Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Ven 31 Mar - 12:19


“Ce que je souhaites vraiment„

« Feat : Arias Vele »
Je suis décidée, j'entends Arias rentrer à la maison. Je descends en trombe de l'escalier, assez anxieuse de la réaction de Arias. Je suis presque sûr qu'il ne sera pas d'accord avec cela, alors je vais devoir être convaincante dans mon argumentation que j'ai d'ailleurs bosser toute la journée. Je reste quelques secondes sur la dernière marche de l'escalier et finis par ouvrir la bouche.

« Papa, faut que je te parles. En tant que ta fille et... En tant qu'aspirante à devenir Elementis. »

Bon c'est dit. Mais si Nashoba m'a donner son accord, ça devrait se passer non ? Arias devrait comprendre aussi, je l'invite donc à s'asseoir pour en discuter, même si j'ai remarqué son expression a en donner des frissons, ses sourcils se froncer. Mais je ne me dégonflerais pas. Je suis décidée à avoir cette discussion avec lui. Il peut certainement m'écouter, puis s'il refuse, j'irai voir l'As, voir même le Roi s'il le faut ! Je m'assis en face de lui et je garde un visage sérieux et déterminé. Il faut qu'il comprenne :

« Je sais que tu vas penser que je suis folle car c'est dangereux, mais je pense que c'est un choix qui mérite réflexion. Ne pense pas que je n'y ai pas réfléchis au contraire ça doit faire un ou deux mois que j'y pense et que je ne sais pas comment te le dire. »

J'affronte le regard noir d'Arias, il arrive un jour où tout les enfants doivent eux aussi s'exprimer et s'affirmer et aujourd'hui c'est mon jour. Ma crise d'adolescente un peu en retard mais bien présente. Sauf que là ce n'est pas un caprice, mais une mure réflexion.

« Avant de dire quoi que ce soit Papa, écoute plutôt ce que j'ai à dire d'accord ? »

Je prends une profonde inspiration et commence donc mon blabla :

« J'ai envie de me rendre utile... Je ne suis pas capable de protéger ceux que j'aime, je suis même un fardeau, c'est vous qui devez me protéger, je vous crée des inquiétudes à toi et Nashoba... Puis si dans quelques années je devais à venir Maman... Moi aussi j'aimerai pouvoir protéger mes enfants aussi bien que tu m'as protégée. »

je fronce les sourcils, sortant un argument que j'espère être convaincant :

« Je suis la fille du Joker Elementis, je sors avec Nashoba Dreiden, descendant directe de Eisuke, si les ennemis de la famille veulent faire une pierre deux coups, ils s'attaquent à moi et c'est bon. Ils énervent le conclave Elementis, car je pense que ni toi ni Nash voudra laisser ça impunie. Je pense qu'en tant qu'habitante, je suis peut-être une cible évidente... or, si je deviens Elementis, je pourrais me défendre, défendre Nashoba, qui sait peut-être tes futurs petit enfants d'ici quelques années ? »

bon utiliser la carte de la famille, de ma sécurité et de de mon désir de protéger, c'est peut-être un peu « too much », mais Arias n'est pas si facile à convaincre, surtout depuis les incidents et qu'Aloïs et lui c'est finis.

« Bien sûr, tu es mon père et ton jugement compte beaucoup pour moi en tant que père et joker, mais saches que je suis vraiment déterminé. Arias Vele, Joker Elementis. »

Je baisse la tête pour montrer mon respect, croisant des doigts sous la table.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 203
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Ven 31 Mar - 23:07



