Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 A la recherche d'une assistante [PV Aston]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 58
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Dim 18 Juin - 19:01

A la recherche d'une assistante

ft. Aston
"La morale commence là où s'arrête la police"

Cela faisait déjà un mois que tu travaillais pour Salazar et tu ne t'attendais pas à avoir autant de travail. En vérité, lorsque tu t'étais présentée à lui pour avoir un rôle important, tu pensais qu'il allait se moquer de toi et te garder seulement comme son jouet de service. Finalement, tu as été bien plus que ça. Assassin, informatrice, négociatrice et maintenant tu seras en couverture pour ton patron... N'est-ce pas merveilleux ? Tu ne t'es jamais autant amusée depuis ton départ de Quederla l'an dernier !

Tu as été franche dès le début avec lui. Non pas que tu peux parler du contrat passé avec le Ténébreux mais tu pouvais lui montrer... Alors un jour, tu as débarqué dans son bureau pour enfiler le bracelet devant lui et changer d'apparence sous ses yeux. Ce jour-là, tu as bien vu dans les siens que des plans diaboliques commençaient à germer dans sa tête et il ne t'a fallu attendre que quelques jours pour apprendre ce qu'il voulait de toi avec cette nouvelle identité ; lui qui peut créer facilement de faux papiers, n'est-ce pas bien tombé ?

Le mois dernier, un de ces hommes de mains, Bege Law, a été arrêté par un certain Aston Hammerman qui a été promu Commissaire grâce à cette arrestation. Bien sûr, Salazar a envoyé ses hommes pour libérer Law en vain, il a bien essayé de récolter des informations mais sans rien obtenir... C'est là que ton patron est venue te voir. Par chance, le Commissaire était la recherche d'un assistant/garde du corps à la suite du tremblement de terre survenu en ville et tu es la femme parfaite pour ce poste... Enfin, d'après ton CV.

Avec l'aide du Ténébreux et de Salazar tu as créé ton CV de toute part pour le bien de ta nouvelle identité en prenant des endroits où il sera simple de poser d'anciens dossiers si ton patron veut vérifier ; quelques jobs d'été par-ci, par-là, un boulot de secrétaire à ton ancien journal ainsi qu'un poste fixe à la banque pendant plusieurs années. Tout ceci accompagné de plusieurs dan au taekwondo et au karaté pour le côté garde du corps ; bref, tu as logiquement tout pour plaire. A condition bien sûr que les autres candidats soient des incapables... Au pire quelques éliminations pourront te permettre d'atteindre ce poste.

Deux jours après le terrible tremblement de terre qui a secoué toute la ville, tu t'es dirigée vers l'hôtel de ville en évitant de passer par l'endroit où se trouvait cette fissure. Plusieurs personnes avaient disparu dedans mais la seule chose qui t'importais était le fait que l'hôtel de Salazar n'avait pas été touché ; bien que vous ayez ressenti la secousse, personne n'a été blessées et aucune réparation ne sera à faire... Contrairement au casino de Vilmos. On ne peut pas être gagnant à chaque fois.

Entrant dans l'hôtel de ville, tu te présentes sous le nom de Rachelle Smith avec l'intention d'aller à l'entretien d'embauche de Monsieur Hammerman. On t'indique le bureau de ce dernier à l'accueil et tu t'y rends avec tes papiers entre tes mains ; dans la salle d'attente, une femme attend patiemment son tour et tu prends quelques secondes pour l'observer... Rien d'intéressant et tu ne crains trop rien contre elle. La porte s'ouvre, le Commissaire et le candidat sort et à voir la tête des deux, ce n'est pas lui qui obtiendra le poste.



L'apparence d'Abby avec son bracelet:
 


 

Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 148
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Dim 18 Juin - 19:51

Commissaire, en vu des récents évènements nous insistons pour que vous disposiez d’un garde du corps. L’apparition de la faille, comme vous l’avez mentionné, n’est surement pas du à une cause naturelle. Votre enquête pourrait vous menez vers des dangers bien plus grand que cette brèche au milieu de la ville. De ce fait, nous avons joint plusieurs dossiers sur des candidats potentiels. Veuillez prendre le temps de les examiner et de faire votre choix d’ici deux jours ou il vous sera commis d’office un agent.

