Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Jeu 23 Fév - 14:48

Aujourd’hui, j’avais donné rendez-vous à une personne qui a eu un rôle important dans ma vie, mon ancien maître d’armes Kira Seryk. Cette dernière m’avait pris sous son aile quand ma mère m’avait fait rentrer dans la famille Domae. Bien qu’au départ, elle me faisait un peu peur, en réalité, c’était la personne en qui je pouvais avoir le plus de confiance, c’est aussi elle qui m’a appris à manier les armes, à combattre, mais aussi accepter ma situation. Cela faisait un moment que je ne l’avais pas vu entre mon travail, mais aussi mes missions pour le maire, mais c’était le moment de la voir, surtout qu’en réalité… J’avais besoin de lui demander un service. Je lui avais donc donné rendez-vous dans un restaurant qu’on appréciait à l’époque, quoi que je trouve qu’il a vraiment changé quand même.

Marchant dans la rue, une silhouette plus petite marchait à côté de moi, une jeune fille de seize ans envire à vue de nez. C’était ma fille. Enfin précisons que c’est ma fille adoptive, que j’ai adoptée il y a maintenant un petit mois. Elle n’avait aucun nom quand je l’ai trouvé en mission et fait partie d’un ensemble d’enfants esclave, du coup, je l’ai nommé moi-même, j’ai décidé de l’appeler Athéna. Pourquoi Athéna ? Car c’est le premier nom qui m’est venu à la tête quand je l’ai vu, cette tenue qu’elle portait me fait un peu penser à ce manga que je lisais un moment, je ne me souviens plus le nom. Elle était vraiment calme comme fille, un peu sauvage par moment, mais elle n’a reçu aucune éducation. Elle ne sait même pas parler, je lui apprends petit à petit, mais ce n’est pas facile. Je suis plus doué pour apprendre qu’apprendre des choses aux personnes. Mais elle apprenait plutôt vite, je pensai la donner à un orphelinat en réalité au début, mais je me suis attaché à elle. Elle me fait un peu penser à ma cousine que ça soit physiquement ou son histoire et avec notre discutions de la dernière fois, je dois avouer que je me suis un peu calmé, car elle n’avait pas tort, j’étais horrible avec elle alors qu’elle n’avait rien fait.

Je préfère donc garder cette jeune fille avec moi, que la mettre dans un orphelinat où elle pourrait tourner mal, surtout qu’elle ne sait pas parler et qu’on ne s’occupera pas forcément que d’elle. Bon après, quand je dis à mes patients que c’est ma fille, on me regarde mode « Non sérieusement, c’est qui ? Petite amie ? ». J’ai l’impression d’être un pédophile avec cette réflexion, mais on s’y fait. C’est vrai que je n’ai que 25 ans, elle en a 16, donc je l’aurai eu à 9 ans… Ok c’est glauque en fait, mais ça me passe au-dessus. Continuant d’avancer dans le quartier, je sens qu’on tire doucement sur ma manche, je baisse ma tête et regarde Athéna qui me montre du doigt un magasin et aussi une peluche de tigre. Je la regarde puis regarde la peluche, pas difficile de comprendre qu’elle voulait la peluche.

Dans le fond j’étais plutôt content, au départ elle était vraiment hostile, je sortais la nuit pour aller boire et elle me sautait dessus pour me mordre en pensant que j’allais l’agresser sûrement. Même encore aujourd’hui j’ai pleins de trace de morsure sur le bras et l’épaule. En plus elle niaque vachement forte, j’hésitai à porter une armure sur moi avant qu’elle ne se calme du jour au lendemain. Approchant la boutique, je lui prends la peluche qu’elle attrape et sert fort contre elle. Bon par contre je ne lui achèterai pas d’animal de compagnie de suite, car si elle serre comme ça … Pauvre animal. Quoi que j’ai beau dire ça, elle a réussir à apprivoiser Kuro en quelques minutes. Alors qu’habituellement, Kuro prend du temps avant de se laisser approcher par les gens, le temps de s’habituer à leurs odeurs et voir s’ils sont dignes de confiance.

Reprenant le chemin jusqu’au restaurant, je me présente et annonçant que j’avais réservé une table pour trois. On m’emmena à la table en question. J’installe Athéna doucement qui ne lâche pas sa peluche, tout le monde la regarde étrangement, en même temps une fille censée être proche de l’âge d’une jeune femme avec une peluche dans les bras, ça fait étrange, mais elle semble s’en ficher totalement. Je souris un peu, dans le fond même si ça me fait mal de le dire… Je crois que je comprends un peu pourquoi mon père à veiller sur Roxane qui n’avait plus de famille … Je secoue la tête doucement, non c’est toujours un sale con :

– Surtout tu ne mords pas la personne qui va venir Athéna. Elle est très gentille et c’est une de mes amies

La jeune fille hoche doucement la tête. Je me demande ce que Kira va penser de ça. En parlant de cette dernière, je crois l’avoir vu à l’entrée et agite doucement ma main vers elle pour lui montrer que j’étais la.
Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Jeu 23 Fév - 23:13



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître



Q
uelle ne fut pas surprise en remarquant un certain animal qui l'attendait devant la porte au moment où elle allait chercher son courrier, un coywolf avec une lettre dans la gueule ; pas la peine de se poser la question plus longtemps, Kira était capable de reconnaître entre mille cet animal. Elle le remercia et prit la lettre entre ses mains qui venaient de son élève, Louka ; cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas eu de nouvelles de lui et puisqu'elle était enceinte, les entraînements n'étaient pas d'actualité. La demoiselle aux cheveux roses s'empara du courrier dans la boîte aux lettres et lu en premier la mettre de Louka, ce dernier l'invitait au restaurant ce midi.

