Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Divergence familiale [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Dim 29 Jan - 15:05






Divergence familiale


Comment ai-je pu être aussi idiot ?! Comment ai-je pu faire confiance à un esprit qui refuse de me dire la moitié des choses importantes et qui refuse d'intervenir quand tout déraille ? Sans réfléchir, je demande à Mavis de disparaître et élève la voix lorsque je la vois hésiter une première fois ; je n'ai sûrement jamais été aussi méchant et énervé envers quelqu'un mais je ne peux contenir ma rage. Quelques secondes après avoir demandé à avoir la paix, c'est une autre personne qui entre dans l'appartement ; je reconnais Lyana et m'en veux de me présenter ainsi.

- NASH !

Je la vois s'agenouiller devant moi et son contact m'apaise malgré la douleur que je ressens... Je ne voulais pas qu'elle me voit comme ça, le pauvre Nashoba faible qui n'a pas su vaincre son petit frère pour protéger un livre dont il n'en connait que le quart. Je suis pathétique et je n'ose imaginer ce qu'on pourrait penser de moi à ce moment-là ; c'est surtout mon ego qui souffre, la douleur physique n'est sûrement rien par rapport à ce que je ressens vis-à-vis de moi.

- Il s’est passé quoi ? Qui t’a fait ça ? Tu vas bien ?

Je la vois se relever pour aller chercher un torchon humide et en profite pour venir m'asseoir contre le mur tout en penchant la tête en avant pour éviter que le sang ne tombe dans mes poumons ; l'eau froide passant doucement sur mon visage me fait du bien mais réveille en même temps la douleur, notamment celle à la lèvre qui me fait bien mal. Mon œil me faisant souffrir, je me doute qu'on bleu ne devrait pas tarder à arriver... Que vais-je dire aux personnes qui vont me poser des questions ?

- Ça va, ne t'en fais pas...

Ça aurait pu être largement pire... Je sais parfaitement de quoi il est capable et encore, maintenant qu'il a eu un boost de pouvoir, je me demande jusqu'où il est capable d'aller. Je suis tiraillé entre lui mentir ou lui avouer toute la vérité... Non, je lui ai reproché de m'avoir mentir vis-à-vis de Nemeroff, je ne peux pas refaire la même erreur.

- C'est Nemeroff...

Baissant honteusement la tête, je me sens affreusement coupable ; autant d'avoir été faible et de dénoncer mon frère pour ce qu'il vient de se passer. Je n'arrive pas à croire que nous en sommes venus à nous battre pour un livre, je n'arrive pas à croire qu'il s'est tourné vers les Ténèbres.

- Il voulait récupérer quelque chose mais j'ai refusé... Alors nous en sommes venus à nous battre.

Rien de très folichon en soit. Une simple embrouille entre frères qui a fini par des coups bas et des coups de poings, je m'en veux d'avoir utilisé mon élément contre lui et j'imagine bien la douleur ressenti ; lui qui n'a pas l'habitude d'entendre des bruits aussi fort a dû regretté d'avoir récupéré son ouïe ce soir.

- Je suis désolé que tu me vois dans cet état... Qu'est-ce que tu fais ici ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Lun 30 Jan - 10:46


“Divergence familiale„

« Feat : « Nashoba & Nemeroff »
Il s’assit et s’appuya contre le mur avant que je passe avec délicatesse et douceur le torchon sur son visage. Je découvre les vilaines blessures sur son beau visage et j’en viens à maudire intérieurement celui qui a fait ça. J’ai déjà perdu trop de monde autour de moi, alors si en plus Nashoba devait être malmenée… Je pense que je serais vraiment maudite. Je soulève légèrement son menton pour regarder la plaie à sa lèvre :

Ça va, ne t’en fais pas…

Je soupire… Pourquoi les garçons doivent-il toujours jouer les durs ? C’est une question de fierté ou d’orgueil c’est ça ? Je trouve ça désespérant, je réponds même avec ironie ce qui me surprend moi-même vu que d’habitude ce n’est pas vraiment mon style :

- Tu sais, chez moi, avoir un visage avec autant de blessure, ce n’est pas aller bien.

Je me relève et j’ouvrais son congélateur du frigo pour récupérer de la glace que je plaçais dans le torchon. J’enlevais l’élastique de ma queue de cheval pour fermer le torchon et vint le placer sur son œil blessé ainsi que son nez et remis de l’eau dans le bac à glaçon. Je pense qu’on en aura besoin.

