Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Ven 19 Mai - 18:33

  • Nemeroff
  • Nashoba
Un conflit au-delà des générations
J'ai toujours trouvé ça étrange quand le Conclave me demande de venir au QG, évidemment n'importe qui peut être convoqué par les hauts gradés mais il y a toujours un stress et une revue de toutes les conneries potentielles qu'on aurait pu faire et des arguments qu'on pourrait lancer pour rattraper le tir. Cependant, il se trouve qu'une connerie ne me vient en tête et comme j'ai horreur des surprises ce qu'ils vont m'annoncer ne va peut-être pas me plaire. Après, ce n'est peut-être qu'une mission secrète qu'ils vont me confier mais encore une fois, pourquoi moi ? Pas comme si je faisais beaucoup de choses pour aider la Famille.

Passant donc par les égouts pour arriver finalement dans le QG Elementis, l'absence de personne à part l'As et un proche à lui me laisse penser que c'est quelque chose qui me concerne seulement ; je fais une rapide révérence en me demandant sincèrement si c'est pour une faute que j'ai été appelé ou pour quelque chose simplement de secret. Je ne crois déceler aucune colère sur le visage des deux alors c'est sûrement la deuxième option, m'approchant donc, je garde les bras le long du corps en attendant ce qu'ils pourraient me dire.

- Tout d'abord, merci d'être venu Nashoba.

- C'est normal.

- Nous voudrions te parler de quelque chose d'important et surtout très secret... Lors d'une mission, un groupe d'Elementis a ramené un objet ayant appartenu à nos ancêtres et plus précisément à l'époque d'Eisuke. Nous pensons même qu'il lui aurait appartenu... Puisque tu es son descendant, nous nous demandions si tu ne serais pas au courant de certaines choses à ce propos.

Il y a tellement d'objet ont appartenu à mon ancêtre que je ne suis pas vraiment certain d'être le mieux placé pour les identifier. Dans le château du Ténébreux, il y a aussi beaucoup de choses qui appartenaient aux deux frères alors en fonction de ce que c'est, je ne vois pas pourquoi cela provoquerait un si grand chamboulement. Ils me montrent donc un objet violet sur la table dont je décide de m'en approcher et bizarrement, j'ai l'impression que la lumière s'intensifie lorsque je me rapproche de plus en plus.

- Qu'est-ce que c'est ?


- C'est que nous aimerions savoir justement... Il ne rayonnait pas tout à l'heure et j'ai l'impression qu'il réagit en ta présence.

- Je suis désolé mais je n'ai jamais entendu parlé d'un cristal violet, peut-être que ça doit avoir un rapport avec Eisuke si comme vous dîtes il réagit en ma présence mais je ne pourrais pas vous dire si c'était réellement à lui et à quoi ça pouvait lui servir.

- Oh... Eh bien dommage, nous continuerons nos recherches.

Peut-être que ça m'apprendra à ne pas suivre les cours d'histoire de mon père. Curieux quand même, je le prends entre les mains pour pouvoir l'observer de plus près mais dès que mes deux mains se posèrent dessus, je ressentais quelque chose de bizarre... Une sensation étrange. Le cristal m'échappant des mains pour s'éclater au sol, je me sens disparaître pour finalement me sentir tomber atterrir dans les arbres limitant ainsi la chute brutale sur un possible rocher ; les branches et les feuilles foutant mon visage, je m'arrête au moment où une plus grosse branche m'empêche d'aller plus bas, me coupant ainsi le souffle pour quelques secondes.

Nierf, c'était quoi ça ? Toussotant deux/trois fois, je relève la tête me permettant d'observer que je suis dans la forêt... Est-ce que je suis en train de rêver ou ce truc m'a sérieusement téléporté ? Arrivant à descendre de l'arbre, je vois quelques éraflures sur mon bras mais rien de bien grave, je ferais mieux de retourner au QG pour leur expliquer ce qu'il vient de se passer. Traversant donc rapidement la forêt, j'arrive en ville mais tout me paraît étrange... Que ce soit dans la tenue vestimentaire des gens que les boutiques ; est-ce que la ville avait prévu une journée costumée ?

J'avance donc dans les rues tout en étant dévisagé par tous, sans arriver à comprendre ce qu'ils disent... Tout cela reste bien étrange et je ne reconnais rien du tout. Je me suis téléporté dans une autre ville ou quoi ? Passant dans le Quartier Naeviar pour tenter de rejoindre le QG par l'école, je ne vois même plus le bowling/billard ni même le casino de Monsieur Desgoffe und Taxis. Mais qu'est-ce qu'il se passe ?! Je m'approche d'une personne pour lui demander mon chemin et ce qu'il se passe mais il me parle dans un langage que je n'arrive pas à déchiffrer. Quoi que, j'ai l'impression de reconnaître quelques mots mais cela ressemble à de l'ancien Quederlien.

Voyant que je n'arrive pas à comprendre ce qu'il me dit, il tourne les talons sûrement pour me laisser me débrouiller dans ma merde... Je décide donc de marcher encore un peu pour tenter de trouver un kiosque à journaux en cherchant la date d'aujourd'hui. Le 19 Mai 1456. C'est une mauvaise blague j'espère ? Posant le journal et errant dans les rues, je me demande ce qui a bien se passer pour que j'arrive finalement dans le passé, mais est-ce que je le suis vraiment ? Tout porte à le croire. Franchement, ça relève de l'impossible !



