Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Lana AokiMessages : 100
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Dim 26 Fév - 18:01



 
 La famille Aoki réunit

 
Ma mère se lève et ouvre la porte faisant approcher un tigre et fuir mes chatons dans l'escalier à l'étage quand ils l’aperçoivent.

- Lana … Je ne veux pas imposer ma présence, si tu n’es pas d’accord avec la décision que ton père et moi nous avons pris, très bien, je repartirais. Mais, tu as toujours voulu avoir une mère et maintenant que je suis là, tu n’as pas l’air de vouloir de moi.

Je baisse la tête ne sachant pas quoi répondre à cela, je suis heureuse... Mais j'ai peur... Je ne veux pas que ma vie change.. Je m'étais habituée à celle ci.. Mais en même temps une partie de moi veux la connaître, veux rattraper le temps perdue. Une fois qu'elle a fait rentrer le tigre elle s'asseya dans le canapé avec celui ci sur les genoux :

- Si tu ne veux pas que je restes, soit claire. A toi de voir si tu souhaites toujours autant d'une mère ou non.
- Je...

Je sais pas quoi répondre et je m'arrête en plein milieu de ma phrase. Jade arriva avec les boissons de mes deux parents, je remarquais son regard dirigées vers moi et alors que les deux parents lui tournaient le dos et aperçue son signe d'encouragement. Jade à raison, ce n'est pas comme ça qu'on m'a élevée... je suis bavarde, honnête et je dois continuer à l'être.

- Je suis d’accord, si tu as besoins de temps ma fille, on s’organisera en fonction, on peut comprendre que c’est rapide et étrange comme situation.

Je comprends que mon père s'inquiète pour moi, malgré le fait qu'il veuille qu'elle habite ici et d'une part son inquiétude me rassure sur le fait qu'il ne m'abandonnera peut-être pas. Il se soucie de ce que j'ai envie et pas que de ce que Shizuka à envie, c'est peut-être un bon point non ? À moins qu'il dit ça parce que Shizuka m'a demandé si je voulais d'elle ou pas ? Rah, non je me fais un film, je dois garder les idées claires.

- Mais dis-toi que c’est enfant ta chance de connaître ta mère Lana, toi qui le voulais tellement.

Je baisse la tête et me décide à retenir mes paroles mesquines qui masquaient la vérité pour dire cette dernière :

- Ce... Ce n'est pas que je ne veux pas d'une maman.

Quoi, que dit comme ça elle pourrait croire que ça vient d'elle, alors que non pas du tout, je continue de regarder mes mains réfléchissant à ce que je vais dire :

- Je veux une maman.... Mais... mais j'ai peur...

Je sens les larmes montaient à mes yeux et les contient comme je peux, heureusement ce n'est pas des sanglots, je continue de garder ma voix à peu près claires, même si je pense que Papa ne sera pas dupe, je lève mon regard vers lui :

- Tu m'aimeras quand même comme avant ?... Maintenant que Maman est là... Tu... heu... Tu me négligeras pas ?

Je rebaisse la tête pitoyablement, je sais très bien que ma question est idiote, je suis presque sur de sa réponse, mais je ne peux pas m'empêcher de penser le contraire :

- Je suis désolée pour ce que j'ai dis Shi... maman....

ça me fait bizarre de prononcer ce mot, les seules fois ou je l'employais c'était pour demander à Papa comment était maman...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Mer 1 Mar - 14:49

