Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Un cour particulier inattendu [F. Haizea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Ven 19 Mai - 12:20

*Je soupire doucement, ma tête commençant à tourner légèrement. La grande salle qui servira de pièce principale au Lux était rempli d’une odeur chimique, l’odeur de la peinture et cela prenait un peu la tête il faut l’avoir. Essuyant doucement mon front du dos de ma main, laissant une trace de peinture noire sur mon front. Je soupire légèrement et m’asseoi en regardant la salle. J’avais commencé à la peindre il y a une semaine et allait à mon rythme, je devais être à la moitié maintenant c’est assez éprouvant quand même de rénover des lieux. Moi qui adorait la peinture même si je ne suis pas doué, je pense qu’après cela je serais calmé pour quelques mois. Venant prendre la canette à mes pieds sur l’une des marches de l’échelles je bois doucement. Sentant les dernières goutes tomber dans ma gorge directement je soupire et jette la canette en direction de la poubelle, canette qui ricoche sur le rebord et tombe sur le sol *

– Pfeuh … Encore manqué …

Petite déception passagère, je me dis que ce n’était pas très loin, je retenterai ma chance une fois, me redressant et m’étirant, je me fixe comme objectif de finir ce mur-là aujourd’hui et après on arrêtera avant que l’odeur forte ne m’achève. Mais j’étais content j’avais l’impression de construire une partie de mon avenir, mon frère était encore plus dubitatif sur ce projet, mais comme ça ne lui coûtait pas vraiment grand-chose il avait fini par accepter. C’est vrai qu’à bien y regarder j’avais joué gros sur ce coup-ci, enfin je fais passer ça sur un petit coup de folie, un nouveau caprice. Mais je l’assume, il faut savoir prendre des risques parfois. Au moins ça mouvemente ma petite vie qui depuis un petit mois et demi est redevenu totalement normale, enfin presque, j’ai dû faire une ou deux missions pour les élémentis, mais pour une fois je n’ai pas été blessé. C’est grâce à mes entrainements quotidiens je suppose ça commence à payer, ou car je suis moins impulsif et colérique quand je suis avec de parfaits inconnus en mission.

Repensant un peu à tous cela, je suis sorti de mes pensées quand mon regard est attiré par une silhouette que je vois entre les ouvertures du rideau métalliques qui était devant les fenêtres. Silhouette devant mon bâtiment . Je regarde l’heure me demandant qui ça pouvait être et en voyant qu’on était vers 15 heures j’ai un éclair :

– MERDE ! Je n’ai pas vu le temps passer !

On devait se voir avec Haizea, mais j’étais tellement concentré que l’heure à défilé plus vite que je ne le pensai. Descendant de l’échelle en me laissant glisser sur les bords je frotte doucement mon front encore et vois mon reflet dans un des miroirs, je tire un peu la tronche j’avais de la peinture partout … Ce n’est pas vraiment comme ça que je voulais recevoir Haiz … Soupriant je viens sortir mes bras de la tenue de peinture que j’avais enfilé, laissant tomber le haut dans le vide pour être en T-shirt sans manche et je descends pour aller ouvrir à ma copine :

– Coucou Haiz, désolé de l’attente j’étais en haut … Et désolé de la tenue j’étais dans la peinture ahah …

Je ris un peu bêtement, j’avais quand même un peu honte et je ne sais pas si je devais avouer que j’avais zappé le temps du coup j’ai pas eu le temps de me laver. Venant de nouveau frotter mon front du dos de ma main, je remarque que dehors il faisait un magnifique soleil, ce qui expliquait aussi la chaleur.

– Mais vas-y entre, je t’en prie.

La laissant passer je referme derrière en souriant un peu, puis commence à me diriger vers l’étage de l’appartement en lui souriant un peu :

– Tu vas bien sinon ? Je vois que tu as enlevé ton plâtre c’est cool !

C’est vrai que ça fait deux bonnes semaines que je ne l’ai pas vu à cause des deux missions qui ce sont enchaînées … Je voulais lui dire un truc par rapport à ça d’ailleurs :

– Désolé de ne pas avoir donné de nouvelle, on m’a encore envoyé en mission et cela deux fois … j’ai pas pu prendre de tes nouvelles de suite désolé.

