Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un cour particulier inattendu [F. Haizea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 257
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Ven 26 Mai - 14:09

Je souris doucement qu’Haizea me complimente sur mon style sans forme, je suis vraiment content que mes efforts payent et je ne peux m’empêcher de sourire bêtement à cela. Les mots qu’elle vient de me dire, me motive à faire encore plus d’effort et continuer dans cette direction, je suppose que c’est ça qui me permet d’avancer et passer petit à petit à autre chose que cette haine que j’avais à chaque moment il y a un mois, les compliments de celle que j’aime, mon frère, mon maître … Mes amis. Enfin bref, je me demande ce qu’Haizea apprend elle et je ne me retiens pas de lui demander ouvertement. Cette dernière me dit qu’elle apprend surtout l’esquive et la parade, détourner les coups de ses ennemis pour les utiliser à son avantage, je vois ce qu’elle veut dire et je trouve que c’est plus cool. Mais elle me dit qu’elle doit déjà retrouver une forme physique correcte pour pouvoir reprendre et s’améliorer, je souris de nouveau et reviens me coller à elle l’enlaçant un peu :

- On fera ça ensemble si tu veux, on ira courir et je t’aiderai à te remettre en forme ça me dérange pas

Je lui souris doucement venant lui caresser le dos légèrement, je peux comprendre que ça doit être dur de retrouver une forme physique correcte, on passe par une grande souffrance notamment les courbatures et même pendant l’activité physique c’est à la fois une douleur physique mais moral. Donc si elle a besoin d’aide je serais toujours là pour cela :

Oui c’est vrai que vous allez un lien particulier avec vos animaux, j’ai tendance à l’oublier ahah, c’est vraiment différent de moi, moi je dois tout faire pour éloigner mon élément des combats.

Je ris un peu en y repensant, il n’y a que moi, même mon frère a incorporer son élément à sa manière de combattre, je crois être le seul à devoir retenir mon élément à tous prix avant de transformer ce qui m’entoure en ruine et en marre de sang. Je me décolle doucement de ma bien aimée, pour reculer un peu m’étirant doucement :

Bon alors tu me montres ce que tu sais faire ?

Je continue de m’étirer avec un petit sourire taquin et défiant, ce n’était pas méchant mais je voulais savoir ce que savais faire ma Haizea, elle avait déjà un courage immense même sans savoir se défendre, je me demande quand elle aura beaucoup d’expérience comment elle sera. Puis je pourrais peut-être lui donner quelques conseils par rapport à la parade comme c’est un domaine que j’aime beaucoup, je viens doucement sortir des gens de ma poche arrière en souriant les enfilant :

On y va doucement, le but n’est pas de nous faire mal bien sûr

Ca serait con de repartir à l’hôpital pour ça ou de se blesser pour des bêtises comme ça quand même et ce n’est pas le but surtout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 352
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Sam 27 Mai - 11:00

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– On fera ça ensemble si tu veux, on ira courir et je t’aiderai à te remettre en forme ça me dérange pas  

"- Vraiment? Je ne serais pas contre alors parce que, toute seule, j'avoue que j'ai un peu de mal à le faire. "

J'avais essayé de courir avec Kira mais avec sa grossesse, elle aussi elle devait y aller doucement. Et même si j'avais toujours Saï avec moi, ce n'était pas la même chose que d'être accompagné par quelqu'un. Et puis, je ne me sentais pas tout à fait rassurée quand j'y allais par moi-même alors que si je savais qu'il serait là, ça irait forcément mieux.

– Oui c’est vrai que vous allez un lien particulier avec vos animaux, j’ai tendance à l’oublier ahah, c’est vraiment différent de moi, moi je dois tout faire pour éloigner mon élément des combats.  

"- Avec le temps, cela changera peut-être... "

Il est vrai que son élément est vraiment instable. Même moi, j'en ai déjà fait les frais alors, je comprend que cela puisse être compliqué. Avec Saï, c’est très différent. Il est comme une extension de moi mais c'est aussi dangereux, dans un certain sens. Parce qu'il peut être blessé et même mourir alors que cela ne peut pas arriver avec un élément.