mon avatar   mon avatar    mon avatar    

La famille Aoki réunie

feat. setsuna aoki & lana aoki

Tu ne pouvais rien dire d’autre. Il n’y avait aucune raison que tu essayes de resté ici ci Lana ne voulait pas que tu restes en fin de compte. Tu faisais ça pour elle, certes, mais aussi pour toi. Pour savoir si tu pouvais reprendre tout depuis le début. Le fait que Setsuna ait accepté que tu reviennes d’entre les morts avait déjà été assez long, pour lui en tout cas. Toi tu avais mis un peu de temps à te rendre compte que vous aviez une relation ensembles et que la famille dont il t’avait parlé en tant que Fallen était en fait celle que vous aviez construite ensembles. Alors maintenant quoi ? Tu allais continuer de voir Setsuna tout en évitant ta propre fille ? Probablement. Si elle ne te pardonne pas, tu ne pourras rien faire pour la convaincre du contraire, tu savais toi-même que tu étais coupable de cette haine qu’elle a, ou pourrait avoir, contre toi.

Soupirant, tu regardes Setsuna, continuant de caresser Moon. Tu étais un peu tendue. Tes paroles étaient totalement neutres, mais pour une jeune fille de son âge, elles pouvaient être prises de façon sèche, voir même méchante ou autoritaire. Toi qui voulais juste être le plus clair que possible avec Lana, tu espérais qu’elle ne prenne pas mal tes paroles. Alors que tu étais un peu plongée dans tes pensées, l’employée de maison reviens avec les boissons. Tu lui souris et lui dit merci d’un léger mouvement de la tête, prenant la tasse dans ta main en essayant de ne pas te brûler. Soufflant doucement sur le liquide chaud pour qu’il soit buvable, Setsuna se mit à parler à son tour, disant qu’il était d’accord avec ta proposition, ce qui te rassurait un peu plus. Tu souris un peu puis essaie de prendre une gorgée de ton chocolat chaud en essayant de ne pas te brûler la langue. Il disait que ça serait sa chance de te connaître un peu plus, elle qui souhaitait tant avoir une mère. Tu ne savais pas trop si tu devais être heureuse ou te sentir gênée. D’un autre coté tu te dis que, si cette envie de te connaître autant s’était transformée en rejet total d’une figure maternelle, ce serait injuste de lui forcer la main. Soufflant un peu plus, tu serres un peu ta main libre, la posant sur le ventre de Moon qui semblait s’être endormie sur tes jambes. Les chatons de la petite s’était enfuis avec l’arrivé de ton tigre dans la pièce, mais tu pouvais encore apercevoir leurs petites bouilles dans l’escalier.

Lana avait la tête baissé, elle semblait hésitée sur quelque chose. Pour être honnête, tu aurais préféré ne pas reporter ton attention sur elle. Elle avait l’air d’être perdue, d’être tirailler entre deux choses qui l’embarrasseraient. Te pinçant légèrement les lèvres, tu souris en l’entendant dire qu’elle avait juste peur et que le problème ce n’était pas toi. Elle avait l’air vraiment triste, ce qui te rendait aussi triste qu’elle, par extension. Elle était bel et bien perdue et ne voulait juste pas perdre la complicité qu’elle avait avec son père. Posant ta main libre sur ta poitrine, tu souffles enfin. Te rendre compte que tu n’étais pas un fardeau pour elle était tout ce qu’il te fallait. Souriant, tu regardes Setsuna, posant la tasse de chocolat chaud sur la table qui se trouvait à coté de vous. Tu prends Moon dans tes bras, la posant sur le canapé où tu étais, mais sans t’en rendre compte tu l’avais sortie de son sommeil en l’enlevant sur tes cuisses. Tu te diriges vers Lana et tu t’accroupis devant elle. Tu lui adresse un sourire qui se voulait le plus rassurant que possible. Tu étais vraiment triste de la voir dans cet état … Posant ta main sur son visage après maintes et maintes hésitations, tu lui caresses un peu la joue.

