Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mar 28 Fév - 23:36

améthiste nyugen denbee

nom denbee
prénom améthiste nyugen
âge 30 ans
né(e) le 14 décembre

mon avatar♪♪♪

sexe féminin
groupe domaes
métier propriétaire du
centre commercial
feat C.C. ☆ Code Geass

Profil détaillé
Bien qu’elle n’ait jamais eu la joie de se marier avec son premier amour, avant qu’il ne décède, Améthiste préfère dire qu’elle est veuve. Avec Noctis, elle a eu une petite fille du nom de Théis qui a eu 6 ans il y a peu. Améthiste a longtemps fait partie des Domaes et en était même la reine, mais depuis la mort de Noctis il y a 4 ans de cela, elle a décidé de quitter le groupe. Elle possède ses mygales depuis 11 ans maintenant et est restée très proche des amis qu’elle avait au sein de son ancien « clan ». Améthiste se bat avec des dagues, un fleuret ainsi que des éventails (comme ceux de Kitana dans motal combat, m’voyez), mais elle a aussi fait d’énormes progrès au combat au corps à corps et sait manié beaucoup plus d’armes qu’avant, bien qu’elle n’en ait que trois qui lui correspondent vraiment, selon elle. Elle est maintenant propriétaire du  centre commercial de Quederla que ses parents adoptifs lui ont légués.
Description rapide de Théis
Née le 17 Octobre. Elle a un visage d’ange et est presque comme une petite princesse aux yeux de sa mère. Pour le coup, Théis s’est complètement calqué sur le comportement qu’avait Améthiste lors de sa naissance. Elle est très calme et très discrète, mais elle est aussi très sociable et prévoyante. Elle ne fait rien si elle sait que ça lui retombera dessus, bien que des fois, elle ne fasse pas trop attention aux conséquences. Quand elle ne connait pas une personne, elle est plutôt horrible. Elle fait la sourde et ne porte pas attention à ce qu’on lui dit, mais, si Améthiste à une quelconque relation, positive, avec cette personne, Théis sera beaucoup plus sociable.
Physiquement, elle a les cheveux les cheveux longs et les yeux bleus. (www)
Physique
Elle pourrait s'en venter. Elle pourrait en rire. La demoiselle Denbee à un physique à en faire tourner les têtes, chavirer les cœurs. Bien qu'elle ne mesure que 1m55, la demoiselle sait se faire apprécier rien qu'avec son physique très avantageux. De longs, brillants et doux cheveux verts ornent sa tête, lui arrivant au niveau des fesses. Cette même chevelure laissant place à une petite frange s'arrêtant juste au-dessus de ses yeux, en amande, d'une profondeur et d'un envoûtement renversants. Ses iris, dorée, reflètent tous ses sentiments, pouvant passé d'un instant à l'autre d'un éclat ravageur à une noirceur pétrifiante. De chaque coté de son visage se tiennent deux petites oreilles, très discrètes, sans pour autant être inexistante. Elle possède un nez fin ainsi que des lèvres toutes aussi fines et délicates que le reste de son corps.

Au niveau du reste de son corps, elle n'a rien à envier aux autres jeunes filles non plus. Une plastique à la limite de la perfection confirmer par une silhouette fine et des formes plutôt avantageuses qui ne passent pas inaperçue aux yeux des autres. Ses mains sont fines, tout comme ses pieds et son visage, plutôt rond, où l'on pourra très souvent apercevoir un sourire d'un éclat éblouissant. Un corps recouvert d'une peau doter d'une couleur pâle et d'une douceur inexplicable.

Pour ce qui en est des autres petits détails. Le tatouage de son animal se trouve sur son omoplate droite. Celui-ci étant d'une teinte rouge corail.