Faire face


Le vent commençait à se lever alors que le Joker quittait le QG des Elementis pour rentrer chez lui. La nuit était tomber bien vite, mais c’était normal car on entamait doucement l’été. Ainsi les étoiles illuminaient le chemin du jeune homme jusqu’à sa demeure où l’attendait surement Lyana. Elle serait surement surprise de le voir rentrer si tôt, enfin tout est relatif, il était quand même assez tard pour finir le travail. En effet, Arias avait passer beaucoup de temps en ce début de soirée à faire une liste des potentiels membres Elementis. Son rôle était de recruter et c’est ce qu’il faisait plutôt bien, il parlait avec ces membres potentiels puis, s’ils avaient convaincu le Joker, il les réunissait avant de leur faire un briefing sur ce qui les attendait. Le jeune homme ouvrit doucement la porte de chez lui, entendant sa fille s’approcher du haut des escaliers comme pour l'accueillir. Elle descendit les marche, mais la blondinette sembla hésiter à descendre de la dernière, comme si un mur invisible l’en dissuadait. Sa douce voix se fit entendre, mais contrairement à d’habitude, elle ne lui souhaitait pas un bon retour chez lui.

- Papa, faut que je te parles. En tant que ta fille et... En tant qu'aspirante à devenir Elementis.

Ce qu’il venait d’entendre ne lui plaisait guère. Sa fille, son joyaux, la seconde femme qu’il aime le plus au monde venait de lui dire qu’elle aspirait à entre dans un camp de la guerre qui ronge la ville depuis tant de temps. Cela impliquait tant, Arias avait déjà perdu Alois, il ne voulait pas perdre Lyana par dessus le marché. Le visage du jeune homme pris un aire si sévère qu’il glacerait le sang d’une compagnie entière de gardes. La jeune femme invita son tuteur légal à s’assoir dans le salon avec elle pour parler de tout cela, ce à quoi Arias obéit sans dire un mot.

- Je sais que tu vas penser que je suis folle car c'est dangereux, mais je pense que c'est un choix qui mérite réflexion. Ne pense pas que je n'y ai pas réfléchis au contraire ça doit faire un ou deux mois que j'y pense et que je ne sais pas comment te le dire.

Le Joker voulu s’exprimer quant à cette annonce si soudaine et si… Perturbante. Elle avait beau dire qu’elle y avait murement réfléchit, elle lui annonçait ça si soudainement qu’il pouvait se poser la question. Cependant, la jeune femme l'empêcha de prononcer la moindre syllabe, l’incitant à l’écouter avant de parler. Elle prit un profonde inspiration, comme pour rassembler son courage, puis entame son argumentation.

- J'ai envie de me rendre utile... Je ne suis pas capable de protéger ceux que j'aime, je suis même un fardeau, c'est vous qui devez me protéger, je vous crée des inquiétudes à toi et Nashoba... Puis si dans quelques années je devais à venir Maman... Moi aussi j'aimerai pouvoir protéger mes enfants aussi bien que tu m'as protégée.

La détermination de sa fille se lisait sur son visage, elle avait le regard sérieux et les sourcils légèrement froncés. Au moins Arias était sûr de la véracités des propos de sa fille.

- Je suis la fille du Joker Elementis, je sors avec Nashoba Dreiden, descendant directe de Eisuke, si les ennemis de la famille veulent faire une pierre deux coups, ils s'attaquent à moi et c'est bon. Ils énervent le conclave Elementis, car je pense que ni toi ni Nash voudra laisser ça impunie. Je pense qu'en tant qu'habitante, je suis peut-être une cible évidente... or, si je deviens Elementis, je pourrais me défendre, défendre Nashoba, qui sait peut-être tes futurs petit enfants d'ici quelques années ?

Elle usait beaucoup de l’avenir dans ses arguments pour convaincre l’homme au regard sévère en face d’elle. Il est vrais qu’il fallait déployer des trésors d’argumentation pour convaincre un homme comme Arias qui ne recrute pas les membres à la légère et encore moins sa fille.

- Bien sûr, tu es mon père et ton jugement compte beaucoup pour moi en tant que père et joker, mais saches que je suis vraiment déterminé. Arias Vele, Joker Elementis.

