Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 3 Mai - 21:57

Chassons le chocolat sous les étoiles


L'idée même de devoir mentir à son meilleur ami si le sujet de l'absence de Bloodyne au travail est mis sur la table le met quelque peut mal à l'aise ; Setsuna se doute quand même de son appartenance aux Elementis et pour en avoir été un de nombreuses années, il doit sûrement se souvenir qu'il est difficile de refuser une mission au Conclave, surtout quand on fait partie de celui-ci. Fort heureusement, un arrangement a été convenu entre l'employé et l'employeur et une tonne de travail de prévu pour expliquer l'absence de maman auprès de Ace.

Observant attentivement ce que son fils est occupé à faire, Gaara est surprit lorsqu'il sent Bloodyne lui prendre la main pour le tirer dans un endroit, éloigné de tout regard. La prenant dans ses bras pour échanger un tendre baiser, la culpabilité de faire quelque chose de mal s'envole d'un seul coup à ses côtés ; Au diable le Gouvernement et le risque qu'il est en train de prendre, c'est seulement un moment qu'il peut se permettre de partager avec celle qu'il aime. Lui murmurant qu'il l'aime aussi, il ne se rend pas compte que son fils a approché la ruelle prenant ses parents sur le fait.

- Vous faites quoi ?

Pris au dépourvu, l'Homme de Sable ne sait quoi répondre aux interrogations de son fils. Si on lui avait dit qu'il serait un jour pris en flagrant délit d'embrasser la mère de son fils, il ne l'aurait sûrement jamais cru ; Que répondre actuellement ? Il n'en a pas la moindre idée et heureusement, Bloodyne trouve toujours les mots justes pour tourner le problème d'un autre point de vue et c'est ainsi qu'il se retrouve avec un mystérieux cheveu dans l’œil que maman voulait enlever. Mensonge ou non, Gaara ne sait comment cette conversation a pu arriver au point où Bloodyne décide de fuir. Comment fait-elle pour toujours lui refiler les conversations embarrassantes ?

- Papaaaa.

- Eh bien papa et maman ne jouaient pas à cache cache, on voulait simplement se mettre à l'abri du vent pour retirer le cheveu que j'avais dans l’œil...

- Amy elle sait que maman te fait des bisous magiques ?

C'est vrai qu'avec toute cette histoire, Gaara n'a pas pris le temps de dire qu'il ne pourrait plus revoir Amy et Bloodyne n'a pas l'air de s'être avancée sur le sujet.

- Nous avons eu une grosse dispute avec Amy alors pour l'instant, papa et Amy se boudent.

- Vais plus revoir Amy ?


- Pas pour l'instant mais peut-être qu'avec le temps, on pourra redevenir bons amis.


Il en doute clairement mais avouer à son fils qu'Amy a tenté de tuer son père n'est pas la meilleure des solutions, au contraire il faudrait lui expliquer tout en détail ce qui a pu se passer et même si il aimerait se venger d'Amy, Gaara ne tient pas à détruire l'image de son ancienne petite amie auprès de son fils. Si il a su garder une bonne image de Charles, il peut aussi garder une bonne image d'elle ; D'ici quelques années, Amy, Charles et Sam seront effacés des mémoires de chacun pour ne se pencher uniquement sur la famille soudée qu'il espère devenir.

- Et si on allait rejoindre maman ?

- Ouiii !

Voilà une conversation bien rapide et passée à la trappe. Sortant donc de la ruelle avec son fils, tous deux se dirigent vers Bloodyne après que celle-ci ait fait un signe pour faire remarquer sa présence. Avançant vers le petit tas d'herbe, il s'apprête à s'asseoir au moment où son fils relance le sujet des bisous magiques ce qui a pour conséquences de faire avaler l'eau de travers à Bloodyne.

- Papa, est-ce que Clara peut devenir mon amoureuse ? Moi aussi je veux lui faire des bisous magiques.

Juste ciel, pourquoi cette conversation tombe aujourd'hui ? S'asseyant aux côtés de Bloodyne en donnant de petites tapes sur son dos pour faire passer l'eau, Gaara se demande comment aborder ce sujet délicat avec lui... Dire que d'ici quelques années, la conversation sera sur le même sujet mais avec une autre tournure, voilà un boulot de parent qu'il aurait bien éviter.

- Les bisous magiques sont pour les grandes personnes, il faudra attendre quelques années encore...

- Mais maman a dit que je pouvais si j'avais une amoureuse !

Et maman a toujours raison, c'est bien connu. Mais en attendant, maman bloque papa dans ses réponses et il ne sait comment tourner la situation pour avoir une réponse pour un enfant de son âge.

- Oui mais ce que maman ne t'a pas dit, c'est qu'il faut être adulte pour faire des bisous magiques.

- Mais moi j'suis un grand garçon !

Un dialogue de sourds... Ace trouve toujours le moyen de répliquer et il ne sait si il tient ça de son père ou de sa mère. Sûrement des deux. Cependant, cela reste touchant et amusant de voir son fils s'énerver de la sorte et vouloir grandir aussi rapidement, c'est pour cette raison que Gaara enchaîne sur le ton amusé.

- Je n'en doute pas ! Mais seulement quand tu seras encore plus grand.

- Maman ! Clara peut v'nir à la maison ?

Aucun doute sur le fait que cette demande devrait faire plaisir à Bloodyne. Pour l'instant il est à un âge où il demande l'autorisation à ses parents pour ramener son amoureuse à la maison mais d'ici quelques années, il fera comme tous les adolescents à ramener une petite amie en secret ou faire le mur pour vivre son idylle parfaite avec la femme de sa vie.

- Parle-nous un peu de cette Clara, elle est dans ta classe ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Jeu 11 Mai - 20:04






Je tousse, je tousse mais, cela à un peu de mal à passer. Il faut dire que ce n'est pas le genre de demande qu'on s'attend à entendre, ni même à espérer aujourd'hui. Si cela ne tenait qu'à moi ce serait qu'un non catégorique sans plus d'explication. Mais, on va me dire qu'à son âge c'est encore plus ou moins mignon. Quelque chose qui ne durera pas éternellement malheureusement.

Maman ! Clara peut v'nir à la maison ?
Y faut j’étudie la question.

Et que je me remette de mes émotions aussi avant de sérieusement me pencher dessus. Qu’est-ce que je devrais répondre à tout ça ? Quand ça ne marche pas avec son père, il faut forcément demander à la mère, mais celle-ci a du mal à envisager les choses. Je me souviens bien avoir dit que quand il serait plus grand, il pourrait, éventuellement, avoir une amoureuse. Cependant, cette conversation remonte à environ six mois, en outre, si ce n’est quelque centimètre il est loin d’avoir la taille est l’âge que j’imagine pour ce genre de situation. À mon avis, je suis en train de devenir le genre de mère qui acceptera que son fils soit un fiancé à partir de ses 35 ans et qui quittera le ni seulement à 40. Ouais, ça craint.

