Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une rencontre explosive [F. Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 14:44

ft.
Aloïs
« Une rencontre explosive »

Il y a beaucoup de choses qui m'énervent dans la vie. Je ne suis pas le mec qui aime tout et tout le monde. Je déteste le bordel, la saleté ainsi que les gros cons. Malheureusement pour moi, mon père qui est un gros con, me gonfle encore plus quand il essaye de jouer au père modèle et génial. Ça me débecte encore plus quand on me dit qu'il est génial. Même en gardant le nom de ma mère, on sait que je suis son môme, ce n'est pas encore plus énervant comme ça ? Il n'a jamais été là pour moi, au début pour ma mère et quand les fêtes arrivent, ce moment de l'année ou l'hypocrisie fait péter le compteur, il vient me glisser sa putain de lettre avec son argent dans ma boîte aux lettres ou dans mon cabinet. Je ne veux pas de son fric et je n'en ai pas besoin. Je suis assez grand pour gagner ma vie facilement et ce n'est pas son histoire de templier que je m'en gratte tellement qui va me faire plier. Je ne suis pas attiré par le fric comme sa putain de nièce, ou ma cousine si vous préfériez. Parlons-en de cette tâche, un aimant à emmerde qui passe plus de temps en taule que dehors. C'est ça qu'il préfère garder plutôt que son propre gosse, bah, je suis bien content de ne pas avoir besoin de lui.

Dehors de si bon matin, remettant en place mes lunettes sur mon nez. Je marchais en direction du nouveau lieu d'habitation de mon père, enveloppe à la main. Je vais lui rendre son pognon comme chaque année, il va essayer de me le faire garder, je vais lui balancer à la gueule et je vais repartir vivre ma vie. Tel est le début de chaque année dans cette ville. Le quartier Domae, ici, je me sens bien, peut-être, car il appartient aux Domaes justement. Kuro marche à côté de moi aussi en vivant sa vie reniflant un peu partout. Il se dégourdit et se détend un peu. Je suis le plan qu'on m'a filé pour le retrouver et je soupire longuement. J'aurais du juste poser ça sur son bureau au temple, je n'aurais pas à le voir comme ça. Mais bon, j'ai déjà fait un bout de chemin. Puis le fait de lui jeter à la gueule ça fait du bien.

J'avance dans la rue et vois le bâtiment toujours en mauvais état, je soupire et entre dedans en montant les escaliers. Il vivait donc avec Roxane sa nièce adorée. Sale môme, je ne l'aime pas non plus. Y a pas de raison en réalité, je ne l'aime juste pas, car elle m'a volé mon père. Enfin, je lui en remercie un peu, c'est elle qui se tape son côté protecteur à 2 balles. Montant les escaliers, je reste devant la porte et l'observe. Est-ce que j'ai vraiment envie de croiser l'un ou l'autre ? Avec un peu de chance, ils ne sont pas là et je glisserais juste l'argent sous la porte. Je frappe doucement à cette dernière d'ailleurs. La porte s'ouvre et je vois mon chère père qui me dis avec un grand sourire:

- Oh Louka tu vas bien? Tu viens prendre le thé avec ton vieux père?

Oh putain je sais pas ce qui se passe mais je prends l'enveloppe et lui balance directement à la gueule cette année. Je n'aime pas voir son sourire de trouc duc ainsi que de le voir faire son gentil père. Le seul jour ou je viendrais vraiment pour toi ça sera à ton enterrement et encore.

- Je t'ai déjà dis que je voulais pas de ton fric et pour toi c'est Docteur Jekyll. J'ai pas de père, il est mort il y a 20 ans moi.

Très aimable, c'est ce que je suis actuellement. Enfin bref, je remet mes vêtements correctement:

- Sur ce passez une bonne journée monsieur Geiss.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 15:46

Roxane S. Sharpe et Louka H. JekyllJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Une rencontre explosive

Ah le week-end... Quoi d'meilleur ? Pas obligé de voir ces sales mômes et n'étant pas prof j'n'ai pas de devoir à corriger et j'peux donc ainsi en profiter pour glander comme il se doit. Bon, papa poule m'force à ranger l'appart' de temps en temps ou faire la vaisselle et même si ça m'pompe l'air de le faire j'm'en occupe parce qu'il accepte de me donner mes trois repas par jour. J'y suis habituée maintenant à sa présence même si je n'arrive toujours pas à aller à ses repas d'famille le dimanche après-midi avec Shura and co ; nan Lucille m'sort toujours autant par les trous d'nez et j'parle même pas de son mari qui doit avoir de l'air dans la caboche à la place du cerveau.

