Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 515
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Dim 11 Juin - 19:28






Je soupire pour la troisième fois, si ce n'est la quatrième, en m'acharnant à nettoyer la gazinière qui brille déjà depuis un bon moment.
La situation commence doucement à me faire angoisser et, bien que j'aie faits de mon mieux pour limiter les dégâts, je ne sais pas si cela changera réellement quelque chose. Aujourd'hui, Gaara doit enfin retrouver sa bague après une bonne semaine d'observation. J'imagine que cela n'a pas été pratique pour lui de devoir rester une nouvelle fois coincer à la maison, mais il en connaissait les enjeux quand je l'avais prévenu. S'il n'y avait que cela comme problème, je pourrais facilement m'en accommoder et me détendre. Malheureusement pour moi, c'est le Roi en personne qui tient à rendre l'objet en main propre. J'aurais certainement pu m'en sortir facilement avec cette histoire de “Galina”, avec un Roi quelconque, cependant ça devient plus compliqué quand c'est le grand frère qui est à la tête de la famille. Loin de lui l'envie de porter celui-ci dans son cœur. Et, ce n'est que maintenant que nous sommes à quelques minutes de la confrontation que je réalise le mensonge qui va me revenir en plein figure. Il faut dire que je n'avais pas énormément de possibilité en ma possession quand j'ai exposé le problème. Surement aurais-je dû être honnête en donnant la véritable identité du détenteur, mais c'était dire au revoir à la bague qui ne serait jamais revenue entre mes mains. Beaucoup trop de risques en jeu alors que je venais à peine de l'accepter.

Cependant, pour éviter que les choses ne partent trop en vrille, ou en Troisième guerre, je me suis dit que faire ce fameux rendez-vous à la maison était un terrain on ne plus neutre. Plus encore avec Ace dans les parages qui s'amusent tranquillement. Interdiction de taper, ou de jurer. C'est bas d'utiliser son propre fils comme bouclier, mais leur entente est littéralement impossible que je n'aie pas d'autre choix en ma possession. Quoi que j'ai bien pensé à prendre Roxane, histoire qu'elle est ses blagues ainsi que sa maladresse détendre l'atmosphère, mais un objet magique en sa présence n'aiderait en rien à la transaction. J'arrête plutôt de me défouler sur le meuble de la cuisine en préparant à la place du café, si personne n'en veut je sens que moi je vais en avoir grandement besoin. Même si je l'échangerais volontiers contre une bouteille de vodka. Puis, deux petites mains s'accrochent à mes vêtements et les tire un peu pour attirer mon attention.

Maman, est-ce que Tonton c'souvient d 'moi ?
Évidemment, il ne t'oubliera pas aussi facilement.
Ça veut dire que j’vais avoir des cadeaux ?
S’il n'est pas devenu radin entretemps, je pense que oui.
C’est quoi radin ?
C’est le terme exact pour caractériser Tonton… Mmh, demande à papa, il va se faire une joie de t'expliquer en détail.
Papaa!

Bien sûr, je le vois comme quelqu'un de radin le frangin, s'il ne lui rend pas la bague c'est exactement ce qu'il est ! Et on ne pourra pas en dire le contraire. Peut-être que je devrais m'entraîner à faire les yeux doux avant qu'il ne sonne à la porte. Quoique je n'aie jamais vraiment été douée dans ce domaine-là. Va falloir espérer qu'un peu de chance plane au-dessous de nos têtes. Ou dans le cas contraire, que tout ce passe suffisamment vite pour ne pas avoir à affronter le pire. Je ne sais pas ce que je préfère des deux options.



©BIGBY









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 789
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mar 13 Juin - 17:47

Plus dur sont les mensonges en familles


La prochaine fois, il fera en sorte de se renseigner sur le nouveau Roi avant de donner sa bague. En apprenant que Silan était revenu mais surtout qu'il avait obtenu le rôle de Roi, Gaara a amèrement regretté de s'être confié à Bloodyne qui est obligée de prévenir ses supérieurs de par son rôle de Valet ; Cette fois, il en est sûr, il ne pourra jamais retrouver une vie normale ni récupérer sa bague. Les deux hommes ne se sont jamais appréciés et il a de grands doutes sur cette conversation.

Bloodyne a bien essayé de protéger Gaara du mieux qu'elle pouvait mais Silan est d'un naturel têtu et a insisté pour rencontrer le possesseur de cet objet ; Assit dans la cuisine à attendre l'arrivée de Silan, il n'est pas inquiet ni même en colère mais simplement impatient de voir la tournure de cette conversation. Lui qui est porté disparu depuis quelques mois, l'Homme de Sable a hâte de voir la réaction de son beau-frère même si il se doute bien qu'il ne sera pas heureux de le revoir et encore moins si proche de Bloodyne.