« Il est vrai que j’ai dit qu’il fallait être prudent, mais de là à me coller un garde du corps… Enfin, si cette faille n’est pas naturel un peu de renfort ne fera pas de mal. Il faut juste que je choisis bien celui qui aura en charge ma protection. Il ne me faut pas un incapable, il doit être résistant physiquement et psychologiquement. »

L’inspecteur posa la lettre sur son bureau avant de soupirer tout en s’adossant à sa chaise. Son regard scruta son bureau sur lequel était poser trois dossiers avec des photos d’identités. Sur les sept dossiers qu’on lui a fournis, seul ces trois l’avait marqué.

« Ibra Kasun, ancien soldat croate. Raison de sa venue à Quederla : encore inconnus, on suppose qu’il est ici en tant que simple agent de sécurité. Son profil physique est remarquable, l’effort ne lui fait pas peur, mais son manque d’organisation serait un frein dans son rôle à mes côtés. J’ai besoin de quelqu’un d’organiser qui pourra m’aider pour certaines tâches d'administration notamment, s’il resta à mes côté ces inévitable. Je vais le recommander à l’inspecteur en charge du secteur Néreis. Il pourra l’aider à sécuriser la route vers l'hôpital. »

- Monsieur Kasun je vous pris.

Quelques instants plus tard, un homme avec une forte carrure entra dans le bureau, bien plus muscler que l’inspecteur et bien plus grand aussi. Le regard sévère, les cheveux grisâtres plaquer en arrière. Il avait une petite barbe bien entretenue ? On discernait quelque rides qui témoignait de son âge avancé. Une cicatrice au niveau de l’oeil rappelait ses années de services dans l’armée.

- Monsieur Kasun, j’ai lu beaucoup de bien sur vous dans le rapport qu’on m’a fournis. Vos années dans l’armée ferait de vous le parfait candidat pour ce travail, vous êtes droit dans vos bottes et votre expérience est remarquable. Cependant, travailler à mes côtés nécessite aussi des compétences administratives que vous n’avez pas. Ne vous en faites pas, j’ai des inspecteur qui aurait bien besoin de vos talents. L’inspecteur en charge de gérer le quartier Néreis a besoin d’un homme pour l’aider à gérer la sécurité du secteur. Voici l’endroit où vous pourrez le trouver.

- Merci Monsieur. Il est vrai que j’aurais surement ralenti votre travail administratif, merci de m’offrir un autre poste. A bientôt.

L’homme sorti de la salle avec son dossier et une lettre de recommandation pour l’inspecteur en question. Il ne restait plus que deux rapports, deux femmes. Son attention se porta sur le dossier d’une jeune femme à la peau blanche comme neige avec de magnifique cheveux ébènes.

« Suvi Rosenthall, née à Quederla. Malgré ses compétences physiques limitées elle est très coordonnée et ses capacités d’adaptation son formidables. Elle pallie son manque de force par une forte intelligence et son expérience dans la gestion me serait utile. Néanmoins, si on tombe sur des adversaires nombreux son manque de force serait problématique. Il me faut un garde du corps avant une assistante et elle est tout l’inverse. Elle conviendrait parfaitement au coordinateur médical de l’opération de la fissure. Peu d’adversaires devraient arriver là-bas et sa réactivité sera essentiel pour bien gérer la situation. »

- Madame Rosenthall, s’il-vous-plait.

La jeune femme entra, un peu sous la pression de l’allemand et vint s’asseoir juste en face de lui.

- Votre dossier est équilibrée et malgré votre manque de force physique vous compensez cela par une adaptative remarquable. Je craint cependant que votre manque d’expérience dans le domaine de la sécurité vous soit un poids si on tombe sur de nombreux ennemis. Je vais vous recommander en tant que garde du corps du mon collègue coordinateur médical, le docteur Kobayakawa. Votre sens de l’organisation lui sera d’une grande aide et je pense que peu d’ennuis devrait vous atteindre.

- M-merci inspecteur ! Je vais de ce pas rejoindre cet homme. Merci encore !

- Madame Rosenthall ?

- Oui ?

- Le docteur Kobayakawa est une femme.