En tout cas, il doit sentir qu'il se passe quelque chose parce que le principal concerné finit de se réveiller et vient passer la tête hors de ma poche, avant de venir grimper sur mon épaule. Il reconnait Nemeroff et le fixe un peu, avec son air curieux, alors que ce dernier me relâche pour aller s'étirer un peu et se préparer à s’entraîner plus sérieusement.

– Bon alors tu me montres ce que tu sais faire ?
On y va doucement, le but n’est pas de nous faire mal bien sûr  


"- Laisse-moi juste le temps de m'échauffer un peu avant. Toi tu as déjà commencé mais pas moi. "

Je souris gentiment avant de commencer à me préparer aussi. Quelques étirements, de quoi réveiller les muscles et deux/trois petits exercices rapides pour bien se mettre en jambe et le tour est joué. Ce n’est pas spécialement long mais c’est indispensable. Et les faire avec ma main encore abîmée n'est pas si évident que cela mine de rien.

"- Voilà, je suis prête. Mais je te préviens tout de suite. Copain ou pas, je ne te ferais pas de cadeau."

Mon sourire contraste avec mes paroles mais je reste sérieuse. Si je veux progresser, il faut le faire bien. Saï est venu s'installer à côté, pour ne pas me gêner et je laisse Nemeroff venir m'attaquer pour mettre en pratique ce que j'ai appris. Accompagner le mouvement, le suivre avant de l'utiliser pour prendre la personne à contre pied. Enfin, c’est plus facile à dire qu'à faire.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 257
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Sam 3 Juin - 9:44

Je ne peux m’empêcher de sourire longuement quand je vois Haizea s’échauffer tranquillement, je me dis que c’est pas forcément une bonne une idée avec son bras en atèle mais elle me dit que ça ira quand même donc bon, je lui fais confiance, j’essayerai de ne pas taper vers son bras blessé au moins, puis ça reste un entrainement je suis pas là pour la blesser vraiment. Il est quand même vrai que mon sang bouillonne un peu, c’est toujours plaisant d’affronter quelqu’un dans un combat plutôt amical que réel, il faut croire que tous ses mois passer à être un monstre m’ont plus forgé une âme de combattant que de pacifiste, comme celle que j’avais avant, mais je ne le regrette vraiment pas. J’éprouve dans les combats un sentiment propre à cette situation. Alors que ma copine termine enfin ses étirement un grand sourire s’affiche sur ses lèvres avec une déclaration que même si je suis son copain, elle ira à fond. Je ris doucement fermant légèrement les yeux à cette déclaration :

Même pas une petite retenue pour ma pauvre petite personne ?

Je rouvre les yeux et la fixe toujours souriant, je pensai pas avoir un combat amical avec un combat amical ou non avec Haizea un jour quand même je dois l’avouer, surtout que les derniers mois j’essayai à ce qu’elle n’est pas à se battre, ce qui est plutôt raté dans les faits mais chut il ne faut pas le dire, mon sourire disparaît petit à petit pour laisser un regard sérieux et transcendant. Me mettant en position je la regarde :

Mais très bien, on va avoir un duel sérieux alors.

Je commence à la fixer avec intensité mon sourire totalement disparu pour laisser un regard froid plongé dans le sien à la recherche du moindre relâchement d’attention, je continue de rester en garde afin de bouger. Quand je pense qu’elle relâche légèrement son attention, je fais un grand bond en avant me remettant en garde et remmenant ma chambre en arrière en avant pour venir donner un coup rapide dans sa direction, plus précisément en direction de son flanc. J’évite tout de même de viser le visage ou son bras blessé, même si c’est sérieux ça reste quand même un combat gentil, je n’ai pas envie de lui éclater le nez ou de la remettre dans un plâtre. J’accompagne mon coup rapidement en venant à son corps à corps pour me donner un peu d’allonge et plus d’impact. En sentant ma main toucher quelque chose sans savoir si c’était Haizea ou non, je ne perds pas de temps pour un bond en arrière et me remettre en garde levant mon poing à hauteur du visage et gardant une main à la taille :

Sinon tu as pu rattraper les cours facilement au fait ?  

