouvait toujours courir pour avoir des réponses, et elle peut courir longtemps et loin ; Kira sait qu'elle va mourir dans tous les cas, soit dans les prochaines minutes, soit le lendemain au bout d'une corde. Autant mourir maintenant sans rien dire.

L'autre folle s'éloigne de la demoiselle aux cheveux roses, un coup d’œil sur le côté apprit à l'As qu'elle s'apprêtait à lancer la dague... Comme si elle savait viser... Et hop, la lame qui passe sous le nez de la demoiselle aux cheveux roses... Qu'est-ce qu'elle disait. Bon certes, la Rose avait quand même eu assez peur mais elle avait quand même raté. Et hop la deuxième lame dans l'épaule de la demoiselle aux cheveux roses qui ne peut retenir un cri... Connasse. Connasse. Connasse ! Kira serra les dents et laissa tomber sa tête en avant pour reprendre son souffle ; elle retenait ses larmes... Mais elle n'avait pas dit ses derniers mots. Elle pouvait encore se défendre.

- Tu... B-Bad Wolf... Il est dit sur vous que vous entretenez une relation assez... disons, "profonde" avec l'As Elementis, Zephyr Leindel ou plus couramment appelé "Gaea".

La jeune femme relève aussitôt la tête vers la juge... Pardon ? Une relation avec Gaea ? Ils étaient sérieux dans le Gouvernement là ? Mais peut-être que ce n'était pas dans le sens que l'entendait la demoiselle aux cheveux roses...

- Euh... "Profonde" dans quel sens ?

- Les Domae et les Elementis se sont-ils alliés pour que vous vous permettiez une telle relation ? Oh... et inutile de mentir, nous savons que vous êtes proches : C'est bien cet homme qui s'est interposé quand des chasseurs de tête en ont eu après vous... pour se battre contre cinq hommes avec un caractère de froussard, ce serait difficile de prétendre ne pas vous entendre avec... D'ailleurs, si vous ne parlez pas, il est fort possible que nous interrogions d'autres personnes, peut-être proches de vous, alors faites en sorte d'économiser leur salive.


... Ah ouais ok, alors si un garçon et une fille commencent à bien s'entendre ils sont forcément ensemble ? Mais EH HO, on n'est plus en maternelle, c'est bon, les amitiés filles-garçons existent de nos jours ! Et puis, la jeune femme était sûre qu'il était de l'autre bord de toute façon. Et puis merde, elle était en couple et... Han... Ils oseraient torturer les amis de la jeune femme ? Ils oseraient amener Shin pour le faire parler ? Ils oseraient torturer une mère de famille ? ... "Désolé Gaea, mais tu es assez grand pour te défendre."

- Nos Familles respectives ne sont pas au courant de cette relation... Enfin normalement. Ça n'a rien à voir avec le Gouvernement, ni les guerres ni rien. C'est juste...

Allez, dit-le, ce n'est pas si compliqué.

- Le coup de foudre. Voilà. L'amour fou. Enfin... Ni l'une ni l'autre ne devaient savoir ce qu'est l'amour... Entre la vieille peau qui pue la clope et la folle qui vole mes affaires, personnes ne voudra de vous.

Ce n'était pas la réponse qu'elles voulaient entendre, ce n'était pas la réponse qu'elles voulaient entendre... Elle va souffrir, elle va avoir mal... Kira serre les dents et se prépare déjà à sa nouvelle torture... La jeune femme regardait la juge dans les yeux, elle n'avait pas honte de ce qu'elle avait dit, elle pensait le moindre de ses mots ; elle entendit la Blonde faire un pas vers elle. L'As attendit le bon moment, le moment où elle s'y attendrait le moins ; toujours à fixer la juge dans les yeux, la Domae fit apparaître son loup sauta sur la Blonde et la mordit à l'épaule. Vengeance !

