Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Parfois, tout se passe bien aussi...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Mar 14 Mar - 21:07

Parfois, tout se passe bien aussi...

Feat.... Nemeroff Dreiden

Yep sympa et original je suppose
Non je n’ai pas d’idée en tête mais on trouvera bien.   


Oui, on a encore le temps pour cela. Je ne sais pas combien de temps il faut pour que ses cheveux retrouvent leur couleur originel mais surement un peu plus de 10 minutes. Cela me laissera le temps de réfléchir un minimum. Et puis, c’est plus compliqué de discuter sans se voir, surtout pour lui. Et là, avec les têtes appuyées dans les bacs, on ne peut pas dire que c'était vraiment le plus aisé.

Dé..désolé je ne peux plus trop parler.

" Pas de soucis."

Je vois bien qu'il semble avoir perdu ses repères mais n'ayant pas vraiment vu tout ce qu'il s'est passé, je ne peux que deviner. Et c'est en voyant l'air soucieux de la coiffeuse que je réalise ce qu'il se passe vraiment. Alors, je la préviens pour la surdité de Nemeroff, juste histoire qu'elle ne s’inquiète pas s'il ne lui répond pas ou autre.

Quand ses doigts trouvent les miens, je viens glisser de moi-même mes doigts contre les siens. Oui, je suis là, ne t'en fais pas. Et puis, je ne vais pas m'enfuir avec du savon plein la tête encore. Mine de rien, ce contact me rassure aussi même la discussion des coiffeuses est plutôt agréable. Pas vulgaire, juste légère et ça fait du bien. Il n'empêche, j'ai l'impression que mes préoccupations personnelles sont à des années-lumières des leurs.

C’est bon ça va mieux. Et toi tu as une idée de ce qu’on pourrait faire ?

"- Là, comme ça, je ne sais pas trop. Manger une gaufre en se baladant dans le parc, par exemple? "

Je ne suis pas très boutique, je ne sais pas s'il y a des expositions actuellement à voir et le musée reste très scolaire, je pense qu'il y a mieux à faire entre amoureux. Et puis, je n'oublie qu'il faut aussi qu'on s'occupe de la décoration de sa chambre. Au pire, je vais encore essayer d'y réfléchir, pour trouver quelque chose de plus sympa à faire ensemble.

Si tu es fatiguée je te raccompagnerai après tout tu es encore blessée.

"- Ca va encore, rassure-toi. Et promis, si je suis fatiguée, je te le dirais."

Il est vrai que je n'ai pas encore tout à fait récupéré malgré tout ce temps. Et mine de rien, ma main me fatigue encore avec tous les soins et les précautions à prendre autour. Je viens lâcher la main de Nemeroff lorsque la coiffeuse me demande de la suivre jusqu'au siège où elle m'installe avant de venir commencer à me couper le cheveux.

Depuis la vitre, je peux continuer de voir Nemeroff même si parler sera quand même un peu plus compliqué. Mais la jeune femme me l'affirme, cela ne durera pas longtemps. En effet, égaliser ma coupe va revenir à me couper au grand maximum 10 cm de longueur. Du coup, je suis curieuse alors j'essaye de voir ce qu'elles vont faire pour les cheveux de Nemeroff.

"- Ça ne va pas te faire bizarre? De re-changer de couleur d'un coup?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Mer 15 Mar - 9:44

Parfois, tout se passe bien aussi...
F. Haizea
J'écris en Firebrick

Je ne suis qu'un ado perdu...