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Ven 19 Mai - 19:40

Cela faisait maintenant bien deux semaines que je n’avais pas croisé mon cher grand frère. Chose étrange comme il venant régulièrement au Lux pour me filer un coup de main ou voir si je n’étais pas mort de fatigue. Au départ cela ne m’inquiétait pas vraiment, il devait être fatigué c’est ce que je me disais pourtant plus les jours défilaient, plus mon avis changeait. A tel point que j’ai même été jusqu’à retourner chez mes parents pour voir ma mère, demander si elle avait des nouvelles et elle me révéla quelle était au même point que moi aucune nouvelle depuis deux semaines. Mon père lui en avait rien à faire, cette déclaration m’avait un peu froissé et je m’étais maîtrisé pour ne pas lui redonner un coup sur la tête en avoir de nouveau la paix pendant quelques mois, une bonne solution mais pas sûr que ma mère l’accepte aussi facilement cette fois.

Le lendemain j’ai poursuivi mes recherches en allant voir ses meilleurs amis, mais je n’ai pas eu le temps de leur poser de question qu’il me demandait si Nashoba allait bien car ça faisait un moment qu’ils ne l’avaient pas vu, j’en conclu donc que ce dernier n’était pas avec eux … Je pourrais allez voir Lyana qui est la personne la plus propre à l’avoir vu dernièrement, mais si je me retrouve face à elle, je me vois mal lui dire que Nash a disparu, vu comment elle était inquiète à l’hôpital … Je préfère éviter cela pour le moment.

Ce n’est que quelques jours après que je vais apprendre par ma mère que Nash a disparu à la suite d’une mission, en effet il semble qu’on est trouvé un objet que seul les Dreiden peuvent utiliser, un vestige du passé qui ne réagit qu’au sang d’Eisuke. On était venu chercher mon père pour aller chercher Nashoba ou qu’il soit mais ce dernier à refuser en déclarant qu’il n’avait pas de fils. Serrant un peu les dents, il me faudra attendre que ma mère parte pour que ma colère s’exprime venant arracher une partie du mur fraichement repeint avec mon ombre, quelle raclure cet homme. Mais je n’avais pas le temps de retourner me battre contre lui, mon frère avait peut-être besoin d’aide.

Ma mère était claire dans ce que le conclave avait besoin, le sang d’Eisuke, le sang d’un Dreiden. Je sais qu’elle ne m’a pas dit ça pour que j’y aille au contraire même, mais si personne ne se bouge le cul pour sauver mon frère, je le ferais moi-même. Préparant mon sac, ainsi que mes armes. Me dirigeant alors vers l’étage, je me permets de prendre la nouvelle tenue que Lenka m’avait fait, elle était censée me cacher le visage et me protéger des lames plus efficacement, je trouvai la couleur un peu gênante mais on va dire que je n’ai pas le choix, l’enfilant intégralement, je me dirige vers le QG de notre chère famille. Mon arrivé fut accueilli par de la surprise, faut dire que je ne me dirige pas souvent au QG quand je ne suis pas convoqué, au vu de ma tenue et des armes, il ne leur faut pas longtemps pour comprendre pourquoi je m’étais remmené ici, j’étais venu récupéré mon frère.

On m’emmena vers un tas de poussière violette et je reste dubitatif, de ce qu’on me dit, c’est ce truc qui a fait disparaître mon frère, mais il était dans une forme de cristal ? Je penche un peu la tête du mal à le croire ça. Approchant ma main pour prendre un peu de la poussière violette, le sable semble soudainement s’assembler pour reformer un cristal plutôt magnifique qui émet une lumière assez forte et je me sens comme aspirer dedans avant de me retrouver à chuter dans les airs, paniquant un peu je regarde en-dessous et remarque que je m’approche d’un lac, mon premier réflex et d’enrouler ma tête dans mes bras et tomber dans le lac me faisant mal au passage. Je reste quelques secondes inertes suite au choc avec l’eau, c’est le manque d’air qui me fait revenir à moi et remontrer à la surface en attrapant fermement le rebord toussant ….

– Putain de merde … C’est quoi ce bordel … ?

Sortant de l’eau je soupire longuement en regardant les alentours, l’endroit semblait familier mais … Totalement différent je ne pourrais pas l’expliquer comme ça mais ça me fait drôle. Mais au moins je sais que je ne suis pas loin de Quederla … Je vais retourner au QG et voir ce qui s’est passé exactement. Je me dirige donc vers la ville en arrivant aux abords … Je remarque immédiatement qu’une chose ne va pas, ce n’est pas la ville que je connais, le centre commercial qui est le bâtiment le plus grand n’est pas là … Et même les maisons sont étranges, elles ne sont pas dans les matériaux habituels …

– Mais ou est-ce que je suis putain …

Mettant ma capuche doucement, j’avance dans la ville en regardant autour de moi ce qui se passait et ce qui m’interpelle le plus, ce sont les vêtements qui sont assez particulier à vrai dire … Mais ou est-ce que je suis tombé bordel…

Tenue de Neme:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Sam 20 Mai - 19:45

  • Nemeroff
  • Nashoba
Un conflit au-delà des générations
Les mauvais rêves, tout le monde en fait. L'impression de tomber, être perdu, seul ou ne plus pouvoir avancer... Tout ça, je l'ai ressenti en l'espace de quelques secondes quand le journal m'a annoncé qu'on était en 1456 malheureusement je ne me suis jamais réveillé ; alors peut-être que c'est un très long rêve allant jusqu'au coma à ce niveau-là mais tout laisse croire que c'est réel et que rien ne pourrait me faire revenir en arrière. Ma première nuit dehors n'a pas été de tout repos et je me suis dis que je devais me débrouiller autrement pour ne pas terminer comme un glaçon et pouvoir vivre normalement.