Kira fit aussitôt disparaît Astra, vu comment elle était folle, elle serait prête à le transformer en saucisse et la demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas faire subir ça à son animal. Un sourire triomphant s'afficha sur les lèvres de l'As, même si elle avait mal, même si elle allait mourir, elle pouvait avoir au moins le mérite de toujours vouloir se battre, de défendre sa vie jusqu'à la dernière seconde et qu'elle ne laissera personne sans cicatrice après lui avoir fait subir tout ce qu'elle subissait en ce moment.


Je m'exprime en sienna
Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 EmptyLun 17 Nov - 13:46



Oeil pour œil, dent pour dent...


Nemesis Phidias et Kira Seryk



- Tu... B-Bad Wolf... Il est dit sur vous que vous entretenez une relation assez... disons, "profonde" avec l'As Elementis, Zephyr Leindel ou plus couramment appelé "Gaea".

Dès que la juge exprima le fait que l'otage avait une relation avec un certain Élémentis, l'ancien camps de la Blonde et cela lui rappela des souvenirs ignorant tout ce qui se passait dans la pièce car elle aussi elle avait eut un lien avec un fameux As Élémentis, du moins avec sa fille qui lui avait fait découvrir des choses que son père devait ignorer, lui qui pensait sa fille si pure et chaste alors qu'en réalité elle était pire que sa copine blonde, elle qui était plus ou moins pure avant de la connaître. Cela lui remémorait de magnifique souvenir, surtout au lit où elle pouvait se donner à cœur joie sur l'ancienne fille de l'As où d'ailleurs cela avait limite fini à l'hôpital, Larxene n'y étant pas aller de main morte avec la jeune femme frêle, mais en même temps elle aimait ça alors elle s'en donnait à cœur joie vu qu'elle aimait donner la souffrance chez les personnes qu'elle croise et connaît, juste pour son propre plaisir, un vrai délice de repenser à tout ça, mais il fallait qu'elle se concentre sur l'interrogatoire, enfin sur sa torture plutôt. La Blonde revient sur terre en entendant la voix douce et agréable de la Juge qui s'exprimait à nouveau si froidement à la Rose.

- Les Domae et les Elementis se sont-ils alliés pour que vous vous permettiez une telle relation ? Oh... et inutile de mentir, nous savons que vous êtes proches : C'est bien cet homme qui s'est interposé quand des chasseurs de tête en ont eu après vous... pour se battre contre cinq hommes avec un caractère de froussard, ce serait difficile de prétendre ne pas vous entendre avec... D'ailleurs, si vous ne parlez pas, il est fort possible que nous interrogions d'autres personnes, peut-être proches de vous, alors faites en sorte d'économiser leur salive.

Le cerveau de la Blonde sursauta au fait qu'elle voulait interroger d'autre personne, cela voulait dire qu'elle pourrait torturer de nouvelle personne si jamais elle ne parle pas alors la blonde pourrait s'amuser avec d'autre personne alors la Blonde allait tout faire pour que la Rose ne puisse pas parler afin de pouvoir s'amuser d'avantage. Larxene s'en fichait de ce qu'elle pouvait bien dire, ou même ce que la Juge allait dire si la petite procureur continuait une torture injustifiée, mais dans tous les cas elle allait continuer. Le Procureur se déplaçait amusée à l'intérieur de la salle pour retrouver les dagues qu'elle avait lancé pour les ramasser car cela serait dommage de perdre de si belle arme pour blesser sa propriétaire avec. La Blonde se penchait, le corps bien en avant, montrant bien son fessier en direction de la Juge pour la tourmenter un peu, après tout la Rose n'allait pas être la seule à se faire torturer de la sorte, autant chauffer un peu celle qui pose des questions. La Blondinette montrait bien son derrière, moulé dans son manteau vu qu'en dessous elle n'avait rien à part sa lingerie. Elle se relevait en fin pour continuer à marcher dans la pièce, tournant en rond dans la pièce, se remettant près de la porte d'entrée, attendant la bonne occasion pour s'amuser un peu plus ; s'amusant pendant ce temps avec les dagues, trop grosses pour elle, mais amusantes.

