Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Dim 11 Juin - 19:28






Je soupire pour la troisième fois, si ce n'est la quatrième, en m'acharnant à nettoyer la gazinière qui brille déjà depuis un bon moment.
La situation commence doucement à me faire angoisser et, bien que j'aie faits de mon mieux pour limiter les dégâts, je ne sais pas si cela changera réellement quelque chose. Aujourd'hui, Gaara doit enfin retrouver sa bague après une bonne semaine d'observation. J'imagine que cela n'a pas été pratique pour lui de devoir rester une nouvelle fois coincer à la maison, mais il en connaissait les enjeux quand je l'avais prévenu. S'il n'y avait que cela comme problème, je pourrais facilement m'en accommoder et me détendre. Malheureusement pour moi, c'est le Roi en personne qui tient à rendre l'objet en main propre. J'aurais certainement pu m'en sortir facilement avec cette histoire de “Galina”, avec un Roi quelconque, cependant ça devient plus compliqué quand c'est le grand frère qui est à la tête de la famille. Loin de lui l'envie de porter celui-ci dans son cœur. Et, ce n'est que maintenant que nous sommes à quelques minutes de la confrontation que je réalise le mensonge qui va me revenir en plein figure. Il faut dire que je n'avais pas énormément de possibilité en ma possession quand j'ai exposé le problème. Surement aurais-je dû être honnête en donnant la véritable identité du détenteur, mais c'était dire au revoir à la bague qui ne serait jamais revenue entre mes mains. Beaucoup trop de risques en jeu alors que je venais à peine de l'accepter.

Cependant, pour éviter que les choses ne partent trop en vrille, ou en Troisième guerre, je me suis dit que faire ce fameux rendez-vous à la maison était un terrain on ne plus neutre. Plus encore avec Ace dans les parages qui s'amusent tranquillement. Interdiction de taper, ou de jurer. C'est bas d'utiliser son propre fils comme bouclier, mais leur entente est littéralement impossible que je n'aie pas d'autre choix en ma possession. Quoi que j'ai bien pensé à prendre Roxane, histoire qu'elle est ses blagues ainsi que sa maladresse détendre l'atmosphère, mais un objet magique en sa présence n'aiderait en rien à la transaction. J'arrête plutôt de me défouler sur le meuble de la cuisine en préparant à la place du café, si personne n'en veut je sens que moi je vais en avoir grandement besoin. Même si je l'échangerais volontiers contre une bouteille de vodka. Puis, deux petites mains s'accrochent à mes vêtements et les tire un peu pour attirer mon attention.

Maman, est-ce que Tonton c'souvient d 'moi ?
Évidemment, il ne t'oubliera pas aussi facilement.
Ça veut dire que j’vais avoir des cadeaux ?
S’il n'est pas devenu radin entretemps, je pense que oui.
C’est quoi radin ?
C’est le terme exact pour caractériser Tonton… Mmh, demande à papa, il va se faire une joie de t'expliquer en détail.
Papaa!

Bien sûr, je le vois comme quelqu'un de radin le frangin, s'il ne lui rend pas la bague c'est exactement ce qu'il est ! Et on ne pourra pas en dire le contraire. Peut-être que je devrais m'entraîner à faire les yeux doux avant qu'il ne sonne à la porte. Quoique je n'aie jamais vraiment été douée dans ce domaine-là. Va falloir espérer qu'un peu de chance plane au-dessous de nos têtes. Ou dans le cas contraire, que tout ce passe suffisamment vite pour ne pas avoir à affronter le pire. Je ne sais pas ce que je préfère des deux options.



©BIGBY


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mar 13 Juin - 17:47

Plus dur sont les mensonges en familles


La prochaine fois, il fera en sorte de se renseigner sur le nouveau Roi avant de donner sa bague. En apprenant que Silan était revenu mais surtout qu'il avait obtenu le rôle de Roi, Gaara a amèrement regretté de s'être confié à Bloodyne qui est obligée de prévenir ses supérieurs de par son rôle de Valet ; Cette fois, il en est sûr, il ne pourra jamais retrouver une vie normale ni récupérer sa bague. Les deux hommes ne se sont jamais appréciés et il a de grands doutes sur cette conversation.

Bloodyne a bien essayé de protéger Gaara du mieux qu'elle pouvait mais Silan est d'un naturel têtu et a insisté pour rencontrer le possesseur de cet objet ; Assit dans la cuisine à attendre l'arrivée de Silan, il n'est pas inquiet ni même en colère mais simplement impatient de voir la tournure de cette conversation. Lui qui est porté disparu depuis quelques mois, l'Homme de Sable a hâte de voir la réaction de son beau-frère même si il se doute bien qu'il ne sera pas heureux de le revoir et encore moins si proche de Bloodyne.

Écoutant d'une oreille semi-attentive la conversation entre Ace et Bloodyne, il arrive à retenir quelques mots notamment le débat sur si tonton est radin ou non. Encore une fois, Gaara est milieu de ce conflit puisque l'Elementis de vent envoie leur fils lui demander une définition du terme exact... Est-ce vraiment une bonne idée connaissant leur relation ? Relevant la tête vers Bloodyne, il lui demande d'un regard si elle est certaine mais puisque ça a l'air d'être le cas, Gaara prend le temps le chercher la meilleure définition qui soit.

- Papa, c'est quoi radin ?

- Est-ce que tonton t'a déjà offert des cadeaux ?

- Euh... Nan.

- Eh bien voilà, c'est ça.

C'est court, simple et bas comme explication mais largement suffisant pour que son fils comprenne la définition du mot. L'heure du rendez-vous arrive à grand pas et lorsque l'arrivée de Silan est annoncée, Ace insiste pour aller lui ouvrir la porte ; Gaara se lève pour se positionner près de Bloodyne se préparant aux reproches qui vont lui tomber dessus. Posant un baiser sur la joue de Bloodyne avant que son frère n'entre dans la pièce, l'heure des explications a sonné.

- Que la fête commence j'ai envie de dire.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi des Elementis
avatar

Silan ChesterRoi des ElementisMessages : 482
Date d'inscription : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Dim 18 Juin - 11:34

Aujourd'hui... je sens que ça va être compliqué. Mon sixième sens me le hurle depuis ce matin dans les oreilles. Non, en fait depuis que j'ai revu Bloo et qu'elle m'a expliqué cette histoire de bague avec sa fameuse "Galina" et patin couffin. Je suis quasiment sûr qu'elle m'a menti, et même si elle a sûrement une bonne raison ça ne me plait pas. Déjà j'ai fait des recherches sur ce nom pour m'en assurer, et les résultats m'ont confirmé ce que je soupçonnais : il n'y a jamais eu d'Elementis de ce nom-là chez nous. Donc elle a inventé ce bobard pour éviter de me donner le nom du réel propriétaire de cette fameuse bague. Et il n'y a pas 46 000 personnes qu'elle voudrait me cacher...

