Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mar 14 Mar - 18:04






Où est-elle ?!
Euh qui ça ?
La rousse qui te sert de nièce !
Elle est partie acheter des radis.

Je le regarde assez peu convaincu de cette réponse. Roxane qui achète des radis, est-ce simplement possible ? Elle mange encore moins de légume que moi. Je la vois mal remplir son frigo avec ce genre de choses. Des pots de glaces qui déborder, d'accord, mais là... C'est tout de même un peu gros non ? Je reste longuement devant la porte à le fixé, maintenant qu'il n'est plus mon roi depuis quelques mois, j'avoue qu'être familière envers Azazel me dérange nettement moins. Au fond c'était bien son titre qui, selon moi, mettait une barrière entre nous. Mais là n'était pas la raison de ma venue. Ce n'était pas ses fesses que je comptais botter à travers toute la ville.

Honnêtement je n'étais pas d'humeur à rire et encore moins à supporter les mensonges quels qu'ils soient. Autant au fond je me sentais soulagée d'avoir passé un temps avec Gaara ce matin, complètement rassurée de ne pas devoir lui faire des funérailles. Mais en même temps, je me sentais en colère. Non pas contre lui, mais bel est bien contre la rouquine qui faisait office d'amie. J'aurais pu m'arrêter simplement au fait qu'elle est mise sa vie bêtement en danger pour le sauver, bien que ce soit gentil de sa part et une bonne action, je ne tiens pas à la savoir morte parce qu'elle a mis son gros nez dans mes affaires. Cependant, il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir l'affiche porter à son nom avec un magnifique portrait dessiné au-dessus de sa maigre somme. Aussi minime soit-elle, voilà que madame était maintenant dans une merde jusqu'au cou. Parfois je me demande si les deux ne se concertent pas pour me rendre la vie infernale. En fait, alors que je me rendais à mon travail pour affronter mon patron et le sermon qui suivait, le bureau étrangement fermé, sa tête collée sur la façade du bâtiment fut impossible à louper. Même avec toute la bonne volonté du monde. J'ai dû l'observer au moins une dizaine de minutes pour être sûre de ce que j'avais devant mes yeux, avant de l'arracher et me rendre directement à son appartement.

Bien sûr avec les coups donnés à la porte et son nom hurlé à plusieurs reprises avec l'ordre d'ouvrir, je ne m'attendais pas spécialement à ce qu'elle s'exécute sagement et me laisse la gronder comme une enfant de cinq ans. C'était évident qu'elle m'évitait. Et que ce grand dadais soit de mèche ne m'étonnerais même pas. D'un autre côté elle pouvait tout aussi bien être réellement sortie. L'heure n'indique pas d'aller chercher Ace et dans tous les cas s'il avait été présent, il aurait déjà vendu la mèche d'où se trouve Tata Roxane contre une pincée de bonbon. Oui clairement je n'ai pas de scrupule de marchander avec lui si cela est dans mon propre intérêt. Je soupire longuement en hochant la tête. Bon, en admettant qu'elle ne soit pas présente pour le moment, rien ne m'empêche de l'attendre. Dans tous les cas elle ne pourra pas m'échapper bien longtemps

Je demande s'il est possible d'entrée, puisque cela ne me servirait pas à grand-chose de faire un aller-retour et ce serait tout de même un peu con d'attendre bêtement dans les escaliers. Mais étrangement je me prends un refus, prétextant un problème du rat de blatte. Sérieusement ? Il n'avait pas mieux comme excuse ? Et puis même, on n'engage pas des exterminateurs pour résoudre ce genre de problème, avec l'interdiction de vivre sur les lieux durant un temps, ou une connerie du genre ? J'allais donc lui rétorquer que niveau mensonge il allait devoir s'entraîner un peu, quand le maigre reflet de la porte à moitié ouverte attira mon regard. Ou plus exactement, ce fût la moitié du corps de Roxane allongée comme un cachalot sur le canapé. À part ça, madame fait des courses hein… Agacé par la supercherie, je donne une pichenette sur le front de l'ancien Roi, avant de m'incruster sans gêne à l'intérieur de l'appartement. J'avance jusqu'au canapé, puis une fois à bonne hauteur, bien que je voie le bandage qui entoure le torse de mon amie, je ne peux m'empêcher de froncer un peu plus les sourcils. Je tends finalement son affiche sous son nez en ignorant volontairement de prendre des nouvelles de son état.

Alors, madame la blessée, tu m’expliques ta nouvelle connerie ? C’est étrange, j’ai l’impression qu’elle te ressemble un peu.



© B I G B Y









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 466
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mar 14 Mar - 22:26

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros

- Un numéro d'jonglage... Et pourquoi pas un numéro d'claquette tiens !

Traînant la patte comme un pauv' cerf blessé, j'suis obligée de faire des pauses toutes les cinq minutes pour reprendre mon souffle et serrer les dents pour oublier la douleur qui m'tiraille le flanc. Putain mais quelle idée j'ai eu d'aller là-bas ! Ils s'en sortaient très bien tous les deux, qu'est-ce qui m'a pris d'ouvrir ma gueule et d'prendre des risques pour eux ? Adossée contre le mur, je jette un coup d’œil au carreau qui transperce mon flanc, mes cours de secourisme remontent à bien loin mais j'me souviens qu'il ne fallait jamais retirer l'objet d'la plaie pour éviter l'hémorragie... Et surtout parce que j'suis doudouille et que j'préfère que ce soit Aza' qui s'charge de cette affaire.