- Le coup de foudre. Voilà. L'amour fou. Enfin... Ni l'une ni l'autre ne devaient savoir ce qu'est l'amour... Entre la vieille peau qui pue la clope et la folle qui vole mes affaires, personnes ne voudra de vous.

Larxene sursauta de son mur où elle venait de prendre appui en entendant l'otage emprisonné l'insulter de la sorte. Comment osait elle dire qu'elle était folle ? Oui elle est folle et alors ? La blonde est quelqu'un qui plaît énormément, c'est juste qu'ils ne restent jamais en vie pour le dire par la suite, surtout qu'elle préfère les femmes et non ces hommes abrutis et se faisant avoir dès qu'une petite paire de seins bouge sous leur nez, ce ne sont que des idiots alors oui elle se mêle des affaires des autres pour les faire souffrir d'avantage, oui elle est folle, mais tout le monde veut d'elle alors là c'était trop pour le procureur, elle allait voir de quoi elle était capable niveau torture, si cela ne lui suffisait pas, elle allait connaître la vraie Blonde. Elle se rapprochait d'un pas assez hâtive vers la femme aux cheveux Rose afin de lui planter à nouveau une dague dans l'épaule sauf qu'en arrivant vers la  jeune femme, un loup fit une apparition soudaine, venant mordre l'épaule de la blonde assez vivement, la faisant tomber en arrière et bien sûr elle voulait riposter aussitôt mais avant de lui avoir planter dans le crâne une dague, l'animal venait de disparaître comme par magie. La Blonde voyait rouge, qu'elle soit une Domae est compréhensible, mais de là à utiliser son animal durant une séance ce n'est pas du jeu.

L'ancienne Élémentis se relevait d'un pas vive, sautant presque du sol afin de se retrouver debout malgré sa douleur qu'elle ne sentait presque pas pour le coup, trop submergée par la colère qu'elle éprouvait envers la captive qui avait osé enfreindre les règles de l'interrogatoire et surtout de l'avoir blessée. Dès qu'elle fut debout, elle se jeta sur la Rose, la faisant trébucher en arrière, que la tête s'éclate ou non au sol ne lui emportait peu, même elle aurait préféré qu'elle s'éclate le crâne au sol pour lui faire le pied ; toute façon ce n'est pas le crâne qu'elle devait s'inquiéter, mais plutôt de son ventre.. Une dague venait de lui rentrer dans la chair aussi aisément que dans du beurre, la blonde en avait marre, le coup du loup c'était de trop et les réponses allaient se faire voir, le plus important était qu'elle souffre avant tout et cela se voyait sur le visage du procureur qu'elle voulait qu'elle souffre, un visage de psychopathe venait de se dessiner sur son visage, elle voulait la faire souffrir, qu'elle hurle, elle qui était si fière, si arrogante alors qu'elle n'était là que pour donner ce qu'elles voulaient et pour hurler d'horreur et de souffrance. Le procureur continuait d'enfoncer la dague dans le ventre de la Rose, l'enfonçant tout doucement, tout doucement, pour ensuite la retirer d'une traite, déchirant sûrement la peau, faisant gicler le sang.

Le procureur roula afin de pouvoir se retrouver derrière la femme allongée, enfin assise par terre pour la relever, l'asseyant correctement avec son trou dans le ventre afin qu'elle puisse regarder le juge à nouveau pour répondre cette fois-ci sérieusement à ses questions et pour s'y assurer, une fois que la Rose fut remise correctement, la Blonde recula son bras afin de le rabattre rapidement afin de planter d'un coup net et rapide une nouvelle dague dans le dos de la Rose, l'enfonçant à moitié dans un premier temps et si jamais elle tentait de faire sa belle encore, la dague s'enfoncerait d'avantage et des amies la rejoindront très vite dans le dos de la maîtresse du loup qui se fera embrocher s'il remonte son museau parmi eux.

