Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [TUTORIEL] Comment écrire un bon RP ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvisibilisL'Etre Invisible
Messages : 161
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: [TUTORIEL] Comment écrire un bon RP ?   Lun 10 Fév - 22:31


« Comment écrire un bon RP ? »

« Introduction. »


Tout d'abord, bonjour ou bonsoir à toi, qui vient lire ce tutoriel ! :-)
Il a été créé dans le but d'aider aussi bien ceux qui débutent dans le monde du RPG que ceux, plus expérimentés, qui auraient une panne d'inspiration, ou qui auraient besoin d'un « retour aux sources ». J'ai décidé de mettre mes quatre ou cinq années d'expérience en la matière au service de ceux qui en auraient besoin, après avoir vu pas mal de personnes peu expérimentées, peu inspirées ou ne sachant toujours pas comment organiser son RP.
Sur Quederla, il n'y a pas de nombre de lignes minimum imposé, je vous l'accorde. Mais avouez que c'est quand même beaucoup plus agréable de lire un RP plutôt long, soigné et bien écrit, plutôt qu'un RP de cinq lignes, fait à l'arrache et rédigé n'importe comment. Et n'oubliez pas que lorsque vous faîtes un RP, vous êtes au moins deux ! Ayez aussi une pensée pour l'autre (ou les autres), et mettez-vous à sa/leur place. Si vous postez quelque chose de court et peu détaillé, votre/vos partenaire(s) sera ou seront vite blasé(s) ! Vous lui/leur donnez ainsi beaucoup plus de travail et le/les désintéressera ou désintéresserez rapidement. Le RP n'est alors plus un plaisir, et peut carrément se transformer en corvée.
Nous allons donc voir comment écrire un bon RP (comme l'indique le titre), ou du moins un RP convenable, à travers différentes parties qui couvriront à peu près tout ce qui pourrait vous poser problème. A vos claviers, c'est parti !



« I~Le contexte. »


Avant toute chose, RESPECTEZ LE CONTEXTE ! Ca paraît simple, mais combien de fois, dans d'autres forums RPG, j'ai vu des personnes qui mélangeaient des contextes complètement contradictoires (je me souviens d'un membre d'un autre forum qui avait voulu introduire l'univers de Sonic the Hedgehog dans celui d'Inu Yasha … Epique.) …Je vous rappelle donc que vous vous trouvez dans un contexte bien particulier : celui de la ville de Quederla. Oui, je sais, dit comme ça, ça paraît très bête, mais je préfère quand même revenir sur ce point, on ne sait jamais …
A Quederla, les armes à feu n'existent pas, de même que la technologie en général. Donc, merci de ne pas introduire de pistolets ou autres fusils à pompe dans votre récit.
Ensuite, bien que certains membres des familles Domae et Elementis connaissent le secret de leur famille respective, et ont donc un petit « plus » particulier (un animal fétiche pour les Domae, un élément pour les Elementis), en aucun cas il n'est permis d'introduire des surhommes ! Je m'explique : à la base, vos personnages sont des êtres humains comme les autres. Et même s'ils pratiquent une activité physique régulière depuis longtemps, même s'ils savent manier le sabre, même s'ils sont naturellement agiles, ou qu'ils sont un peu plus forts que la moyenne, il n'est pas question de faire de votre personnage un Superman ou une Wonderwoman ! Donc, pas de bonshommes qui peuvent soulever un immeuble, pas de personnages volants (excepté pour l'Elementis qui maîtrise le vent, à la rigueur), ni de rayons lasers en tout genre ! De toutes façons, je pense que le Staff ne serait pas vraiment d'accord s'il tombait sur ce genre de choses. ;-)
De même, il serait hors-sujet de parler de Na'vis, de robots tueurs, de Konoha ou de Grand Line. N'introduisez pas de termes ou de lieux n'ayant aucun rapport avec notre contexte ! Tous les coins et recoins de Quederla sont mentionnés sur la page d'accueil, n'hésitez pas à aller y jeter un œil.
Les habitants peuvent parfaitement prendre parti pour l'une ou l'autre des familles, s'ils en ont envie.
A propos de la hiérarchie dans les familles, maintenant. Je vous rappelle quels sont les rangs, du plus élevé au moins élevé : le Roi (ou la Reine), l'As, le Joker, les Valets et les Pions. Ainsi, si votre personnage est un pion, il est tout simplement hors de question de lui faire donner des ordres aux Valets ou à tout autre personne hiérarchiquement supérieure, quand bien même il connaît le secret ! Il peut évidemment râler s'il le veut, mais jamais, au grand jamais, il ne prendra de décision concernant l'avenir de sa famille.
Je crois avoir fait le tour en ce qui concerne le contexte … Passons maintenant à ce que va réellement contenir votre post.


