Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Habitant
avatar

Bay SydalaHabitantMessages : 39
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 15:14

Je me réveille un peu difficilement ce matin, réveillez par les pleures de mon « adorable bébé ». Je soupire et sors de mon lit difficilement :

« Mamaaa, elle a quoi Fiora ? »

J’attends une réponse, mais aucune ne provient alors que cette dernière continue à hurler. Rah, c’est chiant les gosses quand même. D’accord elle est trop mignonne et me fait trop craquer quand elle est sage ou endormis. Mais quand elle pleure, ah bah putain, ça défonce les oreilles.

«  J’arrive, j’arrive chérie. »

Je vais dans la chambre juste en face récupérer mon bébé, je pose un bisou sur son front et je me rends compte qu’elle est plutôt chaude contrairement à d’habitude. De la fièvre ? Je me balade dans la maison recherchant ma mère un peu partout :

« - Mama, Fiora va pas bien. Mamaaaa ? »

Je remarque un bot sur la table où ma mère m’indique qu’elle sera absente toute la matinée, car elle essaye de trouver des producteurs supplémentaires pour le restaurant. Rah, fais chié, ça tombe mal ça. Pourquoi c’est toujours quand il ne faut pas qu’elle me lâche. Mon grand père sortie de sa chambre en baillant et je me dirigeais vers lui le regard suppliant :

« Papy tu peux me garder Fiora ce matin ? Elle a un peu de fièvre la nounou voudra pas la garder. »
« Désolé ma choute, j’ai un resto à faire tourner moi »
« Papy steuplait »
« C’est ton enfant ma choute, à toi d’assumer. »

Rah, encore ce refrain sur la responsabilité et le fait que je dois assumer. Attend le gosse je l’ai pas fait toute seule, mais le père on l’oblige pas à assumer lui. Non c’est la mère qui doit tout ce taper, c’est injuste. Puis une idée de génie me traversa la tête. Je m’occupais de Fiora tout d’abord, manger, boire. Au moins les gosses ne sont pas trop chiant à s’occuper quand ils sont bébé. Je finis par manger juste une tartine et m’habiller en deux secondes. J’attrapais mon sac de cours et le sac de Fiora contenant toute ses affaires, couche, linge, biberon et même une aspirine bébé pour lui faire baisser sa fièvre. Il faut que j’assume et que je passe mon bac ? Très bien ! Le lycée j’arrive ! Après tout on veut que je devienne responsable alors voilà

J’installe mon bébé dans son landau et la couvre chaudement pour ne pas qu’elle empire son état. Sur le chemin, certain adulte me regarde de travers, mais je leurs lance de grand sourire et bonjour en mode « Salut les vieux, jvous enmerde cordialement. ». Au lycée c’est d’autre réaction qui m’attende, mes potes arrivent en bande autours de moi et se penche sur le landau avec Fiora qui gazouille dedans. Ils la trouvent tous trop mignonne, mais bon, c’est ça un bébé, c’est mignon par devant puis par derrière ça lâche de ces trucs dans les couches et ça te bave dessus. La belle vie non ?

Je leurs demande de partir sans moi et je me dirige vers le bureau de Roxane, c’te pionne elle est marante. Perso, je l’aime bien elle a pas l’air d’être du genre saoulante. Je rentre dans le bureau sans toquer :

« - Bonjouuur ! Je vous la laisse ! Bonne journée merci ! »

Je laisse le landau et pose rapidement le sac avant de partir en fermant la porte. Maintenant, faut se sauver avant qu’elle me chope ! Direction cours de philosophie. C’est partie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 464
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 17:41

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

- Roxane, il va falloir penser à ranger ce bureau. C'est vraiment le bordel ici.

- J'vous emmerde.


Il n'm'a sûrement pas entendu sinon il s'rait sûrement revenu me botter le cul et mon magnifique doigt d'honneur ne m'permet pas de me détendre après sa réflexion à la con. Qu'est-ce que ça peut lui foutre au dirlo que mon bureau est un vrai foutoir hein ? C'pas lui qui vient chercher des dossiers et même si la moitié est éparpillé par terre, j'sais exactement où est chaque chose. D'ailleurs après le directeur qui m'pompe l'air, c'est la secrétaire qui, passant devant mon bureau, trouve ça marrant d'faire une remarque sur mon bordel avant de finalement entrer pour m'demander le dossier d'un certain étudiant.

- Euh... Z'êtes sûre que c'est moi qui l'ait ?


- Oui, je vous l'ai passé la semaine dernière. Mais peut-être que si vous rangiez un peu mieux votre bureau, vous n'auriez pas de problème à retrouver mon dossier.

- Raaaaaaaah c'bon, j'vais vous le ranger le bureau ! J'vous apporte le dossier quand j'le trouverai.


Repartant après un p'tit sourire, j'trouve qu'elle a un vieille air de Dolores Ombrage quand elle parle et dans sa manière s'habiller, manquerait plus que ce soit une Domae chat pour accentuer le cliché. Lui faisant un doigt d'honneur à elle aussi pour évacuer ma colère, j'me lève finalement pour commencer à ramasser les quelques feuilles pour en foutre la moitié à la poubelle ; j'sais si c'était vraiment important ou pas mais au pire j'dirais que j'ai filé ça à une de mes collègues et que c'est elle qui l'a perdu. V'la j'vais faire ça au cas où.

Ne trouvant rien dans les papiers au sol, j'me lève pour chercher dans mon meuble à tiroir qui est tout aussi en foutoir et j'en profite pour j'ter par dessus mon épaule les trucs qui m'semble être à jeter. On va pas garder le dossier des élèves qui sont morts quand même. Ok, c'est p't'être tash c'que je dis mais personne va v'nir les réclamer de toute façon et puis ceux qui date de 1930... 'sont morts eux aussi depuis l'temps. D'ailleurs pourquoi j'avais un dossier qui date de 1930 ? Ca, c'est encore mes collègues qui ont confondu mon bureau avec le dépotoir ; non mais après ça s'étonne que c'est le bordel.

- Bonjouuur ! Je vous la laisse ! Bonne journée merci !

J'me retourne aussitôt et remarque une p'tit boule rose dans son landau et la porte claquer une fois le départ. Aaaah non elle va pas s'en sortir comme ça c'te sale gosse ! Ouvrant aussitôt la porte, j'remarque qu'elle est en train d'fuir en direction de son cours.

- Bay !!!! Ramène ton derch !!!!! BAY !!!!

Puis j'la vois tourner à l'intersection.

- Connasse.

Soupirant d'ma journée merdique qui m'tombe dessus, j'approche de la bestiole rose et tourne la tête sur le côté pour l'observer... Et c'est que la p'tite chose fait pareil en plus. Mais j'suis censée faire quoi avec ça ? Ca va m'aider à ranger mes dossiers ça ? Croisant les bras pour regarder la gamine, j'me demande ce qu'elle est capable de faire à son âge, parce que j'ai pas l'impression de pouvoir m'taper une grande conversation avec elle. Une de mes collègues entre dans mon bureau pendant mon duel d'regard et pose les yeux aussitôt sur le mioche.

