Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 244
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Lun 14 Aoû - 12:15




Bon, la blessure n'est pas très jolie, mais du moment que je suis encore en vie, je n'irai pas me plaindre. Nous n'avons pas de pansement à disposition, alors je me dois de faire comme je peux pour protéger la plaie et stopper le saignement avant que j'en vienne à perdre beaucoup trop de sang. Après tout, il s'agissait tout de même d'un ours et, même si j'ai eu de la chance au niveau de la morsure, ce n'était pas une raison pour laisser le tout à l'air libre bêtement. Un garrot était le plus judicieux actuellement, mais, je dois bien admettre qu'avoir du désinfectant sous la main avait un côté plus rassurant. J'étais encore moins calé que lui en médecine, néanmoins, il m'évitait de finir avec une sale maladie dans le sang. Ce n'était certainement pas mon pauvre petit paquet de chewing-gum qui allait me sauver. Bref, le tout nettoyé et enveloppé, il ne me restait plus qu'à prendre ma lampe et à suivre le mouvement. Sa lumière avait d'ailleurs grandement diminué depuis que je m'en étais servi comme une arme et cela ne m'étonnerait pas qu'elle me lâche à un moment donné. Mais pour le moment, elle me permettait encore de voir un peu plus loin que le bout de mon nez.

Nous nous enfonçons dans l'église et, malgré la poussière qui me chatouille le nez, il y avait pas à dire, c'était impression de voir un tel bâtiment enfouis six pieds sous terre et qui semblait avoir survécu a pas mal de secousse. Je partageai son avis, c'était vraiment étrange et à la fois intéressant. J'imagine déjà les journalistes, les historiens, les archéologues et bien évidemment contrebandier se disputait une telle découverte. Entre ceux qui voulaient en ressortir simplement la gloire et ceux qui voulaient comprendre, ça allait faire du bruit en ville. Peut-être même rameuter des touristes et, on ne sait jamais, agrandir notre musée. Enfin un domaine dans lequel je n'avais pas trop envie de me pencher davantage, autant laisser cela aux experts..

« Ça va, c'est supportable, je survivrais. N'empêche que ça va réduire l'utilisation de ce bras. On n'est pas franchement aidé. »

Loin de moi l'idée de vouloir jouer les Tarzan. Ce qui serait de toute manière très compliquée dans un espace si restreint. Bref. En observant les alentours, je pouvais constater qu'il y avait un peu de tout, un autel, des bougies, des bancs et j'en passe. Surprenant de voir que tout n'était pas réduit en poussière. Et je me demande si les bougies avaient suffisamment tenu les siècles passaient pour s'allumer encore.

« Il m'est arrivé de parcourir vaguement les livres d'histoire de la ville et il n'y a pas de mention sûre quoique ce soit d'ancien situé sous terre. On sait tous que ça fait des siècles que la guerre perdure, alors, j'ai bien du mal à croire que cela vienne d'une civilisation différente. Et en même temps… Je ne sais pas… Ce serait absurde que ça date de la préhistoire. C'est bien trop évolué pour ça. »

L'homme savait à peine se tenir debout, il était impossible qu'il sache construire quelque chose comme ça. Peut-être une période av. J-C, mais là encore… Ce n'était que de simples suppositions. Mieux valait demander ça à des professionnels en histoire.

« Leur église, si tant que ce soit bien ça, est dans un état aussi lamentable que notre chapelle. Je ne sais pas si c'est vraiment rassurant. À croire que personne n'a jamais vraiment aimé laisser tout ce qui est “sacré” en paix. »

La guerre n'avait pas vraiment aidé à la maintenir stable et, dans le cas de cette église, mère nature s'était bien chargé de mettre une grande partie en pièce. Mais, si ceci était présent sur la surface à un moment donné durant la bataille, je doute sincèrement qu'il ait pu éviter de gros dégâts. Ma lumière fini par éclairer ce qui ressemble à un escalier en bois. Dure a savoir s'il est encore entier ou s'il finira par s'effondrer à la troisième marche. En m'en approchant, j'y pose délicatement la pointe de mon pied en appuyant légèrement. Cela grince, mais semble pour le moment ne pas faiblir sous la moitié de mon poids. Curieux de voir s'il est possible d'atteindre l'étage, je monte une marche supplémentaire quand, soudainement une question me traverse l'esprit et s'échappe :

« Tu as des nouvelles d’Amy ?  »

Ouais, c'était peut-être un peu trop direct. Mais, ce n'est pas parce qu'on est dans la même merde ensemble que je vais forcément avoir des pincettes envers lui sur tous les sujets de conversation. Personne ne l'avait vu venir celle-là, mais, je ne me risquerais pas à demander si franchement s'il n'y avait pas une raison derrière. Encore moins pour le simple plaisir de remuer le couteau dans la plaie.

« Je ne suis pas au courant de tous les détails en ce qui concerne la “mission” qu'on lui a affectée il y a des mois, simplement que les bruits de couloir se font assez souvent. Mais si je te demande ça, c'est parce que cela fait un moment qu'elle n'a pas été aperçue. Il y a évidemment le risque qu'elle soit tout bonnement tombée dans la fissure, mais, son absence remonte à plus loin. Je ne la connais pas plus que ça et pour être honnête, sa perte ne changera pas grand-chose à ma vie, cependant, elle reste un membre du gouvernement malgré tout. Je n'ai pas dans l'idée de t'accuser de vengeance pour ce qu'elle t'a fait, mais au vu des circonstances ainsi que le grabuge qu'a fait ta dulcinée le jour de ton arrestation, la frapper n'était vraiment pas malin, il faut bien que je te pose la question. »

HRP Gaara:
 






L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mar 15 Aoû - 22:09

Une collaboration des plus surprenantes


- Comment va votre bras ?

- Ça va, c'est supportable, je survivrais. N'empêche que ça va réduire l'utilisation de ce bras. On n'est pas franchement aidé.

Puisque le policier peut recevoir une petite aide de son animal en plus de l'Homme de Sable, la perte de l'usage de son bras pour le moment ne posera de grands problèmes ; Ils n'ont pas prévu de se battre. Enfin normalement. Concernant la raison de la présence de cette Église, Alaric semble aussi surprit que Gaara et ni l'un ni l'autre ne peuvent apparemment donner d'explications de tout ceci. Se baladant entre les bancs pourris par le temps, l'Elementis de Sable prend le temps d'observer les alentours tout en écoutant attentivement les dires de son coéquipier.

