Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Lun 17 Avr - 2:08






M'man, maman, je peux prendre Crotinette avec moi ?
Qu'est-ce que cette mer… AH ! Lui. Oh. Tu risquerais de le perdre ce serait dommage.

Minute, ce n'est pas une bonne chose ça justement ?

Quoique si vas-y. Mets le dans le sac et va chercher tes chaussures.

Ce sera une bonne occasion pour perdre “accidentellement” sa peluche. Et j'ai déjà la réponse toute faite quand Roxane me posera la question “Alors, sa peluche de Noël, elle lui plaît toujours”. Ouais, ouais. Tellement qu'il la égarait durant notre nuit sous les étoiles. Si ce n'est pas dommage ça ! Le cadeau est gentil, il l'adore même, mais malheureusement c'est justement la ressemblance à une crotte qui me dérange, plus encore avec ce surnom que Tata Roxane a eu la bonne idée de lui offrir. Ce n'est pas méchant, c'est innocent, mais concrètement c'est chiant.

Je termine de remplir la petite glacière avec la nourriture pour ce soir, puis aide Ace à enfiler ses chaussures. La période de Pâques tombe pour une fois à pique. Outre en général, le récent événement fond que pour une fois depuis quelques années, elles donnent à celle-ci un air à profiter en famille. Ce qui rend d'ailleurs Ace impatient depuis qu'il connaît le programme à venir jusqu'à demain matin. D'abord, nous allions tous les trois chassés les oeufs du lapin de Pâques. Faire un petit tour en ville et plus ou moins profiter de la foule pour avoir la paix avec le gouvernement. Puis, un peu plus tard dans la journée, un petit camping était prévu. La tente était dans le sac, avec tout le strict nécessaire et n'attendait plus qu'à être utilisé. J'avais une grande hâte d'y être. C'était quelque chose que nous n'avions encore jamais eu l'occasion de faire, pour plusieurs raisons évidentes. Mais aussi et particulièrement au niveau d'Ace pour qui cela risque de devenir bien trop ardu. À quatre ans maintenant et débrouillard comme il était cela devenait des activités bien plus envisageable.

Dit maman, t'crois que je vais trouver beaucoup d 'chocolats ?
Mmh, je ne sais pas. Est-ce que tu as été suffisamment sagement, tu sais que c'est le lapin qui décide si on trouve ou non ses œufs.
Moi j'suis toujours sage ! Sauf quand on mange des n'épinards.
On en a pas mangé cette semaine. Donc, je suis sûr que le lapin sera gentil et tu en trouveras plains partout. Tu vas les partager avec papa ?
Nan.
Oh. Et avec maman ?
Nan. Tout pour moi !
Ah… Dans ce cas… C'est toi que je vais manger à la place !

À ces mots, je l'entoure dans mes bras et mime le fait de le dévorer entièrement, ce qui le fait rire littéralement. On notera que le côté peu partageur question dessert il le tient très certainement de sa mère. Quoi que comparait à lui c'est bien dans tous les domaines que je ne suis pas totalement du genre “prêteuse”. Enfin. Le petit jeu prend fin quand quelques coups résonnent à la porte et je demande à Ace d'ouvrir la porte puisque vue l'heure et le jour il ne peut s'agir que de son père. Cela fait quoi, une, peut-être deux semaines si ce n'est plus que je n'ai pas eu le temps de le voir entre toutes mes obligations de bases et le temps de m'habituer à mon nouveau travail auprès de Monsieur Aoki. Alors, forcément j'ai l'impression de rougir bêtement quand il entre dans la maison. C'est comme les premières amours de lycée, on se sent toute chose à la vue de son amoureux. Petit crépitement dans le ventre et les yeux qui brillent. La même.

Salut. Tu n'as qu'à laisser ton sac. On repassera les prend tout à l'heure, ce sera plus pratique.

Se balader avec un sac qui comporte une tente, avec un tel soleil, tout en courant après Ace qui part dans tous les sens pour chercher ses oeufs… Ce serait presque un supplice. Parlant de lui, j'allais lui demander d'enfiler sa casquette sur la tête, cependant, il a déjà filet comme l'air dans le jardin. Soit il l'aura quand je l'attraperais au vol.

On y va ? Avant qu'il ne retourne tout le jardin à la recherche de chocolats.


© B I G B Y


darC.png






 


Dernière édition par Bloodyne Chester le Lun 17 Avr - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Lun 17 Avr - 17:48

Chassons le chocolat sous les étoiles


Se regardant une dernière fois dans le miroir, il tient à ce que cette première sortie en famille soit parfaite. Cela fait bien longtemps qu'il n'a pas mis le nez dehors, du moins en tant que Gaara ; Depuis que Charlene lui a ramené la bague, il a évidemment pris le temps de la tester. Elle fonctionne parfaitement. Impossible de le reconnaître sous un autre visage et il a réussit à comprendre assez facilement son fonctionnement ; Pourtant il y a un détails qui le dérange. Il a fait ça pour sortir plus souvent avec Bloodyne mais pour cela, il faut la mettre au courant.

Maintenant qu'elle est Valet, Bloodyne ne peut plus se permettre de cacher autant de choses qu'avant. Si il lui apprend l'existence de cette bague, elle sera sûrement partagée entre l'envie de protéger Gaara et son devoir envers le Conclave ; Pourtant, c'est pour pouvoir profiter de moments avec elle qu'il a pris ces dangers. Après ces minutes de réflexion, l'Homme de Sable décide de mettre la bague dans sa poche au cas où : On ne sait jamais, si il fait de mauvaises de rencontres ou si il doit apporter la preuve du pouvoir de cette bague.

Gaara prend son sac remplit d'affaires qu'il a pu chercher en ayant les traits de quelqu'un d'autre et descend les escaliers du Manoir de Setsuna. Il ne sait toujours pas comment le remercier pour tout ce qu'il a fait pour lui et plus le temps passe et plus Gaara songe sérieusement à quitter cet endroit, non pas qu'il se sent mal à l'aise ou de trop mais maintenant que son meilleur a retrouvé sa femme et une vie de famille stable il a besoin d'intimité. Et maintenant avec la bague, il se dit qu'il peut prendre un nouvel appartement dans le Quartier et trouver un travail plus facilement.