- Oh Roxane !! Félicitations ! Je ne savais pas que tu attendais un enfant et franchement, j'me disais bien que tu avais grossis dernièrement mais ça va par rapport à d'autres. Alors, elle s'appelle comment ?

Attends. Elle vient d'me traiter d'grosse là ?

- Elle s'appelle "C'pas la mienne et la prochaine fois que tu m'traites de grosse, j't'en colle une".

Non mais elle s'est regardé le sac à patate là ? Elle met des trucs moulants histoire d'attirer l'regard du proviseur mais t'façon t'es trop vieille pour lui, ah bah, dès que tu as dépassé la barre des 20 ans t'es foutu ! Elle s'sent quand même un peu mal à l'aise après ma remarque mais t'façon elle et moi on n'a jamais pu s'piffer. D'ailleurs j'sais même pas pourquoi, pas comme si j'avais un poste plus important qu'elle ou inversement mais j'sais pas dès la minute où elle a ouvert sa gueule, j'sais que c'était le genre de personne à parler dans l'dos des gens et faire son faux-cul devant soit.

- Oh... Pardon ma chérie. Tu sais que la secrétaire cherche le dossier de Monsieur Linchbeth, ce n'est pas toi qui l'aurait pas hasard ?

Trop c'est trop. La forçant à s'retourner pour m'faire dos, je la pousse jusqu'à dehors et ferme la porte en la claquant c'qui a le don de faire chialer la môme. Putain il ne manquait plus que ça... Me tournant donc vers la p'tite crotte en larmes, j'me souviens maintenant pourquoi j'veux pas d'enfant ; ça fait que brailler et chier ces choses-là. Un peu comme Chips au final. M'emparant donc du landau que je pose sur le bureau, j'regarde la gamine en m'demandant c'que j'suis censée faire.

- Bon écoute... J'te propose un deal. Tu te tais jusqu'à c'que ta mère vienne te chercher et j't'offre un bon gros do mac. On fait comme ça ?

Pourtant elle continue d'pleurer n'ayant sûrement pas compris que le cheeseburger était la vie et donc pouvait régler tous les conflits dans l'monde. Mais j'suis censée faire quoi avec ça ? J'me suis jamais occupée d'bébé et j'sais pas où est Chips... Il aurait été parfait, c'est une gosse peluche vivante qui gesticule partout. Soupirant, j'regarde vite fait autour de moi un truc qui pourrait faire office de jouet pour occuper l'môme puis par miracle j'vois mon trousseau de clés sur l'bureau. Parfait. M'en emparant, j'secoue le jouet devant le gamin pour attirer son attention comme on fait avec chien avec de la nourriture.

J'arrive finalement à capter son attention et j'vois sa p'tite main essayer d'attraper l'trousseau. Tu vas faire quoi avec ça ? Allez chez moi pour m'cambrioler ? Boarf pour c'que j'ai. J'continue d'faire du bruit avec les clés pour qu'elle arrête de pleurer et voyant qu'elle est plus attirée par le trousseau, j'le lui donne histoire de pouvoir continuer de pouvoir continuer mon rangement. Repartant vers mon tiroir, j'm'occupe pas vraiment d'elle puisque le bruit des clés s'entre-choquant entre elles me laisse comprendre qu'elle a prit pour une maraca, parfait ça l'occupe. Mais, c'est quand j'entends plus rien que j'me retourne et la vois mettre les clés dans sa bouche ; ni une ni deux, j'me jette sur le bureau mais ayant mal calculé l'truc j'me viande méchamment devant elle. C'qui d'ailleurs a le don de la faire rigoler. Ahahah lol. Posant les bras sur le bord du bureau pour m'remonter, j'choppe le trousseau de clés que j'lui confisque.

- Nan, joue pas avec ça ! J'veux pas avoir d'ta bave sur mes clés, après elles vont plus fonctionner.

Puis, j'commence à sentir une drôle d'odeur et vu l'expression du bébé ça m'laisse deviner qu'elle vient d'me laisser une surprise dans sa couche. A la connasse. Erk, en plus ça puuuuu. Me pinçant l'nez, j'ouvre directement la fenêtre pour respirer un peu en m'disant qu'je pouvais pas me charger de cette tâche... J'veux bien lui donner un ballon pour l'occuper mais j'change pas les couches. Soupirant, j'ouvre mon tiroir après avoir mit une épingle à linge sur le nez -ne me demandez surtout pas ce que ça fou là- et cherche les emplois du temps de tout le monde. Ah trouvé la classe de la mère de cette gamine : cours de philosophie.

Prenant donc le landau dans une main et le sac dans l'autre, j'me dirige -toujours avec ma pince sur le nez- en direction de la salle de Bay. Elle va m'entendre parler c'te gamine. Arrivée devant la classe, le bébé n'a cessé d'pleurer de tout le trajet, j'suis bien contente de pouvoir l'abandonner là, j'toque donc à la porte et n'attends pas l'autorisation pour rentrer. Les étudiants sont étonnés d'entendre le bébé et la prof n'est certainement pas heureuse d'me voir débarquer dans son cours... Eh ouais mais moi j'ai pas envie d'avoir un chiard sur les bras. Repérant la mère au fond d'la classe -toujours là où sont les cancres-, j'dépose le landau et le sac sur sa table, rien a péter si j'salis les cours.

- Tiens, y'a pas noté nounou sur ma gueule et j'suis pas payée pour changer les couches de cette chose. Alors bonne chance, tiens, t'en aura p't'être besoin si tu veux survivre.

Montrant ma pince à la linge que j'ai retiré avant d'm'exprimer comme un canard, j'dépose sur la table de l'étudiante et m'apprête à faire demi-tour sans même demander mon reste.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Bay SydalaHabitantMessages : 39
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 20:28

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

« Bay !!!! Ramène ton derch !!!!! BAY !!!!»