C’est Nemeroff…

Je restais immobile debout, choquée par cette révélation. C’était Nemeroff qui lui avait fait ça ? Je fermais mon poing, essayant de me calmer. Lui il a de la famille… Et qu’est-ce qu’il en fait ? Il attaque son père, blesse son frère et terrorise sa mère. Ce n’est pas un psychologue qu’il a besoin d’aller voir, mais un bon coup de pieds dans son cul oui ! Je respire pour me calmer et me tourne vers Nashoba afin de comprendre pourquoi il a fait ça :

Il voulait récupérer quelque chose mais j’ai refusé… Alors nous en sommes venus à nous battre.

Se battre pour un objet ? Avec Altiel on avait des différent, mais jamais il n’aurait levé la main sur moi et vice versa. Ce Nemeroff… Qu’il s’attende à me recevoir chez lui, j’en ai marre d’être celle qui regarde tout le monde se faire blesser et ne rien pouvoir faire. Je veux agir. Je m’assis à côté de lui et caressais du bout des doigts un côté de sa joue pour le réconforter.

Je suis désolé que tu me vois dans cet état… Qu’est-ce que tu fais ici ?
- Ne t’excuse pas, j’allais te servir une excuse du style : « je passais dans le coin alors je suis venue te ramener tes partitions » mais la vérité c’est que j’avais envie de te voir. D’ailleurs heureusement que je suis passée…

J’examinais sa blessure à la lèvre, je pense qu’il serait plus prudent de désinfecté ses blessures, je pose un tendre baiser sur son front et me releva en lui demandant de ne pas bouger et lui demandant ou il rangeait la trousse à pharmacie. Je me dirigeais donc là ou il l’indiqua et la trouva. Je retournais auprès de Nash’ et attrapais une compresse en silence. L’aspergeant de désinfectant et l’approcha de la lèvre de Nashoba. Je tapotais doucement espérant ne pas lui faire de mal :

- J’aimerai bien posséder le pouvoir d’Alo…, soufflais-je,

ça serait tellement plus simple pour le soigner. Puis au moins je gagnerais de l’utilité. Je décollais ensuite le torchon glacé pour regarder les dégats. Le contours de l’oeil prenait une couleur pas très encourageante. Son nez aussi n’avait pas été épargné.

- Il ne t’a pas loupé…

Je lui replaçais et lui demanda de le tenir pendant que je soulevais son T-shirt pour vérifier son corps. Heureusement, rien de grave de se que je peux voir. Je pose un tendre bisou sur sa joue et lui tend une main après cela :

- Tu peux marcher ? Je vais t’aider à t’installer dans ton lit ça sera plus confortable que le sol...

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Ven 3 Fév - 23:14






Divergence familiale


J'ai un peu honte de lui avouer la raison de cet état mais puisqu'elle le demande, je n'ai pas vraiment le choix vu la question posée. Je m'en veux encore d'être là, blessé et ne pas avoir su me défendre simplement parce que c'était mon frère en face de moi ; il avait raison, je n'aurais dû faire de promesse que je suis incapable de tenir. Maintenant, j'aimerai bien savoir la raison de sa venue... Nous n'aurions pas du nous voir aujourd'hui normalement ? Enfin j'espère qu'en plus d'avoir été un mauvais frère, je n'ai pas été un mauvais petit-ami en oubliant un rendez-vous.

- Ne t’excuse pas, j’allais te servir une excuse du style : « je passais dans le coin alors je suis venue te ramener tes partitions » mais la vérité c’est que j’avais envie de te voir. D’ailleurs heureusement que je suis passée…

Heureusement oui... Enfin, je ne sais pas trop. Pour l'instant je ne sais pas quoi penser ni quoi faire à part seulement indiquer l'endroit où se trouve la trousse de secours ; la laissant partir en direction de la salle de bain, je soupire en repensant à tout ceci. Peut-être que j'aurais dû sortir de chez moi avec le livre le temps qu'il fasse choux blanc et demi-tour, ça aurait sûrement été moins dangereux pour nous. J'ai été idiot du début à la fin et je ne peux m'en prendre qu'à moi. Je reste tranquille quand elle revient vers moi avec la compresse et le désinfectant même si je grimace quand elle l'applique sur la lèvre.

- J’aimerai bien posséder le pouvoir d’Alo…

- Les bonnes vieilles méthodes sont utiles t'en fais pas... Ce n'est que l'affaire de quelques jours.

Evidemment, le pouvoir du sang est toujours utile pour soigner mais le mieux serait de garder ce pouvoir pour les grosses blessures qui peuvent se révéler mortelles... Je pense pouvoir survivre d'un œil au beurre noir et quelques coupures à la lèvre même si le désinfectant est clairement moins supportable que le pouvoir du sang.