J'ai forcément été dans le premier hôtel miteux du coin qui m'a refusé puisque je n'avais pas de monnaie sur moi et c'est avec une certaines surprise que je suis tombé sur un vieil homme qui me propose de rester chez lui si je n'avais nul part où aller... J'ai hésité quelques secondes avant d'accepter. Il est très gentil et il ne me demande pas de payer le loyer en contre partie, seulement de l'aider pour les tâches qui demandent un effort ; puisqu'il approche des 80 ans, il a quelques difficultés à faire ce qu'il voulait et puisqu'il refusait d'aller à l'hôpital il devait se débrouiller autrement.

J'ai évité de lui raconter mon histoire et me suis comporté comme un vrai touriste en demandant l'histoire de cette ville et tout le bordel et tout cela en anglais pour que l'on puisse se comprendre même si j'arrivais bien sûr à distinguer quelques mots de l'ancien langage. J'ai donc appris que c'était un Elementis et j'ai décidé de ne pas lui parler de mon pouvoir, faisant l'étonné dès qu'il me parlait de magie, de guerre et autre... J'ai même appris que je ressemblais à une personne connue en ville du nom d'Eisuke. Woah, j'ai hâte de pouvoir rencontrer mon ancêtre en vrai dis donc !

Je n'ai pas perdu espoir de rentrer à la maison, au contraire j'ai profité de mon séjour ici pour me spécialisé dans la langue ancienne ; puisque j'avais quelques bases dans la conjugaison et autres, il me manquait surtout du vocabulaire que j'ai acquis en parlant avec le vieux monsieur qui m'héberge. C'est plus facile désormais pour comprendre la langue et me permets d'avoir des conversations avec les autres habitants histoire d'en apprendre plus même si en vérité, j'évite de trop sortir de peur de tomber sur Eisuke ou pire... Daichi. Sachant que leur relation est tendue, je ne voudrais pas me prendre un coup de poing alors que je ne suis pas le concerné.

- Nashoba ! Pourrais-tu aller chercher de quoi manger pour ce soir ?

- Oui j'y vais.

Il m'a acheté des vêtements pour que je puisse passer inaperçu parmi les habitants tout en n'oubliant pas de me prendre une cape avec la capuche pour éviter toutes confusions, apparemment mon visage pourrait m'attirer quelques problèmes. Gentillesse ou parce qu'il veut à tout prix ne pas perdre la personne qui va faire les courses ? Je ne sais pas et en vrai je m'en fiche. Je trace dans les rues pour éviter de discuter avec quelqu'un même si je ne connais actuellement personne et arrive sur la place du marché pour regarder parmi les produits proposés.

Mais il faut dire qu'un coup de vent ça peut tout changer dans la vie. Une bourrasque assez forte retirant ma capuche, mon visage peut ainsi être observé par tous, certains ne l'ont même pas remarqué mais la vendeuse s'est stoppée avant de bégayer quelques noms de produits, j'ai préféré m'éloigner du stand mais ça, c'était sans compter sur un groupe de gars qui venaient m'aborder, le chef ayant posé la main sur mon épaule pour me forcer à me retourner. Me demandant donc si j'étais bien Eisuke, j'ai bien tenté de secouer négativement la tête mais ça ne les a pas suffisamment convaincu pour qu'ils me foutent la paix.

N'appréciant pas d'être pris pour un idiot, il relève le poing près à m'en coller une tandis qu'il invoque des milliers d'insecte autour de moi ; arrivant à esquiver le coup dans un premier temps, j'utilise mon élément pour créer une onde tout autour de moi faisant tomber les insectes au sol ainsi que les personnes à mes côtés. Je me mets donc à courir pour leur échapper mais je les entends aussitôt se lancer à ma poursuite, poussant les personnes se trouvant sur mon passage. Je bouscule sévèrement une personne, cachée sous une tenue rouge et noire ne laissant pas de quoi observer le visage.

- Excusez-moi ! Dis-je en me retournant rapidement vers l'homme avant de reprendre ma course dans les ruelles.

Je ne reconnais rien autour de moi alors il est compliqué de pouvoir fuir contre des gens qui connaissent parfaitement bien la ville, c'est ainsi que j'ai me suis fais piéger comme un idiot dans une ruelle où aucune poubelle n'était à ma disposition pour tenter de grimper sur les toits des maisons. Me retournant pour faire face aux groupes d'hommes et à la meute de loups qui s'approchent de moi, je me prépare à utiliser mon élément pour tenter de survivre.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Sam 20 Mai - 21:06

Cela faisait maintenant quelques jours que j’étais dans cette fichue ville, il semblait que c’était bien Quederla, mais à une époque totalement différente, je crois que je suis tombé dans les années 1465 d’après le journal local, mais ça me paraît impossible, je n’ai jamais entendu parler d’un retour dans le passé, même les élémentis du temps n’en sont pas capable. Pourtant tout indique que c’est la réalité, le décor, les paysages, la technologie et la langue tous est bien ancien. Mais la question que je me pose donc, est, est-ce que mon frère est ici ? Si j’ai atterri dans une date au hasard, mon frère avait pu aussi terminer dans un autre passé ou même dans notre futur. Pourtant, j’ai la sensation de savoir qu’il se trouve ici, l’instinct, c’est mon frère et je l’aime de tout mon cœur et c’est peut-être pour ça que comme Haizea je sais quand il y a un souci ou s’il est là. Cependant, il m’est très difficile de le rechercher du fait que je sois sourd et que lire l’ancien Quederlien sur les lèvres est une tâche trop compliquée, je parle l’ancien presque aussi bien que mon père à force d’avoir faire fait des recherches pour le journal d’Eisuke mais on ne me l’a pratiquement jamais parlé à moi, donc impossible de mémoriser le mouvement des lèvres, ce qui me coupe toute communication avec les habitants, ajoutant cela qu’il semble que les étrangers soient vraiment mal accueillie ici.