Ses réflexions et ses songes l'emmènent sans se rendre compte devant la maison de Bloodyne. C'est idiot mais il se sent comme un collégien face à la maison de son amoureuse, l'envie de bien faire et de ne plus rater est tellement importente pour lui qu'il se sent nerveux à l'idée de revoir Bloodyne ; Ne laissant pas le stress l'envahir, il toque quelques coups à la porte et attend patiemment. Content de pouvoir enfin revoir son fils, Gaara le prend dans ses bras quand Ace vient lui ouvrir la porte mais le petit est tellement impatient d'aller chasser les œufs qu'il tient à peine en place dans les bras de son père qui est obligé de le reposer par terre.

- Salut. Tu n'as qu'à laisser ton sac. On repassera les prend tout à l'heure, ce sera plus pratique.

Entrant dans la maison, il dépose son sac sur la table de la salle à manger. C'est vrai que de se balader avec les affaires et la tente ce n'est pas pratique surtout quand on a un enfant à surveiller ; D'ailleurs leur fils était déjà parti dans le jardin pour voir si le lapin n'avait déposé un petit cadeau. S'approchant doucement de Bloodyne, il passe ses bras autour de sa taille avant de déposer un tendre baiser sur ses lèvres ; Depuis combien de temps n'a-t-il pas fait ça ? Trop longtemps. Il se recule, la gardant toujours dans ses bras avec un sourire aux lèvres.

- On y va ? Avant qu'il ne retourne tout le jardin à la recherche de chocolats.


- Allons-y oui. Je me demande de qui il tient son impatience.

De sa mère, ça ne fait aucun doute ! Ils sortent donc de la maison où ils retrouvent Ace dans le jardin en train de fouiller derrière les fleurs et sous les pots ; Laissant l'occasion à Bloodyne de fermer la porte à clé de la maison, Gaara lui prend la casquette des mains, s'approche de son fils et s'accroupit à sa hauteur pour lui mettre la casquette sur la tête malgré les petites protestations de Ace qui a décrété qu'il ne mettrait pas la casquette aujourd'hui.

- Tu sais qu'on ne partira pas chercher les œufs si tu ne portes pas ta casquette. Tu tiens vraiment à contrarier maman aujourd'hui ?

Heureusement, c'est une courte bataille qu'il est en train de livrer puisque Ace accepte de garder la casquette sur la tête pour pouvoir aller chercher les œufs ; Le père et le fils rejoignent rapidement Bloodyne à l'entrée et avancent dans les Quartiers. Les règles sont assez simples et même si la plupart des personnes se trouvent dans le Parc, il y a quand même quelques familles chassant les œufs. Ace courant un peu partout sous le regard de ses parents, Gaara décide de reprendre la parole lorsque son fils s'éloigne un peu.

- Tu lui as dis pour nous ou tu préfères attendre encore un peu ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Lun 17 Avr - 20:56







Voir mon jardin dans un état sans dessus, dessous c'est ce qui risque d'arriver d'ici peu de temps si on laisse le petit diablotin à l'extérieur tout seul à se mettre en quête de chocolats. Mais au même moment, cet échange de baiser aussi court fut-il me fait oublier un instant tout ce qu'il se trouve autour de moi. J'aurais aimé qu'il dure davantage mais, ce serait prendre des risques que de faire attendre un petit Ace près pour la chasse. Ma mine est quelque peu déçue, mais ceci s'efface rapidement en me disant que je vais tout de même passer toute une journée et nuit auprès lui. Cela remonte à tellement loin que j'en trépigne d'impatience. Le laissant sortir en premier, je vérifie rapidement que tout est bien fermé, puis attrape mes clés, un peu d'argent au cas où et glisse le tout dans la poche arrière de mon short. Ouais, les sacs à main ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, encore que, je fais un effort mais seulement pour le boulot. Une fois dehors, la porte verrouillée, j'applaudis à l'exploit pour avoir réussi à lui avoir fait mettre son chapeau, puis suis gaiement le mouvement en direction des Œufs de Pâques.

Chaque fois qu'un événement assez joyeux se déroule en ville, je me demande toujours pourquoi est-ce que celle-ci ne peuvent être pas ainsi perpétuellements. C'est une question qui m'échappera à chaque fois, mais dont je n'ai pas envie de me soucier aujourd'hui. En fin de compte il y a un certain monde qui se balade en ville, à vrai dire j'imaginais que tout ce beau monde accourrait sur les activités proposées au parc, mais il faut croire que certaine personne préfère la simplicité. Et puis, vu l'âge de certains enfants, ce serait assez compliqué de les faire participer. Pour ce qui est d'Ace, du moment qu'on parle de chocolats et de courir dans tous les sens, il est ravi. Et pour preuve, on n'est venu à peine de partir qu'il ne perd pas une seconde pour fouiller tous les coins et recoin.

Tu lui as dis pour nous ou tu préfères attendre encore un peu ?
Euh… Non ?

À vrai dire, je ne savais pas que c'était le genre de choses dont il fallait que je m'occupe. En l'occurrence seule. Non pas que cela me dérange, mais, il me semble que celui-ci est tout aussi concerné par ladite situation . Et puis même, comment est-ce qu'on explique ça à un enfant de quatre ans qui n'a jamais vécu ce genre de fait ?

Ce n'est pas que je ne veux pas, loin de là. Mais je me demande bien comment il pourrait réagir alors qu'il a toujours été plus ou moins habitué à cette situation. Je veux dire, il n'était qu'un bébé auparavant, alors ça va être nouveau pour lui.