« II~Descriptions. »


A travers des explications et des exemples, nous verrons comment étoffer un peu votre RP, en commençant par la description (sans blague :O).
Prenons une phrase, tout bête, qui constituera le « noyau » d'un potentiel RP.

«Rox marchait dans la forêt.»

Mouais. Une phrase simple, constituée d'un sujet, d'un verbe et d'un complément de lieu. Si vous vous contentez de mettre cette phrase même pas longue d'une demi-ligne dans votre post, je ne donne pas cher de votre peau … Voyons donc ce que l'on peut décrire afin de rendre votre RP bien plus agréable.


« A~Le paysage. »


Votre personnage se trouve dans un endroit bien particulier, en l'occurrence, la forêt. Avez-vous seulement idée du nombre de choses que l'on peut décrire dans une forêt ? Les arbres, les buissons, ou même les feuilles, il y a tant d'éléments autour de vous ! Sans parler du temps qu'il fait, et d'autres choses que nous aborderons ensuite.
Enfin, j'ai pris la forêt comme exemple, mais cela marche parfaitement avec d'autres lieux, l'un des quartiers, le cimetière, ou même l'intérieur d'une pièce. Les meubles, la luminosité, laissez-vous aller !
«Le soleil était déjà à son zénith, dans le ciel d'un beau bleu azur. Ce jour-là, pas un seul nuage n'était venu s'égarer aux alentours de Quederla. Il faisait bon, et un petit vent très doux soufflait de temps à autre, agitant légèrement les feuilles vert tendre des arbres de la forêt Silva. Ces mêmes feuilles bloquaient par endroits les rayons du soleil, ce qui créait des taches d'ombres harmonieuses sur le sol.
Rox marchait dans la forêt, passant par les sentiers battus. Sur les côtés, elle pouvait voir des fougères, qui pour certaines, lui arrivaient à la taille, ainsi que des orties, et des ronces où poussaient des mûres. Les herbes sauvages poussaient à foison, et la jeune femme savait que certaines d'entre elles avaient des vertus médicinales, bien qu'elle aurait été incapable de toutes les citer. Les arbres, des chênes, des frênes, des hêtres, se dressaient fièrement. Certains étaient, d'après ce que l'on raconte, vieux de plusieurs siècles ; d'autres n'étaient encore que de simples arbrisseaux. Parfois, un écureuil grimpait dans les arbres, ou un chevreuil s'enfuyait en la voyant arriver. Cet endroit grouillait de faune et de flore, un vrai sanctuaire naturel.
Qu'il faisait bon de se balader, en cette fin de printemps !»

Vous voyez ? On a déjà atteint quinze lignes, ce qui est plus que ce qu'exigent la majorité des forums RPG. Et nous n'en sommes qu'au début ! Il y a encore plein de choses à développer ;-)

« B~L'ambiance. »


Pensez au lieu où se trouve votre personnage. Très souvent, elle accompagne la description, mais interrogez-vous en particulier sur l'impression qu'il dégage. Cet endroit est-il inquiétant, exaltant, plein de vie ? N'hésitez pas à écrire quelques mots là-dessus.
«Le soleil était déjà à son zénith, dans le ciel d'un beau bleu azur. Ce jour-là, pas un seul nuage n'était venu s'égarer aux alentours de Quederla. Il faisait bon, et un petit vent très doux soufflait de temps à autre, agitant légèrement les feuilles vert tendre des arbres de la forêt Silva. Ces mêmes feuilles bloquaient par endroits les rayons du soleil, ce qui créait des taches d'ombres harmonieuses sur le sol.
Rox marchait dans la forêt, passant par les sentiers battus. Sur les côtés, elle pouvait voir des fougères, qui pour certaines, lui arrivaient à la taille, ainsi que des orties, et des ronces où poussaient des mûres. Les herbes sauvages poussaient à foison, et la jeune femme savait que certaines d'entre elles avaient des vertus médicinales, bien qu'elle aurait été incapable de toutes les citer. Les arbres, des chênes, des frênes, des hêtres, se dressaient fièrement. Certains étaient, d'après ce que l'on raconte, vieux de plusieurs siècles ; d'autres n'étaient encore que de simples arbrisseaux. Parfois, un écureuil grimpait dans les arbres, ou un chevreuil s'enfuyait en la voyant arriver. Cet endroit grouillait de faune et de flore, un vrai sanctuaire naturel.
Qu'il faisait bon de se balader, en cette fin de printemps ! Le chant léger et joyeux des oiseaux, ainsi que le calme de la forêt, était apaisant, et donnait une impression de sérénité, qui apaisait l'âme.»