- Oh ! Désolé !

Confuse, la demoiselle sortit rouge comme une tomate du bureau de l’inspecteur. Il ne restait plus qu’un seul dossier. Relisant les quelques feuilles, Aston s’arrêta sur la photo de profil de la demoiselle, haussant un sourcil interloquer.

« De visu, elle n’a pas le profil, mais son expérience est tout autre. Elle maitrise un art martial, elle à une bonne expérience dans le domaine de la gestion. De plus elle pourra faire une très bonne traductrice et je pourrais peut-être même apprendre le quederlien. Enfin, faisons lui passer un petit entretien. »

- Madame Smith, s’il vous plait.

La jeune femme entra aux côtés de l’inspecteur qui l’invita à s’asseoir à la place juste en face de lui. Un fois assis, il regarda de nouveau le dossier avant de se présenter malgré l’inutilité de la chose.

- Aston Stephen Hammerman, je serais votre potentiel patron. Bien, madame Smith, pour commencer, quels seraient vos principaux atouts pour ce job ? Avez vous des compétences qui pourraient m'intéresser et qui ne figure pas sur votre CV ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 58
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Dim 18 Juin - 21:17

A la recherche d'une assistante

ft. Aston
"La morale commence là où s'arrête la police"

Laissant Madame Rosenthall passer devant toi, tu patientes dans la salle d'attente en tapotant tes doigts contre l'accoudoir. Tu n'aimes pas attendre surtout quand tu sais que la cause est perdue d'avance pour les autres ; tu t'es promis de faire un effort sous ta nouvelle identité notamment au niveau de la patience. Il ne faudrait pas que le Commissaire croise ton impatience et que tu te présentes comme l'inverse la seconde d'après ; un peu de cohérence dans ton comportement. Tu as bien réussi à embobiner un psychiatre pourquoi pas un Commissaire ?

La porte s'ouvre de nouveau et tu t'arrêtes de tapoter avant qu'il ne remarque ton geste, la dame sortant du bureau est rouge comme une tomate et en voyant l'air de Monsieur Hammerman, tu te doutes qu'elle n'a pas été engagée. Comment le sais-tu ? Tu avais exactement le même après de longs et ennuyeux entretiens d'embauche. T'appelant par ton nom, tu te lèves et suis le policier dans son bureau où tu t'assois en face de lui, jambe croisées à attendre les fameuses questions des entretiens.

- Aston Stephen Hammerman, je serais votre potentiel patron. Bien, madame Smith, pour commencer, quels seraient vos principaux atouts pour ce job ? Avez vous des compétences qui pourraient m'intéresser et qui ne figure pas sur votre CV ?

Intérieurement, tu te dis que tu ne t'es pas amusée à faire un CV répondant à ses critères pour qu'il vienne te demander d'en rajouter une couche une fois face à lui à l'entretien ; mais c'est sûrement le meilleur moyen de te vendre n'est-ce pas ? Croisant tes mains que tu poses sur ton genou, tu fais mine de réfléchir quelques instants avant de prendre la parole.

- Je dirais que je suis quelqu'un d'organisé et de pointilleux, j'aime que les choses soient bien faites et rapidement pour éviter tout surmenage.

C'est d'ailleurs une chose que tes employés avaient du mal à comprendre. Puisque des articles doivent sortir du jour au lendemain, ils ne pouvaient se permettre de prendre leur temps et de rêvasser ; le choix des mots ainsi qu'une tournure de phrases ne se fait pas en l'espace de quelques minutes. Le laissant noté -si il le désire- ce que tu viens de dire, tu décides de continuer sur ta lancée.

- Je suis aussi quatrième dan au karaté et cinquième au taekwondo, si il y a bien une chose que j'ai appris dans cette ville, c'est qu'il faut savoir se défendre.



 

Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 148
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Mer 21 Juin - 13:10

Le moindre mouvement, la moindre paroles, le moindre tic, tout cela serait analysé par le psychologue pour savoir qui lui faisait face et s’il pouvait placer sa confiance en cette personne. Jusqu’ici, toutes les personnes qu’il avait vu étaient digne de confiance, il ne restait plus qu’à voir si la brune en face de lui donnerait cette même impression. A la question du commissaire, la jeune femme posa ses mains croisée sur son genou et fit mine de réfléchir un peu avant de lui répondre.