Vestimentairement parlant, la demoiselle n'en fait pas trop. Elle s'habille de façon plutôt classe et chic pour son époque, essayant quelques fois de se vêtir de telle sorte que son tatouage soit visible par tous. Elle porte aussi souvent des talons et adopte certaine fois un style assez particulier qui reste tout de même assez "chic".
Caractère
Améthiste est une demoiselle pleine de mystère. C'est un peu la mère poule que personne ne rêve d'avoir, mais qui, finalement, est un atout majeur dans diverses activités. Elle sait pardonner, elle sait être compréhensive et surtout, elle sait tenir tête aux autres, pour ça, elle est vraiment têtue la gamine. Elle est un peu comme un caméléon, s'adaptant facilement à tous les types de situations. Elle n'est pas lunatique, ni bipolaire, elle est juste comme les autres et sait mordre quand il le faut, tout en sachant câliner dans d'autres moments. Améthiste c'est un peu un jeu entre la fierté, l'envie de vaincre, la politesse et le dégoût. Elle ne mâchera jamais ses mots, quel que soit la personne à qui elle s'adresse. Elle sait faire face, ne baisse pas les bras, garde la tête haute. Elle sait, souhaite et mènera son groupe aux différents objectifs qu'ils se sont fixés. Elle n'est pas là pour faire la plante verte.

Pour ce qu'il en est de ses relations avec les autres, elle est plutôt sociable, mais aussi très discrète, de façon à pouvoir récolter des informations un peu partout sans se faire remarquer, dirons-nous. D'ailleurs, son travail de gérante d'hôtel est une parfaite couverture pour récolter des informations importantes.

Améthiste laisse facilement exprimé ses sentiments, qu'ils soient positifs ou pas. Elle a tendance à se lier facilement d'amitié avec les autres, ou l'inverse. Quand un visage ne lui revient pas, elle ne cherchera jamais à sympathiser avec cette dite personne, sauf si ses obligations l'y oblige. Et, côté cœur. Celui qui réussira à faire fondre sa carapace sera très chanceux. Lorsqu'elle tombe amoureuse de quelqu'un, en présence de cette personne, et seulement elle, elle révèle une personnalité inconnu par les autres personnes qu'elle fréquente. Une personnalité que l'on attribuerait plutôt à une gamine de onze ans, mais qui pourtant ravive encore plus son charme naturel, dirons-nous.

Néanmoins, depuis la mort de Noctis, elle dégage quelque chose d’un peu plus arrogant. Elle ne parle plus aussi souvent qu’avant et ne rigole plus aux éclats comme elle pouvait le faire il y a peu. Elle s’est un peu renfermée sur elle-même. Son caractère n’a pas vraiment changé, mais certaines facettes d’elle ont plus pris le dessus et d’autre ce sont effacés. Bien qu’avec Théis elle reste aussi douce et enjouée qu’elle l’était, avec les personnes qu’elle ne connait pas elle est très sèche et ne cherche pas à faire leurs bonheurs. Elle est devenue plutôt agressive et jalouse avec le temps. Etant la plupart du temps guidée par sa colère et sa jalousie que par son bon sens.
Histoire
Tu n’avais que huit ans lorsque tes parents biologiques avaient trouvé la mort durant l’une de leurs missions. Missions qu’ils avaient réussi, certes, mais il semblerait qu’une simple erreur de parcours ait tout fait basculer. Tu n’avais que huit ans et pourtant … A cet époque, lorsque la nourrisse était venu t’annoncer la mort de tes deux parents, tu avais déjà des envies de meurtre. Tu voulais les voir tomber, tous. Tous ceux qui n’avaient pas été capable de protéger tes parents. Mais tu avais acquis en sagesse au fil des années. Tu avais 13 ans, tu quittais la nourrisse qui avait veillé sur toi pendant tout ce temps. Il y avait une famille qui voulait t’adopter. Les Denbee. C’était une des grandes familles de la ville, mais aussi une des familles faisant partie du clan des Domaes. Il y avait aussi ce garçon avec lequel tu parlais à peu près toutes les semaines. Il était gentil avec toi et tu te sentais en confiance avec lui. Il était un peu comme le seul repère que tu avais dans cette nouvelle vie. Les sentiments que tu ressentais pour lui était fort, si fort que vous vous étiez fait la promesse de vous mariez un jour ou l’autre, scellant cette dernière en vous échangeant des bagues.  C’est à tes seize ans que tu avais intégré officiellement les Domaes, mais à cette même période tu avais perdu la trace de ce précieux ami que tu t’étais fait. Les années passaient et se ressemblaient. A 19 ans tu avais eu tes mygales, continuant de servir la famille comme tu te devais de le faire. Puis, comme un grand coup de massue s’était abattue sur la famille. Le roi était mort. La majorité du clan avait été secoué par cette nouvelle, mais à ta grande surprise tu avais été choisie pour reprendre la famille en main, tu avais alors 26 ans et tu étais devenue la reine des Domaes.