Ca m’attriste un peu car je ne veux pas qu’elle pense que je ne pense pas à elle ou autre, mais la réalité est ce qu’elle est. Arrivant devant un porte, je l’ouvre et souris doucement :

– Bienvenue dans mon futur appartement …  Bon j’ai pas encore emménagé et fait la décoration mais ça viendra ahah ..

On tombe sur une pièce assez grande et ce qui attire le plus la vue, c’est la magnifique terrasse au fond vraiment grand pour un appartement avec des jardinières incrustées.

– Fais comme chez toi du coup


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 361
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Dim 21 Mai - 15:59

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

Je me sens soulagée de ne plus avoir à porter ce plâtre que je supportais déjà depuis quelques mois. Même si les soins sont toujours d'actualité bien qu'un peu réduits, n'ayant plus lieux qu'une fois par semaine, cela devrait durer encore au moins jusqu'aux vacances d'été. Enfin, au moins ma main se remet correctement et pouvoir la bouger un peu est agréable. Certes l'attelle est imposante et lourde mais c'est toujours moins encombrant que le plâtre.

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Nemeroff, en ville. Ou plutôt devrais-je dire chez lui? Il n'a pas encore eu le temps de m'en dire beaucoup plus à ce sujet mais visiblement, il ne vit plus à l'orphelinat, ayant acheté un local en ville pour ouvrir une affaire en commun avec son frère. Il ne m'en a que très vaguement parlé, ne voulant pas s'avancer avant que tout soit fait alors, j'espère qu'il m'en dira davantage maintenant.

J'arrive devant l'adresse et observe un peu l'extérieur. Normalement, il ne devrait pas tarder. Je me contente donc d'attendre sagement, remuant un peu mes doigts maintenant qu'ils sont de nouveau libre. Je n'ai pas encore pu dessiner mais j'espère que maintenant, je pourrais m'y remettre. Les pas résonnent à l'intérieur avant que la porte ne s'ouvre sur un Nemeroff un peu coloré.

– Coucou Haiz, désolé de l’attente j’étais en haut … Et désolé de la tenue j’étais dans la peinture ahah … 
Mais vas-y entre, je t’en prie. 


"- Je vois ça, tu es très coloré aujourd'hui. Remarque, ça te va bien."

Mo sourire s'accentue alors que je le suis à l'intérieur tandis qu'il referme derrière moi. Il fait chaud aussi ici mais moins que dehors. J’emboîte le pas à Nemeroff qui commence déjà à se diriger vers l'étage. En tout cas, ça à l'air grand ici, il va avoir de quoi faire avec la peinture. Dommage que ma main soit encore si abîmée, je lui aurais bien proposée mon aide sinon.

– Tu vas bien sinon ? Je vois que tu as enlevé ton plâtre c’est cool !
Désolé de ne pas avoir donné de nouvelle, on m’a encore envoyé en mission et cela deux fois … j’ai pas pu prendre de tes nouvelles de suite désolé. 


"- Je vais bien, comme tu peux le voir. Et je suis soulagée de ne plus avoir ce fichu plâtre. Toi, tu es toujours aussi occupé à ce que je vois. Remarque, comme ça, tu n'as pas le temps de t'ennuyer."

Deux missions et il était encore entier, c'était bon signe. Enfin, ça me rassurait un peu parce que j'en avais vraiment assez de l’hôpital en ce moment. Arrivés à l'étage, Nemeroff ouvre une porte en m'invitant à entrer avant de me présenter les lieux.

– Bienvenue dans mon futur appartement …  Bon j’ai pas encore emménagé et fait la décoration mais ça viendra ahah .. 
Fais comme chez toi du coup


"- Ouah, c’est grand. Tu ne manqueras pas de place. Mais du coup, cela veut dire que tu ne retourneras plus à l'orphelinat? Enfin, comme ça, tu n'as plus à te perdre en foret à chaque fois mais, ça ne va pas trop te manquer? Les enfants avaient l'air de beaucoup t'apprécier là-bas."

Personnellement, je me sens plus rassurée de le savoir en ville qu'en train de se promener seul en foret. Il reste sourd et un accident est si vite arrivé. Et puis, comme ça, il habite plus près de ses parents et de son frère aussi, ce n’est pas plus mal. La terrasse attire mon attention et je m'y dirige afin de profiter de la vue.