Parle-nous un peu de cette Clara, elle est dans ta classe ?
Oui ! Elle est trop zolie !
Tu sais qu'il n'y a pas que la beauté qui compte.
On joue tout le temps ensemble, elle est marrante.
Elle travaille bien à l'école ?

Si sa future copine est une cancre de classe, je ne veux même plus en entendre parlé. Non pas que je lui souhaite de tombé sur la petite intello barbante et parfaite qui le traite comme un sous-fifre, avec qui il n'est pas plaisant de jouer, mais son contraire n'est pas non plus envisageable.

Elle est aussi douée que moi, mais moi je gagne toujours.
Et ses copines sont gentilles avec toi ?

Oui, c'est un interrogatoire, j'ai le droit c'est mon fils. Et c'est encore l'âge où il veut bien tout nous dire sans garder de secret. Autant profitée avant que ce ne soit plus possible d'ici quelques années. Je passe le jus de fruit à son père pour qu'il l'ouvre tandis que je m'occupe d'attraper un œuf en chocolat et de l'ôter de son emballage.

Clara est toujours avec moi. Les filles ne sont pas gentilles v'ec elles. Clara elle pleure après et moi j'aime pas.
Clara leur a fait quelque chose de mal ?
Sais pas.

Il hausse les épaules sans l'air de connaître les raisons réelles de leur méchanceté visiblement gratuite. Seulement en maternel et les petites de son âge commencent déjà à avoir des comportements de peste. Je ne veux même pas savoir à quoi elles ressembleront durant leurs périodes d'adolescences. Pour être l'une des rares personnes qui apprécient sa compagnie c'est qu'elle doit vraiment avoir quelque chose qui lui plaît, ou tout simplement un grand cœur. Avec un peu de chance, s'il continue de grandir dans cette optique, il ne nous en fera pas trop voir de toutes les couleurs plus tard. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts. Quoi qu'il en soit c'est à moi que revient la décision finale sur la question et je sais qu'il serait capable de fondre en larme si je disais non. Il m'aura à l'usure.

Bon. Elle ne m'a pas l'air d'être une méchante fille alors… Elle peut devenir ton amoureuse. Mais ! Même si elle ne veut pas être ton amoureuse, tu dois toujours être gentille avec elle. Ainsi que demander la permission à ses parents. D'accord ?

Je tends le chocolat qui finit entièrement dans sa bouche après qu'il m'est sorti le plus gros oui que je n'aie jamais entendu. Il est encore jeune, autant lui apprendre les bonnes manières dès maintenant en ce qui concerne les filles. À vrai dire je n'aimerais pas qu'il devienne comme mon frère a courir après toutes les filles des rues. Heureusement, du moins de ce que je me souviens avant son départ, il les traitait toujours convenablement. Aucune n'était qu'à ses yeux qu'un simple “coup d'un soir”, mais ce n'est pas pour autant qu'il doit le prendre comme exemple.

Pourquoi j'dois demander ?
C'est ce que fait un gentil garçon qu'est galant, ou du moins un gentleman.
C'est quoi un genteleman ?
Eh bien, c'est ce qu'est papa. N'est-ce pas ?


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Sam 13 Mai - 13:39

Chassons le chocolat sous les étoiles


Ace n'a pas fini de voir sa mère s'étouffer avec sa boisson si il continue de poser des questions de la sorte même si les parents auraient dû s'attendre à ce genre de questions un jour. Maintenant qu'il est à l'école, il rencontre d'autres enfants de son âge et les premiers coups de cœur arrivent en petite section... Pourtant ni Bloodyne, ni Gaara n'avaient l'air préparé à autant de questions et autant de surprises.

Avant donc de provoquer un arrêt cardiaque à sa mère, l'Homme de Sable souhaite en apprendre un peu plus sur celle qui fait battre le cœur de leur fils ; Les Elementis sont sûrement d'accord sur le point de ne pas laisser entrer n'importe qui dans la vie de Ace, non pas au point de décider de son amoureuse mais Gaara aimerait que son fils n'ait pas les mauvaises influences des cancres du fond de la classe qui ne travaillent pas et qui tirent les autres vers le bas.

- Oui ! Elle est trop zolie !

- Tu sais qu'il n'y a pas que la beauté qui compte.

- On joue tout le temps ensemble, elle est marrante.

- Elle travaille bien à l'école ?

Lorsque Bloodyne passe la bouteille de jus de fruit, Gaara lui lance un regard plein d'interrogation ; Est-ce que leur fils est en train de subir un interrogatoire ou est-ce seulement pas curiosité qu'elle pose ses questions ? Vu l'insistance et la précision avec laquelle elle pose ses questions, l'Elementis aurait tendance à pencher pour la première solution. N'aurait-elle pas été policière dans une autre vie ?

- Elle est aussi douée que moi, mais moi je gagne toujours.

- Et ses copines sont gentilles avec toi ?

Il ne préfère même pas intervenir ayant l'impression que Bloodyne en fait une affaire personnelle, oh espérons que ce genre de pratique ne recommencera pas à chaque fois qu'il présentera son amoureuse ; L'adolescence risque d'être une partie de plaisir pour Bloodyne quand elle comprendra que son bébé a grandit et qu'il sera temps pour lui de voler de ses propres ailes. Pour l'instant, elle profite encore de son autorité et l'interrogatoire qu'il tentera d'éviter quand il sera plus grand.

- Clara est toujours avec moi. Les filles ne sont pas gentilles v'ec elles. Clara elle pleure après et moi j'aime pas.

- Clara leur a fait quelque chose de mal ?

- Sais pas.

Sans aucun doute, Bloodyne aurait préféré en connaître les raisons. Est-ce une petite terreur qui martyrise les autres et qui se prend le revers des choses ou une simple victime subissant la mauvaise éducation des autres enfants ? Mais connaissant son fils, il ne traînerait pas avec une personne qui lui en fait voir de toutes les couleurs ; Si il continue de grandir dans cette optique, il aura au moins l'avantage de ne pas ressembler à son père au plus grand bonheur de tous.

- Bon. Elle ne m'a pas l'air d'être une méchante fille alors… Elle peut devenir ton amoureuse. Mais ! Même si elle ne veut pas être ton amoureuse, tu dois toujours être gentille avec elle. Ainsi que demander la permission à ses parents. D'accord ?

Le passage des bonnes manières est enfin adopté et il doit reconnaître qu'il n'aimerait pas que son fils devienne comme son oncle, un coureur de jupon profitant des jolies demoiselles mais les traitant toujours avec respect si il en croit les dires de Bloodyne.

- Pourquoi j'dois demander ?

- C'est ce que fait un gentil garçon qu'est galant, ou du moins un gentleman.

- C'est quoi un genteleman ?

- Eh bien, c'est ce qu'est papa. N'est-ce pas ?

Il ne pense pas pouvoir être qualifié de vrai gentleman vu la mauvaise réputation qui le poursuit mais il fait au moins de son mieux en présence d'une femme ; Tout de même, celles de Quederla ont leur caractère et peuvent être aussi voire plus cruelles qu'un homme. Les yeux de Bloodyne et Ace tournés vers lui, il est pris au dépourvu quant à la réponse qu'il est censé fournir ; Mais c'est lui le papa, c'est à lui dira-t-on, d'apprendre à son fils à bien se comporter avec les femmes.