- Il m'est arrivé de parcourir vaguement les livres d'histoire de la ville et il n'y a pas de mention sûre quoique ce soit d'ancien situé sous terre. On sait tous que ça fait des siècles que la guerre perdure, alors, j'ai bien du mal à croire que cela vienne d'une civilisation différente. Et en même temps… Je ne sais pas… Ce serait absurde que ça date de la préhistoire. C'est bien trop évolué pour ça.

Il a étudié plusieurs livres d'Histoire et aucun ne parle d'Église de ce genre qui, pour rejoindre ce que dit l'Inspecteur, sont trop évoluées pour leur époque. Pour des personnes qui savaient à peine se tenir debout et parler, l'Homme de Sable doute qu'ils aient eu le génie de construire un monument de ce genre ; Mais pourquoi pas dater de l'Antiquité ? Les Grecques et les Romains ont fait des constructions tout à fait prodigieuses et même si la civilisation de Quederla est très peu connue dans les livres d'Histoires, elle ne semblait pas plus en retard que leurs confrères Européens.

- Leur église, si tant que ce soit bien ça, est dans un état aussi lamentable que notre chapelle. Je ne sais pas si c'est vraiment rassurant. À croire que personne n'a jamais vraiment aimé laisser tout ce qui est “sacré” en paix.

- A votre avis, pourquoi les Familles ont-ils pris la peine de détruire la Confrérie ?

Un groupe qui faisait peur à beaucoup de trop de monde. Des Elementis et des Domae collaborant ensemble était bien trop dangereux pour les membres des Familles qui ont pris un malin plaisir à attaquer le phare et réduire à néant les efforts de la Confrérie. Gaara n'était pas l'un des membres fondateurs mais il avait fait des promesses aujourd'hui réduites à néant ; Simplement car la paix fait peur. Évidemment, que peuvent faire les membres des Familles si ils n'ont plus de raison pour se taper dessus ? La guerre est pathétique et ils prennent un malin plaisir à réduire tous les espoirs à l'état de poussière, même des lieux sacrés comme la chapelle de Quederla.

En entendant le bruit d'un grincement derrière lui, l'Homme de Sable se retourne pour remarquer qu'Alaric a décidé de monter les escaliers ; De son côté, Gaara n'avait pas vraiment envie de tenter le Diable en montant sur ces marches pourries mais il est aussi curieux que l'Inspecteur pour savoir ce qu'il se cache à l'étage. L'Homme de Sable emboîte donc le pas à l'Inspecteur tout en faisant attention là où il pose les pieds mais il manque de trébucher en entendant la question du policier.

-  Tu as des nouvelles d’Amy ?


Pourquoi une telle interrogation d'un seul coup ? Serrant la main autour de la torche à l'évocation de ce nom, l'Homme de Sable se demande bien pourquoi elle revient dans la conversation après lui avoir amplement gâché la vie. Gaara ne voit pas pourquoi il aurait cherché à la revoir après le coup qu'elle lui a fait, peut-être pour se venger mais il est bien trop recherché pour l'instant pour s'en prendre à elle ; Et puis maintenant qu'il tente de vivre une vie simple et normale, sans dérapage, autant ne pas commettre de meurtres.

- Je ne suis pas au courant de tous les détails en ce qui concerne la “mission” qu'on lui a affectée il y a des mois, simplement que les bruits de couloir se font assez souvent. Mais si je te demande ça, c'est parce que cela fait un moment qu'elle n'a pas été aperçue. Il y a évidemment le risque qu'elle soit tout bonnement tombée dans la fissure, mais, son absence remonte à plus loin. Je ne la connais pas plus que ça et pour être honnête, sa perte ne changera pas grand-chose à ma vie, cependant, elle reste un membre du gouvernement malgré tout. Je n'ai pas dans l'idée de t'accuser de vengeance pour ce qu'elle t'a fait, mais au vu des circonstances ainsi que le grabuge qu'a fait ta dulcinée le jour de ton arrestation, la frapper n'était vraiment pas malin, il faut bien que je te pose la question.

- Je regrette d'ailleurs qu'elle n'ait pas fait plus.

Autant être franc avec ce policier. Si Amy -enfin, si c'est son vrai nom bien sûr- est retrouvée morte au coin d'une rue, il n'en sera pas affecté ; Bien au contraire, non au point de danser sur le cadavre de cette femme, il se sentirait presque soulagé qu'elle ne soit plus de ce monde. Continuant de suivre le policier, il sait très bien que si il a évoqué ce sujet c'est qu'il a un doute concernant l'implication de Gaara dans cette histoire. Comment lui en vouloir ? Avec tous les antécédents qu'il a à son compteur, il est normal de vouloir connaître la vérité.

- Je n'ai rien à voir avec la disparition d'Amy. Je suis bien trop occupé à me cacher du Gouvernement pour prendre le risque de m'en prendre à elle.

Le Gouvernement sait parfaitement que l'Homme de Sable est en plein dans une partie de cache-cache avec le Gouvernement et une fois remonté à la surface, il retournera se cacher à l'abris des regards. Il faudra simplement trouver un moyen de s'éloigner du policier avant qu'il ne lui passe les bracelets aux poignets l'empêchant ainsi de s'enfuir ; Le Gouvernement a encore son fameux produit et il ne tient pas à reperdre son pouvoir comme la dernière fois.

- Une simple question. Le Gouvernement est-il désespéré au point de jouer avec les sentiments de ses concitoyens ? Bien sûr, je sais parfaitement que vous ne me lâcherez pas mais je trouve que c'est tomber bien bas avec cette histoire... Comment voulez-vous qu'on vous fasse confiance quand l'un de vos policiers s'amusent à manipuler les sentiments de quelqu'un ?

Car par le plus grand des hasards, Gaara a bel et bien un cœur qui a des sentiments et comme tout être normalement constitué, il se retrouve avec des blessures après des ruptures amoureuses qui ne cicatrisent pas facilement. Alors qu'il souhaite changer et faire de son mieux, avoir eu Amy dans sa vie était sûrement la pire erreur jamais commise ; Bien dommage que Bloodyne s'est arrêtée au simple coup de poing dans la figure. Elle méritait bien plus.