Elle tâcha donc de faire un effort sur le style vestimentaire et n'eut pas d'autres choix que de mettre une robe puisque les jumeaux commençaient à prendre de la place. La Reine laissa une note sur la table pour n'inquiéter personne au cas où qu'Haizea ou Vilmos rentreaient le midi et se dirigea vers le Quartier Lyctis, le lieu du rendez-vous. Chemin assez rapide et sans encombre, Kira arriva face au restaurant une dizaine de minutes après son départ ; puisqu'elle ne vit personne à l'extérieur, elle décida d'entrer dans le restaurant.

Son regard balaya rapidement la salle et elle remarqua assez rapidement Louka qui agitait la main pour signaler sa présence ; la Rose passa entre les tables et rejoignit son élève qui était accompagné d'une demoiselle aux cheveux rouges, tiens qui était-ce ? Arrivée à hauteur du blond, elle lui fit la bise et tourna vers la rouquine pour faire de même tout en se présentant ; elle paraissait un peu jeune pour être une petite amie et trop vieille pour être sa fille. De toute façon, il suffisait de s'asseoir et de poser la question. Chose qu'elle fit.

- Alors Louka, comment vas-tu ?

Elle s'excusa rapidement pour le peu de nouvelles données ces derniers mois ; pas la peine de lui expliquer pourquoi, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

- Et dis-moi, qui est cette charmante demoiselle avec toi ? Et ne t'en fais pas, je ne mords pas donc n'hésite pas à me parler et me tutoyer.

Le vouvoiement, ça la vieillissait et la mettait mal à l'aise… Mais elle savait aussi qu'on avait tendance à vouloir vouvoyer par respect une personne qu'on rencontrait pour la première fois. Son visage lui rappelait vaguement quelqu'un mais impossible de mettre un nom dessus… Peut-être qu'il s'agissait d'une élève à Louka ? Un futur médecin qui souhaitait ou devait faire un stage ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Ven 24 Fév - 0:05

Kira arrive vers nous, je remarque son ventre et c’est vrai qu’elle m’avait dit qu’elle attendait des jumeaux. Je me sens un peu coupable de l’avoir fait se déplacer jusqu’ici pour le coup, peut être aurais-je du venir chez elle, ça aurait été mieux. Je me lève pour faire la bise à mon ancienne Reine. Cette dernière se dirige vers Athéna pour lui faire aussi, mais Athéna toujours accroché à sa peluche ne semble pas comprendre ce qu’elle veut. Ouai faudrait peut-être que je lui apprenne ça aussi. Tellement de chose, c’est dur, surtout qu’elle a 16 ans et s’est habituée a vivre … De façon … Minable ? Une esclave ça demande pas grand-chose, j’ai même du mal à la faire dormir sur un lit car elle se couche dessus pensant que c’était un toit. M’installant de nouveau je regarde Kira qui me demande comment ça va :

– Bien écoute, mon travail me prend du temps donc un peu claqué. Et toi alors ? La grossesse se passe bien ? Désolé je te fais déplacer, j’avais oublié que tu attendais des jumeaux, j’aurais dû venir chez toi excuse-moi

Vient la question intéressante qui était cette jeune fille. Alors là attention, je fixe le visage de Kira voir l’expression qui va s’en dégager. Va-t-elle être choquée, morte de rire ou ne pas me croire. Je viens poser doucement ma main sur la tête d’Athéna et lui ébouriffe doucement, la jeune fille ferme les yeux et serre fort la peluche comme si elle avait peur que je la tape, en effet, j’avais beau faire des gestes doux et calme, elle semblait avoir peur, enfin pas étonnant :

– Elle s’appelle Athéna. C’est ma fille. Enfin officiellement depuis un mois. Je l’ai adopté comme tu dois tant douter. Et ce n’est pas qu’elle ne veut pas parler, mais elle ne sait pas parler. Seulement quelques mots. Mais je lui apprends au fur et à mesure.

J’enlève ma main de sa tête pendant qu’Athéna fixe Kira, elle semblait regarder ses cheveux. Elle n’était pas vraiment timide comme fille, en même temps je ne suis pas sûr qu’on puisse connaître la timidité vue comment elle a été élevée. Normalement elle aurait dû être tuée comme les autres enfants qu’on a trouvé, mais je n’ai pas pu me résigner à tuer des gosses qui n’avaient rien fais. Je l’ai remmené avec moi discrètement. Le serveur arrive à notre table pour prendre l’apéro :

– Il y aura un coca et un jus de fruit.

Je regarde Kira la laissant prendre ce qu’elle désirait. Je regarde Athéna qui fixait le serveur en train de prendre des notes, elle semblait comprendre ce qu’il faisait. Etonnamment elle était très intelligente. Je souris un peu et reporte mon attention sur Kira :

– Ta famille va bien sinon ?

