Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Sam 21 Jan - 22:15

Le pacte entre le Cadet et le Diable
F. Baelfire
J'écris en Firebrick

Hakeubouh

Je marchais en silence dans la forêt. J'étais toujours affecté par les événements d'il y a quelques jours. Bien que je le cache en présence d'Haizea, je souffrais intérieurement de mon impuissance continuelle. J'avais essayé de penser autre chose, mais c'était plus fort que moi. Je sais qu'il va revenir et ce jour-là, je dois l'exterminer, le détruire, le rayer de ce monde avant qu'il ne le fasse avec celle que j'aime. Mes mains dans ma veste, je me dirige vers la forêt sombre, je ne vais pas souvent là-bas. Enfin plus beaucoup depuis Halloween. On m'avait dit que je trouverais peut-être une réponse là-bas, enfin un homme étrange. Je me demande ce qu'il y a. La dernière fois, c'était plus un cauchemar qu'autre chose, mais aurait-on raté une chose importante ce soir-là ? Je reste sur mes gardes tout de même. J'ai hésite un moment avant de venir voir, mais je n'ai pas le choix. Chaque jour est une hantise et une douleur supplémentaire. J'ai du mal à regarder Haiz dans les yeux, même si elle se sent coupable elle, je le suis de ne pas l'avoir protégé alors que je lui avais promis que je serais toujours là pour. J'avais l'impression qu'un schéma que j'ai connu se répétait et il en était hors de question. 

Peut-être que je trouverais une chose qui me donnera ce que je veux. C'est dans cette optique que je marche alors qu'on m'avait interdit de trop bouger pendant les quelques semaines. Je m'étais un peu échappé en douce. J'espère que les autres ne le remarqueront pas. Mon ventre me fait vraiment mal, pourtant l'espoir de trouver la puissance que je cherche pour protéger mes proches me fait avancer la tête haute. Ne jamais abandonné ni perdre espoir. Je n'y croyais plus à toutes ses conneries. Pas besoin d'abandonner ou de perdre espoir, il suffit de toujours gagner. C'est parce que j'ai été faible et que j'ai perdu que je suis mal dans ma peau. Ça ne se reproduira plus, la prochaine fois, je protégerais ce qui m'est important coûte que coûte.

Même si je dois sacrifier ma vie, donner des pommes toute ma vie à un dieu de la mort, j'obtiendrais cette chose qui me permettra de sauver Haiz et mon frère si un jour, il a besoin. Je sais que de toute façon, je ne ferais rien d'extraordinaire dans ma pauvre vie. Je peux au moins la sacrifier à les protéger correctement, ça ne sera déjà pas trop mal. Je n'ai plus vraiment de rêve pour l'avenir, je prends conscience que par mon état, je suis déjà limité, peut être que dans 3 mois, je ne serais plus de ce monde aussi. Donc s'il me reste peu de temps, je le consacrerai à protéger et rendre la vie meilleure à ceux que j'aime.

Cette pensée m'attriste un peu. J'ai enfin retrouvé une fille que j'aime comme jamais, un frère qui s'inquiète sans doute de ne plus me voir. Quoi que non aux dernières nouvelles, il est très bien avec Lyana. Je suis heureux pour lui, au moins je ne lui manquerais pas. Je soupire un peu, non, c'est faux. Personnellement, j'ai envie de lui parler, de le revoir, mais je ne peux pas. Le jour du déménagement quand je suis venu l'aider, je n'étais pas bien. J'ai l'impression d'être un monstre et je n'ose pas lui parler. J'ai l'impression que j'ai détruit ce qu'il restait entre nous le soir ou j'ai touché Lyana. Pourtant, il ne semble pas encore en avoir connaissance.


Je vois enfin le château devant moi, des souvenirs refont leur apparition mais je ne dis rien. Je ne peux plus reculé, j'ai fais mon choix. J'ai repris l'arme de la directrice, Raikiri qui est plié dans ma manche au cas ou. Je ne compte pas m'en servir, mais mon katana ayant été brisé ce jour la, je n'ai pas pu me racheté une autre arme, Lenka m'a proposé de m'en faire une mais il n'a pas eu le temps de la finir. Je suis devant la porte et la regarde et vient frapper contre assez fortement :


"- Bonjour y a quelqu…."