Écoutant d'une oreille semi-attentive la conversation entre Ace et Bloodyne, il arrive à retenir quelques mots notamment le débat sur si tonton est radin ou non. Encore une fois, Gaara est milieu de ce conflit puisque l'Elementis de vent envoie leur fils lui demander une définition du terme exact... Est-ce vraiment une bonne idée connaissant leur relation ? Relevant la tête vers Bloodyne, il lui demande d'un regard si elle est certaine mais puisque ça a l'air d'être le cas, Gaara prend le temps le chercher la meilleure définition qui soit.

- Papa, c'est quoi radin ?

- Est-ce que tonton t'a déjà offert des cadeaux ?

- Euh... Nan.

- Eh bien voilà, c'est ça.

C'est court, simple et bas comme explication mais largement suffisant pour que son fils comprenne la définition du mot. L'heure du rendez-vous arrive à grand pas et lorsque l'arrivée de Silan est annoncée, Ace insiste pour aller lui ouvrir la porte ; Gaara se lève pour se positionner près de Bloodyne se préparant aux reproches qui vont lui tomber dessus. Posant un baiser sur la joue de Bloodyne avant que son frère n'entre dans la pièce, l'heure des explications a sonné.

- Que la fête commence j'ai envie de dire.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi des Elementis
avatar

Silan ChesterRoi des ElementisMessages : 456
Date d'inscription : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Dim 18 Juin - 11:34

Aujourd'hui... je sens que ça va être compliqué. Mon sixième sens me le hurle depuis ce matin dans les oreilles. Non, en fait depuis que j'ai revu Bloo et qu'elle m'a expliqué cette histoire de bague avec sa fameuse "Galina" et patin couffin. Je suis quasiment sûr qu'elle m'a menti, et même si elle a sûrement une bonne raison ça ne me plait pas. Déjà j'ai fait des recherches sur ce nom pour m'en assurer, et les résultats m'ont confirmé ce que je soupçonnais : il n'y a jamais eu d'Elementis de ce nom-là chez nous. Donc elle a inventé ce bobard pour éviter de me donner le nom du réel propriétaire de cette fameuse bague. Et il n'y a pas 46 000 personnes qu'elle voudrait me cacher...

D'un autre côté, j'espère encore que mon intuition se trompe. Après tout, la saloperie de personne à laquelle je pense a disparu depuis un moment sans laisser de traces alors... ça devrait être bon, non ? Tss ça m'énerve. Comme si j'avais pas assez de souci comme ça avec le Ténébreux et les Domae. Enfin je soupire un bon coup pour me contrôler. Je verrai bien. Déjà me concentrer sur mon rôle de Roi.

J'ai examiné attentivement cette fameuse bague. Un des avantages avec mon Néant, c'est que je peux à peu près déterminer la puissance d'un pouvoir, c'est assez pratique. Ca permet par ailleurs de doser ma consommation d'énergie pour ensuite l'annuler. Ce bijou... ne me plait pas. J'ai bien senti que la magie qui l'anime est plutôt forte, et même si ses effets ne sont pas spécialement négatifs - il s'agit juste de changer d'apparence - c'est censé provenir du Ténébreux. Donc il y a forcément une couille dans le potage. Le problème, c'est que je ne connais aucun moyen de remonter une piste magique jusqu'au propriétaire d'origine.

Je pourrais la garder pour l'utiliser moi-même. Après tout, c'est vachement pratique, mais... non. Je refuse d'avoir quoi que ce soit en rapport avec le Ténébreux, encore moins de profiter de ses pouvoirs, même par bague interposée. Il y a forcément un piège ou quelque chose de mauvais derrière, je prendrai pas le risque. Qu'en faire alors ? Je pourrais bien sûr essayer de la détruire, ou tout simplement la planquer quelque part. Ca enquiquinerait bien "Galina", j'en suis sûr. D'un autre côté... je pourrais l'utiliser pour "la" retrouver et tirer enfin cette affaire au clair. Et en fait c'est ce que je fais.

J'ai vu avec Bloodyne pour arranger une rencontre. Ok, je veux bien rendre la bague, mais ce sera en personne. Hors de question de repasser par un intermédiaire, quand bien même ce serait ma soeur. Je veux voir "Galina". C'est ça, ou rien ! Bien entendu Bloo et "sa" complice n'ont pas eu d'autre choix que d'accepter. Je sais me montrer intraitable mine de rien, même avec mes deux familles, de coeur et de sang. Et c'est bien plus facile qu'avant d'ailleurs... dois-je m'en inquiéter ? Pas aujourd'hui en tout cas.