Je connaissais un peu la famille à Kira, mais sans qu’on ait vraiment discuté, c’est surtout Kira que je connais bien grâce à ma mère. Bon, dans le fond, même si je souhaite savoir comment elle va ainsi que son entourage, je trouve que ça fait faux cul et passer de la pommade dans le dos. Je préfère donc le dire tout de suite pur que cela soit clair :

– En réalité, si je t’ai fait venir, ce n’est pas uniquement pour prendre de tes nouvelles, je suis vraiment désolé c’est un peu égoïste et soudain, mais j’ai besoin d’un service. Je pourrai demander à des anciens collègues dans la famille …

Je dis famille pour désigner les Domaes, j’évite de trop en parler directement en public on ne sait pas qu’elles sont les oreilles qui traînent par ici.

– … Mais je n’ai confiance en pas beaucoup de membre sauf toi, ma mère et quelques rares exception. Est-ce que tu pourrais faire entrer Athéna chez vous et veiller sur elle au niveau de ça. Surtout au niveau des membres à éviter.

Oui, je ne suis pas dupe certains membres domaes sont à éviter, surtout pour une enfant, dire le contraire serait se voiler la face. Et je sais que ma maître à une droiture et la tête sur les épaules :

– Un peu comme tu as fait avec moi quand je suis entré dedans en fait.

Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Sam 25 Fév - 11:42



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître



L
evant la main pour lui dire qu'il n'a pas besoin de s'excuser, la demoiselle aux cheveux roses le rassure en lui disant qu'elle avait besoin de sortir et marcher un peu. Elle n'allait quand même pas rester chez elle à attendre que les jours et les heures passent jusqu'à l'accouchement, déjà qu'elle avait dû arrêter les après-midis footing, il ne manquerait plus qu'elle soit obligée de refuser les sorties avec les amis. Mais le plus important était de savoir qui était la demoiselle avec eux et elle ne tarderait pas à obtenir la réponse.

- Elle s’appelle Athéna. C’est ma fille. Enfin officiellement depuis un mois. Je l’ai adopté comme tu dois tant douter. Et ce n’est pas qu’elle ne veut pas parler, mais elle ne sait pas parler. Seulement quelques mots. Mais je lui apprends au fur et à mesure.

Oh ! Ce n'était pas Kira qui allait juger puisqu'elle avait adopté elle aussi une fillette qui venait d'avoir 17 ans mais c'était toujours étonnant quand on apprenait ce genre de nouvelle ; par contre, ça la désolait d'apprendre qu'elle ne savait pas parler en plus de se méfier de certains gestes... Dans quelle famille avait-elle vécu... Heureusement qu'elle était désormais entre de bonnes mains désormais et elle était sûre que Louka saurait s'en sortir avec elle.

- Il y aura un coca et un jus de fruit.

Demandant un deuxième jus de fruit pour elle-même, la demoiselle aux cheveux roses regarda Athéna en train de fixer les gestes du serveur et avait l'air de comprendre ce qu'il faisait ; elle n'était pas idiote, loin de là même puisqu'elle avait l'air de comprendre ce qu'il se passait. Simplement la peur de ce qui l'entourait allait être problématique pendant plusieurs années puis apprendre la langue n'allait pas être de tout repos non plus.

- Ta famille va bien sinon ?

- Ma fille et mon mari sont à l'hôpital depuis plusieurs semaines à cause des combats donc je suis toute seule à la maison avec les deux derniers et c'est assez épuisant. Mais on fait avec ! Ils vont rentrer dans peu de temps d'après les médecins.


Espérons-le d'ailleurs... Kira n'aborda pas le fait d'avoir été torturée au scalpel par une psychopathe, elle était en bonne santé et les bébés aussi, cela risquerait juste de faire remonter de mauvais souvenirs. Mais il était vrai que c'était dur de s'endormir le soir sans avoir son mari à ses côtés, heureusement elle savait où il était... La Rose n'aimait pas non plus laisser ses enfants à l'hôpital et serait prêt à tout pour qu'ils puissent revenir plus tôt à la maison et pouvoir les surveiller elle-même. Mais il fallait se dire qu'ils étaient entre de bonnes mains et que l'équipe médical pourra réagir vite en cas de complications.

- En réalité, si je t’ai fait venir, ce n’est pas uniquement pour prendre de tes nouvelles, je suis vraiment désolé c’est un peu égoïste et soudain, mais j’ai besoin d’un service. Je pourrai demander à des anciens collègues dans la famille …

Evidemment, elle se doutait que ce n'était pas simplement pour discuter du bon vieux temps autour d'un verre mais qu'il y avait un service à demander derrière ; est-ce qu'elle lui en voulait ? Du tout, c'était toujours une occasion de le voir. Pas compliqué de savoir ce qu'il entendait par anciens collègues, ce service concernait les Domae.

- … Mais je n’ai confiance en pas beaucoup de membre sauf toi, ma mère et quelques rares exception. Est-ce que tu pourrais faire entrer Athéna chez vous et veiller sur elle au niveau de ça. Surtout au niveau des membres à éviter.