Au moment ou je donnes le premier coup la porte s'ouvre avec l'impact, en fait je l'ai plus poussé avec mon coup que ouverte je crois. Je ne rentre pas pour autant trouvant ça louche ou peut être les souvenirs de la dernières fois qui m'empêche de passer la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 288
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Dim 22 Jan - 23:24

Le pacte entre Cadet et Diable

Feat. Nemeroff Dreiden

La vie de l'homme le plus puissant de la ville, voire du monde, n'a pas une vie très palpitante. En fait sa vie ne se résume qu'à des moments d'excitations qui coupent sa vie de solitude, des moments où il ne se parle qu'à lui-même, qu'à des objets. En même temps c'est la vie qu'il s'est faite, la vie qu'on lui a donné, ce pour quoi on le destinait. On pourrait croire que ça le rendrai triste, et pourtant ce n'est pas le cas. Vu qu'il n'a connu que cette vie, pour lui c'est normal d'avoir cette vie alors forcément il est heureux d'être ainsi, il n'échangerait même jamais sa vie actuelle contre n'importe quelle autre vie, il aime beaucoup trop la puissance, le pouvoir, pour le donner au premier venu. Sa famille, sa vie, tout est centré autour du pouvoir, de la magie alors forcément il est même plutôt heureux de son existence. Surtout qu'au final il sait parfaitement ce qu'il fait et il a toujours de quoi faire, des objets magiques à étudier, faire des potions, magique d'après lui, mais plus scientifique qu'autre chose car mine de rien, c'est un homme très intelligent.

Beaucoup d'événements se sont quand même dérouler, comme l'événement durant Halloween, où il a dû s'amuser, avec des membres de l'Ordre, pour effrayer des gamins jusqu'à s'en servir comme il faut, même si cela lui a coûter d'avoir fait cela. Approcher la fille de son apprenti n'a pas vraiment plu au contrat qu'il avait fait et donc la magie c'était vengé, en même temps il avait enfreint une partie d'un de ses contrats, mais il était obligé malheureusement pour s'en libéré. Ce n'était qu'un détail bien sûr, qui aurait être bien plus grave au niveau conséquence, mais il se devait de le faire, il déteste être une personne qui se fait avoir, il arnaque les autres, il ne se fait jamais arnaqué et trouvera toujours une méthode pour se libérer et retourner la chose si on essaye de lui mettre à l'envers. En tout cas pour le moment tout était parfait pour lui, il avait toujours tout ce qu'il voulait, toujours au sommet et ça personne ne pouvait rien faire contre lui, augmentant toujours son pouvoir dès qu'il en a l'occasion, surtout avec son nouveau collaborateur, lui offrant tout ce qu'il a besoin pour accomplir l'un de ses plus grands objectifs.

Le Ténébreux était à l'extérieur, en dehors de son château, il avait affaire à l'extérieur. Ce n'est pas toujours les autres qui vont le voir, mais cela arrive qu'il doit sortir, aller directement voir les autres, ou bien simplement créer les occasions de voir les autres venir à lui par la suite ; surtout savoir ce qui se passe en ville, après tout, il faut savoir se tenir au courant et surtout éviter que la ville l'oublie. D'habitude il utilise un élément, ou bien une autre personne, ou bien simplement aller travailler en tant que Gold, mais pour une fois il voulait sortir en étant lui-même, rester au abord de la ville, écouter simplement les paroles de ceux qui traînent dans la rue. Surtout que la tenue de cet homme est tout sauf d'un naturel, des habits bien moulant, avec une attache au niveau des mains, mais surtout avec un gros manteau bien fourni. Il faut dire qu'il ne passe pas inaperçu, mais après tout, personne ne sait vraiment qui est le Ténébreux, vu que pour la plupart, pour quasiment tout le monde, le Ténébreux est l'homme masqué qui a attaqué le centre commercial et non un homme aux habits si particulier. Et pourtant il sait être discret, très discret, sinon il n'aurait jamais réussi à s'être caché depuis autant de temps.

En revenant à son château, les portes, qu'il avait lui-même fermé, était ouverte, mais surtout il y avait une personne dans l'enchevêtrement de la porte, une jeune personne. Comme ça, de dos, impossible de dire qui cela pouvait bien être et pourtant, en se rapprochant, il reconnu très vite la personne que s'était. Rumpel a une mémoire parfaite, il se rappelle de tout ce qui lui est important, faisant toujours le tri dans ses souvenirs, jetant à la poubelle ce qui ne lui sert à rien, gardant dans son palais mental tout ce qui lui ai important. Le corps, le visage de cette personne lui rappela quelqu'un, surtout qu'il n'allait pas l'oublié, déjà qu'il avait osé salir le magnifique carrelage du château avec son sang, mais surtout qu'il avait fait des recherches sur lui, pour savoir qui s'était car mine de rien il était plutôt intéressant, réussir à battre les pièges de la sorte qu'il avait mit en place était grandiose. Nemeroff Dreiden, l'un des descendants du fondateur Élémentis, rien que ça. Le Ténébreux se rapprocha, passant à côté de ce jeune garçon, avec un grand sourire aux lèvres, toujours accompagné de son petit rire si distinct.

Tu peux rentrer. Cette fois-ci tu ne risques rien, tu n'es plus un intrus, mais mon invité. hihihihihihi.