"- Eh bien, c'est drôlement chouette ici. Quand tu auras fini de tout aménager, cela sera super. Tu sais pour combien de temps tu en as encore, pour tes travaux?"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Dim 21 Mai - 16:56

Cachant quelques bâillements de ma part derrière ma main, je suis content de voir enfin Haizea, je regarde l’endroit où je l’avais emmené, il y avait quelques câbles et tâches encore à repeindre dans cette pièce mais je m’occupais de la pièce de la boîte pour le moment, et je n’avais pas encore commencé ici. Je souris un peu quand elle me parle de l’orphelinat en pensant que j’allais le quitter, mais il en était hors de question, j’adorais cet endroit et surtout les personnes qui y étaient enfant et staff, surtout que maintenant j’étais lié à une très particulières mais ce n’est pas le moment d’en parler. Mettant mes mains dans les poches je continue de la regarder en souriant la laissant poser ses questions.

Eh bien, je ne compte pas quitter l’orphelinat, je vais cumuler deux emplois. Je ne suis pas près de laisser tomber l’orphelinat. Je vais donc dormir ici la nuit après que la boîte est fermée et allez travailler à l’orphelinat la journée

Oui, j’allais arrêter mes études, j’étais dans ma dernière année lycée je devais juste réussir mes examens en fin de cette année donc autant me consacrer à mes projets après. Encore là, mon choix est risqué mais je l’assume, on ne triomphe pas sans risque. La demoiselle me demande ensuite ou j’en étais dans les travaux et quand je pensais terminer, regardant doucement le sol en réfléchissant, je calcul à vue de nez :

Je dirais que la boîte je la termine le moins prochain si on ne m’assomme pas de mission et pour mon appartement le mois suivant, même si je mettrais juste un matelas pour dormir au début pour éviter les aller-retour à trois heures du matin à l’orphelinat.

Allant vers quelques cartons je prends la bouteille d’eau au-dessus pour boire un peu et m’asseoir sur le carton en regardant Haizea :

Ta famille va bien sinon ?

Je me relève un peu pour m’approcher d’elle en souriant doucement en venant poser ma main sur sa joue et lui caresser un peu content de pouvoir la toucher un peu après quelques semaines. Je viens doucement poser mes lèvres sur les siennes et me redresse un peu après et je me mets à rire en voyant qu’avec ma main j’ai laissé une légère trace de peinture sur sa joue.

Désolé je t’ai aussi fait une peinture de guerre sur la joue ahah

Je la regarde en souriant un peu, ça faisait du bien de rire après avoir travaillé une bonne partie de la journée :

Tu veux boire quelque chose ? J’ai de quoi faire du café, du thé, jus de fruit et de l’eau bien évidemment.

Je souris et me dirige vers la cuisine pour me faire un café pour ma part, j’en ai besoin je pense et je continue de garder un œil sur Haizea voir si elle me parle. Je souris quand même un peu c’était cool de voir enfin un peu ma copine :

Et sinon tu reprends quand tes entraînements toi ? Quand ton bras sera totalement guérit je suppose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 361
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Lun 22 Mai - 22:04

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– Eh bien, je ne compte pas quitter l’orphelinat, je vais cumuler deux emplois. Je ne suis pas près de laisser tomber l’orphelinat. Je vais donc dormir ici la nuit après que la boîte est fermée et allez travailler à l’orphelinat la journée 

Eh bien, voilà qui promet des journées à rallonge quand même pour lui. Travailler à l'orphelinat le jour, enchaîner avec la boite de nuit en soirée, dormir ici et recommencer. Cela veut dire aussi qu'il ne compte donc pas continuer dans les études. Cela ne m'étonne pas tant que ça mais j'espère qu'il y a vraiment bien réfléchi et qu'il ne le regrettera pas. Enfin, je lui fais confiance sur ce point-là.

– Je dirais que la boîte je la termine le moins prochain si on ne m’assomme pas de mission et pour mon appartement le mois suivant, même si je mettrais juste un matelas pour dormir au début pour éviter les aller-retour à trois heures du matin à l’orphelinat.
Ta famille va bien sinon ? 


"- Ça va, oui. Thalia n'attend plus qu'une chose, les vacances d'été. Ewan ressemble de plus en plus à Gaea. Et Kira a du mal à se mettre au repos malgré sa grossesse. Heureusement que Vilmos est là. Enfin, on peut dire que tout va bien et c'est le principal. "

– Désolé je t’ai aussi fait une peinture de guerre sur la joue ahah
Tu veux boire quelque chose ? J’ai de quoi faire du café, du thé, jus de fruit et de l’eau bien évidemment.