- N'y voyez rien de personnel, ce n'est pas vous que j'accuse. Mais vos supérieurs et leurs méthodes douteuses pour arrêter quelqu'un.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mar 15 Aoû - 22:42

Une collaboration des plus surprenantes
L'inspecteur prit les devants, dès qu'il fut soigner par lui-même, afin de prendre la décision d'aller fouiller en haut, de monter un peu histoire de savoir ce qu'il y a de quoi par là tandis que l'autre personne voulait regarder l'étage dans lequel ils sont actuellement. Malheureusement il n'eut entièrement le temps de fouiller les lieux correctement pour trouver quoi que ce soit, mais il avait sûrement compris que ce lieu est plus qu'une simple église, mais également une sorte de petite auberge, sûrement un petit refuge pour les plus démuni, surtout en sachant ce qu'il y au sous-sol, dans la salle secrète de ce lieu. En tout cas, ils prirent la décision de discuter tout en monter l'escalier en bois afin de monter jusqu'au clocher. Ils faisaient très attention de ne pas faire brûler l'escalier en bois, puis surtout ils y allaient doucement, donc ils ne devraient pas avoir de risque de tomber bêtement, surtout que ça ferai très mal, enfin plus ils montent, et plus ils auront mal en cas d'une chute.

La montée de l'escalier se fit sans aucun soucis, ils faisaient assez attention, esquivant les petites planches de l'escalier qui tombaient, donc rien de bien grave. Tout au sommet de l'escalier, il n'y avait pas grand chose, une pièce assez grande quand même pour pouvoir tenir debout et surtout à plusieurs, au moins ils ne seront pas serré. Beaucoup de fenêtres qui permettent de voir, enfin, voir s'il y avait vraiment de la lumière, parce que à part la cascade juste à côté, ils ne vont pas voir grand chose, enfin pas très loin car ce n'est pas leur pauvre lumière qui vont permettre de voir très loin. Mais ce qui est vraiment intéressant dans cette fameuse pièce, c'est le clocher qui se trouve au centre. Cette grande cloche n'est pas vraiment dans les meilleurs états possibles, il faudrait mieux éviter d'y toucher, ou de la faire sonner, sinon le pire pourrait sûrement se produire, mais qui aurait l'idée de la faire sonner ? Peut-être pour signaler sa présence qui sait ? Impossible de dire exactement l'état de la cloche avant de tenter de la faire sonner, mais l'odeur de la rouille se fait bien sentir en tout cas. Sinon, en dehors de ça, il n'y a rien, même pas un simple meuble.

Jet de dés de vision pour Gaara sur 65 : 36 – Réussite
Jet de dés de vision pour Alaric sur 65 : 44 – Réussite
Jet de dés d'audition pour Gaara sur 30 : 03 – Réussite Critique
Jet de dés d'audition pour Alaric sur 35 : 43 – Échec

Il n'y a pas grand chose à voir en ce lieu, en même temps c'est simplement un endroit où des personnes devaient venir histoire de faire sonner le clocher et c'est tout, pas un endroit où vivre. Néanmoins, les deux individus pouvaient assez facilement voir que sur le clocher, l'intérieur du clocher se trouvait des inscriptions. Vu que les inscriptions sont à l'intérieur de la cloche, cela risque d'être assez difficile à comprendre, surtout à cause du fait que la rouille et tout empêche sûrement la lisibilité de la chose. En se mettant à l'intérieur, l'une des deux personnes pourra sûrement essayer de voir ce qui est vraiment inscrit et surtout voir pour tenter de le traduire par la suite, car c'est évident que ce n'est pas en Quederlien, enfin vu tout ce qui manque, impossible de dire exactement en quelle langue c'est, mais avec un peu d'effort et le matériel adéquate, en faisant attention, et encore, ils pourront sûrement découvrir ce qui est inscrit à l'intérieur de la cloche.

Néanmoins, le roux n'était pas concentré que sur cela. Bien sûr il avait vu l'inscription à l'intérieur de la cloche, inscription qui fait tout le rond de la cloche, mais il avait également entendu quelque chose de particulier venant de l'extérieur. Le membre du gouvernement n'entendit rien, en même temps tout est couvert par le bruit de la cascade, mais le Roux réussit quand même à y distinguer un bruit qui semblait être très différent. À lui de garder ça pour lui ou bien d'en faire mention à son ami du moment, mais c'était clairement la voix d'une personne, une personne qui demandait à l'aide, impossible néanmoins de dire qui exactement. En tout cas Gaara savait qu'il y avait une personne à l'extérieur, un personne proche de la cascade, mais pour vérifier cela, il faudra sortir et voir par là, mais il en est persuadé, il y a une personne à l'extérieur qui a besoin d'aide et seul lui a entendu cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 244
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mar 22 Aoû - 19:20

Question, on ne ferait pas une pause dans le rp, le temps que je fasse le MDJ pour Lyana et Jamison et que je les amènes ? J’ai peur qu’on est fait trop de choses et qu’il ne reste plus rien à faire avec eux o/




Cette question tournait en boucle dans un coin de mon esprit et, bien que je l'aie fait taire jusqu'à présent, il fallait bien qu'elle sorte à un moment donné. J'aurai très bien pu pousser les bruits de couloir un peu plus loin et demander à avoir des explications concernant la mission qu'on avait affectée à Amy. Mais à quoi bon ? Ce n'est pas comme si cette information allait m'être utile ou jouer, à ce moment-là, en faveur de l'un ou l'autre. Le seul avantage que j'avais actuellement était d'être coincé avec Ishikawa. En sachant que la demoiselle avait disparu depuis un moment, il remontait en tête de liste sur les potentiels suspects. Pour ne pas dire qu'il était le seul. Mais il avait bien droit à un au minimum, c'est-à-dire le bénéfice du doute. J'ai bien senti la surprise alors qu'il est resté avec son expression perpétuelle de marbre. Elle était sincère, quand bien même il serait un très bon menteur, il y avait bien trop de faits qui rentraient en conflit pour l'accuser. Ne serait-ce que l'idée stupide de commettre un tel acte avec tout un gouvernement à sa recherche. Sur ce point, nous étions en accord parfait. Sa bien-aimée arrivée en deuxième, après tout, elle pouvait terminer ce qu'elle avait si gentiment commencé au poste. Mais, est-ce qu'elle était prête à le défendre au point de ruiner sa propre vie ? Tant que rien ne nier le contraire, personne n'était à l'abri des doutes.