Vite vite allez, je tourne rapidement vers ma salle de cours. Je regarde derrière moi, ça y est, je suis sauvée ! J’attends mes copines dans le couloir à discuter devant la salle de cours. C’est vrai qu’il y a des mecs plutôt pas mal quand même de ce lycée. Puis le mec juste devant moi en cours… Il a un de ces culs, même les plus beaux mannequins devraient être jaloux de ça. Tiens d’ailleurs, je le vois arriver avec ses potes et il y a ce fameux échange de regard qui dit « tu me plais toi ». Je lui fais un signe de la main et il me sourit :

« Hey Bay, déjà en train de draguer ? »
« Soit pas relou steuplait, j’en ai déjà assez avec ma daronne qui me dit qu’il faut que je me concentre sur Fiora et sur mes études et patati et patata, jte jure c’est la mort. Alors si je peux m’détendre en matant un beau mec… »
« Nan t’inquiète meuf, mais c’est vrai qu’il est putain de bien formé lui. »
« à donf, t’a vu ses muscles ? Ou même son cul ? Je vais quand il veut dans son lit lui. »

Les garçons, trop loin pour entendre notre discussion de fille rentrèrent dans la salle et la prof de philo sortie de la salle pour nous demander de rentrer en cours. On soupirait toute les trois et l’on rentra dans la salle de cours, se mettant chacune à une table au fond et bien sûr, moi derrière le beau gosse. Quitte à pas regarder le tableau, autant regarder un truc beau nan ? La prof commence son blabla habituel sur le désir. Moi le seul désire que j’ai, c’est le beau gosse en face de moi. Je mordille distraitement mon stylo dessinant parfois des dessins sur mon cahier au lieu de noter le cours. ‘Kay c’est pas bien, mais bon. J’men fou moi, j’ai un restau, pas besoin du bac non ?

Au bout d’un certain temps je commence à entendre Fiora pleurer, mais je me dis que ça doit être une hallucination, après tout je l’entends tellement pleurer que ça doit me faire des illusions optiques des oreilles, illusions auditives voilà ! Puis ça toqua à la porte et quand ça ouvrit même pas une demi seconde après je ne pu m’empêcher de lancer un :

« oh merde… »

Elle se dirigea vers moi et posa le landau ainsi que le sac sur ma table. Le prof à arrêter de parler et tous les regards de la classe se tourne vers nous :

« Tiens, Y’a pas noté nounou sur ma gueule et j’suis pas payée pour changer les couches de cette chose. Alors bonne chance, tient, t’en aura p’t’être besoin si tu veux survivre ».

Elle dépose sur ma table une épingle à la linge et commence à se tourner pour faire demi tour. Je me lève rapidement :

« Wesh Roxane, tu peux pas m’faire ça ! Je ne vais pas la garder en cours, attend si elle commence la philo en bébé elle voudra même pas rentrer en maternelle tellement elle saura traumatisé par c’te prof ! »

Je vois la prof me lancer un regard noir et se racler la gorge, roh tant pis si ça le fait chié, mais ses cours sont nul à chier j’suis désolé. Après tout c’est philo quoi, tout le monde s’en fou. Y’en a même qui dormait, mais qui se sont réveillé à cause des pleures de Fiora. Je donne à Fiora mon stylo pour la calmer et je commence à sentir l’odeur de sa couche. Ah ouais, elle a pas fait semblant :

« Roxane, jte propose un deal, je change sa couche et tu m’la garde toute cette matinée, tu reviens me chercher si besoin pour la couche. »
« Mademoiselle Sydala, on vous dérange peut-être ? »
« ‘Tendez mieux, je négocie là. »
« Non mais vous vous croyez où… ? »
« En cours d’philo »
« Allez au bureau du directeur »
« ah non putain… »
« Pardon ? »
« Nan rien j’y vais »

Je prends mon sac à dos, le sac de Fiora et le landau. Je lance un regard à Roxane en mode « j’reviens te voir après t’inquiète ». J’arrive au bureau du dirlo qui commence par me faire la moral sur mon comportement en cours et patati et patata. Je l’écoute d’une oreille distraite et Fiora se remet à pleurer. Je la sors de son landau et l’allonge sur le bureau tout propre du proviseur :

« - Désolé M’sieur, y’a pas de table à langer au toilette »

Je commence à changer la couche de mon bébé sous le regard stupéfait du principal qui commence à dire que je frôle limite l’insolence. Nan mais attend, s’il daigné à acheter des tables à langer dans les toilettes comme au fast-food ou restaurant, bah je n’aurai pas besoin de changer Fiora sur son bureau. Je jette la couche bien remplis dans le bureau du principale et rhabille ma fille que j’installe ensuite dans mes bras.

Il commence à me faire la morale sur le fait de prendre mon enfant au lycée et je lui fais les yeux doux. Au final il me laisse partir et je sens son regard me mater le derrière. Non mais il est sérieux ce vieux schnok ? J’inspire pour ne rien dire et retourne voir Roxane dans son bureau.

« Rox… Steuplait tu peux la garder ? Je t’invite à manger c’que tu veux ce midi au resto si tu veux ! »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Dernière édition par Bay Sydala le Mer 11 Jan - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 464
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 21:26

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

- Wesh Roxane, tu peux pas m’faire ça ! Je ne vais pas la garder en cours, attend si elle commence la philo en bébé elle voudra même pas rentrer en maternelle tellement elle saura traumatisé par c’te prof !

- Ah ! Bah fallait y penser avant d'oublier c'qu'était une capote !


J'y suis pour rien si y'en a une qui n'a pas suivit son cours d'éducation sexuelle étant plus jeune ! Ou alors commencer la pilule voire même l'abstinence ! J'm'abstiens de faire quoi que ce soit avec le premier qui vient et j'suis toujours pas tombée enceinte, comme quoi ça aide vraiment ! Et puis j'vois pas pourquoi c'est à moi d'm'occuper d'ce p'tite boule puante, j'suis une bonne pionne et marrante ? P't'être mais en attendant y'a pas noté maman poule sur ma gueule donc il est définitivement hors de question que je m'en occupe.

- Roxane, jte propose un deal, je change sa couche et tu m’la garde toute cette matinée, tu reviens me chercher si besoin pour la couche.

- Nope.


Puis s'engage un dialogue énervant à crever entre la professeur et la gamine, tout cela se terminant par une exclusion d'cours. J'l'accompagne pas hein, j'suis sûre qu'elle sait très bien y aller toute seule vu l'nombre de fois où elle y va. J'fais un p'tit coucou à la prof' et je referme la porte derrière moi, ravie de m'être débarrassée du môme. J'retourne donc dans mon bureau qui ne s'est malheureusement pas rangé entre temps et repars dans ma dure tâche du dossier d'ce malheureux. D'ailleurs il se passe quoi si j'lui rends jamais ce dossier ?

Pas dans mon tiroir donc j'décide d'aller fouiller sous le bureau, j'sais que j'cache quelques trucs là-dedans ou alors c'est simplement l'fait que je ne ramasse rien quand j'fais tomber des trucs. Ca y joue p't'être aussi. Entre autres paquets d'bonbec et coupons d'retard, c'est vrai qu'il était temps de ranger le bordel qui s'est accumulé à mes pieds... Puis quand j'entends quelqu'un entrer de nouveau dans mon bureau, j'me cogne la tête surprise d'cette entrée lâchant un "aïeuh" puis suis à peine étonnée quand j'vois Bay.

- 'tain mais, qu'est-ce que tu fous là encore.

- Rox… Steuplait tu peux la garder ? Je t’invite à manger c’que tu veux ce midi au resto si tu veux !