Je fais confiance à Haizea pour me dire vraiment si ça ne va pas. Pour le moment je la vois partir avec la coiffeuse s’installer, moi je reste immobile et laisse la coiffeuse faire ce qu’elle a à faire, je ne sais pas trop ce qu’elle fait d’ailleurs, je ne m’y connais pas dans ce domaine et il faut dire que ça ne m’intéresse pas énormément en réalité, je gigote légèrement le pied au sol me demandant quel résultat ça allait donner, entre l’impatience et la peur que ça rate. Je n’ai pas envie d’avoir des cheveux étranges. Quoi que j’avais les cheveux blancs jusqu’à maintenant ça ne pourra pas être pire en réalité. Je vois dans le miroir qu’Haizea essaye de me parler mais elle est trop loin pour que je comprenne avec l’aide du reflet, mais la gentille coiffeuse répète ce qu’elle a dit et cela m’aide vraiment :

 Si sûrement mais je serais habitué d’ici quelques jours comme quand j’ai changé pour la première fois. C’est surtout pour les autres personnes que ça va faire drôle, je suis celui qui verra le moins ce changement

Je souris un peu, oui ça va me faire drôle en réalité, car je pense que c’est soudain mais j’y tenais, c’est un peu comme un symbole naissant pour moi. C’est comme renaître dans le fond. Je souris un peu tout le long de la séance, c’était plus agréable que la première fois, sûrement car j’étais dans un autre état d’esprit et car Haizea était là avec moi. Je frotte doucement mon avant-bras qui me démange toujours avec les bandages, eux aussi je suis pressé de les enlever. Et ça ne me fera bizarre, je fêterai même ça je pense. Je ris un peu tout seul à cette pensée :

 Ca fait du bien d’avoir une journée et sortie enfin tranquille non ?

Oh que oui ça fait du bien. Je ne sais même pas si j’en ai eu ses derniers mois, des moments aussi calmes et ou j’ai pas peur de me prendre une tempête de neige dans la gueule. Enfin on ne va pas y repenser pour le moment ça va gâcher ma journée. Le temps passe et Haiz semble déjà avoir fini moi c’est plus long et je m’en excuse auprès d’Haiz. Mais après une petite heure c’est fini et je me lève remerciant la coiffeuse et me dirige vers Haizea :

 Alors ça me va mieux ?  

L’avis d’Haizea était très important pour moi et j’espère que ça lui plaira réellement. Je la regarde guettant la moindre expression qui pourrait me dire si ça va ou non. Je n’avais pas regardé car j’appréhendai un peu quand même. Je souris légèrement. C’est un peu bête d’avoir peur de ça alors que c’est moi qui voulait ce changement, mais bon, maintenant ce qui est fait est fait on ne pourra pas retourner en arrière donc ça sert à rien de se plaindre. Je vais régler la prestation en silence pour qu’on puisse enfin sortir. Être resté assit une petite heure m’a un peu engourdi quand même et j’ai légèrement les yeux qui piquent :

 Du coup une idée pour ce qu’on pourrait faire ?


Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Mer 15 Mar - 15:26

Parfois, tout se passe bien aussi...

Feat.... Nemeroff Dreiden

Si sûrement mais je serais habitué d’ici quelques jours comme quand j’ai changé pour la première fois. C’est surtout pour les autres personnes que ça va faire drôle, je suis celui qui verra le moins ce changement. 

Il a sans doute raison. C'est vrai que finalement, pour lui ce sera simplement comme revenir comme avant. Après tout, il a été brun bien plus longtemps qu'avec les cheveux blancs. Mais en effet, je pense que c’est plus pour nous que cela va faire étrange. Mais le changement, ça a du bon aussi parfois. Je me demande un peu quelle tête feront les autres à l'école. Mais je ne m'inquiète pas, ça lui ira forcément bien.

Ca fait du bien d’avoir une journée et sortie enfin tranquille non ?  

" Oui, très. C'est reposant. "

Nous parlons durant le temps que la coiffeuse s'occupe de ses cheveux. C'est assez compliqué alors je me contente d'écouter leur papotage à elle. Ma coupe est terminée et ne change quasiment rien pour moi. Juste, ça fait un peu plus propre quand même. Je les observe faire, un peu curieuse, réalisant que ce sont les mains et leurs doigts que fixe le plus. Oui, je pourrais aussi me resservir des miens bientôt. J'espère.

Alors ça me va mieux ?

"- Euh, eh bien... "

Wouah, c'est vrai que ça le change drôlement. Pour le coup, je n'arrive même pas à lui répondre. Son visage fait tout de suite tellement moins dur, moins marqué aussi. J'ai l'impression de le voir redevenu le Nemeroff de mes souvenirs, celui de l'exposé sur les volcans, qui est toujours dessiné dans mon carnet que je ne peux plus utiliser. C'est troublant. Mais dans le bon sens du terme.

