Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Quelques affaires au bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 12:12

Génial, voilà que la tueuse en force prévoit du sang avant la fin de la soirée. Quel besoin avait-elle de venir dans un bar où tout le monde ou presque veut sa peau, franchement ? Je sais pas, quand on est recherché comme ça, ou qu'on attire ce genre d'ennuis en tout cas, on évite les endroits mal fréquentés et trop peuplés, non ? Ou alors j'ai une logique vraiment bizarre...

- C'est juste que tu sais pas t'amuser, nuance.
- Je trouve pas très amusant de mettre sa vie en danger.
- Si tu t'entraînais au lieu de farfouiller dans des ruines, t'aurais plus confiance en nous !
- J'aurai jamais confiance en toi...
- Tu me fais de la peine là.

Ben voyons... toujours est-il que la conversation avec Shadow ne m'enchante guère, contrairement à Panken qui en raffole et a bien envie de voir couler le sang, surtout venant d'elle. Taré. C'est limite si je n'ai pas mal aux yeux avec les étoiles qui y brillent.

- Ca va alors, je suis rassuré. Ca serait dommage de finir le spectacle par une grosse déception.

Qu'est-ce qui faut pas entendre... oula, qu'est-ce qu'elle raconte maintenant ? Apprendre des techniques d'assassinat ? Et puis quoi encore ? C'est pas pour rien que je refuse de toucher une arme, alors il est hors de question de faire un truc pareil ! Evidemment cela décroche un énorme sourire de bienheureux à Panken, avec une belle dose de défi dans le regard. Lui, ça lui plait à fond, c'est clair et net. Il penche un peu la tête de côté pour accentuer un air qui, j'en suis sûr, doit commencer à être proche du psychopathe qu'il est.

- Les épaules et tout le reste. J'adore ce genre d'apprentissage, et avec un professeur pareil j'serais plus que ravi de prendre une bonne leçon.

- Et puis quoi encore ?! Même pas en rêve !
- Tais-toi un peu, faut bien jouer le jeu jusqu'au bout. Et puis elle est marrante à jouer sur ce terrain.
- Moi je trouve pas ça drôle !
- Chut, tu me déconcentres !

Non mais qu'est-ce qu'il faut pas entendre, vraiment... et là voilà qui en rajoute une couche, que cet imbécile apprécie au plus haut point.

- Oh si un abruti vient m'emmerder, t'inquiète je saurais le remettre à sa place. Mais un peu de nouveauté serait fort plaisant quand même et toute expérience est bonne à prendre. Sur tous les niveaux d'ailleurs.

Il lui sourit toujours, nullement dérangé par le fait qu'elle se soit approchée, bien au contraire. Mieux, enfin de son point de vue, il se penche à son tour en avant pour être plus près, avec un air horrible de conspirateur timbré. Pff. Heureusement que je n'ai pas de miroir, je crois que je me ferais peur tout seul sinon, à voir la tête que j'ai en ce moment.

Comme si cette histoire d'entraînement ne suffisait pas, voilà que la tueuse en rajoute une couche et... oh bordel, non ! Jeu ou pas, c'est non, niet, impossible, je refuse !

- Hey on va pas laisser tomber maintenant, pas après tous les efforts que j'ai faits !
- On va surtout pas aller taper quelqu'un qui ne nous a rien fait juste pour que tu parades devant une fille !
- Tu préfères que je me défile et que du coup elle nous prenne pour des abrutis peureux, ce que tu es au passage ?
- Ouais, c'est toujours mieux que de tabasser quelqu'un.
- Et si elle est tellement déçue qu'elle décide de nous zigouiller hein ? T'as pensé à ça petit malin ?
- ...

Je le hais. D'un côté, je crois que je préférerais crever que tuer quelqu'un. Mais de l'autre, s'il s'agit juste de "flanquer une dérouillée" comme elle dit à un type... c'est juste le mettre ko. Il y a beaucoup de façons de le faire sans avoir à aller jusqu'à un combat réel. Un coup du tranchant de la main bien placé dans le cou par exemple. Sauf que je crains fort que Panken ne se contente pas de ça... heureusement qu'on a aucune arme sur nous.

- Aucun problème. Je te laisse même choisir le type de raclée que je lui balance : à mains nues ou avec une lame. Par contre j'aurais besoin d'un prêt pour la seconde, les miennes sont en réparation.

- ...
- Oui je sais tu vas me tuer blablabla. En attendant je nous sauve la mise à tous les deux, et puis une tueuse à gage en alliée ça peut qu'être bénéfique. Bien plus qu'en ennemie en tout cas.
- Donne-moi une bonne raison de pas te virer direct de la scène.
- Elle trouverait ça bizarre, et si tu t'enfuis elle risquerait de te poursuivre. Je fais cet effet-là aux filles, que veux-tu.
- ...

J'ai déjà dit que je le hais ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 13:20

Lorsque la jeune femme lui parle de lui apprendre ses techniques d’assassinats, il semble plutôt intéressé, elle voulait voir sa réaction, elle en est ravie.

