Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Dreiden Peak [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Dreiden Peak [PV Nemeroff]   Jeu 23 Mar - 22:19

  • Nemeroff Dreiden
  • Nashoba Dreiden
Dreiden Peak
Peur qu'elle me fasse les yeux doux n'est pas réellement la raison mais je sais que c'est lancé sur le ton de la rigolade… En vérité, c'est simplement plus logique qu'il aille se battre contre une personne qui améliore son élément et qui peut le rendre plus puissant sans avoir besoin de beaucoup de concentration. Quant à moi, j'ai intérêt à bien me démerder avec mes armes pouvoir utiliser mon élément au bon moment pour ne pas perdre de l'énergie bêtement… Déjà que je suis fatigué et épuisé à cause du poison.

Je prends mes armes dans mon sac qui se résument à plusieurs fils pour immobiliser l'ennemi ainsi que des aiguilles avec des clochettes au bout… On pourrait dire que c'est assez ridicule et que je n'irais pas très loin avec ça mais j'ai déjà réussi à me sortir de quelques situations avec. Cependant, je doute sincèrement que les fils puissent être d'une quelconque utilité à part me donner quelques secondes d'avance sur lui. Il est tellement baraqué et grand qu'une pichenette de sa part pourrait me faire voler.

Il n'a pas l'air d'aimer se battre avec des armes et a l'air plutôt adepte des poings dans la figure. D'ailleurs, je me baisse à temps pour éviter celui qui arrivait en direction de mon visage et ai le réflexe d'entourer son poignet de mon fil pour le tirer d'un coup vers moi ; non pas que je vais lui casser le bras avec cette manœuvre mais je peux au moins entraver sa main. Pourtant ce coup peut tout aussi bien se retourner vers moi puisqu'il ramène d'un coup sec son poignet vers lui me forçant ainsi à lâcher le fil que j'avais en main.

J'en ai bien d'autres sous la main mais ça ne servirait à rien de refaire cette attaque. Le voyant arriver vers moi, je dévie le coup avec mon bras opposé et donne un coup du plat de ma main valide puis en attrapant son poignet je me dépêche de le placer dans son dos pour le bloquer ; j'ai refait suffisamment cet exercice pour pouvoir le réussir aujourd'hui. Profitant de la distance réduire et du fait que je puisse toucher sa peau, je tente de l'attaquer avec mon élément mais je le sens aussitôt disparaître. Il est encore entouré de son néant !

Étant plus fort que moi, il arrive à se délivrer de mon emprise et me donner rapidement un coup de poing dans le ventre à m'en couper le souffle… Comme si je n'étais pas assez mal en point. Tombant à genoux, il en profite pour me redonner un autre coup de poing au visage me faisant tomber sur le dos ; le voyant approcher de moi, je donne un coup de pied pour le repousser mais je ne suis pas dans la meilleure position pour cela. Je lance de nouvelles ondes sans y mettre toute la puissance simplement pour voir où il en est avec son élément et il peut toujours se protéger… Mais maintenant est-ce qu'il continue de se protéger derrière ?

Ayant une idée qui me traverse l'esprit, je me remets sur pieds et m'empare des aiguilles d'où pendent des clochettes ; à vrai dire, je ne suis pas sûr de cette attaque, ne l'ayant jamais tenté en mission mais peut-être qu'il est temps de voir si cela fonctionne vraiment et si c'est compatible avec mon élément. Ça m'embêterais sincèrement de mourir ici et maintenant à cause d'une erreur de ma part mais puisqu'il faut un début à tout. Je lance donc mes aiguilles en sa direction et remarque qu'elles se sont plantées dans une des commode du couloir.

- Tu devrais apprendre à viser Nashoba… Tu n'es pas prêt de remporter le combat avec de telles erreurs.

Ayant un sourire en coin, je le rassure aussitôt en lui disant que j'ai bien visé au contraire. Joignant mes mains, je me concentre pour créer une onde suffisamment puissante provenant par derrière ; et comme je m'y attendais, il n'a pas assez de puissance pour se protéger. Ayant mis une grande puissance je ne suis pas étonné en le voyant fléchir et tomber à genoux puis cracher du sang ; je sais à quel point les ondes provoquent des dégâts intérieurs.