- Maintenant tu réponds sale garce, on n'est pas là pour t'entendre dire n'importe quoi, on veut des réponses alors donne les ! À moins que tu  ne tiens pas à la vie ! Disait elle en enfonçant légèrement la dague dans le dos de la Rose.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 EmptySam 22 Nov - 19:19

- Les Domae et les Elementis se sont-ils alliés pour que vous vous permettiez une telle relation ? Oh... et inutile de mentir, nous savons que vous êtes proches : C'est bien cet homme qui s'est interposé quand des chasseurs de tête en ont eu après vous... pour se battre contre cinq hommes avec un caractère de froussard, ce serait difficile de prétendre ne pas vous entendre avec... D'ailleurs, si vous ne parlez pas, il est fort possible que nous interrogions d'autres personnes, peut-être proches de vous, alors faites en sorte d'économiser leur salive.

Je m'adosse contre le mur en croisant les bras, toisant la jeune fille de dos tout en m'interrogeant : Zephyr Leindel, couard incontesté de Quederla en plus de principal suspect du meurtre de ses parents demeuré jusqu'à présent sans réponse, aurait protégé une femme de cinq hommes armés ? Lui ? Dire que j'avais entendu dire qu'il avait fui en laissant ses Elementis se faire charcuter, après que son golem de terre ait été détruit par des manipulateurs d'eau... étrange, tout ceci semble échapper à ma logique et la sensation que cela me procure m'agace. Cette fille vaut-elle autant que ça à ses yeux pour mettre sa précieuse vie en danger ? Je l'observe et lorgne ses deux atouts féminins, haussant un sourcil : ... Sûrement pour ces deux-là, les hommes ne pensent qu'à ça, après tout... Tout en détournant rapidement mon regard de ces poches de graisse, je tente de mettre un peu d'ordre dans les données que mon cortex a retenu de lui. 32 ans, soeur jumelle et fils d'Elementis, on ne lui connait aucune petite amie (ou petit-ami), pas de vie amoureuse malgré un caractère de séducteur et aucune vie familiale, sa soeur ayant déserté Quederla après une amputation... quelle vie palpitante ! Mais ça ne m'aide pas actuellement...

Je me mords la lèvre en sentant le mal de tête approcher... Est-ce normal d'être célibataire avec un comportement comme le sien, ou a t-il fait le même voeu que moi ? Non, non, ça contredirait la rumeur comme quoi il sort avec l'As Domae... Aha ! C'est ça ! Il sort avec elle, mais en secret puisque cela serait considéré comme une trahison... Je pâlis subitement. Il y avait des enfants chez elle ! Des enfants ! Je déglutis, d'un seul coup terriblement embarrassée : Etait-ce les siens ? Ceux qu'elle a eus avec Leindel ? Les cacherait-elle dans sa demeure ? Mais à 22 ans, elle me paraît bien jeune pour avoir porté tout ça... même si les rumeurs de fétiches étranges circulent sur son petit-ami, sans compter l'inceste et l'homosexualité présumée... non. Non, je ne sais plus, je l'ai déjà croisé au bar gay. Je ne sais plus quoi penser, bon sang ! Qu'est-ce que c'est que ce mec ?! Quelle chance j'ai de ne pas avoir à l'interroger... Je toussote, persuadée de mon erreur. Plus j'y réfléchis, et plus la chose me paraît... bizarre ! Ce gars est bizarre ! Soit elle n'a aucun goût, soit la rumeur est infondée... Je ne sais pas, alors j'attends ma réponse :

- Le coup de foudre. Voilà. L'amour fou. Enfin... Ni l'une ni l'autre ne devaient savoir ce qu'est l'amour... Entre la vieille peau qui pue la clope et la folle qui vole mes affaires, personnes ne voudra de vous.