- Les épaules et tout le reste. J'adore ce genre d'apprentissage, et avec un professeur pareil j'serais plus que ravi de prendre une bonne leçon.

Il possède toujours cette témérité qu’elle a adoré à sa venue, plus il lui répond et plus elle se dit qu’elle apprécie ce grand malade. Il a l’air complètement sadique, complètement taré, et elle doit bien avouer que ça lui plait énormément.

- Oh si un abruti vient m'emmerder, t'inquiète je saurais le remettre à sa place. Mais un peu de nouveauté serait fort plaisant quand même et toute expérience est bonne à prendre. Sur tous les niveaux d'ailleurs.

Il affiche toujours ce sourire et ne semble nullement dérangé lorsqu’elle se penche vers lui, il la suis même, on dirait presque qu’ils complotent quelque chose d’horrible tous les deux. Enfin, c’est un peu l’idée non ?

Elle lui demanda alors s’il aurait le cran d’aller s’occuper d’un des malades de ce bar, aurait-il réellement le cran de le faire ?

- Aucun problème. Je te laisse même choisir le type de raclée que je lui balance : à mains nues ou avec une lame. Par contre j'aurais besoin d'un prêt pour la seconde, les miennes sont en réparation.

Intéressant, il serait même prêt à jouer d’une lame contre l’un d’eux ? Ce serait même plus équitable, la jeune femme les savait tous armés. Elle lui sortit alors un poignard de sa rangers.

-Ce ne serait pas équitable si tu n’étais pas armé, ils le sont tous, on va pas faire trop compliqué, j’veux voir comment tu t’en sors face à tatoué qui est juste derrière moi et pense que je le vois pas reluquer mon cul en jouant avec son briquet. Il a un couteau de chasse dans sa botte et un couteau papillon dans sa poche. Tu lui mets sa branlée et moi je veille à ce que personne ne te dérange, ça te vas ?

Elle sourit, elle aussi un sourire carnassier, dérangeant. Elle ne voulait pas spécialement qu’il le tue, elle voulait juste voir comment il se débrouillerait pour foutre une raclée à un gars comme ça, il avait pas franchement l’air d’avoir la carrure pour ça et c’était cela qui l’intéressait le plus.

-Si tu réussi à le mettre à terre, le couteau sous la gorge en totale soumission, je t’apprendrais tout ce que tu veux

Elle lui fit alors glisser le poignard qui était gravé de magnifiques symboles teintés de vert pour le placer dans sa main avant de se replacer droite sur sa chaise et de boire encore un verre de vodka, la bouteille déjà au trois-quart vide.

-Bonne chance, essaye de pas trop te faire amocher, je n'ai pas vraiment envie de devoir te ramener au médecin

Elle eut un léger rire et lui fit un clin d'oeil avant d'attendre qu'il ne se mette à l'oeuvre
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 14:22

Pourquoi tant de haine... finalement j'aurais dû fuir directement sans me poser de question, tant pis pour tout le reste. Parce que maintenant... ça craint on ne peut plus. Manque qu'un groupe des Domae débarque avec quelqu'un me reconnaissant, et m'en voulant, et c'est bon, on aura fait le tour des emmerdes que je peux combiner. Cette fille n'arrange absolument rien, bien au contraire, elle a l'air de s'éclater avec Panken, ce qui lui plait évidemment.

La voilà qui sort un poignard d'une de ses bottes énormes. C'est plus petit que les dagues dont on a l'habitude, mais ça reste de la même famille, alors niveau maîtrise ça devrait aller. Un type armé ? Génial. Elle pouvait pas m'indiquer un petit gringalet innocent dans un coin sans rien de dangereux sur lui ?

- L'aurait fallu que t'aies un jumeau pour ça.
- Ahah très drôle.
- Je trouve ouais !

Je devrais reprendre le contrôle, refuser ce défi stupide et m'en aller, peu importe mon image. Mais il y a toujours ce fichu risque. Elle a peut-être l'air sympa comme ça - encore que le regard de psychopathe curieusement j'ai du mal - mais lui mettre une sorte de vent comme ça pourrait ne pas lui plaire. J'aime autant éviter d'éventuelles envies meurtrières devant un tel affront. Ce qui revient toujours au même disque : maudit Panken.

Lui est toujours tout sourire et jette un coup d'oeil à la cible indiquée avant de vite revenir à Shadow.

- Tu peux pas trop lui en vouloir de te reluquer, ya de quoi faire baver un squelette hippopotame desséché quand même. Après ya l'art et la manière, je te l'accorde.

Et vas-y que je te fais mon sourire charmeur avec une touche de taquinerie. Pff. Je préfère ne pas trop écouter et plutôt me concentrer sur les détails qui peuvent nous sauver la mise. Un couteau dans une botte, ok, et un papillon dans la poche. S'il n'a que ça, en faisant attention et avec un peu de bol, plus l'effet de surprise, on doit pouvoir le mettre ko sans se faire trop découper.