D'un autre côté, j'espère encore que mon intuition se trompe. Après tout, la saloperie de personne à laquelle je pense a disparu depuis un moment sans laisser de traces alors... ça devrait être bon, non ? Tss ça m'énerve. Comme si j'avais pas assez de souci comme ça avec le Ténébreux et les Domae. Enfin je soupire un bon coup pour me contrôler. Je verrai bien. Déjà me concentrer sur mon rôle de Roi.

J'ai examiné attentivement cette fameuse bague. Un des avantages avec mon Néant, c'est que je peux à peu près déterminer la puissance d'un pouvoir, c'est assez pratique. Ca permet par ailleurs de doser ma consommation d'énergie pour ensuite l'annuler. Ce bijou... ne me plait pas. J'ai bien senti que la magie qui l'anime est plutôt forte, et même si ses effets ne sont pas spécialement négatifs - il s'agit juste de changer d'apparence - c'est censé provenir du Ténébreux. Donc il y a forcément une couille dans le potage. Le problème, c'est que je ne connais aucun moyen de remonter une piste magique jusqu'au propriétaire d'origine.

Je pourrais la garder pour l'utiliser moi-même. Après tout, c'est vachement pratique, mais... non. Je refuse d'avoir quoi que ce soit en rapport avec le Ténébreux, encore moins de profiter de ses pouvoirs, même par bague interposée. Il y a forcément un piège ou quelque chose de mauvais derrière, je prendrai pas le risque. Qu'en faire alors ? Je pourrais bien sûr essayer de la détruire, ou tout simplement la planquer quelque part. Ca enquiquinerait bien "Galina", j'en suis sûr. D'un autre côté... je pourrais l'utiliser pour "la" retrouver et tirer enfin cette affaire au clair. Et en fait c'est ce que je fais.

J'ai vu avec Bloodyne pour arranger une rencontre. Ok, je veux bien rendre la bague, mais ce sera en personne. Hors de question de repasser par un intermédiaire, quand bien même ce serait ma soeur. Je veux voir "Galina". C'est ça, ou rien ! Bien entendu Bloo et "sa" complice n'ont pas eu d'autre choix que d'accepter. Je sais me montrer intraitable mine de rien, même avec mes deux familles, de coeur et de sang. Et c'est bien plus facile qu'avant d'ailleurs... dois-je m'en inquiéter ? Pas aujourd'hui en tout cas.

Habillé en mode décontracté comme toujours, jean noir, baskets noirs, pull bleu foncé léger dont les manches vont jusqu'à mes doigts, et mon manteau blanc par dessus malgré le début de chaleur - histoire de planquer mon organix dessous - je sonne à la porte de ma soeur. Je sais que mon neveu est là, il a dû bien grandir depuis, et pour une fois j'ai pensé à lui ramener quelque chose. Je sais absolument pas si ça lui plaira, mais bon je tente, on verra bien. De toute façon tout le monde sait que je suis pas doué pour les cadeaux, alors ça sera pas une surprise si je me rate.

J'entends du bruit derrière et la porte s'ouvre sur... Ace, tout souriant.

Hey salut toi ! Qu'est-ce que t'as poussé dis donc, tu vas finir par dépasser ta mère en deux temps trois mouvements.

Je rigole avant de lui ébouriffer les cheveux dans tous les sens, c'est génial comme truc, j'adore. Et je lui donne bien vite le paquet pas très bien emballé que j'ai fait à la va-vite avant de partir.

Je sais que ça excuse pas ma dernière absence, mais bon je tente quand même ! J'espère que ça te plaira.

A l'intérieur, se trouve un des derniers jouets à la mode pour les jeunes garçons de Quederla, un truc bizarre qu'on fait tourner entre ses doigts. J'ai pas tout capté, j'crois qu'on peut faire des espèces de figures acrobatiques avec, mais bon j'avoue que j'ai pas beaucoup cherché. Plus important, je regarde derrière et par dessus Ace pour voir où se planque ma soeur et son... acolyte. Je suis déjà prêt à me mettre en mode Roi, si je peux dire, et pas la version la plus sympathique. Mais promis je ferai un effort pour le petit. Ca serait dommage de lui plomber sa journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mer 21 Juin - 17:28






Inspire. Expire.
Tout va bien se passer. Ace a légèrement compris la définition du mot radin, même si prendre mon frère comme exemple n'est pas une bonne idée. Mais c'est bien ce qu'il y avait de plus simple pour qu'il ne cherche pas à apprendre davantage en rentrant dans les grands détails qui se mettent à durer des heures. Ceci de côté, il faut surtout que je ne prenne sur moi pour encaisser les coups qui ne vont pas tarder. Il est trop tard pour faire marche arrière. Et, une fois que les coups sont données contre les portes, il est déjà trop tard pour s'enfuir et passer aux abonnés absents.

Inspire. Expire.
Qu'est-ce qui pouvait bien arriver de si horrible ? Qu'ils s'envoient des vacheries à la tête était habituelle. Qu'ils tentent de se blesser mutuellement devait très certainement avoir déjà eu lieu. Alors, qu'est-ce qui pouvait bien être pire que ça ? Je ne sais si j'avais réellement envie de le savoir, le baiser offert fût rendu sur la joue de Gaara, tandis que je faisais signe à Ace d'ouvrir la porte. Que la fête commence effectivement. Lui au moins était ravi de le revoir, depuis quatre ans il faut dire qu'Ace n'avait pas de grand souvenir avec lui, pourtant c'était presque comme s'il n'était jamais parti. Et à ma grande surprise, le frangin avait même pensé à lui prendre un cadeau. Avait-il entendu la conversation au point d'en avoir les oreilles qui sifflent, ou n'était-ce que de la simple coïncidence ? Qu'importe, le petit monstre était heureux et il ne fallait pas beaucoup de temps pour qu'il déballe son présent et le remercie en lui sautant dans les bras. Puis, il vint vers nous pour exhiber son bien d'un air on ne peut plus fier.

Maman regarde, Tonton il est plus radin !
Ouais… j’espère que tu as raison trésor. Tu vas jouer avec dans le salon, le temps qu’on discute un petit peu d’accord ?

Il hoche la tête et sans perdre davantage de temps cours jusqu'au canapé où il finit par sauter dessus en compagnie de ses peluches. Je m'avance jusqu'à la porte en lui faisant signe d'entrer. Je dépose une bise sur sa joue avant de ne plus pouvoir en faire et en signe de bonjour, puis referme la porte derrière lui. Que la Troisième guerre mondiale commence j'ai envie de dire. Pourtant, j'essaie de calmer le jeu maintenant avant que ce ne soit trop tard.