Il ne s'en souviendra forcément pas voir son jeune âge, mais les seules fois où nous avions formé une famille tous les trois étaient forcément bien avant la rupture. Une période qui remonte tout de même à très loin. Je n'ai pas spécialement douté du fait qu'il ne le souhaite pas lui aussi. Qui ne rêverait pas de voir ses parents ensemble et de former quelques choses d'unis ? Néanmoins, l'éventualité que cela ne plaise pas été tout autant à craindre. Ce qui au fond devait bien être ça qui me perturbée. Un refus total de voir toutes ses habitudes chamboulées. Qui disait maman et papa ensemble, disait forcément un retour à la maison certaines choses.

On pourrait aborder le sujet en douceur ce soir ? Ce qui sera d'ailleurs parfait pour illustrer les propos.

Une sortie en famille, c'est parfait pour comprendre ce que maman et papa voudrait faire plus souvent.

Dis-moi comment tu te sens depuis ? J'imagine qu'être constamment enfermé n'est pas l'idéal. Le temps doit te paraître très long. Personne n'est encore venue frapper à la porte de Monsieur Aoki et créer des ennuis ?


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 19 Avr - 19:18

Chassons le chocolat sous les étoiles


Ace a toujours connu une vie de parents séparés, allant des week-end chez son père et le reste de la semaine avec sa mère alors comment va se passer la vie à la maison tous les trois ? C'est une question à se poser assez rapidement car même si ce n'est pas maintenant, Bloodyne et Gaara finiront bien par habiter sous le même toit. C'est peut-être plus facile de lui annoncer que c'est papa qui vient vivre à la maison plutôt que de laisser entrer un nouvel homme dans la vie de maman mais cela reste un changement important tout de même ; Ace a toujours eu sa mère pour lui tout seul.

- Euh… Non ?

Au moins c'est clair. Non il n'est pas au courant de ce qu'il se passe entre ses parents, est-ce qu'ils comptent attendre encore un peu pour éviter les fausses joies ou vont-ils lui dire à la fin de cette journée ? Gaara n'a pas spécialement envie de précipiter les choses mais c'est un sujet qui finira tôt ou tard par être abordé avec Ace.

- Ce n'est pas que je ne veux pas, loin de là. Mais je me demande bien comment il pourrait réagir alors qu'il a toujours été plus ou moins habitué à cette situation. Je veux dire, il n'était qu'un bébé auparavant, alors ça va être nouveau pour lui.

- Oui bien sûr, ne précipitons pas les choses. Pourtant il faudra bien aborder le sujet un jour pour le préparer à mon éventuel retour... A moins que tu ne veuilles pas de moi à la maison ?

Cela peut être une éventualité à ne pas écarter. Pour plusieurs raisons, Bloodyne n'est peut-être pas prête à retrouver une vraie vie de couple avec Gaara et devoir le supporter tous les jours ; Évidemment, il songe de plus en plus à comment sortir du manoir de Setsuna, à trouver un nouveau travail sous les traits de quelqu'un d'autre. Tout cela, il y pense tous les jours mais peut-être devrait-il en parler à Bloodyne avant ? Que tout ceci ne l'étonne pas mais aussi pour éviter un quelconque conflit, ce sont les secrets qui ont mis leur couple en péril alors il ferait mieux de ne plus en avoir pour elle désormais.

- On pourrait aborder le sujet en douceur ce soir ? Ce qui sera d'ailleurs parfait pour illustrer les propos.

- Oui, tu as raison.

En ce moment même, Ace est plus occupé à chercher les œufs que de s'occuper de ses parents tandis que ce soir, les parents pourront aborder ce sujet à la belle étoile sans être dérangés par quoi que ce soit.

- Dis-moi comment tu te sens depuis ? J'imagine qu'être constamment enfermé n'est pas l'idéal. Le temps doit te paraître très long. Personne n'est encore venue frapper à la porte de Monsieur Aoki et créer des ennuis ?

Il y a bien une personne si mais ce n'est pas le bon moment pour aborder ce sujet. Lui dire qu'une membre de l'Ordre est venue apporterait trop de questions : Pourquoi était-elle venue voir Monsieur Aoki ? Comment Gaara peut-il bien la connaître ? De quoi ont-ils parlé ? Le mieux est d'oublier cet épisode pour en parler plus tard et lui avouer la vérité une fois qu'une oreiller indiscrète ne les écoutera et que leur fils se sera endormi.

- Ce n'est pas l'idéal mais au moins je ne dors pas dans le phare. Je ne pense pas être à même de me plaindre après tout ce qu'il fait pour moi mais c'est vrai que le temps est long, je vais finir par connaître par cœur tous les livres de sa Bibliothèque !

Et puisque personne mis à part Bloodyne et les Aoki sont au courant de son exil, il n'y a pas à craindre de voir débarquer le Gouvernement sans raison. Qui serait assez idiot pour débarquer chez une personne aussi importante que Setsuna Aoki ? Logiquement, on évite de chercher des ennuis aux personnes qui font marcher l'économie de la ville.

- J'ai appris que tu travaillais pour Setsuna désormais, comment ça se passe ? Ton ancien travail ne te plaisait plus ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 243
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 19 Avr - 21:33

Un œuf d'or se trouve dans ce RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Dim 23 Avr - 23:03






J'ose espérer que le gouvernement n'a pas encore fait le rapprochement. S'il commence à venir taper contre sa porte, je tombe littéralement à court d'idées pour le mettre en sécurité. Mais en même temps, qui irait embêter le banquier le plus populaire de la ville ? Il faudrait être fou. Il doit être le genre de personne à avoir une garde rapprochée en cas de besoin, aussi célèbre qu'une célébrité. Je le vois avec une telle influence sur l'économie de Quederla, que le mettre en danger reviendrait à mettre la ville en ruine. Ce serait absurde. J'ai eu de la chance pour le moment, ils ne sont pas encore venus à ma porte, mais je sais que cela ne tardera, en particulier quand ils auront épuisé toute leurs ressources et tous les coins et recoins de la ville. Là, je serais certaine de pas y échapper.