« C~Les passants. »


Votre personnage n'est pas toujours tout seul ! C'est particulièrement vrai à l'intérieur de la ville. Pensez à décrire la foule qui vous entoure, ou alors, dîtes si vous êtes seul ou non. Les personnes autour de vous – s'il y en a – ne sont pas immobiles. Tout comme votre personnage, ils bougent, parlent, font du bruit et des gestes. Pourquoi ne pas en parler un peu dans votre post ?
«Le soleil était déjà à son zénith, dans le ciel d'un beau bleu azur. Ce jour-là, pas un seul nuage n'était venu s'égarer aux alentours de Quederla. Il faisait bon, et un petit vent très doux soufflait de temps à autre, agitant légèrement les feuilles vert tendre des arbres de la forêt Silva. Ces mêmes feuilles bloquaient par endroits les rayons du soleil, ce qui créait des taches d'ombres harmonieuses sur le sol.
Rox marchait dans la forêt, passant par les sentiers battus. Sur les côtés, elle pouvait voir des fougères, qui pour certaines, lui arrivaient à la taille, ainsi que des orties, et des ronces où poussaient des mûres. Les herbes sauvages poussaient à foison, et la jeune femme savait que certaines d'entre elles avaient des vertus médicinales, bien qu'elle aurait été incapable de toutes les citer. Les arbres, des chênes, des frênes, des hêtres, se dressaient fièrement. Certains étaient, d'après ce que l'on raconte, vieux de plusieurs siècles ; d'autres n'étaient encore que de simples arbrisseaux. Parfois, un écureuil grimpait dans les arbres, ou un chevreuil s'enfuyait en la voyant arriver. Cet endroit grouillait de faune et de flore, un vrai sanctuaire naturel.
Qu'il faisait bon de se balader, en cette fin de printemps ! Le chant léger et joyeux des oiseaux, ainsi que le calme de la forêt, était apaisant, et donnait une impression de sérénité, qui apaisait l'âme.
Un rire cristallin résonna dans la forêt. Au loin, Rox pouvait voir un petit groupe de jeunes gens, qui parlaient ensemble, et étaient assis près d'un grand arbre. De là où elle était, elle ne pouvait pas distinguer leurs traits avec précision, mais ils avaient tous l'air joyeux, et heureux de profiter de l'instant présent. Il semblait qu'ils n'avaient pas remarqué la jeune femme. Tant mieux : la jeune femme ne tenait pas vraiment à se faire remarquer.»



« D~Votre personnage. »


Il serait quand même un peu bête d'oublier de parler de votre personnage alors que c'est essentiellement de lui/elle dont il est question … Rien que pour lui/elle, il y a également pas mal de choses à dire.

« D-1~Ses habits. »


A moins d'être un exhibitionniste malencontreusement égaré dans notre chère ville de Quederla, votre personnage n'est pas nu. Il a des habits, en général différents selon les RP. Personnellement, j'aime bien les décrire, mais il faut croire que ça ne plaît pas à certains … C'est dommage, car cela permet de se figurer encore mieux la scène, et de rendre votre personnage un peu plus vivant encore. Vous pouvez en profiter pour décrire le physique de votre personnage, ses cheveux, ses yeux … Je ne reprendrai pas entièrement les exemples précédents, sinon le tutoriel serait encore plus long qu'il ne l'est déjà. Considérez les exemples qui suivront comme la suite de l'exemple de base.
«Le vent doux et léger faisait flotter les longs cheveux noirs de Rox, qui étaient détachés. Ses yeux rouges, comme deux rubis, admiraient les alentours ; le visage inexpressif, la jeune femme appréciait pourtant beaucoup cette petite balade dans la forêt. Ce jour-là, elle portait un simple débardeur rouge, aux bretelles fines, et un corsaire en jean, s'arrêtant juste au-dessus du genou. Elle avait également des chaussures noires à talons hauts aux pieds. Deux bracelets en argent ornaient son poignet gauche, et son katana se trouvait contre sa hanche gauche.»