Passant en premier pour lui montrer qu'il pouvait entrer sans crainte. C'est sûr que cette fois il ne va pas se faire attaquer par une chauve-souris géante, ou bien par des ombres, il aura affaire simplement à celui qui commandait tout ces choses là, mais cette fois il n'était pas venu pour infiltrer, du moins il faudrait être réellement stupide de revenir cambrioler une demeure quand la première fois il aurait pu mourir s'il n'y avait personne pour le sauver. S'il était revenu, c'était pour autre chose, et cela attisa la curiosité de l'homme sombre, surtout que ce n'était pas n'importe qui, il était de la famille d'un des fondateurs, ce château c'est un peu sa demeure, du moins la demeure de ses ancêtres, rien que pour ça, cela devait attirait l'attention de cet homme qui désormais habitait en ce lieu. Néanmoins le Ténébreux pouvait se douter de quelques petits choses, s'il est là, c'est pour passer un contrat, tout le monde vient ici pour passer des contrats, mais le but de ce contrat ? Tout ça intéresse grandement la personne pour qui sa vie se résume à faire des contrats et satisfaire les désirs des autres pour son profits. Surtout s'il est là, cela doit avoir un lien avec son frère qui lui a sûrement parler de cet endroit et de quoi cet homme était capable. Se tenant debout, de l'autre côté de la table où il y avait juste un pot de fleur avec une simple rose à l'intérieur, voilà tout ce qui séparait le jeune homme et l'homme au teint si blafarde.

Que puisses le simple Rumpelstiltskin pour ton plaisir. Je peux réaliser tous tes rêves, cher descendant d'Eisuke !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Lun 23 Jan - 12:14

Le pacte entre le Cadet et le Diable
F. Baelfire
J'écris en Firebrick

Hakeubouh

J'étais devant la porte, un blocage m'empêchait de rentrer. Je me demandais ce qu'il allait se passer cette fois. Est-ce qu'il allait se reproduire la même chose, si c'est le cas je n'en sortirais sûrement pas victorieux cette fois. Je pourrais déjouer quelques salles mais je tomberai sûrement à la 3ème et encore si mes ombres sont efficaces. Alors que j'essaye de rentrer ma jambe ne veut pas passer l'encadrement de cette foutue porte et j'abandonne de la passer quand la douleur à mon flanc devient vraiment terrible. Je soupire et me prépare à faire demi-tour, ce n'est pas ici que je trouverai ce que je recherche. Je me prépare à faire demi-tour quand je vois une personne vraiment étrange passer à côté de moi. Pourquoi étrange? Ses vêtements ne sont pas ... Classique, très flashy. Son petit sourire ne me dit rien ... de bien cool. On dirait qu'il est un peu taré, enfin vu ma propre personne je ne vais pas le juger.

- Tu peux rentrer. Cette fois-ci tu ne risques rien, tu n'es plus un intrus, mais mon invité. hihihihihihi.

Je reste assez surpris de ça déclaration. Je pouvais facilement en déduire qu'il était bien coupable des évènements de cette soirée. Je serre légèrement les dents, on dirait presque que ça l'amuse de nous avoir fait subir ça. Pourtant je n'ai aucune envie de me venger ou de me friter avec lui. De toute façon je le sentais que je ne serais pas de taille, donc je ne pouvais que me rabaisser à écouter ce qu'il pouvait m'apprendre sur cet endroit. De toute façon s'il veut ma peau il aura au vu de ce qu'il peut faire ... Je sors Raikiri de ma mange et la déploie, dévoilant la lame et je la plante à l'entrée, on va laisser ça la, je ne voudrais pas qu'il croie que je viens de façon hostile et puis je pense que ça ne me servira pas à grand chose. Je soupire et entre dans le château. Cet endroit ... Je ne l'aime pas pourtant je m'y sens attaché en même temps. D'après son livre, c'est ici qu'Eisuke et Daichi on vécu. Je me demande s"il possède des secrets, enfin en fait j'ai déjà ma réponse au vu de cette nuit la. L'homme semble plutôt joyeux ce qui me déroute un peu, trop joyeux pour être honnête, soit il est taré dans sa tête, soit ses sœurs Thérèse. Je pense avoir ma petite idée sur la réponse mais bon, passons je ne suis pas la pour dresse un portrait psychologique de cet homme étrange:

- Que puisses le simple Rumpelstiltskin pour ton plaisir. Je peux réaliser tous tes rêves, cher descendant d'Eisuke !

Oh c'est bien, il a fait ses recherches, ses petits devoirs. Je me demande pourquoi d'ailleurs, vu comment je me suis fais éclater la gueule, je pensai sortir de la tête d'une personne fière d'avoir torturé des mômes pour se sentir puissant. Mais bon, peut être qu'il a une raison, celle ou on est entré chez lui sans autorisation. Oui ça semble être chez lui, il y est un peu trop tranquille. Rumples...quoi ? Who le nom bizarre, bwarf quand on s'appelle Nemeroff on se tait quoi. Je le fixe le temps de digérer la personne assez unique qui se trouve devant moi. Puis je tiens à mettre les choses au clair:

- Je tiens déjà à être claire sur mes intentions, je ne suis pas la pour une vengeance ou autre.