Oui le combat ne nous empêchait pas de discuter, même si c’était sérieux on était pas réellement ennemi. Je continue de la fixer dans les yeux. On a eu beaucoup d’absence donc c’était normal qu’elle puisse avoir du mal, perso avec les matières scientifiques j’étais déjà bien en avance sur ma classe donc je n’avais pas de problème, mais les langues vivantes j’ai eu deux trois soucis. Je continue de la fixer et commence à légèrement sautiller sur place en restant en garde puis avance de nouveau plus lentement que le dernier assaut tout en avançant en zig zag, arrivé à portée je n’attends pas pour revenir donné un autre coup dans sa direction :

Au fait ta mère n’a toujours pas accouchée ?  

Mon coups par au niveau de son épaule dans l’intention de la destabiliser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 352
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Dim 4 Juin - 12:48

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

–Même pas une petite retenue pour ma pauvre petite personne ?

"- Pas la moindre, non. "

– Mais très bien, on va avoir un duel sérieux alors. 

Ce petit échange me fais doucement sourire. Il sait très bien que même en me battant sérieusement, je ferais attention à ne pas le blesser. Et vu mon état et la différence entre nos deux niveaux de combat à la base, il n'aura aucun mal à avoir le dessus sur moi. Mais c'est agréable aussi, de pouvoir prendre cela à la légère après tout ce qu'il s'était déjà passé.

Déjà, Nemeroff se met en garde, prêt à se battre sérieusement comme il me le disait un peu plus tôt. Son regard change et son sourire disparaît alors qu'il me fixe, en garde également mais clairement moins agressive que lui. Je me demande comment il va s'y prendre aussi, je reste attentive jusqu'à ce qu'il se décide à bouger en premier.

Un coup de pied au flanc, que je parviens à dévier en pivotant tout en plaçant mon bras indemne en protection. Le choc est donc léger et je peux du coude repousser sa jambe, pour le déséquilibrer un peu mais cela ne suffit pas à le faire tomber. Et d'ailleurs, il réagit vite en reculant de nouveaux. Il évolue par bonds, donc il a besoin d'appuis, je note ce détail.

– Sinon tu as pu rattraper les cours facilement au fait ? 

"- Les matières scientifiques me posent quelques difficultés mais pour le reste, je suis à jour. Kira à beau m'aider, la physique chimie ce n’est vraiment pas mon truc. Et je peine avec les mathématiques. "

Je n'ai jamais été très portée sur les mathématique et mes absences ont provoqué une chute de mes notes malgré mes efforts. Mais vu les événements et mes efforts pour rattraper, Vilmos et Kira ne m'en tiennent pas rigueur. J'aimerais seulement au moins revenir à la moyenne dans ces deux matières mais ce n’est pas encore gagné.

Cette fois, il revient plus lentement, changeant constamment de direction. il est agile aussi mais je ne le quitte pas des yeux. Si je ne parviens pas à deviner ses coups, j'arrive à les interpréter quand même. Mais pas assez vite pour les éviter encore. Alors, place ma main en oblique en reculant le torse, évitant le choc sans réussir à placer de contre attaque car il réagit trop vite pour moi. Mais bon, au moins, j'esquive.  

– Au fait ta mère n’a toujours pas accouchée ?