Haussant un sourcil, j'suis pas très convaincue par cette proposition... Elle pense vraiment pouvoir m'appâter avec cet argument ? J'suis pas gagnante là, ok j'aurais p't'être l'estomac bien remplis mais en attendant c'moi qui doit supporter le mal de tête et autres conneries que pourraient me chier c'môme ! Nana, elle n'a qu'à aller voir l'assistance psychologue pour ça, j'suis sûre qu'il serait ravi de devoir s'occuper d'un gosse ; d'après c'que j'ai entendu, la gardes des siens lui a été retiré alors il n'aura qu'à compenser.

- Nan. J'suis pas ta nounou Bay, et j'sais pas si t'as remarqué mais j'ai du taff. J'dois retrouver le dossier de Linchbeth avant midi sinon j'me fais tirer les oreilles par la secrétaire !

Et oui ! Chacun ses p'tits problèmes. Elle un môme et moi un môme. Ok z'ont pas le même âge niveau mais on est tous l'enfant d'quelqu'un et celui que je cherche doit être sur le bureau avant une certaine heure sinon c'te connasse va rapporter au dirlo que j'ai paumé ses affaires et il va s'amuser à m'renvoyer ! J'sais qu'il n'attend que ça d'toute façon et j'vais pas lui donner le plaisir d'me mettre à la porte parce que j'ai préféré d'm'occuper de la môme d'une ado plutôt que trouver ce foutu dossier duper quelque part dans ce foutu bureau !

- J'suis désolée, mais tu vas devoir t'débrouiller autrement. T'as qu'à aller voir la pionne au bout du couloir, elle en glande pas une de ses journées, y'a moyen qu'elle s'occupe d'ta gosse. Et puis franchement, j'ai une tête à aimer les gosses ? Elle, elle en a 5 ! C'est un signe !

D'ailleurs elle n'en a pas mort d'pondre des gosses tous les ans ? C'est pour alloc' qu'elle fait ça ou quoi ? M'enfin c'pas vraiment mes affaires et j'suis sûre qu'elle sera d'une meilleure aide que moi avec la môme de Bay.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Bay SydalaHabitantMessages : 39
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 21:53

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
« Nan. J'suis pas ta nounou Bay, et j'sais pas si t'as remarqué mais j'ai du taff. J'dois retrouver le dossier de Linchbeth avant midi sinon j'me fais tirer les oreilles par la secrétaire ! »

Je manque de m'étouffer, attend, Linchbeth ? Pourquoi elle cherche son dossier il a fait une connerie ? Oh, oh... Attend c'est génial ça je pourrais le faire chanter !

« J'suis désolée, mais tu vas devoir t'débrouiller autrement. T'as qu'à aller voir la pionne au bout du couloir, elle en glande pas une de ses journées, y'a moyen qu'elle s'occupe d'ta gosse. Et puis franchement, j'ai une tête à aimer les gosses ? Elle, elle en a 5 ! C'est un signe ! »

Non attend, c'est la pionne qu'est toujours grosse là ? Okay j'ai aussi été grosse, mais une grossesse ça m'a suffit. Comment elle a pu endurer ça 5 fois ? Bah putain... Je comprend pourquoi elle a un peu de surpoids maintenant. Mais bon je la vois bien, trop bien s'occuper de Fiora en mode « je m'occupe mieux de ta fille que toi » ou même de faire la gaga devant ma fille en mode « mais c'est qu'elle est mignonne, c'est qui la plus mignonne ? » Nan, si c'est pour la rendre débile non merci je la ramène en philo pour ça. Freud et tout ça va calmer mon bébé... Ou pire, ça va la rendre dingue de littérature. Ah non ! Jamais ma fille lira du Freud pour le plaisir ! Sinon c'est qu'elle a été adopté. Ou que son père est débile... Tiens d'ailleurs revenons à nos oignons ?

«  J'me suis fais exclure du cours, sachant qu'on à deux heures, j'ai encore une heure et demi devant moi, tu veux de l'aide ? Je fais d'la compta avec Papy pour le resto, donc j'ai l'habitude de ranger les dossiers et trier. »

Ouais, puis comme ça elle sera peut-être plus incline à garder Bay dans les deux heures restantes après ? Puis, si je peux soutirer une ou deux informations sur lui... ça pourrait être pas mal. Je souris :

« En tout cas, j'te dis ce mec là, LinchBeth, c'tun connard. Mais genre le roi des connards ! »

Je regarde Fiora, bon je sais qu'il faut que je limite le vocabulaire comme ça, mais bon elle a même pas un an, donc pour l'instant profitons du vocabulaire déplacé ou vulgaire tant qu'on peut encore. Je me penche pour ramasser des dossiers et des feuilles au sol et me prépare un petit tas qui représente même pas un quart du bordel.

« C'est plus en bordel que ma chambre, tu fais fort quand même... »

Je commence par ranger les feuilles dans les bons dossiers et vérifier dossiers par dossiers que les feuilles sont bien les bonnes et qu'il n'y a pas eut d'échange entre temps, une feuille qui a glissé d'un dossier à l'autre. Fiora commence à ronchonner d'être tout seul.

«  Ah Roxane ! Tu veux l'astuce magique regarde ! »

Je sors du sac de Fiora la tétine et lui donne, ce qui à le don de la calmer et lui donne son doudou. Bon on sera tranquille pour un moment.

« C'est le mode mute en fait, j'trouve ça trop énorme, genre ça pleure, tétine et pouf plus rien. »

Je retourne au dossier et je trouve une feuille du dossier recherché par Roxane. Le bulletin du premier trimestre. Heh bah, c'est un scientifique mais pas trop un littéraire mon ex. 5 en philo, 9 en histoire 14 en physique, 13 en SVT et 15 en math. Je secoue la feuille en l'air :

« - Tiens une partie du dossier de monsieur ducon »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Dernière édition par Bay Sydala le Mer 11 Jan - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 464
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mar 10 Jan - 23:02

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

Bah ouais, si on pond 5 gosses c'est qu'on les aime quand même ! Alors elle n'a qu'à aller la voir, au moins elle sait changer une couche et calmer l'môme quand il commencera à pleurer. Moi, à part voir que ça à deux bras et deux jambes, j'vois pas vraiment à quoi ça sert tant que j'peux pas avoir de minimums de conversations avec eux ; et attention, une conversation qui a du sens hein. Parce que pour entendre des trucs perchés, autant qu'j'aille dans les quartiers sombres de Quederla j'aurais une conversation avec des drogués qui m'sortiront la même chose.

- J'me suis fais exclure du cours, sachant qu'on à deux heures, j'ai encore une heure et demi devant moi, tu veux de l'aide ? Je fais d'la compta avec Papy pour le resto, donc j'ai l'habitude de ranger les dossiers et trier.