"- Oui, y a pas à dire. Ça te va drôlement mieux. En tout cas, moi, je préfère... "

Je souris en rougissant un peu malgré tout. Les coiffeuses sont plutôt amusées par tout ça mais contente aussi d'avoir bien réussi leur travail. L'une d'entre elles vient me donner quelques conseils pour arriver à me brosser les cheveux et bien le démêler même avec une seule main tandis que Nemeroff règle son dû avant de revenir me chercher.

Du coup une idée pour ce qu’on pourrait faire ?

"- Il a l'air de faire encore beau. Si on en profitait simplement pour se balader un peu? Et comme ça, si on croise des gens que l'on connait, tu pourras aussi voir leur réaction à propos de ta coiffure. Après tout, je ne suis peut-être pas très objective, moi."

La coiffeuse nous assure que j'ai raison, cela lui va beaucoup mieux que le blanc mais déjà, mon poncho remis sur mes épaules, nous les saluons avant de sortir de la boutique. Je sais qu'il y a un joli parc floral un peu plus loin dans le quartier et je me dis qu'aller le visiter en ce début de printemps peut être une bonne idée. Ma main valide est de nouveau venue se caler dans la sienne tandis que je prends le temps de l'observer et de me faire à son nouveau visage.

"- Elle a aussi modifié un peu ta coupe, non? Ça te va bien aussi, ces mèches là, le long de ton visage. C'est ton idée?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Mer 15 Mar - 16:12

Parfois, tout se passe bien aussi...
F. Haizea
J'écris en Firebrick

Je ne suis qu'un ado perdu...

Mon amoureuse emble satisfaite et cela me va alors, c’est que j’ai dû faire vraiment le bon choix et ça me conforte dans l’idée d’avoir changé cela, même si ce n’est qu’un détail. La demoiselle vient remettre une main dans la mienne et je lui souris longuement serrant ma main à la sienne tout en acceptant d’un hochement de la tête son idée :

Oui ça me va, une petite promenade ne nous fera pas de mal

Quoi de la dernière fois ça nous a bien réussit quand même, mais j’évite d’invoquer ses souvenirs d’Haizea, je dois me vider l’esprit de tous mes problèmes et penser au moment agréable que j’ai avec celle que j’aime. On commence à avancer et elle me demande si c’est mes idées la nouvelle coupe aussi, je secoue légèrement la tête pour donner une réponse négative :

Elle m’a dit qu’elle avait une idée. Que ma mon ancienne coupe était plus trop top actuellement.

Je n’ai jamais été un mec à être proche de la mode de toute façon, mais comme elle avait une idée et que j’étais dans le changement, autant y aller franchement on va pas se retenir et le résultat en valait le coup donc je suis plutôt content. On continue d’avancer le soleil était bien haut c’était agréable un peu de soleil, enfin beaucoup de soleil en fait. J’aime bien le soleil il réchauffe, il permet de sortir et rend les gens beaucoup plus joyeux que les nuages ou la pluie. Je continue d’avancer et regarde Haizea :

Au fait quand on sera de nouveau opérationnel, ça te dis qu’on s’entraîne ensemble ? Même si c’est juste courir un peu.

Je lui souris, c’était une activité comme une autre et comme on le faisait déjà chacun de nos côtés, ça sera une excuse pour se voir plus et s’entraîner un peu plus tous les deux, même si c’est cool et moins poussé. On pourra se conseiller mutuellement et ça sera une ambiance plus agréable je suppose.

On mêlera l’utile à l’agréable comme ça

Je ris légèrement à cette remarque. Je n’avais pas tort dans le fond j’entrelace légèrement mes doigts avec ceux d’Haiz tout en marchant regardant devant nous pour voir l’entrée du parc. Je ne dis rien continuant d’avancer. On était plutôt calme comme couple donc le blanc ne me gênait pas trop. C’est peut-être aussi ce qui faisait qu’on s’entendait bien, on était calme tous les deux. Entrant dans le parc je regarde un peu autour de nous, y avait beaucoup de personne dehors ça faisait plaisir à voir, la ville semblait avoir obtenue de nouveau une grande ambiance chaleureuse et vivante à la surface.