'tain qu'est-ce que j'ferais pas pouvoir éviter qu'le p'tit soit orphelin et que l'autre blonde soit veuve... Bon théoriquement, elle ne sera pas mais j'préfère me dire que j'me suis pas faite embrochée pour rien. Montant les escaliers, j'suis bien heureuse de croiser personne à qui j'devrais expliquer le pourquoi du comment et j'aimerai obtenir des soins assez vite ; les derniers mètres me paraissent horriblement dur et j'arrive enfin à tourner la clé dans la serrure et à me laisser tomber sur l'dos dans mon appartement. Enfin chez moi.

- Roxane !

Putain enfin, on m'remarque ! J'entends Aza se précipiter vers moi et me tirer à l'intérieur pour refermer la porte et m'demander ce qui a bien pu s'passer pour que j'sois dans cet état là. Est-ce que j'lui dis la vérité ou j'dis que c'est quelqu'un, qui passait par là, qui décidé d'm'embrocher gratuitement et simplement ? A pas oublier que mon oncle possède la foudre comme élément et j'me sentirais bien conne si il me demande une description du monsieur qui m'a fait ça. Quoi que. Ça pourrait faire des ravages dans le Gouvernement, à savoir maintenant lequel des soldats a été assez con pour m'viser.

- Si j'te dis la vérité, tu gueules pas hein ?

- C'est promis.

- J'me suis battue contre le Gouvernement pour aider Gaara à s'évader.

- PARDON ?!

- MAIIIIIS !!! T'avais promis de pas gueuler !!!!


On peut pas faire confiance à un Elementis... Ils promettent de pas gueuler et v'la que deux minutes après, ils explosent les tympans ; impossible de garder une promesse. Malgré toute la remontrance que j'me prends, il accepte d'me soigner et surtout de retirer le carreau dans mon flanc. Mais ça n'empêche que j'l'entends gueuler pendant tout l'soin le papy, et v'la que j'ai pris des dangers inutiles et v'la que j'aurais dû rester en dehors de ça et v'la que j'suis irresponsable et égoïste et j'dois même fermer ma gueule quand il me retire l'arme et que j'ai lâché un hurlement d'la mort. Ah, donc ça y est, j'n'ai plus le droit d'me plaindre.

- Mais qu'est-ce qui t'a pris de prendre autant de risques ?! Tu aurais pu te faire tuer !!

- Mais écoutes, ils avaient l'air d'galérer les deux là ! Et puis franchement, t'aurais dû m'voir avec Chips, on avait grave la classe.


Et v'la me faire un double nœud en serrant bien fort me faisant échapper un autre cri d'douleur... Lui jetant un regard noir, j'lui aurais bien dit l'fond de ma pensée mais j'entends quelqu'un taper à la porte et pas de manière très douce si vous voyez c'que j'veux dire.

- Si c'est Bloodyne, j'suis pas là.

J'l'adore Bloodyne, ce n'est pas vraiment le problème mais elle a p'tit peu trop tendance à utiliser ses poings quand elle demande des explications et actuellement j'suis suffisamment assommée pour avoir à supporter ses engueulades. Nous nous regardons quelques instants avec Aza' et j'peux clairement lire dans son regard qu'il ne cautionne pas un tel comportement mais perso', je m'en balec... J'lui demande pas son avis, j'lui demande de me protéger les miches et ainsi éviter d'me faire empaler sur le mur comme une saucisse knacki !

- T'es marrante, et je lui dis quoi ?

- J'sais pas... Improvise ! Dis-lui même que j'fais le tapin !


Ok, pas vraiment convainquant mais pour le coup, fallait bien trouver une explication à peu près logique. M'allongeant sur le lit, l'oreiller sur la tête pour m'cacher derrière celui-ci, je prie pour que la blonde gobe mes bobards comme de bon gros bonbecs et attendre que ça passe avant de la revoir.

- Où est-elle ?!

- Euh qui ça ?

-  La rousse qui te sert de nièce !

- Elle est partie acheter des radis.


Mmh... Ce mensonge ne passera clairement pas. Lui dire que j'faisais le tapin aurait été quand même plus logique que ça... Mais j'entends clairement au son d'la voix d'ma pote que j'vais passer un sale, très sale quart-heure ; un peu comme quand son fils fait une connerie. Et encore, j'ai l'impression qu'elle est encore plus remontée contre moi actuellement. Connaissant Blood', la voilà qui insiste pour m'attendre à l'intérieur mais il a la bonne idée de dire que nous sommes infestés par les rats ; ouaiiis, de très très très gros rats. On n'peut vraiment pas recevoir des personnes dans un appart' comme ça !

Et finalement l'heure de ma mort est arrivée. J'l'entends entrer dans l'appartement pour s'diriger vers le canapé où elle peut voir l'reste d'mon corps sans pour autant voir ma tête cachée sous l'oreiller ; avec une toute pitite chance, elle ne me verra pas. Je l'entends secouer un genre de papier mais n'ose toujours pas l'regarder... Ça s'trouve, c'est une demande de divorce de notre amitié. Si c'est l'cas, elle peut toujours aller s'brosser pour que je la signe !

- Alors, madame la blessée, tu m’expliques ta nouvelle connerie ? C’est étrange, j’ai l’impression qu’elle te ressemble un peu.