En effet, Kira avait toute une listes des membres à éviter pour ne pas traumatiser les petits nouveaux... Passant par ceux qui étaient flippants à cause de leurs méthodes extrêmes à ceux qui étaient des boulets sur pattes et qui seraient capable de la mettre en danger ; la Rose ne pouvait pas non plus interdire des membres de se parler mais serait plutôt là pour conseiller et choisir les partenaires de mission, un peu comme elle avait fait avec Louka à son arrivée.

Pourtant il y avait un petits détails qui la chagrinait, certes entrer dans une Famille permettait de garder un œil sur elle en cas de problèmes mais était-ce ce qu'elle voulait vraiment ? Elle savait à peine lire et écrire et se lancer dans les combats avec elles seraient peut-être encore trop dangereux ? Surtout après une vie traumatisante. Le serveur revint et posa les commandes en face de chaque personne et annonça qu'il allait revenir d'ici quelques minutes pour prendre le plat.

- Tu sais que je ne suis jamais contre des entrées et que tout le monde est le bienvenu mais est-ce que c'est vraiment une bonne idée ? Elle a l'air encore fragile et traumatisée de ce qu'elle a pu vivre, tu penses que la faire entrer dans un contexte de violence et de guerre soit vraiment approprié ?

Bien sûr, elle ne fera pas tout de suite des missions d'exécution et en général les premières sont plus tranquilles mai il est déjà arrivé que certaines missions simples se déroulent mal ; Kira voulait simplement le faire réfléchir sur cette décision. D'ailleurs pourquoi la prendre de manière si précipitée ? Cela faisait à peine 1 mois qu'il l'avait adopté et il pensait déjà la faire entrer chez les Domae afin de veiller sur elle.

- Qu'est-ce qui t'inquiète autant ? J'ai l'impression que tu assures déjà son avenir au cas où tu ne sois plus là pour elle.

Ce n'était qu'une simple impression. Elle n'avait jamais vu de personne aussi précipitée de trouver une Famille pour veiller sur son enfant adopté, on profitait du temps passé avec et surtout s'habituer à ce nouveau rythme de vie.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Sam 25 Fév - 12:21

J’étais un peu désolé pour la famille de mon ancienne Reine, je lui demanderai bien ce qu’il s’est passé pour que une partie de sa famille se retrouve à l’hôpital, mais je préfère éviter comme elle ne semble pas vouloir d’attarder sur ce sujet de discussions. Je peux la comprendre, si c’est des combats il n’y a pas énormément de chose à raconter et c’est juste ressasser des souvenirs douloureux et qui ne permettent pas d’avancer. Dans le fond, j’espère juste que tout rentrera dans l’ordre. Mais je suis un peu étonné que Vilmos ait fini à l’hôpital, de ce que je me souviens, il était vraiment impressionnant et très fort. Peut-être est-il tombé sur quelqu’un qui l’est encore plus. Mais je me demande à quoi il ressemble dans ce cas-là. Mais arrêtons de parler de ça vu qu’elle n’a pas l’air d’avoir envie et entrons dans le vif du sujet, l’intégration d’Athéna chez les domaes. Ce qui l’inquiète c’est la rapidité avec je songe à la faire intégrer un groupe. Je peux comprendre mais justement c’est parce que je sais d’où elle vient que je pense que c’est une bonne idée :

– Eh bien, disons que si ce n’est pas une fille doté de la parole. Elle sait écouter et combattre. C’est une ancienne esclave, on l’a retrouvé dans un groupe de gosse qui était élevé à se battre. Pas loin de la ville. Je ne sais pas trop ce que c’était comme groupe mais ils ont été tués et la plupart des gosses aussi, j’ai juste pu remmener Athéna

Ouai, même si ce que ses hommes ont fait à ses enfants est terribles, je trouve que les ghosts ont vraiment exagéré, les tuer n’étaient pas forcément la bonne solution, certes nous devions prendre les mesures nécessaires pour faire disparaître les nuisibles, mais je trouve que l’ordre a été trop étendue par rapport à ce qu’on nous demandait, c’est pour ça que je n’ai pas pu me résigner à tuer un gosse, mais aussi que j’ai préféré adopter Athéna plutôt que de la laisser mourir. La rose ne met pas longtemps avant de distinguer le fait que je préparai un avenir de secours pour la jeune demoiselle, je souris un peu, elle était vraiment intelligente et perspicace, je la reconnais bien :

– Eh bien tu n’as pas tort, c’est le cas. Je peux disparaître à tout moment. Sur le plan parental, ma mère sera là. Mais ça ne sera pas la même chose, surtout vu sa santé en ce moment, donc je me dis que se faire des amis et des proches de votre côté ce n’est pas une mauvaise chose. Surtout que c’est de la que je viens dans le fond.

Je regarde Athéna qui boit doucement son jus de fruit, je viens caresser sa tête de nouveau, ouai je préfère qu’elle rejoigne les domaes que les élémentis, ordre ou gouvernement, elle mérite bien mieux que ça et les domaes peuvent être un très bon groupe mais aussi mauvais suivant les membres, mais si Kira peut veiller sur ses fréquentations, je ne me fais aucun souci, la confiance que j’ai dans le jugement de mon ancienne reine est sans limite comme à l’époque.

– Enfin, si tu veux qu’elle attende un peu, il n’y a pas de soucis je comprendrais, c’est vrai que ça va être un peu difficile comme elle ne sait pas parler.