- Être gentleman, c'est... C'est bien se comporter avec les filles. Amoureuses ou non, tu dois les traiter avec respect et toujours leur dire la vérité.

Ainsi, peut-être qu'il retiendra mieux cette leçon et ne fera pas les mêmes erreurs que son père autrefois.

- Et tu dois être là pour elles et les aider en cas de besoin.

- Toi t'es gentleman avec maman ?

- Eh bien, j'essaye de faire de mon mieux.

C'est la meilleure réponse qu'il peut tenter de fournir, après l'avoir fait souffrir plusieurs fois, il ne peut être proclamé gentleman de l'année pourtant on ne pourra pas lui en vouloir d'essayer de faire de son mieux et tenter de rattraper ses erreurs.

- Bien. Si on continuait cette chasse aux œufs ?

Avant que leur fils ne décide de vider le panier.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 17 Mai - 18:40






Un gentleman. Ah, ça ! Je ne m'irais pas sur ce sujet pour une raison de sécurité. Mais je dois bien admettre que pour les fois où les choses n'ont pas mal tourné entre gouvernements et autres personnes qui ont voulu sa peau, il en était un à sa manière. Ce dont je ne peux m'en plaindre car cela m'a toujours plu. Ce n'est pas parfait, mais au diable la perfection, on finirait par s'ennuyer. Ce qui est sûr, si Ace devient un vrai gentleman, c'est qu'il en fera tourner des têtes. Il est en bonne voie d'ailleurs avec la petite Clara. Si celle-ci pouvait devenir son premier et dernier amour j'en serais ravie. En particulier pour éviter les défilements gênant de petites copines à la maison durant l'heure du petit déjeuner. Non vraiment, sans façon. Mais passons. Moi aussi j'ai bien envie d'entendre ce qu'il a dire, à moins qu'il ne tente de dériver de la conversation.

Être gentleman, c'est... C'est bien se comporter avec les filles. Amoureuses ou non, tu dois les traiter avec respect et toujours leur dire la vérité. Et tu dois être là pour elles et les aider en cas de besoin.
Toi t'es gentleman avec maman ?
Eh bien, j'essaye de faire de mon mieux.
Même qu’il s’en sort plutôt bien.

Je n'ai pas eu de raison d'en dire le contraire jusqu'à présent. Et j'espère ne plus avoir à le faire. En tout cas c'est une réponse qui convient parfaitement, puisque parler de chasse fait vite oublier à Ace cette discussion, il s'empresse déjà en sautillant partout, pour revenir à des choses bien plus urgentes et importantes : les oeufs ! Il suffit vraiment de peu pour le rendre heureux. J'ai à peine le temps de me remettre debout qu'il court déjà dans tous les sens. À ce rythme il ne tiendra même pas la moitié de la soirée. En voilà un qui va passer une bonne nuit ce soir. Enfin, avant qu'il ne disparaisse complètement de notre champ de vision, il faut le rattraper et le garder à l'œil.

Je crois qu'au final, on a dû passer un peu plus de deux bonnes heures à chercher les chocolats. C'était assez drôle de le voir revenir les bras chargés et de repartir aussitôt à la chasse avec au moins deux oeufs dans la bouche. Il y avait de quoi faire et sans aucun doute de quoi en manger un peu au petit matin. Mais ça, c'était un pari qu'il ne valait mieux pas lancer. Quoi qu'il en soit, c'est après avoir bataillé avec Ace, qu'on a pu se rendre d'abord à la maison, puis partir en direction de la rivière, dans une zone suffisamment plate est paisible pour y passer la nuit. De nous deux, je ne sais qui était le plus excité pour faire ce camping. À vrai dire, il s'agissait tout autant d'une première pour lui que moi. C'est que jusqu'à présent nous n'avions pas encore eu de raison, ni même l'idée en soit d'en faire un. Alors que, maintenant qu'il y avait Ace, c'était bien plus intéressant et marrant pour en profiter.

Je dépose les sacs au sol, enfin soulagée de me débarrasser de tout ce poids, mais il n’était pas encore possible de s’allonger dans l’herbe est de profiter du coucher de soleil derrière les montagnes. Il fallait avant ça monter la tente et de préférence faire un feu avant de se retrouver complètement dans le noir. Alors, j’attrape le petit monstre au vol qui tentait discrètement de partir vers la rivière, en lui donnant une directive.

Tu aides papa à monter la tente. Moi je vais chercher du bois.

Parce que deux nous deux, mieux valait que notre toit provisoire tienne. Est non que celui-ci s'écrase en pleine nuit sur nous. Ce n'est pas bien compliqué de monter ça, mais on sait à quel point je suis douée. Autant que ce soit entre de bonnes mains. Je refais un peu le chemin inverse en ayant vu des branches et autres qui me semblaient utilisables. Puis, c'est les bras bien remplis que je reviens au camp, les empilent correctement avant de les entourer de pierres pour éviter de brûler toute la forêt. Il ne me reste plus qu'à trouver un peu de vieux journaux dans le sac, un briquet et voilà que j'arrive sans mal à lancer le feu. Voilà une bonne chose de faite. Je farfouille une nouvelle fois dans un sac est en sorti une vieille couverture qui sert à pouvoir s'asseoir près du feu. Je m'y pose la première, avant d'avoir un petit monstre qui me rejoint en prenant place entre mes jambes.

On mange quoi ?
On a des brochettes, des saucisses et des guimauve à griller. Tu vas voir c'est très bon. Mais pas pour toute suite.

Parce qu'on ne fait pas de camping sans les fameux guimauve ! C'est inévitable. Et puis, avec les chocolats qu'il a mangé de toute façon, il n'est plus à ça prêt.

Maman, est-ce que tu vas faire des bisous magiques à papa tout le temps comme avec Sam ?
Hum… Ben…

Comment dire, je ne me voyais pas parler de ça maintenant. Mais peut-être est-ce plus simple maintenant que durant le repas. On va dire que comme ça je ne serais pas prise par surprise à m'en étouffer.

Tu sais que maman a dit au revoir à Sam, parce qu'on doit être simplement ami.
Voui, même qu'il est très gentil en ami.
Tout à fait. On a essayé, ça n'a pas marché, alors on ne peut être qu'ami. Et du coup, avec papa… On… On essaie de former une famille.
Mais on est déjà une famille.
Oui, mais… hum … Papa et maman ne feront que des bisous magiques à papa et maman. Et personne d'autre.
Et moi !
Oh oui, toi tu en auras tout le temps, même plus que papa.

Voilà, les deux seules personnes qui mériteront autant de bisous qu'ils le désirent. Comme ça pas de jaloux. Enfin, presque.

Mais, si papa et Amy se disputent plus, y vont faire des bisous aussi ?
Eh bien j'espère que non.
Pourquoi ? C'est mal ?

Oh oui tellement mal que maman l'enterra vivante avec une hache dans le coeur. Mais ça ce n'est qu'un détail.

