Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé et qu'il vous aura envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Dim 23 Juil - 22:43

Une collaboration des plus surprenantes
Les deux ennemis par défaut se doivent de s'entraider s'ils veulent survivre à l'intérieur de la fissure, mais est ce qu'ils pourront tenir longtemps de la sorte sans réelle préparation de leur part ? C'est une autre histoire, mais ils ne sont pas réellement bloquer vu que l'un d'eux peut très bien réussir à partir en laissant l'autre s'il le désire, ou bien l'aider également à partir, mais pour ça, il faudrait retourner dans une zone où cela serait possible et espérer que l'homme de sable ait assez de sable dense pour réussir à soulever deux personnes sur une aussi longue durée. En tout cas pour le moment ils décidèrent d'avancer dans les galeries, se séparant sans réellement savoir si les différents chemins se rejoignent. Par chance, le premier fut le cas, malgré leur séparation, ils furent de nouveau réuni devant de nouvelle galerie exploitable, mais est ce qu'ils auront autant de chance par la suite ?

Devant quatre nouveaux tunnels, ils gardèrent la même idée. Ils se séparent afin de traiter le plus de terrain et cela pourrait sûrement être utile, ou peut-être qu'ils devront faire demi-tour à cause d'un cul-de-sac, du moins sûrement pour un alors que l'autre va continuer et ils vont finir par être définitivement séparer et être une personne disparue également au même titre que les autres, mais c'est l'option qui prirent.

L'Élémentis prit le chemin où il y avait un léger courant d'eau au sol selon les indications de l'homme du gouvernement, une très bonne idée en sachant que le sable et l'eau ne sont pas très bon ami, sûrement une méthode pour lui de s'assurer qu'il ne s'enfuit pas sans lui. Tandis que l'ancien Domae prit un chemin où il lui semblait entendre un bruit sonore plutôt grand, du moins c'est ce qu'il pense suivre, mais suivre du bruit est il une bonne solution car impossible de dire ce qu'est ce bruit là sans le voir réellement. En tout cas voici la situation de chacun, chacun dans son tunnel a avancer dans le noir, avec juste un léger brin de lumière pour l'Élémentis grâce aux reflets de l'eau, mais ce n'était pas assez pour voir quand même, comparé à l'ancien Domae qui n'avait rien pour voir.

Jet de dés d'avance pour Gaara sur 50 : 71 – Échec
Jet de dés d'avance pour Alaric sur 40 : 15 – Réussite

Le criminel avançait tranquillement dans sa galerie, suivant le peu de lumière et l'eau qu'il avait à sa disposition en espérant que ça ne soit pas une impasse et bien une zone inondée qui ne sert à rien. Néanmoins il n'avait pas grand chose comme solution à part avancer tout simplement. Aucun embûche sur le chemin, mais quand il arrive au bout de sa galerie, il n'y a qu'une légère lumière provenant du sommet, une légère entaille qui laisse passer un brin de lumière, le permettant de voir cette zone assez grande. Une immense étendue d'eau juste en face de lui dès qu'il sort de son tunnel. À première vue cela ne sert à rien de rester ici, et pourtant en regardant de plus près, ou plus loin, il pourrait sûrement voir que pile en face se trouve trois entrées de nouveau, donc il pourrait sûrement faire un choix et peut-être retrouver son compagnon, mais comment réussir à traverser cette étendue d'eau, surtout qu'il n'a pas pied. Deux solutions s'offrent à lui, nager au risque d'entraver son sable ou bien tenter de voler avec son sable par dessus, mais vu l'humidité ambiant, pas sûr que son sable soit assez résistant pour faire tout le chemin ; chemin qui l'amèneront forcément vers un bon endroit, mais pas sûr à côté de son compagnon d'infortune.

Jet de dés pour Gaara si tenter de traverser en volant sur le sable sur 50 : 01 – Réussite Critique.

Du côté du membre de l'autorité, il profita d'être seul pour invoquer son animal afin sûrement de ne pas être seul ; avoir de la compagnie ou bien simplement qu'il a peur du noir et qu'il ne voulait pas qu'un criminel connaisse une de ses faiblesses. En tout cas, le voilà avec son animal, continuant son chemin en direction du bruit qu'il pensait entendre. Il avait peut-être prit le meilleur des chemins sans le savoir, à moins qu'il s'en doutait, mais ne voulait pas que le criminel soit également en héros, gardant cela pour lui uniquement. Utilisant ses sens, surtout son ouïe, il continua d'avancer en paix avec sa compagne poilue, doucement mais sûrement. Après un peu de marche, et sans le savoir, il arriva également à une grande zone sec avec non pas quatre ouvertures, mais six ouvertures cette fois-ci. Deux parmi elles, coulaient un peu d'eau, tandis que les quatre autres, aucune eau, mais deux d'entre elle avait un grand bruit sonore. Il avait le choix, continuer à suivre le bruit ou bien reprendre le chemin aquatique en espérant que cela le fera retrouver son ami improvisé. Il avait le choix, mais est ce que son oreille est assez puissante pour différencier les bruits qu'il pourrait entendre ? Est ce que son animal sera assez alerte pour découvrir le danger ?