Retirant doucement l'coussin pour laisser seulement mes yeux dépasser, j'remarque que le papier tendu est une affiche à mon nom, à mon effigie et avec une certaine somme. Bon la peine de regarder Bloodyne, j'sens à son aura qu'elle a une forte envie d'me refaire le portrait pour plus que je ressemble à cette magnifique rouquine des affiches ; c'est gentil mais j'aime beaucoup trop mon visage. Me relevant en serrant les dents sous la douleur, j'm'empare de la fiche avec un air paniqué sur mon visage... Mais...

- Oh non non non, ça va pas ça !! Ça va pas du tout !!

Mais qu'est-ce que j'ai fait... Bouche-bée, j'relève la tête, les yeux ronds, choqués.

- Je ne vaux que 7.500 derlas ?! Après tout c'que j'ai fait !!! C'est tout ?!

Mais j'n'ai pas libéré un enfant d'coeur ce matin !!! Alors, en plus d'me prendre un carreau dans le flanc, voilà comment j'suis remerciée ! Avec une vieille prime de 7.500 derlas. Ah ! J'aurais dû rester coucher c'matin et prétexter être malade et rester dans mon canap' à manger des glaces avec Ace. Voilà, on veut aider les autres et c'est comme ça qu'on est remercié. Choquée et déçue, j'lui tends l'affiche pour qu'elle la récupère... J'veux plus voir c'déchet, trop déçue pour la journée.

- Ça va toi ? T'as une p'tite mine aujourd'hui ! Tu d'vrais penser à t'coucher plus tôt l'soir, c'n'est pas bon pour la santé sinon.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mer 22 Mar - 22:41






Elle lui ressemble un peu ? Le mot est faible soyons honnêtes, c'est bel et bien son portrait craché, bien que j'aie largement préféré que ce ne soit pas le cas. Malheureusement, une rousse aux yeux si violets il n'y en a qu'une seule est unique en ville. Et ce n'est pas faute d'avoir souhaité que ce soit sa voisine, car une deuxième comme celle-ci n'apporterait que la fin du monde.

C'est donc 'en la dévisageant durement que j'attends les explications quant à tout ce bazar qu'elle vient de commettre. Est-ce que non seulement elle se rend compte de sa connerie, ou bien elle pensait s'en sortir indemne ; ni vu, ni connue ? Je sais qu'au fond elle est légèrement blonde, mais je me demande souvent jusqu'à quel point. Néanmoins, je n'ai guère droit à ce que j'attendais car, tout ce qui l'intéresse est bien la somme qui plane au-dessus de sa tête dès à présent. Elle est peut-être minime, un sans abri tenterait sa chance sans hésitation pour simplement avoir des vêtements neufs sur le dos. Alors, oui c'est la merde, mais certainement pas le sens espérer. Le fait qu'il n'y ait que ça qui l'inquiète me fait littéralement grincer des dents. Cette fois-ci il n'y a plus aucun doute, cette fille à littéralement un pois chiche à la place de la cervelle.

Ça va toi ? T'as une p'tite mine aujourd'hui ! Tu d'vrais penser à t'coucher plus tôt l'soir, c'n'est pas bon pour la santé sinon.

Je prends l'affiche tendue, comme si j'allais garder cela en guise de souvenir parce que ça ne plaît pas à madame. Mais finalement je la retourne contre elle et je l'écrase contre son visage, à défaut de pouvoir la frapper puisqu'elle semblait déjà bien mal en point, je peux toujours l'asphyxié. Le résultat et le même et ça fait moins de trace.

Tu crois vraiment que c'est le moment de faire des blagues ?!

Il y avait un temps pour ça et là c'était bien la dernière chose dont j'avais envie. La veille a été un enfer, la nuit un supplice et alors que je pensais obtenir une petite once de bonheur ce matin, voilà que cette débile se met dans la merde jusqu'au cou. Pourtant, tout ce que j'aimerais c'est rentré chez moi, prendre une douche et me pieuter jusqu'à demain. Qu'on me laisse quelques heures en paix sans que je n'aie à jouer le rôle de la police qui sermonne tout le monde pour telle ou telle bêtise. Un jour je finirais par faire comme cette histoire d'Hansel et Gretel et je les abandonnerais en pleine forêt tous les deux pour qu'il me lâche la grappe deux minutes. Lui je l'aime et elle je l'adore, vraiment, mais il y a des jours où j'ai simplement envie de les étriper. Arrêtant finalement ma petite tentative de meurtre, je froisse le papier avant de le jeter sur son front et de reprendre en la grondant de plus belle :

Est-ce que tu es complètement stupide ou tu le fais exprès ? Tu as voulu faire une bonne action, ok, mais ne t'attends pas à ce que je te félicite et encore moins que je t'offre une médaille. Tu te rends compte que tu aurais pu y rester andouille ! Si tu claques je perds la seule amie en qui j'ai confiance. Et franchement ce n'est pas un compliment.

Je fais quoi moi si elle n'est plus là, je vais devoir engager une vraie nounou et ça coûte un bras !
Hormis ce petit, je suis déjà pas du genre à mes faire des amies de bases, moi la solitude ça me convient parfaitement. Mais pour une fois que j'en ai une que j'apprécie, que sa famille m'importe que très peu, qu'elle n'est pas commode, loin de faire des chichis et franche, mine de rien cela me ferait de la peine de la perdre. Enfin bien évidemment je n'irai pas lui dire et encore moins le crier sur tous les toits. Mais si elle n'est pas trop stupide je pense qu'elle aura compris. Après tout, je ne viendrais pas engueuler n'importe qui pour avoir pris un si gros risques. Le premier clochard du coin qui a pris une lance à la place d'un autre je m'en contrefiche littéralement.