- Tu vois que parfois tu réfléchis bien !
- J'ai pas trop le choix en même temps !

S'il faut passer par là, autant que je coopère un maximum pour éviter de finir en morceaux. Même si ça ne me plait toujours pas, je tiens à le répéter ! Miss cheveux blancs s'occupe de nos arrières, c'est toujours ça, mais j'y jetterai aussi des coups d'oeil, au cas où. Panken lui rend son sourire de prédateur qui fait froid dans le dos, mais qui pour lui est plus super sexy qu'autre chose, comme il dit.

- Si ce n'est que ça, c'est comme si c'était fait ! Tout ce que je veux hein ? Marché conclu !

Evidemment il est clair qu'il fallait éviter de lui dire ça. Jamais prononcer ces mots devant Panken, jamais... "tout ce que tu veux"... il trouvera forcément une connerie à faire. Je récupère le poignard qu'elle me glisse dans la main, enfin Panken plutôt, mais je ressens tout aussi bien le manche. Il est facile à tenir, ça ne devrait pas poser de problèmes. Quelques dessins ont été gravés dessus, dans des tons verdâtres. Purement décoratifs j'espère. Manquerait plus qu'il y ait un sortilège là-dedans ! Comme souvent quand je touche une arme, j'ai une sensation un peu bizarre. Un malaise en même temps qu'un début de... je ne sais pas trop, d'excitation peut-être. D'envie de m'en servir. De voir jusqu'où le poignard peut aller avant de flancher. A quel point il est tranchant...

- T'inquiète, on va tester !
- ...

Panken se relève un peu et examine de plus près la lame avec un air curieux, puis hausse les épaules comme si ce n'était pas important et la glisse dans la manche droite de ma veste, dans un petit recoin fait pour ça. La sensation se dissipe un peu, mais il y a encore un reste. Je n'aime pas ça. Avoir envie d'utiliser ce machin... et ce n'est rien à côté de ce que l'autre ressent.

- Pas besoin de chance, juste du talent. T'inquiète, j'ai pas besoin de médecin ! Profite ma belle, tu verras pas ça tous les jours.

Pfff. C'est blasant. Il lui rend son clin d'oeil avant de se lever tranquillement. Il s'étire le dos, fait un peu craquer les os de la nuque, puis la salue avant de s'éloigner vers le baraqué reluqueur en faute.

- Je me demande si je devrais pas prier pour qu'on y passe en fait...
- N'importe quoi. Concentre-toi plutôt !

Le voilà qui s'arrête près du type, tout souriant, lui cachant au passage la vue vers la tueuse à gage. Le gars se penche un peu pour essayer de retrouver ce qu'il regardait avec tant d'attention, mais Panken se déplace, hop. Pas chiant du tout... agacé, le type finit par reporter son attention sur lui.

- Tu veux quoi le marmot ?
- T'apprendre les bonnes manières voyons.


Ahah la blague... Le type fronce les sourcils, se demandant encore ce que le gringalet que je suis lui dit quand Panken agit et que je lâche totalement prise : un coup de poing en plein dans l'oeil. Niveau force physique pure, on n'est pas des plus efficaces, alors ça ne lui fait qu'une toute petite marque, et doit juste le picoter. Mais côté souplesse et vitesse, on est très bons, alors on a aucun mal à vite bondir en arrière. On lui sourit, amusés.

- Première leçon : on reluque pas le popotin des dames, aussi sexy soit-il. Ou on le fait bien plus discrètement.
- Oh purée tu viens de signer ton arrêt de mort gamin !
- Ca tombe mal, j'ai pas de signature. Allez viens prendre la suite de ta leçon !


Evidemment, ça ne rate pas, le type se lève en sortant son couteau de chasse de sa botte. Ce qu'on attendait bien sûr. On nous a appris essentiellement des prises de corps-à-corps à mains nues pour compenser le manque de force brute. Et quand on dit que plus l'autre est balèze, mieux ça marche, c'est tout à fait vrai. C'est aussi plus pratique de faire une prise à quelqu'un debout.

On le laisse nous foncer dessus en criant comme un sagouin - j'ai jamais compris pourquoi les gens hurlent en se battant - mais il est lent. Enfin on trouve. Aucun problème pour esquiver sur le côté et lui attraper la main qui tient le couteau. Un autre mouvement, il nous suit, emporté par son propre élan qu'on retourne contre lui, puis on lui tord le poignet. Notre ancien précepteur serait fier, ça craque aussi sec et il lâche direct son couteau.

Mais le contrat n'est pas rempli, que nenni, et le type ne compte pas se faire avoir aussi facilement. Il hurle, certes, ça doit faire mal, cependant il résiste et tente de nous décocher une gauche. Sauf qu'il est tellement lent... baraqué et rapide vont rarement ensemble, et on est bien contents d'être dans la deuxième catégorie. Hop on passe sous son bras droit pour esquiver l'attaque et on en profite pour embarquer son poignet en sale état, avant de lui bloquer son membre dans le dos. Une petite pression histoire de menacer son épaule. Ah oui ça craquotte déjà. Comme les biscuits.