- Il ne t’a pas loupé…

- J'aimerai pouvoir en dire autant.

J'ai simplement utilisé mon pouvoir contre lui et pourtant j'ai l'impression que ça déjà été trop loin. Bref, de toute façon le mal est fait maintenant et il n'y a aucun moyen pour revenir en arrière ; je ne bouge pas quand elle soulève mon t-shirt pour vérifier les autres blessures et heureusement, notre altercation s'est arrêtée au visage et n'a pas continué jusqu'à me mettre dans un état qui mériterait de terminer à l'hôpital.

- Tu peux marcher ? Je vais t’aider à t’installer dans ton lit ça sera plus confortable que le sol...

J'hoche la tête et me lève avec quelques difficultés en m'aidant en peu de la chaise qui se trouve à côté de moi et avance en direction de la chambre, là où tout à commencé. C'est largement moins le bordel que dans le salon mais on voit que certains objets ne sont pas à leurs places mais je peux au moins m'allonger dans le lit ; je n'ai pas envie de m'allonger alors je reste simplement assis sur le bord du lit à ruminer ce qu'il vient de se passer.

- Je suis idiot... Mavis m'avait demandé de protéger le bouquin pour qu'ils tombent pas entre de mauvaises mains et maintenant Nemeroff va aller voir le Ténébreux pour le lui donner.  

Je me demande d'ailleurs ce qu'il va en faire... Sûrement quelque chose de mauvais, le journal de mon ancêtre doit vraiment reccueillir de mauvaises choses et je ne m'attends à ce qu'il le garde dans sa bibliothèque pour en faire une collection. J'attends d'aller mieux et je pense que j'irais récupérer moi-même le livre quitte à passer un contrat avec le Ténébreux à mon tour mais je ne peux pas le lui laisser netre ses mains.

- Je dois aller voir le Ténébreux... J'irais récupérer moi-même ce livre.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Dim 5 Fév - 17:16


“Divergence familiale„

« Feat : « Nashoba & Nemeroff »

- J'aimerai pouvoir en dire autant.

Je ne répond rien à cela. En général je ne suis pas très méchante et j'essaye toujours de trouver le positif dans les situations critiques. Mais là, le voir comme me fait monter le sang à la tête et je ne le reprend pas. Je le regarde se lever à ma demande et se diriger vers sa chambre. Ça va il n'a pas de soucis pour se déplacer, il n'a pas pris de mauvais coup qui lui aurait fait une commotion ou quoi. Je le suis alors qu'il s'assoit sur le bord de son lit. Je le suis en silence

- Je suis idiot... Mavis m'avait demandé de protéger le bouquin pour qu'ils tombent pas entre de mauvaises mains et maintenant Nemeroff va aller voir le Ténébreux pour le lui donner.  

Le ténébreux ? Ce n'est pas lui qui dirige l'ordre ? Ce groupe qui veulent on sait pas trop quoi d'ailleurs et qui ont attaqué le centre commercial ? Qu'est-ce que Nemeroff fait avec eux ? Il est devenu un membre de l'ordre ? Je m'assis sur son lit à côté de lui et lui prend une de ses mains dans les miennes pour lui pour l'aider à se calmer et lui montrer que je le soutiens :


- Je dois aller voir le Ténébreux... J'irais récupérer moi-même ce livre.


Heu.. Quoi ? Ou comment ? Nashoba à l'intention de voir le ténébreux ? Attend, déjà comment il sait ou il habite ? Je me relève comme si j'étais piqué par une mouche. Non, non il n'est pas question que je laisse faire ça, que ce soit ce soir ou plus tard. Il n'ira pas voir ce malade.

- Non.

Il est catégorique, sans appelle. Non, je ne le laisserais pas faire. Je me dirige vers le salon et je ferme la porte ainsi que je ramasse les partitions que j'ai laissée tomber au sol. Je vois que Nashoba me suit et avant qu'il parle je lance sèchement :

- Je sais pas qui s'est cette Mavis, et si je la vois j'lui dirais de protéger elle même son livre ! Tu vas pas aller voir ce mec pour récupérer un livre. Je vais pas te laisser risquer ta vie aussi bêtement !

Ce n'est pas de la jalousie envers cette fille, qui d'ailleurs lui demande de faire quelque chose et qu'il est prêt à faire au risque de perdre sa vie. J'ai peur, peur de perdre encore quelqu'un pour des broutilles. Sait-il au moins ce à quoi j'ai pensé quand j'ai vu sa porte ouverte ? Que je l'ai entendue hurler de rage ? Sait-il la peur que j'ai ressentis ? Comprend t-il au moins que je ne veux plus perdre personne ? Il m'appelle et je lève tristement la tête vers lui.