Le serveur revient prendre les commandes après quelques minutes, je le regarde puis regarde Kira en souriant un petit peu :

– Prend ce que tu veux je t’invite ! Comme ça on inverse les rôles.

C’est vrai que plus jeune, c’est elle qui invitait souvent. J’étais mal à l’aise dans ce genre de situation car je me ressentais redevable, donc c’était le moment de renvoyer l’appareil puis ça me permet de aussi de m’excuser du déplacement soudain.

Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Sam 25 Fév - 19:38



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître



P
eut-être qu'elle se trompait et qu'elle se faisait des idées mais Kira avait besoin de poser la question pour être sûre. Après avoir un enfant, adopté ou non, on ne pensait pas forcément à l'avenir au cas où on viendrait à disparaître... C'était bien d'y penser mais en mois on voulait profiter de la nouvelle personne qui venait d'entrer dans la vie et surtout s'habituer à ce quotidien désormais chamboulé.

-  Eh bien tu n’as pas tort, c’est le cas. Je peux disparaître à tout moment. Sur le plan parental, ma mère sera là. Mais ça ne sera pas la même chose, surtout vu sa santé en ce moment, donc je me dis que se faire des amis et des proches de votre côté ce n’est pas une mauvaise chose. Surtout que c’est de la que je viens dans le fond.

La demoiselle aux cheveux roses hocha la tête, elle avait bien raison en ce qui concernait un avenir sans lui. Pourtant, il n'était plus qu'un simple Habitant maintenant, pourquoi est-ce qu'il s'inquiétait tant que ça ? Certes, personne n'était à l'abris d'un danger mais que craignait-il réellement en tant que personne neutre ? Puis Louka annonça qu'elle pouvait toujours attendre un peu avant d'entrer une Famille, expliquant que le fait qu'elle ne sache pas parler pouvait poser problème ; ce n'était pas vraiment ça mais elle n'eut pas le temps d'expliquer puisque le serveur arriva pour prendre leur commande.

- Prend ce que tu veux je t’invite ! Comme ça on inverse les rôles.

- Tu es sûr ?


Elle ne voudrait pas qu'il se sente obligé de l'inviter mais il avait l'air plutôt sûr de lui, Kira commanda donc une entrecôte saignante ainsi que des frites puis laissa Louka et Athéna choisir. Le serveur nota les commandes de tout le monde et repartie en cuisine, la demoiselle prit une nouvelle gorgée de son jus de fruit avant de reprendre la parole.

- Le fait qu'elle ne sache pas parlé n'est pas un problème, c'était surtout la remettre tout de suite dans un contexte de violence qui m'inquiète mais c'est toi son père, si tu penses que c'est la meilleure chose à faire, elle pourra les rejoindre.

Après tout les parents étaient censés savoir ce qui était le mieux pour leurs enfants et si il craignait qu'il ne lui arrive quelque chose, ce serait plus rassurant pour lui de la savoir entre les mains des Domae.

- Je peux te demander pourquoi tu es si inquiet ? Maintenant que tu ne fais plus parti des Domae, tu ne devrais pas être trop en danger... Je sais que Quederla n'est pas une ville très rassurante et n'importe qui peut être pris pour cible mais puisque tu n'es qu'un simple Habitant, tu risques moins de choses non ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Sam 25 Fév - 20:55

Quand elle me demande si je suis sûr, je ne peux pas retenir un grand sourire d’amusement, si on remonte quelques années en arrière, on a totalement les places inversées, avec mes « tu es sur ? » aussi. C’est vraiment amusant quand même, mais ça ne me gêne pas, je gagne bien ma vie maintenant et j’ai le droit d’inviter une amie, un maître et mon ancienne reine à manger.

– Bien sur, tu l’as fait depuis un moment pour moi, maintenant que je travaille je peux inviter une amie voyons.

Je souris doucement et prend aussi la commande pour moi et Athéna, je commence à connaître un petit peu ses goûts quand même donc je pense pouvoir choisir une chose qui lui plaira. Elle aime beaucoup la viande et ne semble pas vraiment apprécier les légumes. Ca me fait un peu rire, car c’est souvent une pensée de garçon ça. Peut-être dû à comment elle a été élevée. Je reviens caresser doucement ma fille.

– Oui. Justement car elle vient de se milieu que la ville baigne dans la violence, je veux qu’elle soit dans une alerte constante. Ça ne sert à rien de l’en sortir pour l’y replonger dans quelques mois. Elle est déjà une très bonne combattante, il faut juste qu’elle se civilise. Puis de toute façon sa vie sera bien plus agréable maintenant j’y veillerai.

Je souris un peu, c’est un peu triste de dire ça mais en pesant le pour et le contre qui est le plus malheureux dans l’histoire ? les habitants qui ne sont que victime. Autant être dans un des 2 camps qu’êtres agressé pour rien à mes yeux. Puis Kira insiste de nouveau sur le fait que je suis un habitant je ne crains rien. Je regarde Athéna et lui montre mes mains :

– Va te laver les mains Athéna, dans les toilettes la bàs

Oui j’éloignai la jeune fille de la conversation que j’allais entamer avec Kira. J’attends qu’elle soit à bonne distance. Même si elle ne sait pas parler elle sait écouter et retenir, donc aucun risque. Je regarde Kira :

– C’est une chose dont je ne peux pas te parler malheureusement. Ce n’est pas que je n’en ai pas envie mais j’y suis contraint. Sache en tout cas que je pourrai disparaître du jour au lendemain sans que cela ne soit étrange pour le reste de la ville.