- Neme, envoie une arme !

Prenant la rapière qu'il me passe, je m'apprête à l'abattre sur mon adversaire sans une once de scrupule après tout le mal qu'il nous a fait. Cependant, mon ennemi n'en a pas terminé avec moi puisqu'il arrive à arrêter la lame entre sa main sans se l'entailler, je ne perds de temps à tirer l'arme vers moi pour la récupérer et la plante dans le ventre de mon adversaire quand je vois celui-ci se relever. Pris d'un instant de panique pour ce que je viens de faire, je retire l'arme de son corps et recule de quelques pas pour observer... Je n'arrive pas à croire que j'ai fait ça.

Pourtant, même si je n'ai pas réussi à le tuer, j'arrive à l'affaiblir suffisamment pour qu'il tombe de nouveau à genoux en pestant contre moi. C'est le moment ou jamais de partir, il finira par succomber à cette blessure ; je me retourne, épée en main, vers Nemeroff et le force à avancer dans le couloir pour sortir du manoir. Alan ne pourra jamais nous rattraper surtout si il veut rester auprès de sa sœur décédée, l'habitation ne devrait pas tarder à s'écrouler si je n'aimerai pas être dedans quand ça arrivera.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 258
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Dreiden Peak [PV Nemeroff]   Jeu 23 Mar - 23:18

Dreiden Peak
F. Mon frère
J'écris en Firebrick

Jour1: Being evil has a price

Je laiche doucement mes lèvres en regardant Edith la main sur son ce qui restait de son bras, j’avais l’impression que mon sang à moi bouillonnait et que j’étais à la limite du plaisir de voir cela et c’est là que je capte que je commence à redevenir comme ce dont Mavis m’avait sauvé. Je frotte doucement mes mains sur mon visage. Qu’est-ce que j’étais en train de faire … Je prenais plaisir à massacrer des personnes, alors que j’avais dit que je ne recommencerai plus, pourtant rien que le fait d’y penser et devoir le spectacle me faisait encore bouillir le sang, à croire que j’étais attirer par le sang et que le sang en après moi. J’enlève mes mains et regarde la femme au sol qui semblait avoir un dernier élan de courage pour prendre son arme et tenter une ultime attaque, sauf qu’elle avait oublié un détail, mon ombre était toujours là et il ne fallut pas longtemps pour voir cette dernière se concentrer sur elle et l’épingler violemment au mur passant par ses membres, une matière bien moins douce que ce que j’avais fait à mon frère … Je reste silencieux devant la jeune femme qui était à peine consciente. Je pourrai la torturer des heures pour ce qu’elle nous a fait subir avec son frère, mais j’avais une certaine pitié pour elle je ne sais pas pourquoi. Prenant ma hache je viens abréger les souffrances de ma jeune femme assez nettement. Je n’avais pas envie qu’elle puisse tenter n’importe quoi et au moins … Elle ne souffrira pas trop, j’avais récupéré assez d’humanité pour lui épargner ça. Me tournant vers mon frère je regarde en silence et il semble me demander une arme, je pense qu’il ne pourra pas utiliser la hache qui est lourde, je préfère prendre une des rapières sur moi et lui lancer.

Je reste en arrière et concentre le peu d’énergie qui me reste à utiliser l’ombre comme je pouvais pour empêcher le plafond de s’écrouler sur mon frère regardant le combat, il était assez serré mais mon frère commençait à prendre nettement le dessus à un moment. La charge demandait trop d’ombre et je commençai à cracher du sang, il semble que j’ai atteint ma limite et je suis obligé de relâcher mettant un genou à terre et une main haletant en regardant un œil fermé essayant de retrouver une respiration stable et normale. Mon frère venait de planter mon arme dans l’abdomen d’Alan, un coup non mortel sur le coup, mais dont l’homme de maison ne pourra pas se remettre. Je reste silencieux et regarde mon frère m’attraper par le bras et me tirer vers la sortie du manoir et heureusement car à notre sortie, ce dernier s’écroula assez rapidement, une chose plutôt spectaculaire à voir, que je regardai avec des yeux fatigué et épuisé, venant doucement essuyer le sang de ma bouche du dos de ma main, j’oublie que je suis couvert de sang et que je m’en étale beaucoup plus que j’en enlève.