« D-2~Ses actions. »


Votre personnage n'est pas immobile. Comme vous, il est en mouvement et peut faire des actions, des gestes plus ou moins exagérés, plus ou moins importants, mais qui, encore une fois, lui donnent de la vie. Il/elle peut passer sa main dans ses cheveux, tousser, sourire, rire, faire un signe de la main … De plus, certaines actions, comme se mordre la lèvre ou taper du pied, permettent de faire comprendre que le personnage ressent certaines émotions, sans pour autant les nommer. Un personnage anxieux peut avoir des tics, tels que froncer les sourcils, se ronger les ongles …
«Le Joker noir passa machinalement sa main droite dans ses cheveux, tandis que sa main gauche reposait sur le manche de son katana. Elle ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en voyant deux oiseaux se chamailler, sur une branche éloignée. Puis elle accéléra un peu le pas : même si l'endroit était très agréable, elle n'était pas venue ici pour une simple promenade.»

« D-3~Ses pensées, ses sensations. »


Votre personnage, comme vous encore une fois, n'est pas une machine, et a donc UN CERVEAU. Un cerveau qui lui permet d'analyser des situations, de réfléchir, et de penser. Pourquoi ne pas retranscrire tout cela dans votre post ? Je me répète, mais une fois de plus, cela rend votre personnage plus vivant. Et ainsi, le lecteur est plus intéressé par l'histoire. De plus, cela lui permet de comprendre comment votre personne interprète telle ou telle chose, pour quelles raisons il fait ce qu'il fait, ce qu'il pense de ce qui se passe autour de lui …
Pensez également à nous renseigner sur ses sensations. Par sensation, j'entends « émotion », mais aussi les impressions que l'environnement donne au personnage. Que ressent-il ? Pensez aux cinq sens que possède l'être humain : la vue, l'ouïe, l'odorat, le toucher, le goût. Servez-vous de ces sens, sans pour autant parler des cinq à la fois, pour étoffer votre description.
Par ailleurs, les flash-backs sont un bon moyen de comprendre le fond de la pensée de votre personnage, ce pour quoi il est là, etc.
«Ce matin, on avait demandé à Rox d'aller "le" rejoindre. "Lui", c'est l'un des principaux informateurs des Domae, sur tous les plans : Elementis, trafics et ce qui se passe à Quederla en général. La jeune femme trouvait d'ailleurs qu'on pouvait bien s'en passer, elle-même étant au courant de pas mal de choses, mais au grand jamais elle n'oserait faire remarquer cela à ses supérieurs. Puis il fallait reconnaître qu'il était parfois au courant de choses dont elle-même ignorait complètement l'existence.
Cette fois, c'était à propos d'une livraison pour un trafic d'armes qui aurait un peu dérapé. Histoire d'en savoir plus, le Conclave a fixé un lieu et une heure de rendez-vous, et le Joker se dirigeait à présent vers la rivière, le lieu de rencontre. Elle était en avance : être en retard à un rendez-vous était l'un de ses pires cauchemars. C'est ainsi qu'elle marchait, d'un pas souple et rapide, l'air doux caressant sa peau, et enveloppée de l'odeur si particulière de la forêt.»


« III~L'action. »


Vous pouvez décrire autant que vous le voulez (enfin, presque), mais n'oubliez pas la trame ! Je ne parle pas des actions « mineures » de votre personnage, dont j'ai parlé plus haut, mais de l'action principale de votre RP, et qui est, en général, une rencontre entre deux ou plusieurs personnages.
N'oubliez donc pas d'introduire des éléments qui, petit à petit, conduiront à la rencontre, préméditée ou non. L'impression que votre personnage est observé, une interpellation, des regards qui se croisent … Sans pour autant faire agir le personnage de l'autre ! (Voir plus loin)
«Enfin, elle arriva au point de rendez-vous. Devant le grand chêne millénaire, sur l'une des berges de la rivière Flumen. "Il" n'était toujours pas là. Rox se contenta de hausser les épaules, consciente qu'elle était en avance. Elle se plaça juste à côté de l'arbre, et attendit cinq minutes.
Enfin, elle entendit des bruits de pas, venant vers elle, sur sa gauche. Elle se retourna, attendant tranquillement de "l"'apercevoir.»