Jet de dés d'audition pour Alaric sur 65 : 4 – Réussite Critique
Jet de dés d'instinct pour son gorille sur 45 : 69 – Échec

Malgré le fait d'avoir invoqué son animal, ce n'est absolument pas son terrain et donc à part tenir compagnie à l'homme du gouvernement, elle n'est pas d'une grande aide. Néanmoins, l'audition de cet homme devait sûrement être parfaite car il réussit à entendre parfaitement tous les bruits et surtout savoir plus ou moins d'où ça provenait et de quoi ça provenait. Sur les six galeries disponibles, deux ne faisaient aucun bruit, deux permettaient d'entendre un léger ruisseaux et même une personne parler, mais impossible de dire si c'est son compagnon du moment ou bien une autre personne tandis que les deux dernières possédaient deux bruits différents. Le premier bruit fut celui d'un torrent d'eau, c'était clair, il y avait une grande source d'eau plus loin, tandis que le second bruit est différent, comme un grognement, mais impossible de dire de quel animal cela venait, mais s'était évident que ce n'était pas un raton-laveur qui faisait ce genre de bruit. Maintenant, libre à lui de faire le choix qu'il désire, aller vers le silence, vers l'humain potentiel ou bien vers la source d'eau immense dont les grognements se font entendre ; ne pouvant compter sur son animal, le choix lui sera libre, à lui seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Lun 24 Juil - 15:01

Une collaboration des plus surprenantes


Une petite-amie et un meilleur ami tombés dans la fissure et toujours personne pour aller les chercher ? Décidément, ces deux-là ne partagent clairement pas la même vision ; Là où l'un se rue pour aller dans le gouffre, l'autre préfère laisser l'équipe de sauvetage. À chacun sa vision après tout.

L'embranchement se présentant à eux, ils n'ont pas d'autres choix que de prendre une décision rapidement. Se séparer permettrait de couvrir un plus large périmètre tout en devant faire un choix sur deux des quatre. Cependant, c'est un risque à se retrouver isolé et qui sait si ils pourront se retrouver ? Les deux choix présentent des avantages comme des inconvénients.

- Ok, on se sépare. Tu n’as qu’à prendre le chemin avec le courant d’eau. Je vais opter pour celui où les bruits semblent plus fort et non en échos. Si l’un de nous deux trouvent quelque chose ; soit il crie suffisamment fort pour avertir l’autre, soit il fallait demi-tour, soit… Eh bien, j’espère que nous n’aurons pas utilisé l’option trois.

Gaara l'espère aussi. Bien, là où il y a de l'eau, il y a une source et avec de la chance, cette source mènera vers un meilleur chemin. Suivant donc le chemin dont le peu de lumière s'échappait, l'Homme de Sable se repérait avec le courant d'eau à ses côtés ; Gaara faisait tout de même attention à ne pas perdre son élément. L'eau et le sable n'ont jamais fait bon ménage. Pour l'instant, peu de problèmes rencontrés à part l'obscurité et pas d'appel de damoiseau en détresse.

Au bout du chemin, une grande étendue d'eau qui donnerait envie de faire demi-tour à n'importe qui. Cependant, en faisant plus attention à ce qu'il se trouve en face, Gaara remarque trois entrées ; A croire que le destin aime les jeux de hasard. Bien trop fier pour faire marche arrière, il décide de tenter le tout pour le tout et d'utiliser son sable pour passer de l'autre côté.

Entouré d'eau, l'Homme de Sable ne s'attendait pas à un miracle mais tout peut arriver comme on dit. Le petit nuage de sable lui permettant de survoler l'étendue, Gaara se retrouve de l’autre côté en peu de temps. Encore un choix de galerie à prendre et pas de pièces pour l'aider dans son choix ; bien trop mature pour laisser le chiffoumis choisir, il décide de s’engouffrer dans celui du milieu.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 244
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Dim 30 Juil - 18:13



Là où il y a du bruit il y a forcément quelque chose d'intéressant. Du moins, c'est ce que je me dis. Dans le cas contraire, ce n'est qu'une étendue d'eau qui se cogne contre les parois de la roche. À moins qu'avec un peu de chance, ce soit un inconnu coincé entre les débris de la faille, néanmoins, il lui faudrait savoir faire un sacré boucan pour ça. Quoi qu'il en soit, nous ne risquons pas grand-chose à tenter le coup, même simplement par curiosité. Je dois admettre que c'était un peu vache de laisser le rouquin prendre le chemin avec un contre à son élément, cependant, il n'y avait là aucune arrière-pensée malsaine de ma part. J'aurai été plus subtil si j'avais vraiment eu envie de me débarrasser de sa présence. Mais, il faut bien admettre que de nous deux, j'avais bien plus de chance de trouver d'où venait le bruit. Un détail qu'il me faudra très certainement expliquer, mais chaque chose en son temps.

Pour l'heure nous nous enfoncions dans la galerie en silence. La lumière de ma lampe torche éclairant suffisamment pour savoir où mettre les pieds sans me casser la gueule, le bruit me semblait plus très loin et en même temps, c'était comme s'il s'éloignait à chaque pas. Shookie n'était pas plus que cela en alerte, soit il n'y avait vraiment rien au bout pour qu'elle daigne y prêter attention, soit j'imagine qu'elle devait avoir un peu de mal à différencier les sons avec l'écho perpétuel. Il était agaçant, mais il fallait quand même faire avec et démêler le vrai dû faux. Un choix qui devenait d'autant plus compliqué quant au bout de mon chemin, de nouvelles intersections se manifeste. « Bordel j’ai pas signé pour toute cette merde moi... » À cela, j’imagine qu’un petit chemin pépère sans trop avoir de soucis à se faire ne pouvait exister. Dans une telle situation, la fissure ne serait plus dans la catégorie “dangereuse”.

Alors qu'il fallait que je fasse un choix, sur les galeries, le grognement qui en ressortait de l'une d'elles me fit hausser un sourcil assez perplexe, tandis que Shookie se redressa d'un bond en se mettant devant moi. Qui aurait cru que ce genre d'endroit pouvait contenir des animaux ? En était-ce réellement un d'ailleurs ? Après tout, au vu de l'état de la brèche et sa forme qui ne semblait pas dater d'hier, on ne serait sûrement pas surpris d'avoir en face de soi bête provenant de la préhistoire. Si encore, il avait su survivre convenablement. Mais, pour autant, cela ne me donnait pas envie de tenter le diable, à ne pas savoir ce qui pourrait finir devant moi et si nous sommes suffisamment aptes à l'affronter, je préfère l'ignorait et me concentrait sur le reste. Il restait le silence, les bruits que nous avions entendus auparavant ne pouvaient provenir de celle-ci et… un son, un peu plus humain, mais qui restait assez suspect. Pourtant, quelque chose au fond de moi me dit qu'il valait mieux prendre cette route-là. Qui sait, peut-être que quelqu'un était justement en train d'espérer un coup de main ? Une zone que l'équipe de secours n'avait encore pu atteindre. De toute manière, bonne ou mauvaise idée, il fallait que je sache, cela avait suffisamment éveillé ma curiosité pour faire demi-tour.