Ce n'est pas l'idéal mais au moins je ne dors pas dans le phare. Je ne pense pas être à même de me plaindre après tout ce qu'il fait pour moi mais c'est vrai que le temps est long, je vais finir par connaître par cœur tous les livres de sa Bibliothèque !
Moi qui croyais qu’il avait une salle plus grande que la bibliothèque de la ville pour ton plus grand bonheur. Si tu les connais déjà tous en si peu de temps, c’est qu’elle est bien plus petite que je ne l’imaginais, je suis déçu.

C’est le genre de genre dont je vois bien Setsuna posséder. Une grande salle immense débordant de livre en tous genres. Des pavés à foison. Ceux où il faut prendre plusieurs semaines pour les terminer et des années pour en finir avec ladite bibliothèque. Mais, je vois qu’au final, j’étais peut-être loin du compte. Dommage, il avait la carrure d’en avoir une, celle qui sont accessibles par une porte “secrète”. Mais non, il n’est qu’un modeste banquier lambda. Triste.

J'ai appris que tu travaillais pour Setsuna désormais, comment ça se passe ? Ton ancien travail ne te plaisait plus ?
À vrai dire j'ai...
Maman r'garde ! Mon œuf il est tout doré.

Ce petit diablotin a le don de venir quand il faut. En même temps, je ne sais pas trop comment explication sans le faire se sentir coupable. Je m'accroupis pour être à sa hauteur en prenant l'oeuf doré entre mes mains. Si c'est lui qui nous porte chance, qui sait si on ne les trouvera pas tous, ou du moins quelques-uns pour le voir mettre un pied sur le podium.

Oh… Mais tu es un petit chanceux toi ! Il est toute jolie. On va le garder précieusement d'accord ? Je le mets avec les autres dans ton petit sac et tu ne le perds pas.
Oui ! T'crois qu'il y a un lapin d'or aussi ?
Ah, peut-être. Il faut que tu cherches. Mais, je vais te dire un secret, j'ai vu un chocolat derrière la boîte aux lettres rouge là-bas. Et personne ne l'a vu, cours vite le chercher.

Moi me débarrasser de lui . Mais non voyons ! Il y avait vraiment un oeuf en chocolat derrière la boîte aux lettres. Ce qui était d'ailleurs étonnant que personne ne le remarque avec son emballage rose. Qui plus est, cela permettait de répondre à sa question sans les oreilles indiscrètes d'Ace. Même s'il ne pouvait y comprendre grand-chose à ce genre de discussion, cela reste toujours suffisamment délicat pour aborder un tel sujet face à lui. J'aimerais éviter de le faire pleurer pour si peu. Celui-ci affiche d'ailleurs un grand sourire et se met à courir à toute vitesse dans la bonne direction. Une fois assez loin, je lève la tête en regardant Gaara, un petit sourire en coins peu convaincu, tout en laissant échapper : « J'ai été virée. » Surprise. De toute manière, il n'y a pas vraiment de bonne ou mauvaise façon pour annoncer ça. Ce sont les aléas de la vie, même si c'est le genre de choses qu'on aime éviter. Je me redresse à nouveau, essayant d'expliquer la situation passer.

Plusieurs choses ont fait que l'entente avec le patron n'allait plus aussi bien. Et mon absence soudaine pour aller rendre visite à un criminel n'a pas plaidé en ma faveur. C'était la goutte de trop. Du coup il m'a mis à la porte sans le moindre remords.

Je pourrais dire que je l'avais cherché. Je veux bien croire qu'abandonner son poste sans un mot ne soit pas appréciable par n'importe quel patron. Mais est-ce qu'il m'aurait laissé pour autant me rendre à la prison pour lui faire ce que je croyais être des adieux ? En sachant qu'il était le premier à être contre cette relation, je le vois mal accéder à la requête. Mais, ce qui était fait, était fait. Sûrement un mal pour un bien.

Surtout, ne te sens pas coupable, je ne t'en veux pas. Je pense qu'au fond, à un moment donné cela devait arriver. Ce n'est que survenu que plus tôt que prévu. C'était sûrement trop tordu de travail avec son ancien psy, même si, en soit le poste me plaisait réellement.

Je ne pourrais pas lui en vouloir si j'ai malencontreusement perdu mon poste il fallait forcément s'en douter un peu à force de lui tenir tête. Et puis en soi l'idée fut on ne peut plus étrange, pourtant, j'avais réussi à garder le travail un peu plus deux ans. Un exploit d'ailleurs comparé au précédent. Jamais je n'aurais imaginé que le travail de bureau pouvait autant me plaire. Je me suis toujours dit que j'avais besoin de quelque chose qui bouge suffisamment et où les coups de poing égarer ne faisait pas de grande histoire. Barmaid était donc un choix idéal, mais en y repensant avec le recul, je n'aurais pas eu le courage de finir ma vie dedans. Ce fut pratique comme petit boulot, se faire entrer quatre sous, cela le devient nettement moins avec un enfant à charge, on ne peut pas expliquer un coquard aussi facilement à un enfant en bas âge. Et, en particulier pour des horaires de soirée où les tordus sont de sortie. Je ne suis pourtant pas autant à l'abri en étant entre quatre murs, les clients sont quelquefois étranges tout de même, néanmoins c'est plus agréable. Et puis, je suis forcée de m'habiller de manière plus féminine, ce qui pouvait plaire à beaucoup de monde paraît-il.

En tout cas, je n'ai pas à me plaindre. Travailler pour Monsieur Aoki n'est pas une mauvaise chose. Ça ne fait que quelques semaines, mais je m'y sens bien. Il n'avait vraiment aucune obligation de me donner un tel poste. Il faut dire que je faisais pitié à voir a ce jour-là. Sa proposition était une bonne nouvelle, même si au fond j'espère qu'il n'a pas simplement fait cela pour me remonter le moral. Dans tous les cas je ferais de mon mieux pour ne pas le décevoir.