Ne t’excuses pas, ça va aller, je peux comprendre. Tu sais, nous sommes tes parents et … Même-ci je n’ai pas été là aussi longtemps que je le voudrais, je vais me rattraper. Quant à ton père … Tu regardes Setsuna, étouffant un petit rire. Tu savais très bien que ça serait la dernière personne à abandonner sa fille, bien que ta mémoire ne soit pas revenue, c’était quelque chose qui se voyait rien que quand il posait son regard sur Lana. Je ne penses pas qu’il y ait quelque chose qui puisse briser le lien qu’il y a entre vous. Et, si c’était possible, je ne serais pas la responsable. Si je suis ici c’est pour retrouver les liens que j’avais avec vous, pas pour vous faire du mal. Enlevant ta main de la joue de Lana, tu la poses sur ton genou, te redressant par la suite.
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Mer 1 Mar - 19:30

La famille Aoki réunit
F. Shizuka et Lana
J'écris en #0066ff

Je regarde ma fille, si elle ne pouvait pas encore avoir et s’habituer à la présence de sa mère, je demanderais à Shizuka de partir pour le moment, même si j’aime toujours ma femme et que je suis heureux de la revoir, je ne peux pas briser ma fille qui m’importe plus, sa sécurité avant tout avant mon propre bonheur. Comme je l’ai fait pendant 10 ans et cela ne changera pas. Même si Shizuka n’habite pas ici, rien ne m’empêche de la voir en dehors de la maison aussi, donc dans tous les cas il y a une solution aux problèmes.

Mais je ne m’attendais pas à ce que le problème se situe autre part, qu’il se situerait sur mon lien avec Lana, s’il changeait ou non. Voyant les larmes couler sur les joues de ma fille, je sais ce que j’ai à faire et dire. Je me lève doucement en même temps que Shizuka et pendant que cette dernière vient devant elle et caresse ses joues, je m’installe à côté de ma fille et vient la prendre dans mes bras la serrant contre mon torse. Je ne pensai pas que cette question lui viendrait à l’esprit, mais il était normal que cela l’inquiète. Je caresse doucement son dos en ne quittant pas ma fille :

- Il est hors de question que je te laisse tomber à un moment, tu resteras ma fille et ce qui est arrivé sur ses 10 ans ne changera pas ma fille. Tu restes la chose la plus précieuse à mes yeux et ma plus belle création.

Je viens doucement poser un bisou sur son front et regarde Shizuka, un peu désolé de remuer le couteau dans la plais sur les 10 dernières années, mais c’était réel, la relation père/fille qu’on avait développé était plus forte que la normale et la relation mère/fille pratiquement inexistante, mais ce n’était la faute qu’au destin et non Shizuka, mais Lana avait besoin d’entendre cela et il était normal que je lui dise car c’était le cas, ça ne changera pas. Je continue à la câliner doucement :

- Tu resteras ma fille et je continuerai à accourir pour te sauver, te gronder quand tu feras des bêtises et t’aimer comme je l’ai toujours fait.

Je souris un peu, après tout, tout ce que j’entreprenais en tant que Fallen ou Ténébreux pour les autres étaient pour ma fille et son futur, même si la réapparition de Shizuka pouvait remettre en question ses dernières années de ma vie, je continuerai à être le mal que cette ville a besoin, je détruirais cette ville pour la reconstruire et que ma fille ait un futur radieux. Le monde n’a pas besoin d’un héros finalement mais d’un monstre et j’ai enfin été identifié comme ce monstre. Je lâche enfin Lana et la regarde posant ma main caressant le haut de sa tête :

- Il faut que tu voies ce retour comme le fait que tu seras encore plus aimé et non moins ma fille.

Oui, Shizuka sera enfin la présence féminine qui manquait dans cette relation parentale, je suis un homme, très demandé et monstrueux, il y a des choses qu’un homme comme moi ne peut pas comprendre chez une jeune fille malheureusement, certaine passion aussi qui ne peuvent être partagé, même si j’ai essayé le shopping n’est pas une des choses que je préfère par exemple. Je regarde ma fille et reviens déposer un bisou sur son front.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lana AokiMessages : 100
Date d'inscription : 20/07/2016


MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Dim 19 Mar - 17:24



La famille Aoki réunit

J’essaye de retenir mes larmes tant bien que mal, ce que je suppose louper quand je sentis qu’on s’approchais de moi. Moi qui pensais que papa serait le premier à venir me voir, j’ai eu tort. Ce fut Shizuka qui s’approcha de moi et s’agenouilla devant, elle hésita mais finis par me caresser la joue, et ce fut agréable, c’était la première fois que j’avais l’impression de ressentir autant de douceur et d’amour. C’est comme ça une mère ?