Acte I ; Noctis.

Après avoir été proclamée reine des Domaes, ta vie n’avait pas tellement changé que ça. Tu restais tout de même un membre de la famille avant d’être reine et tu devais te comporter comme tel. La seule chose qui changeait était tes obligations. Tu avais beaucoup de choses à lire, à remplir et à faire.  Au début, ces tâches te semblaient interminables et complètement difficiles à gérer, mais, au final, tu t’en sortais plutôt bien. Tu n’étais pas seule après tout, il y avait tout le conclave pour te soutenir et, surtout, il y avait Kira qui était là pour te soutenir et pour t’aider dans tout ce que tu voulais entreprendre pour le groupe. Au début, ce n’était pas vraiment l’entente parfaite avec elle, tu étais quand même assez timide dans ton genre. Mais au fil du temps elle avait fini par devenir une personne d’une très grande importance pour toi.

D’ailleurs, il y avait un nouveau membre dans le conclave. Il semblerait qu’il fasse parti de la famille depuis un bon moment, mais tu ne connaissais pas vraiment tout le monde. A vrai dire, avant de devenir reine, tu ne faisais pas trop attention aux membres avec lesquels tu n’avais pas de missions ou autre. C’est l’hors d’une rencontre avec ton Joker que tu t’efforçais de faire sa connaissance, mais lui ne semblait pas avoir la même envie … Il était distant, il était froid. Mais tu avais remarqué quelque chose à son cou qui te rappelait des souvenirs. C’était lui, le garçon de ton enfance à qui tu avais fait cette promesse. Et, d’ailleurs, il t’en voulait beaucoup de ne pas l’avoir reconnu du premier coup. Tu t’étais excusé maint et maint fois dans l’espoir qu’il te pardonne. Tu ressentais quelque chose en sa présence, mais tu ne pouvais pas savoir que c’était lui s’il cachait sa bague … Tu avais été très difficile à convaincre, hein, Noctis.  

Au final, vous l’aviez tenu cette promesse. Vous vous étiez fiancé peu après. Améthiste semblait être la personne la plus heureuse du monde. De plus, vous attendiez un enfant. Enfant qui est né neuf mois plus tard, pouvant profiter de la chaleur d’un foyer. Entouré de ses deux parents qui l’aimait plus que tout au monde. Vous l’aviez appelé Théis, un savant mélange de vos deux prénoms en outre. Vous étiez contents, très contents. Et vous viviez le parfait bonheur pendant deux longues années. Mais, alors que vous étiez à quelques jours à peine de votre mariage, Noctis devait partir en mission. Une mission qui avait viré au cauchemar pour toi. Des domaes courraient vers toi d’un air affolé, n’arrivant même pas à trouver leurs mots. Intriguée par leurs comportements, tu les suis te demandant bien ce qui pouvait les mettre dans un tel état. Il y avait beaucoup de sang. Ils racontaient tous avoir vu un animal, ils racontaient tous n’avoir rien pu faire. Et toi tu restais figée. Les yeux grands ouverts. Comme une statut, tu ne bougeais pas d’un poil, tes muscles ne voulant pas répondre.

Prenant une grande inspiration, tu t’avances vers le cadavre qui se trouvait à tes pieds, te baissant au niveau du corps qui gisait sur le sol. Tes larmes commençaient à couler le long de ta joue, tu semblais ne pas pouvoir les arrêter. Noctis était mort. Tu n’avais rien pu faire pour éviter ça. Tu te sentais vide. Tu te sentais partir avec lui. Les membres de la famille s’affolent derrière toi et te tirent de force pour ne pas que tu sois blesser à ton tour. Tu opposais de la résistance, t’agrippant au corps de Noctis dans un élan de désespoir. Mais Kira avait réussi à te convaincre, te ramenant au plus vite dans le quartier général de la famille.


