Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le juste retour des choses [PV Seb]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Le juste retour des choses [PV Seb]   Ven 10 Fév - 13:07

Roxane S. Sharpe et Sébastien ShiminJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Le juste retour des choses

- POUSSEZ-VOUS !!!!

Dégageant tout ceux qui n'écoutent pas mes remarques, j'continue de courir comme une dératée entre les rues de Quederla avec mon butin à la main... D'accord, j'ai promis à oncle Azazel de ne pas voler mais ça été plus fort que moi... Ces p'tites babioles brillantes me faisaient de l'œil et m'ont donné envie d'les chourer pour les revendre ; m'voyez, j'commence à faire des économies pour commencer à voyer un peu partout dans l'monde et j'en suis à... à 10 derals. D'accord c'n'est pas grand chose mais j'considère que c'est le début d'la fortune. Faut bien un début à tout t'façon alors qu'on vienne pas m'faire chier !!

Tournant sur la gauche, j'fais tomber quelques caisses sur mon passage pour retarder les personnes qui me poursuivent en espérant pouvoir les retarder quelques peu ; bon ça marche pas forcément parce que mes p'tits bras d'poulet n'ont fait tomber qu'une seule caisse et ça m'a plus retardée qu'autre chose mais bon j'ai fait l'effort d'essayer. Sifflant pendant que j'cours, j'appelle Chips pour qu'il vienne me donner un coup d'main et voilà qu'un raton laveur volant se jette sur la tête de mes poursuivants ; ah ! C'est c'que j'appelle du travail d'équipe !

Chercher un endroit pour me réfugier, j'remarque la boutique de mon frère au loin et j'me dis que c'est le meilleur moyen d'lui dire bonjour. J'lui dirais que j'ai fait un footing au pire. Accélérant le rythme, j'entre comme une sauvage dans sa boutique, la respiration à deux doigts d'me laisser tomber et j'suis contre la porte a essayé d'retrouver ma vie... Faut. Vraiment. Que. Je. Me. Mette. Au. Sport. C'n'est plus possible là, j'arrive pas à faire 100 mètres sans ressentir un point d'côté. Pourtant j'suis pas si grosse que ça.

Ouvrant de nouveau la porte pour vérifier où sont mes poursuivants, j'vois Chips courir sans trop savoir où aller, j'le "pssst" pour lui faire comprendre que j'suis là et referme la porte une fois qu'il est entré dans la boutique. Un p'tit check amical pour le féliciter de cette mission réussie, j'peux enfin me relever -essayant tant bien que mal de tenir sur mes guiboles- pour me diriger vers le comptoir d'où je laisse tomber mon p'tit butin. Quelques bagues avec de fausses pierres, des colliers avec de fausses perles et des boucles d'oreilles assez moches... D'accord, d'accord, c'est pas une bijouterie qu'j'ai braqué mais c'est déjà mieux que rien.

- Salut... Seb... Ca.. Va ?

Haletante et la gorge en feu, j'n'rêve que de pouvoir boire un bon coup de n'importe quoi pour me désaltérer. J'sais pas si j'vais tirer un bon prix de ce que j'viens de lui ramener mais au pire j'lui fais cadeau, y'a sûrement des pigeons qui voudront bien acheter ces p'tites babioles sûrement moins chères que sur le marché avec tous ces escrocs.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Sébastien ShiminElementisMessages : 32
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Ven 10 Fév - 20:59

La boutique était souvent tranquille. normal puisqu'elle est nouvelle et que les habitants ne la connaissent pas bien encore. Mais bon, j'espère que tout sa changera très vite.

Alors que je suis dans mes pensées quelqu'un entre dans ma boutique. Il vient directement me voir au comptoir avec une boîte qu'il dépose devant moi. J'espère qu'il ne veut pas vraiment essayer de me vendre une boîte. Mais il commence à sortir quelques objets dont certains sont endommagés et me dit qu'il veut vendre ces objets. non mais il est con ou quoi? comme si j'allais lui acheter des objets cassés. Je les regarde tout de même puisque je suis poli et lui dit poliment que je ne peut pas les prendre car ils sont trop endommagés. En vérité j'aurai bien aimé lui mettre toutes ces babioles là où je pense et le foutre dehors en vitesse. Il me lance un regard noir et sort en laissant tout son bordel devant moi. Sérieusement? Bonjour la politesse. Je remets tous les objets dans la boîte et la pousse sur le côté. Je vais les mettre aux ordures plus tard, je n'ai pas le temps en ce moment. Bon ok je ne suis pas vraiment occupé mais j'ai la flemme d'aller les jeter. Je prends mon livre sous le comptoir et commence à le feuilleter. Il s'agit d'un livre bien spécial nommer *le pouvoir du fil*. Écris évidemment par un Elementis.