Il essaye de m'expliquer, et là c'est plus fort que moi. Je lui lance les partitions de musique sur son torse et je frappe son torse pour qu'il se taise. Non il ne comprends pas, il ne peux pas comprendre ce que je ressens. Je m'approche de lui et pose ma tête contre son torse retenant mes larmes :

- Pourquoi... Pourquoi tu ne comprends pas ?

Je ferme les yeux et murmure doucement :

- Je ne veux pas risquer de te perdre. À part Arias et toi je n'ai plus rien... Ce mec à diriger l'attaque du centre commercial où on aurait pu y rester... Il est dangereux Nashoba, alors n'y vas pas....

Cela sort comme une supplication, une demande. J'ai besoin qu'il me rassure, qu'il me dise qu'il n'ira pas...

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Dim 5 Fév - 20:10






Divergence familiale


Ma décision, aussi dangereuse soit-elle, a déjà été prise et dès que l'occasion se présente j'irais voir le Ténébreux. Je ne peux pas le laisser feuilleter ce bouquin et découvrir les choses qui s'y cache dedans ; rester bras croisés à attendre que les choses se fassent n'est pas ce qui me ressemblent le plus et je ne peux demander de l'aide à quelqu'un d'autres. Et encore moins à Mavis.

- Non.

Ce non catégorique est aussitôt accompagné d'une fuite dans mon salon, je sais qu'elle s'inquiète pour moi mais je ne peux faire autrement. Je me lève aussitôt pour la rejoindre dans le salon où je la vois ramasser les partitions, tout son corps est crispé de colère et malgré ma tentative de prendre la parole, je me fais allègrement coupé pour me recevoir le fond de sa pensée en pleine figure.

- Je sais pas qui s'est cette Mavis, et si je la vois j'lui dirais de protéger elle même son livre ! Tu vas pas aller voir ce mec pour récupérer un livre. Je vais pas te laisser risquer ta vie aussi bêtement !

C'est bien une phrase que j'aurais eu envie de lui dire aussi mais je doute que les morts peuvent réellement protéger un objet comme cela... Je l'appelle une première fois pour tenter de lui expliquer mais elle ne me laisse pas en placer une en me lançant les partitions avant de me donner des coups sur le torse pour que je me taise ; je prends ses poignets entre mes mains pour tenter de la calmer mais j'ai l'impression que quoi je dise ou fasse, rien ne pourra la calmer. Posant finalement sa tête contre mon torse, elle reprend la parole dans une voix qui veut retenir ses sanglots.

- Pourquoi... Pourquoi tu ne comprends pas ? Je ne veux pas risquer de te perdre. À part Arias et toi je n'ai plus rien... Ce mec à diriger l'attaque du centre commercial où on aurait pu y rester... Il est dangereux Nashoba, alors n'y vas pas....

L'entourant de mes bras pour la bercer doucement, je tente de la rassurer de mon mieux et je reconnais ses derniers mots comme une supplication... Mais comment lui promettre que je n'en ferais rien ? Je n'ai pas envie de lui mentir maintenant, pas alors que nous entamons une histoire. Je ressens bien toute la part et je ne peux nier qu'avec son histoire, il est normal qu'elle ait peur ; comment lui en vouloir ? Elle s'est retrouvée avec moi dans cette prise d'otage alors elle sait de quoi il est capable.

- Je te promets de faire attention Lyana... Je n'y vais pas pour rejoindre l'Ordre ou me battre, je veux simplement récupérer ce qui m'appartient de droit.

Pour avoir déjà passé un contrat avec lui, je sais qu'il est un homme de parole. Il m'a bien dit que ce n'était pas lui qui était l'origine de l'absence des pouvoirs et c'était vrai ; que lui ai-je donné en échange ? Une simple mèche de cheveux. Je doute sincèrement que le prix soit exactement le même aujourd'hui et je ferais attention à ce qu'il pourrait demander. Je ne peux pas lui en parler de ce premier contrat et je ne pourrais lui parler du deuxième mais je sais que si je me tourne trop vers les Ténèbres, elle sera là pour m'apporter la lumière. Mais après tout, n'ai-je déjà pas échappé aux Ténèbres une première fois ?

- Je sais que tu as peur, mais le livre entre ses mains pourrait causer tellement de malheur... Je ne veux pas qu'une telle chose arrive. Je comprends ta peur Lyana et je serais toujours là pour te rassurer mais fais-moi confiance, il ne m'arrivera rien.