Acte II ; Vengeance.

Il est toujours vivant, hein Kira. Ce n'est pas lui qui est mort. Il reviendra, n'est-ce pas ?

Tu regardais dans le vide, sans aucune expression sur le visage. Cela allait faire maintenant quatre jours que Noctis était décédé et tu n’arrivais toujours pas à te faire à cette idée. Tu t’attendais à le voir franchir la porte du QG avec son air neutre habituel puis vous auriez passé du temps ensembles, comme avant. Mais Kira te regardes ‘un air triste, hochant négativement la tête. Tu serrais tes poings. Tu te mordillais les lèvres, jusqu’à en saigner, plus rien n’avait de sens. Tu devais l’admettre, depuis qu’il avait disparu tu devenais de plus en plus faible, de plus en plus molle. De plus en plus et de jour en jour tu te sentais partir. Ce n’était pas un comportement digne d’une personne qui devait diriger un groupe, ce n’était même pas digne d’une Denbee. Serrant encore plus tes mains tu te lèves de ton trône, rentrant chez toi sans dire un seul mot.

Cloitrée chez toi, tu prenais soin de la seule chose qui t’importais le plus dans ce monde après Noctis, Théis. Elle avait besoin d’une mère, alors tu fais tout ce que tu pouvais pour qu’elle ne manque de rien. Néanmoins, tu ne voulais voir personne. Tu étais chez toi, les volets de toute la maison étaient fermés. Tu ne voulais voir personne. Tu déambulais dans le manoir sans le moindre sentiment. Tu étais la réplique parfaite d’un zombie. Tous les soirs, alors que Théis était couchée dans sa chambre, tu t’enfermais dans la tienne, regardant une des photos que tu avais de Noctis, ta bague posée sur la table, tes larmes recommençant à prendre possession de tes yeux. Tu ne pouvais toujours pas y croire, et pourtant. Tu savais que ton comportement était indigne, c’est pourquoi, après être resté deux semaines enfermées dans ta propre maison, tu avais pris la décision de quitter les domaes. Il y avait beaucoup de raisons à cela. Le fait que tu ne voulais pas que le groupe coule n’était qu’une façade en réalité.

Tu te souvenais très bien des chuchotements qu’il y avait autours de toi le jour de la mort de Noctis des chuchotements disant que sa mort pourrait bien être la faute d’un des membres de la famille, étant donné que l’agresseur était accompagner d’un animal. Tu étais aveuglé par la colère et la vengeance et tu ne réfléchissais pas vraiment à ce que tu faisais, mais ce qui était sûr c’est que tu ne voulais pas faire partie d’un groupe remplit de traître. Bien que tu sois consciente que ça n’aurait pas pu être « seulement » l’œuvre d’un domae, tu avais des doutes sur les circonstances de sa mort. Les personnes qui l’accompagnaient l’avaient laissé en plan, pourquoi ? Est-ce que c’était un coup monté au final ? Noctis n’était pas beaucoup apprécié après tout … Grognant légèrement, passant ta main sur ton visage, tu décides de quitter la ville. Tu avais une idée en tête, mais pour cela il fallait que tu gagnes en force et que tu t’améliores au combat. Alors, tu avais pris la décision de rejoindre tes parents adoptifs dans leur maison qui se trouvait à la périphérie de la ville. Comme ça, tu pourras t’entraîner sans relâche tout en sachant qu’il y aurait toujours quelqu’un pour veiller sur ta petite Théis.