J'étais donc bien tranquille le coude sur le comptoir à lire mon livre, lorsque la porte s'ouvrit avec force. Non mais c'est quoi le problème aujourd'hui ils sont tous devenu fous ou quoi? Je lève les yeux et remarque une fille qui regarde dehors, seul son postérieur est visible car sa tête est caché pas la porte. Bon je dois avouer que ça ne me dérange pas, c'est une belle vue. c'est lorsqu'elle entre la tête que je la reconnais. Oh merde c'est Roxane, quelle abrutie je peux être. Je la regarde quelques secondes. Oh merde j'avais presque oublié mon livre, je le ferme et le lance dans la boîte aussi vite que possible.

- Salut... Seb... Ça... Va .

Je la regarde, mal à l’aise, mais bon c'est vrai qu'elle a un joli postérieur. Je continue à la fixer, dans les yeux cette fois. Je remarque qu'elle est à bout de souffle. Pourquoi est-elle essoufflée? et pourquoi est-elle entré en trombe comme ça?

-Bonjour Rox. Ça va bien et toi? Tu t'es m'y au sport ou quoi?

Je m'éloigne un peu pour aller chercher une bouteille d'eau dans le frigo et lorsque je reviens je vais de son côté du comptoir. bah quoi ce n'est pas une cliente, c'est ma meilleure amie, enfin je crois. Il faut dire que ce n'est pas mal la seule que j'ai aussi. Mais bon avec une amie comme Roxane on n'a pas besoin d'en avoir d'autre.

-Tien prend une peu d'eau sa te fera du bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Ven 10 Fév - 21:40

Roxane S. Sharpe et Sébastien ShiminJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Le juste retour des choses

J'sens mon âme quitter mon corps à chaque respiration et j'me demande ce qui me retient encore sur Terre... Pourquoi me faire souffrir de la sorte ? La gorge en feu, je m'étale de plus en plus en sol avec l'impossibilité de rester debout plus longtemps ; laissez moi partir en paix plutôt que d'agoniser. J'devrais peut-être changer d'poumons ou bien fais plus de course... Faut vraiment que je me remette au vol, j'ai sérieusement perdu la main. Mais ça, c'est d'la faute d'Aza.

- Bonjour Rox. Ça va bien et toi ? Tu t'es m'y au sport ou quoi ?

- Euh... C'est à peu près ça ouais.


Disons que le vol à l'arracher peut être considéré comme du sport nan ? Vu comment j'cours le 100 mètres, y'a moyen que j'puisse m'inscrire aux prochains JO pour remporter la médaille d'or pour Quederla. J'l'entends finalement s'éloigner du comptoir pour revenir quelques secondes plus tard avec une bouteille d'eau posée sur le comptoir, ma main cherche un peu et choppe le saint Graal avant d'ouvrir le bouchon comme une sauvage et m'enfiler la moitié cul sec.

- Tien prend une peu d'eau sa te fera du bien

- Ah merci tu gères.


J'n'ai jamais autant kiffé l'eau que maintenant. Terminant l'autre moitié de la bouteille, j'ai la foi de me remettre sur pieds, gardant toujours appuis sur le comptoir au cas où pendant que Chips reste près de la porte pour vérifier que personne ne s'approche de la boutique ; du moins des gardes. J'voudrais pas m'faire arrêter devant mon frère même si il doit sûrement avoir l'habitude maintenant... J'me demande encore combien de temps cette histoire va durer. Dire que j'ai participé à ce repas d'famille la dernière fois qui a été un vrai désastre et où il a faillit l'apprendre... J'sais même pas comment il pourrait réagir.

J'm'en suis toujours fichée de ce que les gens pourraient penser d'moi... Qu'ils m'aiment ou qu'ils n'm'aiment pas, c'est la même chose pour moi mais pas Seb. J'ai l'impression d'me payer sa tête en restant dans l'silence mais j'me dis que si je n'dis rien, il ne voudra plu jamais m'parler... Ni à moi ni à ses parents d'ailleurs. Bien que je ne porte pas mes géniteurs dans mon cœur, j'peux pas m'empêcher de briser une famille comme ça, par pur plaisir. J'ai l'impression d'avoir déjà bien cassé l'équilibre dernièrement... Bref. Faisant glisser les p'tites babioles jusqu'à lui, j'lui laisse le temps d'observer.

- Tiens j'ai vol... euh.. trouvé ça. Tu penses que j'pourrais en tirer combien ?

Ok ok, j'pense pas en tirer des milles et des cents mais y'a sûrement moyen d'en tirer l'prix d'un croissant aux amandes à la boulangerie quoi ! Et puis au pire tant pis, j'lui fais cadeau. 'sont pas en si mauvais état qu'ça et c'est vraiment pas mon style donc j'suis pas prête de les porter... Surtout qu'il faut que j'm'en débarrasse maintenant ; est-ce que ça pourrait lui apporter des blems ? Boarf, il n'est pas censé savoir si c'sont des objets volés ou non. Il n'aura qu'à nier. Pendant qu'il observe, j'brise le silence pour prendre quelques nouvelles.

- Et... L'ambiance est comment depuis l'repas de dimanche dernier ?