Posant un doigt sous son menton, je la force légèrement à relever la tête vers moi pour qu'elle remarque ma détermination et la vérité ; je serais extrêmement prudent là-bas et une fois le livre obtenu, je n'irais plus le revoir. Mais je dois y aller... Une dernière fois. Le livre en mains, je m'occuperai de le brûler ; ainsi plus personne ne pourra l'utiliser. Désolé Mavis, mais je n'ai pas d'autres choix, il a causé tellement de malheur que je ne peux le garder une seconde de plus.

- Et si ça peut te rassurer, Mavis est la femme d'Eisuke... Donc elle doit avoir environ de plus de 500 ans.

Je lui souris doucement pour la rassurer, je ne sais si elle est jalouse que je rende service à Mavis mais je peux au moins la rassurer sur le lien qui nous uni et qui n'est que familial. Déposant un rapide baiser sur ses lèvres, je l'attire de nouveau contre moi pour la rassurer une nouvelle fois ; je n'ai pas envie de la perdre et je voudrais rester avec elle pendant longtemps encore.

- Reste dormir ici... S'il te plait.

Je ne veux pas qu'elle rentre chez elle cette nuit et je voudrais encore pouvoir la rassurer, j'ai besoin d'elle plus que jamais...



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Dim 5 Fév - 21:50


“Divergence familiale„

« Feat : « Nashoba & Nemeroff »
Il m'attrape les poignets quand je le frappe et je m'appuie contre lui, comme si mon corps demandait de lui même du réconfort. Il passe ses bras autours de moi et ce contact m’apaise. Il n'y a que lui pour réussir ça... C'est injuste... Je pourrais jamais être en colère contre lui, juste à me prendre dans ses bras et je ne peux plus rien faire, toute les résistances cèdent. Je ferme les yeux savourant ce contact doux, tendre et infiniment rassurant :

- Je te promets de faire attention Lyana... Je n'y vais pas pour rejoindre l'Ordre ou me battre, je veux simplement récupérer ce qui m'appartient de droit. 

Est-ce que j'ai réellement mon mot à dire ? J'en viens à me demander qu'est-qu'il a de si important ce livre pour qu'il va voir cette personne ? Je veux dire, un livre c'est un livre non ? Les formules magiques et les choses comme ça sont des choses inventées non ?

- Je sais que tu as peur, mais le livre entre ses mains pourrait causer tellement de malheur... Je ne veux pas qu'une telle chose arrive. Je comprends ta peur Lyana et je serais toujours là pour te rassurer mais fais-moi confiance, il ne m'arrivera rien.

Il me remonte la tête pour que je le regarde et je comprends que peu importe ce que je dirais, ce que je ferais, il ira et je n'ai pas d'autre choix que croire en lui. En regardant ses yeux je remarque encore une fois à quelle point il est beau... J'en ai presque le souffle couper, même avec un nez cassé, un œil au bord noir, une lèvre blessé il reste magnifique. Je sens mon cœur s'emballer dans ma poitrine.

- Et si ça peut te rassurer, Mavis est la femme d'Eisuke... Donc elle doit avoir environ de plus de 500 ans.

Plus de 500 ans ? Comment s'est possible ? L'image d'un garçon à l'apparence fantomatique apparu devant mes yeux. Qui s'est ? Attend... Ewan je crois... Oui c'est ça. Elle ne peut pas vivre 500 ans, ça doit être un fantôme je pense. Je souris, il a donc pensé que j'étais jalouse de Mavis, bon en même temps il n'a pas tort de penser ça. Il m'embrasse rapidement et me ressers contre lui. En à peine 5 min, il a réussis à me calmer. Il n'y a rien à dire c'est vraiment mon âme sœur. Il suffit d'un geste, d'une parole pour qu'il change mes émotions.

- Reste dormir ici... S'il te plait.

Je... j'ai bien entendue ? Mon cœur s'emballe, je n'ai pas prévenue Arias que je découchais et je n'avais encore jamais dormis ailleurs. C'était nouveau, mais en même temps, j'en avais très envie. J'ai besoin de lui, de le sentir contre moi... je n'ai pas envie de partir après ce qui lui ait arrivé. Je relève la tête et le regarde :

- D'accord

Je dis ce simple mot avec douceur et j'accompagne celui ci d'un baiser tendre, je décolle mes lèvres restant à un ou deux centimètres des siennes et le réembrasse en faisant attention à ses lèvres pour ne pas lui faire mal. Je passais mes bras autours de son cou et embrassait avec un peu plus de passion, c'était assez instinctif sur le coup, l'une de mes mains effleurait sa joue, puis descendit sur son cou, caressant son cou puis son torse sur son T-shirt. Au bout d'un moment il me repoussa et je me sentis rougir toute gênée. J'étais allez trop loin.