Alors, je m’enfonce à nouveau, avec prudence, tentant d’analyser si j’étais proche ou non de ce que j’avais entendu.

« Est-ce qu’il y a quelqu’un ? Si vous m’entendez faite le savoir, je suis la pour vous aider ! »

   





L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Dim 30 Juil - 19:41

Une collaboration des plus surprenantes
Malgré leur possibilité de se rejoindre immédiatement, chacun prit le choix de continuer leur chemin, chacun de leur côté afin de se concentrer sur leur parcelle, sans même savoir qu'au final ils se dirigent tous les deux dans la même direction, mais par des chemins très différent.

Concernant le cas de Gaara, il réussit à passer tranquillement au dessus de l'étendu d'eau où il décida de prendre le chemin central. Il allait devoir affronter un très long chemin sombre avec juste un très léger brin de lumière grâce à l'eau au sol, mais tout cela allait très vite s'arrêter. L'eau qui provenait par ici venait en réalité du plafond où l'eau s’égouttait très rapidement, mais le chemin continuait et donc il n'allait plus réellement pouvoir voir à l'intérieur de ce tunnel. C'est un long chemin qu'il allait devoir suivre, un très long même, un long chemin qui descend très légèrement, mais rien de bien grave. Il allait devoir faire attention là où il marche car dans le noir total, c'est très dur à lui de suivre ce chemin là.
Après, une bonne grosse marche, il finit par arriver dans ce qui ressemble à une sorte de grosses zones, plongés dans les ténèbres également, où il y a beaucoup de choses, beaucoup de caisses, puantes pour la plupart, des torches accrochés au mur, mur d'ailleurs faite de pierre et non de terre, comme si cela ressemblait à une cave ou quelque chose du même genre ; mais bien sûr, pour ça il faudrait voir.

Jet de dés découverte potentiel pour Gaara sur 40 : 88 – Échec

Cela risque de lui prendre beaucoup de temps, peut-être même du temps précieux, mais il y arrivera sûrement à trouver ce qu'il y a d'intéressant à l'intérieur de cette cave potentielle. Beaucoup de caisses s'y trouvent, et en les fouillant, il pourra sûrement trouver de la nourriture, enfin ce qui reste de la nourriture car tout a pourri ; cela peut sûrement aider à indiquer depuis combien de temps c'est là, enfin, que ça se trouve depuis très longtemps présent en ce lieu. Il existe d'autre caisses où à l'intérieur se trouve des symboles religieux, comme des chapelets, des croix, des crânes, plein de symbole religieux. D'autres caisses contiennent des vêtements, des couvertures, et d'autre choses du même type. Néanmoins, ce qui risque sûrement de l'intéressé se trouve également dans une caisse plus loin, assez bien caché quand même, avec un peu de combustibles afin de pouvoir allumer des torches, voire même deux ou trois braseros, pouvant faire pas mal de lumière. Puis après une bonne fouille, il finira sûrement par trouver une échelle au fond de la pièce, derrière pas mal de caisses qui lui permettra de monter à l'intérieur d'une pièce sans lumières qui mériterai bien un peu de lumière, mais ça impossible de le savoir avant d'y aller avec de la lumière, mais il lui faudrait déjà trouver cela et avoir l'idée de monter en haut avec.

Concernant le cas de Alaric, décidant de suivre le bruit d'eau qui s'écoule et le bruit étrange d'un grognement d'animal, il allait lui aussi, devoir suivre un chemin assez long, heureusement qu'il dispose d'un peu de lumière pour voir un peu correctement, même si ce n'est pas la meilleure des visions possible. En tout cas il pouvait suivre son chemin tranquillement sans trop avoir peur, surtout qu'il savait un peu vers quoi il allait donc il était sur ses gardes, contrairement à son animal qui n'avait toujours rien remarquer de bien suspect, mais elle restait quand même un peu sur ses gardes vu que Alaric l'était surtout. Néanmoins il n'y avait rien sur le chemin, à part la roche bien sûr. En terminant son chemin, Alaric n'entendit plus rien, du moins plus aucun bruit d'animal car le bruit assourdissant d'une cascade d'eau couvrait absolument tout dans cette zone. Cette immense salle n'est pas très bien éclairé, seul la cascade était tout de même assez visible grâce à l'eau qui reflétait très bien les reflets lumineux, mais la petite lumière de l'homme du gouvernement lui permettra sûrement de voir l'immense édifice avec un clocher à son sommet, se trouvant juste à côté de cette cascade magnifique.

Jet de dés d'attaque surprise contre Alaric sur 40 : 23 – Réussite
Jet de dés d'attaque surprise contre le gorille sur 60 : 17 – Réussite

Jet de dés d'esquive potentielle à la dernière minute pour Alaric sur 23 : 32 – Échec
Jet de dés d'esquive potentielle à la dernière minute pour le gorille sur 17 : 97 – Échec critique

Sûrement trop concentrer par la cascade ou quoi qu'ils n'eurent l'occasion d'entendre ou voir venir un monstre sur le côté fonçant à toute vitesse, un monstre attiré par une seule chose, l'odeur de la nourriture tout simplement. Enfin, monstre pas réellement car c'est juste un ours, enfin un grizzli qui n'a sûrement pas manger depuis une semaine et qui ne rêve que d'une chose, dévoré la première chose vivante qu'il voit, ou même morte, surtout qui devait sûrement être attiré par une odeur à l'intérieur du bâtiment sans jamais réussir à la trouver et donc sans se nourrir. La première cible de l'ours fut le gorille de l'ancien Domae qui n'eut même pas le temps de réagir qu'elle se prit une charge du bélier et malgré sa grande corpulence et force, se retrouva à voler, perdant connaissance, mais pas de quoi la faire disparaître ou autre. Sûrement cela qui permit à cet ours de venir s'attaquer à Alaric à son tour, venant le plaquer au sol, pas de quoi le bloquer entièrement, mais assez pour éviter qu'il s'enfuit facilement, prêt à le dévorer. Heureusement qu'il dispose encore de sa lampe, cela pourra lui être utile, vu que son gorille n'est plus réellement en coopération, et que son coéquipier Élémentis n'est pas dans les parages...