J'doute pas que Lucille a dû avoir le cœur brisé après que son mari ait mit sa p'tite sœur en cloque mais est-ce qu'elle a réussi à lui pardonner ou est-ce qu'elle lui a préparé ses valises pour qu'il aille dormir à l'hôtel du coin ? Non pas que j'ressente de la pitié pour Thomas mais bon ça reste quand même ses parents (ok, c'sont les miens aussi mais on n'a clairement pas l'même rapport) et il est p't'être affecté par les nouvelles. D'ailleurs j'n'arrive toujours pas à croire que tata Shura est enceinte ! Ah ! C'est vraiment la meilleure ça.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Sébastien ShiminElementisMessages : 32
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Ven 10 Fév - 23:52

Je n'ai jamais vu quelqu'un boire une bouteille d'eau aussi rapidement. On aurait dit qu'elle avait couru pendant une heure. Une fois la bouteille vide, je la prends et jette dans la boîte d'ordure qui est toujours sur le comptoir. Puis je la voie sortir quelque bricole et me les montre.

- Tiens-j'ai vol... euh... trouvé ça. Tu penses que je pourrais en tirer combien?

Je la regarde d'un petit air sévère. Bien sûr il était trop tard pour essayer de corriger sa phrase. Je savais bien ce qu'elle voulait dire. Quand elle dit *sport* elle parle des fameux vols qu'elle fait, cependant je n'étais pas surpris. Elle fait toujours tout pour attirer les problèmes, en tout cas quand elle le veut. Mais bon je ne veux pas être chiant en lui faisant une leçon sur le vol. En plus je suis qui pour lui dire quoi faire. Je suis son ami par son père. Après un petit silence je lui souris et commence à regarder les objets sur le comptoir. Avant que j'ai terminé mon évaluation elle me demande comment est l'ambiance dans ma famille depuis le souper de dimanche. je dépose le collier que j'avais à la main et n'ose pas lever les yeux pour la regarder. depuis ce fameux souper de famille je n'ai pas eu une seule journée sans voir ma mère pleurer toutes les larmes de son corps ou dépenser toute son énergie en hurle sur mon père. Je ne voulais pas lui dire, mais en même temps c'est elle qui le demandait

- Je crois que ma mère a de la difficulté à se remettre de ce qu'elle a appris à propos de mon père et ... et tu sais qui. Elle passe beaucoup de temps à pleurer et crier. En plus de l'autre qui est enceinte qui ne rend pas les chose plus facile. Je passe mon temps à la boutique et j'ai commencé à meubler l'appartement qui est à l'étage du bazar.

J'avais clairement la tête ailleurs lorsque j'ai recommencé à regarder les faut bijoux. J'essayais de ne pas le faire prêtre à Roxane, mais c'était sans doute sans succès. Après avoir m'y un prix résonnable sur chaque objet Je la regarde à nouveau.

-Je peux te donner 20 Derlas pour les faux bijoux. Est-ce que sa te va?

Je ne pouvais m'empêcher de penser à la famille qui n'arrête pas de se disputer à la maison et au fait que je veux partir de cet endroit qui me donne mauvaise humeur à chaque jour. Puis en regardant Roxane je réalise que j'ai la seule personne à qui je peux réellement en parler.

- Tu sais à propos de ma famille, j'ai vraiment envie de partir de cet endroit. Mais j'ai peur de la réaction de ma mère. Je ne voudrais pas empirer les choses tu voies. Je t'en parle, car tu es la seule personne que je connais qui dit ce qu'elle pense et qui peut me donner un bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Sam 11 Fév - 21:15

Roxane S. Sharpe et Sébastien ShiminJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Le juste retour des choses

Lucille était grave hystérique ce jour-là et j'me souviens encore d'la manière dont elle m'a gueulée d'ssus pour qu'on réagisse... En même temps, elle veut que j'dise quoi ? Y'avait déjà Aza qui était là pour calmer Shura et hors de question que j'm'approche de Thomas ; le mieux était d'attendre pendant que les grandes réglaient leurs histoires. Mais du coup, ayant été mise à la porte après, puisqu'il fallait rentrer un jour, j'me demande comment est l'ambiance est chez lui.

- Je crois que ma mère a de la difficulté à se remettre de ce qu'elle a appris à propos de mon père et ... et tu sais qui. Elle passe beaucoup de temps à pleurer et crier. En plus de l'autre qui est enceinte qui ne rend pas les chose plus facile. Je passe mon temps à la boutique et j'ai commencé à meubler l'appartement qui est à l'étage du bazar.

Ah... Il déménage ? Oh. J'sais pas si c'est l'ambiance qui fait qu'il veut partir ou si c'est une décision antérieure à ça, mais ça doit pas vraiment aider Lucille à accepter la pilule. En attendant, j'imagine pas à quel point Thomas doit s'faire incendier par sa femme et j'me doute qu'ils doivent faire chambre à part ; moi qui pensait qu'ils feraient maison à part d'jà, c'est un exploit qu'il ait encore le droit de poser son pied là-bas.

- Je peux te donner 20 Derlas pour les faux bijoux. Est-ce que sa te va ?