"- Les jumeaux devraient arriver bientôt, d'ici la fin du mois. Mais Kira en a déjà assez d'attendre et elle a du mal à se reposer et lever le pied. "

Moi, je tente de venir le déséquilibrer en avançant rapidement vers lui avant de me baisser pour venir lui faucher les jambes. Mais me redresser est un peu difficile et du coup, je sais que je ne pourrais pas ajouter d'attaque derrière alors, c'est Saï qui en profite pour venir sauter sur Nemeroff et poser ses pattes sur ses yeux.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 257
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Dim 4 Juin - 14:10

Je souris un voyant les quelques blocages et fauchages qu’elle me fait. Elle est plutôt rapide et habile dans ses mouvements. Elle me fait part qu’elle a des problèmes dans les matières scientifiques du au absences et qu’elle n’arrive pas à être à la moyenne qu’elle a vraiment du mal malgré ses efforts. Je la regarde un peu désolé pour elle, mais par chance moi j’étais bon donc sans réfléchir je lui propose :

Je vois, hésite pas à venir me voir si tu as besoins, je suis toujours très bon dans ses deux matières, je te filerai un coup de main et t’aiderais y a pas de soucis

Je continue de sautiller doucement et viens l’attaquer de nouveau, cette dernière esquiva agilement mon coup et je souris, elle se débrouillait vraiment bien elle avait fait de vrai progrès quand même, il faut le dire. Je suis vraiment content qu’elle soit devenue forte en réalité, même si ça veut dire que je pourrais moins jouer aux super-héros avec elle ? Je ris un peu en pensant cela et me souvient que sa mère était enceinte de jumeaux je crois. Je lui demande alors si sa mère à accoucher et cette dernière me répond que cela est prévu pour fin de l’été :

Courage à elle alors, cela ne doit pas être facile. Ca peut se comprendre, t’a mère n’a pas l’air d’être une personne qui reste assis calmement bien longtemps.

Haizea vient me redéséquilibrer me faisant pencher en arrière, je prépare ma main en arrière pour prendre appuie et me remettre sur pieds car elle ne peut pas ajouter de coup à son combo, mais soudainement ma vue est noire. Je sens les deux petites pattes sur mes yeux et tombe par terre. Je mets un moment avant d’attraper la boule de poil qui esquive mes mains puis finalement, ce dernier préférant rester à se moquer de moi sur ma tête, je viens remettre ma capuche assez fortement et je peux sentir ce dernier se débattre avec capuche pendant que je rigole un peu, je viens rapidement enlevé ma veste la ferme pour la transformer en un sac de fortune, je continue de me méfier d’Haizea au cas où elle tenterait une attaque et pose la veste sur le sol venant l’ouvrir pour laisser la boule de poil sortir avant qu’elle ne s’étouffe :


Toujours aussi énergique celui-là. Sinon petite pause faut que je te montre un truc, je pense que bloquer ne te correspond vraiment pas.

En effet, même si elle arrivait à bloquer elle n’arrive jamais à contre-attaquer derrière, ça ne sert donc pas à grand-chose :


Quand tu bloques une attaque, ta vitesse de réaction est allongé même si tu n’es pas l’impression, le bras prend un choque et il faut un léger temps le temps de pouvoir réagir, bloquer ne semble pas vraiment la meilleure chose pour toi, essaye plutôt de dévier au lieu de bloquer, je vais te montrer, donne-moi un coup de poing rapide au visage.

Je me place devant elle et attend qu’elle me donne le coup et je ne viens pas le bloquer avec mon bras, je reste seulement en garde et avant mon avant-bras et le pose contre le sien qui est en train de s’allonger pour le dévier légèrement sur le côté et le faire passer à côté de ma tête tout en venant d’un petit pas préparer un uppercut que j’arrête juste sous son menton, je voulais juste lui montrer, pas lui faire mal :


Tu réagis plus vite en déviant et ton adversaire ne peut pas se remettre en garde rapidement comme il n’a pas fini son mouvement et est sans défense un peu comme toi.

Au lieu de finir mon uppercut je viens poser mes lèvres sur les siennes en souriant, c’était mon coup secret ça. Je fais de nouveau un bon en arrière souriant fortement .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 352
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Lun 5 Juin - 19:37

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– Je vois, hésite pas à venir me voir si tu as besoins, je suis toujours très bon dans ses deux matières, je te filerai un coup de main et t’aiderais y a pas de soucis

"- C'est gentil, merci. "

– Courage à elle alors, cela ne doit pas être facile. Ca peut se comprendre, t’a mère n’a pas l’air d’être une personne qui reste assis calmement bien longtemps.  