Elle baisa la tête en signe de respect bien que cela lui servait surement aussi de défense contre se regard perçant. Arias en perdit les mots, il ne savait pas quoi répondre à cette annonce, surtout qu’elle venait de sa fille. Si cela c’était produit avec n’importe qui d’autre, Arias aurait surement accepter.

- Lyana Sélmine tu est ma fille et, en tant que père, il est de mon devoir de te protéger peu importe le sacrifice que je dois faire. C’est donc tout naturellement que je m’oppose à ton choix, du moins pas avec les arguments que tu montre. Je vois bien que tu est déterminer à rejoindre les Elementis et c’est tout à ton honneur, mais la détermination n’a jamais sauver une personne d’une lame aiguisé, d’un ours et de son maitre ou des flammes destructrices d’un homme. Certes tu marque un point, tu est une cible de choix si on apprenait ton statut assez particulier. Cependant je ne veut pas te perdre, je ne veut pas risquer de perdre ma fille.

Le jeune homme soupira en demandant à sa fille de relever la tête. Cette annonce le tracassait au plus haut point. Il avait tellement souffert, tellement pleurer qu’il ne voulait pas que cela se reproduise. Il ne voulait pas sentir son coeur être pris d’une atroce souffrance, il ne voulait pas rajouter à toutes ces voix et ces hallucination le fantôme de sa fille. Savait-elle se qu’elle risquait ?

- Ecoute, tu sait au moins tout ce que cela implique de rejoindre les Elementis ? Ta vie ne sera plus la même, le quotidien que tu a en ce moment sera surement chamboulée à jamais. Tu quitterait la tranquillité de ton quotidien pour le remplacer par du stress et des combats ?

Il attendait une réponse franche, le genre de réponse qui mettrait en avant la détermination de sa fille. C’est par la force de ses mots que la jeune blonde pouvait espérer faire chanceler son père. Il la regardait avec ce même regard sévère, mélanger avec une pointe d’inquiétude.



(c) Agora






~ Merci à Elwyn Johnson pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Jeu 13 Avr - 12:25


“Ce que je souhaites vraiment„

« Feat : Arias Vele »
- Lyana Sélmine tu est ma fille et, en tant que père, il est de mon devoir de te protéger peu importe le sacrifice que je dois faire. C’est donc tout naturellement que je m’oppose à ton choix, du moins pas avec les arguments que tu montre. Je vois bien que tu est déterminer à rejoindre les Elementis et c’est tout à ton honneur, mais la détermination n’a jamais sauver une personne d’une lame aiguisé, d’un ours et de son maitre ou des flammes destructrices d’un homme. Certes tu marque un point, tu est une cible de choix si on apprenait ton statut assez particulier. Cependant je ne veut pas te perdre, je ne veut pas risquer de perdre ma fille.

Je sais ce qu'il ressent, perdre ce qu'on a est une chose terrible, une chose qui nous déchire et c'est parce que je sais ce que ça fait que je ne veux pas revivre cela, je ne veux pas l'infliger à personne, je ne veux pas mourir, je veux vivre ma vie et pour cela j'ai besoin d'avoir les moyens pour le faire. Mais il m'a écouté alors je le laisse parler à son tour, et je relève le regard pour affronter son regard. Un regard perçant, mais je ne suis plus une petite fille alors j'affronte son regard alors qu'il me demande :

- Ecoute, tu sait au moins tout ce que cela implique de rejoindre les Elementis ? Ta vie ne sera plus la même, le quotidien que tu a en ce moment sera surement chamboulée à jamais. Tu quitterait la tranquillité de ton quotidien pour le remplacer par du stress et des combats ?

Les combats, j'y ai déjà été mêlée ce jour-là... La prise d'otage, j'ai du affronter un homme de concert avec une amie, j'ai du me débattre pour me sortir de l'étranglement d'un babouin et si j'avais su comment me défendre, peut-être j'aurai pu empêcher le singe d'attaquer Naya une fois qu'il m'a attaqué. Si j'avais su me défendre, peut-être la femme au miroir m'aurait pas aggripé au cou et torturer les jambes.