Pff. Si ça peut l'occuper pendant l'heure et d'mi et qu'elle me permet de retrouve c'dossier plus rapidement, j'vais pas vraiment m'en plaindre hein. J'accepte donc la proposition d'aide et m'remet à fouiller d'mon côté tandis que la laisse partir du sien ayant droit au passage à un certain commentaire de l'étudiant dont le dossier est porté disparu ; mmh, c'pas vraiment mes affaires et j'sais même pas pourquoi ils veulent son dossier là-haut mais j'suis censée le retrouver. Donc que ce soit un abruti fini ou l'plus beau des gars, ça n'empêche que son dossier et duper.

- C'est plus en bordel que ma chambre, tu fais fort quand même...

- Tss, garde tes commentaires pour toi. Mes collègues m'ont suffisamment pompé l'air c'matin pour que tu ramènes ta fraise.


Ca va, j'ai compris que j'étais quelqu'un bordélique, c'pas pour avoir un commentaire d'la part d'une autre gamine. Puis j'entends de nouveau la gamine ronchonner et j'm'apprêtais à lui dire d'se taire quand Bay m'propose d'observer sa solution magique pour mettre en muet sa p'tite crotte ; tiens j'aimerai bien voir ça, j'pensais que c'était impossible de faire taire ses choses-là. Mais finalement c'est une tétine qui est le remède miracle.. Sérieusement ?

- C'est le mode mute en fait, j'trouve ça trop énorme, genre ça pleure, tétine et pouf plus rien.

C'est le mode où j'peux enfin me concentrer plutôt qu'écouter ses plaintes. Repartant de mon côté, j'ramasse les papiers que j'pose sur le bureau jusqu'au moment où j'entends le bruit d'une feuille bouger, me tournant j'remarque que Bay s'amuse à agiter c'que je semble chercher expliquant que ça fait partie du dossier de Monsieur ducon... Outch, qu'a-t-il bien s'passer entre eux pour que leurs rapports soient aussi merdiques ? M'approchant, j'prends la feuille en main en la remerciant rapidement e puis regardant la p'tite crotte, j'lui mets la feuille sous l'nez.

- Allez r'nifle. Dis-moi où sont les autres feufeuilles.

Mais elle n'a pas l'air de vraiment comprendre c'que j'attends d'elle puisqu'elle prend simplement la feuille en main pour jouer avec... P'tite chose inutile.

- Sinon à part pleurer et chier, elle sert à quoi ?

Vomir de temps à autre non ? 'fin bref, je récupère la feuille que j'pose sur le bureau pour éviter d'la perdre et me met à la recherche du dossier du sombre crétin. Quelques feuilles éparpillées partout avec son nom d'ssus me permettent de reconstituer une partie du dossier ; pouah y'a pas qu'son quederlien qui est mauvais, y'a aussi l'fait qu'il ne sache pas lire l'heure. Matez-moi ces coupons d'retard. Et aucun n'sont de moi en plus !

- Et il t'a fait quoi M'sieur ducon pour subir tes mots doux ?









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Bay SydalaHabitantMessages : 39
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Mer 11 Jan - 10:42

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
Roxane attrape la feuille que je lui tend et la colle au nez de ma ptite Fiora, je comprend pas vraiment ce qu'elle essaye de faire jusqu'à que j'entends :

- Allez r'nifle. Dis-moi où sont les autres feufeuilles.

J'avoue, je me retiens de rire là. C'est pas chien, elle sait même pas marcher, bon elle commence à peine le quatre patte. Je la pose à un coin au sol de l'appart' et après je m'amuse à la chercher parce que j'aurai tournée le dos 30 secondes. Où parfois elle s'amuse à me suivre à quatre patte partout dans l'appart' quand je m'éloigne.

- Sinon à part pleurer et chier, elle sert à quoi ?

Oh, si tu savais ce que je peux avoir en tant que maman ado célibataire. Je souris à pleine dent et lui explique une technique secrète dont je n'ai pas parlé à ma mère car elle ne sera pas contente :

- Me faire plaindre ! Nan jt'assure, par exemple j'ai faim ou quoi, j'ai pas beaucoup d'argent, je vais avec elle et je fais le cirque « Si vous plait... Je suis maman célibataire lycéenne... » tu vois l'genre. Je peux avoir des réducs jusqu'à 15 % grâce à elle.

Bah, c'est juste au niveau de la bouffe, les fringues ça marche pas trop. Mais bon quand on fait trop souvent le numéro, ça ne marche plus. Alors faut la jouer finement. C'est le genre de dire que j'éviterais de dire à Fiora quand elle sera plus grande : « tu étais une excuse pour payer moins chère ». En tout cas, mon trie avance bien. J'arrive à trier par classe maintenant. Je souris quand je vois mon dossier, je le mets derrière moi pour y jeter un coup d'oeil après.

- Et il t'a fait quoi M'sieur ducon pour subir tes mots doux ?

Hm, beaucoup de chose, trop de chose. En plus que c'est un sombre crétin. Rah lalala, commençant par le début :

- C'est mon ex.

J'soupire et je regarde ma ptite fille et je repris :

- C'est le genre de mec « Allez Bay... Juste une fois sans, ça devrait rien risqué, allez steuplait tu m'aimes nan ? » puis qui quand 3 mois après tu lui annonces qu'il va être papa te sort « ouais, c'pas possible, c'pas moi le père, tu m'as trompé, j'en suis sûr ! » pis qui te traite de pute devant ses parents pour pas se faire punir. Du coup ses parents le croient innocents et je suis Bay la salope.

Fiora agite ses petits pieds faisant tomber sa couverture au sol et je la range dans le sac, ça va dans le lycée, il fait pas si froid que ça. Je pose ma main sur son front et je remarque que sa fièvre à baisser grâce au médoc. Cool, je pourrais la confier à la nounou c't'aprem.

- J'ai beaucoup de défaut, et franchement je les aimes mes défauts. Mais je suis pas infidèle, j'aime m'amuser, mais si j'suis en couple, j'suis pas une pute. Au moins, moi contrairement à lui, j'peux vivre la tête haute, j'mens pas et moi j'assume, contrairement à c'lâche.

Je finis ma pile de dossier et je vois le dernier dossier au nom de Linchbeth, je soupire et me relève pour le poser sur le bureau de Roxane. Ça me servirait à quoi de l'ouvrir et de jeter un coup d'oeil, je ne sais pas pourquoi la secrétaire veux son dossier, mais ça ne me regarde pas. Je me rassois sur le sol et j'ouvre mon dossier à moi curieuse :

- Pourquoi tu as mon doss' ?

C'est elle qui est chargé de s'occuper de mon « cas » ? Ah, ça m'dérange pas perso, elle est pas trop relou contrairement aux autres pionnes. J'aime bien sa façon de penser, elle est cool. Je m'amuse à regarder les coupons d'absences de quand je sèche et à les compter. 'Tain, j'ai pas encore battu mon record de l'année dernière. Quoi que l'année dernière avec les mois à la maison à cause de la grossesse, ça compte pas trop. Je regarde les appréciations et hoche la tête en lisant les commentaires négatifs des profs, ça va, tranquille. Ils sont soft quand même ! J'aurai été eux j'aurai écris : « élève chieuse, qui n'en branle pas une ». Quoi que on peut le traduire par ça ce qu'ils ont écrit.