Je sursaute en même temps que ma collègue, entrouvrant légèrement les lèvres. Elle n'a vraiment peur de rien celle-là... Je détourne mon regard de la jeune procureure penchée - matte pas son cul, Nem', le matte pas, c'est indigne de toi, pour enfin soupirer. Et l'autre qui s'énerve... Je me mords la lèvre en pouffant, ne faisant pas attention à ma douce appellation... Vieille peau, oui, je l'ai souvent entendu, trop pour y prêter une quelconque attention. De plus, l'idée de finir mes jours seule ne m'effraie pas, et mieux, me plaît plutôt pas mal, donc non, vraiment, je ne me vexe pas de ses propos. Je me contente de décocher un sourire, le perdant subitement lorsque je vois son épaule de nouveau ravagée sous le tranchant de sa lame.

- Peut-être que ce que vous dîtes est vrai, et je ne parle pas de ma collègue mais uniquement de mon cas... Mais quand je vois ce que certaines piochent, en l’occurrence ce que vous avez pioché, je me dis que ce n'est pas plus mal. Vos goûts sont... "particuliers", disons... Ça a dû être votre côté "mâle" qui a dû lui plaire, sans doute... j'ai toujours pensé qu'il était homosexuel, tiens...
Je soupire puis réalise en ouvrant les yeux que quelque chose vient d'apparaître, un loup en l'occurrence. Sautant par dessus le bureau pour me planquer derrière, je recloue mes paupières en entendant ma collègue se faire attaquer, m'armant d'un stylo au cas où la chose s'approcherait... Certes, ce n'est pas grand-chose, à l'heure actuelle. Mais des yeux cèdent aisément au contact d'une mine, et aucun animal aveugle ne pourrait infliger le moindre mal. Heureusement, le loup semble avoir disparu car Larxene se relève avant d'agresser de nouveau l'accusée, la renversant sur le sol avant de lui enfoncer une lame dans le ventre. Le sang coule paresseusement de la plaie en laissant derrière lui de longues traînées rougeâtres me donnant envie de tourner de l'oeil, mais l'heure n'est pas aux évanouissements. D'un pas rapide, je fonce sur ma collègue pour lui attraper le bras de façon à l'arrêter avant qu'elle ne tue Bad Wolf. Elle ne doit pas mourir... elle ne le doit pas, pas maintenant du moins ! Tandis que je la retiens, elle en revanche n'en demande pas plus et retire sa dague pour ensuite redresser notre invitée d'honneur comme si de rien n'était... pour ensuite replanter sa lame, mais dans son dos. Je porte ma main jusqu'à mon visage d'un air blasé. J'inspire longuement, puis soupire en l'écoutant :

- Maintenant tu réponds sale garce, on n'est pas là pour t'entendre dire n'importe quoi, on veut des réponses alors donne les !

Charmant. Poétique. Quel langage fleuri ! Mais je compatis... Tout en marmonnant un "Je reviens..." suivi d'un : "Et ôtez-moi cette dague de son dos, je vous prie ! Tant que je ne suis pas là, ne la malmenez pas inutilement.", je déserte la pièce pour aller chercher de quoi soigner les deux sauvageonnes si les choses tournent mal. Et bon dieu, je sais qu'elles vont mal tourner ! Je le sais, les deux sont aussi cinglées l'une que l'autre... J'erre quelques temps dans les couloirs et ramasse dans une autre salle une gaze et de quoi désinfecter les plaies, en l'occurrence, de l'alcool... arh, si j'attrape celui qui picole dans le commissariat, je jure que ça va barder. Il va finir avec cette bouteille là où je pense, et l'histoire sera réglée... ! Mais pas le temps, pressons avant de retrouver Bad Wolf à moitié morte du fait de mon absence. Je cours jusqu'à la porte avant de l'ouvrir en grand, attrapant ma collègue sans prêter attention à ce qu'elle pouvait bien faire pour ensuite la faire s'asseoir sur la chaise.