En tout cas, je ne pouvais contredire sa réflexion alors que je montais à nouveau les marches. Le gouvernement, est réellement désespéré sans aucun doute. Ils ont peut-être un produit qui peut annuler les pouvoirs durant un temps, il n’en reste pas moins loin d’être suffisant pour arrêter - quoique vaincre soit leurs mots plus exacts - les familles. Les combats ne seraient pas à la loyale, Domae et Elementis prendraient un avantage considérable, de ce fait, ils ont trouvé l'alternative idéale, les prendre aux pièges par des sentiments humains. Je pourrais presque qualifier l’idée comme étant du génie, si seulement il n’y avait pas tant à perdre. Personne n’est réellement en sécurité avec ça.

« Oh crois-moi, ça fait bien longtemps que j’ai arrêté de comprendre comment fonctionne le gouvernement. Je suis loin d'être pour les méthodes qu’ils utilisent, mais je ne suis pas en position de réclamer quoi que ce soit. Quand bien même j’aurais une multitude d'idées pour créer une cohabitation dans la ville, elles ne seront jamais entendues par les “supérieurs”. »

La ville et ses pauvres habitants lambda auraient tellement à y gagner si une paix, ou même une trêve avec des accords, finissaient par y voir le jour. On pourrait enfin dire au revoir à la peine de mort et aux tortures pour soutirer les informations. Ainsi que se serrer les coudes quand un ennemi commun décide d’ajouter sa merde dans le lot. En soi, tout serait tellement plus simple que cela relève de l'irréalité. Nous ne sommes pas près de voir ça arriver un jour.

« À ton avis, pourquoi est-ce qu’ils ont jugé bon de jouer avec tes sentiments ? Actuellement, c’est bien la seule chose qu’ils peuvent utiliser facilement contre toi. Il n’est pas possible de te prendre directement, tu es un adversaire hors pair avec un élément dont une grosse majorité ne pourra contrer. Alors, toutes les options aussi cruelles soient-elles sont ouvertes. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais… un conseil, garde les yeux ouverts sur ta petite famille. »

Ils n'ont pas eu de scrupule, de honte ni même de regret la première fois en utilisant Amy comme appât. Je doute sincèrement qu'ils en aient si l'envie leur prend sur un enfant innocent. Je suis peut-être mauvaise langue, néanmoins, mieux vaut prévenir que guérir comme ont dit. Mon regard se perd de temps à autre, sur ce qui nous entoure en montant, si on enlève les débris dans les murs et la poussière, il reste quand même quelques fenêtres qui ne sont pas encore écroulée en sol. Le bâtiment devait vraiment être très beau en bon état, dommage que personne n'est eut l'occasion de le découvrir avant, ou d'en laisser une trace sur un papier.

« Et, si je peux me permettre un jugement, ce n’était vraiment pas malin de ta part de mettre un nez dehors aujourd’hui. Même avec de bonnes intentions derrière. Si on s’en sort vivant… Tu sais qu’ils t’attendront. Et, quand bien même à cet instant précis, je ne compte ni te tuer, ni t’arrêter parce que nous avons besoin de collaborer pour s’en sortir, une fois à la surface, je n’en dirais pas autant de la deuxième option. »

Je ne fais pas dans les meurtres. Et en y réfléchissant à deux fois, ce serait vraiment malvenu en étant dans la police. À moins qu’on ne m’en laisse guère, le choix, le sang sur mes mains est très limité. À choisir, je préfère largement lui mettre les menottes en le collant au trou qu’en l’envoyant se faire pendre. Mais ça, évidemment, ce n’est pas moi qui prends la décision finale.

Une réflexion qui me fait soupirer alors que j'atteins enfin la dernière la marche. J'observe vaguement les alentours, puis, le regard s'attarde sur la cloche présente, en me laissant sans voix. Sa position était loin d'être rassurante, la moindre erreur semblait l'inciter à s'effondrer. N'est-ce pas dangereux avec notre poids supplémentaire ? Il est clair qu'avec une chute d'ici aucun de nous deux ne pourrait survivre. Et dans le cas contraire… Je me vois mal passer le restant de mes jours en étant paralysé. En faisant très attention, je tourne autour de la cloche pour l'observer davantage. Il y avait quelque chose à l'intérieur, mais l'envie de mettre mon n'était pas au rendez-vous.

« J'y vois des inscriptions, c'est un pari risqué de s'approcher pour lire. »






L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Jeu 24 Aoû - 11:50

Une collaboration des plus surprenantes


- Oh crois-moi, ça fait bien longtemps que j’ai arrêté de comprendre comment fonctionne le gouvernement. Je suis loin d'être pour les méthodes qu’ils utilisent, mais je ne suis pas en position de réclamer quoi que ce soit. Quand bien même j’aurais une multitude d'idées pour créer une cohabitation dans la ville, elles ne seront jamais entendues par les “supérieurs”.

Pourquoi Diable continuer de travailler pour ce genre de personnes si on n'accepte pas les idées ? Gaara trouvait les idées de son Roi beaucoup trop radicales alors il a claqué la porte du QG pour rejoindre la Confrérie ; Il n'a peut-être pas autant d'occasions que Gaara mais les professions libérales ne dépendent peut-être pas du Gouvernement ? Il ne sait précisément comment fonctionne le système à ce niveau-là mais l'Elementis est persuadé que l'Inspecteur a de nombreux moyens pour partir de cette bande de pourris.

- À ton avis, pourquoi est-ce qu’ils ont jugé bon de jouer avec tes sentiments ? Actuellement, c’est bien la seule chose qu’ils peuvent utiliser facilement contre toi. Il n’est pas possible de te prendre directement, tu es un adversaire hors pair avec un élément dont une grosse majorité ne pourra contrer. Alors, toutes les options aussi cruelles soient-elles sont ouvertes. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais… un conseil, garde les yeux ouverts sur ta petite famille.