Je regarde l'heure, bon j'ai encore du temps devant moi, même si j'ai trouvé le dossier, je peux rester ici. Au moins j'suis tranquille, je rechoppe une autre pile de dossier et recommence à trier les feuilles et vérifier.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 464
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Ven 13 Jan - 20:43

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

Des réducs grâce à c'te truc ? C'est à se demander si je n'aimerai pas tomber enceinte juste pour avoir ce genre de privilège... Mais d'un côté, j'suis pas vraiment patiente, j'aime pas les enfants et je n'ai pas d'instinct maternelle ; cette chose, une fois qu'c'est pondu on est obligé d's'en occuper toute la vie -à moins qu'on s'appelle Lucille et Thomas- et malgré toutes les réductions du monde, j'préfère payer toujours plus cher qu'une maman mais avoir ma liberté. Pas d'gosse, donc être libre et donc pas payer des trucs inutiles pour ces microbes à quatre pattes.

- Et il t'a fait quoi M'sieur ducon pour subir tes mots doux ?

- C'est mon ex.


Donc m'sieur ducon est le père de cette mioche ? Ah ! Vu le regard qu'elle pose sur la gamine, ou m'sieur ducon a l'air d'être celui qui donné son p'tit spermato pour engendrer la p'tit boule puante qui s'trouve sur mon bureau.

- C'est le genre de mec « Allez Bay... Juste une fois sans, ça devrait rien risqué, allez steuplait tu m'aimes nan ? » puis qui quand 3 mois après tu lui annonces qu'il va être papa te sort « ouais, c'pas possible, c'pas moi le père, tu m'as trompé, j'en suis sûr ! » pis qui te traite de pute devant ses parents pour pas se faire punir. Du coup ses parents le croient innocents et je suis Bay la salope.

- En même temps, quelle idée d'le faire sans ? J'prends pas la défense de M'sieur ducon qui est vraiment ducon mais à ta place, fallait dire non. C'pas une question d'aimer ou pas, c'est une question de si t'as envie d'te trimballer un gosse toute ta vie.


Clairement la réponse est non d'mon côté ! Si l'gars veut le faire sans, ben il ira trouver une question surtout si c'est pour m'sortir l'argument de "j'croyais pourtant que tu m'aimais", ah celui-là, il n'passe pas vraiment. M'enfin, j'pense que tous les deux sont fautifs dans l'histoire, autant qu'M'isieur ducon qui n'accepte pas sa paternité et autant elle qui a décidé de jouer avec les risques. Maintenant faut assumer les conséquences. Enfin, elle les a accepté ELLE. Au moins sa gamine ne termine pas à l'orphelinat et ne finira pas emmerdeuse comme moi, quoi qu'avec la mère qu'elle se tape, y'a des chances qu'elle ne vole pas haut.

- J'ai beaucoup de défaut, et franchement je les aimes mes défauts. Mais je suis pas infidèle, j'aime m'amuser, mais si j'suis en couple, j'suis pas une pute. Au moins, moi contrairement à lui, j'peux vivre la tête haute, j'mens pas et moi j'assume, contrairement à c'lâche.

C'est clair. M'enfin ce n'sont pas vraiment des affaires qui me regardent, z'ont qu'à être plus prudent si ils ne veulent pas s'retrouver avec un gosse sur les bras qu'ils n'voulaient pas et le laisser dans un coin d'la rue ou à l'orphelinat pour en r'faire un autre plus tard ! Est-ce que j'ai la haine ? Ouais légèrement quand même, et un certain binoclard a ouvert sa gueule sur les sujets qui font mal et ouais, j'le prends mal c'qu'on fait mes "parents".

- Pourquoi tu as mon doss' ?

- Parce que t'es une sale môme.


J'souris et continue la recherche de l'autre moitié du dossier qui m'manque. Puisqu'elle l'a trouvé d'ce côté, ça doit pas être très loin. J'remarque la feuille portant son nom et la rajoute dans la pochette, j'suis sûre qu'il manque deux ou trois absences par-ci, par-ci là que j'pourrais lui rajouter au passage ; t'façon qu'il soit présent ou absent en cours, son dossier ne vole pas haut donc osef large.

- Nan en vrai l'conseil de classe ne va pas tarder à arriver et j'suis le larbin qui doit trier les absences et reporter les avis des profs. J'suis que pionne, j'ai pas trop la possibilité de changer ton dossier.

J'participe même pas aux conseils de classe, si c'est dire qu'mon rôle est vraiment réduit à celui d'larbin et copiste. M'enfin, j'trouve enfin les dernières feuilles au moment où la secrétaire entre de nouveau dans mon bureau, surprise de voir une élève dans celui-ci et qu'le bordel est toujours autant présent. D'ailleurs son soupire et son air hautain m'fait comprendre qu'elle ne pourrait jamais bosser dans mon bordel.

- Roxane. Vous avez le dossier que je vous ai demandé ?

- Ouaip. Ne le perdez pas hein, j'ai mis beaucoup de temps à l'retrouver.

- Ca ne m'étonne pas. Vu votre organisation et le bordel, je suis même étonnée que vous l'ayez.


Sachez très chère que j'vous emmerde. J'lui ai pas dit, mais mon sourire d'faux cul le sous-entend suffisamment, puis se tournant vers Bay, elle prend le même regard qu'avec moi.

- Miss Sydala, ne devriez-vous pas être en cours à cette heure-là ? Et que fait ce bébé dans ce bureau ?

J'me tourne vers Bay et c'est clair que si j'dis que c'est le sien, elle va avoir des problèmes... Que ce soit au niveau scolaire, relation prof et tout l'bordel qu'avec les services sociaux qui vont voudront lui enlever pour d'raisons débiles. Même si elle a fait une connerie, elle assume et fait d'son mieux avec son gosse ; au fond, elle aurait pu l'laisser toute seule chez elle et aller en cours au lieu d'me le filer.

- C'est ma nièce, j'dois m'en occuper pour la journée. C'bon, elle fait pas d'bruit et elle reste dans mon bureau, et j'devais régler quelques soucis dans l'dossier de Bay.

- Quels genres de soucis ?

- Du genre j'peux très bien m'en sortir toute seule.


Tournant les talons sans m'demander plus de détails. C'est ça, casse-toi et t'occuper d'son dossier avant que j'te la fasse bouffer ; bon j'sens que j'vais avoir le dirlo sur l'dos les prochains jours mais pareil, j'l'envoie balader et ça devrait le calmer. Au pire il va sûrement m'baisser mon salaire ou m'virer mais j'reviendrais quand même encore et encore... C'est dur de se débarrasser de Roxane ; bref, j'ferme la porte histoire qu'on arrête les allers et venus dans mon bureau et commence à ramasser toutes les feuilles pour les mettre dans un coin.