- SALE BÂTARD DE MIOCHE, ATTENDS UN PEU QUE J'TE...
- Deuxième leçon : c'est pas beau d'être vulgaire devant une dame, vilain !


On appuie un peu plus, ça craque encore. Encore un petit peu... encore... on prend notre temps, histoire que la leçon soit bien assimilée. Sauf qu'il gesticule trop, essayant de nous attraper avec son bras gauche, du coup l'épaule droite se déboîte un peu plus tôt que prévu. Tant pis, le résultat est le même au final. Il hurle, c'est que ça doit faire mal, mais il faut lui reconnaître qu'il garde encore un peu d'esprit. Il se rappelle qu'il a un couteau papillon dans la poche et l'attrape avant de donner un grand coup à l'aveugle derrière lui. On se décale, un peu moins vite parce qu'il faut toujours lui maintenir le bras droit.

Sa lame nous effleure et déchire un peu notre veste. Ca ne lui fera qu'une saleté de plus... mais bon on y tient quand même !

- Et troisième leçon : on déchire pas les vêtements des autres ! Ca coûte cher à rapiécer j'te signale !

On prend appui sur son bras droit bloqué dans le dos et on lève une jambe. On tend, on détend d'un coup sec, notre pied rencontre sa rotule gauche. Ce n'est pas assez fort pour lui casser évidemment, mais ça suffit pour le faire tomber. Réflexe humain oblige, il lâche son couteau papillon pour amortir sa chute avec son bras libre. On donne un coup de pied dans l'arme histoire qu'elle aille voir ailleurs, puis un autre dans sa nuque pour le forcer à se mettre à plat ventre.

Voyons... il manque un truc... ah oui la lame sous la gorge. On lui lâche le bras droit, qui n'est plus en état de faire grand chose, et on s'installe sur lui pour bien le bloquer, hors d'atteinte. De la main gauche, on lui attrape les cheveux pour tirer, et de la droite on sort le couteau de notre chère Shadow avant de lui plaquer sous sa pomme d'Adam.

- Fin de la leçon. T'as bien écouté j'espère ?
- Argh... j'vais te... te...


Un petit peu plus de pression sur la lame. Oups ya un mince filet de sang qui coule. On a même pas fait exprès. C'est qu'il est bien aiguisé ce poignard.

- Me remercier ? C'est trop gentil voyons, mais pas la peine, j'aime rendre service à mon prochain. Non c'pas ça ? Parce que sinon je vais penser que t'as rien retenu et devoir sévir...
- ... c'bon...
- C'bon quoi ?
- OKAY J'AI COMPRIS !
- Ben voilàààà, brave petit ! File donc te faire remettre ton épaule, l'angle est vraiment pas joli joli comme ça.


Et on se lève en s'esquivant vite fait en arrière, le laissant faire de même. Il gémit, il doit avoir un mal de chien, mais il arrive à garder relativement bonne figure. Il nous jette un regard haineux, on lui répond avec un grand sourire, avant qu'il ne s'en aille. Il boite un peu non ? Pourtant on a vraiment pas frappé fort. Qu'il est fragile. Tiens en passant on récupère le couteau papillon, c'est marrant comme jouet, et on le glisse dans une poche du pantalon. Celui de chasse par contre a disparu, quelqu'un a dû le piquer pour le revendre. Ou se le garder, allez savoir.

Avec l'excitation qui retombe, je commence à reprendre un peu mes esprits. A me dissocier de toute cette pagaille. Je n'aime jamais ça, j'ai l'impression à chaque fois que je ne suis plus qu'une machine à combattre. Pire, ça me donne l'illusion que Panken et moi sommes unis dans ces moments-là.

- Qui te dit que c'est pas le cas ? C'est ptêt justement parce qu'on est faits pour ça qu'on s'entend à ce point quand on combat.
- Je ne suis pas un psychopathe comme toi.
- Faut croire que si, même si tu veux pas l'avouer.

Je l'ignore. Lui hausse les épaules, il s'en fiche, il s'éclate. Il retourne à la table de la tueuse d'ailleurs, tout sourire, et essuie le sang du poignard sur la table avant de lui rendre.

- Je pensais que je l'utiliserais davantage, mais finalement non. Merci quand même pour le prêt, il coupe vachement bien ! Alors j'ai gagné hein dis dis dis ?