Oui c'était lui, j'en étais sur. Cette personne m'inspirait un sentiment étrange. Mon corps me disait de fuir et ne pas rester plus longtemps près de lui, mais ... Quelques choses m'attirait chez cette homme. J'avais ma petite idée sur la chose, il semble avoir des ténèbres encore plus grands que les miens. Intéressant, mais je ne suis pas la pour me faire un ennemi ou un ami. Il semble un peu trop joyeux et ce n'est pas ce genre de chose que je cherche. Je regarde un peu les alentours de l'entrée, je n'ai rien à faire ici finalement:

- Désolé je pense que vous ne le pouvez pas. A moins que vous m'apportiez la puissance de mon ancêtre et celle de protéger ceux que j'aime, rien d'autre ne m'intéresse vraiment à vrais dire.

Oui, un mec qui vit dans une forêt et fait peur à des gosses pour se faire plaisir ne peut pas me comprendre et ce que je recherche.  Quand on considère qu'on est en train de faire de son mieux, c'est la preuve qu'on est pas assez exigeant envers soit même. Les mots de mon père me reviennent en tête. C'est aussi ça qui me raccroche au fait que je ne serais jamais satisfait d'avoir juste sauver Haizea ce jour la, j'ai perdu et je l'assume, mais la prochaine fois je l'écraserais. J'ai besoin de cette puissance, même si je dois sacrifier la moitié de ma vie, même si je dois vivre une vie de solitude. Mavis, Nash et Lyly ...  Il m'avait  dit que la-bas tous n'était que ténèbres... En réalité... Il restait tout de même une lueur d'espoir... Une lumière infime que je veux conserver dans ce monde noir et froid, Haizea. Une flamme qui c'est allumée, non un incendie qui m'a totalement brûlé et réchauffé. Je ne veux que ce feu s'éteigne, donc si ma puissance actuelle ne suffit pas, je sombrerais encore plus dans mes ténèbres pour gagner.

- Vous dégagez vraiment une présence ... étrange, vous êtes  ... étrange. Je ne veux pas vous insultez mais tout ce qui tourne autour de vous l'est. Cet endroit, votre aura ... Elle est très, unique?

Non ce n'est pas le mot. Mais il y a quelques choses d'incomparable à ce que j'ai déjà ressentis.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 288
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Lun 23 Jan - 16:38

Le pacte entre Cadet et Diable

Feat. Nemeroff Dreiden

Abandonnant ses armes à l'entrée, au moins cela voulait dire qu'il n'était pas là pour se battre, sage décision, même s'il possède sûrement une grande puissance vu ce qu'il avait réaliser le soir de Halloween, il n'allait rien pouvoir faire face à un homme comme le Ténébreux qui dispose de toute la puissance dont il a besoin. En tout cas cela voulait clairement dire qu'il n'était pas là pour se battre, simplement pour discuter et toutes les personnes qui viennent voir Rumpel pour discuter était pour faire un contrat, un contrat avec le diable. Néanmoins il fallait savoir pourquoi il était venu, ce qu'il désirait plus que tout au point de venir parler avec un homme si sombre, mais surtout ce qu'il pouvait bien offrir au Ténébreux, même si ça pour le coup, il en avait déjà une petite idée, même si pour le coup il n'était pas sûr de son coup de poker, mais il pourrait très bien réussir et avoir un objet imposant et surtout très puissant pour l'avenir, mais il pouvait également se retrouver avec rien, un pari risqué, mais qui peut être vraiment payant.

Comme si le Ténébreux ne pouvait rien faire, le Ténébreux peut tout faire, absolument tout, même ce qui est impossible, surtout que c'était quelque chose de très simple qu'il demandait, plus de puissance. Rumpel fait cela à longueur de journée, confié des pouvoirs, renforçant des pouvoirs, rien de plus simple pour un homme comme le Ténébreux qui a voué sa vie à cela. L'hôte ne disait rien, non, il préférait simplement rire, un simple rire strident, comme si cela l'amusait de voir qu'on sous estime encore la force de cette personne, comme si les habitants de la ville n'arriveraient jamais à apprendre de leur erreur, de ce qui se passe, du passé. En tout cas tout cela joue bien le jeu du Ténébreux car de la sorte il peut continuer ses petites affaires comme si de rien était et en plus gagner de plus en plus de puissance. Il pourrait très bien lui montrer le potentiel dont il dispose, mais il ne fit rien car cela ne servait à rien, il lui suffisait simplement de se rappeler de ce qui s'est passer la nuit où il était au château pour se rappeler de tout ce qu'il peut faire et cela devrait le convaincre déjà de la puissance d'un homme seul.