Les quelques nuits passées ici ont été dur, ne pouvant pas parler avec les autres et étant vraiment mauvais en anglais, j’ai dû me contenter des rues, heureusement que la tenue de Lenka tient vraiment chaud quand même, car j’aurai pu mourir au deuxième soir, je pense qu’on est tombé dans un hiver vraiment violent, le début de la tempête de neige de la veille me l’a bien indiqué, mais la neige ne semble pas avoir tenu heureusement pour moi. Aujourd’hui, je continuai la recherche de mon frère en ayant comme idée qu’il soit dans cette ville et qu’il est atterri au même endroit que moi. Même si j’étais gelé et un peu fatigué, je devais le retrouver, j’espère qu’il ne lui ai rien arrivé de grave, j’aurais bien voulu aller à l’hôpital voir s’il n’avait pas un jeune homme qui leur paraissait étrange, mais communication impossible donc on fait les rues en espérant le retrouver sous un carton vivant.

Cela faisait quelques heures que je tournais déjà dans la ville, affamé, je m’étais permis de voler quelques aliments sur le marché, je n’étais pas forcément fière de mon geste mais n’ayant pas d’argent et paraissant étranger pour eux, je pouvais me gratter pour la charité, c’est en mangeant un fruit étrange qui avait le goût de la pomme que je me fais percuter par une personne en grognant un peu en posant mon regardant, mais cette dernière était déjà en train de fuir, cependant je me redresse ouvrant grand les yeux, j’avais déjà vu cette tignasse de cheveux et cette odeur … Il me faut quelques minutes pour comprendre que c’est mon frère quand je vois un groupe de personne lui courir après, je laisse tomber mon fruit et me mets à la poursuite, mais il y avait trop de monde sur le marché et je décide de changer ma façon de faire, me dirigeant vers un mur, j’utilise une gouttière pour monter sur les toits et suivre les agresseurs de la personne que je pensai être mon frère, courant alors sur les toits, sautant de toit en toit, je me retrouve en haut et me baisse quand je découvre mon frère qui semblait allez bien dans une impasse avec un groupe de personne qui voulait lui casser la gueule d’après leur dire. Une meute de loup apparaît ce qui me fait comprendre qu’on a à faire avec des Domae, pourtant de souvenir les familles n’avaient été créer que dans les années 1480, alors les pouvoirs avaient été transmis avant la création des familles, c’est la chose la plus logique. Alors que je les loups commencent à montrer des signes d’agressivités, je prends mon sac pour sortir mon arbalète que je déplie et un couteau que je tiens dans ma bouche à travers les bandages, ainsi que sorte de boîte avec les aiguilles de mon frère, ne perdant pas de temps et en jetant mon sac derrière mon frère je saute du toit. Dans les airs je prépare mon atterrissage en faisant une petite roulade une fois au sol pour amortir le choc, et ne perds de temps pour prendre l’arbalète et coller un carreau dans la tête d’un loup ainsi que de sauter venir juste blesser d’une coupure à l’œil le loup qui me saute dessus :

– Tiens attrape ça

Je jette la boîte en arrière direction de mon frère, étant occupé à surveiller la réaction de loups je ne sais pas s’il a compris que c’était à lui que je m’adresse mais bon, il comprendra bien à un moment. Me redressant alors couteau à la main et arbalète dans l’autre que je viens caler dans mon épaule, je vois que celui qui semblait être le chef s’énervait et même si je ne comprenais pas, il était pas compliqué de deviner que c’était de belles insultes pour moi.

– Ferme là je comprends rien à ta langue.

Je tourne mon visage doucement en direction de Nash et lui demande :

– On fait quoi ? On fuit ou on les attaques ?

Pas le temps de faire les retrouvailles, je ne sais même pas s’il a compris que c’était moi, mais on a pas le temps d’être heureux de tous cela, je suis déjà assez surpris de voir un homme contrôler autant de loup. Grand-père m’en avait parlé un jour, la magie du passé était bien plus puissant que la nôtre à un point que certains pouvoirs à lui tout seul aurait pu écraser des nations entières.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Lun 22 Mai - 18:23

  • Nemeroff
  • Nashoba
Un conflit au-delà des générations
Prêt à utiliser mon élément au meilleur moment, j'attends que les loups s'approchent de moi afin de pouvoir faire encore plus de dégâts ; à la vie à la mort ici... Alors que je m'apprête à lancer mon élément, je me stoppe lorsque je remarque une personne s'interposant entre moi et les animaux ; ma bonne étoile aurait répondu à mes prières ? Aucun doute du côté de mon sauveur lorsque je le vois planter un carreau dans l’œil de l'animal.

- Tiens attrape ça.

- Neme ?