- Je dirais que je suis quelqu’un d’organisé et de pointilleux, j’aime que les choses soient bien faites et rapidement pour éviter tout surmenage.

« Au moins elle partage mon avis sur un travail fait efficacement et rapidement. Son organisation et sa rigueur serons bien utile, mais avant qu’elle ne m’aide pour la paperasse, elle devra gagner ma confiance. Les autres candidats avait un passé qui les désignait comme tout à fait fiable. Mais ne jugeons pas trop vite. »

- Je suis aussi quatrième dan au karaté et cinquième au taekwondo, si il y a bien une chose que j’ai appris dans cette ville, c’est qu’il faut savoir se défendre.

« Elle n’a pas tord, mais je crains encore une fois que ses compétences soient un peu limitées. Si jamais on tombe sur un membre d’une famille, le corps à corps sera bien plus difficile. Enfin, poursuivons. »

- Je vois. Maitrisez-vous le maniement d’une quelconque arme ? Il me serait plus utile d’avoir quelqu’un qui maitrise le maniement d’une arme car, comme vous le savez sûrement, cette ville est dangereuse. Les pouvoirs des familles sont si puissant qu’on en viendrais à vite être dépasser par une situation si on n’est pas un minimum armé. Ne vous en faites pas, la maitrise d’une arme n’est pas un critère éliminatoire. Je voudrais aussi savoir, quel serait votre plus grand défaut d’après vous ? Soyez honnête, je le verrais tôt ou tard.

« Il ne sert à rien de me mentir, de une car je peux lire ce que vous me cachez et de deux car à force de travail tout se démêlera. Chasser le naturel et il revient au triple galop, n’est-ce pas ?"

Un court silence s’installa, sous le grattement du stylo de l’inspecteur qui écrivait tout ce qu’il voyait chez la jeune femme. Il notait directement ses annotations sur le dossier de la jeune femme. Il la regardais tout le temps de son regard froid et étrangement vide de sentiment, on pouvait ressentir le fait qu’il l’analysais sous toutes ses coutures. Il l’a quittait du regard seulement pour écrire les quelques annotations sur le dossier. Cette femme avait un bon potentiel, c’est ce qui en ressortait des remarques qu’il écrivait, bien qu’il était septique sur certains points.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 58
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Mer 21 Juin - 14:19

A la recherche d'une assistante

ft. Aston
"La morale commence là où s'arrête la police"

C'est qu'il a l'air compliqué à convaincre ce Commissaire, mais tant mieux tu n'aimes pas quand c'est trop facile. Ce serait dommage de devoir sortir deux, trois qualités et être prise dans la minute qui arrive ; si il était si simple à convaincre, les deux empotés devant toi auraient obtenus ta place. Pourtant malgré tes dan inventés, il n'a pas l'air convaincu par tes talents ! Il faut que tu invoques tes grenouilles pour lui prouver ta valeur ou va-t-il finir par céder ?

- Je vois. Maitrisez-vous le maniement d’une quelconque arme ? Il me serait plus utile d’avoir quelqu’un qui maitrise le maniement d’une arme car, comme vous le savez sûrement, cette ville est dangereuse. Les pouvoirs des familles sont si puissant qu’on en viendrais à vite être dépasser par une situation si on n’est pas un minimum armé. Ne vous en faites pas, la maitrise d’une arme n’est pas un critère éliminatoire. Je voudrais aussi savoir, quel serait votre plus grand défaut d’après vous ? Soyez honnête, je le verrais tôt ou tard.

- En effet. Je maîtrise une arbalète spéciale ainsi que des aiguilles empoisonnées, ne vous en faîtes pas, le poison est simplement un paralysant. Mais avec un peu d'entraînement, je pense être capable de maîtriser toutes sortes d'armes si vous voulez que j'en manie une en particulier.

