Neigeux
-6°

La ville est en Février 2021
-66%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
10.09 € 29.91 €
Voir le deal

Partagez
 

 Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyVen 9 Oct - 17:33


J’étais à cran. J’étais prête à exploser et ce depuis maintenant longtemps, chaque jour je luttais contre mes émotions négatives pour ne pas me laisser envahir par elle. On m’a conseillé un psy, mais je ne pense pas qu’il puisse m’aider. Ma maison.. à cause des automates était détruite, l’odeur de Nashoba a été évaporé dans la nature, ses affaires ? Détruite. J’ai hurlé en découvrant cela, hurlé contre le monde, hurlé contre la vie. Mais rien ne pourra me le ramener ou me ramener ses affaires. C’est comme si… Ma maison était un signe, il ne reviendra jamais. C’est comme si, il n’avait jamais existé du tout. Etais-je devenue folle ? Probablement.

J’ai pu récupéré des décombres une photo, une photo dont le cadre est brisé et dont les couleurs se sont légèrement effacé à cause de la légère pluie ce jour là. Mais il était reconnaissable dessus, c’était une photo prise un peu avant sa disparition. Une photo de ce qui à l’époque était ma famille. Je l’avais prise contre mon coeur et j’avais pleuré. Alexander était avec moi, il n’a rien dit, il n’y avait rien à dire qui pouvait apaiser cette peine.

Je suis donc rester chez Arias et cette fois, plus par nécessité que par choix. Alexander m’a proposé de venir en Amérique avec Lysandre, pour avoir un endroit sur pour Lys, mon futur bébé et moi. Et j’avoue que j’étais tenté. Qu’est ce qui me retient ? Une maison en ruine ? Un père biologique retourné en Russie ? Un beau-père qui me déteste ? Non, les seuls personnes qui importe ici son Arias et Maëlys. Mon école, je ne m’en souciais presque plus. Quel gâchis.. Mais je pourrais trouver une directrice remplaçante et rester propriétaire.

C’était cet idée qui effleurer mon esprit chaque matin. Pourquoi rester ? Et ce matin ne faisait pas exception, je me dirigeais vers la boite au lettre pour ramener le courrier avant d’emmener Lysandre à la crèche, une lettre m’était adressé et étrangement, elle ne m’inspirait pas confiance. Je regardais l’heure, j’avais encore 5 min. J’ouvris la lettre et découvrit le contenue avec stupeur. Je me posais sur une chaise pour relire ces quelques lignes. Le pire n’était pas le contenue, le pire c’était que c’était totalement possible. Kylian est un être abject qui n’a jamais supporté l’idée que son fils se mette avec moi, il n’était même pas heureux à la naissance de Lysandre et je suppose que pour lui, l’idée que je mette un autre enfant doit lui être insupportable. Est-il au moins attristé ? Je n’en sais rien et même… Si cette lettre pouvait être fausse, j’y croyais. Le chuchoteur ? Aucune idée de qui s’est, mais en tout cas, il a l’air de pouvoir m’aider.

Je conduisis Lys à la crèche et au lieu de me diriger vers le boulot, je me dirigeais chez mes beaux-parents. Je toquais à la porte plus fortement que j’aurais voulu, mais j’étais pas capable de me contrôler, j’étais au bord du craquage mentale. Ce fut Maëlys qui m’ouvrit la porte, elle parut surprise de me voir en pleine matinée :

- Bonjour Maëlys, ne t’inquiète pas Lysandre et le bébé vont bien, dis-je pour la couper, où est Kylian ? Je dois lui parler maintenant.

Mon regard était peut-être trop froid pour elle qui n’a rien demandé et qui a toujours été de notre côté, elle qui m’a soutenue quand je lui ai annoncée la grossesse et qui m’a consolé lors de mes crises de larmes.

- Eh bien... il est là.. dans le salon ... Lyana,ça va ?

Je hochais la tête et força un peu pour rentrer :

- Je me permet


Je traversais la couloir suivis de ma belle mère inquiète, j’allais dans le salon et je m’approchais directement de mon beau père qui paru surpris de me voir, il n’eu pas le temps de dire un mot qu’il se prit toute mes émotions négatives en pleine figure. Mon poing remplis de toute mes émotions négatives :

- DITES MOI QUE CETTE LETTRE MENT !

Dis-je en sortant de ma poche maintenant le papier et lui pointant, Olly et Tara venait d’apparaître d’elle même, prête à lui sauter à la gorge. Il me pris la lettre après mon coup, comme pour savoir ce que je lui reprochais et même si la lettre n’était une raison, cela faisait longtemps qu’il en méritait un.

-Déjà, vous baissez d'un ton. Vous êtes dans ma maison et je ne vous permet pas ! Rangez vos sacs à puce ou je les cloue au sol.

Mes sacs à puce ? Il veux jouer à ça ? Avant j’aurais eu peur de lui, peur de ne pas le blesser à cause de Nashoba car ça restait son père, mais là ? Puis je sentis que j’avais du mal à bouger mes jambes. C’est donc comme ça ? Je regardais mes ratons qui étaient très réticents à m’obéir, ils ne répondaient plus que de mes émotions.

Il se mit à lire la lettre avant de tourner vers moi, Maëlys elle essayait d’apaiser la conversation, mais j’étais trop énervée pour l’écouter :

- Vous êtes complètement idiote à croire ce qui est écrit ! Vous pensez sincèrement que je ferais capable de faire une telle chose à mon fils ?!