Ne refais jamais Roxane, tu m'entends, jamais ! Si je te dis de rester en dehors de mes histoires c'est bien pour une raison. Je veux pas que tu joues les héroïnes, simplement que tu restes en vie !

Ce n'est pourtant pas trop demander puisqu'il s'agit d'un fait que je lui répète sans cesse ; qu'elle touche donc à sa propre vie sentimentale et non la mienne. Mais c'est comme souhaité toucher la lune, ça n'arrivera jamais. Je soupire en me pinçant l'arête du nez. Roxane me donnera des cheveux blancs avant Ace, il n'y a aucun doute là-dessus. J'inspire un grand coup en tentant de me calmer, à cette allure si je continue ainsi je ne tiendrais pas plus longtemps qu'elle. Mieux valait changer de sujet maintenant que tout était sorti. Et puis, au fond, son état était quand même un peu inquiétant.

La blessure ça va, elle n'est pas trop grave ?


© B I G B Y









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 466
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Jeu 23 Mar - 22:29

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros

P'tite mine, p'tite mine c'est l'peu d'le dire... On dirait qu'une moissonneuse lui ait passé sur le corps ou qu'elle s'est enfilée des tonnes et des tonnes d'bouteilles pour passer une soirée à chier. A n'pas oublier qu'elle a un enfant à charge et qu'c'est pas cool pour les cops' de devoir s'e occuper parce que Madame a décidé de faire un Bad Trip. Pourtant j'ai l'impression qu'elle n'apprécie pas ma remarque parce qu'vla que je me prends mon affiche dans la gueule ! A croire que son but est d'm'asphyxer !! Méé, pour une fois que j'fais une bonne action on pourrait me remercier.

- Tu crois vraiment que c'est le moment de faire des blagues ?!

- Oui j'trouve que c'est effectivement l'bon moment !


Mais elle a ses règles ou quoi la blonde ? C'est justement pour ça que j'trouve que c'est LE bon moment pour lancer des blagues et tenter de détendre l'atmosphère avant d'mourir étouffée par une affiche basse qualité. J'préfère fermer ma grande gueule quelques instants histoire qu'elle ne me termine pas à p'tit feu parce que Madame est d'mauvais poil ! D'ailleurs j'comprends pas trop c'qui l'énerve ? Le fait que j'ai une affiche ? Fallait bien s'douter à un moment donné que le Gouvernement en aurait marre d'me voir débarquer dans son commissariat et aurait collé ma tronche sur un bout d'papier.

A moins que ça ait un rapport avec le fait que j'me suis mêlée un peu trop près d'ses affaires. C'est vrai que là, j'ai légèrement frôlée la mort... Bon ok, p't'être pas à ce point-là non plus mais le carreau que j'me suis prise dans la hanche m'rappelle bien que je devrais être plus prudente à l'avenir. D'accord, j'retiens qu'à partir de maintenant je devrais me mêler de MES affaires mais d'un côté, ça m'ferait chier de savoir Ace orphelin de père et voir Bloodyne débarquer chez moi, les yeux rougis par les larmes m'donnerait mal au cœur. J'sais que j'suis sa BFF mais j'suis pas une éponge non plus et moi ramasser les gens à la p'tite cuillère, c'pas mon trip.

- Est-ce que tu es complètement stupide ou tu le fais exprès ? Tu as voulu faire une bonne action, ok, mais ne t'attends pas à ce que je te félicite et encore moins que je t'offre une médaille. Tu te rends compte que tu aurais pu y rester andouille ! Si tu claques je perds la seule amie en qui j'ai confiance. Et franchement ce n'est pas un compliment.

Oooh, elle s'rait capable d'me faire chialer si elle continue. Bon, j'vais rien répondre sinon là j'pense que j'me fais clairement assassiner mais ça m'emmerde de devoir m'tourner les pouces simplement pour pas mettre ma vie en danger ! Allez, faut bien mourir de quelque chose un jour, tant pis si c'est par une flèche du Gouvernement. J'sais pas si beaucoup viendront à mon enterrement et certainement pas mes parents mais au moins j'sais que Bloodyne pourra déplacer ses fesses pour m'rendre un dernier hommage ? Maiiiiis, j'pense qu'elle finira par cracher sur ma tombe en m'traîtant tous les noms ; la différence est que je ne serais pas là pour l'écouter.

- Ne refais jamais Roxane, tu m'entends, jamais ! Si je te dis de rester en dehors de mes histoires c'est bien pour une raison. Je veux pas que tu joues les héroïnes, simplement que tu restes en vie !

- Mmh... Tu sais pourtant que j'suis quelqu'un qui n'est pas capable de rester en place. J'voulais juste faire une bonne action, c'était pas prévu que j'me fasse charcuter comme une biche.

 
Quand même, j'sais que j'suis tordue, égoïste et que j'adore qu'on fasse attention à moi mais j'ai une certaine tendance à préféré la vie que la mort... Certes, j'voulais faire une bonne action mais j'comptais pas m'prendre une flèche et rentrer chez moi comme un animal blessé ! J'suis pas tordue à c'point là. Et puis ça fait mal ces conneries là, j'aime pas spécialement avoir mal. Comme n'importe qui d'ailleurs. Sauf les SM, eux ils sont dans un autre monde.

- La blessure ça va, elle n'est pas trop grave ?