- Alors un conseil à mon tour. Entre mon ex et moi, c'est sûrement elle la pire si vous vous en prenez à sa famille.

Le Gouvernement n'est pas obligé de savoir qu'ils sont de nouveau ensemble, ils sont déjà au courant de l'existence de son fils et serait capable de l'utiliser contre lui, ils pourraient s'en prendre de nouveau à Bloodyne. Ce jour-là, le Gouvernement a intérêt d'être bien armé contre le vent car c'est une femme redoutable quand on s'en prend à son fils... En ce qui concerne son beau-frère, il serait peut-être capable de pactiser avec le Gouvernement pour le voir pendu au bout d'une corde mais il a sûrement du respect pour sa sœur et son neveu pour ne pas recourir à cette méthode ; Et vu tout ce qu'il a vécu, ce n'est pas lui qui se fera attraper par le Gouvernement aussi facilement.

-  Et, si je peux me permettre un jugement, ce n’était vraiment pas malin de ta part de mettre un nez dehors aujourd’hui. Même avec de bonnes intentions derrière. Si on s’en sort vivant… Tu sais qu’ils t’attendront. Et, quand bien même à cet instant précis, je ne compte ni te tuer, ni t’arrêter parce que nous avons besoin de collaborer pour s’en sortir, une fois à la surface, je n’en dirais pas autant de la deuxième option.

- Revenons à la surface avant de penser à l'après. Nous sommes encore bien loin d'avoir trouvé la sortie.

Pourquoi donc se pencher sur ces options maintenant alors que rien ne prouve pour le moment qu'ils vont s'en sortir vivant ? Peut-être qu'il n'y a aucune option de sortie et qu'ils resteront bloqués au fond de cette fissure jusqu'à la mort. Arrivant au haut des marches, Gaara observe l'endroit où ils ont atterrit et s'attarde sur la cloche qui a l'air d'avoir bien vécu mais dont l'idée de la faire sonner s'évapore bien vite... Il a la désagréable impression qu'au moindre mouvement, tout pourrait s'écrouler avec eux encore dessus alors autant ne pas tenter le destin et rester loin de cette cloche.

Alors que son collègue était en train d'étudier la cloche, l'Homme de Sable se concentrait sur autre chose ; Comme l'impression d'entendre une voix au loin. Gaara restait concentré sur ce qu'il entendait et fut persuadé au bout d'un moment d'entendre quelqu'un appelé à l'aide, proche de la cascade. Avertissant son collaborateur qu'il allait vers la cascade pour vérifier quelque chose, Gaara ne prit pas le temps de vérifier si l'Inspecteur le suivait au non ; Il descendait rapidement les marches puis sorti de l'édifice pour avancer vers la cascade et écouter attentivement.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Jeu 24 Aoû - 19:17

Une collaboration des plus surprenantes
La présence d'inscription sur la cloche attira l'attention des deux personnes, malheureusement, cela allait être très dur à atteindre et surtout à écrire sans provoquer la chute de la fameuse cloche et donc un grand risque de tout faire effondrer et sûrement provoquer de grave conséquences par la suite. Néanmoins, cela ne semblait pas réellement intéressé l'homme de sable qui, suite à l'écoute attentive extérieur, réussit à entendre comme une voix qui provenait de l'extérieur en direction de la cascade. Sans réellement prévenir la raison de son départ, Gaara quitta son comparse qui se concentra sur son œuvre afin de comprendre déjà à distance, sans se rapprocher. Gaara lui descendit tout ce qu'il venait de monter afin de se rendre à l'extérieur, mais la marche allait quand même être un minimum longue vu que les escaliers sont assez long et surtout il fallait faire attention, ce qui allait laisser le temps à l'homme du gouvernement de voir, sans se rapprocher, ce qu'il y a d'inscrit.

Jet de dés de vision à distance sur 20 : 25 – Échec

Malheureusement, l'obscurité et l'écriture rouillées, voire à moitié effacer n'aide en rien. Bien sûr il pouvait réussir un mot, peut-être deux, peut-être trois même en tournant autour, mais vu que tous les mots sont séparés, impossible de savoir le sens de la phrase. Néanmoins, il reconnu quand même assez facilement le fait que tout ce qui est inscrit dessus semble être en ancien Quederlien, ce qui risque de compliqué la tâche pour décrire tout cela sans se rapprocher d'avantage.

Tout ceci prit mine de rien beaucoup de temps à l'homme du gouvernement, largement le temps pour Gaara de descendre, dans la grande pièce où ils étaient de base et même le temps de sortir de cet édifice pour se retrouver dehors avec une torche. Maintenant il fallait qu'il arrive à se rappeler par contre d'où venait le son qu'il avait entendu plus tôt car il faut quand même avouer que le son était bien trop assourdit par la cascade. Par contre c'est justement vers la cascade qu'il avait entendu le bruit, donc c'est tout à fait normal qu'il s'y rapproche afin de vérifier ses suppositions. En arrivant près de la cascade, il n'y avait rien, hormis de l'eau bien sûr qui s'écoulait en boucle.

Jet de dés pour la vision pour Gaara sur 60 : 20 – Réussite

Gaara savait que la voix venait de là, mais où ? Après un peu de recherche, en faisant bouger la torche de droite à gauche et en contournant un peu la zone d'eau juste devant la cascade, il pouvait entrevoir derrière la fameuse cascade une sorte de petite grotte où il pouvait largement s'engouffrer sans trop de difficulté. En y rentrant avec de la lumière, il allait réussir à trouver une personne allongée au sol, plutôt gravement blessé à première vue, mais avec les soins que les personnes ont, ils pourront sûrement le soigner suffisamment pour qu'il puisse bouger et guérir très rapidement. Néanmoins, le soigner prendra énormément de temps, surtout il va devoir le déplacer car dans cette grotte dont la profondeur est inconnu, impossible d'être sûr ici en faisant cela, mais les coups de griffes, voire de morsures, peuvent sûrement faire penser à une attaque d'ours où il s'est fait prendre par surprise sans le temps de riposter, à moins qu'il s'est passé une chose plus grave ce qui expliquerai la raison de ses blessures.

En tout cas si Gaara laisse son ami Setsuna Aoki là où il est, il finira sûrement par mourir, mais en le soignant à l'intérieur de l'église, tout se passera bien, surtout qu'il y a tout ce qu'il faut, même des draps ou n'importe quoi d'autre pour faire des bandages.