Rumpelstiltskin est une personne unique oui, personne n'est comme lui et personne ne sera jamais comme lui. Même si ses prédécesseurs avaient le même pouvoir que lui, même s'ils ont tous succomber à la folie, perdant la vie bêtement, le Ténébreux lui a parfaitement accepter son sort, il sait parfaitement comment utiliser cette magie et il est surtout bien plus intelligent que les autres. Rumpel est et sera toujours là avec sa magie, il est immortel, du moins il fera tout pour l'être, même si cela voudrait dire tenter des expériences interdite et risqué pour cela. En tout cas il faut dire que ce jeune homme savait comment brosser dans le sens du poil cet être si particulier, mais cela n'allait pas suffire, il allait devoir signer un contrat s'il désire plus de puissance. Tout ce qu'il avait besoin était d'établir un contrat particulier car il avait une petite idée de quoi faire car le Ténébreux a grandit quand même avec l'histoire de la ville, la connaissant sûrement mieux que personne, donc il pouvait facilement revoir le sort des fondateurs au sein des deux frères, des deux descendants de Eisuke alors forcément cela lui donnait une idée, qu'il ne pourra sûrement jamais faire, mais sait on jamais.

Plus de puissance ? J'ai exactement ce que tu as besoin. Dis moi tout ce que tu désires et je te dirai mon prix car la magie à toujours un prix !



L'homme s'avança vers la table afin d'y déposer un morceau de papier entièrement vierge ainsi qu'une plume et son encrier, car oui il se balade toujours avec, à moins qu'il y a un mystère derrière cette façon de sortir toujours un objet de n'importe où ? En tout cas le Ténébreux déborde toujours d'imagination quand il s'agit de faire des contrats et surtout s'amuser. Bien sûr cela prend du temps d'écrire le contrat pour qu'il soit réellement magique, surtout qu'il a besoin d'écrire plusieurs termes précis et unique en Quederlien, l'ancien Quederlien bien sûr, pas le moderne dont tout le monde parle désormais dans la ville. Quasiment personne n'est capable de lire ces paroles, à moins d'être un expert dans le domaine, ou bien d'être bercé par cette langue depuis des années et des années. Néanmoins si une personne serait capable de comprendre cette langue, ils pourront comprendre que les noms inscrits dans le contrat seront lié comme les fondateurs par le passé l'était, mais justement pour éviter le sort dont ils ont subit, que la magie les empêchera de finir comme les fondateurs. Cela pourrait être gentil de sa part, mais pourtant ce n'est pas le cas, du moins c'est juste une petite méthode pour s'amuser en quelque sorte, du moins si cela fonctionne et que tout se passe comme prévu.

Debout contre la table, le Ténébreux écrivait ce contrat dans une langue ancienne en attendant de savoir les termes du contrat et le prix qu'il allait demander en échange pour tout ce qu'il avait besoin. Rumpel écrierait tout ce qu'il désire, même s'il arrangera les choses pour que ça soit possible, la magie peut faire beaucoup, mais pas forcément tout, de toute façon, du moment qu'il a tout ce qu'il désire, c'est ça plus important il faut dire. Surtout qu'il avait besoin de faire une formulation spéciale, alors forcément il devait écrire un tout nouveau type de contrat, ça sera une bonne expérience, un petit test agréable à faire avec lui donc il écrivit le contrat d'une façon particulière, en colonne. Le Ténébreux écrit donc tout ce qui était en ancien Quederlien sur le côté gauche du papier, laissant le côté droit pour les signature et ce que le jeune garçon désire. En entendant ce qu'il désirait, il était plutôt ravi, c'était très simple de lui fournir et plus il pouvait même essayer d'obtenir ce qu'il désirait, au pire, il mourra et utilisera une autre personne qu'il a en poche pour obtenir ce qu'il désire.

Signe ce morceau de papier et tu obtiendras la puissance que tu cherches, la protection que tu cherches, de ce que tu as besoin en échange d'un simple petit objet.. ton héritage le plus précieux comme indiqué sur le contrat.. Bien sûr, toutes les copies seront détruite, comme précisé sur ce simple contrat.



Le journal intime de Eisuke, voilà ce que le Ténébreux désirait, mais il ne fallait pas le précisé directement, surtout que la forme du contrat ne se pliait pas à préciser exactement ce qu'il désirait alors il fallait tenter autre chose, puis si jamais ça ne lui plaît pas, il mourra tout simplement, rien de bien grave, après tout ce n'est qu'un microbe. Rumpel glissa le morceau de parchemin sur la table pour laisser ce jeune homme de lire ce qu'il hérita, mais aussi ce qu'il désire en échange, absolument tout à un prix après tout. L'encrier et la plume juste à côté, qu'il pouvait prendre afin de signer à côté de la signature du Ténébreux. Sur le contrat, écrit en Quederlien compréhensible bien sûr, il pouvait aisément lire les choses suivantes inscrit sur le côté droit du contrat ; sans prendre en compte qu'il doit détruire toutes les copies de cet héritage.

Nemeroff Dreiden

Accepte de confier

Son

Héritage le plus précieux contre un

Objet magique et un

Boost de son pouvoir pour

Anéantir et protéger.