- Heu... Je... je suis désolé.

Rah, je dois être rouge tomate. Bien jouée, ne plus jamais laisser l'instinct guider, leçon retenue. Je balbutiais quelques mots incompréhensible et je m'éloignais vers la cuisine :

- Heu... Tu as mangée ? Tu veux que je te fasse une soupe pour éviter de te faire mal à la lèvre ?

Voilà, il va me trouver stupide, bien joué Lyana.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Mer 8 Fév - 23:38






Divergence familiale


Je comprendrais qu'elle ne veuille pas rester pour la nuit, si elle n'a pas prévenu son père qu'elle comptait passer par ici ou découcher il est normal qu'elle préfère rentrer à la maison... Mais je me sentirais plus rassurer de la savoir ici, en sécurité plutôt que dehors dans le froid où tout et n'importe quoi pourrait arriver. Je ne me le pardonnerais jamais si il venait à arriver quelque chose à Lyana...

- D'accord.

Je lâche un soupire de soulagement, plus rassuré de savoir qu'elle va rester ici pour la nuit. Profitant de ce baiser échangé entre nous, je passe mes bras autour d'elle pour pouvoir séparer la distance entre nous et malgré la passion qui commence à naître entre nous je me sens obligé de l'arrêter. Ce n'est pas que je n'ai pas envie, mais je n'ai pas la tête à ça ce soir... Pas avec ce qu'il vient de se passer. Et si je lui ai demandé de rester, ce n'est pas pour ça mais simplement pouvoir l'avoir dans mes bras encore plus longtemps et dormir à ses côtés ; j'espère qu'elle ne va pas mal prendre mon geste...

- Heu... Je... je suis désolé.

Je vois le rouge lui monter aux joues et je souris, elle est mignonne quand elle rougit... Mais je ne voudrais pas qu'elle se sente gênée par la situation. Ce n'est pas quelque chose de mal et j'espère qu'elle ne m'en voudra pas pour l'avoir repoussée...

- Heu... Tu as mangée ? Tu veux que je te fasse une soupe pour éviter de te faire mal à la lèvre ?

Je la vois s'éloigner en direction de la cuisine et je m'approche d'elle en prenant sa main pour tenter de la rassurer même si je ne suis certainement pas le meilleur pour ça malheureusement.

- Lyana... Ne le prends pas mal. Je t'assure que ce n'est pas contre toi et.. Je voudrais vraiment. Mais après ce qu'il vient de se passer, je n'ai pas la tête à ça... Et puis... Quitte à le faire, autant que ce ne soit pas après un combat et dans cet état.

Oui j'ai quand même honte de mon état et être blessé de partout n'est pas à mon avantage. Je replace doucement une mèche de cheveux derrière son oreille avant de déposer un baiser sur sa joue en la rassurant sur le fait que j'ai mangé et que c'est gentil d'avoir posé la question. En fait, je n'ai envie de pas grand chose actuellement... Tournant les talons, je vais récupérer les partitions que je pose sur la table de la cuisine ; je prendrais le temps de les ranger demain.

- Tu as pu t'entraîner sur les partitions ? Tu t'en sors ?

J'essaye de changer de sujet... De toute façon, ça ne sert à rien d'aborder celui de Nemeroff ou du Ténébreux, je ne peux rien faire de plus maintenant.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Jeu 9 Fév - 16:40


“Divergence familiale„

« Feat : « Nashoba & Nemeroff »

Alors que je m’éloignais il attrapa ma main et je me retournais vers lui, les joues encore rosies de mon comportement :

- Lyana… Ne le prends pas mal. Je t’assure que ce n’est pas contre toi…. Et je voudrais vraiment. Mais après ce qu’il vient de se passer, je n’ai pas la tête à ça… Et puis… Quitte à le faire autant que ce ne soit pas après un combat dans cet état.

Je secouais négativement la tête, ce n’est pas lui qui m’a vexé où dérangeais ou quoi. Ni le fait qui me repousse, ce n’était pas un problème et je m’y attendais, ce qui m’a étonné c’est le fait d’avoir agir comme ça. Je ne m’attendais moi-même pas à ce que je me comporte comme ça. Il remit une de mes mèches de cheveux derrière mon oreille et en posant un baiser sur ma joue. Je commençais pour ne pas qu’il culpabilise :

- Ce n’est pas toi, ne t’inquiète pas.