Comme on veut être une famille, où il n'y a que nous trois… Si maman ou papa font des bisous ailleurs ce n'est pas bien. Et ça peut nous faire mal.
Mais pourquoi ? Moi j'veux pas vous voir mal.

Je suis à court d'arguments. Comment expliquer cela avec les bons mots, je n'en sais rien honnêtement. Alors, je tourne la tête en direction de Gaara en implorant du regard pour me venir en aide. Je patauge !


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Dim 21 Mai - 19:12

Chassons le chocolat sous les étoiles


Plusieurs heures à chasser le chocolat est une expérience inoubliable avec Ace, impossible de l'empêcher de manger des œufs ; C'est assez naturellement qu'il est possible de se demander si il aura suffisamment de chocolats pour les jours qui viennent ou si il aura tout mangé. Heureusement, les parents ont la bonne idée de l'empêcher de tout dévorer en une fois au risque de ne plus manger ce soir mais surtout avoir une indigestion avec tout ça.

Le soleil commençant à tourner, les Elementis décidèrent qu'il était temps d'aller chercher les affaires à la maison pour aller jusqu'à la rivière sans être dans le noir complet pour se repérer et monter la tente tranquillement. Une fois arrivés sur place, Bloodyne propose au père et au fils de monter la tente tandis qu'elle s'en va chercher du bois pour le feu de camp ; Gaara apprend donc à Ace comment monter une tente le plus simplement possible ainsi que toutes les petites astuces nécessaires. Sous les bons conseils de son père et avec la motivation de Ace, l'abri a pu être monté en peu de temps.

La tente montée, les affaires installées et le feu allumé, il ne manque plus qu'à se reposer et profiter des étoiles qui ne tarderont pas à arriver. Cela fait tellement longtemps que Gaara n'a pas pu profiter d'une telle vue et d'une journée si parfaite ; Espérons que les révélations de ce soir ne gâcheront pas ce moment. Assis sur la couverture près du feu, l'Homme de Sable a la tête perdue dans les pensées jusqu'au moment où son fils demande le menu de ce soir ; A-t-il encore faim après tout le chocolat qu'il a mangé aujourd'hui ?

- Maman, est-ce que tu vas faire des bisous magiques à papa tout le temps comme avec Sam ?

- Hum… Ben…

Relevant la tête vers Bloodyne pour observer attentivement sa réaction, il comprend bien que cette conversation est arrivée bien trop tôt dans le programme prévu. Pourtant c'est l'occasion ou jamais pour discuter de la situation familiale et expliquer la suite des événements.

- Tu sais que maman a dit au revoir à Sam, parce qu'on doit être simplement ami.

- Voui, même qu'il est très gentil en ami.

- Tout à fait. On a essayé, ça n'a pas marché, alors on ne peut être qu'ami. Et du coup, avec papa… On… On essaie de former une famille.

- Mais on est déjà une famille.

- Oui, mais… hum … Papa et maman ne feront que des bisous magiques à papa et maman. Et personne d'autre.

- Et moi !

- Oh oui, toi tu en auras tout le temps, même plus que papa.

- Oh et papa a le droit d'être jaloux ?

- Mais, si papa et Amy se disputent plus, y vont faire des bisous aussi ?

- Eh bien j'espère que non.

- Pourquoi ? C'est mal ?

Il s'agit bien évidemment de la question à ne pas poser à Bloodyne. Amy ayant déjà reçu un coup de sa part d'après les ragots, Gaara préfère ne pas imaginer ce qu'il pourrait se passer si son ex petite-amie revient comme une fleur en demandant de retrouver l'histoire qu'ils avaient avant. Il faut forcément se douter que Gaara sera contre puisqu'il n'apprécie pas être dupé de la sorte mais celle qui risquerait de mal réagir dans cette histoire est bien évidemment Bloodyne.

- Comme on veut être une famille, où il n'y a que nous trois… Si maman ou papa font des bisous ailleurs ce n'est pas bien. Et ça peut nous faire mal.

- Mais pourquoi ? Moi j'veux pas vous voir mal.

Et bien évidemment, c'est tout naturellement que Bloodyne tourne la tête vers Gaara en espérant trouver un peu d'aide auprès de lui. Actuellement, il n'a pas plus d'arguments qu'elle et l'Homme de Sable ne connait pas véritablement les mots à dire pour faire comprendre à son fils que ses parents ont décidé de se remettre ensemble afin de former une vraie famille.

- Ce que maman essaye de te dire c'est que nous sommes amoureux l'un de l'autre et que nous voudrions être ensemble.

- Ça veut dire que tu vas revenir à la maison ?

C'est une manière de voir les choses effectivement mais Gaara doute que Charles et Sam aient pu s'installer aussi rapidement, passant plutôt quelques nuits à la maison avant de ramener définitivement les affaires. Certes, les Elementis ont vécu longtemps ensemble mais Bloodyne a désormais une routine avec son fils et le retour de son père pourrait bien perturber les choses.

- Eh bien, ce n'est qu'une question de temps mais il y a de grandes chances pour que je revienne habiter avec toi et maman oui.

- Moi aussi il faut que j'habite avec Clara ?

Il ne peut se retenir de rire, imaginant tous les scénarios que Bloodyne est actuellement en train de se faire dans sa tête ; Déjà qu'avoir appris qu'il avait une amoureuse était une nouvelle qui ne passait guère mais avec cette question, il se demande si elle ne va pas faire une crise cardiaque.

- Non bien sûr que non. Plus tard peut-être, quand vous serez plus grands et que vous voudrez fonder une famille mais pour l'instant vous êtes bien trop jeunes !

Gaara croit remarquer un petit soupire léger comme si il était soulagé d'apprendre cette nouvelle, leur fils est encore jeune et il ne veut pas se séparer tout de suite de papa et maman. C'est une petite crainte de passée jusqu'à la période de l'adolescence où la potentielle crise lui fera dire qu'il n'a qu'une hâte c'est de quitter la maison à sa majorité et pouvoir faire ce dont il a envie.

- On n'verra plus Sam et Amy ?

- Puisque Sam est ton médecin, tu pourras toujours le revoir et comme c'est un ami de maman il peut passer à la maison dire bonjour. Mais puisque papa et Amy se sont très fortement disputés, je ne pense pas qu'Amy voudra passer dire bonjour à la maison.

Et il a très peu de chance pour que maman accepte de la revoir et encore moins dans sa propre maison. Quant à Sam, l'Homme de Sable ne peut empêcher Bloodyne de revoir un ami si tel est son désir, la jalousie est toujours présente mais non au point de l'empêcher d'avoir une vie et sortir avec ses amis.

- Tu vas venir quand à la maison ?