Il le faut. Je doute que ce soit son genre d'embaucher des personnes sans leur faire passer un entrevu au préalable. Pas de CV en poche ni de lettre de motivation et pourtant j'ai réussi le teste d'entrée haut la main. C'est un coup de chance tout simplement, ou bien mettait cela sur le compte du talent, au choix. Ace jouait gaiement à trappe-trappe avec d'autres enfants, tandis que les quelques adultes présents, ne semblaient guère faire attention à nous. Alors, je me rapproche discrètement vers Gaara, caressant sa main du bout de mes doigts à défaut de pouvoir la tenir et se balader comme un vrai coupable. Cet épisode légèrement morose passer, quelque chose de plus joyeux n'était pas de refus.

Je viens de penser, ça va être notre première nuit ensemble depuis… très longtemps. Pas trop nerveux ?


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Mer 26 Avr - 17:36

Chassons le chocolat sous les étoiles


Cette information s'étant glissée dans la conversation un jour avec Setsuna, il cherche désormais à savoir pourquoi ce changement soudain de boîte. Son ancien lieu a toujours été un mystère pour lui mais Gaara connaissait évidemment son métier et plus ou moins ses horaires quand ils devaient s'organiser pour Ace ; Puisque Setsuna ne doit pas connaître les raisons de ce changement, le mieux est d'aller le vérifier directement à la source en demandant à Bloodyne.

Pourtant, elle ne peut répondre de suite à la question puisque leur fils arrive avec un œuf particulier en main ; Gaara hausse un sourcil trouvant le petit chanceux d'avoir fait une telle trouvaille. Ace ne connait certainement pas ce qui se cache derrière cet œuf mais les parents, après avoir lu l'intitulé de l'événement, connaissent bel et bien les enjeux. C'est d'ailleurs pour cette raison que Bloodyne prend le temps de lui expliquer qu'il s'agit d'un œuf spécial et qu'il faut le mettre à part avant de lui indiquer l'endroit du prochain chocolat.

- J'ai été virée.

Le visage neutre de Gaara ne laisse échapper aucune émotion pourtant il sait que c'est de sa faute si elle a été virée ; Peut-être bien d'autres choses en parallèle mais le fait d'avoir été le voir en prison plutôt que de faire son travail a dû motiver son patron à la mettre à la porte.

- Plusieurs choses ont fait que l'entente avec le patron n'allait plus aussi bien. Et mon absence soudaine pour aller rendre visite à un criminel n'a pas plaidé en ma faveur. C'était la goutte de trop. Du coup il m'a mis à la porte sans le moindre remords.

- Je suis vraiment désolé.

L'Elementis comprend évidemment le point du vue du patron mais peut-être qu'une explication n'aurait été de trop, peut-être qu'il était l'ex de Bloodyne à ce moment-là, peut-être qu'il est un criminel mais il est aussi le père d'un enfant. Certes, peu de gens sont au courant et le Gouvernement n'a pas l'air d'y croire mais il lui arrive d'avoir une once d'humanité ; Et maintenant, est-ce qu'elle se plait mieux dans ce nouveau travail ? Est-ce un mal pour un bien ou est-ce vraiment parce que Setsuna manquait de personnel qu'elle a accepté la proposition ?

- Surtout, ne te sens pas coupable, je ne t'en veux pas. Je pense qu'au fond, à un moment donné cela devait arriver. Ce n'est que survenu que plus tôt que prévu. C'était sûrement trop tordu de travail avec son ancien psy, même si, en soit le poste me plaisait réellement.

L'Homme de Sable ne sait comment réagir face à cela. Elle travaillait avec son ancien psychologue ? Le même qui lui a conseillé de mettre fin à leur relation ? Rien ne l'empêchait normalement, mis à part les soucis d'ordre légal mais il comprend désormais pourquoi elle n'a jamais voulu lui dire ; Sûrement l'aurait-il mal pris à l'époque... Aujourd'hui encore cette information passe mal. Cependant, une petite voix au fond de lui lui signale qu'il n'est vraiment pas en position de dire quoi que ce soit au vu des nombreux secrets qu'il a eu et qu'il a encore pour elle.

- En tout cas, je n'ai pas à me plaindre. Travailler pour Monsieur Aoki n'est pas une mauvaise chose. Ça ne fait que quelques semaines, mais je m'y sens bien. Il n'avait vraiment aucune obligation de me donner un tel poste. Il faut dire que je faisais pitié à voir a ce jour-là. Sa proposition était une bonne nouvelle, même si au fond j'espère qu'il n'a pas simplement fait cela pour me remonter le moral. Dans tous les cas je ferais de mon mieux pour ne pas le décevoir.

- Ne t'en fais pas, Setsuna fait en sorte de bien s'entourer. Il ne te l'aurait jamais proposé si il ne croyait pas en toi.

La banque est un milieu pointilleux où le mieux est d'éviter d'embaucher la première personne qui passe et qui est malheureuse. Plusieurs facteurs ont dû jouer dans la proposition mais Gaara se doute qu'il n'aurait jamais proposé par sympathie en espérant qu'elle refuse la proposition, son meilleur ami sait pertinemment faire la différence entre le travail et la vie privée. C'est une bonne chose si elle n'a pas à se plaindre de ses méthodes et travail qu'il lui donne ; Et même si c'était le cas, ce n'est pas à Gaara d'intervenir. Ils sont adultes tous les deux sans avoir besoin d'intermédiaires non concernés pour régler les conflits.

Cet épisode mit de côté, Bloodyne se rapproche discrètement pour venir caresser la main de Gaara du bout de ses doigts ; Les enfants et les parents ne regardent pas dans leur direction mais c'était peut-être une mauvaise idée de les voir ensemble, Gaara ne veut pas attirer encore plus de problèmes à Bloodyne. Et pourtant, l'envie de crier sur tous les toits qu'il est fou amoureux de cette femme était présente, de sortir dans la rue main dans la main et aller au restaurant comme un vrai couple est quelque chose qui le faisait rêver. Tout ce qu'il espère, c'est que l'alternative à laquelle il a pensé ne poserait pas problème à Bloodyne.

- Je viens de penser, ça va être notre première nuit ensemble depuis… très longtemps. Pas trop nerveux ?

- Nerveux ? Pourquoi le serais-je ?