"- Tu n'as pas idée. "

Pour le coup, je rigolerais bien un peu. Kira, rester sagement assise, cela revient au même que de mettre un loup en cage. Enfin, en ce moment elle n'a plus vraiment le choix et puis Vilmos et moi veillons aussi à ce qu'elle se repose. Thalia et Ewan ont même accepté de participer un peu plus à la maison pour éviter que Kira ne se sente l'envie subite de faire le ménage dans les moindres recoins. On ne sait jamais avec elle.

Enfin, l'entrainement continue et cette fois, Saï entre en action. Nemeroff est pris au dépourvu et rate sa réception avant de comprendre ce qui lui arrive et de chercher à se saisir de mon compagnon primate qui semble beaucoup s'amuser de la situation. Heureusement que ce n’est pas un vrai combat, leur altercation est vraiment adorable en fait.

Finalement, un coup de capuche fermée et un retrait de veste sonnèrent la fin de la supériorité de mon singe-écureuil. Et ce dernier se débat franchement dans sa prison de tissu, sautant littéralement sur moi dès qu'une ouverture se présente pour venir se blottir contre moi. J'aurais sans doute pu en profiter pour attaquer mais franchement, c'était trop mignon.

– Toujours aussi énergique celui-là. Sinon petite pause faut que je te montre un truc, je pense que bloquer ne te correspond vraiment pas.

"- C'est drôle, tu n'es pas le premier à me faire cette remarque.  "

– Quand tu bloques une attaque, ta vitesse de réaction est allongé même si tu n’es pas l’impression, le bras prend un choque et il faut un léger temps le temps de pouvoir réagir, bloquer ne semble pas vraiment la meilleure chose pour toi, essaye plutôt de dévier au lieu de bloquer, je vais te montrer, donne-moi un coup de poing rapide au visage.

Dévier plutôt que simplement bloqué. En soi, je comprend l'idée mais je ne parviens pas encore à la mettre en pratique. Et pour le coup, j'hésite à venir le frapper pour de bon. Mais bon, il doit savoir ce qu'il fait. J'attend donc qu'il soit prêt et m'exécute, voyant mon bras en effet modifier sa trajectoire sous l'impulsion du sien alors que déjà, il est prêt à riposter sans me laisser la moindre chance de répondre pour ma part.

– Tu réagis plus vite en déviant et ton adversaire ne peut pas se remettre en garde rapidement comme il n’a pas fini son mouvement et est sans défense un peu comme toi.

"- Oh, je vois. J'avais déjà compris l'idée mais maintenant, je comprend mieux comment cela fonctionne. Je peux essayer, moi aussi? "

Je reproduis exactement le même schéma que ce qu'il vient de faire mais à l'inverse. C'est lui qui vient m'attaquer et moi qui tente de dévier son coup pour venir aussitôt placer le mien, sans jamais le toucher. Les premiers essais ne sont pas très concluants mais avec un peu d'entrainement, j'y parviens mieux. Et le voilà qui change même d'angle d'attaque, pour voir si je parviens à m'adapter et, oh surprise, ça semble fonctionner.

"- Eh, tu as vu? J'ai réussi du premier coup. "

Saï resté sagement sur le côté applaudit avant de revenir se blottir contre moi. J'en profite pour souffler un peu parce que, mine de rien, c'est physique et je n'ai pas encore tout à fait récupéré.

"- Tu es un bon professeur, tu sais? Saï n’est pas revenu t'embêter en plus, c'est bon signe. "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 257
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Mar 6 Juin - 13:09