- Yeup.


T'façon j'pense pas pouvoir en tirer plus qu'ça. Ca s'voit clairement que ce sont de faux bijoux et j'trouve que 20 derlas c'est déjà pas mal. J'remarque aussi que quelque chose le perturbe légèrement, est-ce par rapport à l'ambiance à la maison ? Le déménagement ? Ou ce qu'il s'est passé dimanche dernier ?

- Tu sais à propos de ma famille, j'ai vraiment envie de partir de cet endroit. Mais j'ai peur de la réaction de ma mère. Je ne voudrais pas empirer les choses tu voies. Je t'en parle, car tu es la seule personne que je connais qui dit ce qu'elle pense et qui peut me donner un bon conseil.

Oh j'sens que cette histoire va m'retomber sur le coin d'la gueule. Si elle apprend que j'ai poussé son fils à partir, elle va venir me péter la bouille, surtout durant cette période... Elle perd son mari, doit surveiller sa sœur enceinte et maintenant elle va perdre son fils ; qu'elle ne vienne pas s'mettre dans la caboche que j'y suis pour quelque chose. Mais en tout cas, j'note que c'est le premier qui m'dit que j'suis de bons conseils !

- Hum... J'pense que tu peux pas vivre éternellement chez tes parents... Faut bien que tu fasses ta vie un jour et là c'est juste la faute à pas d'chance que ce soit tombé en cette période. Mais toutes les mères savent qu'il faut s'séparer un jour ou l'autre d'leur enfant... Même si la tienne n'a jamais eu d'problème avec ce concept.

Marmonnant la dernière phrase avec amertume, j'sais pas si il l'a vraiment entendu ou non mais au pire j'm'en fiche, c'est la vérité. M'enfin, il a bientôt 23 piges, il est temps pour lui de faire sa vie ; il a déjà un métier et faut qu'il commence à voler d'ses propres ailes. On peut rester éternellement chez papa et maman surtout si y'a une mauvaise ambiance.

- T'façon rien ne t'empêche de retourner les voir les week-end ou faire des p'tits coucous de temps en temps. Pas comme si tu déménageais à l'autre bout d'la planète.

Et j'peux le confirmer, l'autre bout d'la planète c'est loin ! J'ai mis une journée à aller à Paris cette année et encore plus de temps pour aller au Japon ! Lucille va pas faire son hystérique parce qu'il déménage dans l'quartier d'à côté ; 'fin bon elle va bien s'en remettre. Elle a déjà pu s'séparer de sa fille aînée, elle peut bien laisser son dernier respirer un peu.

- T'sais, si tu as besoin d'aide pour le déménagement, j'serais ravie de t'aider ! Bon ok, mes p'tits bras d'poulet vont pas porter grand chose mais tu peux compter sur Chips et moi !

Même si l'raton veut pas, il fera l'effort d'aider quand même. On aide en famille... J'dis ça quand ça m'arrange en fait. Tapotant du doigt le comptoir pour trouver un nouveau sujet, j'ai l'impression que c'est toujours LE moment pour dire la vérité, que je devrais lancer ça comme ça et voilà ; mais le peu d'courage que j'ai me retiens de faire une telle chose. Amis et c'est tout...

- Tu m'fais faire l'tour de l'appart' ? Il est grand d'ailleurs ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Sébastien ShiminElementisMessages : 32
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Mar 14 Fév - 22:19

- Hum... J'pense que tu peux pas vivre éternellement chez tes parents... Faut bien que tu fasses ta vie un jour et là c'est juste la faute à pas d'chance que ce soit tombé en cette période. Mais toutes les mères savent qu'il faut s'séparer un jour ou l'autre d'leur enfant... Même si la tienne n'a jamais eu d'problème avec ce concept.

Je l'écoutais attentivement, non pas que ma décision n'était pas prise, mais ce qu'elle allait dire allait peut-être me faire avancer plus vite. Je lui souris, mais sa dernière phrase me fait un drôle défet. Pourquoi ma mère n'aurait pas de problème à laisser partir son enfant? Je ne comprends pas, elle l'a vue rarement et la dernière fois c'était au souper. En plus, on ne peut pas dire qu'ils ont eu une grande discussion. J'étais sur le point de lui demander pourquoi elle disait une telle chose, mais elle fut plus rapide que moi et continua de parler:

- T'façon rien ne t'empêche de retourner les voir les week-end ou faire des p'tits coucous de temps en temps. Pas comme si tu déménageais à l'autre bout d'la planète.

C'est vrai quand on y pense. Ce n'est pas parce que je déménage que je ne pourrai pas retourner les voirent. Elle ne va tout de même pas me rejeter. Je suis son fils unique. Puis si jamais elle le prend mal, elle finira bien par l'accepter.