J’aimerai vraiment pouvoir parler de ça à Kira, elle qui reste beaucoup en tant que chef de famille, mais je ne peux pas prendre de risque. Les murs ont des oreilles, mais viendra un temps où elle sera au courant. La seule chose que je peux lui dire c’est :

– Méfie-toi du gouvernement, toutes ses actions ne se voient pas réellement.

J’essaye de la mettre en garde indirectement, j’espère qu’elle comprendra. Je ne peux pas faire plus pour le moment, mais le jour ou je pourrai montrer que mon cœur est domae je serais présent et je le hurlerais de toute mes forces :

– Mais parlons d’autre chose. Sinon, j’ai appris par des amis qu’Haizea est entrée dans le camp, tu es fière je suppose non ? Et sûrement très inquiète aussi te connaissant.

Je souris doucement à ma maître. Je sais qu’elle s’en fait rapidement pour ses proches, même si elle ne le montre pas directement, c’est une femme forte extérieurement mais pire qu’un nounours dans le fond.

– Mais en dehors de ça, je suis content de te revoir. J’ai pas pris trop de nouvelle ses derniers temps, entre l’ouverture de mon cabinet et mon paternel et sa clique qui sont venu me pourrir les derniers mois ....



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Dim 26 Fév - 18:32



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître



P
eut-être qu'il avait raison après tout... La retirer du contexte violent pour la replonger aussitôt une fois la vie apaisée était sûrement pire. Comme elle le disait, c'était lui désormais son père et si il pensait que le mieux étaiet de prendre cette décision alors Athéna pourra rentrer chez les Domae ; pourtant, Kira insistait pour savoir pourquoi une telle précipitation. En entendant qu'Athéna devait aller se laver les mains, la Rose comprit que c'était un sujet à ne pas aborder devant les enfants et surtout avec n'importe qui... Les choses sérieuses allaient être abordées.

- C’est une chose dont je ne peux pas te parler malheureusement. Ce n’est pas que je n’en ai pas envie mais j’y suis contraint. Sache en tout cas que je pourrai disparaître du jour au lendemain sans que cela ne soit étrange pour le reste de la ville.

Donc ils étaient sûrement sur écoute ou bien des personnes ne le surveillaient si il refusait de dire une telle chose... Peut-être qu'ils feraient mieux d'aller dans un endroit loin des regards indiscrets ? Le QG Domae par exemple, Louka pourrait y revenir avec Kira le temps de lui apprendre tout ce qu'il avait envie de dire. Par contre, elle ne voyait pas ce qu'il voulait dire par disparaître du jour au lendemain sans que ça ne soit étrange ; certaine personne remarquerait forcément sa disparition, après vers qui se tourner pour trouver la vérité, c'était plus compliqué. Avait-il des ennemis en particulier ?

- Méfie-toi du gouvernement, toutes ses actions ne se voient pas réellement.

Ce n'était pas la peine de lui demander comment il était au courant de ça, ça faisait sûrement partie des informations qu'il ne pouvait divulguer et voilà qu'elle devait se débrouiller avec ça maintenant ; Kira ne savait pas forcément vers où commencer ou vers quoi se tourner mais elle parlerait à Harley et Vilmos. Ils avaient tendance à avoir des yeux et des oreilles partout ces deux-là, peut-être qu'ils avaient appris des choses intéressantes ou maintenant la Rose pouvait leur donner une piste à suivre.

- Mais parlons d’autre chose. Sinon, j’ai appris par des amis qu’Haizea est entrée dans le camp, tu es fière je suppose non ? Et sûrement très inquiète aussi te connaissant.

- En effet... J'aurais voulu que mes enfants évitent d'entrer dans des Familles et se tiennent éloignés de la guerre mais Haizea est assez grande pour savoir ce qu'elle veut. Enfin je ne m'en fais pas trop, elle est débrouillarde et sait se battre.


Bien sûr que ça l'inquiétait de savoir sa fille chez les Domae mais elle en était fière aussi, Haizea savait se battre et était suffisamment intelligente pour se sortir de situations risquées. Une fois qu'elle aura accouchée, la demoiselle aux cheveux roses continuera les entraînements avec sa fille et surtout quand elle ira mieux. Une fois rentrée de l'hôpital, il lui faudrait beaucoup de repos et qu'elle cesse de penser à ce qui a pu lui arriver. Un peu de temps à la maison et en sécurité ne lui ferait pas de mal.

- Mais en dehors de ça, je suis content de te revoir. J’ai pas pris trop de nouvelle ses derniers temps, entre l’ouverture de mon cabinet et mon paternel et sa clique qui sont venu me pourrir les derniers mois ....

Kira entendait beaucoup parler de sa mère mais rarement de son père ou des autres membres de la famille, elle avait bien compris ses relations conflictuels avec ce dernier et ne voyait pas vraiment comment aider... A 25 ans, c'était un peu compliqué de renouer les liens avec sa famille et surtout ses parents. Mais même si le paternel et le reste lui était tombé dessus, il y avait une bonne nouvelle dans le lot.