Tu n’avais pas vraiment expliqué la situation à tes parents, mais tu leurs avais dit avoir quitté le groupe temporairement de façon à pouvoir t’améliorer au combat. Tu disais vouloir te rendre plus utile sur les missions. Tu disais vouloir être beaucoup plus active au combat. Tu disais vouloir défendre ceux à qui tu tenais ne plus au monde pour ne pas avoir à enterrer l’un d’entre eux, pas encore une fois. Ton père n’avais pas cherché beaucoup plus loin dans tes explications et avait pris la décision de t’apprendre à te battre de façon à ce que tu ais toutes les cartes en main pour défendre ceux auxquels tu tenais le plus. Ton père était un expert au combat au corps à corps, tandis que ta mère était plus expérimentée dans les armes à distance. Il t’avait appris beaucoup de chose. D’ailleurs, ça avait pris beaucoup de temps avant que tu assimiles tout ce qu’ils t’avaient enseigné. C’était comme une sorte d’apprentissage au final.

Acte III ; Décisions.

Tu avais passé presque quatre ans chez tes parents. Quatre années qui ont été riche en enseignements. Tu ne remercieras jamais assez tes parents adoptifs d’être là pour toi quand tu en as le plus besoin. Tu les adorais vraiment, autant que tes parents biologiques. Mais maintenant il fallait que tu retournes chez toi. Ils t’avaient tout appris, tu savais tout ce que tu devais savoir et tu avais en main tous les ingrédients pour entreprendre ce que tu voulais entreprendre. C’était marrant la vie, non ? Toi qui n’étais pourtant pas une grande fervente du combat, tu avais fini par écouter ton père qui t’encourageais toujours à t’entraîner avec lui. Pour lui, le fait que tu sois aussi souple, dû à tes années de gymnastique, était un très grand atout au combat. Et il n’avait pas vraiment tort. Théis avait bien grandis elle aussi durant ce séjour. Elle allait avoir six ans dans deux jours. Elle marchait toute seule, elle parlait comme une grande et elle savait presque écrire son prénom sans faire de faute. Ta mère y était peut-être aller trop fort en termes d’enseignement avec Théis, mais elle n’avait pas l’air de s’en plaindre. Une fois rentrée chez vous, tu poses les affaires de ta fille dans sa chambre, rangeant tes affaires par la suite.

Tu te demandais si ce que tu voulais faire était la bonne solution. Après tout, tu savais que l’Ordre était une organisation très mal vu par tout le monde et que même les personnes qui s’y trouvaient n’étaient pas vraiment en sûreté, mais tu voulais venger Noctis à tout prix et tu ne pouvais pas affronter mes Domaes seule. Tu es persuadée que ce sont eux les responsables de sa mort. Et plus tu retournes la question dans ta tête plus tu trouves que ta réflexion et tout ce qu’il y a de plus censée. Tu soupires, tu aimais tout de même beaucoup cette famille … Tu ne voulais pas leurs faire de mal, tu voulais simplement retrouver la personne qui avait mis fin à la vie de Noctis. Est-ce que ça valait le coup de te mettre tout le reste de la famille à dos ? Que penserait Kira de tout ça ? Est-ce que ça briserait votre amitié ? Tu souffles. Tu étais trop perdue pour savoir quoi faire, trop perdue pour prendre une décision censée.

Tu étais allé coucher la petite qui venait de finir de diner, allant prendre une douche avant de dormir à ton tour. Mais une chose t’intrigue. Toujours la même chose qui t’obsédais depuis quelques temps. Tu pinçais tes lèvres, t’asseyant devant ta coiffeuse en prenant la photo qui s’y trouvait. Une photo de toi et Noctis, évidemment. Regardant cette dernière avec insistance, tu la tiens dans la pomme de ta main comme-ci elle te servirait à trouver une réponse. Il aurait su quoi te dire, lui. Même-ci tu n’aurais pas forcément été d’accord avec lui … Soupirant tu t’apprêtes à te lever, baissant un peu le cadre que tu avais dans les mains, quand tu entends une voix familière qui venait de la porte de ta chambre. Tournant la tête tu aperçois le spectre de Noctis qui se tenait là, sous tes yeux, devant la porte de ta chambre. Au début tu ne voulais pas y croire, mais en entendant sa voix résonné encore une fois dans la pièce tu ne pouvais qu’être convaincue de sa présence.