Je rigolais salement :

- Votre fils ? Tiens, je pensais pas que c’était encore votre fils, après tout.. Il a mariée une domae, quel honte pour la famille. Pardon excusé moi, une Domae Princesse de Suède, mais ce n’est pas suffisant pour vous ?

J’étais en théorie « une princesse » vu qu’Arias était un prince, je m’en foutais des titres mais pas lui.

- Vous n’avez jamais aimé, ça ne fait pas partie de votre vocabulaire. Vos enfants s’ils n’avaient pas eu Maëlys n’aurait jamais découvert l’affection et l’amour. Alors ne me faites pas croire que vous êtes triste de sa disparition.  Vous et votre quête du pouvoir ne pensait qu’au ténébre. Mon fils et ce bébé, vos petits enfants, n’auront un intérêt que s’il arrive à avoir les ténèbres selon vous. Alors ne me faites pas croire que vous êtes tristes. Ne me faites pas croire que ce n’est pas plausible.

Je sentis des mains chaleureuses se poser sur mes épaules, comme pour m’inviter à me calmer et ça eu raison de moi, je ne dis plus rien. J’avais envie de me mettre à pleurer au contact de ces douces mains maternelle. Nash’ est toute ma vie… Il était toute ma vie… Et sans lui… Non je ne préférais pas y penser à nouveau. Maëlys proposa du thé et j’hésitais puis accepter la proposition. Elle demanda à son époux d’enlever la densité, j’allais m’asseoir sur une chaise, je regardais l’une des photos de Nash et de Neme qui était là… Elle au moins elle en avait encore, je sais que je pourrais lui en demander, elle accepterait… Mais elle a perdu son fils, je ne veux pas lui retirer ce qu’il lui reste de lui.

- J’aurais du parler avant de frapper…

Bon ce n’était pas vraiment des excuses, mais tu vas devoir te contenter de ça Kylian, car tu méritais mon poing depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyVen 23 Oct - 17:19



Malentendu, rumeur et bataille

Feat. Lyana Dreiden et Nemeroff Dreiden

Halloween approche.. Du moins ce n'est que dans un mois environ, mais c'est une de tes fêtes préférées, donc forcément, tu t'y prépares déjà bien en avance. Cela fait quelques jours que tu as commencer par acheter ta décoration et il faut dire que tes amis les animaux t'aident bien, néanmoins le plus gros changement c'est sur toi. Tu as une parfaite idée pour ton costume cette année, sauf que tu as décidé de faire vraiment le maximum et pour ça il fallait changer de couleur de cheveux. Hier tu t'es donc rendue chez le coiffeur afin de te faire une teinture particulière. Ta coiffeuse a l'habitude de te faire des couleurs, surtout pour tes mèches, mais là, c'est la totalité de ton cuir chevelu que tu as décidé de te teindre dans un rouge flamboyant. Ton idée est de te transformer en clown de film d'horreur et pour ça, il faut que tu termines ton costume, mais autant dans un premier temps voir sir la couleur te va et pour ça, autant la faire en avance car si ça ne te vas pas, il sera toujours temps de la remanier ou bien complètement changer de plan pour faire autre chose, hors de question que tu ne sois pas à la hauteur des années précédente.

En rentrant de chez le coiffeur tu vis du courrier, que tu relevas. Rien de bien extraordinaire, juste des factures et de la pub pour Robyn, rien de bien fou quoi, comme d'habitude. Pourtant, une lettre attira ton attention car elle était assez différente des autres, d'un destinataire inconnu, un certain Chuchoteur.. La Famille Dreiden se débarrasse des descendants des trois frères... Ton sang ne fit qu'un tour dans ton corps, tout ton être se mit en ébullition. Tu as entendu parler de certaines personnes qui disparaissent et comme tout le monde tu as entendu parler de Nashoba Dreiden qui a disparu, c'est le gérant du Lux, tu as l'habitude de t'y rendre après tout. Dreiden est un nom très connu en ville, mais également pour toi car c'est une chose connue quand même que les Dreiden sont les descendants de Eisuke, comme toi tu es la descendante de Daichi. Tu as eu vent comme quoi le père de cette famille a une réputation assez folle d'extrémiste, mais tu ne le pensais clairement pas arriver jusqu'à là, surtout envers son propre fils. Il fallait que tu agisses et vite ! Tu es une descendante et tu ne t'es jamais caché de ça, donc c'est sûrement une question de temps avant qu'il ne s'attaque à toi.

Branle-bas de combat ! Tu te mis à courir jusqu'au QG des Télékyn afin de retrouver ta Reine, Dayana. Il fallait que tu lui en parles, les Dreiden sont une menace pour les descendants, il est une menace pour les Télékyns, il faut donc tous les arrêter et il faut donc réunir les Télékyn et lancer une attaque générale contre eux. Entrant en trombe pour retrouver Dayana, tu lui expliquas entièrement la situation, mais elle ne semblait pas être réceptive à ta demande. Même si tu avais l'air d'être une folle, surtout avec ta nouvelle coupe, mais tu étais sérieuse pour le coup. C'est plutôt compliqué cette situation.. Pourtant elle refusa ta proposition, elle voulait des preuves pour lancer une attaque, il fallait être sûr que l'Alliance prépare quelques choses, que les Dreiden s'attaquent, avant d'attaquer, il ne faut pas que les Télékyn soient à l'origine d'une attaque. Furieuse, tu déguerpies tout en claquant la porte. Dégoûtée qu'elle ne te prenne pas au sérieux que tu décidas de passer ta journée dans des bars histoire de calmer ta peine et surtout te défouler contre des ivrognes, il fallait que tu soulages tes poings en cognant contre quelques personnes. Tu pensais y passer quelques heures, mais au final, tu y passas la nuit entière et bien plus encore au final. Tu ruminais avec les autres clients du bar, complètement torchée, tu te plaignais des Télékyns, des Dreiden, de la menace qu'ils sont.