Et comme si rien ne s'était passé, si tout était normal, il lui fait de gros yeux doux. Je soupire intérieurement tandis que je redeviens vraiment moi-même avec la disparition du poignard. Il faudra que je jette le couteau papillon d'ailleurs... je regarde autour de nous. Je n'ai pas du tout fait attention à ce que Shadow faisait mais ça ne m'étonnerait pas qu'elle ait massacré quelques personnes voulant aider leur ami pendant qu'on... que Panken s'amusait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 16:02

Alors il avait vraiment le cran de faire ça ? Elle sourit et leva pour faire face à la scène alors qui s’était placé pour boucher la vue à l’imbécile. Il fit cela à deux reprises avant que l’homme ne s’énerve.

- Tu veux quoi le marmot ?

- T'apprendre les bonnes manières voyons.

Le jeune homme lui décoche alors un coup de poing vif en plein œil qui arrache un léger rire à Meiji. Certes le coup n’est pas puissant, mais il a été aussi rapide que sa manière de se dégager de là.

- Première leçon : on reluque pas le popotin des dames, aussi sexy soit-il. Ou on le fait bien plus discrètement.

- Oh purée tu viens de signer ton arrêt de mort gamin !

- Ca tombe mal, j'ai pas de signature. Allez viens prendre la suite de ta leçon !

Le type se lève en sortant son couteau de chasse de sa botte et se rue sur le jeune homme qui bloque sa main armée et lui tord le poignet après l’avoir entrainé dans son élan à le suivre. La tueuse sourit mais voit vite arriver des renforts pour le tatoué. Elle s’interpose alors pour arrêter des deux mastoc qui allaient s’approcher de la scène.

-A votre place je ferais pas ça…

-Dégage Shadow ! lui lance un alors que l’autre sourit en regardant son décolleté.

Le second se retrouve alors sans comprendre avec une lame sous la gorge et relève les yeux.

-C’est pas très poli ce genre de comportement messieurs

La premier sort alors un katana de son dos tandis que le deuxième attrape ses poings américains, mais à peine ont-ils pointé leurs armes dans sa direction que la jeune femme disparait, réapparaissant derrière eux pour leur envoyer à chacun un coup de pied dans le dos.

-Dégagez, vous êtes des minables.

Mais le second se retourne et se rue sur elle, mais elle esquive aisément et dans un mouvement presque imperceptible de sa lame, lui crève un œil. L’homme hurle de douleur mais elle lui envoie un coup de genou en plein thorax, l’empêchant de respirer et donc de hurler plus.

-T’arrêteras de fourrer tes yeux n’importe où comme ça, maintenant dégagez, vous êtes pas sur ma liste, vous m’intéressez pas siffle-t-elle avant que le premier n’aide le second à se redresser et ne parte sans rien demander de plus.

Meiji se retourne alors pour continuer à regarder

- Deuxième leçon : c'est pas beau d'être vulgaire devant une dame, vilain !

L’homme est bloqué et se débat… Mmmm mauvaise idée, l’épaule lâche, Meiji retrouve son sourire. Il attrape alors son couteau papillon et envoie de grand gestes en arrière, mais son adversaire est rapide et esquive, le tatoué parvient juste à déchirer un peu sa veste, tant que ce n’est que ça

- Et troisième leçon : on déchire pas les vêtements des autres ! Ça coûte cher à rapiécer j'te signale !

Il parvient à le faire tomber et à le maitriser au sol… Joli, vraiment joli, la tueuse est très satisfaite de ce qu’elle voit, c’est même très intéressant. Il lui tire alors les cheveux en arrière et place sa lame sous sa gorge, il est rapide, fluide, habile, tout ce qu’elle aime, intelligent surtout, pas un gros tas de muscle sans cervelle et ça, elle adore !

- Fin de la leçon. T'as bien écouté j'espère ?

- Argh... j'vais te... te...

Il appuie un peu plus sur la lame, mais la tueuse à l’habitude de prendre assez soin de son armement et un filet de sang commence à couler légèrement, agrandissant le sourire de celle-ci.

- Me remercier ? C'est trop gentil voyons, mais pas la peine, j'aime rendre service à mon prochain. Non c'pas ça ? Parce que sinon je vais penser que t'as rien retenu et devoir sévir...

- ... c'bon...

- C'bon quoi ?

- OKAY J'AI COMPRIS !

- Ben voilàààà, brave petit ! File donc te faire remettre ton épaule, l'angle est vraiment pas joli joli comme ça.

La tueuse rit, elle adore sa façon de faire, quelle humiliation pour cet homme, ça doit être tellement horrible de se faire maitriser par un garçon comme lui quand on fait cette taille, ce poids, et qu’on est craint par les loubards sur quartier. Il lui jette un regard haineux et s’en va en boitillant. Meiji part alors se rasseoir et le jeune homme la rejoint en souriant, il essuie le sang sur le poignard et le lui tend.

- Je pensais que je l'utiliserais davantage, mais finalement non. Merci quand même pour le prêt, il coupe vachement bien ! Alors j'ai gagné hein dis dis dis ?

Elle rit doucement et acquiesce.