Posée dans le canap', j'lis le journal histoire d'me tenir au courant des dernières nouvelles. Entre les morts et autres nouvelles peu joyeuses, il y a quelques bonnes nouvelles qui m'font pourtant ni chaud ni froid... Et j'parle même pas de la rubriques potins totalement inutile et vide de sens ; j'fais comment moi pour me tenir au courant ? Finalement il n'y a bien que la vie de Bloodyne et Gaara qui m'intéresse un minimum et où il y a plus de rebondissement que dans la vie des stars... Vraiment, ma vie est d'la merde et j'me dis que je ferais mieux d'aller me coucher puisque de toute façon il ne va rien se passer.

Ainsi, j'm'allonge sur le canapé, le journal sur la tête histoire d'être dans le noir me ferait presque tourner de l'œil avec cette odeur d'encre mais j'ai tellement flemme de faire quoi que ce soit que je vais rester là à m'asphyxier avec l'encre... D'ailleurs, j'ai remarqué que ces dernières temps, mon odorat s'était légèrement amélioré puisque j'arrive à repérer les odeurs et les trucs comme ça, ok ça m'aide un peu mais putain quand y'a une mauvaise odeur j'n'arrive pas à m'en dépatouiller ! J'ai demandé au Conclave, apparemment ça veut dire que mes sens se développent et que mon entente avec Chips est meilleure. Donc parce que j'm'entends mieux, mes narines doivent subir les conséquences ?

Ma réflexion se stoppe au moment où quelqu'un frappe à la porte... Tiens y'a quelqu'un qui est censé venir ? Aza' me demande si j'y vais étant dans la pièce à côté occupé et je retire le journal de ma tête pour renifler trois grands coups... Hum, j'connais pas cette odeur et en plus elle pu. Ce n'est ni l'odeur de Blood' ni l'odeur de San. Alors pourquoi irais-je bouger mon cul pour quelqu'un je ne connais pas et surtout qui pourrait être le huissier ou je ne sais quel membre du Gouvernement qui viendrait m'rappeler que mon loyer est un retard. Nan, j'préfère envoyer mon oncle qui a une carrure plus importante et qui pourrait les foudroyer sur place.

- Nan vas-y, j'reconnais pas son odeur... Et j'ouvre pas aux gens qui schlings.

Et j'ai un peu la flemme de me lever aussi... Mais ça, ce n'est qu'un détail parmi tant d'autres. Je me roule donc pour me mettre sur le ventre et m'emparer de ma bouteille d'eau et se trouve au sol pour prendre une bonne gorgée tout en écoutant aux portes... Quoi ? Ca reste quand même chez moi ici.

- Oh Louka tu vas bien ? Tu viens prendre le thé avec ton vieux père ?

Recrachant tout l'eau que j'avais dans la bouche avec la discrétion d'une baleine, l'raton complètement mouillé me lance un regard assassin dont je lui réponds d'un simple signe. J'relève doucement la tête, cachée par le rebord du canapé afin d'observer la p'tite tête blonde à l'entrée de l'appartement... Aza' a un fils ? Depuis quand ? Et pourquoi il ne m'en a pas parlé ? Prenant donc le temps de regarder chaque trait du visage, j'me dis qu'il ne peut pas être de la famille... Il n'est pas roux !! Nan, il a dû l'adopter ou une connerie du genre mais ça ne peut pas être son vrai fils... Et en plus il a l'air d'être un p'tit con vu comment il répond à son "père". Docteur Jekyll... Bien sûr ! Et moi j'suis la Reine d'Angleterre !

- Sur ce passez une bonne journée monsieur Geiss.

- Psst, Chips. Retiens-le.


J'ai envie d'en savoir plus sur cette histoire... Pardonnez ma nature curieuse mais à c'qu'il paraît c'est pour ça que j'ai un raton laveur. Ce dernier d'ailleurs cours en direction de la porte et grimpe sur Aza' pour prendre de la hauteur avant de sauter sur le fameux p'tit blond ; là, il s'empare de ses lunettes et revient vers moi pour me les donner. Pour une fois que l'animal accepte de m'écouter sans rechigner, j'fais un effort en lui donnant un paquet de chips en lui souhaitant bon appétit. De mon côté, encore posé sur le canap', j'ignore la tornade blonde qui est entrée dans l'appartement pour réclamer son dû et enfile rapidement ses lunettes...

- 'tain mais c'est quoi cette vue d'bigleux ? Sérieusement, t'arrives à voir sans tes lunettes ?