Je la regarde ayant terminé mes explications, elle ne semble pas convaincue au début mais semble comprendre l’idée, c’est déjà pas mal j’avais peur de mal expliqué en réalité mais bon si elle dit qu’elle a compris c’est qu’elle a compris. Elle me demande si elle peut essayer voir si cela marche. J’hoche doucement la tête et me mets alors en position et commence à l’attaquer donnant des coups lourds mais pas trop rapide qu’elle s’habitue à la position et la regarde, dans les premiers essaie je n’hésite pas à arrêter pour venir placer son bras correctement, plus on essayait plus elle se rapprochait ce qui me faisait sourire, elle progresse vraiment vite. Quand elle semble commencer comprendre je change alors pour la déboussolé et change mes angles et mon rythme d’attaque venant lui porter un coup elle vient directement le dévier ce qui me surprend un peu et je m’arrête dans l’action alors qu’elle fait remarquer qu’elle a réussi :

Oui j’ai vu félicitation tu apprends vraiment vite Haiz

J’hoche doucement la tête fière d’elle, je regarde Saï revenir sur elle en silence main dans les poches ils avaient vraiment une relation particulière c’était beau à voir. Elle vient ensuite souligner mes qualités en tant que professeur et je souris un peu m’asseyant au sol j’étais claqué faudrait que je dorme cette nuit ça serait pas mal :

Tu trouves ? C’est peut-être toi qui est une trop bonne élève. Bon signe de ?

Je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire pas bon signe sur le fait que son petit singe n’était pas revenu me sauter dessus. Mais si elle me le dit c’est que ça doit être vrai. Personnellement je n’ai pas eu beaucoup d’animaux à part Akamaru que je n’ai pas vu depuis un moment et qui me manque un peu. Faudrait que je me reprenne un animal surtout si je vais vivre seul ici maintenant. Je regarde le ciel un moment … C’était une bonne idée en fait.

En tous cas je suis fière de toi, tu as vraiment fait des progrès que ça soi maintenant ou depuis que tu as commencé à t’entrainer.

Je la regarde en penchant la tête un peu en arrière pour la regarder. Peut-être qu’elle était douée plus que moi pour le combat :

– On a vraiment deux styles différents, tu as une pratique plutôt agile et intelligente, moi mon maître dit que j’ai la pratique la plus dangereuse car je m’auto-blesse à chaque fois, je suis un peu une sorte de Berserker plus je me blesse plus je me relève.

Je penche un peu la tête, apparemment mon corps sécrète beaucoup plus d’adrénaline et d’endorphine ce qui me permettait malgré la douleur et les blessures de continuer le combat, mais une fois la pression redescendue c’était là le plus dangereux et douloureux. Je souris un peu et la regarde :

– Cela me fait penser que je dois partir dans une demi-heure chercher les enfants à leurs activités, tu veux que je te raccompagne chez toi en attendant ? On pourra discuter un peu comme ça ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 352
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Mer 7 Juin - 17:24

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– Oui j’ai vu félicitation tu apprends vraiment vite Haiz
Tu trouves ? C’est peut-être toi qui est une trop bonne élève. Bon signe de ?  


"- Eh bien, même avec le maître, Saï a du mal à ne pas intervenir lors des entraînements alors souvent, je suis obligée de le rappeler. Mais là, il ne s'en mêle pas. C'est qu'il a confiance en toi, lui aussi et c'est bon signe, non? "

A moins que comme il soit une part de moi, comme moi j'ai confiance, lui aussi? Je ne sais pas trop en fait mais le constat est là. Mon petit primate vient se lover en boule dans mes bras, comme pour me rappeler que lui aussi est là, même si je m'entraîne avec mon copain. T'es pas un peu jaloux, toi? T'es trop mignon en tout cas, ça change rien. Mais je ne peux pas m'occuper uniquement de toi tout le temps.

– En tous cas je suis fière de toi, tu as vraiment fait des progrès que ça soi maintenant ou depuis que tu as commencé à t’entrainer. 

"- Pourtant, je n'ai vraiment pas l'impression d'avancer beaucoup. Encore moins avec ma main abîmée. Mais ça fait plaisir de l'entendre. Toi aussi, tu te débrouilles vraiment bien. "

Et en plus, il ne se sert même pas de son élément. Ce dernier lui donnerait forcément l'avantage en plus en combat. Enfin, s'il ne s'en prend pas à lui. Je me demande si c'est normal que les rares fois ou je l'ai vu en action, il semble aussi terrifiant et incontrôlable. Mais je n'ose pas le demander à Nemeroff. Ce serait déplacé et puis, je n'ai pas à savoir ça.