Voyant un objet voler en ma direction, j'attrape et remarque qu'il s'agit d'une boîte dans laquelle se trouve mes armes ; aucun doute, il s'agit bien de mon frère. Et je ne saurais comment le remercier d'avoir pensé à prendre mes armes. Prenant mes aiguilles et mes fils en main, je ne fais pas encore attention à ce que fait Nemeroff pour me préparer à ce combat et pouvoir être suffisamment prêt. Il avait l'air de s'en sortir pour l'instant mais ce n'était pas comme si on avait une vraie chance de pouvoir s'en sortir sans blessures voire pire.

- On fait quoi ? On fuit ou on les attaques ?

M'emparant de mes clochettes que je lance en direction du groupe, j'attends qu'elle vienne se planter au sol pour faire une violente onde de son provenant de derrière eux et lâche un "on fuit" à mon frère avant de me mettre à courir, contourner tout le monde et fuir dans les Quartiers. Lui indiquant de me suivre, nous courrons jusqu'à la maison de la personne qui m'héberge et entrons en trombe dans la demeure sans avoir pris le temps de nous annoncer. La porte claquée derrière moi, je peux me permettre de reprendre mon souffle tranquillement tandis que le propriétaire débarque pour voir ce qu'il se passe.

- Nashoba c'est toi ? Bon dieu mais qu'est-ce qu'il se passe ici ? Où sont les courses ? Et lui c'est qui ? Oh toi t'es attiré des ennuis !

Puisqu'il parle assez vite et en ancien langage, je doute que Nemeroff ait réellement réussi à comprendre ce qu'il vient de dire ou du moins les quelques mots qu'il connait.

- Je vous présente mon frère, Nemeroff, répondis-je dans l'ancienne langue. Et oui, nous avons eu quelques petits problèmes mais nous avons réussi à fuir.

- Ah. Donc pas de courses ?

- J'irais les faire tout à l'heure, quand ils m'auront un peu oublié.

- Très bien... Ton ami peut rester ici mais il devra participer aux tâches ménagères ! Ah et dis-lui d'aller prendre une douche, je suis vieux mais je continue de sentir les odeurs !

Je n'ose pas lui dire qu'en vérité l'odeur vient des égouts qui remontent depuis quelques jours et puis je n'aurais même pas eu le temps de toute façon puisqu'il tourne les talons aussitôt pour repartir dans la cuisine et tenter de cuisiner les restes pour ce soir. Regardant mon frère, j'ai encore du mal à croire qu'il est vraiment là, comment a-t-il fait pour me rejoindre ? Et depuis combien de temps est-ce qu'il est ?

- Tu es bien là... Je n'arrive pas à y croire ! Co... Comment tu es venu jusqu'ici ? Ça fait longtemps que tu es là ? Tu es venu avec le cristal toi aussi ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Lun 22 Mai - 19:04

*Restant accroupi les armes en main je me prépare à riposter à la moindre attaque, regardant avec un regard noir ses hommes qui osaient s’en prendre à mon frère. Malheureusement il ne semblait pas le voir avec la capuche et les bandages. Serrant le manche de couteau, si je dois les égorger un par un je le ferais sans aucune hésitation, ça sera eux ou nous. Je viens doucement bloquer un comme qui s’approche avec une barre pour nous attaquer et le repousse à grand coup de pied loin de nous. Je m’apprête à leur rentrer dedans mais je vois des fils passer sur le côté et se planter. Alors que je regarde mon frère partir je ne comprends pas de suite, mais je pense qu’il veut qu’on fuit, je le suis donc en rattrapant mon sac au passage. Je ne cherche pas plus que ça à me battre avec ses agresseurs et me contente de le suivre en le regardant, essayant de ne pas le perdre du regard car sinon je vais encore me paumer. Il me semble que cette ville a beaucoup changé en 6 siècles … Pas vraiment étonnant dans le fond, mais ça fait tout de même bizarre.

Arrivant devant ce qui semblait être une maison mon frère rentre dedans sans hésiter, je reste silencieux et laisse mon frère claquer la porte, je reste silencieux et le regarde. Me retournant je vois une personne venir et instinctivement je laisse tomber un couteau de ma manche à ma main, prêt à le lancer mais je me contrôle, alors que Nash parle avec cette veille personne, comme pour les personnes que j’ai vu dans la rue, je ne comprends rien à ce qu’ils disent, impossible de lire sur leur lèvre. Je reste silencieux visage encore ouvert. L’homme semble partir dans une autre pièce et je soupire décontractant ma main et tourne la tête vers mon frère. Ce dernier semblait surpris de ma présence ici et je peux le comprendre je suis moi-même surpris d’être ici, venant baisser la capuche et avec ma main libre baisser les bandages de mon visage pour le mettre à découvert :

– Trois ou quatre jours je dirais tout au plus pour ma présence, et oui je suis venu grâce au cristal aussi

Je pose mon sac contre le mur et range mes couteaux ainsi que mon arbalète en la repliant. Je reste silencieux un moment en y repensant, cette histoire était quand même vraiment folle à croire. Je soupire un peu et me relève en regardant mon frère dans les yeux :

–Il semble que seul le sang d’Eisuke active le cristal, ça devait être père au départ mais il a refusé.

Je fronce un peu le regard en repensant aux mots qu’il avait déclarés, je détourne mon regard pour regarder à travers la fenêtre le temps de retrouver mon calme … Il me dégoutait, je le haïssais vraiment cet enfoiré, toujours à ouvrir sa gueule mais il n’assume jamais rien. Mettant mes mains dans mes poches je regarde de nouveau Nashoba :

–Du coup, je me suis proposé pour te sauver, il ne voulait pas comme il ne savait pas trop ce qui m’attendait derrière mais j’ai pas attendu leur autorisation. Même si je pense que maman ne doit pas être vraiment contente ainsi que le conclave, mais je les emmerde en fait.