Je souris pour le rassurer et lui expliqua en me sentant rougir :

- C’est juste… que j’ai été gênée d’avoir agis comme ça, alors que ce n’étais pas le moment. Je le savais que ce n’était pas le moment, mon but était juste de voler un baiser, mais je sais pas… C’était hormonal ou instinctif, je ne sais pas trop mais bref ! Désolé je ne recommencerais pas.

Je reste debout dans son appartement, tandis qu’il part ramasser les partitions que je lui ai lancé dessus, je me sens honteuse d’avoir réagis comme ça. Il ne méritait pas ça et les partitions non plus d’ailleurs. Mais heureusement maintenant je me sentais calmé. Je m’asseyais sur le comptoir comme une enfant et le regardais poser les partitions sur la table de cuisine :

- Tu as pu t’entraîner sur les partitions ? Tu t’en sors ?

Je hochais la tête, vu que je ne faisais rien de mes journées, il n’y avait que ça pour m’occuper dans la maison, Arias n’étant pas là je n’avais pas trop de soucis sur le fait que je puisse être dérangée ou quoi.

- Oui, ça va, chanter en soit n’est pas difficile. C’est assez instinctif… Par contre le violon… je reprendrais un cours avec mon ancienne professeure pour revoir les bases et ça reviendra au fur et à mesure.

Je me reposais sur le sol et me déplaçais vers lui pour regarder les partitions :

- On va reprendre les répétitions avec Nayati et Onyx du coup ?

Je passais mes bras autours de sa taille et ma joue contre son épaule :

- Au fait tu leurs à dis qu’on sortait ensemble maintenant ? ils ont réagi comment ?

Ouais, j’avoue que j’ai un peu peur que ses amis me rejette maintenant que l’on est en couple de peur que je leurs « vole » leur meilleur ami, même si ce n’est pas mon intention. Mais bon, ils pourraient le penser et je n’aimerais pas qu’il y ait un froid entre Nayati, Onyx et moi à cause de ça.

- D’ailleurs je vais avoir du mal à me concentrer en répétition avec toi, comment ne pas te dévorer des yeux ?

Je souris en coin et me décollais de lui après un bisou sur son épaule :

- Tu as des infusions ?

Les infusions sont surement les meilleurs moyens pour calmer des angoisses et aider à dormir, et je pense que cela nous ferais du bien à tous les deux d’en boire.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elementis
avatar

Nashoba DreidenElementisMessages : 324
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Dim 12 Fév - 20:10






Divergence familiale


- Oui, ça va, chanter en soit n’est pas difficile. C’est assez instinctif… Par contre le violon… je reprendrais un cours avec mon ancienne professeure pour revoir les bases et ça reviendra au fur et à mesure.

Je ne peux malheureusement pas l'aider pour le violon... Ce n'est pas un instrument que je sais maîtriser et il ne m'a jamais réellement intéressé ; l'entendre est toujours agréable quand il est bien joué mais les rares fois où j'ai essayé ont été un désastre. Et ce n'est pas Onyx et Nayati qui pourront aider puisqu'ils ne sont jamais intéressés non plus à cet instrument... J'espère que ses cours pourront lui être utiles et qu'elle pourra retrouver son talent mais je n'en ai aucun doute.

- On va reprendre les répétitions avec Nayati et Onyx du coup ?

- Oui, si tu te sens prête.

Je ne peux pas la forcer à assister aux répétitions si elle ne se sent pas prête, de notre côté nous avons continué de nous entraîner pour ne pas perdre la main et ça nous permettait aussi de nous voir. Son contact me fait sourire et je laisse échapper un petit rire quand elle me demande la réaction de mes amis sur nous ; je n'ai pas réellement eu besoin de leur dire, ils l'ont compris tout de suite. C'est une chose qu'on n'a pas besoin de dire entre meilleurs amis, on le sait.

- Ils étaient contents ! Depuis le temps que je broyais du noir avec tout ça, ils m'ont félicités. Bon dernièrement ils s'inquiètent beaucoup de ton état mais ils sont impatients de pouvoir reprendre les répétitions.

Je leur ai bien sûr demandé si ça ne les dérangeaient pas que Lyana fasse partie du groupe mais au contraire, ils étaient contents ; depuis le temps qu'on dit qu'il nous fallait un ou un chanteur. Et puis il l'a connaisse et savent qu'elle douée dans le chant ; quant aux pseudos jalousies par rapport au fait que l'on se verra moins, ils ne flippent pas trop à ce propos... De toute façon je ferais en sorte que tout se passe bien ; je sais à quel point les groupes de musique sont compliqués à tenir avec les ententes entre les membres alors si on regarde une histoire d'amour dans le lot...