- Elle a d'la chance de t'avoir...

J'me demande ce que ça aurait donné si Lucille m'avait gardé... Est-ce qu'elle aurait été en cours aussi avec moi ou elle aurait d'mander à quelqu'un d'me garder ? D'ailleurs, j'devrais jeter un coup d'oeil à son dossier, ça m'aiderait p't'être à m'faire une idée de comment elle était plus jeune.

- Tu t'dis pas des fois que ça aurait été plus simple de l'abandonner ?

Au fond, j'aimerai bien savoir c'qu'il passe dans la tête d'une jeune maman.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Bay SydalaHabitantMessages : 39
Date d'inscription : 09/01/2017


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Jeu 19 Jan - 21:05

« On amadoue les gens par leurs estomacs »
Babysitting pour une chieuse par une chieuse
- Parce que t'es une sale môme.

Je souris en coin, elle a pas tort sur ça. Presque toutes les pionnes me connaissent pour avoir été expulsée de cours quelques fois, en retard ou des absences à justifiée. Les bases d'une jeunesse animée !

- Nan en vrai l'conseil de classe ne va pas tarder à arriver et j'suis le larbin qui doit trier les absences et reporter les avis des profs. J'suis que pionne, j'ai pas trop la possibilité de changer ton dossier.

- Ah ouais, c'est vrai.

Le conseil de truc allias, la réunion entre sadique pour saquer tout le monde comme de bons gros fils. Mais bon, c'est le rôle d'un prof' non ? Faut bien qu'ils servent à quelques choses les pauvres, a défaut d'être écouter en cours, ils peuvent se venger en faisant gueuler les parents. D'ailleurs faudrait que je chope mon bulletin avant ma mère moi... L'entrée de la secrétaire me sort de mes pensées. Merde Rox' pourrait avoir des blems par ma faute ?

- Roxane. Vous avez le dossier que je vous ai demandé ?

He béh, elle n'a pas l'air très commode celle là... du genre « fais le sale boulot et ta gueule esclave ». Je fais mine basse sans rien dire, mais je ne manque pas une miette de la discussion entre les deux. Bah, de la courte discussion vu qu'elle se tourne vers moi moi avec ce regard sévère en mode « tu vas douiller toi ! »

- Miss Sydala, ne devriez-vous pas être en cours à cette heure-là ? Et que fait ce bébé dans ce bureau ? 

- Heu bah...

Je répond quoi ? Le but c'est pas d'indisposer Rox' mais celle là n'a pas l'air très très gentille. Façon dès qu'elle m'a vue elle m'a caler l'étiquette « mauvaise personne » juste au regard. Je l'ai sentie, mais bon, être poto avec une vieille fille mal baisé qui fais chié tout le monde, m'en fou un peu quoi.

- C'est ma nièce, j'dois m'en occuper pour la journée. C'bon, elle fait pas d'bruit et elle reste dans mon bureau, et j'devais régler quelques soucis dans l'dossier de Bay.

Je regarde Roxanne étonnée mais ne fait aucune remarque alors qu'elle gère très bien la situation. Je sais pas ce que j'aurai pris sur mon dos si elle avait appris que je m'étais fais jarter de cours et que c'était mon bébé. Heureusement elle se casse rapidement, je regarde Roxane avec gratitude.

« - Merci c'était cool de ta part... Je pense je me serais fais exclure vu mon doss' et ma daronne veux que je fasse de longue étude et le tralala t'vois le genre quoi... Alors jme serais tellement fais défoncer. »

Je me dirige vers le landau et je prend Fiora dans mes bras, celle ci s'empresse d'attraper mes cheveux comme à son habitude, je souris et mets ma bouche avant qu'elle attrape ma mèche et je lui colle un bisou bruyant ce qui lui tire une mine étonne et un petit rire trop mignon.

- Elle a d'la chance de t'avoir... 

Je regarde Rox', de la chance ? J'aurai pas dis ça. Je l'aime, mais je sais très bien que je serais une maman comme les autres. Elle va devoir grandir avec des remarques des autres sur le fait que ça maman est jeune quand elle sera au collège. Mais bon si elle hérite de mon caractère de cochon elle se laissera pas faire :

- Merci... Je fais de mon mieux, mais elle était pas livrée avec le manuel c'te ptite merde.

Je colle un prout sur le coup de Fiora qui fait qu'elle rigole avec son petit rire tout aiguë tout mignon.

- Tu t'dis pas des fois que ça aurait été plus simple de l'abandonner ? 

Je m’assoie sur une chaise et l'assis sur mes genoux pour l'habituer à se tenir assis comme ça. C'est Maman qui m'a conseillé pour pouvoir la mettre en chaise haute pour manger quand elle aura l'âge. Je lui mets ma main devant qu'elle saisit et joue avec.

- Je t'avoue.. ça m'a déjà effleurée l'esprit plusieurs fois... Comment on peut-être une bonne maman à 16 ans ? Puis surtout c'est moi... J'suis pas un modèle d'exemple quoi. Puis parfois je me dis qu'elle aura jamais de « vraie famille », une mère ado, un père inexistant... ça sera quoi son avenir avec moi ?

Toute ses questions que je me suis déjà posée des centaines de fois étant enceinte et même les premières semaines en tant que maman qui ont été difficiles. Je pose un bisou sur le front de Fiora dans ses quelques mèches châtains :

- mais je l'aime. J'en ai chié pendant 9 mois entre toutes les galères de femmes enceintes, de celle d'ado... Puis ensuite l'accouchement, ah putain jte dis pas mais c'est la mort ! T'imagine faire sortir un gros truc de ton truc... brrr, je sais même pas comment ! Alors je vais pas l'abandonner !

Même si elle me fait chier, qu'elle fait ses crises, qu'elle ne fait pas ses nuits, y'a quand même des bons moments à avoir avec elle. Je me relève et la repose dans son landau et réajuste la couverture pour la remettre au chaud.

- Pis c'te ptite chieuse anime mes journées, ça change du quotidien. Puis quand elle me fera sa crise d'ado j'lui dirais « t'avais qu'à pas être un spermatozoïde vivace ! ».

Je ricane car je sais que c'est le genre de chose qu'on dit pas à son enfant et même si je dis ça maintenant, j'lui dirais sûrement jamais ça.

- Mais j'comprends les mères de 16 ans qui abandonne, leurs raisons sont valable... Puis c'est surtout un choix réfléchis qui vise d'abord au bonheur de l'enfant en général à moins d'être un putain d'égoiste comme un monsieur ducon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 464
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   Sam 21 Jan - 19:44

Roxane S. Sharpe et Bay SydalaJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Babysitting pour une chieuse par une chieuse

- Merci... Je fais de mon mieux, mais elle était pas livrée avec le manuel c'te ptite merde.