Du moins, peut-être que l'Élémentis de sable se trouve quelque part dans le coin, mais ça, Alaric l'ignore, et puis il faudrait que l'homme au prise avec l'ours crie, mais crie à un point bien supérieur à une cascade qui fait un bruit assourdissant. Néanmoins, l'homme de sable pourra sûrement l'entendre s'il reste aux aguets, mais il devra abandonner tout ce qu'il fait, et surtout sans lumière. Pour le moment, Alaric se retrouve au prise avec un ours pendant que Gaara venait à peine de se mettre sa petite fouille obscure sans se douter que son ami du moment se retrouve en danger mortel, surtout qu'il n'est pas loin, il lui suffira de monter l'échelle, qu'il doit déjà trouver, la monter et sortir de la pièce où il se trouvera par la porte complètement défoncer pour retrouver un homme allongé avec une bête poilue sur lui, bête qui n'est pas son gorille habituelle, vu qu'elle est allongée à côté, sur le chemin entre eux et l'édifice justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 244
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Jeu 3 Aoû - 20:07



Aller savoir pourquoi, mais je la sens moyennement cette histoire. On aurait mieux fait de faire demi-tour directement et de remonter. Ne serait-ce que pour revenir avec un peu plus d'armes en mains. Je doute sincèrement pouvoir faire du mal à qui que ce soit avec un maigre paquet de clopes. Et soyons honnêtement, je préfère largement finir celles qui me restent que les gâcher bêtement. Cela dit, ça ne résout en rien mon problème actuel. J'ai beau marcher avec prudence en direction du son qui me semblait le plus logique, ne pas avoir de réponse à mon appel a tendance à me mettre plus en alerte qu'autre chose. J'ai cette sensation désagréable qui me parcourt le long de l'échine, comme ces personnages de roman d'horreur qui ont pris la mauvaise voie et finissent en sacrifice par un esprit malin. Même si je doute sincèrement qu'un fantôme puisse faire ça, personne n'est à l'abri de petites surprises. Et je ne suis pas en possession d'un crucifix et d'une gousse d'ail pour m'en sortir plus ou moins indemne. Blague à part, notre route devait bien finir sur quelque chose, ou même quelqu'un - si tant est qu'il était encore en vie - il faut dire que ça me ferait sacrément chier d'arriver sur un cul-de-sac et de faire le trajet inverse. Plus encore si en fin de compte, je suis dans l'obligation de prendre le chemin en direction du grognement, dans ce cas autant se jeter directement dans la gueule du loup.

Néanmoins, ce bruit persistant qui couvre tout aux alentours se fait de plus en plus présent. Il n'y avait pas beaucoup de choses qui pouvaient émettre un tel son, mais je devais d'abord en être sûr, avant de faire de fausses conclusions. Alors, quand la galerie me parut atteindre sa fin, ma lampe fut braquée sur tous les coins pour comprendre ce que j'avais en face de moi. Une cascade en premier lieu, ce qui explique bien des choses sur ce qui me bouchait les oreilles depuis un moment. Ainsi que l'eau qu'on ne cessait de sentir contre nos pieds. En voilà donc la source principale, même si je demande d'où peux provenir l'eau exactement. Mais, il n'y avait pas que ça ; une cloche et son édifice, fini par retenir bien plus mon attention. Comment est-ce que cela avait bien pu finir sous terre ? Est-ce que ça faisait partie de notre première chapelle qu'on a fini par remplacer par notre vieillerie en ruine ? Ça n'aurait aucun sens. En particulier alors que, le tout ne semblait pas récent. Depuis combien de temps, ceci était sous terre d'ailleurs ? C'est à croire que la roche avait fusionné avec le tout, mais, est-ce qu'il n'y avait pas un moyen de se rendre sur les lieux et de visiter directement, qui sait qu'il y avait de plus à voir ? La découverte relevée de l'incompréhension et presque historique, ce serait bête de laisser passer une telle occasion.

Cependant, mon élan d'explorateur se fait interrompre alors qu'un mouvement précipité se produit derrière moi. J'ai à peine le temps de me retourner et découvrir avec stupéfaction que mon familier a fini à terre, qu'un monstre ce rue sur moi et m'emprisonne au sol. Je ne sais si elle va bien et je ne veux même pas imaginer le pire, néanmoins, je n'ai aucun moyen d'avoir le cœur net avec une grande gueule ouverte au-dessus de ma tête qui tente de me bouffer tout cru. Bordel, mais comment ça se fait qu'un ours est pu finir ici ? Une question que je tenterais d'y répondre un peu plus tard, pour l'heure, je me débats tant bien que mal pour m'échapper de son poids. Muni de la lampe, je cogne de toutes mes forces contre museau pour m'en débarrasser au mieux et au plus vite possible.