- T'sais, si tu as besoin d'aide pour le déménagement, j'serais ravie de t'aider ! Bon ok, mes p'tits bras d'poulet vont pas porter grand chose mais tu peux compter sur Chips et moi !

bon c'est vrai que de l'aide me serai bien utile, mais j'imagine mal comment son animal de compagnie pourrait aider... Bien sûr je ne lui dirai pas, je ne voudrai pas la vexer... Ou le vexer ( Je parle du raton laveur evidement). Celui qu'elle dit être son ami. Mais comment peut-elle faire confiance à un animal comme ça? Non mais c'est vrai, regardez-le. ce n'est pas ceux de son espèce qui fouille dans les poubelles pour se nourrir. En tout cas, on dit que les Domae prennent les aptitudes de leur animal. Dans ce cas je dirai que c'est l'animal qui prend les aptitudes de Rox. C'est vrai quand on y pense. Chaque fois qu'elle a des problèmes il est souvent impliqué, même trop souvent quand j'y pense. Je crois que je ne pourrai jamais faire confiance à ce raton. Si jamais Roxane se retrouve en danger, je n'ai pas l'impression qu'il pourra l'aider. Mais bon il faut vraiment que j'arrête de penser à lui, à sa, bon vous voyez ce que je veux dire. Je ne savais pas combien de temps j'étais dans mes pensé mais j'en sortis très vite lorsque Rox me demanda de lui faire visiter mon appartement. Elle voulait également savoir s'il était grand.

-bah oui je veux bien te faire visité. Il n'est pas si grand que sa, mais c'est tout de même assez bien comme appartement. Surtout que Je suis seul à Y vivre.


Je sors de la boutique suivi par Rox sans oublier de fermer la porte du magasin à clé. Ensuite je l'ai emmené dans la ruelle à côté du bâtiment. Bon je sais, c'est un peu miteux cette ruelle, mais il ne faut pas juger l'endroit à cause de l'extérieur. c'est l'intérieur qui compte. Dans la ruelle il y a un petit escalier qui permet d'atteindre l'étage et c'est la seule entrée de l'appartement. En entrant à l'intérieur, il y avait une pièce presque vide. Il y avait simplement un sofa. c'était le salon. Ensuite je continue dans un couloir avec trois portes. Je commence par lui montrer les deux chambres. L'une d'elles est vide, mais l'autre est toute meubler. Puis je lui montre la salle de bain. Elle est bien, une toilette un lave à beau, mais ce qui est le plus voyant, c'est la grande baignoire. Pour finir nous sommes allé à la cuisine. Tout ce qui me manque dans cette cuisine c'est un frigo. Alors après cette petite visite qu'elle n'a pas dû trouver très exitente, je lui propose de s'assoir un peu à la table. Je sais qu'elle fait probablement sa pour me faire plaisir, mais je trouve que c'est inutile.

-Alors comment trouves-tu mon chez moi. Bon c'est vrai que ce n'est pas fini d'être meublé, mais je crois que sa serra bien une fois fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Mer 15 Fév - 19:30

Roxane S. Sharpe et Sébastien ShiminJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Le juste retour des choses

Alleeeeez, on change d'sujet et on n'parle plus de Lucille et tout l'bordel pour éviter les gaffes ! J'veux pas lui donner les explications à c'propos et j'ai suffisamment gaffé, autant parler de l'appart en question ! Evidemment, j'pense à proposer mon aide on va pas s'mentir, j'peux pas porter grand chose... J'pourrais demander à San mais l'idée d'aider un Elementis à s'loger va sûrement l'rebuter alors il est obligé d'compter sur moi ! Et tonton Aza' aussi, il a des muscles, faut bien les utiliser.

- bah oui je veux bien te faire visité. Il n'est pas si grand que sa, mais c'est tout de même assez bien comme appartement. Surtout que Je suis seul à Y vivre.

T'façon on arrive bien à vivre dans l'ptit taudis que j'ai et dieu seul qu'Aza prend d'la place ! J'suis donc mon frangin en sortant d'la boutique et j'prends le temps de jeter un p'tit coup d'œil dehors pour être sûre de ne pas être suivie mais heureusement y'a personne. Bon l'paysage n'est pas très plaisant à voir et je ne m'étonnerais même pas l'jour où je trouverais des dealers ou alcoolos dans l'coin mais j'sais pas si c'est le quartier qu'on regarde en premier... Perso', j'n'ai pas vraiment eu le choix puisque mes faibles économies m'ont emmenées dans l'quartier Est avec un vieil appart' tout simple pour moi avant que l'animal et l'tonton ne viennent s'y greffer.

L'intérieur est pas foufou et la première pièce que j'vois est vide. Ah. Bon ok j'suis mauvaise langue y'a un sofa, ça permet au moins d'poser son derrière mais j'espère qu'il a une chambre ! J'veux pas le laisser dormir là-dedans, quitte à prendre des cours de bricolage de dernières minutes, j'le ferais pour pas laisser mon frère dans la misère. Heureusement, j'le suis jusque dans les chambres où l'une est entièrement meublée tandis que l'autre est encore vide... Piouf, il a endroit pour dormir ! Puis viens ensuite la salle de bain où l'on retrouve le principal avant de terminer par la cuisine plutôt bien équipée où seul le frigo manque à l'appel.