On devrait rentré maintenant …

Je regarde Nash en silence un moment, dans le fond je me disais qu’on avait de la chance d’avoir survécu quand on voit le nombre de mort que ses tarés on fait, tournant les talons je commence à me mettre en chemin avec lui songeant un peu à tous ce qui c’était passé. On marche dans la forêt et je me sens obligé de mettre une chose sur le tapis….

Désolé pour tous les problèmes que je t’ai causé Nash …

Cela faisait un long moment que je voulais lui dire, mais je n’avais jamais eu le courage. Mais aujourd’hui notre dispute a failli nous coûter la vie à tous les deux et elle est en partie ma faute, il était temps que je m’excuse :

Pour Lyly, je m’excuse vraiment c’était un accident … Mais pour Papa et ce que je t’ai fait j’en ai aucune … J’ai agis comme un gamin et je le regrette vraiment.

Je continuai d’avancer, on ne devait pas perdre de temps, mais je devais lui dire maintenant avant qu’on retourne à notre vie chacun de notre côté. C’est comme ça que va la vie, je baisse un peu la tête et ne dis rien de plus quand je vois mon frère se baisser soudainement et tousser, je sursaute et m’agenouille à côté de lui. Je voyais le sang sortir de sa bouche et je capte qu’il a été empoisonné c’est vrai, pourtant ses symptômes sont plus violents que les miens, peut être car il en a bu plus que moi, du coup ça se manifeste plus rapidement, je ne perds pas de temps et le prends sous le bras le relevant :

Il faut que tu ailles à l’hôpital rapidement …

Pourtant ce dernier me contredit et me dit qu’on doit aller au QG rapidement, j’ai beau le contredire je n’arrive pas à le faire changer d’avis, je sers un peu les dents et suis obligé de céder même si ça ne me fait pas plaisir. Je marche avec lui à travers la forêt ce qui nous prend un long moment comme on connaissait pas l’endroit pour enfin arriver à l’entrée de la ville ou j’avance en direction du QG les gens dans la rue nous regarde sans agir, je soupire et continue d’avancer un jeune adulte qui ne peut pas avancer tous seuls et un ado couvert de sang … j’avoue que ça doit attirer les regards.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Dreiden Peak [PV Nemeroff]   Ven 24 Mar - 19:41

  • Nemeroff Dreiden
  • Nashoba Dreiden
Dreiden Peak
Je ne peux pas me permettre de déprimer et culpabiliser pour le coup que je viens de faire. Je m'en voudrais plus tard, une fois que je serais sortie du Manoir avec mon frère. Heureusement d'ailleurs qu'on a eu la rapidité de mettre le nez dehors puisqu'une fois posé le pied à l'extérieur, l'habitation s'effondre, nous obligeant à nous magner pour éviter de se prendre des débris en pleine tête. C'est seulement une fois éloignés que nous pouvons nous reposer, m'adossant contre un arbre, je suis clairement à bout de force et l'envie d'aller piquer un somme de plusieurs jours est la meilleure idée qui me traverse l'esprit.

- Désolé pour tous les problèmes que je t’ai causé Nash …

C'est dingue qu'il faille frôler la mort pour obtenir des excuses ou se rendre compte qu'on a merdé... Je le savais depuis bien longtemps que j'avais merdé et sûrement l'avait-il compris depuis longtemps ; c'est seulement plus compliqué de mettre des mots sur ce qu'on ressent. Je n'avais pas osé lui dire à l'hôpital et j'étais venu quand il était encore inconscient, de peur qu'il me rejette... Il devait se dire la même chose.

- Pour Lyly, je m’excuse vraiment c’était un accident … Mais pour Papa et ce que je t’ai fait j’en ai aucune … J’ai agis comme un gamin et je le regrette vraiment.

- T'en fais pas. Je te pardonne. Je suis désolé moi aussi de ne pas avoir su t'aider au moment où tu en avais le plus besoin.