« Tu devrais… Te rabattre sur une autre proie… J’suis trop vieux pour être comestible…! Allez mon gros, dégage ! »

   





L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Ven 4 Aoû - 20:27

Une collaboration des plus surprenantes


Puisqu'il faut bien faire un choix, l'Homme de Sable choisit de prendre le chemin du milieu en espérant avoir fait le bon choix. Comment le savoir ? Actuellement, aucune idée. Il s'étonne de s'inquiéter pour son coéquipier qu'il n'a toujours pas entendu depuis tout à l'heure, lui qui disait qu'il faudrait crier en cas de problèmes, Gaara n'est plus sûr de pouvoir l'entendre désormais. Il espère au passage ne pas continuer la suite de son périple seul, maintenant qu'il a un coéquipier, ce serait injuste de lui retirer aussi rapidement.

Au bout d'un certain moment, il a l'impression que les parois du tunnel s'élargies... A-t-il trouvé quelque chose ? Doit-il faire demi-tour ou un autre choix ? Gaara finit par se prendre quelque chose dans le genou, le faisant ralentir dans sa marche l'obligeant à explorer à tâtons la chose qu'il a heurté. Tout lui fait penser qu'il s'agit d'une caisse en bois et il confirme ses soupçons lorsqu'il ouvre celle-ci avec la possibilité de toucher divers objets à l'intérieur, difficile à identifier sans la vue. Se relevant, il longe les murs autour de lui en espérant pouvoir trouver de quoi l'éclairer et tombe sur ce qui ressemble à une torche ; Enfin une bonne nouvelle. Se baissant, il trouve ensuite avec difficultés deux pierres qu'il frotte l'une contre l'autre afin de pouvoir faire des étincelles.

Heureux de ne plus se sentir aveugle, il remarque une dizaine de caisses en bois lorsqu'il tourne sur lui-même. S'approchant de celle qu'il a déjà ouvert, il reconnaît la forme d'un chapelet et d'autres objets religieux ; Est-il dans une Église ? Gaara en vient à se demander si il n'est finalement pas remonté sous la chapelle, tournant de nouveau sur lui-même, l'Elementis remarque l'échelle avec une trappe l'empêchant de deviner ce qu'il se trouve à l'étage. Il va vérifier de lui-même. La torche en main, il fait tout de même attention en mettant les pieds sur les barreaux et fait glisser la trappe lui permettant d'arriver dans une pièce qui ne lui dit rien pour le moment.

Il n'est peut-être pas croyant mais pour la Confrérie, il a déjà dû aller dans la chapelle de la ville pour la reconnaissance et l'architecture lui est totalement inconnue. Sortant de l'endroit pour arriver dans la pièce principale, il est désormais certain de ne pas connaître cet édifice... Plusieurs questions lui traversent l'esprit notamment de l'endroit où il se trouve et si la réponse est sous terre, comment cette Église peut se trouver là ? De drôles de bruits réclament son attention à l'extérieur, le premier qu'il reconnait comme étant celui d'une cascade mais le deuxième est plus étrange... Gaara pourrait presque prétendre entendre le bruit d'un animal.

Avançant vers l'entrée, il ne s'attendait pas à trouver un gorille juste en face de lui. En relevant la tête, une forme se dessine au loin et il décide de s'en approcher après avoir déposé sa torche à l'entrée ; Plus il s'approche et plus l'Homme de Sable arrive à distinguer la voix de son partenaire ainsi que le grognement d'un ours qui paraît affamé. Arrivé à leur hauteur, il ne s'était pas trompé en affirmant que l'ours espérait transformer Alaric en viande à déchiqueter ; Hors de question de le laisser dans une si mauvaise situation, il doit intervenir.

Faisant une première attaque pour bloquer la gueule de l'animal, l'Homme de Sable utilise de nouveau son élément pour envoyer valser l'ours. Heureusement, l'animal ne revient pas à la charge et décide de fuir permettant aux deux hommes de reprendre leur respiration et ne plus craindre de leur agresseur à poils... Eh bien, que ce serait-il passé si il n'avait pas eu l'idée de remonter par la trappe ? Sûrement pas de bonnes choses. Le policier n'a pas l'air gravement blessé et il a bien envie de dire heureusement car il n'a prit que peu de choses pour se soigner.

- Eh bien, vous l'avez échappé belle.

C'est en effet une chance d'être toujours en vie face à un tel animal. Maintenant que l'équipe est réunie, il est temps pour Gaara de lui faire part de ses découverts dans l'édifice un peu plus loin.

- De mon côté, j'ai découvert un édifice religieux. Il y a une trappe qui mène aux sous-terrains par lesquels je suis arrivé, il y a de nombreuses caisses en bois avec plusieurs objets appartenant à la religion. Et il y a aussi un gorille inconscient à l'entrée de l'Église.

(C) Galimybé - Mini BN


Spoiler:
 



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Sam 5 Aoû - 12:05

Une collaboration des plus surprenantes
L'arrivé de l'agent du gouvernement et de l'Élémentis fut, à quelques choses près, en même temps, découvrant chacun une partie du lieu en même temps et le tout sans même le savoir. L'homme de sable commençait à fouiller les lieux jusqu'à découvrir des caisses, se mettant à fouiller celle-ci pour y découvrir ce qui pourrait être intéressant, même si cela prit quand même un petit temps, découvrant de quoi faire un feu et surtout capable d'allumer plusieurs torches se trouvant au mur, de quoi être plutôt utile afin de voir la salle correctement. Une pièce, une assez grande pièce qui ne semblait n'avoir qu'une entrée et qu'une sortie, l'endroit où il venait de rentrer, mais après une petite analyse, il pouvait remarquer une échelle qui menait au plafond, c'est qu'il devait y avoir une entrée, enfin une sortie du coup, à cet endroit. Il décida d'abandonner les recherches, en même temps les chapelets et symbole religieux ont dû couper l'intérêt pour les lieux très vite, chose qui peut se comprendre. Il prit l'échelle avec une torche, mais au sommet de celle-ci, il était bloqué par le plafond, mais avec de l'effort, le plafond glissa sur le côté, lui permettant de rendre à l'intérieur d'un grand édifice, assez vite reconnaissable comme une sorte d'église grâce à la lumière qu'il avait gardé sur lui. Entendant des bruits, il se rendit vers l'entrée pour voir un gorille inconscient au sol, mais surtout plus loin, deux silhouettes, dont une immense sur une autre qui tenait une petite lampe.