- Alors comment trouves-tu mon chez moi. Bon c'est vrai que ce n'est pas fini d'être meublé, mais je crois que sa serra bien une fois fait.

- Bah c'est pas mal dis-donc ! J'viendrais sûrement t'embêter souvent histoire que tu ne te sentes pas trop seul !


Et maintenant que Lucille et Thomas ne sont plus dans les pattes, j'peux très bien aller boire un chocolat chaud chez lui sans qu'ils viennent ne m'prendre la tête ; ni à lui d'ailleurs. Mais... Si il ne l'a toujours pas dit à ses parents, ça veut dire qu'il a fait tout ça tout seul ?! Wow ! Mais pourquoi il n'est pas v'nu me voir avant si c'est l'cas ? Ou demander à tonton Aza', on aurait été lui donner un p'tit coup de main... Faut pas trop compter sur Shura surtout si elle est enceinte maintenant et j'parle même pas de Louka.

- Mais attends... Ça veut dire qu'tes parents ne t'ont pas t'aidé à emménager ? Ni même financièrement ? Pourquoi t'as pas d'mandé à ton oncle ? On s'serait venus aider tu sais !

J'ai bien envie d'rajouter que la famille c'est fait pour ça mais techniquement j'suis pas de la famille... Du moins pas à ses yeux. Mais les amis c'est fait pour ça ! D'ailleurs, j'm'en veux un peu de pas avoir pu aider avant ; et maintenant que c'est sur la fin, j'sais pas si j'vais être d'une grande aide. Okay, j'peux m'occuper d'la déco mais je ne pense pas qu'on ait réellement les mêmes goûts tous les deux.

- Mmh, t'sais quoi ? J'vais t'payer le frigo qui te manque !

Puis me doutant qu'il allait râler, j'le stoppe en lui mettant la main sur la bouche pour pas l'entendre.

- Ta ta ta ta, j'veux rien entendre. J'peux au moins faire ça pour toi, on ira l'choisir tous les deux quand on aura l'temps et je te le prendrais ; c'est la moindre des choses !

J'aurais bien proposé d'le voler mais j'pense qu'il est plutôt contre cette idée alors on va rester dans la légalité et l'acheter comme une grande fille ! Bizarrement, j'prends mon rôle de grande sœur très à cœur, j'sais pas si une sœur doit réellement acheter un frigo ou bien utiliser sa force de poulet pour emménager mais j'voudrais être gentille avec lui... Si on n'me permet pas d'être sa sœur, peut-être que je pourrais au moins être une bonne amie sur qui il peut compter.

- Tu voudrais t'lancer dans la colocation avec ta deuxième chambre ? Ou tu comptes la garder pour des amis si ils décident de squatter ?

Parce que de base, ma deuxième chambre était prévue pour le peu d'potes venant dormir à la maison... Ok ok, en vrai elle me servait de dépotoir et d'endroit pour j'ter mon linge sale quand j'avais la flemme de le faire ou qu'il fallait qu'il sèche ; c'n'est pas tout le monde qui aime les colocs' ! Puis, prenant un p'tit sourire en coin, j'lui donne un p'tit coup amical sur l'épaule.

- A moins qu'elle n'soit réservée à une jolie fille ?

Okay okay, j'continue de mettre mon nez dans les affaires qui n'me regarde pas... Maiiiiiis, c'est aussi mon devoir d'connaître sa vie sentimentale histoire de pouvoir encastrer la fille qui lui brisera le cœur ; encore une fois, en couple on est censé faire chambre ensemble mais bon... Une p'tite coloc' au début puis à force de passer du temps avec hein...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Sébastien ShiminElementisMessages : 32
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Jeu 16 Fév - 8:44

- Bah c'est pas mal dis-donc ! J'viendrais sûrement t'embêter souvent histoire que tu ne te sentes pas trop seul !

-Hé bien tu sais je serais heureux que tu viennes me voir. Tu peux passer quand tu veux, tu serras toujours la bienvenue peu importe la raison.

Je suis contant qu'elle veut venir me voir souvent. Passer plus de temps avec elle pourra me faire oublier la famille et Dieu sait que j'en ai besoin. Mais bon en même temps je ne resterai pas seul éternellement. Je vais probablement commencer à rencontrer plus de gens maintenant que je vis seul, qui sais je vais peut-être même rencontrer une fille que j'aimerai biens. Mais pour sa je crois que je vais devoir me dégêner avec les gens et apprendre à socialiser un peu plus.

- Mais attends... Ça veut dire qu'tes parents ne t'ont pas t'aidé à emménager ? Ni même financièrement ? Pourquoi t'as pas d'mandé à ton oncle ? On s'serait venus aider tu sais !

-Je suis sûr que vous serriez venu, mais je ne voulais pas que ça se sache. Même si je crois que j'aurais dû en parler avant. Mais je n'étais pas seul tu sais. Crois-tu vraiment que j'aurais monté tout sa ici tout seul? J'ai engagé deux déménageurs... Je sais j'aurais dû vous en parler, mais ce qui est fait est fait.