Je pense qu'on peut zapper la partie présentation et bonne convenance… Quelqu'un veut du café avant de commencer les hostilités ? Faites au moins semblant cinq minutes de vous apprécier avant de détruire mon mobilier. C'est tout ce que je demande.

Cinq petites minutes, ne serait-ce que le temps où je dépose les tasses de café sur la table. De quoi me donner l'impression d'avoir une famille unies qui ne passe pas son temps a se déchirer sans cesse. On ne peut même pas passer par la case où l'on prend des nouvelles de chacun, ce serait une perte de temps. Je m'en vais donc dans la cuisine, sors trois tasses et le remplit de café préalablement préparé. Du sucre, du gâteau, du lait, bref tout est là pour donner l'illusion d'une réunion famille conviviale. Si seulement ! Je prends une place autour de la table qui me paraît être entre les deux si jamais ils s'assoient. À moins qu'ils ne s'échangent des coups de pied sous celle-ci, n'est toujours plus sûr que de les savoir côte à côte. Mais j'ai l'impression que la tension est palpable, ou alors je me sens angoissée à grands pas. Quoi qu'il en soit, je prends les devants en posant le terrain.

Bon, je sais que ce n'est pas idéal et, j'imagine bien que ce soit loin de te plaisir mais… avant de dire ou de faire quoi que ce soit, laisse-le au moins t'expliquer la situation. Je ne dis pas que tu accepteras forcément, mais au moins que tu comprennes pourquoi on en est là. Je ne te demande pas de l'écouter en tant que Valet, mais simplement en tant que petite sœur.

Je suis concernée au problème, mais ce n'est pas à moi de l'expliquer en détail. Et du moment qu'il ne nous a pas encore incendié, c'est qu'il veut bien nous écouter non ?


©BIGBY


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Jeu 22 Juin - 19:08

Plus dur sont les mensonges en familles


Il n'est peut-être pas si radin que ça finalement le beau-frère. C'est à se demander si les oreilles ont sifflé si fort qu'il a pensé à prendre quelque chose à son neveu ? A moins que Bloodyne et Gaara aient été simplement mauvaise langue sur ce coup-là. Dans tous les cas, l'humeur change aussitôt lorsqu'il s'aperçoit qui est le réel propriétaire de la bague ; Ace envoyé joué dans le salon, ils n'ont pas le choix d'être un minimum courtois et polis entre eux.

- Je pense qu'on peut zapper la partie présentation et bonne convenance… Quelqu'un veut du café avant de commencer les hostilités ? Faites au moins semblant cinq minutes de vous apprécier avant de détruire mon mobilier. C'est tout ce que je demande.

- Cinq minutes ? Tu nous en demandes peut-être trop.

Ce n'est qu'une supposition. Gaara a déjà l'impression que Silan fait un effort monstre pour ne pas sauter sur son beau-frère et le tuer aussi froidement que possible ; Il ne sait si il doit remercier son fils ou sa petite-amie pour la présence mais c'est sûrement l'un des deux, voire les deux, qui lui donne un délai. Partant s'asseoir en laissant Bloodyne chercher les petits gâteaux et le café, cette dernière a insisté pour se donner l'illusion d'avoir une vraie famille tandis que Gaara trouvait que cette idée était une perte de temps.

- Bon, je sais que ce n'est pas idéal et, j'imagine bien que ce soit loin de te plaisir mais… avant de dire ou de faire quoi que ce soit, laisse-le au moins t'expliquer la situation. Je ne dis pas que tu accepteras forcément, mais au moins que tu comprennes pourquoi on en est là. Je ne te demande pas de l'écouter en tant que Valet, mais simplement en tant que petite sœur.

L'Homme de Sable patiente quelques instants pour être sûr que son beau-frère ne va pas exploser en mille morceaux, il a l'air d'accepter la discussion pour l'instant. Pas sûr que ce que Gaara a à lui dire lui plaise par contre mais puisqu'il a décidé d'être franc cette fois ; Il doit bien ça Bloodyne qui connait de toute façon la vérité. Cependant, ce n'est pas sûr qu'il l'accepte aussi facilement que sa sœur.

- Je sais parfaitement ce que tu penses de moi et je pense que tes découvertes sur cette bague ne t'ont pas faites plaisir. Alors autant ne pas tourner autour du pot, oui c'est un objet du Ténébreux, mais ça tu l'as sûrement deviné.

Silan est intelligent. Il se doute forcément que cet objet n'est pas tombé sur ciel ou directement dans la poche de Gaara et le seul capable d'une telle prouesse est le Ténébreux en personne. Cependant, il ne l'a pas obtenu en passant un contrat sinon il ne pourrait en parler aussi facilement ; Est-ce que Silan connait cette règle ? Aucune idée mais ce n'est pas l'Homme qui va le lui apprendre.

- Je ne vais pas gâcher ma salive pour t'expliquer pendant des heures les raisons qui m'ont poussées à vouloir cet objet. Sache simple que je n'ai passé aucun contrat avec le Ténébreux et que je ne lui dois rien, en d'autres termes je n'ai pas trahis la Famille pour obtenir cette bague si c'est cela qui t'inquiète.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi des Elementis
avatar

Silan ChesterRoi des ElementisMessages : 482
Date d'inscription : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Sam 15 Juil - 21:55

Bon ya au moins un truc de positif à ma visite : Ace semble ravi de son cadeau - vraiment je comprends pas à quoi ça sert, mais bon si ça lui plait hein c'est le principal - et me saute dans les bras. Je rigole en le tenant un instant avant de le remettre à terre tandis qu'il file montrer l'objet bizarre à ses parents. Je hausse un sourcil à ses paroles.

Radin... ?

Avec toutes les sorties, restaurants, bars et autres lieux sympathiques - mais toujours payants - que j'offre à ces demoiselles, je pense pas que me traiter de radin soit juste ! Remarque ma chère soeur ne doit pas connaître l'état de mes dépenses, et ça vaut mieux. Plus important, elle envoie Ace jouer dans le salon, nous laissant à peu près tranquilles. Bien.

J'entre davantage dans la maison et laisse Bloo me faire une petite bise avant de refermer la porte. J'avoue que je suis un peu mesquin, je me contente d'un hochement de tête en guise de salut. Mais je crois que je suis pas vraiment le plus grand méchant dans l'histoire, non ? Parce que je suis pas aveugle : j'ai bien vu qui se trouve avec ma soeur, ce qui confirme ce que je craignais - maudite intuition qui a encore une fois touché juste - et c'est loin de me plaire. Entre autre parce que ça confirme que Bloo m'a délibérément menti, autant en tant que soeur que Valet. Je ne sais pas encore quelle partie me blesse le plus, mais je peux dire une chose : les deux me foutent en rogne.