Je soupire doucement venant poser ma main sur l’arrière de mon crâne et frotter ce dernier … Cette situation semblait irréaliste, je pensai être dans un rêve en réalité, mais non bien loin de là, la faim, le froid sont bien présente et ce n’est pas dans mon imagination :

–C’est vraiment impensable ce qui nous arrive quand même, je n’ai jamais entendu parler de retour dans le temps ou autre … Tu penses que c’est une illusion ou autre ?

Je sors mes mains pour croiser les bras tout en regardant Nashoba :

–Et désolé je me suis encore introduit chez toi pour prendre ça, j’ai pas eu la place de prendre des vêtements de rechange, j’ai mes armes à moi dans mon sac.

Enfin il ne va pas se plaindre je pense.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Lun 22 Mai - 20:34

  • Nemeroff
  • Nashoba
Un conflit au-delà des générations
- Tu es bien là... Je n'arrive pas à y croire ! Co... Comment tu es venu jusqu'ici ? Ça fait longtemps que tu es là ? Tu es venu avec le cristal toi aussi ?

- Trois ou quatre jours je dirais tout au plus pour ma présence, et oui je suis venu grâce au cristal aussi.

Plusieurs jours que mon frère est présent en ville et je ne le savais même pas ! Bon au moins il est en bonne santé et en vie et dans la Quederla de cette époque c'est vraiment un exploit. Le laissant poser son sac contre le mur, je vais me poser sur la chaise cinq minutes pour me remettre de mes émotions, ça fait tellement longtemps que je n'avais pas vu un membre de ma famille que je me disais que je n'allais jamais les revoir alors mon frère ici, ça me rassure.

- Il semble que seul le sang d’Eisuke active le cristal, ça devait être père au départ mais il a refusé.

- Et ça t'étonnes ?


On en va pas se mentir, mon père est le genre de personne à gueuler fort mais face au problème, il a tendance à partir la queue entre les jambes. Il a déjà fait des missions dangereuses certes mais se jeter droit dans l'inconnu ne lui ressemble pas du tout alors même pour sauver son fils, je me doutais bien que ça n'allait pas être lui qui allait se jeter tête la première. Pourtant, même si moi je le prends à la légère en me disant que c'est une habitude je remarque bien que cela contrarie beaucoup Nemeroff qui le prend beaucoup plus mal que moi... Franchement, qui devrait se sentir le plus trahi entre nous ?

- Du coup, je me suis proposé pour te sauver, il ne voulait pas comme il ne savait pas trop ce qui m’attendait derrière mais j’ai pas attendu leur autorisation. Même si je pense que maman ne doit pas être vraiment contente ainsi que le conclave, mais je les emmerde en fait.

- Tu dis ça sous le coup de la colère. Tu sais bien que Maman s'inquiète pour nous, elle ne voulait pas perdre deux fils et pour le Conclave c'est normal... L'inconnu fait peur, j'ai disparu d'un seul coup sous leurs yeux sans la moindre explication rationnelle.

Je n'imagine même pas l'inquiétude que j'ai dû provoquer en disparaissant sans la moindre explication sous leurs yeux... Pouf en brisant le cristal et en étant introuvable.

- C’est vraiment impensable ce qui nous arrive quand même, je n’ai jamais entendu parler de retour dans le temps ou autre … Tu penses que c’est une illusion ou autre ?

- Je doute qu'une illusion puisse s'étendre sur toute la ville... Je pense qu'on est vraiment dans le passé et maintenant faut trouver le moyen de rentrer.

Nous avons quelques différents avec illusions alors forcément la question posée est normale mais j'ai bien évidemment pensé à la même chose la première fois et tout est réelle. D'accord, la dernière fois dans le manoir, tout semblait réel aussi mais pas autant que maintenant ; comment une illusion pourrait s'étendre sur toute la ville ? Je n'y crois pas. Nous sommes tout simplement revenu dans le passé sans la moindre explication à part que ce cristal est la clé.

- Et désolé je me suis encore introduit chez toi pour prendre ça, j’ai pas eu la place de prendre des vêtements de rechange, j’ai mes armes à moi dans mon sac.

- T'en fais pas, j'aurais sûrement fais la même chose si mon frère avait disparu d'un seul coup. On trouvera bien des vêtements ici de toute façon, le mieux c'est de se fondre dans la masse et d'éviter de se faire remarquer.

Même si c'est assez compliqué. Au moins, les vêtements d'une autre époque n'inquiète plus et ce n'est qu'une question de temps pour que Nemeroff apprenne à parler l'ancien langage ; certes je suis là depuis plus longtemps donc j'ai la possibilité de mieux le comprendre mais il a aussi des bases alors il va falloir bosser dur pour se faire comprendre et enquêter sur notre retour.

- Tu sais, je n'ai qu'une envie c'est rentrer à la maison. C'est peut-être cool d'être ici en se disant qu'on va rencontrer nos ancêtres, l'origine de cette guerre et tout le bordel mais ce n'est pas notre époque... Alors on ferait mieux de se renseigner sur ce cristal, qui sait peut-être que Eisuke l'avait déjà à cette époque et on pourra faire le chemin inverse une fois qu'on l'aura.

C'est ce qui semble le plus logique à vrai dire.

- J'espère que tu te souviens des cours de langue de papa parce qu'ils ne parlent que ça ici, je t'aiderais à les comprendre... Tu verras, avec les bases ça sera hyper facile. Ce n'est qu'une vocabulaire qui manque.