– On a vraiment deux styles différents, tu as une pratique plutôt agile et intelligente, moi mon maître dit que j’ai la pratique la plus dangereuse car je m’auto-blesse à chaque fois, je suis un peu une sorte de Berserker plus je me blesse plus je me relève.

"- Eh bien, si tu pouvais te relever sans avoir à te blesser, j'avoue que ça me rassurerait un peu. "

Je reste souriante même si je ne dissimule pas complètement mon inquiétude. Pour le moment, il s’est toujours relevé, amis dans quel état. Je sais que je n'ai pas rêvé, je l'ai vu mort ce jour-là et franchement, je ne suis pas pressée de revoir ça alors, j'espère au moins qu'il rester prudent. Et c'est aussi pour cela que je m'entraîne de mon côté, pour ne plus qu'il ait à prendre les coups à ma place en cas de combat.

– Cela me fait penser que je dois partir dans une demi-heure chercher les enfants à leurs activités, tu veux que je te raccompagne chez toi en attendant ? On pourra discuter un peu comme ça ?

"- Oui, bien sur. Avec plaisir. Ils faisaient quoi comme activité?
Et tu crois que... je pourrais repasser les voir, un de ces jours? Comme je vais mieux, ça me ferait plaisir de revoir voir tout le monde là-bas."


Toute seule, je ne me vois pas y aller surtout que Kira et Vilmos m'ont demandé d'éviter de me promener seule pour le moment, depuis l'autre fois, surtout en forêt mais avec Nemeroff, ils n'y verraient sans doute pas d'inconvénient.

"- Ils ont refaits un atelier pizza, depuis la dernière fois?"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 257
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Jeu 8 Juin - 15:35

Me redressant en faisant un saut carpé, je m’étire légèrement en baillant un peu et regarde Haizea qui me demande qu’elles activités ils font. Je réfléchis doucement en essayant de me souvenir … Mais ce n’était pas facile :

Je sais que certains ont basket, pour les filles piscine. Après c’est un centre sportif donc ça varie un peu

Je crois que c’est ça en ce moment car certains s’entrainait au basket avec Yabuza qui était plutôt douée et les filles avaient été acheter un maillot de bain avec Sona. Je m’étire de nouveau et la regarde :

Bien sûr que tu peux, ils sont déjà demandé si tu reviendrais non ?  

Je souris doucement et enlève totalement ma tenue de peinture pour me tourner vers Haizea et lui dire de venir, qu’on sorte enfin de l’endroit, je referme doucement la baie vitrée. Je me dirige vers l’entrée et laisse Haizea sortir en fermant la porte derrière moi et la regarde quand elle me parle de l’atelier Pizza :

Je ne crois pas, je sais qu’ils en ont fiat un avec les pâtes mais les pizzas ils n’ont pas encore refait.

Mais je reproposerai à l’occasion c’est vrai qu’ils avaient adorés cela quand même. Puis elles étaient plutôt bonnes ses pizzas faut le dire aussi. M’étirant doucement je regarde Haizea :

Et Thalia et Ewan ne font pas d’activités eux ?

Il me semble que c’était ça leurs noms à son petit frère et sa petite sœur mais à voir je ne les ai vu qu’une ou deux fois donc ma mémoire me joue peut-être des tours. Je commence à prendre la direction de sa maison, sur le chemin j’hésite un peu mais viens prendre sa main dans la mienne souriant un peu :

Au fait, je voulais ça te vas si je te demande de me donner ton avis quand j’aurais finis les travaux chez moi pour me donner ton avis ?