Ton cœur battant à cent à l’heure, tes mains se serrant, tu observes Noctis, stressée, figée. Tu ne savais pas quoi faire. Tu le vois s’avancer vers toi, posant sa main sur sa joue. Mais tu ne sentais rien, juste un léger courant d’air qui effleurait ta peau. Tu fermes les yeux, essayant un maximum d’imaginé ce que tu pourrais ressentir si cette main était de nouveau réelle. Regardant Noctis, tu souris, bien que de la tristesse pouvait se sentir encore sur ton facies. Il était là, certes, mais e n’était qu’un spectre et, bien que ça te brise le cœur encore plus, c’était une autre preuve qu’il avait bel et bien quitté le monde des vivants. Reniflant un peu, tu hoches la tête positivement. Il te disait que Théis était aussi belle que la dernière fois qu’il l’avait vu. Il s’excusait de ne pas avoir été un assez bon fiancé. Il disait ne pas avoir été à la hauteur, il disait ne pas avoir été un assez bon père. Tu souriais un peu, hochant négativement la tête à tout ce qu’il pouvait dire. Ce n’était absolument pas de sa faute, ce n’était absolument pas lui le coupable de tout ça. Il n’avait pas à s’en vouloir pour ça … Il te demandait comment ça allait, évidemment tu ne pouvais pas lui mentir, alors tu lui avais dit totu ce que tu avais sur le cœur. Il avait l’air triste de savoir ce que tu pouvais ressentir avec autant de précision, mais tu ne voulais pas qu’il se sente coupable de tout ça, non. Tu avais juste toujours du mal à faire ton deuil.

Tu lui avais aussi révélé ton intention de venger sa mort. Il n’avait pas l’air d’être d’accord avec ce que tu voulais faire. Il ne voulait pas que tu cours ce risque, il ne voulait pas que tu t’exposes. Il te soutenait que l’homme qui était responsable de sa mort était bien trop fort pour que tu puisses l’affronter. Ce qui avait eu tendance à te faire froncer les sourcils. Tu avais beau lui exposer ton idée de A à Z qu’il restait contre le fait que tu veuilles le venger et il semblait encore plus contre le fait que tu rejoignes l’Ordre. Gonflant un peu les joues, tu tapes un peu des pieds, comme à ton habitude. Tu étais frustrée qu’il ait si peu confiance en toi, mais tu ne pouvais pas nier qu’il avait raison sur certains points. Dont le fait que tu ne pouvais pas prendre autant de risques. Tu devais penser à Théis aussi. Soupirant une énième fois, tu te lèves de ta chaise faisant les quatre cent pas dans la pièce avant de soupirer, encore.  Vous aviez pris tellement de temps à vous disputez que le temps imparti de Noctis dans le monde des vivants touchait à sa fin. Le regardant s’évaporer dans l’air, tu baisses un peu la tête, serrant des poings.

Que devrais-tu faire ?

Acte IV ; Retour au source.

Après la petite discussion que tu avais eue avec Noctis, tu étais un peu perdue. Tirailler entre l’envie de vengeance et ce qui était bien pour toi, ainsi que pour Théis d’ailleurs. Tu faisais les quatre cents pas dans ta chambre, regardant de temps en temps par la fenêtre, comme pour y trouver une réponse. Tu voyais Théis qui courait un peu n’importe comment dans le jardin. Tu ne voulais que son bonheur au final. Est-ce que l’Ordre était vraiment une bonne idée ? Soupirant longuement tu t’assoies deux minutes sur ton lit, tes mains posées sur ton menton. L’Ordre était une organisation dangereuse et, bien que tu y ailles pour un objectif bien précis, est-ce qu’ils n’en profiteraient pas pour se servir de toi au final ? Te pinçant un peu les lèvres, tu te lèves d’un coup, sortant de ta chambre. C’était un peu une décision prise sur le coup, mais c’était la meilleure décision que tu pouvais pour toi et Théis. Tu prends tes affaires et te diriges chez la seule personne en qui tu pouvais avoir assez confiance pour tout lui avouer sans le moindre problème. Bien que tu ne savais pas vraiment comme elle pourrait réagir à tes hésitations, tu étais quand même persuadée qu’elle ne te mettrait pas à la porte rien qu’en sachant que tu avais hésité à rejoindre l’Ordre.