« Ne t’excuses pas, ça va aller, je peux comprendre. Tu sais, nous sommes tes parents et… Même-ci je n’ai pas été là aussi longtemps que je le voudrais, je vais me rattraper. Quant à ton père … »

Papa lui s’assit à côté de moi, et me pris dans ses bras, entre la caresse de Maman et le câlin de Papa, c’est comme-ci toute mes inquiétudes, leurs douces paroles. Maman m’expliqua qu’elle n’était pas là pour briser des liens mais pour refaire ceux qu’elle avait perdu, et j’avoue que je comprends cette envie qu’elle a. Moi-même, je rêvais d’avoir une relation mère-fille, faire du shopping, discuter de tout et rien. Quand Papa dit non aller voir maman pour qu’elle dise oui. Des jeux en familles avec plus de deux joueurs. Papa en rajouta aux paroles de Maman :

« Il est hors de question que je te laisse tomber à un moment, tu resteras ma fille et ce qui est arrivé sur ses 10 ans ne changera pas ma fille. Tu restes la chose la plus précieuse à mes yeux et ma plus belle création. »

J’allai lancer une petite taquinerie sur le fait qu’il m’ait appelé « la chose », mais son tendre baiser sur mon m’en dissuada et je me laissais cajoler par mon père :

« Tu resteras ma fille et je continuerai à accourir pour te sauver, te gronder quand tu feras des bêtises et t’aimer comme je l’ai toujours fait. »

Bon, j’avoue qu’il fera l’impasse sur le « te gronder », mais bon c’est aussi le rôle des parents de gronder les enfants pour les ramener sur le droit chemin, même si parfois les punitions sont un peu dur, elles ne sont jamais injustifiées.

« Il faut que tu voies ce retour comme le fait que tu seras encore plus aimé et non moins ma fille. »

Je hoche la tête montrant que j’ai enfin compris. Souriant au contact de mon père et je viens à demander :

« Dites… En juin, Maman tu viendras me chercher à la fin des cours et on ira embêter Papa à son bureau pour qu’il lâche son dossier sur lequel il travaillera et on ira manger une glace à trois ? »

Oui, parfois ça m’arrive de monter en haut dans le bureau de Papa et l’embêter jusqu’à qu’il lâche son dossier et qu’on rentre à deux. Bon ce n’est pas tous les jours, mais une fois de temps en temps, rentrer à deux et lui faire des yeux doux pour une gaufre au chocolat sur le retour. D’ailleurs… maman elle travaille ?

« Et tu fais quoi comme boulot ? Je me rends compte que je ne connais pas grands choses du coup… »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Ven 24 Mar - 21:16