Cela dit, j'arrive à me contrôler plutôt bien. Oh je suis certain que Bloo doit deviner la colère qui me grignote les entrailles, elle me connait quand même, mais je reste calme en apparence. Juste clairement tendu, comme tout le monde dans cette pièce je crois. Ma soeur tente de retarder les hostilités en proposant de boire quelque chose... à quoi bon ? Plus on attend et plus ça pétera plus fort. Remarque sur ce point je suis plutôt d'accord avec ce sale Gaara : faire semblant de nous apprécier durant 5 minutes, c'est trop demandé.

Je ne crois pas que tu sois en position de réclamer quoi que ce soit.

Comment ça je l'ai mauvaise ? Ouais, et alors ? J'ai le droit vu la situation. Enfin si Bloo veut jouer à faire du café, qu'elle le fasse, ça m'est égal. De toute façon quoi que je lui dise, elle n'en fera qu'à sa tête. D'ailleurs elle file dans sa cuisine pour préparer son affaire pendant que son abruti de copain va s'asseoir. N'ayant pas des masses de choix - et surtout ça serait con de rester dans l'entrée - je suis le mouvement mais je reste debout et croise les bras, pas question de jouer au gentil grand-frère venu simplement prendre le thé.

Je ne lâche pas Gaara des yeux tandis que Bloo revient avec son barda de tasses, sucres et compagnie. Et elle recommence à se croire en position de mener la danse...

Sachant que tu m'as menti à tous les niveaux, Valet comme soeur, je trouve sacrément gonflé que tu me demandes quoi que ce soit.

La rancune tenace, moi ? Si peu. En fait c'est surtout que ça m'énerve de ne même pas pouvoir faire confiance à ma propre soeur. Je suppose que ya des circonstances et tout le blablabla habituel qui justifie ses actes. Mais ça n'empêche pas le fin fond de la chose. Si elle peut me mentir sur un truc aussi important, qu'est-ce qui me prouve qu'elle ne recommencera pas sur autre chose, en se trouvant toujours des raisons et des excuses ? C'est plus le principe que le sujet du mensonge qui me blesse.

Cela dit, même si la colère bouillonne dans toute ma personne, je reste lucide : une problème à la fois. Je n'ajoute donc rien, attendant que Gaara fasse le petit numéro qu'il a sûrement préparé. D'abord je m'occupe de lui. Bloo attendra son tour. Ce fichu sableux s'imagine savoir ce que je pense ? Ca m'étonnerait beaucoup, mais s'il veut le croire tant mieux, les surprises n'en seront que plus percutantes. Il a toutefois le mérite de ne pas s'embarrasser de mensonges. Je suppose qu'il sait très bien que de toute façon je n'y croirais pas, alors le mérite en question est un peu diminué, mais quand même. Il confirme que sa bague est bien un objet du Ténébreux mais ne parle pas de contrat. Un simple cadeau ? Comme ça, sans contrepartie ? Ca m'étonnerait beaucoup.

Tu veux me faire croire que le Ténébreux t'a offert un artefact de cette puissance juste pour le plaisir, sans rien en échange ?

Mon ton narquois dit clairement qu'il a aucune chance. Et la question ne s'arrête pas là, ce serait trop facile voyons.

Si tu n'as pas trahi la Famille, pourquoi t'en caches-tu depuis ton évasion du Gouvernement ?

Je ne laisse pas transparaître d'émotion particulière en dehors de la colère qui grogne, et encore, elle reste minime en surface. J'arrive presque à la mettre de côté, gardant le gros pour plus tard, parce que, quand bien même je déteste ce type, pour une fois le gros de mon ressentiment ne lui est pas destiné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mar 18 Juil - 17:45

Plus dur sont les mensonges en familles


Gaara en vient à se demander à qui Silan en veut le plus : Sa sœur pour avoir caché le vrai propriétaire de la bague ou le fameux propriétaire ? De son point de vue, Bloodyne a fait le travail demandé de par son post de Valet et il ne comprend pas pourquoi une telle réaction de la part de son Roi ; Sûrement, en plus de se sentir trahi il ne voit pas leurs retrouvailles d'un bon œil. Lui qui a tant voulu les voir séparés, le voilà bien déçu de la tournure des événements.

Evidemment, l'Homme de Sable enchaîne sur le sujet qu'il doit aborder c'est-à-dire la bague et puisqu'il est déjà en colère contre Bloodyne, ce que va lui dire l'Homme de Sable ne lui plaira pas non plus. Mais puisque c'est le seul moyen pour espérer retrouver sa bague, il est bien obligé de passer par-là ; Qu'il aurait préféré que Bloodyne tienne sa langue mais elle a déjà des problèmes en ayant dit la vérité, Gaara n'ose même pas imaginer les répercussions si elle avait menti.

- Tu veux me faire croire que le Ténébreux t'a offert un artefact de cette puissance juste pour le plaisir, sans rien en échange ?

- Ai-je dis qu'il me l'avait offert par plaisir ? Arrêtes de voir le mal partout et écoutes avant de t'embarquer dans les pires scénarios.

- Si tu n'as pas trahi la Famille, pourquoi t'en caches-tu depuis ton évasion du Gouvernement ?

Dire qu'il ose poser la question... Laissant échapper un soupire, il sera compliqué de lui faire entendre raison simplement parce que c'est Gaara qui parle ; Silan pourra-t-il aura moins reconnaître que son point de vue est compréhensif ? Loin de là. Mais autant tenter, qu'a-t-il à perdre mise à part sa bague et sa liberté ?

- Allons, la Famille grouille de traîtres. Crois-tu vraiment que j'allais prendre le risque de me montrer alors que personne n'allait me venir en aide voire me dénoncer au Gouvernement ?

Il sait parfaitement que Silan ne trahirait pas sa Famille mais cela fait bien longtemps qu'il ne considère pas Gaara comme tel. Le dénoncer purement et simplement au Gouvernement serait bien de son style alors autant se cacher des personnes en qui il n'a pas confiance ; Silan, comme le reste de la Famille en fait partie. Il tient simplement à rester en vie après avoir failli être exécuté, est-ce mal ?

- Pour en revenir à cette bague, comme je te l'ai dis je n'ai passé aucun contrat avec le Ténébreux car j'ai demandé à un de ses membres de me la rapporter pour moi. C'est une ancienne Elementis à qui j'ai sauvé la vie et qui me devait un service alors voilà ce que j'ai demandé : Un objet pour changer d'apparence. Comment s'est-elle débrouillée ? Je n'en ai aucune idée. Peut-être qu'elle l'a volée à quelqu'un, peut-être qu'elle a passé un contrat pour l'avoir mais qu'importe elle ne m'a rien dit.