Après beaucoup de verres... de bouteilles plutôt, tu décidas une chose. Personne ne veut t'aider, alors c'est à toi d'aider les descendants. Personne ne semble réaliser le problème que ça peut être, ils ne semblent pas être au courant de la menace que ça peut être. Si les descendants meurent tous, il ne restera plus aucune trace du passé et ceci est hors de question. C'est de ton devoir de protéger les descendants, de protéger l'histoire. D'un pas décidé, tu quittas le bar, même si avec un beau taux d'alcoolémie dans le sang, tu pris la direction du manoir Dreiden, autant commencer par le plus extrémiste de la famille. Tu te retrouvais assez vite devant la porte d'entrée, fermée bien sûr. Comment faire pour entrer ? Tu sais très bien que personne ne va te laisser entrer, même si tu entends des voix de l'autre côté. Tu pourrais sûrement dire que tu es une descendante, ils t'ouvriront sûrement pour te tuer... Sauf qu'en regardant autour de toi, tu eus une meilleure idée pour le coup. Tu frappas une hache au sol avec ton pied afin de la faire voler dans les airs pour la rattraper en plein vol, la faisant tournoyer. Tu as beau être ivre, tu sais utiliser les armes et ton corps est une véritable machine.. même si ton cerveau lui prend des décisions complètement stupide. Tu commenças à frapper la porte avec la hache jusqu'à créer une brèche à l'intérieur pour pouvoir y glisser ta tête.

Heeeeere's Harleen !



À peine flippante, tu regardas les lieux pour vérifier qu'il y avait bien du monde et effectivement il y en avait, c'est parfait ! Tu te retiras pour finir de défoncer la porte en frappant la poignée avec la hache directement pour faire sauter le verrou, puis les gongs afin de faire sauter la porte, porte qui s'écroula au sol, laissant voir dans l'ouverture une femme aux cheveux rouge avec une hache avec la lumière en arrière laissant surtout une silhouette. Tu commenças à avancer, hache à la main, l'air furieuse et surtout pas réellement fraîche car tu possèdes encore les vêtements de la veille et tu dois sûrement puer un peu l'alcool et ça même à distance. Tu t'approchas de tout le monde tout doucement.

Comme ça on veut se débarrasser des descendants ? Un dernier mot à dire avant que je vous donne une bonne leçon à vous tous ?!



Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyMar 27 Oct - 10:46

Un thé, c’était ce que Maëlys m’avait proposé et c’est ce que j’avais accepter. Le père de Nashoba n’avait pas l’air ravie, mais il obéisse à sa femme me libérant de son pouvoir. J’allais m’installer à leur table du coup et en guise de ce qui pouvait semblait être une excuse je répondit juste :

« En ce moment, je me sens perdue, cela fais maintenant 7 mois qu’on a plus de nouvelle, la police n’avance pas… je n’ai aucune informations, je commence à perdre espoir… »

Il faudrait que je tourne la page, que je cesse d’espérer. Pourtant mon père est bien réapparu après des années ? Non Nash n’aurait pas fuis, pas comme mon père. Il a condamné son geste, il m’a dit que lui n’aurait jamais fais ça.. Mais maintenant qu’il est devenu père, peut-être a t-il vu les choses différemment pour protéger son fils et sa femme ? Non, je ne pouvais y croire, mais la fuite rester une option possible.

« Je pense qu’à ce stade je suis prête à croire n’importe quoi où n’importe qui.. »

Une diseuse de bonne aventure, un chaman ou je ne sais pas. Mais au fond de moi, j’étais désespérée, comme si je savais qu’au fond, jamais je ne retrouverais. Comme si, l’espoir avait été détruit en même temps que ma maison. Que son odeur qui s’envolait dans les airs était le dernier souvenir. Cette ville est maudite. Je regardais Maëlys et mon beau père qui était de mauvaise humeur à cause de moi, sans aucun doute et attraper la tasse de thé qu’on me tendis.

«  Cette ville… elle est maudite.. Ce n’es pas un endroit sur pour des enfants, entre mon frère et ma mère qui sont mort, mes amis que j’ai perdu, l’amour de ma vie disparu.. ma maison détruite… Cette ville n’apporte que tristesse et désolation à cause de cette putain de guerre de famille de merde. »

Je savais que mes propos allaient déranger mon beau père qui voit les Dreiden comme les futurs roi de cette ville, mais je l’emmerde.

«  Après ce qui s’est passé, Alexander m’a avoué ne plus se sentir en sécurité et il veux retourner en Amérique pour reprendre sa carrière. Il m’a demandé de l’accompagner… et.. je pense que je.. »

Un gros bruit se fait entendre, comme si la porte se faisait démonter. Je me penchais pour regarder dans le couloir qui donnait sur la porte d’entrée, un trou et une tête en dépassait :

« Heeeeere's Harleen ! »

Putain mais c’est pas vrai ! On peut pas être tranquille genre 2 min dans cette ville de merde ?! Elle paru heureuse de voir du monde et défonca la porte pour rentrer en faisant trainer sa hache :

« Comme ça on veut se débarrasser des descendants ? Un dernier mot à dire avant que je vous donne une bonne leçon à vous tous ?! »

Trop c’est trop, je m’écriais :