Levant le regard vers Bloodyne, c'est une question qui n'ont pas vraiment pris le temps d'aborder alors lui donner une date est clairement impossible à ce moment-là. Un peu d'aide ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Dim 21 Mai - 21:53






Imaginer son père, faire un “bisou magique” à quelqu'un d'autre serait suicidaire pour l'heureuse élue. Et lui évidemment. Mais, j'en doute pas moins que la situation inverse serait tout aussi dramatique. Fort heureusement, ce n'est en rien inscrit dans mon planning. Je me préfère me dire qu'il n'y aura que lui jusqu'à la fin de mes jours. Cependant, c'est quelque chose d'encore bien trop compliqué pour qu'Ace en comprenne complètement le sens. D'ici une vingtaine d'années il sera lui aussi dans cette situation qui, je l'espère, sera bien moins complexe. Mais en attendant que cela n'arrive, il faut bien lui expliquer ce qui risque de changer petit à petit. À commencer par voir ses parents embrasser personne d'autre, d'où l'aide précieuse de Gaara à ce sujet. J'avoue que je n'aurais pas eu de meilleures formulations que celle-ci.

Ça veut dire que tu vas revenir à la maison ?

Ah ! En voilà une demande.
Ce serait l'idéale. Il n'y a rien de mieux que tout le monde réunit sous le même toit que pour former une vraie famille. Néanmoins, bien que je ne refuse pas l'idée, ça me donne la sensation d'aller trop vite et de brûler les étapes s'il venait à emménager demain. Sans oublier que ce ne serait pas une glorieuse idée avec les événements survenus il y a peu. Ce ne serait que donner une bonne raison au gouvernement de venir fouiller un peu plus la maison. Sauf que ce ne sont pas des détails dont il a besoin de comprendre maintenant. Je m'en voudrais de lui offrir des cauchemars gratuitement avec si peu. Néanmoins, si on enlève ces petits détails là… Ce serait tout de même un grand changement dans la maison. À par lui, aucun n'a réellement vécu à la maison, ils ne faisaient que passer quelques nuits avant de retrouver leurs demeures respectives. J'avoue qu'être seule avec Ace, a mit en place une petite routine qu'on ne désapprouve pas. J'imagine que ce sera très certainement perturbant au début, mais pour une bonne cause au final. Après tout, il aura son propre père à la maison, qui pourra le border dans son lit, lui contait des histoires et tout ce qu'il a toujours eu envie sans avoir à changer de lieu chaque semaine. Que demander de plus ?

Moi aussi il faut que j'habite avec Clara ?

Crack
Je crois que mon cœur ne survivra jamais à la soirée. Si on me retrouve encore vivante demain c’est bien un miracle. Tandis que monsieur à côté, trouve cela apparemment très drôle, je préfère m’enfouir dans un mutisme. Habiter avec elle et puis quoi encore ! Pourquoi ne pas la demander en mariage maintenant tant qu’on y est !

Non bien sûr que non. Plus tard peut-être, quand vous serez plus grands et que vous voudrez fonder une famille mais pour l'instant vous êtes bien trop jeunes !
Oui beaucoup, beaucoup, beaucoup trop jeune !  Fait ça à 40 ans c’est parfait.

Ce qui laissera le temps à maman de se remettre de ses émotions. Ainsi que d’imaginer la possibilité où il quittera le nid un jour. Oh il le fera, quand je serais prête !

On n'verra plus Sam et Amy ?
Puisque Sam est ton médecin, tu pourras toujours le revoir et comme c'est un ami de maman il peut passer à la maison dire bonjour. Mais puisque papa et Amy se sont très fortement disputés, je ne pense pas qu'Amy voudra passer dire bonjour à la maison.
Non elle voudra pas. Elle est très occupée par le travail. C’est dommage. Tant pis.

Je crois que ça m'a échappé. Est-ce que je suis désolée, voyons voir… non ? Il n'est pas encore né le jour où je la laisserais rentrée chez moi. Autant dire que je préférais me priver d'une main que de la voir franchir le seuil de ma maison. Sans aucun regret. Mais passons. Pensée à elle ne ferait que gâcher la soirée. Et puis, il y a aussi cette fameuse question du “quand” qui tombe finalement. C'est bien beau d'envisager son retour, mais de là à en prévoir une date sur le calendrier… La décision me revient si je dois en juger par les deux regards qui se posent sur moi. Mais je sèche littéralement.

On n'a pas encore de date précise.
Pourquoi ?
Eh bien… Avec papa, ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de moment en amoureux. Est, on voudrait que les choses se passent bien en prenant le temps. On a peur d'aller trop vite et d'avoir mal encore une fois. Mais il y a toi aussi. C'est beaucoup de changements, on veut être sûr que ça te rendra heureux.

Il s'était habitué à la présence de Charles, de Sam et concrètement ils étaient en quelque sorte le contraire de son père. Toujours correct en présence d'Ace là-dessus il n'y avait pas de soucis, mais les habitudes n'étaient pas les mêmes quand ils passaient plusieurs nuits. Et là, on ne parle pas de venir à la maison et dormir simplement une petite semaine, mais bien de manière définitive. C'est une différence qu'à son âge il ne percute pas, pourtant, il est plongé dans ses pensées à fixer le sol. Est-ce qu'il est réellement en train de réfléchir à est-ce que oui ou non ça le rendrait heureux d'avoir Gaara à la maison ? Je crois que c'est bien la première fois que je le vois aussi concentré et muet aussi longtemps. J'aurais presque peur d'entendre sa réponse.

Moi j'ai toujours voulu avoir papa à la maison. C'est marrant d'avoir Sam, mais c'est pas papa. J'suis content quand y a papa avec toi, tu souris tout le temps.
N-Non… Enfin, pas plus que d'habitude…
Si, tu souris comme moi quand je vois Clara. Même que tes joues elles deviennent rouges. Comme maintenant.

Finalement, rester muet c'était bien aussi. La réponse permet de se détendre, pourtant, je sens bien mes joues qui virent au rouge lentement. C'est sans aucun doute, il est bien le fils de son père. Mais, je n'avais pas imaginé qu'il aurait pu retenir et même faire attention à ce genre de petits détails. C'est que je ne sais plus où me mettre moi maintenant. Je tente simplement de cacher mon sourire débile en mordant l'intérieur des joues. C'est malin, j'ai vraiment l'impression d'avoir son âge maintenant en ne sachant pas ou me mettre en présence de mon n'amoureux. Ah l'amour j'vous jure, ça vous rend complètement con.

Y’r’vient bientôt à la maison, c’est promis ?
Oui c’est promis. Moi aussi j’ai hâte qu’il rentre.

Quand on n'en sait rien. Cela peut tout autant être pour les fêtes de Noël, que pour cet été, comme dans un mois. L'impatience aurait tendance à prendre la troisième idée, mais on verra bien selon, comment se passent les choses. D'ici à ce qu'on y soit, je demande à Ace de bien vouloir chercher le sac avec la nourriture. C'est que je commence à avoir doucement faim. Cela me laisse le temps de prendre les trois petites branches que j'ai séparées au préalable du feu est qui permettront de faire chauffer les saucisses et autres. Je les nettoie un peu en les taillant une fois le couteau entre les mains, puis, les tends à chacun. Ace s'exclame, précisant qu'il veut une saucisse bien grillée et bien juteuse. Ses désirs étant des presque des ordres, c'est le premier qui se retrouve avec un morceau de viande qui cuit sagement entre les flammes. Il ne reste plus qu'à sortir les boissons et le paquet de chips et voilà que le repas est près. Honnêtement j'avais une flemme énorme à me casser la tête pour le dîner, qui plus est à ce qu'il a déjà avalé plutôt, s'il en mange trois ce sera déjà un exploit. On a toujours la salade de fruits pour équilibrer le bazar.