Pendant tout ce temps. Alors que Gaara fouillait les lieux, l'agent du gouvernement se faisait attaquer, du moins, le gorille en premier lieu, puis lui-même. L'Élémentis, toujours entrain de fouiller les lieux, l'horrible animal affamé plaquait l'homme qu'il avait prit pour de la nourriture au sol, prêt à le dévorer afin de se nourrir depuis tant de temps qu'il ne l'avait pas fais. L'homme tenta de se défendre comme il pouvait, usant de sa lampe pour tapoter avec le plus de force possible le museau de l'animal. Sur certains animaux, frapper leur museau, nez, peut être une chose très utile, mais sur certains animaux, cela à l'effet inverse, cela les énerve d'avantage. Il faut espérer que cela effrayera l'ours, assez de temps pour que l'homme de sable intervient, sinon cela risque de ne pas se passer comme tout devrait se passer.

Jet de dés de réaction pour l'ours suite à l'attaque de Alaric sur 40 : 40 – Réussite

N'ayant plus réelle raison à cet ours qui n'est guidé que par une seule chose, son ventre. Lui frapper le museau de la sorte n'avait qu'un seule effet, enfin deux plutôt. D'abord il fut un peu perturber, gagnant sûrement de précieuses secondes, sauf que très vite, il changea de caractère, reprenant son instinct bestial, se replongeant à l'attaque contre l'homme sous lui qui ne fit rien à part se débattre, alors qu'une lumière dans les yeux aurait pût être des plus utiles, mais ce ne fut pas le cas et trop tard pour empêcher l'attaque de l'ours, mais rien ne dit qu'il va réussir à toucher même si l'homme ne bouge quasiment pas, après tout, l'ours n'a aucune vision également.

Jet de dés d'attaque de l'ours sur Alaric sur 50 : 34 – Réussite

L'ours se jeta sur l'homme qui tentait de se débattre, mais malheureusement cela ne servit à rien car la prise de l'ours fut suffisante pour le bloquer suffisamment afin de venir le mordre à l'épaule. Ce ne fut pas une morsure fatale, ou même très grave, mais cela suffisait largement pour faire pisser le sang dès que la mâchoire se retira de la chair de cet homme. L'ours replongea sur sa cible, mais c'est à ce moment là que du sable entoura la gueule de cet animal, suivi d'une sorte de vague de sable qui fit voler un peu plus loin l'animal. L'animal prit peur avec tout ce qui venait de se passer. En même temps, du sable l'entourait et il venait de se prendre quelque chose dans le noir sans rien voir, il parti donc de cet endroit, s'enfuyant dans une galerie disponible, laissant les deux hommes seuls. Néanmoins il y avait un gorille encore inconscient, si Alaric le fait disparaître, cela pourrait faire comprendre que l'homme du gouvernement n'est pas réellement un simple membre du gouvernement, mais peut-être qu'il serait temps de tout avouer car le gorille sera mieux s'il n'est plus présent. En tout cas, il faudrait sûrement soigner l'agent du gouvernement sinon la blessure risque de s’aggraver.

En tout cas, désormais qu'ils sont réuni, ils ont le choix. Ils peuvent retourner dans l'église afin d'inspecter les lieux, fouiller les alentours, ou bien simplement ils peuvent partir. Mais soigner l'homme blessé serait sûrement le choix le plus urgent et le plus judicieux, mais se mettre à l'abri au cas où serait sûrement la meilleure des solutions au vu de la situation. Toutefois, rien ne les oblige à faire quelque chose, surtout qu'ils peuvent sinon repartir de la fissure afin de mieux se préparer et revenir bien plus tard, mais rien ne dit que tout sera identique à leur retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alaric J.R WatsonMessages : 244
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Dim 6 Aoû - 12:58




De toutes les façons existantes de mourir, celle où je finis comme un repas n'est pas pour me plaire et encore moins sur ma liste des favorites. Mais, si je n'arrive pas à rapidement à me débarrasser de ce monstre sur pattes, cela ne sera plus ma préoccupation première.

Je fais donc ce que je peux pour me débattre et me sortir de là, mais avec un tel gabarit au-dessus de soi, il faut dire ce qui est, c'est tout sauf une partie de plaisir. La lampe étant actuellement la seule arme à ma disposition, elle se cogne à de nombreuses reprises contre son museau espérant vainement que cela soit suffisant. Mais sa réaction n'était pas celles auxquelles je m'attendais, bien qu'à un moment, il eut un élan de recul, sa vengeance des plus douloureuses qui soient m'arracha un léger crie d'agonie. La sensation de ses crocs plantés dans ma chair fut sur le moment horrible à ressentir. Et pourtant, quelque chose me dit qu'il n'était pas en train d'user de toute sa force, car, il pouvait largement me priver de mon bras entier s'il voulait. Sauf qu'il n'était pas question pour moi de perdre celui-ci maintenant. Un œil en moins me suffisait amplement. Et malgré le mal et mes dents serrées, il fallait que je me libère d'une manière ou d'une autre et cela, même sans la présence de mon animal.

Mais au même moment où je cherchais un plan B, la bête fut écartée de mon chemin aussi facilement que s'il s'agissait d'un vulgaire pot de fleurs. Et en comprenant après coup ce qui en était la raison, je pouvais pour une fois remercié le destin de m'avoir mis sur le chemin d'un criminel. Sans lui, je n'existerais très certainement plus, si ce n'est en petit morceau éparpillé un peu partout. Le calme étant enfin revenu, je me prends deux secondes pour respirer et supporter la douleur de l'épaule. Elle n'est pas bien grave, mais, il est clair que j'allais la sentir passer un moment. Puis, je me force à me remettre debout sans oublier de remercier mon sauveur.