- Je suis désolée que vous ayez été blessée mademoiselle, j'ignorai qu'elle pouvait faire apparaître son loup à tout moment. Cependant, comme je sais que vous n'allez pas vouloir partir pour aller soigner ça, surtout que ça risque de s'infecter, je me permets de jouer les infirmières pour l'instant. Ne bougez pas, uh ? Bad Wolf, vous aurez vous aussi des soins, j'ai pris suffisamment pour vous deux... je n'aimerais pas que vous mourriez lors d'un de mes interrogatoires, ça ferait tache.

Je lâche de nouveau un soupir blasé avant de verser un peu d'alcool sur un morceau de gaze, tamponnant alors doucement la plaie de ma collègue en faisant attention à ne pas m'en prendre une si jamais cela lui fait mal... Pas ma faute, au pire. Néanmoins, je ne garde pas le silence. Après avoir désinfecté la morsure, j'observe Bad Wolf tout en enroulant l'épaule de la procureure dans une bande de tissu :

- Nous risquions déjà poser des questions à votre petit-ami de toutes manières... Après tout, sans roi ni reine des deux côtés, c'est bien vous deux qui dirigez le tout, n'est-ce pas ? En revanche, j'espère que ma jeune collègue ne le malmènera pas de trop, après tout... les hémophiles ne sont pas au top question torture. Nouvelle question du coup... Où se situe votre QG ? Pas de mensonges, j'irai vérifier.

Revenir en haut Aller en bas
Théodora Fleming

Théodora FlemingMessages : 2952
Date d'inscription : 15/08/2012


Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 EmptyDim 23 Nov - 20:23





Œil pour œil, dent pour dent


Faire apparaître Astra n'était peut-être pas la meilleure solution à faire mais elle avait un peu paniquée à ce moment-là ; elle avait vu l'autre folle se rapprocher dangereusement d'elle. Kira devait se défendre et étant attachée, elle ne pouvait que faire ceci ; l'As était quand même heureuse de l'avoir blessée surtout qu'Astra n'était pas très tendre lorsqu'il enfonçait ses crocs dans la chair... Bien fait. C'est d'ailleurs pour cela que la Rose gardait la tête haute.

La membre du Gouvernement s'approcha d'un pas rapide de la demoiselle aux cheveux roses et donna un violent coup de pied dans la chaise pour la faire tomber, heureusement la tête n'avait pas tapée contre le sol mais tout ça l'avait un peu secouée. La dague de la demoiselle aux cheveux roses rentra dans son ventre, lui arrachant un horrible cri ; elle aurait déjà dû supplier, dire ce qu'elle savait mais c'était hors de question ! Qu'ils allaient se faire foutre ! Plutôt crever que de dénoncer sa famille.

La chaise de releva et la dague s'enfonce dans le dos de la jeune femme... Heureusement que ce n'est pas Zoro sinon il aurait préféré se suicider à ce moment-là ; impossible de retenir ce cri perçant et ces larmes qui coulent le long de sa joue... La Rose avait tellement mal, peut-être qu'elle devrait invoquer Astra en dehors de la pièce pour qu'il aille chercher de l'aide ; elle devait sortir vite d'ici... Et pourtant, la juge avait tenté de l'arrêter, mais elle était trop dans sa folie pour ça... Bien tenté.

- Maintenant tu réponds sale garce, on n'est pas là pour t'entendre dire n'importe quoi, on veut des réponses alors donne les !

- Va te faire foutre.


Elle avait eu du mal à dire ces quelques mots mais elle pouvait toujours pour avoir ses réponses... La juge s'en alla, qu'est-ce qu'il y a, le spectacle était bien trop délicat pour une personne de son rang ? Pauvre choute. Elle demanda quand même à retirer la dague de son dos, oh quelle charmante attention de sa part et elle lui a même demandé de ne pas la malmener... Bah oui, ce serait con de mourir en plein interrogatoire hein ? Surtout quand on n'a eu aucune réponse.