J'apprécie de sentir sa main sur ma joue et même de l'embrasser. C'est agréable et puis, ça m'avait manqué je crois quand même. Je souris en rougissant toujours un peu, je n'arrive pas du tout à contrôler ça. Et je rigole un peu avec lui, m'asseyant sur des cartons pour ne pas risquer d’abîmer quoi que ce soit. En tout cas, il a pleins de projets pour lui, c’est bien.

"- Ne t'en fais pas, j'ai l'habitude. Avec le dessin, je m'en met tout le temps partout sur les mains et le visage.
Et je veux bien un jus de pomme si tu as. Sinon, de l'eau ce sera parfait."


– Et sinon tu reprends quand tes entraînements toi ? Quand ton bras sera totalement guérit je suppose ?

"- Eh bien, maintenant que je n'ai plus le plâtre, je comptais essayer de m'y remettre déjà un peu. "

Maïtre Wang est au courant pour ma blessure et je suis allée le voir dès que l'on m'a enlevé ce plâtre. Et s'il accepte que je revienne m’entraîner avec lui, me considérant assez remise pour ne plus être bloquée au repos, il ne veut pas que je force non plus. Aussi, il préfère pour le début que je me limite à l'aider au salon de thé avant de vraiment reprendre l'entrainement plus poussé que nous avions au Dojo.

"- Mais pas d'armes pour le moment, et je dois y aller doucement. Je peux pratiquer les mouvements de base, l'esquive ou la parade mais surtout pas l'attaque. Si je force trop, je risquerais d'aggraver la plaie et je ne veux pas ça.
Et toi, tu t’entraînes un peu entre 2 couches de peintures?"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Mar 23 Mai - 14:07

Souriant doucement je viens prendre un jus de pomme pour Haizea tout en faisant ma tasse de café essayant de tourner la tête voir si elle me parlait, et elle m’annonce que comme elle a retiré son plâtre elle envisageait de reprendre dès maintenant l’entrainement, sacrée décision mais elle fait comme elle le sent aussi, ça serait vraiment mauvaise langue de dire de ne pas le faire, alors qu’à peine sortit de l’hôpital je m’entrainais déjà. Après elle est assez grande pour savoir ce qu’elle peut faire et ce qu’elle ne pourra pas faire je m’en fais pas sur ça. Revenant vers elle ma tasse à la main et un verre dans l’autre, je lui tends le vers quand elle me demande alors si je continue mes entraînements pour ma part :

– Toujours chaque jours. Je ne pense pas que j’arrêterai de m’entraîner de sitôt

Je m’asseoi en face d’elle au sol en souriant un peu, venant boire une légère gorgée du café essayant de tâter la chaleur pour ne pas me cramer et ça semble allez, je viens donc prendre une bonne gorgée en venant ensuite dire :

– Mais mes entraînements ont pas mal changé comme mon maître à décider de changer mon style de combat pour un truc unique, donc je suis un peu paumé à vrai dire ses derniers temps.

Ouai, elle voulait me créer une chose unique, un style propre mais aussi totalement commun, je comprenais ce qu’elle voulait faire mais ce n’était vraiment pas facile, elle voulait que je passe d’un art à un autre, mais chaque art à ses positionnements, ses parties du corps et mobiliser certains puis passer à d’autre en un instant c’est vraiment dur et épuisant mais j’y arriverai bien à un moment :

– Cependant cela reste amusant de s’entraîner ça permet de libérer mon esprit et le vider un peu

Ouai rien que mieux qu’une activité physique pour purger nos angoisses, nos pensées et tous ce qui vient avec, personnellement ça m’aide à oublier vite certaine chose dont je ne veux pas me souvenir aussi. Je secoue d’ailleurs la tête en repensant à certaines choses :

– Tu veux faire quoi sinon cette aprem alors ? Je vais profiter un peu qu’on se voit !

Bah ouai je n’allais pas retourner dans la peinture pendant qu’elle était là ma petite Haizea. Venant frotter ma nuque doucement je réfléchis à ce qu’on pourrait faire cette aprèm, j’avoue que je n’ai pas une grosse idée la maintenant d’une sortie possible.