mon avatar   mon avatar    mon avatar    

La famille Aoki réunie

feat. setsuna aoki & lana aoki

C’était bizarre de voir ta fille pleuré, sans pouvoir vraiment y faire quelque chose. Sa crainte était justifiée, alors à quoi bon essayer de la raisonner, du moins c’est ce que tu pensais avant de te lever et de lui caresser la joue pour l’apaiser. Si tu devais décrire cette sensation, tu dirais que c’était plutôt agréable tout en étant assez déstabilisant. Combien de temps tu espérais pouvoir touché ne serait-ce que la fille ou le fils que tu aurais pu avoir avant de disparaître, combien de temps tu avais rêvé d’un enfant en pleure alors que tu restais dans les flammes suppliant ton époux de lui venir en aide au lieu de te sauver à sa place. Il y avait beaucoup de facteurs qui devaient être pris en compte en ce moment même alors que tu avais la main tendu vers Lana, mais au final, après une caresse de ta part et un câlin de son père, elle semblait être redevenue calme. Les mots de Setsuna se voulant aussi tendre et apaisant que les tiens. C’est cette image là qu’il te manquait, cette image d’une famille unie et proche les uns des autres. Une famille forte qui se soutenait mutuellement, oui. Ce tableau se redessine au fur et à mesure dans ta tête et te fais sourire, alors que Setsuna continue de prouver que rien ne pouvait briser les liens qu’il avait avec Lana. Elle sourit, montrant qu’elle avait compris les paroles de son père. Tu lui adresse un sourire à ton tour, écoutant ce qu’elle avait à te dire. C’est vrai que ça devait lui manquer une petite présence en plus pour aller embêter son père durant son travail, rigolant un peu tu t’approches de Lana, répondant à sa question.  

Bien sûr, il faut bien que je recommence à l’embêter aussi sinon ce n’est pas drôle. Tu regardes Setsuna, ricanant un peu, posant tes mains sur les siennes avant de reporter ton attention sur Lana qui demandait qu’elle travail tu faisais. Tu la regardes en clignant un peu des yeux, tu n’y avais pensé, mais, tu te demandais quel travail tu faisais avant de disparaître de leurs vie … Est-ce que tu en avais un même, en fait ? Je suis chanteuse, si tu veux, tu pourras venir pendant l’une de mes représentations avec ton père. Tu souris, restant accroupie devant Lana avant de te redresser pour t’étirer, Moon venant contre ta jambe. Tu prends le petit tigre dans tes bras, tournant un peu en rond dans le salon, n’ayant pas grand-chose à dire de plus.
©linus pour Epicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   Ven 24 Mar - 23:06

La famille Aoki réunit
F. Shizuka et Lana
J'écris en #0066ff

Je ris légèrement en entendant qu’on pensait déjà à m’embêter quelle chance j’ai … Non pas vraiment je ne suis pas sûr que j’ai de la chance qu’on me joue des tours, mais dans le fond je suis content de me dire que c’est possible, j’aurais jamais songé à cela, c’était comme un rêve qui redevenait réalité, pouvoir voir ma fille et ma femme enfin réunit, même si je dois encore avouer que j’ai du mal avec ça. Ça me paraît irréaliste et il m’arrive encore de me dire que quelqu’un me joue vraiment un tour. Je me dis que j’aimerai que ce tour ne s’arrête jamais … Et que tous restent comme ça à jamais. Je caresse doucement la tête de Lana avant de la lâcher de me lever :

- Bon c’est un peu barbare mais je vais devoir vous laisser, je me suis déjà trop absenté et j’ai du travail. J’ai pris que le début de matinée et je ne pensai pas que ça se passerait aussi bien.

Je souris faisant un bisou sur le front de Lana et saluant Shizuka. J’avais encore un peu de mal à la toucher, mais ça reviendra avec le temps je suppose. C’est encore frais et bizarre pour moi, me dirigeant vers l’entrée, Jade vient me donner mon manteau et j’enfile mes gants en silence regardant Lana et Shizuka, un petit sourire au coin de mes lèvres, la famille Aoki au grand complet, je regarde Gaara qui était penché sur la rembarde et nous fixait lui faisant un mouvement de tête pour le saluer lui aussi.

Ça me faisait bizarre quand même Il n’y a pas à dire, bon ce n’est pas que ça mais y en a qui bosse dur ici. Sortant, je me rends à pieds à mon travail, cette journée s’annonce superbe, soleil, bonne nouvelle, retrouver sa femme après dix ans. Une journée banale quoi.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille Aoki réunit [F. Lana et Shizuka]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-