Nemesis revint dans la salle accompagnée de compresses et d'alcool... Et bien ça bosse dans le Gouvernement. Elle attrapa sa collègue qu'elle força à asseoir sur la chaise ; la demoiselle aux cheveux roses laissa sa tête tomber en avant le temps qu'elle la soigne... Ça faisait tellement mal, elle voulait tellement rentrer chez elle ; la Rose retenait ses larmes, à quoi ça sert de pleurer devant des femmes comme ça ? Même la juge n'aura pas pitié d'elle et ce n'est pas par la pitié qu'elle arrivera à s'en sortir.

- Nous risquions déjà poser des questions à votre petit-ami de toutes manières... Après tout, sans roi ni reine des deux côtés, c'est bien vous deux qui dirigez le tout, n'est-ce pas ? En revanche, j'espère que ma jeune collègue ne le malmènera pas de trop, après tout... les hémophiles ne sont pas au top question torture. Nouvelle question du coup... Où se situe votre QG ? Pas de mensonges, j'irai vérifier.

QUOI ?! Il était hémophiles ? Oh non... Il ne devait surtout pas les suivre, Kira espérait vraiment qu'il aura la bonne idée de ne pas les suivre, de les attaquer, de se défendre, bref il devait surtout pas se retrouver dans cette pièce... Malheureusement, aucun moyen de le prévenir, certes il sera sûrement au courant que la demoiselle aux cheveux roses a été emmené par le gouvernement mais il ne va pas venir jusqu'ici... Que deviendrait sa réputation si on apprend qu'un Elementis vient sauver une Domae ?

Et pour ce qui est des QG, ils pouvaient toujours courir pour avoir la réponse... Elle pourrait donner un endroit mais ils iraient vérifier et elle pourrait avoir de gros problèmes ; de plus, depuis le début, la Rose ne répond à aucune question et ce serait plutôt louche d'y répondre maintenant et calmement.... Sa vision se brouillait, ses pensées s'emmêlaient... Toujours tête baissée elle cherchait à quoi répondre...

Peut-être qu'elle devait tomber dans les pommes ? Elle était dans cette position depuis pas mal de temps déjà, elle avait perdu beaucoup trop de sang... Et elle avait peur que si elle parlait, elle risquerait de dire l'endroit du QG... L'As ne bougea pas, fermant de plus en plus ses yeux, elle voulait dormir, elle n'avait plus la force de rien... Et si il la tuait pendant qu'elle était inconsciente ? Bof, elle ne sentirait plus la douleur. La jeune femme ne bougea plus et ralentit son rythme cardiaque, peut-être qu'ils reporteront l'interrogatoire plus tard si elle est tombée dans les pommes ? Dans tous les cas, elle n'allait pas bouger.


Je m'exprime en sienna
Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 48712_s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 EmptyLun 24 Nov - 16:15



Oeil pour œil, dent pour dent...


Nemesis Phidias et Kira Seryk



- Maintenant tu réponds sale garce, on n'est pas là pour t'entendre dire n'importe quoi, on veut des réponses alors donne les ! À moins que tu  ne tiens pas à la vie !

- Va te faire foutre.

Elle ne semblait pas avoir saisie dans quelle situation elle se trouvait, elle était dans une situation de soumission et c'était le procureur qui tenait la laisse, elle n'aurait jamais dû lui répondre de la sorte après tout sa vie était entre ses mains ; c'était peut-être un interrogatoire, mais à cause du loup, la Blonde n'en avait plus rien à faire et était vraiment prête à tuer la Rose, de toute façon cela ne serait pas la première qui serait morte durant un interrogatoire un peu trop corsé alors cela ne la gênait absolument pas qu'elle ne soit que la suivante d'une grande liste de mort collatéral. Larxene voulait continuait de lui enfoncer des lames dans le dos, sauf que le Juge semblait être tourmenter, faisant des petits signes pour dire qu'elle allait partir et revenir ensuite. La Blonde s'interrogeait de la raison de ses agissements, savoir pourquoi elle partait, c'était peut-être le signe qu'elle était d'accord pour qu'elle puisse la tuer, mais ne voulant pas voir cela devant ses magnifiques yeux purs et chastes. Le Procureur regardait son « supérieur » partir de la pièce, laissant les deux jeunes femmes seules dans la pièce qui devait sûrement être surveiller par des hommes voulant profiter du spectacle, sûrement pour ça que la Blonde ne fit rien de mal hormis embrasser la joue de l'otage, pour charmer ses spectateurs.