Du côté de Alaric, il faudrait faire très attention pour déchiffrer le message, mais peut-être que l'arrivé d'un blessé changera les plans de cet homme pour aller aider son compatriote habitant de Quederla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Ven 25 Aoû - 20:26

Une collaboration des plus surprenantes


Gaara en était persuadé, quelqu'un appelait à l'aide depuis la cascade et peut-être que la chance était de son côté ; Peut-être qu'il allait trouver Setsuna aujourd'hui. Écoutant attentivement les alentours, l'Homme de Sable fait bouger sa torche de droite à gauche pour chercher une silhouette ou bien montrer qu'une personne était présente. Finalement, l'Elementis arrive à apercevoir une fissure dans la roche lui faisant supposer qu'il pourrait s'agir d'une grotte ; Avançant prudemment jusque là-bas, il avait en effet raison et reconnu même la silhouette de son ami allongé sur le sol et blessé.

Il semblait avoir été attaqué par le Grizzli de tout à l'heure, mais pourquoi ne pas s'être défendu avec ses pouvoirs ? Bon. Ce n'est pas le moment de se poser une telle question, la priorité était de le faire sortir d'ici pour qu'il puisse recevoir les soins nécessaires. Gaara demanda à son ami d'utiliser le peu de force qui lui restaient pour s'accrocher à lui ; l'Elementis passa son bras en dessous de l'épaule de Setsuna afin de le maintenir. Ce denier avait peu d'équilibre et accumulé tellement de fatigue que Gaara se retrouvait un peu en difficultés pour en l'emmener jusqu'à la sortie de la grotte.

- Comment tu te sens ?

- Je suis vivant ça pourrait allez pire on va dire, tu fous quoi ici toi ?

- Je suis descendu pour te chercher, tu fais partie de la liste des disparus.

- Ouais j'ai fais des recherches pour qui tu sais et j'ai perdu mes éléments d'un coup.

Ce n'est pas par plaisir qu'il est descendu et si il n'avait eu personne de proches, l'Homme de Sable n'aurait jamais pris la peine de mettre un pied dans cette fissure et prendre autant de risques. Perdu ses éléments ? C'est étrange. Pourtant il est l'Apprenti du Ténébreux, il devrait être capable de maîtriser au moins deux éléments... Ils en parleront plus tard, pour l'heure le plus important est d'avancer dans l'Église ce qui se révèle d'être une chose suffisamment difficile mais pas impossible. Passant la porte, l'Homme de Sable aide son ami à s'asseoir sur un des bancs encore solides pour qu'il puisse se reposer et commencer à fouiller dans les affaires de secours.

- Tu devrais prendre une photo, d'habitude c'est l'inverse.

- Au moins je suis sûr que tout va bien, tu n'as pas perdu ton sens de l'humour.

C'était une chose qui était censé le rassurer mais pourtant, Gaara semblait inquiet de la situation. Même si les blessures ne semblaient pas profondes, il ne savait pas depuis combien de temps il était blessé et peut-être que les plaies se sont infectées ; Depuis combien de temps n'a-t-il pas mangé ? Bref, toutes ces interrogations ne lui donnaient pas envie de rire et il donna le sac de provision à Setsuna en lui disant de se servir. Ce n'est pas de la grande cuisine mais un peu de biscuits et de l'eau l'aideront à reprendre quelques forces ; Commençant les soins, l'Homme de Sable appela son coéquipier pour le tenir au courant.

- Inspecteur ! J'ai retrouvé Setsuna Aoki derrière la cascade, pourriez-vous venir m'aider ?

- T'es avec un inspecteur toi ? T'es con ou t'as pas compris que le gouvernement faut l'éviter ?

- Crois-moi, je n'ai pas eu le choix sur ce coup-là.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mer 20 Sep - 22:19

Une collaboration des plus surprenantes
Gaara prit le soin de soigner les blessures et tenter de lui redonner des forces comme il le pouvait à son ami Setsuna qui était dans un très piteux état. Il pouvait reprendre un peu du poil de la bête, se mouvoir légèrement, très léger, mais cela sera sûrement utile pour sortir de la fissure. Malheureusement, il n'avait plus aucun pouvoir, sans aucune raison, bien sûr il y a une explication logique, mais cela échappait à Setsuna, impossible de répondre aux questions de Gaara sur ce sujet là précis.

Alaric avait eut largement le temps de retranscrire sur papier ce qui est inscrit sur la cloche, malheureusement pour lui, c'est hors de sa portée pour traduire ce texte en ancien Quederlien mais peut-être que Gaara, ou bien son ami Setsuna sera capable de faire la traduction si c'est dans leur corde, mais pour ça, il faudrait déjà que l'agent du gouvernement ait l'idée de leur demander ou même qu'il ait le temps de leur demander avant qu'il ne se passe quelque chose.

Alors que tout semblait enfin calme, le courant d'eau à l'extérieur se fit de plus en plus important, sans savoir pourquoi, mais rien d'inquiétant, cela ne devait même pas effleurer les trois personnes dans l'église. Par contre, deux cris allaient sûrement les faire réagir différemment. Provenant de la cascade, en plus de l'écoulement de l'eau, deux voix différentes se firent entendre, arrivant à une très grande vitesse en direction des deux compagnons de fortune jusqu'à finir par arriver et venir voler en dehors de la bouche du tunnel d'où provient la cascade, commençant leur chute, sous les yeux de l'homme de sable ainsi que de l'agent du gouvernement, mais est ce qu'ils vont arriver à sauver à temps les deux personnes qui sont sur le point de tomber ? À moins qu'ils vont réussir à s'en sortir d'eux-même par miracle ?