Pur coïncidence que le nom de Nashoba est présent sur le contrat ou bien c'est fais exprès ? Personne ne le saura, après tout, comment le Ténébreux pourrait savoir que ce jeune garçon possède un frère qui dispose de ce nom là ? Même s'il a fait des recherches, connaître autant de détail serait sûrement impossible... Du moins c'est ce qu'il entendra dans tous les cas. Néanmoins il faudrait déjà que ce jeune garçon remarque ce détail parmi toutes ces lettrines, tous ces décors sur ce morceau de parchemin qui semblait déjà plus ou moins être brûler. Néanmoins il a tout ce qu'il désire en échange d'un simple objet, le contrat lui ait bien plus avantageux alors il n'a aucune raison de refuser de signer ce gentil cadeau qu'il s'apprête à lui faire. En signant il aura plus de puissance, mais surtout un objet capable de l'aider, du moins il aura tout ça s'il ramène ce fameux héritage dans un délai très court, il doit payer le prix, sinon le prix sera sa vie simplement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Lun 23 Jan - 17:56

Le pacte entre le Cadet et le Diable
F. Baelfire
J'écris en Firebrick

Hakeubouh

Je continue d'observer ce qui se trouve autour de moi. J'aime beaucoup cet endroit quand il n'essaye pas de me tuer. Étrangement, je me sens nostalgique, mais pas par rapport à ce soir-là. J'ai l'impression… De reconnaître l'endroit qu'Eisuke décrivait. Il avait vraiment une écriture magnifique, c'est peut-être pour ça que j'adore lire son journal intime. Enfin, j'adorai le lire. Depuis Nashoba le garde précieusement depuis que cette chose, ce vestige du passé à une phobie d'un livre. Et après ça dit que ça protège les élémentis. Enfin bref, elle ne veut pas me voir et je n'en ai pas l'envie, me faire insulter gratuitement ça va 5 minutes. Je me concentre sur l'autre de la maison. Ce dernier semble trouver ma demande banale et assez simple. Je dois dire que je l'aurais pris pour un fou en fait, mais… Il est intéressant et j'ai envie de voir ce qu'il peut vraiment m'apporter au vu de cette soirée, il est clair qu'il est capable de grande chose, terrible... Mais grande. Mais je dois avouer que son air de "je me marre de ce que tu me demandes" me fait un serrer les dents en le fixant de façon froide, ce n'est pas un regard méchant, c'est mon regard. Je suis un peu blasé de la vie et si je sors d'ici sans me faire trucider ça sera déjà pas mal. Ma demande n'a rien de drôle et est très sérieuse. J'ai besoin de trouver la puissance de mon ancêtre, même s'il s'est trompé en faisant des bêtises, je ne ferais pas la même chose. En parlant de ça, je trouve que cette histoire est vraiment étrange, car au final, il a construit quelque chose, les élémentis … Ainsi que ce qu'est devenu cette ville.

- Plus de puissance ? J'ai exactement ce que tu as besoin. Dis moi tout ce que tu désires et je te dirai mon prix car la magie à toujours un prix !

Comment dois-je formuler ce que je recherche vraiment de façon claire et précise. Je cherche ce que je recherche exactement par pouvoir. Je ne veux pas nécessairement obtenir les ténèbres comme mon frère, père ou Mavis peuvent le penser. Mes ombres sont mon identité et cette chose dans mon ombre est unique. Même si elle n'est pas normale, c'est un peu comme si c'était une partie de moi, mais qu'est-ce même Wilson n'a pas pu me répondre clairement par rapport à cela. Alors que me faut-il, qu'est-ce que je veux réellement. Le pouvoir de soigner mes alliées comme dans un jeu de rôle ? Non ça ne me correspond pas. Celui de pouvoir jouer au super-héros ? Non, j'y joue déjà de toute façon et un super-héros finit toujours bien, moi, je finirais dans une tragédie à coup sûr. Non ce n'est pas des délires que je suis venu chercher. Qu'est-ce que je veux au plus profond de moi que je n'oserais pas avouer. La seule réponse est :


- Le pouvoir de tout détruire. Je veux éradiquer tout ceux qui oserons toucher à ceux que j'aime, les faire souffrir à tel point que l'enfer sera un paradis à côté cela. Gagner est tout. Les vainqueurs écrivent l'histoire. Les perdants sont effacés d'elle. Je veux le pouvoir de démolir physiquement et mentalement les gens qui s'opposent à moi. Je veux le pouvoir de tout détruire pour toujours gagner.

Dans ce monde, la victoire est tout, les gagnants sont validés et les perdants sont refusés. Jusqu'à maintenant, j'ai tout perdu. Ce que je veux maintenant c'est gagner. Si vous vous opposez à mes proches ... Je vous tuerai, peu importe qui vous êtes. Des mots terribles dans ma bouche, ce n'est pas ce qu'on entend classiquement pour un enfant de mon âge. Mais un enfant de mon âge à rarement été frappé par la fatalité de la vie et du destin. J'assume mes paroles pour la première fois, je l'ai toujours pensé et voulu, mais j'avais honte de cette pensée destructrice et meurtrière. Mais quand je vois qu'on est capable de s'en prendre à une femme aussi gentille et innocente qu'Haiz juste pour atteindre ses parents, je me dis que je n'ai aucune honte à penser cela et vouloir tuer des pourritures.