- Les combats... J'y ai déjà été mêlée plusieurs fois et la seule chose qui est ressortie... C'est que je suis une petite chose fragile incapable de se défendre, ce fameux jour où tu m'a sauvé, j'ai tentée de sauver cette enfant, j'ai tenté, mais j'avais 15 ans et je ne savais pas me battre, elle est morte sous mes yeux et j'aurai pu y passer si Lars n'avait pas été là pour me sauver. Tu aurais pu ne pas me connaître ce jour là...

Oui, je me souviens de la terreur de ce jour, je pense qu'il sera sûrement mon plus gros traumatisme même si je l'ai surmonté... Il est là, au fond de moi. Ce jour où je suis passé près de la mort, ce jour ou Al' et ma mère sont morts. Si j'étais plus forte peut-être que...

- Puis... Tu étais là la prise d'otage, tu sais... Tu as vu mes marques autours de mon cou ce jour là, tu as pu en déduire qu'on m'a étrangler et vu le nombre de jour que ces marques sont restée, tu as pu deviner la force avec laquelle ce singe s'y est pris. Si j'avais des notions de combat, j'aurai peut-être pu m'en sortir mieux, j'aurai pu être utile.

Je lui attrape une de ses mains que je sers dans les miennes, gestes que j'espère rassurant, je ne suis plus une enfant mais une adulte capable de prendre mes propres choix.

- Si c'est le fait que je ne sache pas me battre qui t'inquiète... Saches que j'ai l'intention de rejoindre les Elementis et d'apprendre à me battre. Je veux être utile à ceux qui te soutiennes, je veux t'être utile, je veux te montrer que moi aussi je peux me battre, moi aussi je peux me défendre. Moi aussi je peux être forte. Je veux aider.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 203
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Mar 18 Avr - 21:32



Un accord sans conviction


Face à un regard si dur, la jeune femme ne chercha plus à défendre son opinion pendant un court instant, laissant plutôt ses sentiments s’exprimer. Lyana se confessait sur le traumatisme qu’elle avait  vis à vis des combats, particulièrement celui du jour où elle avait tout perdu. Un enfant, un enfant était mort devant elle, petite chose fragile et sans défense. Arias comprenait très bien son envie de protéger les autres, mais en tant que père il avait du mal à se faire à l’idée que sa fille mette  sa vie en jeu. Il est vrai que ce jour là, sans l’intervention de cet homme la jeune blonde ne se tiendrait surement pas devant lui. Finalement, il commençait un peu à se  faire à cette idée, un traumatisme vous suis partout, même dans votre sommeil, il le savait très bien.

Sa fille continua  à énoncer les horreur de la guerre dans cette ville, des évènements qui survinrent au centre commercial de Quederla. Ce jour là… Il s’en souvenait bien, il avait perdu beaucoup et avait vu bien des personnes souffrir de son incompétence. Sa fille avait les traces de l’étranglement de cet animal pendant plusieurs jours, preuve d’une rare violence dans cette ville. Il s’en voulait de n’avoir rien pût faire pour elle. Elle lui prit les mains comme pour apaiser son inquiétude, mais surtout pour attirer son attention. Elle se justifiait comme quoi elle apprendrais à se battre, qu’elle voulait aider et défendre les autres et ne plus être la proie sans défense. Arias n’en restait pas moins inquiet et ne cachait pas son envie de lui dire non, mais les choses n’étaient pas si simple. Sa fille avait raison sur de nombreux points. Se dégageant des mains de sa fille, le Valet s’approcha de la commode où il s’appuya pour lui répondre.