Jet de sauvetage pour Jamison sur 30 : 30 – Réussite
Jet de sauvetage pour Lyana sur 40 : 76 – Échec

La chute allait sûrement être violente, surtout en fonction de l'endroit où ils vont atterrir, surtout que les deux sont attachés par une corde, donc cela allait être difficile de se sauver correctement et encore moins contrôler la direction où ils vont. La jeune femme semblait être la plus averti de la situation, réagissant comme il le fallait, elle commença à faire pousser des plantes au sol, là où elle estimait qu'elle va atterrir, où ils vont atterrir. Elle réussit d'ailleurs à créer un tapis de mousse qui allait être suffisamment dense afin de ne pas se faire trop mal. Malheureusement, elle n'avait sûrement pas pensé que l'homme avec qui elle est attachée est bien plus lourd qu'elle, et donc que la chute allait être plus rapide pour lui et donc il passa devant la jeune femme, créant un effet qui fit bouger la direction de Lyana en dehors de son tapis de mousse, laissant donc sa place à Jamison qui allait pouvoir en profiter. Par contre Lyana risquait de tomber sur le sol, il fallait donc réagir assez vite, elle pouvait encore tomber sur Jamison, ou bien faire en sorte qu'elle tombe dans l'eau pour éviter qu'elle se brise le crâne sur le sol, à moins que Gaara ait le réflexe d'utiliser son sable à temps, ou qu'Alaric ait la force de servir de coussin, ou bien invoquer son gorille pour sauver la jeune femme, ou encore que Jamison décide de faire souffrir sa hyène pour amortir la chute de son compagnon de mésaventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jamison FawkesMessages : 37
Date d'inscription : 14/03/2017


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Ven 22 Sep - 14:05

N'importe qui...- un messie en kit -


JAMISON
FAWKES


PLEIN
DE GENS

Sans s'interroger outre mesure sur l'existence même d'un tel phénomène météorologique sous terre, Junkrat avait commencé à défaire sa braguette en vue de se soulager contre le mur le plus proche, bien décidé à exaucer les besoins de sa vessie avant sa curiosité. Mais c'était sans compter la motivation de la rouquine à aller de l'avant pour résoudre ce mystère, encourageant du coup son compagnon à interrompre son entreprise libératrice. Celui-ci grommela un instant après son pantalon, puis il se lança à la suite de la meneuse du groupe pour découvrir, au bout du tunnel, encore plus de flotte que celui qui avait failli se noyer n'avait besoin d'en voir pour aujourd'hui. Rendu en contrebas et penché au-dessus du courant, il cracha dedans pour voir avec quelle rapidité sa salive allait être embarquée, et ne fut rassuré que par le fait qu'une aussi petite quantité d'eau ne risquerait pas d'emporter un grand gaillard comme lui... à moins qu'il ne s'amuse à faire la planche pour d'étranges et obscures raisons. Lyana quant à elle lui fit part de son plan ainsi que de sa découverte, une longue corde pas trop abîmée -il se chargea personnellement de confirmer cela en essayant de la croquer-, avec laquelle elle proposa de descendre :

« J’ai une idée, je vais m’attacher cette corde à ma taille et en cas de soucis tu me tires ?
- Ça j'peux faire. Tu te traînes quoi, 40 petits kilos à tout casser ? Mes gars devraient gérer ! »

Levant ses deux bras pour montrer ses muscles et faire un peu d’esbroufe, quoi que le droit avait tendance à faire plus peine qu'autre chose avec ses brûlures, Jamison récupéra ensuite l'excédent de corde tandis que la jeune fille s'attachait fermement à la taille. De l'autre extrémité, il fit de même sur lui et, une fois le cordage accroché à ses hanches saillantes, alla s'asseoir sur une pierre au milieu de l'eau histoire d'avoir le tunnel et Lyana dans sa ligne de mire ; du moins pour les premiers mètres, car cette dernière eût vite fait de disparaître dans le noir le plus complet en seulement quelques pas. Les mains en porte-voix autour de sa bouche, il la prévint donc, par-dessus les bruits de ruissellement :

« Gueule si t'as besoin d'un truc ! Enfin d'un truc qui implique la corde ou moi, j'te vois déjà plus alors t'as intérêt à te faire entendre ! Tu m'entends, toi ? J'vais faire comme si ! »

Le pilon métallique calé contre un caillou dans une position relativement stable, le grand blond n'avait plus qu'à passer le temps comme il le pouvait, agitant tantôt la corde à la surface de l'eau, à la façon d'un serpent, tantôt sa propre jambe sur un rythme qui se voulait probablement musical. Un doigt dans le pif tandis qu'il scrutait ceux de son autre main pour voir le vernis noir qui s'écaillait, un choc soudain à l'arrière de son crâne de le faire tomber en avant, et de s'empaler sur une phalange par la même occasion. Dans un petit gémissement plaintif, étouffé derrière les deux mains qui couvraient à présent son nez meurtri, il se retourna vivement depuis sa place dans l'espoir de voir qui ou quoi venait de l'attaquer. Pas âme qui vive, naturellement, mais ce constat n'empêcha pas un grondement de s'élever dans son dos, accompagné de débris glissant sur l'eau. La vue d'un plus gros monticule d'objets flottant l'encouragea néanmoins à se laisser tomber de l'autre côté de son rocher, le dos collé dessus pour se mettre à l'abri de la masse hybride. Des formes variées le frôlèrent de part et d'autre dans le ruisseau, mais un amas de fils de fer eût le don extraordinaire de retenir son attention, et pas que :

« Oh con de... »

Trop tard : tel un hareng hameçonné contre son gré, Junkrat se fit aspirer dans le tunnel, saisi par le piquet de sa jambe artificielle dont les nombreuses vis faisaient des points d'accroche idéals pour cela. Les premiers rebonds dans le cours d'eau se sentirent méchamment passer, après quoi la force du courant mêlée à l'élan des débris lui offrirent une virée plutôt fluide, si bien que ses cris s'étaient déjà changés en exclamations joyeuses. Et une vessie vidée dans la foulée, une ! Lorsque son cortège de saloperies arriva au niveau de Lyana, il fit au mieux pour la prévenir.

« 'CCROCHETOIÀLACORDE !! WOOOoooooo... ! »

Si ses instructions n'avaient pas été correctement transmises à la prochaine personne sur le point d'expérimenter le plus violent toboggan aquatique de sa vie, alors celle-ci risquerait fort de morfler au moment du départ. L'espace d'une ou deux secondes suffit avant qu'une traction au bout de sa jambe droite ne confirme le décollage de la jeune fille à sa suite, exceptionnellement rapide à le rejoindre puisqu'il pouvait déjà la sentir derrière lui.