Maintenant que je prends le temps d'y penser, ce n'était pas si horrible que ça d'aborder le sujet avec lui. Je m'étais imaginé le pire mais, cela n'en valait vraiment pas la peine. Il faut bien avouer que tout ça soulage d'un poids une fois l'histoire au claire. C'est comme s'il y avait un peu moins à se cacher et qu'on se rapproche doucement à chaque pas d'un couple presque normal.

Premier repas en famille. Je me suis pas sentie aussi bien depuis… trop longtemps.

Des années trop longues passer à tourner en rond. Mieux vaut les oublier. Je place à mon tour ma branche sur le feu, puis réaliser que j'avais quelque chose à lui donner. Le temps de les abandonner un instant, de fouiller dans mon sac et de revenir avec l'enveloppe nouée d'un ruban que je tends à Gaara.

━ Ce n'est pas vraiment un cadeau surprise, mais... je me suis dit que c'était le bon moment pour les donner. Ce sont les toutes premières photos à la naissance d'Ace. C'était un peu le bazar à ce moment-là avec la maison et autres, du coup, je n'ai jamais pris le temps de les faire développer. Pour la plupart ce sont celles que j'ai réussi à prendre de toi alors que tu avais du mal avec lui pour le changer. D'autres sont plus marquantes, comme, quand tu t'es endormis sur le canapé avec et qu'il était dans les bras... Enfin voilà. J'espère que t'apprécie.



© B I G B Y


c'était pas prévu je sais, mais j'avais envie et je trouvé ça sympa d' offrir ça comme souvenir ^^


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Lun 22 Mai - 19:37

Chassons le chocolat sous les étoiles


Quand il disait penser Bloodyne jalouse d'Amy, il ne croyait pas que c'était à ce point-là. Empressée de dire qu'elle serait trop occupée par le travail les prochaines semaines voire les prochaines années, c'est ainsi que l'ex petite-amie de Gaara passe aussi rapidement à la trappe. Voilà donc un sujet qu'il ne faut pas aborder en présence de l'Elementis de Vent au risque de provoquer des tornades dans les environs ; Il tâchera de retenir ce petit conseil à l'avenir. Puis la question que pose fait lever les yeux vers Bloodyne puisque cette décision lui revient de droit, c'est sa maison et c'est à elle de décider de la date de retour de Gaara.

- On n'a pas encore de date précise.

- Pourquoi ?

- Eh bien… Avec papa, ça fait longtemps qu'on n'a pas eu de moment en amoureux. Est, on voudrait que les choses se passent bien en prenant le temps. On a peur d'aller trop vite et d'avoir mal encore une fois. Mais il y a toi aussi. C'est beaucoup de changements, on veut être sûr que ça te rendra heureux.

Évidemment, passer de deux à trois dans une maison pourrait être synonyme de chagrin ou jalousie de la part de Ace qui ne pourrait plus avoir sa mère pour lui tout seul. Il y a bien sûr d'autres raisons que les parents préfèrent actuellement taire, il ne peut revenir habiter chez Bloodyne de suite mais attendre que le Gouvernement cesse les recherches le concernant ; A la moindre pistes, aux moindres indices, aux moindres soupçons, les policiers débarqueront à la maison pour questionner Bloodyne et sûrement fouiller la maison de fond en comble pour vérifier qu'elle ne cache personne. Ce n'est pas une vie à lui offrir pour l'instant.

- Moi j'ai toujours voulu avoir papa à la maison. C'est marrant d'avoir Sam, mais c'est pas papa. J'suis content quand y a papa avec toi, tu souris tout le temps.

- N-Non… Enfin, pas plus que d'habitude…

- Si, tu souris comme moi quand je vois Clara. Même que tes joues elles deviennent rouges. Comme maintenant.

Eh bien, eh bien. Il ne pensait pas son fils si observateur que ça, une chose est sûre, il sera compliqué de lui cacher des informations plus tard si il garde ce trait de personnalité. Gaara remarque que le rouge monte aussitôt aux joues de Bloodyne mais il ne prend pas la peine de lui faire la remarque, avoir été pris sur le fait par son fils peut être suffisamment gênant pour que l'Homme de Sable fasse à son tour la remarque. Une promesse de retour rapide à la maison et c'est ainsi que se termine ce chapitre sur la famille et la suite des événements ; Finalement, cette conversation n'aura pas été si horrible que les parents se l'imaginait.

L'heure de la discussion sérieuse étant terminée, il est temps de passer au repas. Chacun prenant un bâton tendu par Blooydne, Ace commence par prendre une saucisse imité aussitôt par son père qui pique quelques chips en attendant de pouvoir manger sa viande. Le silence est de nouveau présent et Gaara en profite pour observer les flammes et sa saucisse cuire, la tournant de temps en temps pour éviter qu'elle ne soit trop brûlée d'un côté tout en surveillant la viande de son fils pour empêcher les catastrophes.

- Premier repas en famille. Je me suis pas sentie aussi bien depuis… trop longtemps.

- C'était ce qu'il nous manquait depuis un bon moment.

Être une famille unie, heureuse et normale. Ce n'est pas donné à tout le monde et encore moins lorsqu'on s'appelle Gaara mais ces rares moments sont à profiter avec soins ; Retirant la viande du feu pour commencer à la maison, l'Elementis de Sable est étonné lorsqu'il voit Bloodyne se lever et revenir quelques secondes plus tard avec une enveloppe.

- Qu'est-ce que c'est ?

- Ce n'est pas vraiment un cadeau surprise, mais... je me suis dit que c'était le bon moment pour les donner. Ce sont les toutes premières photos à la naissance d'Ace. C'était un peu le bazar à ce moment-là avec la maison et autres, du coup, je n'ai jamais pris le temps de les faire développer. Pour la plupart ce sont celles que j'ai réussi à prendre de toi alors que tu avais du mal avec lui pour le changer. D'autres sont plus marquantes, comme, quand tu t'es endormis sur le canapé avec et qu'il était dans les bras... Enfin voilà. J'espère que t'apprécie.

Prenant le temps de retirer le ruban et ouvrir l'enveloppe, il regarde les photos une à une faisant remonter d'agréables souvenirs lorsque Ace n'était encore qu'un bébé. Posant ces photos sur le côté après avoir fini de les regarder, Gaara s'approche de Bloodyne pour la prendre dans ses bras et déposer un baiser sur son front.

- Je les garderai près de moi, merci.