- D’ailleurs je vais avoir du mal à me concentrer en répétition avec toi, comment ne pas te dévorer des yeux ?

- Et moi donc ?

Mais je connais Nayati, si on passe notre temps à se reluquer il va se mettre au milieu pour que l'on se concentre sur notre travail. Il faut bien être ramené sur terre par ses amis des fois ; en tout cas, j'ai hâte de pouvoir reprendre les répétitions et leur parler des partitions que m'a offert Laelyss mais ça, j'aimerai pouvoir les faire seul sur scène. Elles sont quelque chose de spécial et je ne peux demander à tout le monde de les jouer mais je dois encore m'entraîner pour qu'elles soient parfaite... Et je dois aussi m'occuper des réservations, bref le gros bordel.

- Tu as des infusions ?

- Dans le placard au-dessus de l'évier.

Je la laisse préparer les infusions pendant que je sors les tasses et le sucre au cas où, je vais ensuite m'asseoir sur la table de la cuisine et recommence à broyer du noir à propos de cette histoire de Ténébreux et Nemeroff... Je ne devrais pas penser à cette histoire et ferais mieux de penser à autre chose avant que ça ne tourne à la déprime.

- Tu as un passé un bon Noël avec Arias ? Il t'a dis que nous nous sommes vu d'ailleurs ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 306
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   Lun 20 Fév - 16:50


“Divergence familiale„

« Feat : « Nashoba & Nemeroff »
Je suis heureuse d'apprendre que Nayati et Onyx ne l'ont pas mal pris, où n'ont eut aucune inquiétude. Au contraire ils se sont réjouie pour Nashoba, ce qui me rassure. J'apprends qu'ils sont inquiet pour moi et s'est vrai qu'on ne s'est pas beaucoup vu Nayati, Onyx, Nashoba et moi. À part Halloween, on n'a pas vraiment eut l'occasion de se croiser.

- Dans le placard au-dessus de l'évier.

Je me dirige donc vers le placard et attrape les infusions, puis je mets de l'eau à chauffer alors que Nashoba sort des tasses et du sucre. Je m'assis en face de lui en attendant que l'eau chauffe.

- Tu as un passé un bon Noël avec Arias ? Il t'a dis que nous nous sommes vu d'ailleurs ?

Ils se sont vue ? Ah oui, Arias m'en avait parlé qu'ils avaient eu une petite discussion et qu'il lui avait même donnée un cadeau. Il ne m'a pas donnée plus de précision et j'avoue que ça a piqué ma curiosité. Je ne pense pas qu'Arias ait mal parlé à Nashoba, mais bon, vu qu'avec Aloïs il est tendu, on ne sait jamais.

- Oui ça s'est bien passée, j'ai réussis à lui soutirer un sourire.

Je prend un air curieux et je regarde Nashoba avant de lui poser la question :

- Oui, il m'a dit sans rentrer dans les détails que vous aviez eu une petite discussion. Ça s'est bien passé ?

Oui je suis inquiète, j'ai peur de ce qu'Arias à pu lui dire ou pas, je ne pense pas qu'il lui ait fait des menaces non. Mais révéler deux trois informations confidentielle qu'une fille souhaite garder pour elle par exemple ou quelque chose comme ça. J'écoute sa réponse et pendant se temps là, je vais dans la cuisine récupérer l'eau chaude et la verse dans les tasses avant ensuite de mettre les sachet contenant l'infusion. Je lui en tendis une et garder la deuxième pour moi.

Je me rassis en face de lui et après avoir entendue la fin de l'explication, je teste le terrain pour savoir s'il serait contre le fait que je rejoigne les Elementis.

- Dis Nashoba... J'envisage de rejoindre les Elementis tu en penses quoi ?

Je baisse les yeux sur ma tasse, de peur de sa réaction et je prend le temps de me justifier :

- C'est juste que... Je me sens faible par rapport à vous. Si un combat éclate je suis une décoration, un poteau.... Je sers à rien. J'aimerai t'être utile et j'aimerai moi aussi pouvoir te protéger quand il le faut.

Être la fille inutile que tout le monde protège car elle peut rien faire... ça va un temps, mais il faut que je grandisse. Si les gens que j'aime disparaisse, c'est peut-être parce que je n'ai pas la force de les protéger. Il faut que je devienne meilleure, comme ça je pourrais protéger Nashoba, Arias, Maya et toute les personnes qui comptent pour moi.

Je lève un regard inquiet pour écouter ce qu'il a à me dire.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


#cc6633 ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Divergence familiale [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divergence familiale [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-