«  MAIS PUTAIN CEST EXACTEMENT POUR CA QUE JE VEUX ME BARRER DE CETTE VILLE DE MERDE ! »

J’ignorais l’effet que ça aurait, mais moi c’est libérateur :

« MON EPOUX DISPARAIT, UNE ATTAQUE DE ROBOT ET MAINTENANT QUOI ? UNE FOLLE AVEC UNE HACHE PENDANT QUE J’ANNONCE QUE JE ME TIRE, ECOUTE POUPEE, PREND UN TICKET ET FAIT LA QUEUE »

Oui, si elle était folle, je l’étais sûrement aussi. Non mais y’en a marre, je peux pas être tranquille genre deux minutes s’il vous plaît ? Je pointais mon beau père du doigt :

«  Je lui ai déjà mis un poing dans la gueule, c’est pas lui qui veux se débarrasser des descendants, alors quand tu veux casser la gueule à quelqu’un soit civiliser et défonce pas la porte, putain tu sais pas combien ça coute une porte ? »

J’étais dans le salon, j’avais un visuel sur le couloir, si elle accélérer je la verrais, mais je glissais une main dans mon dos pour faire signe à ma belle maman de dégager d’ici par la porte de derrière. Toi malheureusement beau papa, tu restes là, tu vas pas laisser ta belle fille en cloque te défendre seul.

Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyDim 1 Nov - 20:02



Malentendu, rumeur et bataille

Feat. Lyana Dreiden et Nemeroff Dreiden

Te voilà enfin dans la demeure du monstre qui tue les descendants pour son petit plaisir malsain pour la suprématie de Eisuke. Alcoolisée et surtout en colère, tu allais pouvoir t'amuser. Bien sûr, tu ne tueras pas, même s'il le mérite, tu veux surtout lui faire peur. Même dans cet état, tu restes lucide et tu ne franchiseras pas cette limite que tu t'imposes.. enfin pas vraiment, mais bon, il vaut mieux que tu évites de tuer sur un coup de tête, surtout sur une personnalité assez célèbre, ce n'est pas bon pour ta matricule après. En tout cas, te voilà dans les lieux, puis même si ta cible c'est les Dreiden, tu te doutes parfaitement que c'est la faute du père dans cette famille et pas le reste donc tu t'en fou un peu des autres. Pour le coup, tu te retrouvais devant trois personnes, un homme, une femme et une autre femme enceinte. L'homme voulait prendre la parole afin sûrement de te dire de dégager de son domicile, mais ce fut celle enceinte qui prit la parole, hurlant plus que les autres, te sommant de déguerpir, qu'elle a vécu assez de drame comme ça et qu'elle en avait assez de cette histoire. Tu l'aurais sûrement écouter si tu étais dans ton état normal, mais là, ce n'est plus vraiment la question. Malgré le fait que tu tiens très bien l'alcool, ça perturbe tout de même ta façon de raisonner donc forcément, tu n'es plus aussi prête à écouter les gens qui hurlent car ça a tendance à augmenter ton mal de crâne.

La seule personne qui ne semblait pas être furieuse commençait à partir vers l'arrière. Bon, pour le coup, il y en a deux qui t'agresse verbalement, donc tu allais également le faire, mais de manière physique pour le coup. La femme donc prit la poudre d'escampette, mais tant pis, ce n'est pas ton objectif pour le coup. Tu n'as d'ailleurs pas trop la tête à répondre, disons que le discours de la jeune femme continue encore de tambouriner au sein de ton crâne. Tout ce que tu fis, c'est avancer, en faisant traîner ta hache au sol, doucement, mais sûrement. Sauf que plus tu avançais et plus tu trouvais que ta hache était lourde, comme si son poids augmentait à chaque millimètre, plus tu te rapprochais d'eux. Après plusieurs pas, tu finis par lâcher complètement l'arme car tu n'arrivais presque plus à la faire bouger. Dans ton état normal, tu aurais sûrement réussi à la porter un peu plus, mais là, tu ne pouvais juste plus. Du coup, tu pouvais continuer à avancer dans leur direction et même sans la hache, tu restais bien menaçante, surtout avec tes cheveux d'un rouge flamboyant pour l'occasion non prévue. Avec la hache en moins, tu pouvais te taper le meilleur sprint de ta vie, mais à chaque pas, tu ne semblais pas gagner en vitesse car même si la vitesse augmentait pour toi, il semblerait que le poids que tu dois supporter augmente, ce qui voulait dire que c'était de plus en plus difficile d'avancer.. à cause de tes chaussures apparemment car rien que pour soulever le pied, c'est une horreur. Tu finis donc par te stopper, à peine entrer dans le hall où tout le monde se trouvait.

Vous vous croyez drôle ? Comme si ça allait m'arrêter..



Retirant tes chaussures d'un mouvement de tes pieds, tu repris ta course. Tu n'es pas stupide, tu te doutes que l'un deux fait en sorte que tes affaires soient lourde, donc impossible de bouger avec, tu n'avais pas dix milles solutions sur le coup. Pendant que tu courais, tu commençais à retirer les affaires sur toi, heureusement qu'ils ne sont pas tout neuf, donc facile à retirer. Ton pantalon fut enlever facilement, y compris ton haut, te laissant donc uniquement en sous-vêtements pour le coup. Tu attendais bien sûr que tes vêtements commencent à s'alourdir avant de les retirer, histoire d'éviter de te retrouver à poil quand même. Grâce à ta méthode, tu n'étais plus ralenti dans ta course ce qui te permit de te retrouver très vite à leur niveau, mais la femme enceinte se retrouvait devant. Heureusement que tes années de gymnastes sont toujours là car tu pouvais aisément glisser pour passer sous les jambes de la jeune femme enceinte où tu disparus très rapidement sous l'immense bide de la jeune femme et vu la rapidité et la synergie que tu venais d'appliquer tu pourras rapidement faire ce que tu désires. Glissant donc jusqu'à l'homme qui s'était caché derrière une femme, tu continuas de glisser, levant simplement ton poing afin qu'il rentre en contact avec les parties précieuses de ce lâche. Tout ça pour enfin terminer ta course un peu plus loin, te relevant aussi vite que tu as mis pour faire ta glissade.