Des photos qu'il pourra prendre le temps de regarder les jours où sa famille lui manque beaucoup trop ou pour lui rappeler tous les choix qu'il a fait au cours de sa vie. Le repas entamé, les sujets basés sur tout et n'importe quoi, c'est une bonne soirée autour du feu qui s'entame ; Une fois les estomacs bien remplis, Gaara propose de simplement s'allonger pour regarder les étoiles apprenant au passage à son fils à distinguer la position de certaines, lui expliquant qu'elles pouvaient servir pour se repérer si un jour il est perdu. Puis vint le moment de l'étoile filante.

- Fais un vœu à chaque fois que tu en verras une et elle exaucera tous tes rêves.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mar 23 Mai - 21:05






Ce n'est pas réellement un cadeau et en même temps si. À vrai dire, celle-ci aurait déjà dû lui appartenir depuis plusieurs années, malheureusement beaucoup de choses ont fait que les pellicules de ces photos sont restées bien sagement enfermer dans une boîte. Je ne dirais pas que je les aies oubliées, ce n'est pas comme si j'avais décidé de les cacher pour ne plus les voir, mais, jusqu'à encore aujourd'hui, je n'avais guère de raisons de vouloir les faire développer et de les offrirs. Maintenant c'est ce qui me semblait comme le moment idéal. J'avais un doute, peut-être que cela n'allait pas lui plaire, ou qu'on en viendrait à me dire que j'aurais dû les donner bien plus tôt. Sauf qu'à ma grande surprise elle lui plaise suffisamment pour qu'il me prenne dans ses bras pour m'en remercier. Je me sens soulagée et heureuse en même temps.

Le repas continue donc dans une bonne ambiance. Les marshmallows grillés ont remporté un franc succès auprès d'Ace. Au fond cela ne m'a que très peu étonnée, une fois qu'on parle de sucrer son estomac a toujours une petite place quelque part. Puis, j'ai profité du temps qu'ils observent les étoiles pour ranger un peu notre bazar, de quoi ne plus avoir à m'en préoccuper jusqu'à demain matin. Après quoi, j'ai fini par les rejoindre en m'allongeant à mon tour près d'eux.

Fais un vœu à chaque fois que tu en verras une et elle exaucera tous tes rêves.
J’veux du nutella tous les jours !
C’est ce que tu désires le plus au monde ?
Oui ! Avec des crêpes. Plein de crêpes. Que des crêpes.
Pourquoi cette demande ne m’étonne même pas ?

Parce qu'il n'est qu'un ventre sur patte et ça, ce n'est pas de moi qu'il le tient. À mon avis il est déjà bien servi question chocolat et tout ce qui s'ensuit, mais vu son âge normal que ce ne soit jamais assez. Une autre étoile défile rapidement et à mon tour je fais un voeux. Celui de pouvoir profiter de ces moments-là plus souvent. Ce serait tout simplement l'idéal.

Tu as fait un voeux ?
Oui
C’est quoi ?
Un secret. Si je te le dis il ne se réalisera pas.
Alors le mien il se réalisera pas, parce que je l’ai dit tout haut ?
Oh si t’en fait pas pour ça. Tata Roxi sera toujours là pour te remplir de crêpes et de nutella.

Malheureusement. Mais, j'imagine que lui donnait une liste de repas à suivre ne serait pas la meilleure idée qui soit. Celle-ci finirait très certainement à la poubelle une fois le dos tourné, avec l'excuse que son espèce de rat d'égout l'aura mangé. Ce serait très certainement le meilleur mensonge qu'elle pourrait me sortir. Enfin. Les étoiles filantes sont assez nombreuses ce soir et Ace s'amuse à exprimer ses voeux plus drôles les uns des autres. L'heure tourne en parallèle est aux alentours de 22 heures il commence à piquer du nez. Il avait de l'énergie à revendre malgré tout ce qu'il avait pu courir aujourd'hui. On prend donc un temps pour qu'il termine en pyjama, se brosse les dents et termine en premier sous la tente après avoir dit bonne nuit. Je le borde un peu, lui est sa peluche - qu'il n'a malheureusement pas encore perdu - et en un peu de temps il tombe dans les bras de morphée. En voilà un qui passera une bonne nuit et qui n'est pas près d'ouvrir les yeux en premier au petit matin. Je ressors de la tente puis, prend deux bières mises au préalable dans la petite glacière qu'il est possible de boire maintenant qu'il n'est plus dans les parages. J'entends une à Gaara en prenant à nouveau place sur la couverture.

Il a tellement été excité toute la journée, que je suis étonnée qu'il est réussi à tenir si longtemps.

C'était une pile à retardement qui a fini par ce décharger entièrement. Encore un peu et je suis sûr qu'il aurait fini par surchauffer. Je décapsule ma boisson, boit un coup et profiter du calme apaisant de l'environnement.

On aurait dû faire ça bien plutôt. C'est la première fois que j'ai vraiment eu la sensation qu'on était une famille.

C'est éloigné de la ville, c'est paisible, il n'y a personne pour nous mettre des bâtons dans les roues. Que demander de plus ? Les sorties en ville sont tellement rares que celle-ci aurait tendance à devenir magique. Déposant la bière sur le côté, je m'allonge entièrement et observe la vue qu'apportent les étoiles. On ne peut rêver de meilleur smoments.

J'ai eu le temps d'y réfléchir toute la soirée… Je suis vraiment impatiente que tu rentres à la maison. Et en même temps… j'avoue que ça me fait peur. On a déjà vécu ensemble mais, les choses étaient différentes. Là c'est ce que je veux. Il n'y a aucun doute là-dessus. J'ai envie de me réveiller tous les matins avec toi à mes côtés. Sauf, que plus je me dis que ce sera parfait, plus… J'ai peur qu'un énième problème ne vienne encore tout gâcher. On n'est pas ce qu'on peut appeler un couple le plus chanceux qui soit.


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 24 Mai - 10:59

Chassons le chocolat sous les étoiles


Du Nutella et des crêpes, pourquoi cette demande ne l'étonne pas non plus ? D'ailleurs, l'Homme de Sable se demande d'où lui vient cet appétit, Gaara pouvant passer plusieurs jours sans manger et Bloodyne ayant un appétit tout à fait normal. Peut-être est-ce au niveau de la génétique ? Si c'est cela, ils ne peuvent y être pour quelque chose. Espérons simplement que leur fils garde une certaine ligne et évite les problèmes de santé dû à une alimentation trop grasse et sucrée.

Surtout si il continue d'aller chez "Tata Roxie". N'ayant jamais eu la chance de rencontrer cette personne, Gaara entend suffisamment parler de cette demoiselle pour savoir que bonne santé et bonne éducation ne rime pas avec elle. Ace revient avec des histoires plein la tête mais il se demande si elle a réellement une bonne influence sur son fils... D'ailleurs, comment a-t-elle fait pour entrer dans la famille, du moins être aussi proche ? Il est mal placé pour faire des reproches sur la sociabilité, mais il ne pensait pas Bloodyne si proche d'une autre personne.