Bon, c'était sensationnel et passablement douloureux, mais jusqu'où allaient-ils glisser de la sorte ? La question ne resta guère longtemps en suspend, car le manège aboutit bientôt sur un vide vertigineux, à défaut de mètres de toboggan supplémentaires pour ralentir leur course. Ils décollèrent donc dans les airs comme deux bouchons de champagne, prêts à rebondir sur le sol, ou plutôt s'écraser mortellement dans la mesure où ils n'étaient pas vraiment faits en liège ! Pourtant la nature se montra particulièrement clémente, surtout entre les mains de celle qui pouvait en manipuler la végétation, aussi la chute de l'estropié dans la fine couche de mousse fut toujours plus délicate que s'il avait directement rencontré la pierre ; ce qui n'allait pas être le cas de sa créatrice mais heureusement, il le comprit assez rapidement pour réagir.

Une hyène à la crinière hirsute et au flanc dépourvu de poils apparût tout contre Lyana afin de lui donner un coup assez brutal avec ses pattes arrières, de quoi la repousser et dévier la trajectoire de sa chute, puis Jamie s'assura de son côté de tendre les bras pour la rattraper. Le sauvetage ne pouvait se vanter d'être calculé et encore moins tendre, puisqu'ils roulèrent salement sur le côté après la réception, mais ils avaient tout de même pour eux d'en être sortis à peu près indemnes. Quand il cessa de voir double et que les Lyana acceptèrent enfin de ne former plus qu'une dans son champ de vision, il lui pinça le nez en rigolant :

« T'as cru pouvoir éviter de payer ta tournée de burgers, hein avoue ? Bah c'est raté... ! Hey, il était pas trop pété notre travail d'équipe là ?! »

Cloclo trottina jusqu'à eux en gloussant de son bruit si caractéristique, ayant beaucoup mieux accusé la chute que le duo, pour venir les renifler et leur marcher à moitié dessus dans l'agitation.


« Ça cause mal en darkgoldenrod ! »
... BOOM ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 330
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Hier à 17:14


“ Une collaboration des plus surprenantes „

« Feat : Alaric, Jamison et Gaara»
Bon voilà, ça y est, j'ai une corde attaché à la taille et je suis descendue dans l'eau, je fais très attention de ne pas glisser en marchant, ça pourrait si vite arriver un accident, je pose une main sur les parois du tunnel et un moment j'entends la voix de Jamison, mais je ne comprends pas ce qu'il est en train de me dire, étant trop avancé. Je regarde autours de moi, mais ça devenait hyper sombre et je commençais à douter que ce tunnel ait une fin. D'ailleurs est-ce que j'aurai assez de corde pour atteindre le bout ? Ça serait con de devoir faire demi tour ou de devoir enlever la corde pour continuer à avancer.

Puis, c'est d'abord lointain mais j'ai l'impression d'entendre une voix. En fait plutôt la voix de Jamison qui provient de derrière moi. Non ? Mais oui, elle se rapproche et plutôt rapidement, je me tourne et ne vois pas grand chose à cause du noir, mais j'entendis bien les recommandation de Jamison.

« 'CCROCHETOIÀLACORDE !! WOOOoooooo... ! »

M'accrocher ? Je n'ai pas le réflexe de m'écarter n'ayant pas vu les déchets et me les prends de plein fouet, trébuchant dans l'eau me prenant quelques griffures aux passages des déchets, puis du sol du toboggan aquatique, mais ce n'est pas tout, je sens la corde qui relis Jamison et moi se tend je me fais emporter dans l'eau, étant plus légère je me fais emporter plus rapidement et ne tarde pas à arriver derrière lui. Bon rajoutons quelque bleu à la liste des choses à soigné en plus des fissures, comme glissade, j'ai connu plus confortable.

Au moins peut-être que comme ça on découvrira plus rapidement ce qu'il y a au bout du tunnel. Puis ma question ne tarde pas à être répondu... et ce n'était pas vraiment ce que je souhaitais quand je vis qu'on venait d'être éjecté prêt à s'écraser au sol. Je me concentrais et regarder le sol, allez quelques choses de confortable comme un tapis de lierre ou de mousse n'importe quoi... Allez.. Concentre toi.. Puis comme une réponse à mes prières, un tapis de mousse...

Mais je me rend vite compte que je suis dévié de la trajectoire lors de la chute quand je vois qu'il tombe plus rapidement que moi. Merde merde ! Je vais crever à ce rythme là, je n'ai aucun moyen de changer de direction là ? Peut-être un nouveau tapis de mousse ? Allez si je me concentre peut-être... Allez... Non ça ne vient pas ! Je commence à paniquer voyant la distance entre moi et le sol se raccourcirent, puis je fus surprises quand je vis un animal apparaître, je n'ai pas le temps de vraiment regarder ce que c'est vu que tout se passe très rapidement. Comme le coup de patte que je me reçu et j'étouffais un petit cri de surprise mêlé à la douleur.

Mais heureusement que c'est arrivé, car ça me projeta dans les bras de Jamie et par la force de la réception on s'écrasa au sol avant de faire un roulé boulet. Je sentis ma tête tourné un peu et regarda autours de moi, oh mon dieu je suis en vie. C'est un signe du destin survivre à tout ça, ça veux dire que je dois vivre encore très longtemps ! Je sentis les doigts de Jamie qui me pincèrent le nez :

« T'as cru pouvoir éviter de payer ta tournée de burgers, hein avoue ? Bah c'est raté... ! Hey, il était pas trop pété notre travail d'équipe là ?! »

Je rigole alors que la hyène se dirigea vers nous et nous renifler. Je parle alors d'une voix canard vu que mon nez est pincé :

« - Effectivement ! Bon je t'avoue j'ai cru mourir mais bon ! »

Je secoue ma tête enlevant sa main qui me pince le nez et me relève maladroitement regardant autours de nous et caressant la hyène qui m'avait sauvé, je souris et dit maintenant de ma voix normale.

« Du coup 3 – 1 ! »

Oui je l'avais sauvé trois fois et lui une fois. J'inspecte et remarque des silhouettes au loin.. J'hallucinais où ? Je regarde Jamie et attire son attention.

« - Psst, je suis folle où y'a des gens là-bas ? »

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les dessous de la Ville :: La Fissure :: Partie immergée-