C’est cool d’avoir enfin un peu de soleil et de voir pleins de personnes dehors quand même. Ca m’avait manqué je crois.

Je souris de nouveau, ça me fait penser qu’il faut vraiment que je trouve le courage d’aller mes parents et mon frère. Et profiter de quelques sorties avec eux aussi, ils me manquent, même si j’aime être avec Haizea, elle ne peut pas combler tous ce vide que ses derniers mois ont creusés.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Mer 15 Mar - 22:24

Parfois, tout se passe bien aussi...

Feat.... Nemeroff Dreiden

Oui ça me va, une petite promenade ne nous fera pas de mal  

"- Eh bien, c'est parti dans ce cas. "

Et nous nous mettons tranquillement en route. Les rues sont peu fréquentées mais pas vides pour autant. Remarque, cela m'arrange parce que comme cela, je ne risque pas d'être bousculée et en plus, pas besoin de disperser mon attention. C'est mieux pour continuer à discuter avec Nemeroff aussi et d'ailleurs, j'attends sa réponse à propos de sa nouvelle coupe.

Elle m’a dit qu’elle avait une idée. Que mon ancienne coupe était plus trop top actuellement.  

"- En tout cas, ça te va drôlement bien. Vraiment, ça te fait une nouvelle tête et ça te donne meilleure mine. "

Oui, je suis conquise. Alors après on me dira que je suis sa petite copine alors c'est vrai que je ne suis peut-être pas très objective mais il est vraiment classe comme ça. Je pense que Jason et les autres garçons de l'école risque d'être sacrément surpris en le découvrant lundi.

Au fait quand on sera de nouveau opérationnel, ça te dis qu’on s’entraîne ensemble ? Même si c’est juste courir un peu.
On mêlera l’utile à l’agréable comme ça  


"- Je suis 100% partante. C’est une super idée, je trouve. En plus, comme ça, tu pourras me donner des astuces parce que, je ne suis pas super douée encore. "

Même si je m'améliore, je sais que je suis encore loin d'avoir le niveau des autres élèves de Maître Wang. En même temps, ils s’entraînent aussi depuis bien plus longtemps que moi. Et malgré l'aide conséquente de Singe, je reste encore loin derrière eux. Avec Nemeroff, je pourrais peut-être trouver de nouvelles techniques et devenir vraiment meilleure. Je l'espère.

En attendant, le parc est beaucoup plus vivant que les rues environnantes. A croire que toute la ville s'était donnée rendez-vous là. Au fond, je les comprend, n'avons-nous pas eu la même idée? Nos doigts entrecroisés ne se quittent plus tandis que nous avançons tranquillement bercés par les rires des enfants et le brouhaha des familles discutant joyeusement entre elles. C’est doux, comme une berceuse. Vraiment très agréable et reposant comme ambiance.

C’est cool d’avoir enfin un peu de soleil et de voir pleins de personnes dehors quand même. Ça m’avait manqué je crois.

"- Oui, moi aussi."

D'ailleurs, cela me rappelle que je n'ai pas vraiment pu profiter de ma famille comme cela depuis bien longtemps. Et cela me manque, en effet. Mais Avec Kira enceinte, Vilmos qui a été blessé et puis mon état ces derniers temps, on ne peut pas dire que cela a été tout rose et très facile à la maison. Et j'ai hâte de pouvoir aussi profiter d'eux au calme, comme aujourd'hui avec Nemeroff.

La promenade se poursuit calmement, tandis que l'heure tourne. Lentement mai inéluctablement. Agréablement, nous parcourons les allées en discutant de tout et de rien. Avant que je ne finisse par me sentir rattrapée par la fatigue. Oui, il avait raison, je n'étais pas encore complètement remise et alors que l'après-midi commençait à toucher à sa fin, je sentais mes pas ralentir un peu et un bâillement léger venir m'échapper.