Je suis désolé j’ai pas énormément d’idée là j’avais un peu zappé ahah ….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 361
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Mer 24 Mai - 15:01

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– Toujours chaque jours. Je ne pense pas que j’arrêterai de m’entraîner de sitôt.
Mais mes entraînements ont pas mal changé comme mon maître à décider de changer mon style de combat pour un truc unique, donc je suis un peu paumé à vrai dire ses derniers temps.
Cependant cela reste amusant de s’entraîner ça permet de libérer mon esprit et le vider un peu. 


Mon verre de jus de fruit entre les mains, je viens le déguster doucement tandis que Nemeroff, enfin installé, profite de son café. Il a vraiment de la peinture partout, je trouve cela amusant. Et je suis plutôt d'accord avec lui, les entraînements libèrent l'esprit, un peu comme le dessin et ces derniers temps, je n'ai pu pratiquer ni l'autre alors oui, ça m'a manqué. Je me demande bien ce donnera son style de combat à la fin, je suis curieuse.    

–  Tu veux faire quoi sinon cette aprem alors ? Je vais profiter un peu qu’on se voit !
Je suis désolé j’ai pas énormément d’idée là j’avais un peu zappé ahah …. 


"- C'est pas grave, je comprend tout à fait, tu as tellement de choses à penser. En tout cas, c’est du bon travail que tu fais mais... Tu vas tout faire seul? "

Entre les différentes salles et tout, il n'a pas terminé, loin de là. Et moi, je ne risque pas de lui être d'une grande aide avec ma main encore à moitié hors service. Je lui aurais bien proposé mon aide mais je serais un poids actuellement. Comme j'ai hâte que ma main soit enfin remise mais ce n’est pas encore pour tout de suite.

"- Tu veux bien me montrer un peu, ce que tu fais comme entrainement? Comme c’est style inédit, j'aimerais bien voir à quoi cela ressemble. Mais si tu préfères garder le secret, je comprendrais."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Mer 24 Mai - 19:29

La fin de journée s’annonce quand même agréable en présence de la personne que j’aime et normalement ça devrait être plutôt calme, enfin je suppose à moins que les problèmes arrivent à me trouver encore une fois mais alors la ça ne serait vraiment pas de chance quand même faut dire …  Regardant Haizea avec un léger sourire, cette dernière m’excuse pour mon petit zapping pour notre rendez-vous et je suis content qu’elle ne m’en tienne pas rigueur.

Merci ahah, oui pratiquement mon frère vient m’aider par moment mais il est très occupé de son côté aussi et ça ne me gêne pas de le faire c’est juste plus long mais ça ressemble à ce que je veux au moins

Je me dis que ça vaut le coup, après tous on n’est jamais mieux servi que par soi-même non ? Je ris un peu en le pensant d’ailleurs, je viens doucement frotter ma nuque pour fixer Haizea qui me demande si je voulais bien lui montrer ce que donnait mon entraînement, je penche un peu la tête c’était étrange comme demande, je ne savais pas trop comment lui montrer sans adversaire !

Ça ne me gêne pas, mais ça va être étrange sans adversaire je dois réfléchir.  

Je pourrais faire un entraînement en imaginant mon adversaire mais elle comprendrait pas trop car elle ne le verrait pas … Je souris un peu, essayons quand même, je me lève terminant ma tasse et la pose sur un car me dirigeant vers la baie vitrée que j’ouvre pour avoir accès à la terrasse :

Viens suis moi  

Mettant un pied dehors, je m’étire doucement fermant un œil surpris par ce gros soleil qui a décidé d’illuminé notre ville aujourd’hui, je baille un peu aussi et me tourne vers Haizea :

Tu voudrais que je te montre quoi exactement ? Les exercices que je fais ? Ce que ça donne exactement ?  

Ouai, m’étirant légèrement quand même en la regardant attendant une réponse pour savoir ce que je devais lui montrer exactement, même si j’avais encore du travail à faire. Je souris doucement et m’approche d’Haizea prenant la main de cette dernière :

Ou sinon, on fait un petit entraînement tous les deux ? Calmement bien sûr, le but n’ait pas que tu te fasses de nouveau mal au bras ?  