Tu lui dirais bien que tu es experte dans le maniement de la pelle derrière la tête mais il ne te prendrait sûrement pas au sérieux et te renverrais chez toi fissa. C'est pourtant dommage, un coup derrière la tête a tendance à retarder l'ennemi ; qu'importe l'arme, c'est le résultat qui compte non ? Il est vrai que tu n'as jamais pris le temps de t'intéresser à d'autres armes préférant rester à distance et couvrir les arrières de ton Frère qui est en avant sur le champ de bataille. Mais si le Commissaire tient à te donner des stages de formation, pourquoi pas ? Ça pourrait être amusant de maîtriser une épée ou tout autre arme.

Maintenant passons à la chose la plus difficile pour toi : Tes défauts. C'est un mot que tu ne connais pas. Des défauts, tu n'en pas. Tu tiens à ce que le travail soit bien et dans les temps, tu as toujours fait en sorte qu'on ne comprenne jamais que tu étais derrière les nombreux meurtres à ton compteur et tout ceci aurait continué si ce Roi Elementis n'avait pas fourré son nez dans les affaires qui ne le regardaient pas. Pourtant, tu as bien appris à tes dépends que tout le monde a des défauts et que tu ne peux te présenter comme la femme parfaite.

- Je suis peut-être trop franche, trop directe. Quand quelque chose ne me plait pas ou que je trouve injuste, je le fais remarquer même si ce n'est pas la chose que mon interlocuteur veut entendre.

Espérons simplement qu'il est suffisamment ouvert d'esprit et droit dans ses bottes pour ne pas recevoir de réflexions de ta part. Le laissant noter tout ce que tu viens de dire, tu prends le temps d'observer ton futur patron ; il a l'air suffisamment grand et imposant pour pouvoir se défendre seul. Pourquoi a-t-il tant besoin d'un garde du corps ? Une assistante, ça tu peux encore le comprendre... Mais quelqu'un pour protéger ses arrières. Les autres policiers sont des incapables à ce point ?

- Puis-je vous demander pourquoi vous cherchez un garde du corps ? Y-a-t-il un danger particulier contre lequel je devrais vous protéger ? Si je suis prise pour ce poste, bien sûr.



 

Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 148
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Mer 21 Juin - 15:19

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

Le Commissaire de police se devait d’être extrêmement prudent quand à son choix pour son, ou plutôt sa, future garde du corps puisque c’est elle qui aura sa vie entre les mains. Aston n’aimait pas cette idée de confier sa vie, préférant penser qu’il confiait une confiance dure à acquérir. Il ne laisserait sa vie dans les mains de personnes, mais il peut faire un effort pour laisser une quelconque personne s’assurer d’être au bon endroit au bon moment pour lui sauver la peau.

- En effet. Je maitrise une arbalète spéciale ainsi que des aiguilles empoisonnées, ne vous en faîtes pas, le poison est simplement un paralysant. Mais avec un peu d’entraînement, je pense être capable de maîtriser toutes sortes d’armes si vous voulez que j’en manie une en particulier.

« Intéressant, elle peut être utile à longue distance, mais au corps à corps arrive-t-elle à se débrouiller ? Je préfère parer à toutes éventualité. Je ne veux pas avoir de poids si on doit combattre au corps à corps. Je refuse d’avoir une personne incompétente au combat rapproché, je refuse de devoir ajouter un nouveau nom à la liste des morts sous mon commandement. »

- Je suis peut-être trop franche, trop directe. Quand quelque chose ne me plait pas ou que je trouve injuste, je le fais remarquer même si ce n’est pas la chose que mon interlocuteur veut entendre.

« Si sa vision de la justice n’est pas la même que moi, je sens que son caractère va me donner des migraines. Je vois déjà arriver les remarques à la Al’. Bon, je peux faire une exception, mais tant qu’elle n’abuse pas tout devrait bien se passer. »

Cette fois-ci, l’inspecteur notait des points assez négatifs sur le dossier de la demoiselle. D’un regard du coin de l’oeil, Aston pouvait la voir cogiter toute seule. Se posait-elle des questions sur cet entretien ? Sur son futur travail ? Il n’en savait rien mais sa réponse n’allait pas tarder à arriver.

- Puis-je vous demander pourquoi vous cherchez un garde du corps ? Y-a-t-il un danger particulier contre lequel je devrais vous protéger ? Si je suis prise pour ce poste, bien sûr.