Désolé la vache, mais en tant que descendante, c'est mon devoir de protéger les autres d'abord ! Si tu veux j'ai une idée pour remplacer la porte, je prend l'un de vous et je vous transforme en porte, c'est une bonne idée, non ?



Plutôt fière de ton idée, tu te faisais craquer le cou afin de faire comprendre que tu étais prête à mettre en exécution ce que tu venais de dire juste avant. Il faut dire que quand il faut taper sur des gens, tu es quand même une bonne spécialiste, peut-être aussi douée que ton talent de commérage. Enfin voilà, tu es prêtes donc à te battre, faisant craquer également tes doigts pour te battre. En tout cas, le petit coup dans ses burnes va le calmer un peu et les dissuader d'user de son pouvoir, si c'est lui qui le faisait. Par contre si c'est la femme qui le faisait, tu es prête à enlever le reste de vêtements se trouvant sur toi. Si tu dois te battre entièrement nue, tu vas le faire, ce n'est pas du tout un problème, tu t'habilleras après dès que tu auras régler leur compte. Néanmoins, tu n'as pas trop envie de taper sur une femme enceinte, après tout, même si elle le mérite sûrement, ce n'est pas le cas de l'enfant en elle, donc c'est de ton code d'honneur de ne pas toucher à l'enfant, bourrée ou non, tu respectes tes convictions.

Dis la grosse vache enceinte, tu fous quoi avec un con pareil ? Ton époux a fait pouf à cause de lui à tous les coups. On peut le frapper toutes les deux tu sais. Les bisounours ça va deux minutes hein, les lâches j'en ai marre.



Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyMar 24 Nov - 17:54

Je devais avoir l’air d’une folle actuellement. J’avais criée, j’en pouvais plus, j’étais presque sur le point de craquer mentalement. J’espérais que Maëlys pourrais appelé la police une fois à l’étage. J’avais tenté à ma manière de convaincre la jeune femme de partir, mais elle n’en fit rien, elle se rapprochait juste inéluctablement vers nous. Elle finit par lâcher la hache et je compris pourquoi elle avait avancé si lentement, à croire que mon beau papa s’était décidée de nous aider comme il pouvait.

-Vous vous croyez drôle ? Comme si ça allait m'arrêter..

Je l’a regardais retirer ses chaussures et se mettre à courir en se déshabillant, je n’avais pas d’arme hormis mes poings et mes ratons, elle courrait, mais elle glissa entre mes jambes et à cause de ma grossesse je n’avais plus ma réactivité d’antan.. par contre une odeur me chatouilla le nez, elle me chatouillait depuis qu’elle était rentré dans la maison, mais sa proximité avait empirée l’odeur. L’alcool. Elle empestait l’alcool, elle était totalement ivre. Pour une femme alcoolisé elle avait de sacrée réflexe. En tout cas le temps de me retourner, je pu voir que beau papa était pas dans le meilleur de ses états. Une main sur ses parties et j’avoue que j’ai presque eu mal pour lui, mais la rancoeur de toute ses années m’en empêchait.

- Dis la grosse vache enceinte, tu fous quoi avec un con pareil ? Ton époux a fait pouf à cause de lui à tous les coups. On peut le frapper toutes les deux tu sais. Les bisounours ça va deux minutes hein, les lâches j'en ai marre.

Qu’est ce que je foutais avec lui ?… Je ne sais pas pourquoi je suis venue, une rumeur, une stupide rumeur, une relation inexistante à donné lieu à toute cette situation, je souris et lui dit :

- Il mériterait une dérouillée.. Pour être le pire des salauds avec ses fils. Pour avoir traîner des pieds pour voir son petit fils quand il est né, pour avoir contesté notre mariage à Nashoba et moi, qu’est-ce qu’il méritait le poing et le coup que tu viens de lui mettre… Mais…

Mon regard se durci, je fronçais des sourcils :

- Je m’en rend compte qu’il n’aurait pas fais de mal à Nash pour la simple et bonne raison qu’il espérait secrètement que ses fils obtiennent les ténèbres qu’il n’a jamais eu, et me priver de Nash c’était coupé la descendance Dreiden, donc diminuer les chances d’avoir les ténèbres pour les Dreiden. Et le monde des bisounours ça fait longtemps que je vie plus dedans, je lui ai mis mon poing dans sa gueule et maintenant ça va mieux.