Habillé en mode décontracté comme toujours, jean noir, baskets noirs, pull bleu foncé léger dont les manches vont jusqu'à mes doigts, et mon manteau blanc par dessus malgré le début de chaleur - histoire de planquer mon organix dessous - je sonne à la porte de ma soeur. Je sais que mon neveu est là, il a dû bien grandir depuis, et pour une fois j'ai pensé à lui ramener quelque chose. Je sais absolument pas si ça lui plaira, mais bon je tente, on verra bien. De toute façon tout le monde sait que je suis pas doué pour les cadeaux, alors ça sera pas une surprise si je me rate.

J'entends du bruit derrière et la porte s'ouvre sur... Ace, tout souriant.

Hey salut toi ! Qu'est-ce que t'as poussé dis donc, tu vas finir par dépasser ta mère en deux temps trois mouvements.

Je rigole avant de lui ébouriffer les cheveux dans tous les sens, c'est génial comme truc, j'adore. Et je lui donne bien vite le paquet pas très bien emballé que j'ai fait à la va-vite avant de partir.

Je sais que ça excuse pas ma dernière absence, mais bon je tente quand même ! J'espère que ça te plaira.

A l'intérieur, se trouve un des derniers jouets à la mode pour les jeunes garçons de Quederla, un truc bizarre qu'on fait tourner entre ses doigts. J'ai pas tout capté, j'crois qu'on peut faire des espèces de figures acrobatiques avec, mais bon j'avoue que j'ai pas beaucoup cherché. Plus important, je regarde derrière et par dessus Ace pour voir où se planque ma soeur et son... acolyte. Je suis déjà prêt à me mettre en mode Roi, si je peux dire, et pas la version la plus sympathique. Mais promis je ferai un effort pour le petit. Ca serait dommage de lui plomber sa journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 515
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mer 21 Juin - 17:28






Inspire. Expire.
Tout va bien se passer. Ace a légèrement compris la définition du mot radin, même si prendre mon frère comme exemple n'est pas une bonne idée. Mais c'est bien ce qu'il y avait de plus simple pour qu'il ne cherche pas à apprendre davantage en rentrant dans les grands détails qui se mettent à durer des heures. Ceci de côté, il faut surtout que je ne prenne sur moi pour encaisser les coups qui ne vont pas tarder. Il est trop tard pour faire marche arrière. Et, une fois que les coups sont données contre les portes, il est déjà trop tard pour s'enfuir et passer aux abonnés absents.

Inspire. Expire.
Qu'est-ce qui pouvait bien arriver de si horrible ? Qu'ils s'envoient des vacheries à la tête était habituelle. Qu'ils tentent de se blesser mutuellement devait très certainement avoir déjà eu lieu. Alors, qu'est-ce qui pouvait bien être pire que ça ? Je ne sais si j'avais réellement envie de le savoir, le baiser offert fût rendu sur la joue de Gaara, tandis que je faisais signe à Ace d'ouvrir la porte. Que la fête commence effectivement. Lui au moins était ravi de le revoir, depuis quatre ans il faut dire qu'Ace n'avait pas de grand souvenir avec lui, pourtant c'était presque comme s'il n'était jamais parti. Et à ma grande surprise, le frangin avait même pensé à lui prendre un cadeau. Avait-il entendu la conversation au point d'en avoir les oreilles qui sifflent, ou n'était-ce que de la simple coïncidence ? Qu'importe, le petit monstre était heureux et il ne fallait pas beaucoup de temps pour qu'il déballe son présent et le remercie en lui sautant dans les bras. Puis, il vint vers nous pour exhiber son bien d'un air on ne peut plus fier.

Maman regarde, Tonton il est plus radin !
Ouais… j’espère que tu as raison trésor. Tu vas jouer avec dans le salon, le temps qu’on discute un petit peu d’accord ?

Il hoche la tête et sans perdre davantage de temps cours jusqu'au canapé où il finit par sauter dessus en compagnie de ses peluches. Je m'avance jusqu'à la porte en lui faisant signe d'entrer. Je dépose une bise sur sa joue avant de ne plus pouvoir en faire et en signe de bonjour, puis referme la porte derrière lui. Que la Troisième guerre mondiale commence j'ai envie de dire. Pourtant, j'essaie de calmer le jeu maintenant avant que ce ne soit trop tard.

Je pense qu'on peut zapper la partie présentation et bonne convenance… Quelqu'un veut du café avant de commencer les hostilités ? Faites au moins semblant cinq minutes de vous apprécier avant de détruire mon mobilier. C'est tout ce que je demande.