Il s'arrêta net dans son mouvement de poignet, posant délicatement son stylo sur les quelques feuilles du dossier. Relevant son regard sur la jeune femme, il l’a fixa droit dans les yeux comme pour l’analyser en profondeur.

- Je n’en cherche pas, j’en ai reçu l’ordre. Mes supérieurs se sont chargés de m’envoyer des CV qui pourrait remplir mes attentes et je devais choisir. Sur les sept que l’on m’a envoyer, j’en ai retenu trois. Deux que j’ai assigné à mes collègues car même s’ils ne remplissent pas tout à fait mes critères, ils remplissent parfaitement ceux de mes collègues. Vous êtes la dernière, la seule qui reste, mais ne prenez pas ce poste pour acquis. Je peux tout aussi bien relancer une recherche si vous ne me convenez pas.

Il reprit son stylo et écrit encore quelques notes tout en continuant de parler.

- Le seul danger qu’il y ait serait la mafia et les familles, ce qui ne change pas de vos habitudes je suppose ?

Il finit d’écrire ses quelques lignes et reporta son regard vers elle, ne regardant rien d’autre que ses yeux. C’est par le regard que toutes les émotions passaient, Aston l’avait appris au cours de nombreuses années. C’était aussi un moyen de voir comment elle gérait la pression que pouvait faire peser le Commissaire.

- Avant de passer à vos autres questions, je voudrais vous en poser trois. Savez-vous vous défendre si on est amener à se battre en combat rapproché ? Avec votre arbalète je parle, car généralement les personnes qui maitrise ce genre d’armes ne sont pas très efficaces à courte portée. Simple question pour savoir si je vais devoir vous faire suivre une formation. Ensuite, définissez ce qu’est la justice pour vous. Enfin, enfreindrez-vous les lois pour appliquer la justice en laquelle vous croyez ?

Ces dernières questions seraient les facteurs déterminant qui décideraient de son embauche ou non. Son regard restait fixé sur les deux perles brune de la jeune femme, attendant une réponse venant du coeur et non pour le satisfaire lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 58
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Mer 21 Juin - 23:16

A la recherche d'une assistante

ft. Aston
"La morale commence là où s'arrête la police"

- Puis-je vous demander pourquoi vous cherchez un garde du corps ? Y-a-t-il un danger particulier contre lequel je devrais vous protéger ? Si je suis prise pour ce poste, bien sûr.

Un ennemi en particulier ? Que tu saches tout de même contre qui tu es censée le défendre. Non pas que tu considères ce poste comme acquis mais le minimum pour lui serait de te mettre au courant des dangers qui t'attendent. Sûrement pas grand chose comparé à la mafia et si tu dois attaquer les hommes de Salazar, ce dernier est bien au courant que ta couverture est importante. Non pas que tu vas les tuer, tu éviteras mais tu es bien obligée de les attaquer si tu veux être prise au sérieuse par ton possible futur employé.

- Je n’en cherche pas, j’en ai reçu l’ordre. Mes supérieurs se sont chargés de m’envoyer des CV qui pourrait remplir mes attentes et je devais choisir. Sur les sept que l’on m’a envoyer, j’en ai retenu trois. Deux que j’ai assigné à mes collègues car même s’ils ne remplissent pas tout à fait mes critères, ils remplissent parfaitement ceux de mes collègues. Vous êtes la dernière, la seule qui reste, mais ne prenez pas ce poste pour acquis. Je peux tout aussi bien relancer une recherche si vous ne me convenez pas.

Gardant ton sourire aux lèvres, ses réflexions ne te font ni chaud ni froid. Si son but est de t'impressionner, ça ne fonctionne pas vraiment. C'est d'ailleurs pour cette raison que tu as rajouté "si je suis prise pour ce poste" montrant ainsi que tu ne l'avais pas pris pour acquis. C'est intéressant de savoir qu'il ne tient pas spécialement à avoir de garde du corps, ça risque d'être compliqué pour toi de te faire accepter... Pourquoi est-ce à toi que Salazar refourgue les missions les plus compliquées ?

- Le seul danger qu’il y ait serait la mafia et les familles, ce qui ne change pas de vos habitudes je suppose ?