Je pris une position plus défensive :

- Par contre, je refuse que mon fils perdent un autre membre de sa famille, alors soit tu dégages soit ramènes toi. On a des comptes à régler rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyMer 25 Nov - 22:01



Malentendu, rumeur et bataille

Feat. Lyana Dreiden et Nemeroff Dreiden

Ayant toujours tes sous-vêtements, oui, tu n'as pas eu besoin de te mettre entièrement nue, sûrement qu'ils ont eut réellement peur que tu le fasses et qu'ils soient trop perturber devant ton superbe corps de déesse. En tout cas, tu t'en fichais pour le coup, te battre habillée ou te battre nue, c'est un peu pareil pour le coup, c'est aussi simple que ça. Dans tous les cas, tu te rendis bien au niveau de ta cible principale, passant sous la femme enceinte.. tu gardes quand même un code d'honneur, tu ne veux pas faire de mal à une femme, surtout enceinte, sauf si elle le cherche réellement, mais il en faudra pour que tu cèdes, même si tu es quand même bien bourrée, même si tu as déjà été bien pire. En tout cas, il faut dire que le petit coup bien placé sur cet abruti, ça t'a fait un bien fou et pendant qu'il était entrain de se morfondre de douleur, toujours cet endroit qu'il faut viser quand il faut remettre à sa place un homme, ça marche toujours. Cela te laissait du temps pour discuter un peu, te plaçant en position de combat quand même, il faut pas déconner et surtout en gardant du coin de l'œil l'autre là.

Elle le défendait, du moins en partie. C'est vrai que c'est dur de perdre un proche, mais c'est pas une raison de défendre un meurtrier de la sorte, surtout pour une histoire d'héritage de pouvoir. Tu n'as pas eu ton pouvoir alors que tu connais plein de descendants avec des pouvoirs et tu n'en fais pas une histoire et tu n'as pas envie de tous les tuer juste par jalousie. Au contrait, il faut t'en servir comme moteur de motivation pour une plus noble cause. Tuer juste parce que voilà, c'est plus simple, c'est hors de question. Surtout que la femme se met en position de combat. Normalement tu ne frappes pas les femmes, du moins pas aussi facilement, mais là par contre, elle le cherche et c'est elle qui veut se battre d'après sa posture. Tu as l'habitude de te battre, plus que la normale il faut dire, mais ça, c'est ton passé dans les bas fond de la ville aussi. Ta petite chatte se battait plus à distance, ta petite plante elle les terminait dans le dos pendant que toi, tu fonçais dans le tas. Tu sais te battre, tu sais reconnaître quand il faut se battre et tu adores te battre, surtout si c'est pour remettre les idées en place de certaines personnes.

Si tu y tiens, c'est comme tu veux ma belle. Tu n'iras pas te plaindre après moi je dis.



Quand on te cherche, on te trouve, c'est aussi simple que ça. Laissant l'autre souffrir, tu allais d'abord régler le compte de l'autre grosse enceinte là. Tu ne comptes pas la tuer ou la taper dans son bide, mais au moins la mettre dans les pommes histoire qu'elle te laisse tranquille pour faire ce que tu veux. Il faut dire que tu ne supportes pas trop sa voix, tu ne sais pas pourquoi.. sûrement à cause de l'alcool qui tambourine au sein de ton crâne, ou c'est peut-être juste sa voix qui est insupportable, c'est au choix. C'est donc parti pour une bonne petite raclée, rien de bien fou quoi, une bonne petite tarte en pleine face et on en parle plus de la gamine là. Elle voulait se défendre, donc tu allais attaqué, de toute façon tu es là pour ça, donc pourquoi t'arrêter ? Parce qu'on t'a dit d'arrêter justement ? C'est mal te connaître pour le coup. Tu pris donc le pas, te mettant à courir, puis en arrivant à une certaine distance, tu pris une impulsion sur tes jambes afin de sauter dans les airs. Ton but ? Mettre un coup de poing directement sur le haut de son crâne, un bon coup de Hammer. En temps normal, ce coup rien ne l'arrête, mais là tu ne te sentais pas au top, une grosse secousse et c'est mort, tu risques de dévié et un peu te peter la gueule sur le côté.

BANZAIIIII !!



Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyMer 25 Nov - 22:25

Rumeurs
Chez Maman
ft. Lyana et Harleen
Je marchai tranquillement dans la rue. J’avais vu parler de cette rumeur … Comme quoi mon père semblait responsable de la disparition soudaine de mon frère, cependant … Je n’y croyais pas trop pour la simple et bonne raison que j’enquêtais depuis des mois sur ça. Après tout ça concernait mon propre frère. Et difficile de croire que le paternel était derrière tout ça. Nashoba était clairement plus sur le territoire et mon père ne se serait pas emmerdé à déménager aussi loin. Plus les échanges avec Abby et les fameux bandits … J’y croyais pas trop.

Je marchai en direction de la maison afin de rendre visite à ma mère comme à mes habitudes. J’avançais les mains dans les poches en fermant les yeux par moment en profitant de l’air frais sur mon visage … J’ai toujours préféré les températures froides à celle chaude d’été. En arrivant de la porte de la maison … Je pouvais voir mon état. Et cette vision ne m’avait pas du tout satisfait. Lâchant la boite à gâteau que je tenais, j’entrai à la maison pour découvrir tout ce joyeux monde ici … Trois personnes que je pouvais reconnaître et une autre armée, que je ne connaissais pas.

Cependant celle armée sembla se ruer vers Lyana. Sans vraiment attendre, j’étais arrivé derrière pour la retenir par son haut, l’empoignant de toute ma force pour l’empêcher de fracasser le crâne de ma belle-soeur … Décidément, il n’y avait jamais rien de simple dans la famille Dreiden n’est-ce pas ?