Cinq petites minutes, ne serait-ce que le temps où je dépose les tasses de café sur la table. De quoi me donner l'impression d'avoir une famille unies qui ne passe pas son temps a se déchirer sans cesse. On ne peut même pas passer par la case où l'on prend des nouvelles de chacun, ce serait une perte de temps. Je m'en vais donc dans la cuisine, sors trois tasses et le remplit de café préalablement préparé. Du sucre, du gâteau, du lait, bref tout est là pour donner l'illusion d'une réunion famille conviviale. Si seulement ! Je prends une place autour de la table qui me paraît être entre les deux si jamais ils s'assoient. À moins qu'ils ne s'échangent des coups de pied sous celle-ci, n'est toujours plus sûr que de les savoir côte à côte. Mais j'ai l'impression que la tension est palpable, ou alors je me sens angoissée à grands pas. Quoi qu'il en soit, je prends les devants en posant le terrain.

Bon, je sais que ce n'est pas idéal et, j'imagine bien que ce soit loin de te plaisir mais… avant de dire ou de faire quoi que ce soit, laisse-le au moins t'expliquer la situation. Je ne dis pas que tu accepteras forcément, mais au moins que tu comprennes pourquoi on en est là. Je ne te demande pas de l'écouter en tant que Valet, mais simplement en tant que petite sœur.

Je suis concernée au problème, mais ce n'est pas à moi de l'expliquer en détail. Et du moment qu'il ne nous a pas encore incendié, c'est qu'il veut bien nous écouter non ?


©BIGBY









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 789
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Jeu 22 Juin - 19:08

Plus dur sont les mensonges en familles


Il n'est peut-être pas si radin que ça finalement le beau-frère. C'est à se demander si les oreilles ont sifflé si fort qu'il a pensé à prendre quelque chose à son neveu ? A moins que Bloodyne et Gaara aient été simplement mauvaise langue sur ce coup-là. Dans tous les cas, l'humeur change aussitôt lorsqu'il s'aperçoit qui est le réel propriétaire de la bague ; Ace envoyé joué dans le salon, ils n'ont pas le choix d'être un minimum courtois et polis entre eux.

- Je pense qu'on peut zapper la partie présentation et bonne convenance… Quelqu'un veut du café avant de commencer les hostilités ? Faites au moins semblant cinq minutes de vous apprécier avant de détruire mon mobilier. C'est tout ce que je demande.

- Cinq minutes ? Tu nous en demandes peut-être trop.

Ce n'est qu'une supposition. Gaara a déjà l'impression que Silan fait un effort monstre pour ne pas sauter sur son beau-frère et le tuer aussi froidement que possible ; Il ne sait si il doit remercier son fils ou sa petite-amie pour la présence mais c'est sûrement l'un des deux, voire les deux, qui lui donne un délai. Partant s'asseoir en laissant Bloodyne chercher les petits gâteaux et le café, cette dernière a insisté pour se donner l'illusion d'avoir une vraie famille tandis que Gaara trouvait que cette idée était une perte de temps.

- Bon, je sais que ce n'est pas idéal et, j'imagine bien que ce soit loin de te plaisir mais… avant de dire ou de faire quoi que ce soit, laisse-le au moins t'expliquer la situation. Je ne dis pas que tu accepteras forcément, mais au moins que tu comprennes pourquoi on en est là. Je ne te demande pas de l'écouter en tant que Valet, mais simplement en tant que petite sœur.

L'Homme de Sable patiente quelques instants pour être sûr que son beau-frère ne va pas exploser en mille morceaux, il a l'air d'accepter la discussion pour l'instant. Pas sûr que ce que Gaara a à lui dire lui plaise par contre mais puisqu'il a décidé d'être franc cette fois ; Il doit bien ça Bloodyne qui connait de toute façon la vérité. Cependant, ce n'est pas sûr qu'il l'accepte aussi facilement que sa sœur.

- Je sais parfaitement ce que tu penses de moi et je pense que tes découvertes sur cette bague ne t'ont pas faites plaisir. Alors autant ne pas tourner autour du pot, oui c'est un objet du Ténébreux, mais ça tu l'as sûrement deviné.

Silan est intelligent. Il se doute forcément que cet objet n'est pas tombé sur ciel ou directement dans la poche de Gaara et le seul capable d'une telle prouesse est le Ténébreux en personne. Cependant, il ne l'a pas obtenu en passant un contrat sinon il ne pourrait en parler aussi facilement ; Est-ce que Silan connait cette règle ? Aucune idée mais ce n'est pas l'Homme qui va le lui apprendre.

- Je ne vais pas gâcher ma salive pour t'expliquer pendant des heures les raisons qui m'ont poussées à vouloir cet objet. Sache simple que je n'ai passé aucun contrat avec le Ténébreux et que je ne lui dois rien, en d'autres termes je n'ai pas trahis la Famille pour obtenir cette bague si c'est cela qui t'inquiète.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Ouest :: Maison de Mlle Chester-