Frappant à la porte de la maison de Kira, tu prends une grande inspiration. Tu ne tardais pas à voir la tignasse barbe à papa de ton ancienne As, maintenant devenue Reine des Domaes. Tu lui avais fait par de tes interrogations de l’apparition de Noctis et de tout ce qui t’avais fait douté de tes prochains objectifs. Tu ne lui cachais rien et tu ne voulais rien lui cacher. Regardant attentivement la rose, tu ne voulais pas qu’elle se vexe ou quoi. Tu ne lui avais pas non plus caché que tu chercherais toujours à venger Noctis si tu tomberais nez à nez avec son agresseur et ce, même s’il s’agissait vraiment d’un Domae. Soupirant un bon coup, tu lui fais par de tes intentions de vouloir revenir dans le groupe.

Kira semblait plus inquiète qu’autre chose. Elle savait que l’Ordre était dangereux et ne manquait pas de te le faire remarquer. Elle voulait aussi s’assurer que tu ne les rejoindrais pas, même en faisant partie des Domaes. Tu ne pouvais que lui jurer que tu ne ferais pas cette bêtise que ce soit pour l’avenir de ta fille, que pour le tiens. De plus, tu insistais sur le fait qu’il n’y avait que la vengeance qui t’avais fait penser à cette éventualité et qu’outre ça, rejoindre l’Ordre ne serait qu’un caprice inutile. Kira voulait être là pour toi, ça te rassurais un peu. Tu savais qu’elle t’aiderait et tu étais très contente de lui faire autant confiance, elle te le rendait bien.

C’est donc après quelques tests comme n’importe qu’elle autre personne voulant rejoindre les Domaes que tu as pu rejoindre de nouveau la famille. Bien que les membres étaient un peu sceptique en te voyant revenir, tu ne leurs en tenait pas rigueur. C’était à toi et à toi seule de leur prouvée que tu étais encore digne de faire partie de leurs rangs.  
derrière l'écran
PRÉNOM/SURNOM : Sarah.
ÂGE :  20 ans.
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : DC.
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Pouet.
LE CODE DU RÈGLEMENT : Captain Bigby valide~
©linus pour Epicode


Dernière édition par Améthiste N. Denbee le Mer 22 Mar - 14:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Bigby RawlinsMessages : 1038
Date d'inscription : 09/12/2014


MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 1 Mar - 8:17

Rebienvenue parmi nous et bonne chance pour terminer ta fiche, ancienne Reine traîtresse o/



« Je vous grogne dessus en chocolate »

* I can't go to hell.
* I'm all out of vacation days.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 1 Mar - 12:03

Reeee-bienvenue !

Bon j'vais déjà faire ma p'tite chieuse mais y'a un truc qui m'embête. Tu dis être gérante d'un hôtel, en soit ce n'est pas un soucis comme métier mais c'est juste qu'il a déjà un hôtel "abordable" et un hôtel de luxe qui appartient à Salazar... Et je me dis que 3 hôtels dans une ville comme Quederla où la plupart des habitants ont un toit et que les touristes ne sont pas si nombreux que ça risqueraient de faire beaucoup ... M'enfin c'est un débat intérieur que je me fais depuis que j'ai lu pour ta profession .. xD




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 872
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 1 Mar - 13:34

Re bienvenue reine que je n'ai jamais connue chez les domae o/



d6dn.pngdarC.png




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://milano.forumactif.com
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 1 Mar - 13:38

Merci Lae et Big, même-ci on pense que je suis une traîtresse ;___;.
Sinon, Kira, euh je peux voir pour changer t'inquiète, c’est juste que c'est l'hôtel qui m'est venu en premier. Je vais voir ce que je trouves ... xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 8 Mar - 21:09

eeet j'ai fini, krrkrr.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    Mer 8 Mar - 22:08

Rien à redire, je peux te valider !
Tu connais la route pour la suite Razz




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: — I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;    

Revenir en haut Aller en bas
 
— I've never been the best at letting go ☆ Améthiste N. Denbee ;
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Anciennes présentations-