Rien de bien personnel. Ace dormant avec les parents, ils ne pourront pas partager quelque chose d'intime mais ils pourront enfin expliquer à leur enfant la bonne nouvelle ; En espérant bien sûr qu'il le prenne bien. Puis finalement, il se rend compte que son cœur tambourine plus que d'habitude dans sa poitrine...

- Bon, je le reconnais. Je le suis un peu. Mais pour plusieurs raisons, je me demande comment Ace va réagir en apprenant la nouvelle, mais aussi parce que je suis actuellement dehors à la vue de tous et surtout parce que c'est notre première soirée ensemble et j'aimerai que tout soit parfait.

La perfection n'existe malheureusement pas, on peut seulement s'en rapprocher. Le mieux serait de rester soi-même mais cela à toujours tourné au vinaigre quand c'était le cas alors quand il essaye de changer, Gaara arrive en terrain inconnu et encore plus déstabiliser ; Mais au fond, ne se met-il pas la pression pour rien ? Il n'y a aucun doute.

- Donc tu travaillais pour ton ancien psychologue... Je comprends maintenant pourquoi tu ne voulais pas m'en parler. En plus de l'incompétence, je le qualifierai de sévère avec ses employés.

Non pas qu'il veut enfoncer le couteau dans la plaie mais il tient tout de même à rappeler qu'aller voir un psychologue n'a jamais été une bonne idée ; Ces personnes s'amusent avec l'esprit des gens en le maniant comme bon leurs semblent pour ensuite en tirer un certain profit. Suivre une thérapie n'est pas donné et si en plus c'est pour écouter des conneries, tout n'est que bénéfices pour le psychologue ; Autant s'acheter un livre et les revus de magazines féminins, c'est moins cher et les conneries sont les mêmes.

- Enfin là n'est pas la question... Que s'est-il passé de nouveau dans la Famille ? Cela fait longtemps que je n'ai pas pu aller au QG.

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Ven 28 Avr - 20:15






Une première nuit ensemble même s'il ne se passera rien en particulier. Évitons les situations délicates avec Ace dans les parages. Cependant, le simple fait d'imaginer cette soirée en sa compagnie ━ aussi chaste serait elle ━ me donnent des crépitements au ventre. C'est que j'aurais presque peur après toutes ces années. Pourtant, il est le seul qui me connaît mieux que personne et, sous toutes les coutures. Je devrais me sentir plus détendue et moins stressée, néanmoins, c'est tout l'inverse. C'est comme les premiers temps où nous sommes sortis ensemble ; c'est frais, nouveau et la moindre gaffe serait horrible. Alors, je me demande suis-je la seule à ressentir cela ou bien est-ce qu'il est plus ou moins dans le même cas ? À sa réponse j'aurais presque du mal à le croire. Je sais qu'il est doué pour faire bonne figure, mais quand même !

Bon, je le reconnais. Je le suis un peu. Mais pour plusieurs raisons, je me demande comment Ace va réagir en apprenant la nouvelle, mais aussi parce que je suis actuellement dehors à la vue de tous et surtout parce que c'est notre première soirée ensemble et j'aimerai que tout soit parfait.
Eh bien ce sera parfait mais, à notre manière.

On sait qu'on ne ressemblera jamais à tous ces couples dit “normaux” et qu'on n'aura guère autant de facilité à s'afficher. Pourtant, cela ne nous empêche pas d'être heureux. Au fond, du moment que nous sommes honnêtes l'un envers l'autre en évitant au mieux possible les mensonges, puisque c'est ce qui a détruit en grande partie notre relation, ce sera suffisamment partait à mes yeux. Je ne demande pas la lune simplement un peu de bonheur. Mais il est vite de courtes durées en l'entendant, de quoi me faire lever les yeux au ciel.

Donc tu travaillais pour ton ancien psychologue... Je comprends maintenant pourquoi tu ne voulais pas m'en parler. En plus de l'incompétence, je le qualifierai de sévère avec ses employés.
Gaara.... Bon OK, je ne peux pas vraiment te donner tort. Mais tout même.

Ce n'était pas très sain comme trucs je le reconnais, mais j'avais tout de même une bonne place et c'était bien payé. Que demandé de plus ? Et puis, c'était lui qui avait voulu m'embaucher pas moi, je n'aie fait que saisir une opportunité. Et, en sachant à quel point il l'appréciait, normal que je n'évoquais que de brefs détails quant à mon boulot. Mais il marquait quand même deux points ; incompétent ainsi que peu agréable avec ses employés.

Enfin là n'est pas la question... Que s'est-il passé de nouveau dans la Famille ? Cela fait longtemps que je n'ai pas pu aller au QG.
Rien de nouveau pour le moment... L'as me tape sur les pieds et j'aime toujours autant l'emmerder. C'est une routine agréable.

On dit qui aime bien châtie bien... Mais dans son cas, c'est loin d'être la vérité. Il faut dire que s'il ne cherchait pas en permanence à me mette des bâtons dans les roues on en serait pas là. Sûrement qu'on pourrait devenir des collègues plus appréciables. Je vois Ace qui fait des grands signes de main après avoir fini sa partie avec ces copains, montrant un nouvel œuf en chocolat qu'il vient de trouver. Je ne pourrais même pas dire qu'ils feront la semaine, il va se jeter dessus à la première occasion. De quoi en faire une belle indigestion.

Ah si ! Il faudrait que tu le gardes durant trois semaines à partir de la semaine prochaine. Je vais être coincé sur une mission et je ne pourrais pas m'en occuper. Ni me rendre au boulot d'ailleurs. J'en connais un qui sera content de faire des "trucs de mecs"

Maman est une fille on peu pas tout faire avec elle. Pff.
Vu ce que j'ai à faire je ne pourrais même pas rentrer à la maison directement, il faut donc que quelqu'un s'en occupe durant mon absence. Vu son âge je pense qu'une nounou ne serait pas de trop. On peut plus ou moins se coordonner en ce moment tant que le travail ne lui est pas accessible, mais cela ne durera pas éternellement. Du moins je l'espère.