« IV~Les choses à ne (surtout) pas faire. »


Voici la partie que certains ne connaissent pas encore, que beaucoup craignent, et dont d'autres s'en fichent. J'aborderai différents points, que je juge basiques, mais qui peuvent être ignorés de certains d'entre vous.
•La chose que je considère comme l'une des moins respectueuses dans le monde du RP est celle qui consiste à faire agir le personnage de votre ou vos partenaire(s) de RP à leur place.
Un exemple pour éclairer votre lanterne (considérez que vous êtes celui ou celle qui incarne Truc)  : «Truc se retourna, et constata avec surprise que Machin se trouvait derrière lui. Truc l'interpella en souriant. Machin sourit à son tour en le voyant, prit Truc dans ses bras et lui dit :«Comment vas-tu, depuis la dernière fois?»
Non. Je vous rappelle que le RP repose sur un principe d'interaction entre deux ou plusieurs personnes. Vous pouvez me dire où est l'interaction, si c'est vous qui décidez des actions de tous les personnages, y compris ceux des autres ? Et réfléchissez deux secondes : qui aurait envie de ne plus se retrouver maître des faits et gestes de son propre personnage ? Faire ça, c'est manquer de respect aux autres, purement et simplement.
En revanche, si ça vous chante, vous pouvez parfaitement faire intervenir, dans votre RP, des PNJ (Personnages Non Joueurs). Comme leur nom l'indique, personne n'incarne ces personnages, ce sont un peu comme des figurants, que vous pouvez faire agir à votre guise (à condition de rester dans le domaine du raisonnable, bien sûr !).
•Une autre chose qui est généralement vraiment mal vue dans ce domaine : le plagiat. Voici la définition (merci Wikipedia !) :
Le plagiat est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale consistant à copier un auteur ou créateur sans le dire, ou à fortement s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément ou par négligence de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel.
Pourquoi j'en parle ? Parce qu'il arrive de voir des membres d'un forum qui, en manque d'inspiration ou par flemme, copient un RP d'un autre membre, généralement d'un autre forum, à l'insu de ce dernier, et bien évidemment sans faire remarquer que ce texte n'est pas le fruit de leur imagination. Cet acte constitue évidemment un total manque de respect et de reconnaissance vis-à-vis de l'auteur d'origine et de tout le travail qu'il a fourni pour écrire ce texte (voire « ces textes », certains ne s'arrêtent pas à un seul …). Au passage, le plagiat ne s'arrête pas au RP, il concerne aussi les fiches de présentations, les kits, les codes ...
Sachez que le plagiat est très mal vu par la majorité des personnes inscrites sur des forums RPG (ce qui est a priori normal o/ voir son travail utilisé sans même que l'autre vous remercie n'est en général pas apprécié), et qu'il est illégal de « plagier ». Je suis sérieuse. Google saura parfaitement vous indiquer les sanctions prévues pour les plagiaires.
Mais je vous rassure : il est tout à fait possible que, par pure coïncidence, vous ayez eu la même idée qu'un autre membre d'un autre forum ! Seulement, en général, on voit clairement la différence entre ceux qui ne l'ont pas fait exprès et ceux qui ont intentionnellement usé du copié/collé sur un pavé entier x).
Tiens, tant que j'y pense … Le premier qui touche à ce tuto, je le bouffe.
•Evitez de sortir du contexte. Mais ça, je l'ai déjà dit au début.
•Restez cohérent dans les actions de votre personnage : il ne peut logiquement pas être dans les ruines Callum et se retrouver deux minutes plus tard à l'entrée de la ville.
•Par pitié, au moment de poster votre RP, relisez-vous ! Même si vous ne voyez pas toutes vos fautes, essayez au moins d'en corriger le plus possible. Avouez qu'un texte rempli de fautes n'est pas agréable à lire … Aborder des points de grammaire ou d'orthographe prendrait trop de place dans ce tutoriel, j'en suis désolée. Mais rien ne vous empêche de regarder dans un dictionnaire, ou un Bescherelle ! Au pire, il existe un correcteur d'orthographe répondant au doux nom de Bonpatron. Bien qu'il ne détecte apparemment pas les fautes de syntaxe, il peut vous être très utile en ce qui concerne les fautes lexicales, de conjugaison, etc.

Mmh, je crois que j'ai fini. Mais ce tutoriel est loin d'être exhaustif, il sera d'ailleurs sans doute édité par la suite, car je repenserai sans doute à des points auxquels je n'ai pas pensé de suite. Dans tous les cas, j'espère vous avoir aidé et redonné de l'inspiration pour votre Rp ! :3


Belong to Edha Kaartner. Don't touch.
Codage by Sadaharu Murakami.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quederla.forumactif.fr
 
[TUTORIEL] Comment écrire un bon RP ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Les p'tits trucs importants :: Boîte à idées-