Je pense que ça pourrait se faire rapidement pour mon frère aussi et puis si besoin je ferais le traducteur. Il y a encore des mots que je confonds ou que je ne comprends pas mais ça viendra avec le temps... Enfin en espérant que je ne reste pas trop longtemps ici.

- Comment vont Lyana et Maman ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Lun 22 Mai - 21:47

Je continue de regarder mon frère en pensant à mon père et son action de fuir devant ça. C’est le premier à avoir des idées dangereuses mais devant la première difficulté il préfère fuir. Ma haine ne cesse de croitre pour lui de jour en jour, je pensai que ça aurait changé après le temps depuis que je lui avais éclaté la gueule, mais monsieur préfère penser qu’à lui, je continue à dire que notre mère est un peu maso pour rester avec un homme comme ça … Je serre un peu les dents et soupire un peu reportant mon regard sur mon frère qui me pardonne d’avoir encore entrer chez lui. Je suis un peu soulagé mais bon, comme je me le disais il ne pouvait pas se plaindre, monsieur a disparu, je viens le chercher donc je lui remmène des affaires, rien de bien méchant c’était pas comme si j’étais venu chez lui pour lui voler quelque chose ou le frapper.

Je redresse mon regard quand il me parle de nos ancêtres, en réalité, je n’ai plus vraiment envie de le croiser. Je dois bien avouer que cette chose dans mon ombre me terrifie encore un peu, plus le gain de puissance incroyable et d’instabilité, j’avais l’impression d’avoir encore peur d’Eisuke même si ce n’était qu’une ombre dans la mienne, mais il avait raison sur le fait qu’on devrait trouver ce cristal et rentrer j’ai pas envie de finir ma vie ici, loin de ma famille, mes amis et ma copine. La logique était donc qu’Eisuke avait le cristal sur lui si ce dernier réagissant au sang de ce dernier dans notre monde.

Sa logique tenait la route, sauf sur un point, on ne sait pas si le cristal nous renverra dans notre époque et pas à une autre. Mais on avait que cette solution pour le moment. Donc on va devoir trouver ça et assez vite, notre place n’est pas ici et qui sait … peut être que nos actions auraient un impact dans le futur, ça me semble bizarre mais on ne peut pas ignorer ce détail, on doit vite rentrer avant de faire une boulette.

Ouai faut faire vite, on ne sait pas si c’est seulement une vision du passé ou si on est dans le passé et que nos actions ont un impact dans notre futur

C’était un élément à prendre en compte, je n’ai pas envie de tuer quelqu’un qui ferait disparaître maman, Haizea ou autre. Mais ça va être dur de gérer ça. Soupirant encore une fois mon frère me demande si je me souviens des cours de père sur l’ancien Quederla, j’hoche doucement la tête en fixant ce dernier :

J’ai passé mes 3 dernières années à déchiffrer le livre d’Eisuke je pense que mon niveau est même au-dessus de père maintenant, même si j’arrive toujours pas à le lire sur les lèvres, on ne me l’a jamais parlé c’est difficile de mémoriser la mimétique des lèvres sans la voir.

Ouai du coup je ne peux pas lire sur les lèvres comme je peux le faire pour notre langue à nous. Mais je n’en ai pas besoin je suis pas ici pour faire des amis, je suis là pour sauver mon frère et rentrer de préférence … vivant ? Nash me demande alors comment vont maman et Lyly :

Inquiète pour maman elle était en larme, pour ça que je suis venu sans autorisation, Lyana je ne lui ai pas dit je lui ai dit que tu étais occupé au Lux mais elle ne m’a pas cru, donc inquiète je suppose

Je continue de le fixer en silence, je ne voulais pas qu’il se sente coupable mais je ne vais pas lui mentir en disant qu’elles sont heureuses. Je garde mes bras croisés.

Qu’est-ce que tu as fait pour te faire poursuivre par ce groupe ?

Je continue de le regarder en silence, mon frère n’est pas du genre à causer des problèmes aux autres, ça c’est mon rôle dont il y  a quelque chose qui fait qu’on a du l’agresser.

Ils ne t’ont pas blessé au moins ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Lun 22 Mai - 22:38

  • Nemeroff
  • Nashoba
Un conflit au-delà des générations
- Ouai faut faire vite, on ne sait pas si c’est seulement une vision du passé ou si on est dans le passé et que nos actions ont un impact dans notre futur.

- Ne faisons rien d'important dans ce passé alors.

Il a bien raison, si nos choix ont des répercussions trop important sur le futur, je ne tiens pas à être la cause d'une guerre encore plus ravageuse que celle qu'on a actuellement. Le mieux serait de se faire tout petit, de ne pas trop parler aux autres du moins proche d'Eisuke et Daichi et ceux-là, ne pas les rencontrer non plus ! Le mieux serait clairement de ne pas se mêler des combats, de la guerre et tout ça. Si j'en crois ce que me raconte la personne qui m'héberge, il y a des tensions entre les jumeaux, quelques personnes ayant réussis à maîtriser leur magie ceux étant le plus proche d'eux mais il n'y a pas encore les Familles.

J'arrive rapidement à me situer dans l'époque avec ce qu'il m'a dit et ça pourrait être l'occasion ou jamais d'empêcher la création des Familles, le malheur que ça pourrait engendrer et le reste mais ce serait faire un trop grand changement pour le futur ; c'est dur à dire mais il faut simplement que nous restions observateurs. Rassuré sur son apprentissage, je dois reconnaître que ça doit être plus compliqué de pouvoir discuter avec les autres si il ne peut pas entendre. J'en viens à m'inquiéter de Maman et Lyana... Je me demande comment elles ont réagit en apprenant ma disparition.