Oh elle s'intéresse à mon état maintenant ? Elle a fini d'me gueuler d'ssus comme à une enfant qui aurait volé la dernière part de gâteau se trouvant dans le frigo ? Haussant un sourcil, j'vois qu'elle s'inquiète réellement pour moi et tournant la tête vers Aza, ce dernier est dans la cuisine tranquillement en train d'se préparer à manger. J'suis sûre qu'il continue d'être là simplement pour être sûr que j'me fasse bien engueuler... Sachant qu'il n'a aucune autorité pour moi, il s'attend p't'être à c'que je sois plus réceptif aux arguments de Blood'.

- Non, j'ai la meilleure infirmière avec moi.

Laissant échapper un sourire en direction d'mon oncle, j'le vois bien porter la tenue d'infirmière avec le p'tit chapeau trop mignon à m'faire une piqûre à la mode Xena la guerrière. Mais j'pense qu'il est temps d'être un minimum sérieux sinon c'est le ketchup que tient Aza' que j'vais m'prendre en pleine poire en plus de l'affiche de recherche que Bloodyne pourrait me faire bouffer.

- J'douille à mort mais j'ai pu rentrer chez moi avec le carreau dans l'bide. Faut l'temps que ça cicatrise, ça ira t'inquiète ; j'n'ai pas perdu un organe et rien d'vital n'a été touché.

Enfin j'crois... J'avoue que j'suis pas experte en la matière et Aza' doit l'être encore moins. Mais si j'suis encore en vie et que j'me suis pas vidée d'mon sang, ça va j'pense que je pourrais survivre les prochains mois et les prochaines années. J'serais encore là pendant looooongtemps.

- Et lui ça va ? 'l'est pas trop blessé ? Et toi, tu t'sens comment ?









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mar 4 Avr - 13:36






Si mademoiselle comptée claquer entre mes doigts, qu'elle me le dise maintenant que j'ai le temps de partir vite et loin d'ici. J'ai eu ma dose de mauvaises nouvelles pour la semaine. Une de plus et j'explose littéralement sur place. Néanmoins, tout semble aller pour le mieux, le carreau a été extrait à temps et son oncle a bien pris soin de la plaie. D'ailleurs l'image de celui-ci en infirmière me ferait presque sourire, je me tourne pour le regarder de bas en haut, remplaçant ses vêtements actuels par une blouse blanche, munie de son sandwich… Et après cette intense réflexion, ce n'est peut-être pas aussi drôle que je le pensais, légèrement dégoutant sur les bords s'il porte une robe avec des jambes non épilées. Enfin, du moment que celle-ci est en vie c'est bien le plus important.

━  Et lui ça va ? 'l'est pas trop blessé ? Et toi, tu t'sens comment ?
Assez bien amoché mais s’en sort bien. Il aura connu pire comme blessure de toute façon.

J'ai déjà passé beaucoup de temps à le soigner et même si ce n'était pas très beau à voir, je sais que je l'ai déjà trouvé dans des états bien plus proches de la mort. Fort heureusement, il a toujours su survivre et s'en sortir. Mais aujourd'hui alors qu'ont été à deux doigts de l'irréparable, je me demande bien combien de temps ça va encore durer avant qu'il ne soit trop tard pour le sauver… Au fond, je ne suis pas très sûre de toute manière de vouloir en connaître la réponse. Je soupire un grand coup en allant finalement m'asseoir sur un côté du canapé par encore prise par ses jambes.

Je suis lessivée. J'ai pu dormir un peu avec les cachets, mais la nuit la paraît longue et éprouvante. J'ai vraiment que c'était la fin cette fois. Et même en lui disant tout ce que j'avais sur le coeur à la prison, je m'étais pas imaginé le revoir après ça.

Et pourtant, à ce moment-là j'aurais donné n'importe quoi pour qu'il survive. L'idée même d'échanger sa vie contre la mienne m'avait traversé l'esprit. Stupide puisque cela aurait très certainement donné le même résultat, ou une boucle sans fin. Mais sur l'instant même, cela me paraissait suffisamment sensé comme sacrifice. Enfin, heureusement nous n'avions pas eu à passer par là. Je ne sais ce qu'à fait le banquier pour lui venir en aide, mais je ne saurais comment le remercier à assez pour ça. Et ce n'est pas le seul en fin de compte :

Rox', c'était peut-être stupide ce que tu as fait mais, merci. Merci de l'avoir sauvé. Qui sait, peut-être que te mêler de tout n'était pas si inutile. On utilisera cette deuxième chance avec soin.

Je lui en veux peut-être d'avoir mis bêtement sa vie ne dangers pour une histoire d'amour qu'elle affectionne, il faut quand même avouer qu'elle y gagne tout autant au final. Parfois je me dis que le fait nous voir ensemble l'intéresse bien plus que notre propre amitié. Il n'y a vraiment que ça qui compte, tu parles d'une meilleure amie.

Dis-moi tu as bien déposé Ace avant qu'il ne soit son père enchaîner, rassure-moi …?


© B I G B Y









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 466
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Dim 9 Avr - 21:11

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros

- Assez bien amoché mais s’en sort bien. Il aura connu pire comme blessure de toute façon.