-Joli spectacle, j’en ai raté un petit morceau, mais ce que j’ai vu m’a beaucoup plu. T’as l’âme d’un bon assassin, tu sais comment te servir des points faibles de tes adversaires à ton avantage, tu es fluide, rapide, concis et intelligent. Je t’ai dit que je t’apprendrais ce que tu veux si tu réussissais, je suis une femme d’honneur et je t’écoute donc.

Elle attrape alors la bouteille et la termine sans même verser ce qu’il reste dans son verre. Oui, elle s’est enfilé une bouteille de vodka entière et tout va bien… Elle en a tellement l’habitude, qu’elle tient parfaitement l’alcool, ça lui montera à la tête plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 17:07

Apparemment il n'y a pas eu tant de grabuge que ça du côté de la tueuse, mais quelque chose me dit que c'est surtout parce que ses victimes se sont enfuies. Enfin il n'y a pas d'entrailles ni de sang à terre alors ils ont dû relativement bien s'en tirer. J'espère pour eux en tout cas. Je souffle un peu intérieurement. C'était éprouvant comme exercice... même si ce n'est pas le côté physique de la chose qui m'a le plus épuisé.

Il semblerait que Shadow ait apprécié le spectacle, à la grande joie de Panken.

- Oh dommage. Remarque c'était pas un adversaire des plus passionnants alors t'as sûrement pas raté grand chose. Je pensais pas qu'il serait aussi lent. Ou c'est juste moi qui suis trop rapide huhu.

- N'exagère pas trop non plus.
- C'est que la pure vérité voyons. Au moins tes crapahutages dans les ruines peuvent servir à un truc vraiment utile, tu devrais être content !
- ...

Et voilà la tueuse qui fait l'éloge de notre combat. L'âme d'un bon assassin... n'importe quoi. Celle de quelqu'un qui ne veut pas d'ennuis oui. Il est grand temps d'arrêter tout ce cinéma et de quitter cet endroit. Tant pis pour l'acheteur, de toute façon il n'est pas là. Je revendrai l'objet à quelqu'un d'autre. Vu l'endroit du rendez-vous c'était sûrement un type pas net alors aucun regret.

- Que de compliments, je suis honnoré. Bon il en manque quelques-uns mais dans l'ensemble ça va c'est acceptable.

- Arrête tes conneries, dis lui qu'on a à faire et on s'en va !
- Pis quoi encore ? Je peux pas la laisser comme ça, ça se fait pas, spèce de mal poli !

Je le sens qui fait mine de réfléchir en se grattouillant le menton.

- Je prendrais volontiers des cours de pieu, je suis un peu rouillé et t'as sûrement plein de bonus intéressants à faire partager. Mais sinon j'ai jamais utilisé de trucs sournois - à part les coups dans le dos bien sûr - alors je me demande si tu t'y connais en poison ? Ca m'a l'air vachement marrant à utiliser, et c'est facile à mettre sur une lame non ?

- Parce que tu crois que je vais te laisser jouer à l'assassin ? Et puis quoi encore ?
- Bah quoi ? On sera quitte comme ça : toi tu m'empoisonnes avec tes tentatives de cuisine, moi j'empoisonne les autres pour rigoler.
- D'abord ma cuisine est tout à fait convenable, et ensuite il est hors de question de tuer des gens !
- Quand les potes du tatoué nous tomberont dessus, et pas pour nous faire des câlins, tu seras bien content qu'on ait du poison sur nous et qu'un seul coup de dague les mette hors d'état de nuire. Et puis c'est pas forcément mortel du poison, arrête d'imaginer tout de suite le pire !

C'est vrai qu'il y en a sûrement qui endorment ou paralysent... mais connaissant l'animal je me méfie fortement. D'un autre côté il n'a pas tort, c'est un moyen efficace de se défendre rapidement et facilement en cas d'attaque... ah mais non ! Je compte pas me balader avec une arme sur moi, encore moins du poison ! Il va me rendre fou avec ses histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 19:28

- Oh dommage. Remarque ce n’était pas un adversaire des plus passionnants alors t'as sûrement pas raté grand-chose. Je pensais pas qu'il serait aussi lent. Ou c'est juste moi qui suis trop rapide huhu.

C’est ce qu’il lui dit lorqu’elle lui expliqua qu’elle avait raté un petit morceau de son combat. Cela la fit sourire, pour être rapide, il l’était, ça ne compensait pas le pouvoir de la jeune femme mais c’était assez impressionnant tout de même.

- Que de compliments, je suis honoré. Bon il en manque quelques-uns mais dans l'ensemble ça va c'est acceptable.

Il semble maintenant réfléchir à sa proposition, elle se demande ce qu’il va bien pouvoir demander. Tant qu’il ne lui parle pas de cul… Enfin, elle a de l’espoir quoi…

- Je prendrais volontiers des cours de pieu, je suis un peu rouillé et t'as sûrement plein de bonus intéressants à faire partager. Mais sinon j'ai jamais utilisé de trucs sournois - à part les coups dans le dos bien sûr - alors je me demande si tu t'y connais en poison ? Ça m'a l'air vachement marrant à utiliser, et c'est facile à mettre sur une lame non ?