Ça me donnerait un partnaire et en plus ça pourrait sympa pour monter comment on a évolué, je lui souris doucement et viens poser mes lèvres sur les siennes :

On a une grande terrasse pour s’entraîner tous les deux c’est plutôt cool    


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 361
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Jeu 25 Mai - 10:20

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– Merci ahah, oui pratiquement mon frère vient m’aider par moment mais il est très occupé de son côté aussi et ça ne me gêne pas de le faire c’est juste plus long mais ça ressemble à ce que je veux au moins

Je suis rassurée de savoir qu'il a quand même un peu d'aide. Peut-être que je pourrais lui proposer de l'aider à nettoyer, ou de leur faire les courses et à manger quand ils travaillent beaucoup, pour les soulager un peu? Certes, je suis encore un peu diminuée mais je ne suis pas handicapée non plus. Et puis, comme cela, on se verra un peu plus aussi. Mais pour le moment, je serais d'en savoir plus sur son nouvel apprentissage pour le combat.

– Ça ne me gêne pas, mais ça va être étrange sans adversaire je dois réfléchir.  
Viens suis moi 


Sa tasse terminée, il vient ouvrir la baie vitrée en m'invitant à le suivre. Je dépose mon verre vide également avant de le rejoindre. De l'intérieur, je ne pensais pas que la terrasse était si grande. En plus, elle est très bien exposée et comme elle ne donne pas sur la rue, elle est au calme. Cela fait un peu petit coin de paradis perdu, j'adore ça. Et avec ce soleil, c'est vraiment très agréable.

– Tu voudrais que je te montre quoi exactement ? Les exercices que je fais ? Ce que ça donne exactement ?   

"- Plutôt les exercices je dirais. Il y en a peut-être que je pourrais faire aussi, malgré ma main blessée.  "

– Ou sinon, on fait un petit entraînement tous les deux ? Calmement bien sûr, le but n’ait pas que tu te fasses de nouveau mal au bras ?  
On a une grande terrasse pour s’entraîner tous les deux c’est plutôt cool    


Son baiser me fait rougir un peu, comme à chaque fois. Après, l'idée de s’entraîner à deux me plait bien aussi, surtout que là, il y a de la place et tout. Un mouvement dans le fond de ma poche me rappelle que Saï est là lui aussi, simplement endormi pour le moment. J'ai de plus en plus de mal à le renvoyer, heureusement qu'il est petit et discret, surtout à l'école.

"- Je veux bien être ta partenaire d'entrainement mais ça ne sera pas du niveau de ton maître. En plus, je dois être un peu rouillée, ça fait quand même un moment que je n'ai pas vraiment pu m'exercer.
Tu me montres d'abord ce que tu as appris?"





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 259
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Jeu 25 Mai - 13:20

Je souris doucement en voyant le visage d’Haizea rougir un peu en la trouvant adorable comme toujours, je reviens doucement caresser sa joue en continuant de lui faire un grand sourire, elle accepte d’être ma partenaire mais voudrait que je lui montre quelques exercices qu’elle pourrait faire avec sa main. J’hoche doucement la tête pour dire que oui et je réfléchis, niveau exercice mon maître me fait faire beaucoup de cardio pour que mon corps tienne le coup et sois en forme, mais la plupart des exercices sont plutôt avec les deux mains :

J’ai quelques exercices basiques pour le corps, que je suis obligé de faire régulièrement pour gagner en masse, résistance et endurance, tu ne peux pas tous les faires mais y a des classiques

Je commence par lui montrer les abdos doucement en faisant une petite série de 5 sans rien dire, puis après la série je lui dis :

Tu peux déjà faire ça doucement, ça permet de faire travailler les abdos et le dos, c’est pratique pour renforcer le corps et tu n’as pas à utiliser ton bras.

Je souris doucement à Haizea et me relève puis me mets sur un pied et en y restant une bonne minute avant de changer de pied :

Celui-là c’est pour l’équilibre très important peu importe le style, un bon équilibre et bonne gestion du ventre de gravité est toujours importants

Je lui souris doucement remettant les deux pieds à terre après une seconde minute sur un pied. Je la regarde puis me met en garde et commence à faire des petites enchainement en imaginant un adversaire allant plus rapidement :

Pour mon nouveau style, c’est un style sans forme, je n’ai pas de style particulier mais j’essaye de piquer le meilleur de chaque style, par exemple pour l’attaque je vais piocher dans des styles thaïlandais, pour la défense et l’esquive plutôt oriental

Je souris un peu, c’était étrange mais pas plus que ça en fait je créai ma propre façon avec ce que j’avais. Je souris et me redresse venant frotter le front :

J’ai encore du mal à passer d’un style à un autre car faut changer de position rapidement mais ça commence à bien fonctionner je suis plutôt content et ça surprend ahah.