- Inquiète pour maman elle était en larme, pour ça que je suis venu sans autorisation, Lyana je ne lui ai pas dit je lui ai dit que tu étais occupé au Lux mais elle ne m’a pas cru, donc inquiète je suppose.

Je vais avoir une scène quand je vais rentrer... Ma mère sera heureuse de me revoir mais va m'harceler de questions et sûrement insister pour que l'on reste à la maison quelques temps tandis que Lyana va très certainement ce que j'étais en train de faire. Faîtes qu'elle ne s'imagine pas que je suis ailleurs ou que j'essaye de l'éviter.

- Qu’est-ce que tu as fait pour te faire poursuivre par ce groupe ?

- Je te rappelle qu'ici, notre ancêtre est encore vivant et qu'il fait suffisamment de conneries pour s'attirer les foudres des partisans de son frère.

Pas la peine de chercher midi à quatorze heures, ils ont vu ma tête alors ils ont forcé point barre. J'hoche négativement la tête lorsqu'il me demande si ils m'ont blessés, ils m'ont au pire donné une crise d'asthme mais pas de blessures physiques donc ça devrait aller. Je me lève pour vérifier rapidement si le propriétaire est toujours concentré dans sa cuisine pour m'approcher de mon frère et poser mes mains sur son crâne avec de lui redonner l'ouïe.

- Ça sera plus facile pour discuter et comprendre tout le monde, je ne sais pas vraiment pourquoi mais j'ai l'impression que mon pouvoir est plus puissant depuis que je suis arrivé. Par contre, il ne doit pas savoir que nous avons des pouvoirs, dis-je en faisant signe en direction de la cuisine, je me suis fais passer pour un étranger afin d'expliquer la langue différente et les habits étranges... Alors si il apprend que nous avons des éléments, ça risque de le faire flipper.

Et je ne tiens pas à lui donner des informations concernant ce voyage dans le temps, ça risque de l'embrouiller, lui révéler des choses sur l'avenir et tout le bordel alors il est hors de question qu'il apprenne que nous avons des pouvoirs.

- On ferait peut-être mieux de retourner en ville pour trouver quelque chose sur ce cristal... A moins que tu veux quelque chose avant ?

Manger, boire, prendre une douche, n'importe. Je n'ai pas l'impression qu'il ait pu dormir dans une chambre d'hôtel surtout si il est venu sans argent comme moi alors maintenant qu'il est dans une maison potable, qu'il profite pour faire ce dont il a envie.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   Mar 23 Mai - 14:51

Quand mon frère me parle de connerie et foudre qu’Eisuke fait et qui met en colère son frère et ses partisans j’ai l’impression qu’il parle de moi, c’est vrai que ses derniers mois j’étais un peu dans ce cas là quand même. Mais c’est vrai que mon frère ressemble à Eisuke et qu’ici ça peut être facile à comprendre je suppose, ce qui n’est pas vraiment une bonne chose pour le coup … Pourquoi il ne ressemble pas à notre père comme tous les enfants du monde ? Quoi que je dis ça, mais je ne lui ressemble pas non plus. Pendant que j’avais cette petite réflexion, mon frère c’était rapproché de moi pour me donner de nouveau mon sens de l’ouïe. Je suis un peu surpris et un frisson me parcourt, ainsi qu’une légère appréhension suite à la dernière fois où il me la rendu … Mais cette fois tous semble allez bien et j’en suis même soulagé à vrai dire. J’entends de léger son ce qui attire un peu mon attention … Il me fait part du fait que son élément semble bien plus puissant qu’habituellement …

– Si c’est le cas, je ne préfère pas utiliser le mien pour vérifier

Je fais déjà assez de ravage avec un pouvoir qui n’a pas un an de maîtrise et que je ne suis pas censé avoir, alors si la magie ici est vraiment plus puissante je ne préfère même pas de deviner ce qui va se produire. Frottant doucement ma nuque je continue de regarder mon frère m’expliquant qu’il s’est fait passer pour un étranger auprès du vieillard et qu’il ne doit pas apprendre pour nos éléments, j’hoche doucement la tête, pas de soucis de toute je compte pas parler avec ou faire copain copain avec, pour moi ses personnes sont mortes donc bon, j’ai pas besoin d’être ami avec eux et apprendre à les connaitre. Nahsoba décide qu’il vaut mieux chercher ce cristal au plus vite si on a envie de rentrer et je suis d’accord avec lui :

 Non pas le temps de se prélasser ou se reposer, on doit vite retourner de là ou on vient, j’ai pas envie de finir embroché ici ou pire.

Venant prendre quelques couteaux que je mets dans ma veste et une épée au cas où, je laisse le reste ici pour ne pas être encombré, je regarde mon frère :

– Je pense qu’on a qu’un endroit ou chercher en priorité … le château du ténébreux. C’est là où ils vivent, le cristal doit sûrement être dans cette zone je pense.

Je me demande d’ailleurs, si on est toujours sous contrat dans ce monde ou non, peut être que la magie ne fait pas effet si loin dans le passé, on verra bien. Regardant mon frère j’hoche doucement la tête :

– Je suis prêt on y va quand tu veux.

Pas le temps de glander, on a un truc a trouver et un futur à retrouver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un conflit au-delà des générations [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Zone Libre :: Zone de RPG libre-