- Mmh, t'sais quoi ? J'vais t'payer le frigo qui te manque !

Non! Pourquoi elle veut faire sa? Je ne veux pas qu'elle dépense ses économies pour me payer un frigo. Je peux me le payer tout seul. Je voulais lui dire que je refuse, mais elle me met la main sur la bouche et tout ce qu'on entend c'est un *Mmmh Mmmh Mmmh*. Elle m'a vraiment m'y la main sur la bouche? Elle fait sa maintenant? Je ne comprends plus rien, Je ne peux même pas lui faire changer d'idée.

- Ta ta ta ta, j'veux rien entendre. J'peux au moins faire ça pour toi, on ira l'choisir tous les deux quand on aura l'temps et je te le prendrais ; c'est la moindre des choses !


-Ok... Merci beaucoup j'apprécie vraiment ce que tu fait pour moi.

J'apprécie vraiment qu'elle veut m'acheter un frigo. Même si je préfèrerais qu'elle ne le fasse pas. Mais bon je ne peux pas faire grand-chose, à part essayer d'en trouver un qui ne coûte pas cher.

- Tu voudrais t'lancer dans la colocation avec ta deuxième chambre ? Ou tu comptes la garder pour des amis si ils décident de squatter ?

Pourquoi pas? après tous une coloc me ferrait du bien... Je veux dire un coloc... Et puis peu importe vous voyez ce que je veux dire. Mais avant que je lui explique à quoi va me servir ma deuxième chambre, elle me fait un sourire en coin et à ce moment je sais qu'elle va me dire quelque chose. Quelque chose qui ne serra pas bon pour moi. Elle me donne une petite tape sur l'épaule et me dit:

- A moins qu'elle n'soit réservée à une jolie fille ?

À ce moment-là je commence à rougir. Une jolie fille? Qu'est-ce qui lui faire croire sa? ok j'avoue que j'aimerais ça, mais bon. Je vois pas de quoi elle parle. du moins j'aimerais bien lui dire sa, mais étrangement je suis complètement bloqué.

-Je euh... Je non voyons... pourquoi tu...

Plus j'ouvre la bouche plus je me mets les pieds dans les plats. Voyants que je ne réussis pas à aborder le sujet, je change de direction.

-Ça te dit d'aller prendre un café?

Je me disais que c'était une bonne tecnique pour contourner cette discution. Mais je voyais bien dans son regard qu'elle ne voulais pas en changer. J'était dans la merde. Plus elle me regarde plus je devient rouge. D'un coup je reprend mes esprit et reprend d'un ton ferme:

-Bon d'accord je l'admets. Elle n'est pas réservée pour le moment mais j'aimerai bien me trouver une coloc. Et oui une jolie coloc. Maintenant tu le sais. Tu as encore réussi à me faire avouer.

Je me sens mal. je lui es dit sa d'un ton brusque et ce n'est pas dans mes habitudes de réagir comme ça. Mais elle n'arrête pas de vouloir fouiller dans ma vie sentimentale. Bon ok moi aussi je veux savoir avec qui elle sort et comment ça va, mais bon c'est différent... du moins à mes yeux se l'est. Je dois tout de même me faire pardonner. je ne veux pas qu'elle pense que je lui en veux.

-désoler je n'aurais pas dû réagir de cette façon. Je... enfin tu sais. ma vie sentimentale est plutôt inactive en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Jeu 16 Fév - 14:13

Roxane S. Sharpe et Sébastien ShiminJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Le juste retour des choses

Allez à 23 piges, on commence forcément à r'garder les autres filles... Ou les autres gars d'ailleurs, j'juge pas ! Mais entre nous, on est bien content d'avoir une autre chambre pour laisser dormir une jolie fille à la maison et advienne que pourra hein ? J'peux pas dire la même chose d'mon côté et vu ma situation actuelle, j'peux plus vraiment. Puis j'vois mon frangin rougir d'ma réflexion... Han mais c'est que j'ai raison en plus !

- Je euh... Je non voyons... pourquoi tu...

Croisant les bras avec un p'tit sourire taquin, j'suis le genre de pote à sourire bêtement quand on m'apprend qu'on est amoureux ou que la vie sentimentale commence à être active... J'adore les p'tits potins dans ce style. Tant qu'on n'rentre pas dans les détails et qu'on m'dise c'qu'il se passe au lit, y'a des limites tout d'même et ma pureté ne souhaite pas s'en prendre un coup.

- Ça te dit d'aller prendre un café ?

- Pourquoi pas. Mais j'préférerais un thé.


Parce que bon ... J'suis encore une enfant qui préfère son p'tit chocolat chaud et son thé avec quatre tonnes de sucre. Pourtant, même si j'accepte d'changer de pièce pour avoir mon p'tit, j'veux toujours pas changer de sujet et voudrais bien en apprendre un peu plus sur cette pseudo chambre... Oh allez, pas à moi. J'sais très bien comment fonctionne les colocs. En plus, j'dois pas vraiment arranger les choses parce que plus je pose mes yeux sur lui et plus il rougit... Quelle horrible soeur suis-je. Allez les aveux maintenant !