“ - Je sais pas qui t’es … Mais t’as rien à foutre ici me semble. ”

Elle semblait plutôt costaud à première vue tout de même, cependant j’en avais maté des plus costauds. Ma voix si particulière était pourtant très sérieux. Je ne savais pas ce qui se passait ici, mais c’était clair que c’était très électrique encore …

“ - Je peux savoir ce qu’il se passe ici bordel ? La porte est totalement éclatée. ”

Je me plaçai évidemment entre les deux jeunes femmes pour éviter toute attaque. C’était pas un lieu de combat, je cherchai aussi ma mère du regard, ignorant un peu mon père comme à mon habitude. En voyant que ma mère était en larme et apeurée mais en bonne santé … Je regardai Lyana et l’inconnue :

“ - Si vous voulez vous battre c’est dehors. Mais je pense que c’est pas judicieux vu ton état Lyana donc du calme. ”



Revenir en haut Aller en bas
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyVen 27 Nov - 14:31

En la voyant me sauter dessus, je m’apprête à esquiver son coup qui arrive, enceinte oui, mais j’ai toujours les ratons ancestrales et je suis plus agiles que les gens normaux. Mais je n’en ai pas le temps. Nemeroff venait de rentrer dans la maison et d’empêcher la meuf de m’attaquer, en lui disant qu’elle n’avait rien à faire ici. J’en profitais pour reculer hors de la porté de la folle et alors que Nemeroff demandait ce qu’il se passait ici, je tournais la tête vers lui :

« Elle croit la rumeur comme quoi ton père a enlevé les descendants et elles est venue régler ce problème »

Un simple regard à son père, j’ai moi aussi cru à cette rumeur.. Mais une femme desespérée c’est une femme imprévisible. Nemeroff se place entre nous pour éviter qu’elle attaque je suppose. Il regarda la jeune femme et moi ensuite :

“ - Si vous voulez vous battre c’est dehors. Mais je pense que c’est pas judicieux vu ton état Lyana donc du calme. ”

Quoi ? Pardon ?! Je défend son père et je passe pour la méchante qui prend pas soin de ses gosses ? Dis que je suis une mère indigne tant que tu y es. Les larmes me montèrent aux yeux :

« Donc je défend ton père et tu me fais passer pour une mère indigne, super. Merci Nemeroff, c’est vrai on sait tous que j’adore me battre que je vis pour ça, surtout quand je suis enceinte, c’est pas comme si j’avais eu un accouchement difficile avec ton filleul Lysandre »

Je desserre le poing… et détourne les yeux :

« Nash aurait pas voulu que je laisse la maison de tes parents être saccagé et ses parents être en danger.. Même si certain le mérite »

Dis-je en regardant froidement Kylian.
Revenir en haut Aller en bas
Gwendolyn Ravenflaw

Gwendolyn RavenflawMessages : 765
Date d'inscription : 12/02/2016


Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyVen 27 Nov - 23:00



Malentendu, rumeur et bataille

Feat. Lyana Dreiden et Nemeroff Dreiden

Alors que tu étais parti pour mettre le meilleur coup de hammer de ta vie sur le crâne de cette pimbêche engrossée qui s'est amusée à t'insulter ouvertement. Sauf que voilà, on t'arrête en plein milieu de ton mouvement, en plein milieu de ton saut par un individu que tu n'as même pas remarqué, même pas vu venir. Il faut vraiment que tu te ressaisisses car jamais tu n'aurais laisser passer une telle chose avant. Tu allais mettre ça sur le compte de l'alcool, mais bon, ce n'est pas réellement une excuse pour le coup. Toutefois, là c'est arrivé, l'homme qui venait de faire son éruption dans cette maison venait d'attraper ton haut, du moins ce qui te sert de haut car pour le coup, c'est juste ton soutien-gorge qui te sert de haut. Il venait de prendre de ce fait ton haut pour venir te jeter au sol pour que tu ne puisses plus lancer ton attaque. Étant dans ton élan, ce fut très simple pour lui de te mettre au sol sans que tu puisses rien faire, puis ce n'est pas dans ton état que tu vas réussir à faire grand chose pour le coup.

Roulant sur le sol, non sans mal, en même temps tu pèses ton poids, donc forcément, avec ton élan de base, plus l'impulsion que l'autre vient de te donner, forcément le sol va en prendre un petit coup, toi y compris, mais tu ne vas pas t'arrêter pour autant. T'étant arrêter, te retrouvant au sol, tu y restais un peu, le temps de remettre tes esprits en ordre, surtout que ça tambourinait un peu trop pour que tu puisses réellement re relever là maintenant. Tu essuyas tes coupures et tes petites plaies avec tes mains pendant que tu les écoutais parler, ou plutôt hurler. Pourquoi ils doivent hurler ? Ils ne peuvent pas parler comme des gens civilisés ? Ce n'est pas parce que tu les agresses que c'est bon, ils peuvent te crier dessus également, franchement, aucune éducation. Tout ce que tu comprenais, c'est que les deux s'embrouillent légèrement pendant que toi tu es juste venue pour régler le compte d'un mec, juste ça, tu ne veux rien de plus pour le coup. Alors que tu te remettais un peu de tes émotions, tu comprenais que celui qui t'a mit au sol voulait calmer les choses, arrêter de se battre ou sinon se rendre à l'extérieur pour se battre sauf que malheureusement, celui qui t'intéresse n'est pas dehors, mais bien dedans.