Elle a un léger rire au début de sa tirade, mais elle l’écouta jusqu’à la fin avant d’acquiescer.

-Pour les ‘cours de pieu’ comme tu dis, je pense pas être la meilleure personne qu’il te faille vu mon peu d’expérience. T’as de la chance que je t’aime bien, une réflexion comme ça d’une autre personne lui aurait valu de perdre sa langue ou au moins de finir avec un nez en moins.

Malgré cette phrase elle sourit

-Par contre, pour le poison, oui, je m’y connais. Disons que j’ai un arsenal d’arme assez diverses et variées chez moi et les poisons en font partis c’est assez essentiel pour certains assassinats même si j’en ai peu souvent besoin. Tu cherches quel genre de poison ? T’en as des assez doux, pour endormir, mettre en léthargie, feindre la mort même, paralyser aussi, et t’as les mortel, les poisons qui tue sur le moment et ceux qui tuent lentement, dans cette catégorie tu en as qui font subir d’atroces souffrances avant de mourir. C’est facile à déposer sur une lame mais je te conseil de mettre des gants quand tu en utilise, certains agissent immédiatement au contact de la peau.

Elle retira alors doucement sa veste, découvrant épaules et bras avant d’en sortir une fiole minuscule et de poser la veste sur ses jambes.

-Par exemple, une simple goutte de ce poison la raidit tous les membres de l’adversaire. Paralysé, il peut malgré tout t’entendre, je l’utilise quand j’ai des messages à faire passer, ça fait toujours son petit effet une fois qu’on a légèrement tailladé l’interlocuteur. Petit plus, il ne ressent la douleur que lorsque le poison s’estompe, c’est affreusement douloureux il parait.

Elle rangea alors la fiole et s’étira avant de retourner à son interlocuteur

-Si tu veux venir voir ce que je possède ce sera avec plaisir, sinon je me ferais un plaisir de t’apporter ce que tu me demande un autre jour.

Elle sourit une nouvelle fois et passa une main dans ses cheveux, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 20:32

Alors comme ça une autre personne aurait subi ses foudres pour avoir proposé... ce que Panken a proposé ? Je suis presque triste de constater qu'il s'en sort indemme... presque. C'est quand même mon corps, je n'ai pas très envie de le récupérer en sale état. Mais tout de même, qu'il se mange une correction ne lui ferait sûrement pas de mal.

- Tu t'en mordrais les doigts bien plus que moi. J'te rappelle que je crains moins la douleur que toi.
- Je suis sûr que j'arriverais à faire un effort si ça devait se faire.

Panken lui fait ses yeux de charmeur amusé.

- Je suis flatté. Après, si tes méthodes exigent une certaine proximité, pas de soucis, je veux bien les tester !

Pas possible, pas possible... enfin au moins elle n'a pas l'air d'être sérieuse, plus taquine qu'autre chose. Ce qui ne m'empêche pas de rester prudent. Je crois de moins en moins qu'elle irait me faire du mal, elle semble trop bien s'entendre avec cet abruti de Panken, mais bon... on est jamais trop méfiant.

Elle répond à ces histoires de poison, détaillant bien mieux que moi ce qui existe. De quoi endormir quelqu'un, le paralyser, lui faire prendre l'apparence de la mort... c'est pas si mal, et c'est vrai qu'en cas d'urgence ça pourrait nous servir. Mais la suite par contre... non, ça ne me convient pas. Il est hors de question de tuer qui que ce soit, encore moins d'avoir de quoi le faire sur nous.

Mais quelle chochotte !

M'en fiche. La suite fait se pencher Panken tandis que la tueuse retire sa veste. Il reste relativement sage cela dit, sans doute parce que le contenu l'intéresse autant que le contenant. Shadow montre une petite fiole avec un poison paralysant dedans, selon ses dires. Utile pour torturer quelqu'un en toute impunité, sans qu'il ne ressente la douleur, laquelle n'intervient qu'après que les effets du produit se soient dissipés. Charmant...

- J'aime. Ca donne beaucoup de possibilités très intéressantes à exploiter.

Cette fois je ne le laisse pas finir. Je bondis sur mon corps si l'on peut dire et le jarte vite fait de la place. Tant pis si j'apparais nettement moins charmeur et prétentieux pendant quelques secondes.

- Je préfère me concentrer d'abord sur tout ce qui n'est pas mortel et permet de mettre hors d'état de nuire quelqu'un assez rapidement. Sans séquelles si possible.

- Rho mais t'es pas possible ! C'est pas drôle là !
- Je t'ai prévenu qu'on tuait personne. Tu peux finir maintenant.

Et je lui laisse à nouveau la place pour souffler. C'est moins fatiguant que de lutter perpétuellement contre lui quand j'ai le contrôle, mais ça demande quand même un certain effort. Revoilà Panken dans la place qui reprend vite son sourire mauvais.