- Pour le prix, je donnerais n'importe quoi. Un bras, mon âme, ce que j'ai de plus précieux.

Oui s'il voulait un bras, tout ce que je possédais matériellement je lui donnerais si cela peux me permettre de botter le cul du connard qui à osé menacer Haiz et la chasser comme une simple bête.  Maintenant c'est moi qui vais être le chasseur. L'homme semble occuper à écrire sur un papier. Il en a rien à foutre ce que je lui dis, non c'est pas ça au contraire il semble même très concentré sur ce que je dis et l'écriture de se papier.

- Signe ce morceau de papier et tu obtiendras la puissance que tu cherches, la protection que tu cherches, de ce que tu as besoin en échange d'un simple petit objet.. ton héritage le plus précieux comme indiqué sur le contrat.. Bien sûr, toutes les copies seront détruite, comme précisé sur ce simple contrat.

Un simple bout de papier pour ce que je recherche. Ca me paraît bien trop simple et la contrepartie me fait tilter … Une copie. Je le fixe en silence, je savais très bien de quoi il parlait mais comment il savait cela. Seul mon frère et moi le savait … Non il restait une personne mais aurait elle des liens avec ce mec, ou alors avait il piffait que je savais pour ce livre. Je m'approche du contrat et le regarde lisant et une chose me frappe … N ...A...S...H...O...B...A. Mon regard remonte vers ce mec … Qu'est ce que ça veut dire. Cela ressemblait à une coïncidence mais je n'étais pas si sur que ça en soit une. Je prends de quoi signer et y repense., de toute façon il ne me reste pas beaucoup de solution. Chaque secondes, l'homme au demi-masque peut revenir à tout moment.

- Je vous remmènerais le livre d'ici 3 jours.

Pas difficile de comprendre que c'était ce qu'il voulait et c'était mon seul héritage familiale . Ca me fait un peu chier, car c'est vraiment le seul et j'y tenais vraiment mais la vie de mon frère, ma mère ou ma copine pèse bien plus dans la balance. Je serre un peu les dents, mes choix sont toujours si dur c'est chiant à force, au moment ou je m'apprête à signer le papier, l'ombre qui vit dans la mienne sort et m'agrippe le bras, comme pour me dire de ne pas le faire. Elle ne veut vraiment pas me lâcher, je donne un violent coup en arrière :

- Lâche moi j'ai plus le temps !

Je viens signer le papier et regarde Rumple en silence. Voilà le papier est signé maintenant qu'est ce qu'il va m'arriver. Je me demande si c'est du pipo ou non son truc, mais je n'ai pas le choix et ça ne me coûte rien à part du temps et un peu d'énergie.

- Je vous le remet en main propre je suppose pour la contre-partie?

Je viens mettre mes mains dans mes poches en silence. Mon corps me fait de nouveau mal, mon bras et mon flanc me brûle atrocement, je suis pressé de m'allonger ou de prendre un bain. Je ne sais pas pourquoi mais ça me fait du bien à mes plaies, même s'ils sont pas fan que j'en prenne maintenant à l'orphelinat. Je continue de le fixer, je ne sais pas pourquoi, mais je le trouve intéressant comme personnage.

- Qui êtes vous ou qu'êtes vous réellement. Si je me base sur le peu d'expérience que j'ai depuis que j'ai été victime de vos tours … Je dirais que vous êtes un dieu … Non le diable en personne. Pourtant, vous me semblez un peu trop joyeux pour remplir cette tâche.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 288
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   Lun 23 Jan - 22:42

Le pacte entre Cadet et Diable

Feat. Nemeroff Dreiden

Tout ce que ce garçon désirait était désormais écrit sur le contrat, il ne lui restait donc plus qu'à signer ce morceau de papier et les deux personnes seront lié par ce contrat, chacun devra accomplir les paroles qu'il dit dans ce contrat tout simplement. Le jeune garçon devra lui ramener son héritage, pendant que le Ténébreux lui devra augmenter la puissance de ce gamin et lui donner de quoi le protéger, rien de bien compliqué car il avait de quoi faire pour lui, il dispose de beaucoup d'objet magique, un nombre incalculable, même lui ne pourrait pas dire exactement combien il en possède dans le château entier. En tout il lisait ce morceau de parchemin, au moins il le lit pour savoir quoi faire, peut-être pour éviter de se faire avoir, il faut dire que c'est une bonne chose de lire les contrats d'un homme aussi fourbe, mais cela ne sert pas à grand chose vu qu'au final il y a exactement tout ce qu'il désire.. même s'il y a un petit détail qu'on peut deviner, mais qu'on peut être sûr immédiatement si on sait lire l'ancien Quederlien.