Je sais qu’Haizea a de bon goût sur la décoration donc ça me rassurait que j’ai un avis autre que celui de mon frère. On arrive enfin chez elle et je m’arrête devant le portail me tournant pour la regarder gardant ma main dans la sienne en souriant :

Désolé c’était un peu court … J’ai totalement zaapé des trucs désolé …

Je continue de la regarder me trouvant un peu nul pour le coup.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 352
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Ven 9 Juin - 10:23

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

–  Je sais que certains ont basket, pour les filles piscine. Après c’est un centre sportif donc ça varie un peu
Bien sûr que tu peux, ils sont déjà demandé si tu reviendrais non ?


"- Eh bien, dans ce cas, on essayera de trouver une date, pour que je t'accompagne là-bas. Actuellement, Kira et Vilmos me demandent d'éviter d'aller en forêt seule et j'ai promis de faire attention alors voilà. "

Et puis, j'ai toujours ma main blessée alors je ne dois pas faire n'importe quoi. En tout cas, c'est sympa qu'il continue à s'occuper de tous ces gamins même si il est très pris à côté. Et le coup du centre sportif, je pourrais sans doute en parler à Thalia. Elle qui ne tient pas en place, peut-être que l'idée lui plairait.

– Je ne crois pas, je sais qu’ils en ont fiat un avec les pâtes mais les pizzas ils n’ont pas encore refait.
Et Thalia et Ewan ne font pas d’activités eux ?


"- Ewan est plutôt casanier. Il aime beaucoup lire ou les activités calme. Il n’est pas foot ou autre jeux du genre. Et il préfère passer du temps en famille.
Thalia bouge beaucoup plus et fait déjà plein de choses. Mais elle a du mal à tenir longtemps sur une activité. Elle veut tout essayer du coup, je ne sais jamais vraiment ou elle en est. "


Saï est venu se glisser dans la poche de ma veste que j'ai remise tandis que Nemeroff retirait son bleu de peintre pour aller chercher les enfants dans une tenue plus correcte. La terrasse citée, nous retraversons le lux avant de quitter le bâtiment. Direction, ma maison pour le premier arrêt. Sa main qui vient prendre la mienne en marchant me fait sourire, j'aime bien ce contact mine de rien. Et ça m'avait un peu manqué, ces derniers temps.

– Au fait, je voulais ça te vas si je te demande de me donner ton avis quand j’aurais finis les travaux chez moi pour me donner ton avis ?

"- Bien sûr, avec plaisir. Et si tu as besoin d'un coup de main n'hésite pas à me demander. C'est pas parce que je n'ai qu'une main valide que je ne peux rien faire. "

Il leur reste encore beaucoup de choses à faire et même si je ne suis pas au mieux de ma forme, je pourrais quand même lui donner un coup de main. Enfin, je ne l’obligerais pas non plus à me supporter, c'est l'occasion qu'il passe du temps avec son frère aussi et c'est important. Et déjà, nous arrivons devant le portail de la maison.

– Désolé c’était un peu court … J’ai totalement zaapé des trucs désolé …

"- On aura plus de choses à se dire la prochaine fois comme ça. Et puis, tu es très occupé, c'est normal, ne t'en fais pas."

Ce n’est pas la peine qu'il s'en fasse pour ça. Avec tous ses projets actuels, il est logique qu'il ait moins de temps à me consacrer. Tant qu'on peut continuer à se voir, ça me va. Saï remue un peu, réclamant à sortir mais attendant mon accord. Non, tu sortiras à la maison. Pas dehors, c'est trop dangereux. En attendant je viens simplement embrasser Nemeroff, ma main toujours dans la sienne.

"- Ne te mets pas en retard pour aller chercher les petits. Après, ils me demanderont des comptes lorsque je reviendrais les voir. "

Je rigole un peu. Je doute qu'ils m'en veuillent vraiment et encore moins à Nemeroff mais bon, l'idée est amusante. Un bruit de coup léger me fait tourner la tête et je peux apercevoir Ewan à la fenêtre, nous faisant coucou.

"- En plus, il semblerait que je sois attendue aussi, du coup. Alors, je vais te laisser.
Prend soin de toi, d'accord? "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cour particulier inattendu [F. Haizea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Smymaei :: Boîte de nuit "Le Lux" :: Appartement de Mr Dreiden-