Si ça ne t'arrange pas je peux toujours le laisser à Roxane, mais c'est à tes risques et périls, crois-moi.

Elle l'a transformé en jongleur la dernière fois, qui sait ce qu'elle fera cette fois. Pourquoi ne pas dire qu'il est prostitué tiens... La connaissant elle en serait capable.

D'ailleurs, j'y ai réfléchi et je peux toujours te laisser la maison durant ce temps, tu seras dans un endroit familier avec tous ses jouets et Setsuna sera ravie de plus d'avoir dans ses pattes. Ou inversement.


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Gaara IshikawaMessages : 800
Date d'inscription : 21/04/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Ven 28 Avr - 21:08

Chassons le chocolat sous les étoiles


- Enfin là n'est pas la question... Que s'est-il passé de nouveau dans la Famille ? Cela fait longtemps que je n'ai pas pu aller au QG.

- Rien de nouveau pour le moment... L'as me tape sur les pieds et j'aime toujours autant l'emmerder. C'est une routine agréable.

Les mains dans les poches, Gaara se permet de hausser un sourcil n'étant pas très sûr de vouloir connaître la suite de l'histoire ; Tout à l'air de bien de se dérouler dans ce Conclave. Pourtant, ça ne plait pas à Gaara d'apprendre qu'ils se tapent mutuellement sur les nerfs, doit-il rappeler comment leur relation a commencé ? L'Homme de Sable ne doute pas de la fidélité de sa compagne mais qui sait ce qu'il peut se passer dans la tête de l'As ? Surtout qu'elle est théoriquement célibataire aux yeux de tous, ce qui ne plait pas à Gaara.

- Ah si ! Il faudrait que tu le gardes durant trois semaines à partir de la semaine prochaine. Je vais être coincé sur une mission et je ne pourrais pas m'en occuper. Ni me rendre au boulot d'ailleurs. J'en connais un qui sera content de faire des "trucs de mecs"

- Bien sûr. Pas trop dangereuse la mission j'espère ?

Pour qu'une mission dure autant de temps avec impossibilité de rentrer ou d'ailler au travail, c'est qu'elle doit être importante. Mais est-ce que cette mission est dangereuse ? Pour plusieurs raisons, il ne peut se proposer comme coéquipier et puisqu'elle est Valet, Bloodyne doit sûrement avoir des missions ne concernant que le Conclave ; Déjà que sa réputation de traître l'empêche de faire la plupart des missions, il se doute déjà d'essuyer un refus si il tente d'y mettre son grain de sable dans celle de Bloodyne.

Et puis qu'entend-t-elle par "des trucs de mecs" ? Ace est encore trop jeune pour les activités dîtes masculines même si il faut évidemment se douter que le père et le fils ne vont pas jouer à la dinette mais même avec sa mère, c'est une activité qu'il doit pouvoir éviter sans grandes difficultés. Maintenant est-ce que Setsuna acceptera d'avoir une bouche en plus à nourrir à la maison ? Gaara n'a pas envie d'abuser de la gentillesse de son ami alors devoir rester trois semaines de plus avec son fils risquerait de poser quelques problèmes.

- Si ça ne t'arrange pas je peux toujours le laisser à Roxane, mais c'est à tes risques et périls, crois-moi.


Un simple non de la tête laisse sous-entendre qu'il entend suffisamment parler de Roxane comme ça, il ne l'a jamais rencontré et pourtant il a l'impression de la connaître depuis des années. Bloodyne fait quelques allusions à cette personne tandis qu'Ace parle souvent de ses moments en sa compagnie ; Elle a l'air de s'en sortir avec les enfants, bien que certaines âneries sortent de la bouche de son fils à cause de cette fameuse amie. Gaara, en plus de tenir à sa réputation, tient à passer du temps en compagnie de son fils et ces trois semaines ne seront pas de trop.

- D'ailleurs, j'y ai réfléchi et je peux toujours te laisser la maison durant ce temps, tu seras dans un endroit familier avec tous ses jouets et Setsuna sera ravie de plus d'avoir dans ses pattes. Ou inversement.


- Pourquoi, Setsuna s'est plaint de ma présence chez lui ?

Lancé avec un sourire en coin, il connait déjà la réponse sans que Bloodyne n'ait à la formuler. Passer trois semaines à la maison ne pourrait faire de mal à personne, Gaara pourrait retrouver un endroit familier et Ace n'aura pas à déplacer tous ses jouets ; Il sait aussi que Lana serait contente de revoir Ace au Manoir. Le plus simple serait d'en parler à Setsuna et de voir ce qui est le mieux... Il y a cependant quelques éléments à prendre en compte.

- Je ne tiens pas à faire le rabat-joie mais je te rappelle tout de même que je suis recherché par les services de police... Je doute qu'ils me laissent emmener mon fils à l'école et rentrer chez moi comme si de rien n'était. Mais je trouverais bien une solution à ce problème.

La bague pourrait être une solution mais son fils ne comprendrait pas comment son père peut se transformer à l'aide d'un simple bijoux et puis saura-t-il garder le secret ? Peut-être que si il avait été plus grand, l'Homme de Sable n'aurait pas hésité un seul instant mais pour actuellement, il fallait être prudent avec cet objet et les personnes dans le secret. Seuls Charlene et Setsuna sont au courant même si une troisième personne le sera ce soir, heureusement il peut compter sur le silence des trois.

- Concernant cette mission, que vas-tu dire à Ace ? Et à Setsuna ?