Ce n'est pas un mensonge puisque c'est réellement ainsi qu'il a obtenu cette bague. Cependant, il se doute de la suite des questions : Qui est cette Elementis ? Fait-elle encore partie de la Famille ? Toutes les informations la concernant afin de pouvoir lancer des troupes contre elle. Il pourrait donner son nom mais il a promis à Charlene de se taire, ce serait la trahir et le retour de flammes seraient des plus désagréable.

- Cela dit en passant, je te trouve bien désagréable avec ta sœur. Lorsque je lui ai montré la bague, elle m'a fait tout un discours sur son rôle de Valet et le fait que ce serait trahir sa Famille de se taire. Elle t'a tout de suite donnée la bague pour que tu puisses l'étudier ; Je suis sûr que tu n'aurais jamais accepté de discuter avec moi et que tu serais resté dans l'idée que j'ai passé un contrat avec le Ténébreux pour avoir cette bague.

C'est une histoire entre les Chester, Bloodyne est suffisamment grande pour se défendre mais même si il s'agit de son grand frère, Gaara n'apprécie pas la manière dont il parle à sa petite-amie. En quoi est-ce la faute du Valet Elementis dans cette histoire ? Cela a toujours été des coups bas entre Silan et Gaara et c'est pour cette raison que Bloodyne a insisté pour être présente, ce n'est pas pour être accusé de tous les maux.

- Et je te trouve à mon tour bien gonflé de lui faire ce genre de réflexion après t'être fais passer pour mort une première fois et les longs mois de silence que tu lui as fais subir lorsque tu étais à l'étranger. Quand tu as des reproches à faire à ta sœur, balayes devant ta porte car actuellement c'est elle qui est en position de réclamer quelque chose.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi des Elementis
avatar

Silan ChesterRoi des ElementisMessages : 482
Date d'inscription : 10/07/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Mar 1 Aoû - 14:21

Je sens que je vais peut-être passer mes nerfs sur Gaara sans aucun d'état d'âme, quand bien même il n'est pas responsable de toute ma colère. Juste suffisamment pour en être la cible complète en attendant que je m'occupe de ma soeur. Ce qui vaudrait sûrement mieux pour elle, parce que s'il me reste encore de la rancoeur ça risquera d'être assez violent. Pas physiquement bien sûr, encore que, on a le sang chaud dans la famille. Mais verbalement, quelque chose me dit que ça ira loin. Très loin. Trop peut-être ? Je verrai bien.

Pour le moment, je me contente de ricaner alors que ce sale sableux se fiche de moi, à prétendre que je vois le mal partout. On parle du Ténébreux, pas d'un bête Domae. C'est forcément malsain. Un peu comme les Elementis sans doute, puisque j'avoue qu'il n'a pas totalement tort sur ce point : on a forcément des traîtres dans nos rangs, qui ont vendu leurs services à l'Ordre ou au Gouvernement. Mais on reste quand même en grande majorité unis et soucieux de notre sécurité. Cela montre bien que ce sale rat des sables est conscient qu'il n'ait pas aimé le moins du monde chez les Elementis. Est-ce qu'il se demande au moins pourquoi ou s'imagine-t-il qu'il n'est qu'une pauvre petite victime et que c'est la faute des autres ? M'étonnerait même pas !

Si personne dans la Famille ne veut t'aider, tu ferais mieux de te demander pourquoi au lieu d'accuser tous les Elementis de traîtrise. A mon avis, tu ne donnes tout simplement pas envie aux gens de te filer un coup de main.

Est-ce que j'irai jusqu'à le livrer moi-même au Gouvernement ? Non, à choisir je préfère m'occuper moi-même de son cas. L'exécuter ? L'envie ne me manque pas, mais je pense que ce serait une connerie. La logique serait d'abord de lui soutirer un maximum d'informations pour savoir réellement où il en est. Après tout, c'était le chef de la Confrérie, alors s'il a toujours des envies de lutte contre les Familles, vaut mieux le savoir avant de prendre la moindre décision. Ouais peut-être que je pourrais réfléchir à peu près sérieusement à sa situation sans mettre en priorité un étripage sadique. Mais clairement pas aujourd'hui.

Il revient sur cette fameuse bague, expliquant qu'en fin de compte il n'a pas eu de contact direct avec le Ténébreux - pas cette fois-là en tout cas - et s'est simplement servi d'une Elementis pour l'obtenir. Donc qui a fricoté avec lui, hum... Evidemment je ne peux pas ignorer la chose, et la question suivante est plus que prévisible.

Et qui est cette fameuse Elementis ?

Ca m'étonnerait qu'il la balance, mais ça ne coûte rien d'essayer. Sans doute s'imagine-t-il que je veux lâcher les chiens sur elle pour l'éliminer, mais en fait, même si la traîtrise m'énerve au plus haut point - n'est-ce pas Bloodyne ? - je vois toujours l'occasion de profiter de ces sbires du Ténébreux pour essayer de l'atteindre, lui. Ce serait stupide d'éliminer cette Elementis si je peux m'en servir contre lui, ou au moins pour obtenir des informations intéressantes.

Tiens donc, maintenant l'ensablé du dimanche veut défendre ma soeur. Ca me fait sourire sans une once de bonne humeur sur le visage, affichant un beau rictus mauvais. Je note surtout que Bloo n'a rien dit au Roi précédent, et que rien ne l'empêchait pourtant de le mettre au courant avant sa dernière mission. Mais surtout, le fait qu'elle ait menti sur l'identité du propriétaire de la bague... non, ça passe pas.

Cela dit, la suite est juste... magnifique. Il vient me reprocher ma "mort" et mon dernier silence en date ? Alors là... je ne peux pas résister : j'éclate de rire, lâchant un son bruyant moqueur et complètement narquois, sans aucune joie. En fait, je n'arrive même pas à m'arrêter et ris durant une bonne minute avant de petit à petit réduire ce rire qui ne me ressemble absolument pas. Ca me ferait presque peur d'entendre un son pareil sortir de ma bouche : j'ai l'impression que ça fait légèrement psychopathe sur les bords. Mais impossible de l'étouffer, il fallait qu'il sorte. Que ce petit con vienne parler de balayer devant sa porte alors qu'il ne sait absolument rien de ce qui s'est passé est tellement... drôle. Quelque chose me dit que je ne devrais pas trouver ça amusant, mais je n'y accorde pas d'importance.