- Je reste loin de ces gens-là habituellement.

Il avait la mauvaise habitude de regarder les gens droits dans les yeux, meilleur moyen de les analyser. Tu faisais exactement la même chose quand tu passais des entretiens d'embauche et son regard ne te fait pas grand chose ; après tout ce que tu as subis durant ton enfance et le reste de ta vie, il est loin d'être un prédateur qui te fait peur. Il ne ressemble en rien à ton père même si son regard de glace doit en effrayer plus d'un, les personnes peuvent être facilement impressionnées d'un simple regard ; tu l'as appris à tes dépends.

- Avant de passer à vos autres questions, je voudrais vous en poser trois. Savez-vous vous défendre si on est amener à se battre en combat rapproché ? Avec votre arbalète je parle, car généralement les personnes qui maitrise ce genre d’armes ne sont pas très efficaces à courte portée. Simple question pour savoir si je vais devoir vous faire suivre une formation. Ensuite, définissez ce qu’est la justice pour vous. Enfin, enfreindrez-vous les lois pour appliquer la justice en laquelle vous croyez ?

Eh bien, il est pointilleux sur les questions cet homme. Il a l'air d'avoir un profil bien en tête pour ce poste, tu as intérêt à comprendre bien vite les choses que tu as le droit de dire ou non afin que ce ne soit pas éliminatoire. Tant pis si elles ne sont pas celles que tu penses, ce n'est pas un vrai entretien, ce n'est pas vraiment toi pour l'instant mais Rachelle Smith.

- Pour répondre à votre première question, oui je sais me battre en combat rapproché mais je ne dis jamais non à une formation, mieux vaut être prudent, n'est-ce pas ?

Des entraînements rapprochés, tu vas les subir avec Salazar. Bien qu'il ne soit pas l'homme le plus doux et le plus mieux placé pour ce genre de formation, c'est sûrement lui le meilleur pour pouvoir te défendre et esquiver les coups. Quant à une formation de la part du Gouvernement, pourquoi pas ? Ça peut toujours de permettre de donner des noms, des méthodes pour entraînement les nouvelles recrues et autres. Tout est à prendre dans ce genre de moment.

- Quant à la deuxième question, pour moi la Justice est avant là pour aider tout le monde. Les faibles comme les forts, tant que ceux-ci la respectent en retour bien sûr. Dis-tu avec un léger sourire. Ensuite pour votre dernière question... Aux grands maux, les grands remèdes comme on dit. Je pourrais enfreindre les lois si c'est pour une bonne cause, comme vous aider à arrêter des criminels.



 

Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 148
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Jeu 22 Juin - 11:36

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

A l’annonce des dangers qu’elle pourrait rencontrer lors de sa mission, la jeune femme précisa qu’elle restait loin de ceux là habituellement. Ce à quoi Aston haussa un sourcil d’un aire dubitatif.

« Se tenir loin des familles et de la mafia est raisonnable, mais j’espère au moins qu’elle ne rechignera pas à les affronter. Les lâche n’ont rien à faire dans mon équipe. Enfin, elle n’a pas l’aire d’en être une, au contraire. Je pense que niveau sécurité je pourrais lui faire un peu confiance. »

- Pour répondre à votre première question, oui je sais me battre en combat rapproché mais je ne dis jamais non à une formation, mieux vaut être prudent, n’est-ce pas ?

« Si elle sait se battre en combat rapproché je ne vois pas pourquoi je devrait dépenser de l’argent en plus pour sa formation, mais prudence est mère de sureté. Je pense qu’un entrainement de base à l’épée sera amplement suffisant. »

- Quant à la deuxième question, pour moi la Justice est avant là pour aider tout le monde. Les faibles comme les forts, tant que ceux-ci la respectent en retour bien sûr.

Un léger sourire se désignait sur son visage, ce qui interpella le jeune homme. Aston se demandait pourquoi elle souriait à l’évocation des forts. Peut-être avait-elle eut une expérience avec les forts. Ce serait une bonne piste à fouiller pour connaître un peu mieux la personne qui lui faisait face.

- Ensuite pour votre dernière question… Aux grands maux, les grands remèdes comme on dit. Je pourrais enfreindre les lois si c’est pour une bonne cause, comme vous aider à arrêter des criminels.