Ben vu la réputation qui l'précède, ça ne m'étonne pas d'entendre qu'il a connu pire que c'qu'il a vécu aujourd'hui. Pourtant, j'pense pas que ça efface la douleur ressentie et la peur mais j'n'ai pas vraiment eu l'occasion de voir à quel point il était blessé... J'ai eu l'impression que les gardes n'ont pas été très tendre avec lui mais j'étais plus occupée à le couvrir avec son pote plutôt que de m'attarder sur ses traits ; au moins il est encore vivant et c'est le plus important pour mon amie. Mais elle ? Elle arrive à tenir le temps ?

-  Je suis lessivée. J'ai pu dormir un peu avec les cachets, mais la nuit la paraît longue et éprouvante. J'ai vraiment que c'était la fin cette fois. Et même en lui disant tout ce que j'avais sur le coeur à la prison, je m'étais pas imaginé le revoir après ça.

- Comme quoi tout peut arriver dans cette ville... Les mauvaises comme les bonnes choses.


Il s'passe peut-être plus de mauvaises que d'bonnes choses mais ça arrive les miracles ici... On possède plusieurs dons, chacun alors j'vois pas pourquoi les utiliser pour faire le mal. Perso', j'suis pas fière pour avoir libérée un criminel mais j'suis heureuse d'avoir aidé une amie ; p't'être que j'suis chiante, immature et insupportable mais j'sais à quel point ils s'aiment tous les deux et se serait dommage de séparer deux êtres qui sont faits pour être ensemble. Il faut simplement savoir repérer et profiter des bonnes choses quand elles arrivent.

- Rox', c'était peut-être stupide ce que tu as fait mais, merci. Merci de l'avoir sauvé. Qui sait, peut-être que te mêler de tout n'était pas si inutile. On utilisera cette deuxième chance avec soin.

J'souris légèrement en coin. J'croyais qu'elle était venue me péter la bouille pour avoir osé m'mêler de ses affaires ? Que j'ferais mieux de pas m'mettre en danger. Finalement elle est content que j'sois intervenue hein ! Comme un vrai héro. Sans la cape et l'slip par dessus le collant mais j'me suis sentie un peu tout comme sur le moment, fière, heureuse et courageuse. J'faisais enfin un truc de bien !

- C'est normal. T'sais si j'le montre pas, j'tiens beaucoup à toi et j'veux pas que tu souffres... Gaara et toi... Z'êtes fait pour être ensemble et j'pouvais pas me tourner les pouces en laissant les autres faire.

J'suis sûre qu'il aurait très bien s'en sortir tout seul l'Elementis de foudre et qu'les gars s'en seront sortie sans moi mais j'ai au moins l'mérite d'avoir fait l'effet de surprise ! Ah ça, personne ne s'attendait à ma présence... Même pas moi à vrai dire. Me redressant aux côtés d'Bloodyne, je serre les dents en sentant la plaie et les fils tirer... Chiotte, ça fait mal. Plus jamais j'me bats et j'prends des vacances pour les mois à venir. Pas d'taff. Plus de Domae. J'veux juste qu'on me foute la paix.

- Dis-moi tu as bien déposé Ace avant qu'il ne soit son père enchaîner, rassure-moi …?

Ah oui le gamin. J'savais pas trop comment faire sur l'moment et l'avantage c'est qu'on n'est pas obligé d'lui dire que Papa ne fera jamais de numéro de jonglage !

- Hum... Parlant d'ça...

Passant une main dans mes ch'veux, je ne sais pas trop comment avouer que j'ai dû inventer une histoire à dormir debout pour l'empêcher d'aller voir ce qu'il se passait sur la place public... Allez maintenant à voir si Gaara accepte d'prendre des cours de jonglages histoire d'faire croire à mon mensonge ou si ils prisent les rêves du gosse en lui disant qu'finalement il ne sait pas jongler et après une bonne crise de larmes, ça passera.

- Il s'trouve que lorsque je l'ai déposé à l'école ce matin, y'avait une certaine foule... Forcément ça a attiré l'gamin et y'a un idiot qui a prononcé l'nom d'son père. Alors pour l'empêcher de lui donner les explications sordides et tout l'bordel, j'lui ai dis que... Hum... Son père faisait un numéro d'jonglage sur la Place du Marché.

C'est sûrement mieux qu'devoir lui dire qu'il allait être orphelin ! J'n'imagine simplement Gaara jongler et encore moins sa tête en apprenant que j'lui ai inventer un passé d'artiste. Vais-je aller en Enfer pour ça ? Oh, l'trône m'est réservé depuis longtemps désormais.

- J'avoue avoir légèrement paniqué quand il m'regardait avec ses p'tits yeux en m'demandant pourquoi l'inconnu avait prononcé son nom... Et encore ! Heureusement qu'il n'savait pas c'que voulait dire exécution !

J'vais fermer ma gueule avant d'me faire bouffer par la blonde... P't'être que son fils va finir par demander ce que veut dire exécution et ils n'auront qu'à lui dire "ce sont des affaires de grands" plutôt que "bah tu vois ton père ? Bah c'est ça", franchement, j'trouve que ça change pas mal la définition ! Puis avant d'finir en steak/frites, j'lui donne un p'tit coup d'épaule avec un sourire en coin.

- Alors ça y est, z'allez vous remettre ensemble ?