"- Je suis désolée mais... Je commence à fatiguer un peu. Je crois qu'il est temps que je rentre me reposer. "

Je m'excuse parce que pour une fois que tout se passait bien, je n'avais pas envie que cela se termine, encore moins par ma faute. Cependant, la douleur dans ma main se réveille aussi, lentement mais surement. Oui, j'ai encore des médicaments en plus des soins. Alors, nous prenons tranquillement le chemin du retour à la maison. Mais je sens que je traîne un peu la jambe, chaque commençant doucement à résonner dans ma main abîmée. Heureusement, le trajet n’est pas si long que cela est déjà, nous voilà arrivé devant le portail.

"- Merci, pour le cadeau. Et pour cette journée aussi. C'était vraiment chouette. Sois prudent en rentrant de ton côté, d'accord?"

J'ai un peu de mal à venir relâcher sa main qui tient la mienne. Je viens doucement poser mes lèvres sur les siennes, avant de laisser mon regard dans le sien. Oui, ça lui va vraiment bien, cette nouvelle coupe. Et puis, il a l'air vraiment serein ce soir. Mes doigts reviennent jouer avec son cadeau, toujours accroché à mon cou, avant de venir l'enlacer comme je le peux, avec un seul bras.

"- On se revoit Lundi, en cours."

Relâchant mon étreinte, je finis par rentrer pour de bon à la maison. Ewan et Thalia notent tout de suite mon passage chez le coiffeur mais j'ai glissé le collier sous mon pull. C'est mon cadeau, je veux encore en profiter un peu pour moi seule. Je commence par aller prendre mon traitement avant de monter m'allonger dans ma chambre. Si je m'endors, je sais que Kira me réveillera pour le dîner. Et ce soir, j'en suis persuadée, je ne ferais pas de cauchemars...

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   Jeu 16 Mar - 13:59

Parfois, tout se passe bien aussi...
F. Haizea
J'écris en Firebrick

Je ne suis qu'un ado perdu...

On continue d’avancer tous les deux dans le parc, c’est vraiment agréable. Le soleil qui nous réchauffait était vraiment une sensation géniale. Après quelques minutes à se promener, Haizea me dit qu’elle commence à être fatigué et qu’elle voudrait donc rentrer se reposer. Je souris doucement hochant la tête :

Pas de soucis, je vais te raccompagner

Je me doutai qu’elle allait être fatigué, même si elle va mieux qu’il y a quelques semaines, c’est le souci des hospitalisations, des traitements et anesthésiant. La fatigue se répercute sur plusieurs semaines après, j’ai eu aussi mes coups de barre, mais comme je suis souvent fatigué on va dire que mon degré de tolérance est extrême. Enfin pas de quoi s’en vanter ce n’est pas une chose drôle ou cool. On prend donc la direction de la maison d’Haizea qui n’est pas très loin ce qui est parfait ça ne demandera pas trop d’effort à Haiz. Cette dernière une fois devant me remercie d’ailleurs pour le cadeau, je n’ai même pas le temps de répondre qu’elle vient doucement poser ses lèvres sur les miennes. Je rougis un peu et souris d’habitude c’était moi qui le faisait, mais à ce moment-là c’est elle qui a réussi me surprendre :

C’est normal. Je n’allais pas oublier ton anniversaire même avec du retard.

Je garde ses mains venant poser mon front contre le sien fermant les yeux. Je n’avais pas forcément envie que la journée s’arrête et de rentrer chez moi, mais elle était fatiguée et je dois la laisser se reposer pour son bien.

Oui je ferais attention et oui pressé de te revoir Lundi comme tout le monde.

Je la regarde rentrer chez elle un petit sourire aux lèvres, puis je me tourne ensuite pour prendre la direction de l’orphelinat, me demandant si on aura pleins d’autres journées calme comme celle-la. L’idée ne me déplait vraiment pas.



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Parfois, tout se passe bien aussi...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parfois, tout se passe bien aussi...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-