Il allait pour signer ce fameux contrat quand une ombre l'en empêcha très brièvement, comme ça il a déjà du mal à contrôler son pouvoir, mais il décide d'être encore plus puissant.. Le Ténébreux s'en fiche de tout ça, du moment qu'il obtient ce qu'il désire, il est prêt à donner tout ce que les autres veulent, même si cela n'est pas vraiment ce qu'ils désirent, ils se doivent de connaître les risques ; personne ne peut utiliser la magie s'en en subir les conséquences, après tout, le Ténébreux l'a prévenu, la magie a toujours un prix ! En tout cas il se débarrassa très vite de l'ombre pour venir imposer enfin sa petite griffe dessus, comme le Ténébreux également, deux signatures, le contrat était donc passé enfin ! Le jeune homme allait bientôt sentir l’afflux de puissance qu'il allait bientôt obtenir, il faut dire que cette magie est très rapide a faire effet, et surtout elle est très puissante pour une bonne durée vu que s'il n'y a aucune précision de faite, la magie du contrat dura un total de cinq mois, on a de quoi faire avec une telle durée après tout. Pendant qu'il parlait, posait des questions, le Ténébreux reprit le contrat et l'encrier afin de tout faire disparaître dans son manteau pendant qu'il se mit à chercher autre chose également, le fameux objet promis, pendant qu'il allait lui répondre, toujours avec un petit rire qui accompagne le tout.

Je ne suis qu'un simple collectionneur. Offrant mes services contre tout et n'importe quoi pour faire revivre la véritable magie, telle qu'elle existait à l'origine, la magie actuelle est tellement insipide. Il sera bientôt l'heure, la magie se réveillera bientôt tout simplement.



La magie de la ville est tellement faible comparé à tout ce que le Ténébreux est capable de faire, il pourrait très bien tout garder pour lui, mais non, il préfère donner une partie de sa puissance aux autres, même si au final c'était simplement pour son petit plaisir personnel. Beaucoup avant lui on utilisé ce pouvoir de manière bien différente, mais Rumpel est le seul qui a des projets aussi grand, et sûrement la parfaite symbiose avec les contrats, acceptant ce pouvoir plus que tout, refoulant tout le reste pour être au plus puissant de sa forme, obtenir toute la puissance que cette magie peut lui offrir. L'homme sombre se rapprocha du jeune garçon, lui plaçant entre les mains un bracelet en argent plutôt particulier. Cet objet est assez unique, plutôt puissant il faut dire, mais à usage unique malheureusement. Il voulait un objet pour protéger les autres de sa puissance, alors cet objet est fait pour lui, un cas critique, il n'aura qu'à l'utiliser et cela ne sera plus un soucis, il ne sera plus un danger, mais c'est à usage unique et donc il faudra agir de manière très intelligente avec ce fameux objet. Une fois l'objet en la possession du gamin, le Ténébreux reprit une marche à l'intérieur de son entrée, tournant autour du gamin, gardant toujours un œil sur lui, juste au cas où.

Tu hériteras de ta puissance que tu souhaites tant sous peu, et ça pour cinq mois. Par contre cet objet à le pouvoir de contrer ton pouvoir, mais cela ne fonctionnera qu'une seule fois, alors utilise ce bracelet avec intelligence ; il sera juste une babiole après son utilisation. Ghihihihihi.



La route du Ténébreux se termina au niveau de ses grandes portes, simplement pour pouvoir les refermer dès que le garçon ne sera plus là. Après tout il n'a plus rien à faire dans le château de l'homme le plus puissant de la ville, du moins tant qu'il ne revient pas avec le fameux livre qu'il venait de promettre durant la passation du contrat. Il avait avoué que son héritage le plus puissant était ce fameux livre, sûrement celui que le ténébreux recherche depuis quelques temps donc tout était parfait, surtout qu'il avait dit qu'il le ramènerait d'ici trois jours, donc il savait où l'avoir et ça, c'était une très bonne nouvelle pour le Ténébreux. Rumpel invita donc le jeune garçon à partir, lui indiquant la sortie de la main tout en le saluant. Néanmoins il avait une dernière petite chose à lui dire, c'est son premier contrat après tout, il fallait le mettre en garde s'il ne respectait pas le secret ou bien s'il ne respectait pas les termes du contrat, comme par exemple détruire les copies qu'ils pourraient y avoir de ce fameux livre, même si cela serait étonnant qu'il existe des copies ; qui irait faire des copies d'un vieux livre que personne ne pourrait comprendre car comme le journal de son comparse, il doit être en ancien Quederlien également.

Si tu tiens à la vie, respecte les termes du contrat à la lettre et surtout, ce qui se passe ici reste ici. Si tu tiens à ta langue, tiens ta langue hihihihi. JE serai ravis de te revoir pour mon dû, et dans cinq mois pour passer un nouveau contrat... si tu es encore en vie Ghihihihihi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pacte entre Cadet et Diable [Ft. Bael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-