(C) Galimybé - Mini BN



Merci à Laelyss pour l'avatar et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   Lun 1 Mai - 0:51

Spoiler:
 






C'est une idée qui a été mûrement réfléchie avant de l'exposer. Je sais que c'est encore bien trop tôt pour envisager de re-vivre ensemble comme avant, mais en même temps, là il s'agit de garder Ace durant trois semaines. Ce qui en soi n'est pas rien. Qui plus est dans une maison qui n'est pas la sienne et dont son ami a la bonté de le laisser vivre comme bon lui semble. Je m'en voudrais presque de l'importuner avec nos propres affaires de famille alors qu'il en lui-même à gérer. Ace n'est pas un enfant ingérable fort heureusement, mais ce n'est pas pour autant qu'il faudrait priver Setsuna de sa paix et tranquillité disparue depuis un moment. Et puis j'ai suffisamment confiance en Gaara pour lui laisser les clés d'une maison qu'il avait autrefois habitée et achetée. Il y avait là un certain côté pratique au vu de la situation, néanmoins, je n'avais pas pensé au petit détail fort important qu'il fait bon de me rappeler. Évidemment il y avait l'école et toutes ces petites choses qu'il fallait faire pour occuper Ace, même s'il arrivait à trouver une solution, à moins qu'il ne sache passer inaperçu aux yeux du gouvernement, cette idée tombe littéralement à l'eau. Je soupire en haussant les épaules négligemment, soit j'aurais essayé. Ce n'est qu'un obstacle, je suis sûr qu'il y aura une solution à ça d'ici à ce que le jour J'arrive.

Concernant cette mission, que vas-tu dire à Ace ? Et à Setsuna ?
Maman va avoir des semaines de boulot chargés. Ce qui en soi n'est pas un mensonge. Quant a lui, je me suis déjà arrangée. J'ai même proposé de faire des réductions sur ma paye pour tout ce temps manqué.

Ce qui clairement, m'a fait mal au coeur, mais cela me paraissait plus ou moins légitime au vu du temps de mon absence. Il avait été incroyablement compréhensif, ce qui m'a d'ailleurs perturbée de ne pas devoir fournir d'explication dans les moindres détails comme avec l'ancien patron. Je n'avais pas eu besoin de mentir pour pouvoir disparaître quelque temps et faire le travail de conclave. Au-delà de son air de riche avec un grand pouvoir, je le voyais désormais avec une grande bonté, ce qui était bien plus plaisant et lui sied mieux au teint.

Enfin, tandis que le petit diablotin avait l'air passionné par le fait de compter le nombre de chocolats qu'il avait trouvé et que les adultes discutaient et riaient dans leur coin, pris d'une envie soudaine, je prends Gaara par la main et l'emmène avec moi dans l'embranchement un peu sombre d'une petite ruelle. Légèrement à l'abri des regards indiscrets, mes mains s'enroulent autour de sa nuque avant de poser mes lèvres contre les siennes tendrement. Le temps d'un baiser est d'oublier tout ce qui se trouve près de nous. J'avais l'impression d'être une petite adolescente qui retrouve en cachette son petit ami, contre la volonté des parents. Au fond c'était à peu près la même histoire, si ce n'est que le gouvernement employait des méthodes plus barbares quant à la punition et que la compréhension n'était en rien leur fort. Ma main glisse doucement sur sa joue pour la caresser et je finis par sourire doucement.

Désolée j'en mourrais d'envie depuis un moment. Savoir que les cachotteries n'auront pas besoin d'être là pour une nuit, me rend impatiente.

Une nuit sans avoir besoin de faire attention à qui nous regarde, à s'il n'y a pas quelqu'un au coin de la rue un peu louche qui veut sa peau où je ne sais quoi encore, rendra forcément cette soirée parfaite. Ce sera court, mais je compte bien profiter de chaque seconde qui passe. Je murmure légèrement en lui disant “Je t'aime”, avant de me remettre sur la pointe des pieds et atteindre une nouvelle fois ses lèvres.

Vous faites quoi ?

Mais c'était sans compter la curiosité de celui-ci. De quoi m'arrêter dans l'élan et de tourner la tête dans sa direction quelque peut gêner. Prise la main dans le sac par son fils qui l'aurait cru ! Je me racle la gorge en me détachant doucement pour reculer d'un pas, surtout pas de geste brusque. Je suis sûr que la situation doit être des plus ironiques d'un point de vue extérieure. Maintenant comme on explique ça ?

Hum… Papa avait un cheveu dans l'œil, alors je l'ai aidé.

Ouais, on va dire ça comme ça ouais. Cela pourrait être le cas, il faut forcément être proche, voir coller l'un à l'autre pour examiner un oeil et retirer un cheveu délicatement… Bon d'accord, il est clair où lui-même à bien du mal à croire à cette histoire. Maman est une mauvaise menteuse, on n'y peut rien, c'est génétique - ce qu'il paraît en tout cas.

Mais pourquoi t'a fait un bisou ?
Mmmh, ben… C'était un bisou magique.
Papa a un bob ?
Non il n'a rien, simplement… Quand un papa et une maman s'aiment beaucoup, ils s'offrent des bisous magiques. Et, ça les rend heureux.
Moi aussi j'veux en faire alors !
Haaa, quand tu auras une amoureuse.

Il n'est pas encore arrivé le jour où il fera des “bisous magiques” à n'importe qui.

Mais pourquoi vous faites cache-caches pour des bisous ?
Eeeh… … Si tu demandais ça à ton père le temps j'aille chercher à boire, d'accord ?
Papaaaa.

Bien sûr, je me défile ! Et même que je m'empresse de sortir là pour marcher rapidement vers la première boutique de boissons qui lorgnent la rue sans pour autant m'empêcher de sourire bêtement de la situation. Il est bien trop curieux à son âge, ça c'est à cause de son père, pas de moi. Prenant un petit jus de fruit et une grande bouteille d'eau, je remercie le vendeur après avoir payé, puis, je m'en vais m'asseoir sous un arbre dans un petit tas d'herbes un peu reculé de tout ce peuple qui se balade en rue. Je fais un signe de la main pour montrer où je me trouve et pour qu'il me rejoigne. Ce qui est sûr c'est qu'on n'est pas près de s'ennuyer avec cette journée. Ils arrivent à peine à ma hauteur que j'entends la question soudaine d'Ace qui me fait avaler mon eau de travers ;

Papa, est-ce que Clara peut devenir mon amoureuse ? Moi aussi je veux lui faire des bisous magiques.


© B I G B Y


darC.png






 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Chasson le chocolat sous les étoiles | Gaara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-