- Lyana… Je sais ce que ça fait de voir des innocents mourir, de perdre des êtres chers, mais… Je ne peux m'empêcher de m’inquiéter bien que tu veuille apprendre à te battre. Les combats sont rudes et impitoyable, la moindre erreur peut te couter la vie. Tu ne pourra certainement pas sauver tous le monde et tu verra surement d’autres innocents mourir devant tes yeux, peut-être même dans tes bras… Je ne veut pas que tu soit traumatiser, pas comme quand on s’est rencontrer, ça me ferais trop mal.

Il commença à griffonner sur un bout de papier plusieurs noms et plusieurs lieux avant de le tendre à sa fille, l’aire dépité mais aussi sévère comme le voulait son poste. Son inquiétude laissa place à une voix et une attitude sérieuse.

- Lyana Selmine, en tant que Joker de la famille Elementis, j’accepte ta demande d’intégrer notre famille. Tu a montrée ta détermination à nous rejoindre, ta volonté à défendre les habitants de cette ville. Tu est digne de nous rejoindre. Cependant, tu est au courant des risques, tu ne pourra plus faire marche arrière. Jure-tu loyauté à la famille et de la protéger au péril de ta vie ?

Attendant la réponse affirmative de sa fille, Arias tendit le bout de papier sur lequel il avait griffonné, attendant qu’elle pose la question comme tout le monde le faisait quand il tendait ce genre de papier sans explications.




(c) Agora






~ Merci à Elwyn Johnson pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Mer 3 Mai - 18:23


“Ce que je souhaites vraiment„

« Feat : Arias Vele »
Arias s'éloigna de moi, comme pour assimiler et réfléchir à tout ce que je venais de lui dire. J'attendis nerveusement et il s'appuya sur la commode pour me répondre :

- Lyana… Je sais ce que ça fait de voir des innocents mourir, de perdre des êtres chers, mais… Je ne peux m'empêcher de m’inquiéter bien que tu veuille apprendre à te battre. Les combats sont rudes et impitoyable, la moindre erreur peut te couter la vie. Tu ne pourra certainement pas sauver tous le monde et tu verra surement d’autres innocents mourir devant tes yeux, peut-être même dans tes bras… Je ne veut pas que tu soit traumatiser, pas comme quand on s’est rencontrer, ça me ferais trop mal.

Je comprends son point de vue, mais je suis devenue plus forte maintenant, cette épreuve qu'il redoute que je revive m'a rendu plus forte, du moins c'est comme ça que je le vis. Je n'ai plus l'impression d'être la même fille, c'est d'ailleurs étrange, je me demande quand est-ce que j'ai commencé à changer ? Je ne m'en suis même pas rendue compte. Je le vois griffonner quelque chose sur un bout de papier et je fronce les sourcils sans poser de question. Je ne voudrais pas le brusquer et qu'il se referme comme une huître.

- Lyana Selmine, en tant que Joker de la famille Elementis, j’accepte ta demande d’intégrer notre famille. Tu a montrée ta détermination à nous rejoindre, ta volonté à défendre les habitants de cette ville. Tu est digne de nous rejoindre. Cependant, tu est au courant des risques, tu ne pourra plus faire marche arrière. Jure-tu loyauté à la famille et de la protéger au péril de ta vie ?
- Oui je le jure

Il me tendit un bout de papier et je baissais la tête curieuse dessus. C'était une liste de nom et d'adresse et aucune de ces personnes ne me dit quelques choses, je relevais donc la tête curieuse avant de lui demander :

- Qu'est-ce que c'est ?

D'ailleurs, du coup, vu que j'ai jurée, ça veux dire que je suis Elementis maintenant ? Je veux dire c'est tout ? Il n'y a rien d'autre à faire ? Où c'était juste un début et il me prévoit d'autre truc après ? Dire que j'imaginais qu'il allait me tester de différente manière, où me poser une série de question ou quoi ? Tout ce que j'ai eu à faire c'était de le convaincre que j'étais déterminé ? Je lui demande donc curieusement :

- Heu, du coup c'est tout ? Je n'ai rien à faire, personne d'autre à voir ou quoi ? Je suis Elementis là ?