- Oh, félicitations pour ton cabinet ! Tu es dans quel quartier ?

Peut-être qu'elle pourrait aller lui rendre de petites visites quand ça n'irait pas ou simplement pour prendre de ses nouvelles, la vie de médecin n'était pas facile et de tout repos ; c'était plus compliqué de revoir des amis et d'avoir du temps libre. La petite Athéna revint au même moment que le serveur pour déposer les plats sur la table, un bon appétit et des remerciements et les voilà qu'ils pouvaient entamer leur repas.

- Tu me parles rarement de ton père... Tu t'entends si mal que ça avec lui ?

Les histoires de famille, c'était toujours compliqué. Que des problèmes d'argent et de coucheries à droite et à gauche mais elle se rendit compte trop tard que ce n'était pas vraiment le sujet a border... Ça restait personnel et pas tout le monde acceptait de parler de sa famille.

- Excuse-moi, je n'aurais pas du te demander ça... Ça ne me regard pas. Tu t'en sors dans ton cabinet ? Tu as déjà eu des patients ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Dim 26 Fév - 20:58

Je regarde mon amie, oui j’étais assez fière d’avoir mon cabinet aussi jeune et surtout mes deux diplômes c’était une sacrée fierté et même mes profs n’en revenaient pas surtout quand je retournai à la faculté pour démontrer certaines de mes théories. Je souris un peu en y repensant ça me paraissait si simple à mes yeux, pourtant la difficulté était extrême ironie du sort ? Sûrement mais bon, je ne vais pas m’en plaindre, les gens qui ne s’accommodent pas de l’inutile avance plus facilement.

– Je suis dans le quartier Nereis, n’existe pas à venir me voir si tu as besoins, que ça soit pour tes enfants ou tes prochains enfants, je suis pas pédiatre mais je sais quand même y faire ça dépanne toujours.

Yep, je m’y connais beaucoup médicalement et psychologiquement, je pourrai sûrement l’aider le jour où elle a besoin. Enfin j’espère que ça n’arrivera pas et que sa petite famille sera en bonne santé pendant longtemps, enfin en tant que médecin je devrais plutôt le souhaiter et m’en mettre pleins les poches, mais je ne le fais pas pour le fric, mais aider les gens qui en ont besoin. Une résolution stupide et gamine, car ce genre d’acte n’existe pas, je le fais sûrement dans le fond pour racheter le fait de ne pas avoir pu sauver mon chère petit frère. Elle me demande si ma relation avec mon père est si mauvaise que ça … Oh que oui très mauvaise, elle change de sujet immédiatement en s’excusant :

– Oui j’ai eu beaucoup de patient, avec l’hiver et toutes les saloperies qui traînent, même un peu trop j’ai pas trop eu le temps de souffler, je me suis pris un petit mois de vac pour m’occuper d’Athéna, mais je vais devoir reprendre, les patients se plaignent de l’autre docteur du quartier.

Je souris et regarde Athéna lui faisant les gros yeux quand elle allait manger avec sa main et elle semble prendre un air interrogateur avant de comprendre et de prendre les couverts, je lui fais un grand sourire et la caresse doucement content :

– Je déteste mon père. C’est un puissant élémentis, peut être un des plus grandes envies, il est aussi l’ancien roi de ce clan. Mais c’est le pire père du monde, qui a abandonné ses enfants et qui essaye de jouer au père modèle 25 ans après. Je le tiens responsable de la mort de Luka.

Me remettant droit je prends mes couverts et commence à manger aussi, ouai c’est vrai que je parle beaucoup de ma mère et du peu de souvenir que j’ai de Luka à Kira, mais jamais je n’ai entamé de discutions sur mon père. Peut-être car il était un grand élémentis, comme ma mère était une grande domae et j’étais fière d’elle. En même temps, c’est ma mère et a toujours été là pour moi.

– Mais dans le fond, depuis que j’ai Athéna sous la main, je pense commencer à comprendre pourquoi il a préféré s’occuper d’une pauvre gamine qui a été abandonné aussi. Peut-être que j’étais aveuglé par la colère et ai réagis excessivement, c’est ce que je pense depuis un mois.

Je regarde Athéna manger sa viande en piquant avec la fourchette, mordant dedans et tirer avec ses dents, je rigole un peu nerveusement, faut vraiment que je la force un peu plus à utiliser son couteau. La laissant reposer sa viande, je viens prendre ses couverts pour lui couper, bon ok on ne dirait pas qu’elle a 16 ans, mais elle a des conditions qui l’excuse :
– Et toi le boulot et la gestion du clan ça va ? Ca doit être un peu plus épuisant vu ta condition, j’espère que tu prends soin de toi quand même ?

Je connais Kira qui fait beaucoup d’effort pour les autres et parfois ne pense pas à elle, j’espère qu’elle fait bien tout ce qu’il faut. Je souris un peu en y repensant, Kira est vraiment une personne formidable quand même :

– Faudra repenser à courir un peu ensemble quand tu pourras reprendre, personnellement tu m’y as tellement habitué que je continue de le faire chaque aprem pendant 30 minutes en sortant du travail ahah



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Kira SerykMessages : 2773
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   Lun 27 Fév - 21:33



Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître



L
es histoires de familles étaient toujours les plus compliquées, on voulait en parler mais on ne savait pas vraiment à qui se confier. La personne en face comprendra-t-elle vraiment notre point de vue ? Chacun avait sa propre vision de la famille et ses propres expériences.