Nous nous remettons doucement en route en direction de la ville... Bizarrement, aucun n'arbre n'est au sol et aucune trace qui ne laisserait présager une tempête ses derniers jours ; alors, c'était aussi une illusion de ça part ? Si seulement nous nous en étions rendu comptes plus tôt, peut-être qu'on aurait pu quitter ce Manoir et éviter les ennuis ? Puis d'un seul coup, je me sens faible et tomber à genoux pour venir tousser et cracher de nous du sang ; la douleur dans mon ventre est encore plus fort et j'ai une sensation de brûlure dans tout mon corps. Je ne sais quel était le type de poison mais il commence à me rendre dingue... La douleur est horrible.

- Il faut que tu ailles à l’hôpital rapidement …

- Non ! Il faut que j'aille au QG avant, je te rejoindrais là-bas.

Il essaye bien de me contre-dire en soulignant que mon état devenait alarmant mais je ne sais pas quand je sortirais de l'hôpital et surtout si je sortirais ; je ne veux pas emporter ce secret avec moi dans la tombe et je pourrais tout aussi bien le dire à Nemeroff mais celui-ci n'est pas dans un meilleur état que moi. Je n'écoute donc pas ses arguments lui disant que si il veut aller à l'hôpital, c'était son droit et je lui en voudrais pas ; au contraire, mieux vaut pour lui y aller. Je le rejoindrais une fois ma tâche terminée.

Nous avançons avec difficultés dans la forêt pour arriver finalement en ville où la plupart des passants se retournent vers nous au vu de notre état. Passant par les égouts, je me sens obligé de faire souvent des pauses pour reprendre mon souffle, finalement j'aurais dû aller à l'hôpital... Arrivant finalement jusqu'au QG, je ne suis pas étonné de voir l'As en train de discuter avec le traître que j'ai vu tout à l'heure ; il a sûrement pris les devants pour pouvoir se couvrir. Il n'y a que peu de monde avec nous, heureusement d'ailleurs.

- C'est lui ! Dit-il en pointant du doigt Nemeroff. C'est lui qui est a tué les autres Elementis !

Je vois rouge sous ses accusations et avance d'un pas rapide pour venir le choper par le col et le plaquer contre le mur en faisant fi des tentatives de mon As pour me calmer ; je viens tout juste de sortir de l'Enfer alors ce n'est pas le moment de m'énerver et le fait qu'il tente de s'en sortir en accusant mon frère me rend dingue. L'As tente bien sûr de nous séparer en nous disant de nous calmer et c'est à ce moment-là que je lui avoue tout ce qu'il s'est passé là-bas dans ce manoir.

Le groupe d'Elementis sacrifié, le frère et la sœur, le thé empoisonné ainsi que la cérémonie où l'on a essayé de m'assassiner et qu'on a prit mon frère pour un envoyé de je-ne-sais-quoi ! Je lui explique aussi le rôle qu'il a dû jouer dans cette histoire. Comment ils pouvaient savoir si ils avaient les pouvoirs dont ils avaient réellement besoin ? Sûrement qu'il n'hésitait pas à suggérer à l'As d'envoyer telle ou telle personne ; dans tous les cas, il s'agit d'un traître puisqu'il était présent lors des meurtres du groupe. L'As arrive tout de même à nous séparer et demande des explications.

Non content d'avoir été percé à jour, je remarque que le traître en question commence à sortir une petite arme dont son idée était sûrement de s'en prendre à l'un de nous trois. Suffisamment rapide, je m'empare de mes fils pour entourer son poignet et le forcer à baisser le bras pour le désarmer et enchaîne directement avec un coup de poing dans la figure ; ce qui n'était peut-être pas la meilleure idée qui m'ait traversé l'esprit vu la douleur que je ressens juste après. M'éloignant le temps qu'il se fasse arrêter par son supérieur, je vois de plus en plus trouble et fini par m'écrouler sur le sol du QG.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 258
Date d'inscription : 06/07/2016