Ah c'est tellement... j'ai même pas de mot pour l'exprimer. Que toi, le traître à ta Famille, qui a été jusqu'à monter un groupe contre elle pour la combattre, et qui n'ose même pas la retrouver en prétendant ne pas la trahir, vienne me reprocher ça... Juste magnifique.

Je lui adresse un sourire carnassier et un regard mauvais, un peu fou je crois. J'ai tellement mangé durant ces fameux mois de silence que ça me fait bien marrer de voir qu'il s'imagine que je n'ai plus envoyé de lettres à Bloodyne volontairement, ou que je m'amusais pendant ce temps. Quel imbécile.

Contrairement à toi, tout ce que j'ai fait était pour la Famille, Bloodyne compris, mais tu ne peux sûrement pas le comprendre, et t'es bien la dernière personne pour laquelle je perdrais mon temps à l'expliquer. Tu ferais mieux de t'occuper de ta propre porte au lieu de traîner du côté de celle des Chester, sinon je crains fort que la présence d'Ace ne garantisse pas ma retenue.

Et d'ajouter un autre sourire mauvais, sûrement flippant. Honnêtement je ne sais pas trop de quoi j'ai l'air, mais je suis certain que ce n'est clairement pas ce que je donne habituellement à voir, y compris pour ma soeur. Mais je ne peux pas résister : j'ai trop enduré durant ces mois pour que ça soit pris pour trois fois rien par ce petit crétin d'ensablé. Et je sens que je suis totalement sérieux dans ce que je lui ai dit : s'il insiste à mettre son nez dans cette histoire, Ace ou pas Ace, je me sens tout à fait capable de sortir mon organix et de l'attaquer. Quelque chose me dit que ce serait vraiment bête, et que je le regretterai par la suite une fois mes esprits revenus. Mais pour le moment, ça m'est bien égal. Je n'attends qu'un prétexte pour extérioriser indirectement tout ce que j'ai vécu ces derniers temps à travers un combat violent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Jeu 3 Aoû - 20:04

Spoiler:
 





À quel moment est-ce que j'ai arrêté de compter les points déjà ? AH oui ! Quand il a mis un pied dans ma maison. À quoi est-ce que je m'attendais de toute façon, qu'il lui saute dans les bras comme deux bons vieux copains qui ne se sont pas vu depuis une éternité ? Qu'ils prennent le café ensemble sans cette tension et cette envie de se sauter à la gorge, en évoquant le bon vieux temps . Quel bon vieux temps d'ailleurs, celui où ils ont essayé de s'entretuer ? Celui-là je ne le compte plus. Pourtant, j'aurai donné beaucoup de choses pour vivre ne serait-ce que deux minutes de paix entre eux. Mais sa haine envers lui est telle que si elle était palpable, elle ne tiendrait pas entre ma main. Ajoutons à cela celle qu'il doit avoir désormais contre moi, il est clair que ce serait bien difficile de garder tout ça bien sagement entre deux mains.

Bref, en soi, je ne fais pas grand-chose, mise à part rester-là, sagement assise à les écouter s'envoyer des vacheries sans jamais s'arrêter. Qu'est-ce que je peux ben faire de plus de toute manière ? Si je prends parti en défendant l'un des deux cas, l'autre m'en voudra forcément. Je ne peux pas entièrement donné raison à mon frère, mais, je ne peux pas non plus donner toute la faute la Gaara. Des deux, ils se situent aux mêmes points, mais c'est impossible à faire comprendre, pas de cette façon-là en tout cas. Au moins, le seul qui n'a pas à se soucier de cette histoire de “famille” est bien Ace, c'est qu'il en faudrait beaucoup pour le perturber alors que tout ce qui le préoccupe, c'est son nouveau jouet. Vous n'imaginez pas à quel point je peux l'envier. Mais laissons-le là où il est paisible c'est tout qui compte. Revenons plutôt à une conversation qui a des tournures dramatiques. Des explications concernant cette bague on en est venu à ce que Gaara prenne ma défense face à mon frère. Je pourrais dire que je suis habitué à ce qu'il soit désagréable envers moi, mais en fin de compte non, ce n'est pas une situation qu'on a eue l'occasion de vivre auparavant. Le nombre de fois où il a pu être méchant envers moi remonte à notre enfance et clairement les enjeux étaient bien moins catastrophiques. Il faut dire qu'entre planquer ma peluche Buddy et se frotter à un vrai méchant, ce n'est pas du tout la même chose. Pourtant, je pourrais presque lui donner raison, entre le fait de se faire passer pour mort et disparaître sans laisser de trace, c'est quand même bien bas de me faire des réflexions sur quoi que ce soit. Mais, ce n'est pas ce que j'irais lui lancer en pleine figure, non seulement parce que ça fait mal d'y repenser, mais aussi et surtout pour cette réaction soudaine qui lui prend d'un coup.

Pourquoi se mettre à rire alors qu’il n’y a vraiment rien de drôle dans tout ça. Et puis, ce n’est clairement pas un rire sain. C’est littéralement quelque chose que je n’aurai jamais cru voir sortir de sa bouche. À vrai dire, ça ne lui ressemble tellement pas que je ne sais ce que je dois en penser actuellement. Est-ce que le voyage à finit par le rendre fou ? Ce serait presque logique. Et même temps, j’ose me dire qu’il ne serait pas aussi stupide pour finir comme un psychopathe. Mais, on n'est jamais à l’abri de mauvaise surprise. Cependant, ses derniers me font tiquer et j’y interviens avant qu’il ne mette vraiment sa menace a exécution :

Hé, stop. Là, tu vas trop loin. Que tu le détestes avec une envie irrésistible de le cogner passe encore. Mais si tu veux vraiment régler tes comptes avec lui de cette manière-là, tu feras cela en dehors de ma maison. Et encore moins devant les yeux d'Ace. Frère ou pas, je te garantis que je te botterai les fesses suffisamment fort pour que tu t'en souviennes si tu lui infliges ce spectacle.

Il y avait une certaine limite à sa haine. Et le petit n'était pas en droit de prendre part à cette histoire, simplement parce qu'il ne peut voir Gaara en peinture. Ma menace était tout autant sérieuse et je n'avais pas envie de rire dessus. Mais au final, il n'y avait pas que ça, le tout commençait à m'énerver doucement et il est tellement borné qu'il faudrait implanter ces explications à coups de marteau dans le cerveau. Surtout, qu'il ne devrait même pas se montrer aussi vache envers lui alors que rien n'obliger Gaara à nous dire la vérité. Ce n'est pas quelque chose qui devrait compter et plaider en sa faveur ?