Lui souhaitant bonne nuit, Gaara laisse l'Elementis de vent coucher leur fils, lui permettant ainsi de réfléchir à la suite de la soirée. Il a attendu ce moment tellement longtemps, l'heure de lui révéler la vérité est proche et pourtant il se dit qu'il ferait mieux d'arrêter tout de suite ; Peut-être devrait-il garder ce secret pour lui ? Mais si il a fait tout ça, ce n'est pas pour sortir simplement en ville quand bon lui semble mais pouvoir passer du temps avec Bloodyne comme elle l'avait demandé la dernière fois qu'ils s'était retrouvés.

- Il a tellement été excité toute la journée, que je suis étonnée qu'il est réussi à tenir si longtemps.

Pas de doute, c'est un exploit qu'il soit resté debout aussi longtemps. Il voulait sûrement profiter de cette soirée le plus possible avec ses deux parents, ne sachant pas quand est-ce qu'il pourra profiter de nouveaux de genre de soirée tranquille.

- On aurait dû faire ça bien plutôt. C'est la première fois que j'ai vraiment eu la sensation qu'on était une famille.

- On fera d'autres sorties comme ça, ne t'en fais pas.

D'autres occasions peuvent se représenter, ce n'est pas la seule occasion. Et puis l'avenir sera peut-être plus simple que le passé désormais, avec ce qu'il a dans la poche le nombre de sortie pourra augmenter sans grande difficulté. Faut-il déjà qu'elle soit au courant de ce qu'il prépare.

- J'ai eu le temps d'y réfléchir toute la soirée… Je suis vraiment impatiente que tu rentres à la maison. Et en même temps… j'avoue que ça me fait peur. On a déjà vécu ensemble mais, les choses étaient différentes. Là c'est ce que je veux. Il n'y a aucun doute là-dessus. J'ai envie de me réveiller tous les matins avec toi à mes côtés. Sauf, que plus je me dis que ce sera parfait, plus… J'ai peur qu'un énième problème ne vienne encore tout gâcher. On n'est pas ce qu'on peut appeler un couple le plus chanceux qui soit.

- Tu as raison. Nous sommes loin d'être les plus chanceux de Quederla mais je pense avoir trouvé une solution à ce problème.

Pour appuyer ses propos, l'Homme de Sable sort la bague de sa poche pour la présenter à Bloodyne. De ce point de vue, ce n'est qu'une bague et peut-être que le rapport ne se voit pas tout de suite mais l'heure des explications est là et il ne peut plus faire demi-tour maintenant qu'une partie de la vérité est sortie de sa bouche.

- Je te demande simplement de ne pas poser de questions et de me faire confiance. Il s'agit d'une bague qui permet de changer d'apparence... Je sais que cette histoire semble irréelle mais elle pourrait être la solution à tous nos problèmes.

Qui sait ce qu'il peut faire avec cette bague. Tellement de choses. Retrouver un travail, revenir à la maison sans avoir peur du Gouvernement, pouvoir aller au restaurant accompagné de Bloodyne ; Il y a forcément un bémol dans cette histoire.

- Ce n'est pas ce que tu espérais, je sais. Ça ne sera pas vraiment moi puisque j'aurais les traits d'une autre personne mais on n'aura pas plus besoin de raser les murs dans la rue, si le Gouvernement vient à la maison, je n'aurais pas besoin de me cacher non plus. Et puis, je pourrais t'emmener plus souvent au restaurant comme tu l'espères tant.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mar 30 Mai - 11:48






La chance, voilà quelque chose que je ne connais pas vraiment. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé de la chercher un peu partout. Sérieusement, que ce soit auprès d'opportunité qui ne se représentera jamais, ou bien dans mon maigre quotidien de tous les jours. Impossible de mettre là-dessus, ou bien dans le cas contraire pour des choses que j'aurais pu me passer avec joie. Mais, en ce qui concerne notre relation, j'avoue que je n'ai pas encore eu la chance de la voir en personne et rester présente sur une longue durée. Non petit instant de chance, a jusqu'à présent toujours était très rare est court. C'est comme si le monde entier voulait s'opposer à nous. Mais, je suis prête à entendre toute solution qui permettrait d'avoir un peu de répit, s'il en a une bonne sous la main, sans danger non calculé alors, pourquoi pas. Ce n'est pas comme nous avions une panoplie de choix qui s'offraient facilement à nous. Alors, je me redresse est fixe cette bague qui traîne entre ses mains. Je ne sais pas ce que je dois en penser, ni même en dire. Alors, j'attends sagement les explications avant de prononcer le moindre de mots.

Je te demande simplement de ne pas poser de questions et de me faire confiance. Il s'agit d'une bague qui permet de changer d'apparence... Je sais que cette histoire semble irréelle mais elle pourrait être la solution à tous nos problèmes.

Je hausse un sourcil assez perplexe. Elle ressemble comme à toutes les autres, avec ses propres gravures. Et pour moi elle n’en dégage rien en particulier. Sûrement est-ce le but de la manœuvre, mais je dois bien avouer que c’est loin d’être suffisant pour que j’en saute de joie, ou bien même que j’accepte d’y croire à la première seconde.

Ce n'est pas ce que tu espérais, je sais. Ça ne sera pas vraiment moi puisque j'aurais les traits d'une autre personne mais on n'aura pas plus besoin de raser les murs dans la rue, si le Gouvernement vient à la maison, je n'aurais pas besoin de me cacher non plus. Et puis, je pourrais t'emmener plus souvent au restaurant comme tu l'espères tant.

Effectivement, c'est bien loin de ce que j'espérais. Mais n'est-ce pas trop beau ? Où est la petite merde qui finira toujours par nous revenir dessus en pleine figure ? Cela me semble bien trop simple pour qu'il n'est qu'à mettre cette bague à son doigt et pour être aussi heureux que ce qu'a souhaité. À vrai dire, la situation me paraît tellement énorme que, je n'ai guère plus de réaction que ça. Je ne fais que prendre ma bière, boire une gorgée est la fixé longuement en réfléchissant. Non, j'ai beau tourner ça dans tous les sens, rien n'y fait.

Je ne sais pas si je dois en rire ou quelque chose dans ce genre-là. Je suis désolée, mais… ça me semble littéralement absurde. Une bague qui permet de changer d'apparence, ce serait trop beau si cela existait réellement. Je ne sais pas qui te l'a vendu, mais, on dirait plus une arnaque qu'autre chose.

Je veux bien tenter d'y croire, mais je n'y arrive pas. Et puis, où est-ce qu'il la trouvait d'ailleurs cette bague ? Au marché noir, ou auprès d'un brocanteur…

Je suis loin d'être une experte dans le domaine, mais je ne connais pas de magie qui soit suffisamment puissante pour faire un tel prodige. Ou dans ce cas-là, cela reviendrait à faire un pacte avec le diable. Et aux dernières nouvelles, celui-ci se tient plus ou moins tranquille.

Si on pouvait laisser le diable là où il est d'ailleurs, je n'en serais que plus ravie. Mais cela doit demander tellement de puissances, je n'ai encore jamais connu quelqu'un qui saurait en canaliser autant dans un même objet, si ce n'est de base en posséder. À part la magie Elementis ou Domae.

Ce n'est peut-être pas la réponse que tu attendais mais… Honnêtement c'est impossible pour moi d'y croire aussi simplement.



© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-