- Oui j’ai eu beaucoup de patient, avec l’hiver et toutes les saloperies qui traînent, même un peu trop j’ai pas trop eu le temps de souffler, je me suis pris un petit mois de vac pour m’occuper d’Athéna, mais je vais devoir reprendre, les patients se plaignent de l’autre docteur du quartier.

Ah quand on avait un médecin attitré, c'était dur de passer à un autre médecin. Les méthodes étaient différentes, la manière de parler, il fallait tout ré-expliquer et l'évaluation ne sera pas la même ; non, Kira comprenait le point de vue des patients et pourquoi il se plaignait de l'autre médecin. N'ayant pas les noms des médecins en question, la demoiselle aux cheveux roses ne pouvait donner son point de vue.

- Je déteste mon père. C’est un puissant élémentis, peut être un des plus grandes envies, il est aussi l’ancien roi de ce clan. Mais c’est le pire père du monde, qui a abandonné ses enfants et qui essaye de jouer au père modèle 25 ans après. Je le tiens responsable de la mort de Luka.

Peut-être avait-il des regrets ? Qu'il voulait réparer ses erreurs après s'être senti coupable de la mort de son fils ? La demoiselle aux cheveux roses était évidemment au courant de l'histoire de Louka et Luka mais il n'avait jamais réellement abordé son père, simplement qu'il le tenait pour responsable. Une mère Domae et un père Elementis... Non mais qu'elle connaissait cette situation mais Haizea et Ewan avaient le même type de parents même si leur père est aujourd'hui disparu. Mais ce n'était jamais facile ce genre de situation, pourtant ce n'était pas une raison pour abandonner ses enfants.

- Mais dans le fond, depuis que j’ai Athéna sous la main, je pense commencer à comprendre pourquoi il a préféré s’occuper d’une pauvre gamine qui a été abandonné aussi. Peut-être que j’étais aveuglé par la colère et ai réagis excessivement, c’est ce que je pense depuis un mois.

- Ce n'est pas facile de s'occuper d'enfant, surtout quand on est en couple avec la personne du clan opposé... Et crois-moi je sais de quoi je parle. Mais ta réaction est naturelle, c'est compliqué de nouer les liens avec une personne qui ne s'est jamais occupée de nous.


Revenir comme une fleur 25 ans plus tard pour jouer les pères modèles était peut-être un peu abusé et vraiment pas une bonne solution, c'était bien tenté de sa part mais sûrement trop tard maintenant. Enfin, c'était clair et elle comprenait désormais pourquoi il n'était pas heureux de revoir son père ce dernier mois, maintenant à voir qui faisait partie de cette clique mais c'était encore un domaine trop privé sur lequel la demoiselle ne voulait pas s'étendre.

- Et toi le boulot et la gestion du clan ça va ? Ca doit être un peu plus épuisant vu ta condition, j’espère que tu prends soin de toi quand même ?

Kira laissa échapper un sourire... Son élève la connaissait si bien que ça en devenait presque alarmant. Il est vrai que c'était compliqué pour elle de lever le pied et rester en dehors des histoires de Famille, c'était plus fort qu'elle, la Rose avait besoin de contrôler et savoir ce qu'il se passait. Mais Kira avait un mari et un Valet têtu alors forcément...

- Mmh, le boulot ça va, bien qu'un peu épuisant de rester debout toute la matinée et pour le clan... Ben tu me connais, je me sens toujours obligée de tout savoir et voir si tout va bien. Bon, Vilmos me surveille pour que je lève le pied et que je ne m'occupe pas de la Famille en plus de laisser Harley à la tête ; mais je surveille toujours.

Elle avait confiance en Harley, ce n'était pas un soucis de confiance mais simplement l'envie de faire quelque chose de ses journées et pas seulement attendre le dernier jour dans son canapé... La Rose avait besoin d'aller au QG la journée, puisqu'elle ne pouvait plus courir pour maintenir sa forme, il fallait bien qu'elle s'occupe autrement.

- Faudra repenser à courir un peu ensemble quand tu pourras reprendre, personnellement tu m’y as tellement habitué que je continue de le faire chaque aprem pendant 30 minutes en sortant du travail ahah.

- Ravi de voir que mes entraînements restent en tête ! C'est bon pour ton endurance de courir. Dès que j'aurais accouché, on reprendra la course tous les deux... J'aurais besoin de récupérer ma ligne !


Dit-elle avec un sourire. Et puis le sport lui permettait de se vider la tête en plus d'entraîner son endurance, c'était plaisant de courir avec Louka puisque son animal était proche du sien, son endurance n'était pas mauvais. Dernièrement, elle courait avec son voisin mais puisqu'il n'était que simple habitant, les courses ne duraient pas assez longtemps et elle ressentait un certain manque.

- Dis-moi, les Domae ne te manquent pas ? Tu sais que si tu veux revenir, tu es toujours le bienvenu !
Crédit: Neko-chan in Never Utopia




Je vous grogne dessus en darkblue.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'élève n'a toujours pas surpassé le maître [F. Kira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-