Je regarde Haizea en lui souriant de nouveau. Puis m’étire légèrement :

Mais c’est vachement épuisant mine de rien … Et toi tu travaillais sur quoi ses derniers temps ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Haizea Ariya-SerykMessages : 361
Date d'inscription : 18/11/2015


MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    Ven 26 Mai - 13:34

Un cours particulier inattendu

Feat.... Nemeroff Dreiden

– J’ai quelques exercices basiques pour le corps, que je suis obligé de faire régulièrement pour gagner en masse, résistance et endurance, tu ne peux pas tous les faire mais y a des classiques
Tu peux déjà faire ça doucement, ça permet de faire travailler les abdos et le dos, c’est pratique pour renforcer le corps et tu n’as pas à utiliser ton bras.
Celui-là c’est pour l’équilibre très important peu importe le style, un bon équilibre et bonne gestion du ventre de gravité est toujours importants  


Je l'observe en silence me faire les démonstrations des divers exercices que lui réalise tous les jours. L'idée du renforcement musculaire ne serait sans doute pas mauvaise pour moi, vu que je n'ai jamais été très forte. Mais le Maître privilégiait ma souplesse naturelle et aussi mon agilité pour me faire davantage travailler sur l'esquive que sur la force brute. J'ai déjà beaucoup appris avec lui mais il m'arrive quand même de me demander si je ne devrait pas essayer autre chose parfois. Alors, comme ça, j'aurais aussi d'autres entraînements que je pourrais pratiquer. Ça n'a pas l'air excessivement compliqué en plus en plus, ce qu'il me propose.

– Pour mon nouveau style, c’est un style sans forme, je n’ai pas de style particulier mais j’essaye de piquer le meilleur de chaque style, par exemple pour l’attaque je vais piocher dans des styles thaïlandais, pour la défense et l’esquive plutôt oriental
J’ai encore du mal à passer d’un style à un autre car faut changer de position rapidement mais ça commence à bien fonctionner je suis plutôt content et ça surprend ahah.


"- Rien que vu comme ça, c'est assez impressionnant. Parce que justement, comme tu changes tout le temps, je ne pas deviner ce qui va suivre. Maître Wang a commencé à m'enseigner comment lire les mouvements des autres et là, j'avoue que j'ai beaucoup de mal à te suivre. "

Après, je n'ai pas non plus le niveau de Maître Wang mais un style de combat nouveau ou qui n'en a pas vraiment, cela sera forcément une surprise lorsque le combat sera vrai. C'est plutôt une bonne idée, même si moi je ne pourrais pas le faire. J'ai trop besoin de repères pour avancer. A ce niveau-là, le kung-fu est vraiment idéal pour moi.

– Mais c’est vachement épuisant mine de rien … Et toi tu travaillais sur quoi ses derniers temps ?  

"- Eh bien, en ce moment, je suis surtout sur l'esquive et la parade. Je ne suis pas trop mauvaise dans le décryptage des mouvements adverses et comme la force n’est pas ma principale qualité, il mise plus sur mon agilité et ma souplesse. J'apprend à accompagner les coups adverses pour m'en servir à mon avantage.
Ça et... beaucoup d’entraînements. Parce que, entre les béquilles, ma main et le reste, mon corps a pas mal perdu alors, je dois retrouver d'abord une bonne forme physique pour aller plus loin. "


L'attaque dont nous avons été victime n'avait pas eu que des effets physiques. Cela avait mit aussi à mal mon moral, et sans équilibre psychologique, mon corps ne pourrait pas suivre alors, je devais avant tout reprendre confiance, me focaliser sur ce qui allait bien, qui avançait correctement avant de chercher à progresser. Et prendre du temps pour moi, en partager avec les personnes importantes à mes yeux faisait aussi partie de mon entrainement, d'une certaine façon.

"- Et puis, je commence à travailler un peu avec Saï aussi. Niveau combat, je n'ai jamais vraiment essayé de l'utiliser mais comme je suis une Domae, le Maître me dit qu'il faut aussi que je m’entraîne avec lui car, mine de rien, il fait partie de moi aussi."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un cour particulier inattendu [F. Haizea]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cour particulier inattendu [F. Haizea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Smymaei :: Boîte de nuit "Le Lux" :: Appartement de Mr Dreiden-