« Deux fois que tu viens à mon secours, décidément, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas de témoin pour voir ça. Je te dois une fière chandelle. Merci   »

Je pourrais toujours le raconter dans les moindres détails une fois sortie, mais on sait pertinemment tous les deux qu’aucun membre du gouvernement n’allait croire à cette histoire étrangement surréaliste. Cependant, cela ne coûte rien d'essayer. Enfin, au moins, notre séparation n'aura pas été vaine puisqu'elle lui a permis de trouver une partie tout aussi intéressante que ce que nous avions sous les yeux.

« Je vois, cela pourrait expliquer le clocher de ce côté. Les deux n'ont pas atterri ici par hasard. Il faudrait voir ça de plus près. »

Autant prendre un chemin praticable, éviter de crapahuter sous un jet d'eau dangereux et très certainement glissant. Mais avant de savoir si nous allions réellement visiter quoi que ce soit, je passe à côté de lui sans un mot supplémentaire et me dirige près du gorille. Si Shookie avait été gravement touché, du sang - hormis le mien - se sentirait dans l'air. Là, il n'y avait rien, fort heureusement, car, ce serait sacrément emmerdant d'avoir deux blessés sur les bras. Quoiqu'elle était toujours dans les vapes et il lui fallut un temps pour se remettre sur pied. J'ai vérifié rapidement qu'elle n'avait rien dans d'endommager ou de casser avant de préférer la renvoyer. Mieux valait qu'elle se repose et en cas l'invoquer au besoin que de l'obliger à suivre le rythme après un tel choc. C'est ce qui était le mieux pour elle de toute manière. Quand elle disparut, un long soupir m'échappa légèrement fatigué de la tournure que prennent les choses, sauf que ce n'était pas encore la fin de notre périple. Qui plus est, ce petit détail devait être éclaircie avant que tension et autres ne pointe le bout de son nez.

« Tu as tes petits secrets, moi, j'ai les miens. Mais avant que tu ne te fasses de fausses idées, ce n'est pas pour trahir les Domaes que j'ai rejoints le gouvernement. Au moins, que ce soit clair là-dessus. »

C'était le seul point que je me devais d'éclaircir pour le reste, ce n'était pas encore des détails dont j'avais envie de partager avec un homme recherché. Et dans tous les cas, il était libre de me croire ou non, néanmoins, j'avais la conscience tranquille en ayant joué franc-jeu. Enfin, je finis par faire sauter les boutons de ma chemise, puis, m'en sert pour entourer celle-ci sur ma blessure.

« Aide-moi à faire à un garrot. Après ça, je te suis pour voir ce qui se cache davantage dans les souterrains. De toute façon, c’est ça où faire demi-tour et au point où on en est, autant continuer jusqu’au bout. »





L'INSPECTORRRR DE TON CŒUR CAUSE EN #329999 OLÉ ! OLA !
darC.png





   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laelyss.imgur.com/

avatar

Gaara IshikawaMessages : 814
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mar 8 Aoû - 22:10

Une collaboration des plus surprenantes


Les occasions sont pourtant parfaites pour laisser mourir le membre du Gouvernement mais maintenant qu'ils sont dans le même panier pour cette fissure, l'Homme de Sable décide de faire un effort pour sortir vivant avec son compagnon de route. Vont-ils seulement trouver des personnes à sauver ? Il espère surtout pouvoir retrouver Setsuna et peut-être d'autres personnes en danger qu'ils pourraient remonter à la surface.

- Deux fois que tu viens à mon secours, décidément, c'est vraiment dommage qu'il n'y ait pas de témoin pour voir ça. Je te dois une fière chandelle. Merci.

- La chance n'est pas de mon côté en ce moment.

C'est en effet le cas de le dire. Mais le Gouvernement ne croirait sûrement pas à cette histoire absurde, tant pis il a l'habitude et il ne tient pas à ce que le Gouvernement lui soit redevable... Son prix est bien trop élevé pour que les hauts placés l'acceptent. La liberté a un prix trop cher et sauver deux fois un policier du Gouvernement n'est certainement pas assez pour réclamer ceci.

- Je vois, cela pourrait expliquer le clocher de ce côté. Les deux n'ont pas atterri ici par hasard. Il faudrait voir ça de plus près.

Chacun a donc fait des découvertes de son côté mais cela n'explique pas comment ce genre de choses se trouvent sous terre ; Tout ceci paraît bien trop vieux pour appartenir à Quederla et surtout en bon état après être tombé de la surface. Mais la question ne se pose pas puisqu'il n'a jamais vu cet édifice et la ville n'est pas assez grande pour renfermer des secrets aussi importans. Encore un mystère à percer mais pour l'instant le plus important serait de soigner cette vilaine blessure causée par l'ours, fort heureusement, Gaara a prévu un kit de secours même si il ne s'attendait pas à croiser un ours sous terre.

Avançant vers l'Église pour rejoindre l'animal inconscient, l'Inspecteur prend le temps de l'observer avant de le renvoyer laissant Gaara perplexe face à cela. Les membres du Gouvernement acceptent des membres des Familles maintenant ? Lui qui pensait qu'ils étaient strict sur cette règle, il voit désormais le Gouvernement d'une toute autre manière. Levant les yeux vers son équipier, celui-ci se sent obligé d'éclaircir un point en particulier sans rentrer plus que ça dans les détails.

- Tu as tes petits secrets, moi, j'ai les miens. Mais avant que tu ne te fasses de fausses idées, ce n'est pas pour trahir les Domaes que j'ai rejoints le gouvernement. Au moins, que ce soit clair là-dessus.

- Je serais bien mal placé de vous accuser de traitrise avec la réputation qui me précède. Certains Elementis, dont mon Roi, m'en tiennent encore rigueur aujourd'hui.