Jusque là, les réponses de la demoiselle satisfaisait, partiellement ou complètement, les attentes du commissaire. Il écrivit quelques notes sous le regard de sa future garde du corps. Il posa son stylo et se relis pour pouvoir faire une synthèse de cet entretien qui s’était bien passer pour la jeune brune.

- Bien, vous avez de bonnes capacités physiques, de l’organisation et de l’expérience dans le domaine du secrétariat. Vos compétences de combats comblerons le manque d’expérience, de plus je vais vous accorder une formation de combat à l’épée avec un ami à moi. Il est formateur des recrues à l’épée. Jamais trop prudent hein ? Les entrainements se déroulerons en fin de journées, après votre travail avec moi, et ce pendant sept jours d’affilés. Cela vous convient ?

Il ferma le dossier pour le poser dans un coin de son bureau. Il se leva pour venir en face de sa nouvelle partenaire, lui tendant la main.

- Vous êtes engagée. Vous saurez bien assez vite que mes journées sont assez chargées, alors je compte sur vous. Maintenant, prenez de quoi écrire dans le meuble près de l’entrée et suivez-moi. Nous avons une longue journée devant nous.

Il lui serra la main avant de lui indiquer un petit meuble près de la porte d’entrée où il stockait  des calepins vierge et des stylo. Tout cela en se déplaçant vers la sortie. Le blondinet avait déjà perdu assez de temps aujourd’hui. Il devait vérifié l’état de la sécurité de la fissure, le l'hôpital et se renseigner sur l’avancement des choses avec les deux autres coordinateurs.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 58
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   Ven 23 Juin - 23:24

A la recherche d'une assistante

ft. Aston
"La morale commence là où s'arrête la police"

Tes réponses ont l'air de l'avoir satisfait. Ce n'est vraiment la définition de la Justice pour toi mais c'est qu'il voulait entendre alors le voilà servit, de toute façon après avoir embobiné un psychiatre pendant un an, il sera très simple d'embobiner ce blondinet. Le regardant prendre des notes, tu attends patiemment le résultat de cet entretien et écoutes attentivement ce qu'il a à te dire lorsqu'il pose ce stylo.

- Bien, vous avez de bonnes capacités physiques, de l’organisation et de l’expérience dans le domaine du secrétariat. Vos compétences de combats comblerons le manque d’expérience, de plus je vais vous accorder une formation de combat à l’épée avec un ami à moi. Il est formateur des recrues à l’épée. Jamais trop prudent hein ? Les entrainements se déroulerons en fin de journées, après votre travail avec moi, et ce pendant sept jours d’affilés. Cela vous convient ?

- Parfaitement.

Peux-tu seulement refuser ? Tu n'en as pas l'impression. Tes journées vont être longues et il ne manquerait plus que Salazar te refile du boulot en plus pour t'achever. Il ferme ton dossier pour le poser sur un coin de son bureau pour ensuite se lever et tendre sa main, tu tentes un sourire aux lèvres mais rien que lui serrer la main te dégoûte... Non tes soit-disant heures de TCC pour calmer ta phobie des hommes n'a pas été suffisant. Mais tu n'as pas le choix alors tu tends à ton tour ta main pour la serrer la plus chaleureusement possible.

- Vous êtes engagée. Vous saurez bien assez vite que mes journées sont assez chargées, alors je compte sur vous. Maintenant, prenez de quoi écrire dans le meuble près de l’entrée et suivez-moi. Nous avons une longue journée devant nous.

- Bien Monsieur Hammerman.

Tu te lèves aussi pour t'emparer d'un bloc note et d'un stylo comme indiqué par ton nouveau patron et le suis sur le terrain concernant la fissure et l'hôpital. Oh oui c'est vrai que des personnes sont tombées dedans... Et si tu comprends bien les échanges, ils veulent envoyer de monde pour tenter d'aller chercher les survivants. De ton côté, tu ne ferais pas l'effort de te déplacer, à cette hauteur ils sont sans doute tous morts mais tu n'en fais pas part à ton patron.



 

Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A la recherche d'une assistante [PV Aston]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une assistante [PV Aston]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-