- Difficile de ne pas sauter sur une telle invitation, je te suis où tu veux sans problème ma belle ! Fou est celui qui refuserait une offre pareille.

Blablabla. C'est ça, donnez-vous rendez-vous pour une autre fois et on se casse. Parce qu'elle nous invite pour plus tard hein... ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 21:16

Lorsqu’elle le taquine, le jeune homme réplique. Décidemment… mais bon, tant que ça en reste là, elle ne va rien dire, il est plutôt sympa. Elle lui parle donc de ses poisons.

- J'aime. Ca donne beaucoup de possibilités très intéressantes à exploiter.

Son ton change alors immédiatement à sa grande surprise, c’est un peu étonnant et elle ne comprend pas vraiment pourquoi

- Je préfère me concentrer d'abord sur tout ce qui n'est pas mortel et permet de mettre hors d'état de nuire quelqu'un assez rapidement. Sans séquelles si possible.

S’il préfère cela, pourquoi pas, elle n’a rien contre, tuer avec un poison est peu souvent amusant de toute façon.

- Difficile de ne pas sauter sur une telle invitation, je te suis où tu veux sans problème ma belle ! Fou est celui qui refuserait une offre pareille.

-Fou est celui qui l’accepte en général lui répond-elle dans un clin d’œil avant de se lever pour aller payer, puis de revenir à lui.

-Tu me suis ? C’est dans un quartier pas trop loin, je vais te montrer ce que j’ai, tu choisiras ce que tu veux, je te l’offre.

Elle l’entraina alors à sa suite avant de faire un clin d’œil aux hommes qui la regardaient encore d’un air malsain, les provoquant presque, mais ils ne bougèrent pas, ce qui l’amusa un peu plus.

-Ils ont peur de sortir la nuit quand je suis là, ils sont largement plus en sécurité dans ce bar lui expliqua alors Meiji avant de regarder son interlocuteur Au fait… Je connais même pas ton prénom, tu t’appelles comment ?

C’était vrai ça ! Ils parlaient, discutaient et tapaient des gens mais ni l’un ni l’autre ne connaissait le prénom de son interlocuteur, après tout.

-Pour ma part on m'appelle Shadow, mais mon prénom c'est Meiji lui dit-elle en souriant

Ils marchèrent alors un petit moment, jusqu'à arriver à sa maison.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 EmptyMar 15 Juil - 21:38

- Alors j'aime ma folie si ça veut dire suivre une tueuse si sexy pour parler poison !

- Ouais ben t'es bien le seul !
- Rabat-joie.


Elle va payer sa consommation, sa bouteille de vodka qu'elle a entièrement vidée toute seule... et elle marche encore droit. Si je touche à une goutte d'alcool je finis sous la table aussi sec. Enfin presque. Elle revient vite et propose d'y aller tout de suite... non ! On a pas le temps, on a laissé un poulet sur le feu, n'importe quoi, mais je refuse d'aller dans l'antre d'une psychopathe pour s'amuser avec des poisons !

- Oh je ne vais pas pouvoir utiliser un cadeau pareil, je vais le garder précieusement pour repenser à la déesse mortelle que j'ai croisé un soir...

C'est qu'il prend un ton faussement romantique cet imbécile. Enfin ça s'entend bien qu'il plaisante. Encore que... quand on ne le connait pas, il laisse planer le doute. Exprès bien sûr. Si je pouvais, je me prendrais la tête dans les mains de désespoir. Je vais éviter, ça aurait l'air bizarre.

- T'es sûre qu'ils sont en sécurité ici ? J'en ai pas vraiment eu l'impression moi ! Allez salut les tafioles !

Il fait un coucou de la main aux hommes qui nous observent avec un air plus que mauvais mais n'osent pas s'approcher. Super... si je meurs égorgé dans une ruelle d'ici quelques jours je saurais pourquoi. Panken suit notre guide sans sembler avoir envie de refuser l'invitation et j'ai bien envie de me répéter mais... je sais déjà qu'il va me répondre qu'on pourrait la vexer, qu'une offre pareille ça ne se refuse pas sans conséquences, et de toute façon c'est que du gentil poison, ça peut être utile, blablabli et blablabla.

Je laisse tomber donc, vaincu, et me contente de regarder ce qui se passe. La tueuse se présente de façon un peu plus conventionnelle. Shadow n'est qu'un surnom apparemment, son nom d'artiste je suppose, comme on dit. Le véritable prénom, ou du moins celui qu'elle utilise probablement en dehors du "travail", est Meiji. Ca sonne déjà moins terreur nocturne.

- C'est joli dis donc ça, Meiji. De mon côté, tu peux m'appeler Panken.

Remarque au moins elle ne risque pas de faire le lien avec les Domae si jamais elle les connait. Personne ne sait qui est Panken là-bas. Heureusement.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Quelques affaires au bar - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques affaires au bar   Quelques affaires au bar - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques affaires au bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Les RPs 2014-