A dire vrai, ce ne sont pas les affaires de Gaara. Il a suffisamment changé de camp pour pouvoir donner son avis dessus et personne ne peut connaître parfaitement les motivations qui expliquent le changement de camp. Le voyant ôter sa chemise pour la placer autour de son bras afin de faire un garrot, il l'aide comme demandé ; L'Homme de Sable pose son sac au sol afin d'en sortir du désinfectant. C'est quand même un animal qui l'a mordu et on ne sait quelle genre de maladie il pourrait refiler et le Gouvernement ne croira sûrement Gaara si celui-ci leur apprend que leur policier est décédé suite à la morsure d'un ours.

- Je ne suis pas médecin mais je vous conseille de désinfecter cette blessure pour éviter les risques d'infection.

Lui donnant la lotion et des compresses pour le laisser se débrouiller seul, Gaara s'empare de la torche avant de passer la porte de l'Église prenant le temps d'observer l'architecture qui ne ressemble en rien à ce qu'on pourrait trouver à Quederla. Il remarque que le temps a fait son œuvre lui confirmant que cet édifice ne date pas d'hier mais il ne saurait donner une date précise. Cependant, ce qui l'intrigue davantage est la manière dont ce bâtiment s'est retrouvé sous terre... Comment est-ce possible ? Aucun livre ne parle de catastrophe qui auraient plongé des bâtiments dans les abysses alors rien ne justifie cette présence.

- Je ne m'attendais pas à trouver un tel bâtiment sous terre. C'est vraiment... étrange.

Aucune explication ne lui venait en tête, tout était embrouillé et ses idées semblaient complètement incohérentes et proches des histoires fantastiques pour les proposer à voix haute. Se tournant vers Alaric, il reprit la parole.

- Comment va votre bras ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 282
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   Mar 8 Aoû - 23:25

Une collaboration des plus surprenantes
Le gouvernement avait à nouveau une dette envers l'homme des sables. Peut-être que désormais ils n'auront plus idée de se séparer, surtout pour celui qui avait caché son gorille à son comparse car c'est cette idée qui l'a blessé au final. En tout cas, désormais ils sont réuni et ils allaient sûrement rester un petit moment ensemble avant de penser à se séparer car vu qu'il est blessé, il allait avoir besoin de premier soin d'urgence s'il ne voulait pas que ça s'infecte, cela serait dommage d'attraper la rage ou bien pire encore. En tout cas le roux prit de bonnes décisions en donnant de quoi soigner la blessure et surtout du désinfectant pour l'homme blessé, une chance qu'il avait tout le matériel adéquate dans son sac, sinon cela aurait sûrement été le dernier jour pour ce pauvre homme, déjà que son gorille ne sera pas utile avant un petit moment, le temps qu'elle récupère de son côté.

Ils étaient tranquille, même si le bruit de la cascade était assez violente, à l'intérieur de la bâtisse, tout allait plutôt bien, le bruit était comme un peu étouffé, donc aucun risque qu'ils n'attrapent une violente migraine. Le fait de soigner l'épaule de l'homme du gouvernement dura un petit moment, plusieurs longues secondes, mais au moins tout aller bien aller pour lui désormais. Désormais ils avaient plusieurs possibilités.

La première serait d'aller visiter la partie supérieur de cette église, donc là où ils se trouvent, mais aussi monter jusqu'au clocher, peut-être qu'ils trouveront quelque chose d'intéressant. Ils peuvent donc déjà faire un tour à leur étage et voir des bancs, dont la plupart détruite à coup de griffes, un autel avec des socles de bougies au fond, sur le côté il y a plusieurs lits, un endroit pour se reposer, et même une petite cheminée. Néanmoins, il n'y a rien de bien intéressant à cet étage.. c'est qu'une église qui devait servir d'auberge après tout, qu'est ce qui peut bien s'y cacher ? En montant, il y aura juste un long chemin d'escalier en bois, il faudra sûrement faire très attention s'ils veulent arriver en haut entier, ou même s'ils veulent simplement arriver en haut.

La seconde option qui s'offrent à eux, c'est de se rendre là où se trouvait Gaara juste avant, descendre en bas par la trappe d'où il vient. Peut-être qu'ensemble ils trouveront de quoi faire, passer plus de temps à fouiller ce lieu qui n'a peut-être pas révéler tous ses secrets. Néanmoins pour voir s'il y a bien quelque choses de cachés, il faudra passer un bon bout de temps là dedans, surtout que la lumière n'est pas top donc du premier abord ils ne trouveront rien de bien grandiose hormis de la viande pourri depuis une très très longue période et surtout des objets de cultes, ainsi que des couettes ; rien de bien glorieux, mais qui sait, il y a peut-être des choses plus intéressantes par ici.

La troisième option consiste à voir s'il n'y a pas quelque chose à l'extérieur, dehors, quitte à se faire attaquer à nouveau. Un chemin à suivre, même si pour cela il faudrait avoir beaucoup d'intuition afin de trouver la suite du chemin, du moins s'il en existe un. Mais vu la zone à parcourir, cela prendrai tellement de temps à fouiller, surtout à deux, du coup cela risque de ne pas être la meilleure des solutions, mais c'est une choix. Néanmoins, à part beaucoup de roche, de l'eau, ils risquent de ne pas trouver grand chose pour le moment.

La quatrième et dernier option est de repartir vers d'où ils viennent, peut-être qu'ils trouveront de nouveau le chemin de sorti, ou bien simplement faire une nouvelle découverte, vu le nombre de galerie, il y a peut-être une chance que tous ne mène pas à cet endroit.

Maintenant à voir ce qu'ils vont faire. Chaque option permet de découvrir des choses qui peuvent être intéressante, mais tout va dépendre de leur choix. Être séparer permettrai de mieux fouiller ce lieu, mais ensemble ils auront une meilleure chance de trouver des choses, et surtout de manière bien plus rapide. Tout dépendra de ce qu'ils font néanmoins.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une collaboration des plus surprenantes [PV Alaric - Jamison - Lyana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les dessous de la Ville :: La Fissure :: Partie immergée-