Le temps était très rapide durant l'absence du Magistrat étant donné qu'elle fut très rapide à revenir parmi les deux autres femmes avec des compresses et de quoi soigner les blessures.. Comme si l'ancienne Élémentis allait se faire avoir pour une toute petite morsure comme ce qu'elle venait de subir, elle trouvait ça dégradant qu'elle croit que la Blonde était si faible, mais quand elle commençait à prendre soin d'elle, Larxene se laissait faire car elle s'imaginait le Juge Phidias en tenue d'infirmière entrain de prendre soin d'elle, un spectacle qui lui faisait un bien fou, elle en prenait plaisir même de ce genre de situation, peut-être même plus que torturer l'otage. Désormais elle s'en fichait un peu de ce que la juge pouvait poser comme question, même les réponses de la petite garce Domae elle s'en fichait, elle se contentait de regarder, enfin plus précisément de mater le Juge, la dévorant des yeux en pensant à tout ce qu'elle aimerait faire avec. Malgré tout son attention retourna très vite sur la Rose, qui elle aussi était très ravissante, surtout avec ses habits légèrement en lambeau laissant bien deviner ses formes, car elle semblait être mal, tourner de l’œil et en même temps c'était logique vu tout le sang qu'elle avait déjà perdu ; le nettoyage de la pièce sera très dur pour l'entretien, mais elle s'en fichait.

Une fois les soins sur son épaule effectuée, la Blonde se relevait de force et malgré sa petite taille, le Procureur sautilla un peu sur elle-même afin de pouvoir atteindre le front du juge afin de lui déposer un baiser sur celui-ci, tout en lui faisant un petit câlin, lui sautant au cou afin de la remercier des soins qu'elle venait de lui administrer. Nemesis allait sûrement soigner l'otage maintenant, mais avant cela le Procureur avait une dernière chose à faire. Elle se rapprochait donc de la Rose qui avait les yeux qui étaient presque blanc, ils tournaient, elle allait bientôt les quitter, avant cela la Blonde approchait son visage du visage de la jeune femme attachée jusqu'à lui déposer un baiser sur ses lèvres pour la remercier de ce moment agréable, du moins agréable pour elle, qui dura plusieurs secondes pour ensuite venir déposer les dagues appartenant à la Domae sur ses genoux justement, en déposant une entre sa poitrine histoire de lui dire un petit au revoir ; de toute façon les dagues lui sauront retirées dès sa sortie de la pièce.

Une fois sa petite cérémonie d'au revoir effectuée, la Blonde se relevait, regardant le Juge pour lui faire un petit clin d’œil pour sortir de cette fameuse pièce qui était taché de rouge désormais pour la suite, une fois les dossiers prient, autant qu'elle se fasse un petit plaisir pour choper des dossiers importants ou bien justement remplir certains dossiers. Le Procureur partit sans demander son reste du Commissariat afin de retourner dans son bureau au Tribunal afin de finir sa journée paisiblement, même si l'envie de tuer, de torturer pour être plus exact est toujours présent, une envie qu'elle devra sûrement assouvir dans la nuit, retournant à ce qu'elle aimait et faisait en Allemagne et qu'elle n'avait pas trop eu le temps depuis son arrivé à Quederla. Vivement ce soir afin de savoir ce qu'elle pourrait bien trouver à se mettre sous la dent.. Ou bien dans son lit, c'était encore à voir pour la petite blondinette.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]   Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Oeil pour oeil, dent pour dent... [PV Kiki et Larxene]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-