MessageSujet: Re: Dreiden Peak [PV Nemeroff]   Ven 24 Mar - 20:22

Dreiden Peak
F. Mon frère
J'écris en Firebrick

Jour1: Being evil has a price

Mon frère semble déterminer à se rendre au QG et je ne peux juste éprouver de l’admiration pour sa droiture et sa détermination, hors de question que je me soigne alors que lui gambade toujours, je serais son soutient bien que je ne comprenne pas pourquoi il veut aller là-bas dans son état, le mien aussi est plutôt déplorable, mais je commence à supporter la douleur. Le gardant contre moi je l’aide à passer par les égouts. Son état m’inquiète de plus en plus et sa respiration semble tout aussi difficile au fil du temps, je maintiens que j’aurais dû lui tenir tête et l’emmener à l’hôpital mais on est déjà sur le chemin. Je m’arrête quand mon frère en a besoin et prend du temps pour qu’il se remette, on fait ça sur tous le chemin pour enfin arrivé au QG, ouvrant les portes, le peu de personne nous regarde étrangement. Je peux comprendre, mais je n’ai pas que ça à faire de donner des explications et j’ouvre la salle ou se trouvait l’AS et une autre personne que je ne reconnais pas, personne qui se lève et me pointe du doigt me traitant de traître ….

Hein .. ? HEIN QUOI ?!

Deux élémentis s’approchent de moi en levant leur main, préparant leurs éléments et je lève les mains en l’air montrant que je ne voulais rien de mal … Me demandant qu’est-ce que j’ai encore fait et quand j’aurais la paix putain … Mon frère s’avance rapidement vers l’accusateur et son comportement me surprend car il est plutôt agressif, je ne vois pas ce qu’il raconte car je suis dans son dos et les gardes me visent toujours. Mais ses derniers après quelques secondes baissent leurs mains et me laisse tranquille et je ne peux que lâcher un grand soupir de soulagement … J’ai faillis mourir 3 fois aujourd’hui … Le rituel, la maison sur notre gueule et la …  

L’homme qu’avait attrapé mon frère sort une arme assez rapidement, mais Nashoba encore plus rapidement utilise son fil pour le bloquer et mettre au sol tout en venant lui coller une bonne pêche dans la gueule :

NASH ! NASH ! NASH !

L’as et les gardes me regardant quand j’encourage mon frère de tous cœurs et je me fais petit, bon j’avais été emporté, mais il était classe mon frère énervé quand même faut dire, les gardes viennent appréhender le traître pendant que mon frère recul, avant de s’écrouler sursautant, je m’approche de lui pour le redresser quand le traître donne un coup d’épaule au garde et prend une épée qui était sur le mur, pour se précipiter vers mon frère :

- Espèce de petit con !! C’est ta faute si tout à échouer !

S’apprêtant à abattre la lame sur le corps inerte de mon frère, je sens une sensation horrible me travers, de la colère et de la haine, avançant je me mets devant et vient bloquer la lame avec ma main, pure chance que le timing est collé, j’aurais pu perdre ma main ou me faire tuer, mais … La colère m’avait fait avancer sans que je m’en rende compte. Mon regard assombrit et la tête légèrement baissé je fixe l’homme :

Touche à mon frère et je t’éclate … Il n’y a que moi qui ait le droit de le frapper.

Avertissement clair et net, s’il n’avait aucun honneur à frapper mon frère inconscient j’en aurais aucune à le démembrer dans la souffrance et la douleur comme un vulgaire animal. Il ne faut pas longtemps avant que ma colère et mon agressivité convoquent mon ombre qui s’étend pour venir entourer de ses lames ainsi que pic l’homme devant moi. Pour une fois mon ombre semblait ne voire que se déchet, déchet qui semble apeuré sur le coup. Alors que les ombres se lancent sur lui, elles disparaissent et je sens une main sur mon épaule et vois l’as :

- Doucement mon garçon … Je vais prendre la relève pour ça …
Alors que je regarde surpris, un autre utilisateur du néant ? Je viens doucement cracher du sang mélange entre poison et invocation de mon ombre qui semblait accélérer la circulation du poison en moi et viens m’écrouler pas loin de mon frère.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dreiden Peak [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dreiden Peak [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-