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 203
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   Jeu 11 Mai - 18:11



Bienvenue


Comme il s’y attendait, et à son plus grand désespoir, la jeune femme jura fidélité à la famille, mais savait-elle ce que tout cela impliquait réellement ? Savait-elle le sort réserver aux traitres ? A ceux qui font souffrir les membres de cette grande famille ? Au final, elle aussi venait à la recherche de pouvoir, mais contrairement aux autres candidats qui se voyait refuser cette offre car trop cupide et conquérant pour cette famille, sa chère fille faisait tout cela dans le but de se défendre et de défendre les autres. C’était ce trait de caractère qui influençait l’admission au sein des Elementis. Peut importe qui se trouvait en face de lui, Arias laissait entre les personnes ayant peu de chance de trahir la famille. C’était les instructions du précédent Roi et le nouveau n’avait pas encore donner de nouvelles directives à ce sujet. C’était donc au bon vouloir du jeune homme que les nouvelles recrues étaient choisie. Bien sûr il y avait quelques exceptions, des recommandation des ses supérieurs et des personnes dont ils voulaient à tout pris au sein de cette famille.

La question, bien que naturelle, de sa fille fit sortir le Joker de ses pensées. La demoiselle se demandait ce que cette liste faisait dans ses mains. La réponse était claire pour peu qu’on prenait le temps d’y réfléchir.

- Cette liste, jeune fille, regroupe toutes les personnes responsables de la formation des nouvelles recrues. Je les ai choisis pour leurs compétences. Chaque recrue qui, comme toi, n’ont aucunes compétences en matière de combat et de survie vont apprendre les bases avec eux. Il y a deux semaines obligatoires de cours, après vous êtes libre de retourner apprendre avec eux ou non. Une fois passer ces semaines, il est possible à n’importe quelle recrue d’aller voir des spécialistes pour développer des compétences spéciales. Bien sur sous réserve que ces personnes acceptent. Oh ! Une dernière chose… Quand tu aura obtenu un pouvoir, d’ici à ce que le Roi ou l’As t’en accorde un, vient me voir. Normalement les novices doivent eux-mêmes trouver un tuteur ou apprendre seul, mais je te ferait une lettre de recommandation.

L’aire perplexe de la jeune demoiselle montrait bien un certains désarrois quand à la facilité d’entrée au sein de la famille. D’ailleurs elle le fit très clairement remarquer. Peut-être pensait-t-elle passer une épreuve ou voir les supérieurs hiérarchique du Joker. Il fallait bien remettre les choses en ordre dans ce cas.

- Lyana, je ne t’ai jamais parler des membres du Conclave ? Les Valets protègent tout les membres du Conclave et plus particulièrement le Roi. C’est la garde royale si tu préfère. L’As est le bras droit de notre Roi et celui-ci tu te doute bien de son rôle. Quant à moi, je suis le Joker. Je m’occupe des problèmes internes, mais surtout du recrutement. Ainsi c’est moi qui décide de la façon dont on entre dans la famille. Je te connais, tu est ma fille et j’ai toute confiance en toi, alors il est normal que tu intègre notre famille de cette façon.

Arias soupira un instant, fatigué par l’inquiétude qui le rongeait. Au final sa fille avait un fort pouvoir de persuasion sur le jeune homme. Il se retourna, se dirigeant vers sa chambre. Soudain, il s'arrêta avant de parler une dernière fois.

- Ton entrainement obligatoire commence dès demain. Repose toi, tu en aurait besoin. Et… Bienvenue dans ta nouvelle famille.

Sur ces paroles, le Joker monta dans sa chambre, exténuer par la journée qu’il avait passé et par l’annonce de sa jeune fille qui venait de grandir en un éclair sous ses yeux. Le temps passe trop vite, mais cela n’était pas plus mal...




(c) Agora






~ Merci à Elwyn Johnson pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que je souhaites vraiment [PV Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-