Sans rien dire, mais non sans bruit, tu te relevas comme une furie en direction du père de famille, c'est lui ta cible première après tout. Tu courais dans sa direction pour le frapper, mais ton but est différent. Quand tu es sobre, tu as ta petite stratégie en tête, mais quand tu es bourrée, tu trouves ça drôle de faire des attaques étranges en pensant que c'est une bonne chose, même si clairement c'est stupide. Tu zigzaguais, en même temps, tu ne vois pas réellement très clair, très droit, donc forcément, tu penses courir droit, mais pas du toute. Après plusieurs pas, tu changeas de cible en changeant de direction pour te rendre sur la femme enceinte, c'est elle qui a commencé après tout, puis après ça sera au tour des autres et le meilleur pour la fin. Malheureusement, tu es bien plus lente que la normale, tu n'as même pas eu le temps d'atteindre ta cible que voilà que l'autre bon samaritain s'interpose de nouveau pour te frapper ou bien pour t'éjecter comme tout à l'heure sauf que là ça ne se passera pas ainsi. Quoiqu'il tente, tu l'attrapes à ton tour, il ne s'enfuira pas aussi facilement. S'il veut se battre, il a trouvé une femme qui ne reculera pas et qui n'hésitera pas à lui mettre la misère également. Quoiqu'il tente donc tu le bloque également pour rester au contact avec lui.

Et si on allait faire un petit tour ? Tu l'as si gentiment proposé mon petit !



C'est lui qui voulait se battre dehors, alors tu le prends au mot, enfin presque, tu ne sais plus trop par où est la sortie. Mettant toute ta force, et tu en as de la force il faut pas déconné, surtout avec l'adrénaline du moment et le manque de discernement. Il refusait de céder au début, du moins c'est l'impression que tu avais, sauf que c'est mal te connaître, tu es têtue et quand tu veux quelque chose, tu l'as. Tu finis par gagner ce duel de force, arrivant à le soulever du sol légèrement, de quoi te permettre de le faire reculer, donc toi avancer, jusqu'à une porte afin de passer à travers dans un immense nuage de poussières, tu as sûrement dû taper une poutre ou une connerie de mur porteur, de quoi faire une barrière visuelle assez conséquente pour le coup. Sauf qu'une fois la porte traversée, tu fus trop emporté par ton élan.. à moins que ça soit lui qui a réussi à retourner ta prise juste après pour te faire envoyer de l'autre côté de la pièce, donc il se trouve entre le nuage de fumée et toi, le mur qui mène à l'extérieur derrière toi. Tu essuyas ton nez, crachant du sang par terre par la bouche, prête à en découdre de nouveau.

Alors ? Déjà fatigué ? Besoin de papa ou tu penses pouvoir te débrouiller tout seul ?!



Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Cesh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] EmptyVen 27 Nov - 23:36

Rumeurs
Chez Maman
ft. Lyana et Harleen
L’ambiance était pas géniale … Ajouté à cela que Lyana semblait s’énerver un peu cela m’exaspérait. Je ne comprenais pas sa réaction, je disais juste que se battre en étant enceinte c’était pas une bonne idée rien de plus ou moins de … M’enfin passons, je préférai ne pas m’énerver :

“ - Calme toi. C’est tout ce que je demande t’es énervée. C’est tout. ”

Cependant du coin de l’oeil, je voyais que la rouquine repassait à l’action. En premier lieu visant mon père, mais je m’en faisais pas trop pour lui … Cependant, sa cible sembla changer pour frapper Lyana, une nouvelle fois je comptai m’interposer ne levant mon bras pour encaissé le coup. Ca allait sûrement faire mal, mais bon. Mais à ma grande surprise, elle m’attrapa et n’entraîna dans une autre pièce en me faisant passer par la porte qui céda après m’avoir taunt.

J’avoue que la surprise me frappa, c’était la première fois que je me faisais baladé aussi facilement du fait de ma grandeur j’avais d'habitude l’avantage avec mes 1m90. D’ailleurs … J’en profiter pour venir enfoncer mes doigts recouvert de ténèbres dans ses côtes … Elle ne semblait pas dans un état normal, donc je n’allais pas la tuer … Lyana avait parlé d’une histoire de descendant … Donc peut-être qu’elle était en colère. Mais je ne pouvais non plus la laissé agresser mes proches, donc quelques dommages internes pas trop grave devrait suffire à la calmer.

La poussière m’empêchait de voir ce qu’elle disait, cependant … Elle semblait avoir encore des forces pour parler. Avais-je était trop gentil sur les blessures ? Ca me perdrait certainement, cependant … Il fallait l’éloigner de là. Sans plus attendre j’avais tendu le bras afin de créer une lame de ténèbres. Cette dernière n’avait pas pour but de tuer, mais appliquait un fort effet de répulsion. Elle s’étendit vers la jeune femme pour la passer faire passer à travers le mur. Cependant, à ce moment là … Une partie de la pièce s’écroula. J’avais alors retiré ma veste rapidement pour déployer mon voile de ténèbres me protégeant des débris qui touchait le costume de ténèbres. Ma veste était d’ailleurs écrasé par quelque gravats :

“ - Fait chier ma veste préférée. ”

Cependant, je sortais alors pour arriver dans la rue sur un toit. Comment est-ce possible ? Eh bien … Les ténèbres permettent quelques tours sympathique quand on comprend ce qu’ils permettent de faire. La destruction pouvait s’appliquer différemment. Arrivant sur le toit de la maison contre laquelle j’avais envoyé la jeune femme je l’observai en silence … Ma voix étouffé par le voile s’écria alors :

“ - Tu n’as rien à faire ici. Si tu continues de mettre le bordel dans cette ville je vais devoir m’occuper de toi. La police ne devrait pas tarder, si j’étais toi … Je dégagerai d’ici. ”



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty
MessageSujet: Re: Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]   Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Malentendu, rumeur et bataille [PV Neme et Harleen]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Les Archives ~ :: Les Archives :: Rps 2020-