Tu m'étonnes, elle ne serait sûrement pas là sinon. M'enfin j'préfère pas trop m'la ramener parce que j'aurais sûrement pris la solution d'la faciliter j'l'aurais laissé à l'orphelinat, comme c'qu'à fait ma mère. D'ailleurs, j'ai bien envie d'savoir pourquoi elle ne l'a pas fait ; le père n'est pas là pour lui donner un coup d'main, ce n'est pas une lumière à l'école et elle ne fait que des conneries, c'pas vraiment un bon avenir pour une gamine. Surtout si les parents lui disent d'se démerder avec, c'qui est sûrement le cas sinon elle ne m'aurait pas déposé sa petite merde ce matin dans mon bureau.

- Je t'avoue.. ça m'a déjà effleurée l'esprit plusieurs fois... Comment on peut-être une bonne maman à 16 ans ? Puis surtout c'est moi... J'suis pas un modèle d'exemple quoi. Puis parfois je me dis qu'elle aura jamais de « vraie famille », une mère ado, un père inexistant... ça sera quoi son avenir avec moi ?

J'hausse les épaules, j'ai pas eu d'parents ni d'modèle et pourtant j'suis pas à la rue avec des seringues dans les bras et draguer les premières personnes qui passent ; bon ok, j'n'ai pas vraiment de diplôme et j'suis pas devenue médecin ou avocate mais franchement j'connais des gens de l'orphelinat qui n'ont pas si bien tourner qu'ça ! J'trouve que pour une fille sans personne, j'm'en sors plutôt bien. Puis bon, même si elle fait des conneries, c'pas une méchante Bay donc j'suis sûre qu'elle pourra s'en sortir avec sa p'tite merde.

- mais je l'aime. J'en ai chié pendant 9 mois entre toutes les galères de femmes enceintes, de celle d'ado... Puis ensuite l'accouchement, ah putain jte dis pas mais c'est la mort ! T'imagine faire sortir un gros truc de ton truc... brrr, je sais même pas comment ! Alors je vais pas l'abandonner !

Quand même. Comment est-ce qu'on en vient à vouloir en enfant ? Bon ok dans son cas il n'était pas voulu mais les autres ? Comment peut-on porter un truc dans son bidou pendant 9 longs mois pour ensuite accoucher pendant des heures de souffrance tout ça pour avoir au final quelque chose qui braille, qui n'sait pas se nourrir se seul et qui nous prive de notre liberté ? Oh non franchement, j'pourrais pas... J'suis p't'être une femme mais j'ai signé nulle part pour mettre au monde un truc qui n'a jamais demandé à v'nir.

- Pis c'te ptite chieuse anime mes journées, ça change du quotidien. Puis quand elle me fera sa crise d'ado j'lui dirais « t'avais qu'à pas être un spermatozoïde vivace ! »

- Hâte qu'elle te réponde qu'il fallait t'protéger.


J'suis sûre que sa gamine aura un caractère aussi merdique que ça mère alors niveau clash, ça va y aller toutes les deux. A se demander d'ailleurs qui remportera la battle, j'préfère pas encore parier parce qu'à part me brailler dans les oreilles elle n'a pas fait grand chose mais d'ici quelques années, j'pourrais enfin donner mes pronostics.

- Mais j'comprends les mères de 16 ans qui abandonne, leurs raisons sont valable... Puis c'est surtout un choix réfléchis qui vise d'abord au bonheur de l'enfant en général à moins d'être un putain d'égoiste comme un monsieur ducon.

Un choix réfléchis... J'sais pas trop. J'pense pas que tu changes en deux ans d'existence, p't'être que t'as un meilleur travail c'qui te permet de construire quelque chose de potable mais j'trouve ça bizarre d'oublier sa première fille pour en chier un autre quelques années après ; m'enfin t'façon on ne peut pas refaire le passé et Lucille a dû mal à le comprendre puisque c'est limite si elle ne veut pas renouer des liens mère-fille aujourd'hui. A s'demander d'ailleurs ce qu'il s'est passé dans son p'tit cerveau pour qu'elle change d'avis comme ça.

- T'sais, j'parle très rarement d'mon passé parce que j'en suis pas spécialement fière et aussi parce que j'aime personne, mais il s'pourrait que toi, tu sois une exception. Même si t'es une chieuse de première, j't'aime bien.

J'dois reconnaître qu'elle est bien sympa cette gosse et qu'elle a un sacré caractère, j'suis sûre qu'elle pourra aller loin si elle décide d'y mettre du sien. C'n'est qu'une question de volonté et j'suis sûre qu'elle en a plein, elle est déjà courageuse d'avoir gardé cette gamine alors qu'elle n'a que 16 ans.

- Tu vois, mes parents m'ont abandonnée à la naissance à l'orphelinat du coin sous-prétexte qu'ils étaient trop jeunes, trop pauvres ou trop cons pour élever un enfant. J'n'ai jamais été dans les familles d'accueil et j'foutais la merde à l'orphelinat... Quand j'en suis sortie, j'ai retrouvé mes parents et j'ai eu la surprise d'découvrir que j'avais un p'tit frère de deux ans d'moins qu'moi. Alors, j'pense pas qu'abandonner un enfant soit toujours un choix réfléchis et c'est p't'être d'ailleurs pour ça que je m'attache pas aux gens, j'vois pas trop à quoi ça sert de donner de l'importance à des personnes qui ne feront pas la même chose vis-à-vis d'toi.

Même aux plus jeunes. T'façon ça fait quoi un gosse à part t'apporter des ennuis ? Lucille m'a bien prouvé qu'abandonner un enfant ne relevait pas de l'impossible alors pourquoi s'attacher à des adultes ? M'enfin, c'est ma manière de penser et j'comprends pas forcément le point de vue de Bay. Mmh et puis d'ailleurs pourquoi j'lui raconte tout ça ? Elle n'doit sûrement pas comprendre j'ai eu envie d'étaler ma vie comme ça.

- M'enfin... Tout ça pour te dire que t'es une bonne mère. N'en doute jamais et n'écoute pas ceux qui pourraient d'te dire le contraire, parce que t'aurais pu prendre la solution d'facilité mais tu as préféré assumer.

Pas tout l'monde l'aurait fait. Moi la première j'pense. J'laisse échapper un p'tit sourire et ramasser quelques papiers étalés par terre que j'pose sur mon bureau en vrac, j'vais devoir faire du rangement dans les prochains jours. La sonnerie retentit. Les couloirs commencent à s'agiter et l'monde passe déjà devant mon bureau, il est l'heure pour elle de repartir en cours et j'peux pas vraiment la laisser y aller avec sa p'tite brailleuse.

- Allez va en cours, j'm'occupe d'elle.

Enfin s'occuper... J'vais lui donner un truc qui fait du bruit pour l'occuper en attendant que sa mère vienne la recherche c'midi.



Spoiler:
 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Babysitting pour une chieuse par une chieuse [PV Rox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-