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mer 12 Avr - 12:01

[tu remercieras la salle d'attente du médecin, ça m'a bien occupée]







Au final c'est bien beau de parler de la vie et des amours en général, mais qu'en est-il du petit diablotin ? Je ne l'aie pas laissé sous sa garde provisoire pour qu'elle le traumatise à vie en voyant son père dans une telle posture. Même si je sais qu'elle est loin d'être aussi stupide pour faire une telle bourde, l'attroupement de foule à du l'intriguer suffisamment pour avoir envie d'y jeter un œil. Cependant, était-ce avant ou après que les choses ne commencent pas à déraper ? Telle était la question. J'avais l'espoir qu'avec sa maigre taille, rien de suffisamment affreux n'avait pu être vu à sa hauteur. L'idéale aurait été qu'il ne se retrouve pas à cet endroit au même moment, malheureusement, certaines personnes on eut la bonne idée de mettre la place publique sur le chemin de l'école. Quel joli spectacle de bons matins.

Il s'trouve que lorsque je l'ai déposé à l'école ce matin, y'avait une certaine foule... Forcément ça a attiré l'gamin et y'a un idiot qui a prononcé l'nom d'son père. Alors pour l'empêcher de lui donner les explications sordides et tout l'bordel, j'lui ai dis que... Hum... Son père faisait un numéro d'jonglage sur la Place du Marché.
Du jonglage …. Mais… pourquoi ?

De toutes les âneries du monde, il a fallu que celle-ci sorte de sa bouche. Mais pourquoi ? Ace commence doucement à être du genre à ne croire que ce qu'il voit, s'il faut que son père se mette au jonglage pour maintenir le secret, je doute que ce soit une idée qui lui plaise réellement.

J'avoue avoir légèrement paniqué quand il m'regardait avec ses p'tits yeux en m'demandant pourquoi l'inconnu avait prononcé son nom... Et encore ! Heureusement qu'il n'savait pas c'que voulait dire exécution !
J'espère que le jour où il posera cette question, ça ne sera pas pour toi. Je ne veux même pas imaginer ce que tu pourrais lui raconter.

Une connerie bien évidemment. L'imaginer dire quelque chose de sensé, en soi c'est aussi peu probable que de trouver aiguille dans une meule de foin. Enfin, on va dire que du moment qu'il n'a rien vu, c'est un bon début. J'ose espérer qu'une fois à l'école, les parents, enseignants seront assez discrets pour ne pas faire revenir cette histoire à son oreille. Mieux encore si ses petits camarades pouvaient ne pas être aussi curieux que lui. Là se serait littéralement parfait

Alors ça y est, z'allez vous remettre ensemble ?
Mmh oui... Disons que pour le moment, tant que le gouvernement ne le lâche pas, c'est plus ou moins suicidaire. Mais on espère tous les deux retrouvés rapidement notre petit couple.

Après avoir longuement discuté et mis les choses aux claires, c'est avec hâte que j'espère pouvoir rapidement me dire que cette fois c'est bon. Je suis avec la bonne personne.

Pour une fois j'aimerais faire les choses biens avec lui, tu vois ? Ne pas refaire les mêmes erreurs est que cela marche réellement. Tu l'as dit toi-même on est fait pour être ensemble, alors j'aimerais me dire que c'est auprès de lui que je finirais ma vie.

Sûrement un peu gnangnan sur les bords, mais on n'a qu'une vie il faut savoir l'être de temps à autre. Et puis, avec tout ce qu'il sait passait ces dernières années, un peu paix et d'amour ne fait de mal à personne, si ? Dans le pire des cas où les choses ne marcheraient pas comme voulu, j'ai déjà un plan de secours que j'expose fièrement :

Au pire, si ce n'est pas le cas. Je deviendrais une vieille mère aigrie et je te rendrais la vie infernale. Parce que oui, dans cette situation de secours on vit ensemble. Et je suis tellement désespéré que je te fais des avances. En gros ça craint.


© B I G B Y









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 466
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Mer 12 Avr - 22:44

Bloodyne Chester & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros

- Du jonglage …. Mais… pourquoi ?

Haussant les épaules en même temps que les mains, j'lâche un p'tit "J'ai paniqué" pour tenter d'expliquer ma conduite... Y m'regardait avec des yeux tout mignon et j'me doute que je m'serais fait défoncer si j'avais osé dire la vérité alors j'ai pris le premier truc qui m'est passé par la tête... Certes, imaginer Gaara faire du jonglage est quand même une situation bien marrante et en même temps j'ai l'horrible image des boules de jonglage m'arrivant dans la gueule simplement parce que j'ai osé raconter ce genre de conneries... Et encore, j'aurais pu faire pire !

- J'espère que le jour où il posera cette question, ça ne sera pas pour toi. Je ne veux même pas imaginer ce que tu pourrais lui raconter.

- Les détails ?


Quoi ? C'gosse grandira et finira bien apprendre que son père est un criminel qui a faillit jongler plusieurs fois... Et puis j'vais me faire taper sur les doigts par les professeurs si jamais le gamin associe exécution = numéro de jonglage. L'pauvre va être la risée de l'école par ma faute. Nan nan nan, un jour faudra bien que quelqu'un s'y colle à cette explication, c'comme les p'tites copines, la conversation finira bien par arriver ; mais là faut pas compter sur moi. Être tata Rox a des limites quand même.

- Alors ça y est, z'allez vous remettre ensemble ?

- Mmh oui... Disons que pour le moment, tant que le gouvernement ne le lâche pas, c'est plus ou moins suicidaire. Mais on espère tous les deux retrouvés rapidement notre petit couple.