Il va falloir que t'arrête à un moment donné de lui remettre tout le temps la faute dessus alors que pour une fois, il a fait ça de manière suffisamment convenable pour qu'on ne lui jette pas la première pierre. Il aurait très bien pu tenir sa langue et ne rien me dire. Les Elementis n'auraient jamais été au courant. Mais, cette fois, il a joué franc-jeu, honnête et tu as même eu la bague pour que tu puisses l'examiner, tu pourrais au moins te montrer un peu plus clément vis-à-vis de ça. Je ne te demande pas de le pardonner pour le passé, ni même l'excuser pour quoi que ce soit, mais il est comme tout le monde, il a le droit dans sa vie d'avoir au moins une chance de ce racheter.

Ok, je l'avoue, ce n'est pas forcément la meilleure des façons d'y parvenir avec un tel objet. Mais s'il était revenu simplement avec la queue entre les jambes en demandant pardon, on sait tous qu'il n'aurait jamais accepté ses excuses. Il ne peut pas le rendre fautif pour tous les mauts s'il n'est même pas capable de le voir changer. Et même, pourquoi est-ce que tout le monde aurait le droit à une deuxième chance quand il fait des erreurs et non lui ? Au final, était-ce vraiment si mal qu'il fasse partie de cette confrérie alors que, comparait à L'Ordre qui traîne désormais en ville et n'a guère de scrupule à massacrer quoi que ce soit sur son chemin, ils cherchaient au moins une véritable paix en cessant les combats. Quelque chose qu'on n'a jamais réussi à obtenir en plus d'un siècle et, qui sait s'il n'avait pas eu plus de chances que nous. Certes le fait qu'ils lâchent de but en blanc tout ce qu'ils savaient entre eux n'était pas la meilleure idée du monde, mais en attendant, ils savaient coopérer ensemble, toutes familles confondues. Qui plus est, il est même venu au bout de Larxene - et on sait tous à quel point c'était une grosse… vilaine. Son acharnement perpétuel sur lui alors qu'au final, il ne le connaissait que très peu pour juger faisait lourd à supporter. Mais puisqu'il venait de lancer les hostilités en ouvrant la porte au fait de vider son sac une bonne fois, autant mettre un pied dans l'arène aussi. De toute manière, personne n'allait en sortir indemne.

Qu’est-ce qui te faut de plus ? Je suis désolée d’accord, sincèrement désolée d’avoir dû te mentir et crois-moi, je n’ai pris aucun plaisir à faire ça. Mais ce n’est pas comme si tu m’avais laissé le choix ! Tu le détestes tellement que son simplement nom suffit à te mettre en colère. Alors qu’est-ce qui se serait passé si je te l’avais dit ce jour-là, hein ? Tu m’aurais engueulé, tu n’aurais même pas cherché à comprendre quoi que ce soit et t’aurais trouvé un moyen de lui faire payer cet affront. Parce que du moment que tu peux voir sa tête au bout d’un piqué, c’est tout ce qui compte ! Tu trouves que c’est ça faute si personne ne veut l’aider ? Mais si tu avais l’audace de montrer l’exemple aux autres, il y aurait beaucoup plus de personnes qui seraient aptes à vouloir l’accepter. Et il n’aurait pas de quoi se sentir rejeter. Si cela avait été le cas dès le début, ses erreurs du passé n’auraient pas été faites et on n'en serait pas là. Mais ça toi, tu t’en fous, puisque tu es le Roi, tout le monde est dans l’obligation de te donner un minimum de respect. Tout le monde voit toujours le mal en lui alors que, merde quoi ! S’il était vraiment si horrible, il n’aurait jamais pris la peine de fonder une famille, d’élever un enfant qui se porte comme un charme et de risquer sa vie à plusieurs reprises pour une fille comme moi, car il aurait très bien pu me laisser mourir un bon paquet de fois ! Alors, oui, c’était peut-être une erreur d’obtenir cette bague, mais en attendant, il ne s’est pas vendu au Ténébreux et il n’a pas non plus offert les Elementis sur un plateau d’argent et toutes ses actions n'ont pas toujours été mauvaises. Alors, va falloir que t’arrête, parce que dans ton cas tu n’es pas non plus un saint !

Ça monte, ça monte et cela finit par exploser. Il fallait bien que cela arrive à un moment donné. Entre les deux, il était clairement impossible de rester complètement zen et de se tenir à l'écart. C'est surtout qu'à force moi ça finit par me courir sur le haricot. Tout le monde est toujours en train de l'accuser de tout, mais personne n'arrive à le voir comme ce qu'il peut vraiment être. C'est un bon père et même par expérience une bonne personne en soi il a été là pour moi quand j'en avais besoin,a tandis que le frangin se faisait passer pour mort ! Et apparemment, c'était normal ! À partir de là, on ne peut pas le considérer comme un monstre éternellement. Mais ça, ça passe au-dessus du nouveau roi. Si Séphiroth avait accepté de le reprendre dans la ville, c'est qu'il ne devait pas le voir comme le méchant de l'histoire éternellement.

Vous n'êtes pas capable de trouver un terrain d'entente, de vous expliquer ou simplement faire une trêve sans que les choses ne s'enveniment à chaque fois. Et même pour moi, Sil', tu ne serais pas capable de mettre ta rancœur envers lui de côté. Ce qui serait sûrement la seule chose que je pourrais te demander, alors que je ferais n'importe quoi pour toi. Mais soit, tu veux te défouler sur quelqu'un, ok, pas de problème. Défoules-toi sur moi. Après tout, il ne tenait qu'à moi à fermer ma gueule et de garder le secret. Alors, va-y, lâches-toi. Si tu veux vraiment blâmer quelqu'un autant que ce soit moi.

©BIGBY


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   Sam 5 Aoû - 17:47

Plus dur sont les mensonges en familles


Des reproches et toujours des reproches. Pour une fois qu'il fait les choses bien comme il faut, on trouve encore le moyen de lui ramener ses anciennes erreurs sous le nez tout en lui lançant entre deux piques qu'on ne pourra jamais lui pardonner ; Pourquoi continuer de faire des efforts pour une personne qui ne de toute façon ne voit que le mauvais côté des choses ? Peut-être devrait-il quitter les Elementis voire la ville et recommencer ailleurs, ainsi peut-être que l'on arrêtera de lui prendre la tête pour tout et rien.

- Contrairement à toi, tout ce que j'ai fait était pour la Famille, Bloodyne compris, mais tu ne peux sûrement pas le comprendre, et t'es bien la dernière personne pour laquelle je perdrais mon temps à l'expliquer. Tu ferais mieux de t'occuper de ta propre porte au lieu de traîner du côté de celle des Chester, sinon je crains fort que la présence d'Ace ne garantisse pas ma retenue.