- Bon d'accord je l'admets. Elle n'est pas réservée pour le moment mais j'aimerai bien me trouver une coloc. Et oui une jolie coloc. Maintenant tu le sais. Tu as encore réussi à me faire avouer.

Eheh, j'm'en doutais. Bon ouais, c'est vrai que c'est mieux d'trouver une jolie coloc' plutôt qu'une moche, ça y'a pas photo mais c'est chaud d'noter sur l'annonce "recherche jolie fille pour une coloc'", ça fait un peu prédateur et j'doute que beaucoup accepterait. Pas grave, j'lui ferais de la pub au Lycée. Bon pas les p'tits de seconde, se serait assez glauque d'se retrouver avec une gamine de 14 ans en tant que coloc' mais ceux de 18 ou 20 piges pour celles qui ont redoublé y'a moyen hein !

- désoler je n'aurais pas dû réagir de cette façon. Je... enfin tu sais. ma vie sentimentale est plutôt inactive en ce moment.

Boarf la mienne a été inactive pendant 25 ans ! C'est d'famille sûrement ! Mais encore une fois j'fais en sorte de garder cette réflexion dans ma p'tite caboche pour éviter les gaffes.. Depuis le temps que j'le connais et que j'traîne avec, je suis étonnée qu'il ne soit toujours pas au courant avec tout c'que j'ai pu dire. Pour une fois la chance est d'mon côté dira-t-on. Mais y'a bien un jour où j'serais obligée de lui dire... Et maintenant, de quelle façon ? Ah ! C'est ça tout l'blem. Je ne sais pas comment lui dire sans lui causer un choc qu'en vérité j'suis sa sœur.

- Boarf, faut pas t'en faire. Ça viendra ! T'en fais pas qu'si j'ai pu trouver quelqu'un, tu pourras aussi !

Ah ça y'a aucun doute ! Qui pourrait m'supporter en soit ? Pas grand monde alors c'est un sacré exploit que j'sois en coup... coup... avec quelqu'un. Nan j'ai toujours dû mal avec c'mot. J'sais que Boa avait raison par rapport à San maiiiis quand même, on va pas s'emballer non plus, j'suis pas mariée avec. J'ai toujours un sacré retour quand j'dis que j'suis en couple... J'crois que les gens m'imaginent célib jusqu'à la fin d'ma vie entourée de milliards d'raton laveurs pour combler mon manque d'affection. Mais puisque c'est aussi un sujet qui m'fait rougir, j'passe directement à un autre... Oui oui exactement, fais c'que j'dis pas c'que j'fais.

- Eeeeet sinon, comment vont les affaires ? Oooh et tu t'en sors avec ton pouvoir ? T'as fais des missions dernièrement ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Sébastien ShiminElementisMessages : 32
Date d'inscription : 09/02/2017


MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   Jeu 16 Fév - 20:09

- Boarf, faut pas t'en faire. Ça viendra ! T'en fais pas qu'si j'ai pu trouver quelqu'un, tu pourras aussi !

C'est gentil qu'elle le pense, mais j'ai des doûtes. Je crois que les gens me trouve un peu étrange, mais bon je m'en fou.

- Eeeeet sinon, comment vont les affaires ? Oooh et tu t'en sors avec ton pouvoir ? T'as fais des missions dernièrement ?

Voilà un sujet que je voulais évité plus que les autre. Mon pouvoir! Je savais que je n'aurais pas dû lui parler de sa, mais bon elle aurais fouiller dans ma vie pour le connaitre. Comme d'habitude. En plus les missions. J'aimerais tellement partir en mission, mais j'ai l'impression que j'en ai jamais la chance. Je fait que m'entrainer et m'entrainer, mais j'en es marre des entrainement.

-Non je n'ai pas fait de mission, je n'ai pas eu le temps c'est dernière semaines, avec l'appart et... Shura qui prend beaucoup de place.

C'est vrai que Shura prend beaucoup de place, en plus elle est impoli et elle met sa sur la faute de sa grossese. J'aimerai bien trouver une mission d'assasina sur sa tête pour soulagé ma mère de se fardeaux. Bon ok je ne ferai jamais sa, du moins pas quand elle est enceinte.

-Pour ce qui est de mon pouvoir, je m'en sort très bien. je le controlle de mieux en mieux. Mais comme je ne l'ai pas encore tester en mission je ne peut pas savoir ce que sa donnera.

Sa fait longtemps que je veux partir en mission, mais je n'avais jamais le temps de partir pour sa. Surtout que le conclave ne m'en donne pas en se moment. Mais bon il faut croire que je doit continuer à attendre. Apès tout ils vont bien finir par me donner quelque chose.

-Donc euh... Comment les études? Puis San? Est-ce que sa avance avec lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le juste retour des choses [PV Seb]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le juste retour des choses [PV Seb]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-