Rrr. Toujours un truc pour les empêcher d'être réellement ensemble ces deux-là. C'bon, on s'en fou du gouvernement, z'ont sûrement d'autres choses à faire que de traquer Gaara hein ? Non bon ok, faut bien reconnaître qu'il est une certaine priorité mais j'suis sûre qu'en apprenant à l'connaître il est gentil... Puis si il élève un gosse qui n'est pas traumatisé et une femme qui r'vient toujours vers lui, c'est qu'il doit être cool comme gars. Pas au point d'vouloir le rencontrer parce que vu les nombres de conneries que Blood' doit lui dire sur moi, j'vais me manger les balles de jonglage mais de loin il est cool.

- Pour une fois j'aimerais faire les choses biens avec lui, tu vois ? Ne pas refaire les mêmes erreurs est que cela marche réellement. Tu l'as dit toi-même on est fait pour être ensemble, alors j'aimerais me dire que c'est auprès de lui que je finirais ma vie.

- En effet... J'vais pas jouer les entremetteuses jusqu'à la fin, va falloir apprendre à s'débrouiller tout seul !


J'vais pas être là toute la vie non plus ! Okay c'est grave déprimant c'que je dis mais il peut s'passer tellement de choses dans la ville qu'un jour faudra apprendra à s'débrouiller seuls. Puis bon, ils sont grands quand même... Vais pas me mêler de leurs affaires toute la vie ! Ou p't'être bien que si en fait ? Ça fait tout mon charme quand même, faut l'avouer.

- Au pire, si ce n'est pas le cas. Je deviendrais une vieille mère aigrie et je te rendrais la vie infernale. Parce que oui, dans cette situation de secours on vit ensemble. Et je suis tellement désespéré que je te fais des avances. En gros ça craint.

C'clair que ça craint... Obligée d'me faire des avances pour pas terminer seule dans son plumard. Malheureusement pour elle, ça s'ra le cas. Pas sûre que San accepte d'voir Bloodyne débarquer chez lui avec son marmot, déjà que moi ça fait toute une histoire mais alors ma BFF Aussi casse burne que moi et Elementis de surcroît ! Ah, ça s'ra la fête à la maison, mais pas dans l'bon sens.

- Déso ma poule mais tu s'ras obligée de tenir la chandelle si c'est l'cas. Puis j'suis pas très plan à trois perso'.

Surtout avec ma BFF, c'est chaud. Nan, elle sera obligée de vivre toute seule et aigris avec ses 10 chats en espérant que son fils acceptera de revenir de temps en temps à la maison pour faire de p'tits coucous... En espérant qu'il ne soit pas trop prit avec sa copine. Ou son copain hein, qui sait, p't'être qu'il pourrait nous surprendre ce gosse ! M'enfin, pour l'instant il n'sait même pas ce veut dire exécution alors j'pense que se choisir un p'tit copain ou une p'tite copine est le cadet de ses soucis.

- Mais t'en fais pas, j'te payerai pleins d'chats pour éviter que tu ne te sentes trop seule !









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Bloodyne ChesterMessages : 516
Date d'inscription : 08/08/2014


MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   Jeu 13 Avr - 15:38






Honnêtement, finir ma vie auprès de Roxane, non sans façon je passe mon tour. Cependant, quand on n'a guère le choix on prend le peu qu'il est possible d'obtenir. À imaginer que cela arrive un jour, je vois déjà le frigo rempli exclusivement de glace et de bière, Ace prendre dix kilos et je pourrais littéralement dire au revoir au peu de dignités qu'ils me resteront. En somme c'est une magnifique vie qui nous attendront.

Fort heureusement, nous n'en sommes pas encore là. Bien que je l'adore, je préférais tout de même finir auprès de celui que j'aime. Et puis on est toutes les deux d'accords sur le fait qu'un plan à trois n'est pas dans nos envies du moment. Je ne suis pas spécialement la meilleure prêteuse dans ce domaine et je pense qu'il doit en être de même pour elle.

Mais t'en fais pas, j'te payerai pleins d'chats pour éviter que tu ne te sentes trop seule !
Non merci ça ira. Ou alors paye-moi des vacances sur une île paradisiaque, ce sera bien plus rentable.

À choisir, autant avoir la possibilité de partir loin d'ici, que d'y vivre toute sa vie enfermée avec des chats pour seule compagnie. Ce serait tout de même un peu triste. Il y aurait toujours l'option couguar au bout de certaines années, mais au fond j'espère ne jamais tomber aussi bas. Rien qu'aujourd'hui je me demande comme ces femmes peuvent faire cela, ce n'est certainement pas pour me retrouver à leur place.

Enfin, tout ce bazar mis à part, je jette un coup d'œil à l'heure et finalement je me dis que je vais rester encore un peu. Prévenant tout de même la concerner que je squatte encore un peu son canapé. Ace est toujours à l'école, le bureau est fermé et je ne compte pas partir à la recherche de mon patron pour me faire taper dessus. Autant profité d'un peu de paix et de bonne humeur pour se détendre ne serait-ce qu'une petite heure.

Et puis, à vrai dire, je sais aussi ce qu'il m'attend une fois que je partirais de chez mon amie. Je serai dans l'obligation de mettre les choses aux claires avec Sam, ce qui, accessoirement, m'angoisse légèrement. Je me demande toujours comment est-ce que je pourrais rompre avec lui en douceur tout en avouant que je pars retrouver les bras de mon ex-fiancé… Dis comme ça, je ressemble réellement à une garce sans cœur.
Vivement la fin de cette journée.


© B I G B Y









 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voilà ce qui arrive quand tu veux jouer les héros | Roxane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-