- Hé, stop. Là, tu vas trop loin. Que tu le détestes avec une envie irrésistible de le cogner passe encore. Mais si tu veux vraiment régler tes comptes avec lui de cette manière-là, tu feras cela en dehors de ma maison. Et encore moins devant les yeux d'Ace. Frère ou pas, je te garantis que je te botterai les fesses suffisamment fort pour que tu t'en souviennes si tu lui infliges ce spectacle.

Ah. Bloodyne décide de reprendre la parole et vu le ton de sa voix, elle ne va pas accepter bien longtemps les reproches des deux côtés... Va-t-elle être du côté d'une personne en particulier ou les deux auront le droit à leur lot de reproches ? L'Homme de Sable décide de ne pas intervenir, sachant parfaitement que le caractère de feu de Bloodyne prendra de toute façon le dessus et qu'il ne pourra pas en placer une.

- Il va falloir que t'arrête à un moment donné de lui remettre tout le temps la faute dessus alors que pour une fois, il a fait ça de manière suffisamment convenable pour qu'on ne lui jette pas la première pierre. Il aurait très bien pu tenir sa langue et ne rien me dire. Les Elementis n'auraient jamais été au courant. Mais, cette fois, il a joué franc-jeu, honnête et tu as même eu la bague pour que tu puisses l'examiner, tu pourrais au moins te montrer un peu plus clément vis-à-vis de ça. Je ne te demande pas de le pardonner pour le passé, ni même l'excuser pour quoi que ce soit, mais il est comme tout le monde, il a le droit dans sa vie d'avoir au moins une chance de ce racheter.

Que lui reproche-t-on d'ailleurs ? Ah oui. D'avoir fait partie d'un groupe qui souhaitait la paix entre les Familles et qui avait réussi, entre autre, à faire travailler certains membres des Familles opposées ensemble. C'est vrai que c'est affreusement criminel. Il a peut-être donné des informations et intervenait durant les combats entre les Familles mais peut-être a-t-il sauvé des vies et que les bilans auraient été plus lourds sans lui. Traître oui, pour la bonne cause. Mais personne ne le verra de cette manière ; Sûrement les personnes regrettent-elle la Confrérie plutôt que l'Ordre. Ce ne sont plus les mêmes objectifs désormais.

- Qu’est-ce qui te faut de plus ? Je suis désolée d’accord, sincèrement désolée d’avoir dû te mentir et crois-moi, je n’ai pris aucun plaisir à faire ça. Mais ce n’est pas comme si tu m’avais laissé le choix ! Tu le détestes tellement que son simplement nom suffit à te mettre en colère. Alors qu’est-ce qui se serait passé si je te l’avais dit ce jour-là, hein ? Tu m’aurais engueulé, tu n’aurais même pas cherché à comprendre quoi que ce soit et t’aurais trouvé un moyen de lui faire payer cet affront. Parce que du moment que tu peux voir sa tête au bout d’un piqué, c’est tout ce qui compte ! Tu trouves que c’est ça faute si personne ne veut l’aider ? Mais si tu avais l’audace de montrer l’exemple aux autres, il y aurait beaucoup plus de personnes qui seraient aptes à vouloir l’accepter. Et il n’aurait pas de quoi se sentir rejeter. Si cela avait été le cas dès le début, ses erreurs du passé n’auraient pas été faites et on n'en serait pas là. Mais ça toi, tu t’en fous, puisque tu es le Roi, tout le monde est dans l’obligation de te donner un minimum de respect. Tout le monde voit toujours le mal en lui alors que, merde quoi ! S’il était vraiment si horrible, il n’aurait jamais pris la peine de fonder une famille, d’élever un enfant qui se porte comme un charme et de risquer sa vie à plusieurs reprises pour une fille comme moi, car il aurait très bien pu me laisser mourir un bon paquet de fois ! Alors, oui, c’était peut-être une erreur d’obtenir cette bague, mais en attendant, il ne s’est pas vendu au Ténébreux et il n’a pas non plus offert les Elementis sur un plateau d’argent et toutes ses actions n'ont pas toujours été mauvaises. Alors, va falloir que t’arrête, parce que dans ton cas tu n’es pas non plus un saint !

Non, ce n'est toujours pas le bon moment pour intervenir. Elle continue de s'énerver, ça monte encore et encore et ça va finir par exploser sévèrement ; Pour avoir déjà été au beau milieu de ce genre de dispute, Gaara sait parfaitement le déroulement. Cependant, pour une fois il n'est pas celui avec qui elle se dispute bien qu'il soit le centre du sujet... Il n'est peut-être pas tout blanc dans cette histoire mais ça change de ne pas se faire enguirlander et être couvert de reproches par les mots de Bloodyne qui ont tendance à blesser sans qu'elle ne s'en rende compte.

- Vous n'êtes pas capable de trouver un terrain d'entente, de vous expliquer ou simplement faire une trêve sans que les choses ne s'enveniment à chaque fois. Et même pour moi, Sil', tu ne serais pas capable de mettre ta rancœur envers lui de côté. Ce qui serait sûrement la seule chose que je pourrais te demander, alors que je ferais n'importe quoi pour toi. Mais soit, tu veux te défouler sur quelqu'un, ok, pas de problème. Défoules-toi sur moi. Après tout, il ne tenait qu'à moi à fermer ma gueule et de garder le secret. Alors, va-y, lâches-toi. Si tu veux vraiment blâmer quelqu'un autant que ce soit moi.


Évidemment, ce n'est pas le bon moment d'intervenir. C'est un conflit entre les Chester mais il ne peut pas rester là planté à attendre que l'orage passe et les voir se déchirer tous les deux simplement à cause de lui. Posant une main sur l'épaule de Bloodyne pour tenter de la calmer, il sait que dans ces moments-là, elle ne répond plus de rien et qu'il faut un miracle pour lui faire entendre raison... Mais il veut au moins lui prouver qu'il reste présent pour elle.

- Silan. Je sais que j'ai commis des erreurs envers la Famille mais depuis que Sephiroth m'a autorisé à revenir, je n'ai jamais rien fait de mal envers les Elementis. Mon conflit avec le Gouvernement ne vous concerne nullement et je me suis débrouillé seul pour pouvoir disparaître aux yeux de tous... Cette bague est mon seul moyen pour passer du temps avec Bloodyne et avec mon fils, je ne comptais pas l'utiliser contre les Elementis sinon je ne l'aurais jamais dis à ta sœur. Je ne te demande de me pardonner ou d'essayer d'être mon ami, tu ne le voudras jamais et je le comprends, mais j'aimerai au moins récupérer cet objet qui m'appartient de droit.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus dur sont les mensonges en familles | Gaara & Silan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Ouest :: Maison de Mlle Chester-