Oh oh oh, ce serait con tout de même de ne pas être capable de distinguer les formes et devoir porter ses merdes sur le nez à longueur de journée... Franchement, ceux qui ont des lunettes ont vraiment une vie d'merde ; leur vie est floue à longueur de journée et si ils font des gestes brusques ils vont les perdre et doivent en racheter d'autres. Nan vraiment, on devrait brûler ces gens-là à la naissance.

- Roxane... Rends-lui ses lunettes.

- Oh bah nan attends ! J'veux faire connaissance avec mon soit-disant cousin. Ôte moi d'un doute, t'es vraiment son fils ? Nan parce que t'es pas roux en fait et c'est un peu une tradition chez nous donc j'ai vraiment du mal à croire que toi et moi on soit de la même famille. D'ailleurs Aza', pourquoi tu ne m'as jamais parlé de lui ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 16:36

J'écris
en teal
« Une rencontre explosive »


Son regard triste me conviens parfaitement et me rend presque heureux de le savoir triste et dans une souffrance car son numéro de membre de famille ne marche pas sur moi. Va crever en enfer, tu ne verras même pas Luka c'est dommage. Je serre violemment en pensant à ce nom. J'avais envie de lui en coller une en plein dans le pif, j'en rêve depuis des années au nom de moi et Luka. Mais je sais me tenir et ça lui ferait même plaisir que je le touche vu comment il est cet abruti. Moins 200 points encore pour lui dans mon carnet. Alors que je m'apprête à partir, je vois un truc apparaître sur la tête de mon paternel. Un raton, qu'est qu'il fou ici. Je vais geste à Kuro de ne pas bouger. Je sais qu'il adore ses petites bêtes. Ce dernier ce geste sur moi en venant piquer mes lunettes pour rentrer. En voyant cela, je pousse mon père et entre suivant le raton de malheur suivit de Kuro, arrivant à sa maîtresse, je découvre la rouquine rejeté de la famille:

- 'tain mais c'est quoi cette vue d'bigleux ? Sérieusement, t'arrives à voir sans tes lunettes ?

- Roxane... Rends-lui ses lunettes.

Je reprend mes lunettes sans demander les remettant sur mon nez. Je vois parfaitement sans. Ce sont des lunettes de repos car j'utilise des lentilles pour cacher mes yeux rouges et ça me fatigue les yeux. Mais je n'ai pas besoin de lui donner cette justification vu que ça ne la regarde pas et je ne compte pas faire connaissance avec elle ou la revoir par la suite. Je ne regarde pas Azazel, j'ai pas besoin de lui pour récupérer les lunettes à une sale môme. Kuro commence à grogner envers le raton, mais je lui refais geste de ne pas bouger. L'odeur de cette stupide gamine empeste. Je n'ai jamais senti ça et ne voudrais encore partir, mais les paroles de la demoiselle me surprennent:

- Oh bah nan attends ! J'veux faire connaissance avec mon soit-disant cousin. Ôte moi d'un doute, t'es vraiment son fils ? Nan parce que t'es pas roux en fait et c'est un peu une tradition chez nous donc j'ai vraiment du mal à croire que toi et moi on soit de la même famille. D'ailleurs Aza', pourquoi tu ne m'as jamais parlé de lui ?

Oh non, ne commence à croire que j'ai un quelconque rapport avec toi. T'es pas de notre famille. T'as été jeté car on ne voulait pas de toi et y a une raison. C'est pas parce que mon père t'as recueilli comme un pauvre chat de rue, que je vais te considérer comme de ma famille. Lien de sang ou pas j'en ai rien à foutre, mais je suis tout ouïe d'écouter les excuses de mon père, ils parlent de moi à ses connaissances mais pourquoi Shura ou Roxane ne sont pas au courant:

- C'est à dire qu'en fait, y a une bonne raison ... Euh...

Je le regarde. Pitoyable, vraiment pitoyable. Je suis heureux d'être domae quand je vois ça. Quoi qu'après réflexion, on a c'te greluche de notre côté donc sa équilibre la balance des boulets. Je souris et coupe mon père avec un grand sourire:

- Oh mais c'est simple. Il ne veut pas qu'on apprenne qu'il a été marié à une certaine femme dans sa famille et qu'il en a eu 2 mômes.

Je m'approche de lui en le regardant dans les yeux. Oui je sais qu'il peut être terrifiant quand il fait son tour avec l'électricité statique, mais je ne tremble plus devant lui depuis des années. Je n'attends que ça qu'il me frappe.

- Dont un qui est mort, car il devait s'occuper d'une sale gamine dont personne ne voulait.

Je le vois détourner le regard, oh il a toujours honte de ça. Mais ce n'est pas bien chère père et ça se dit roi élémentis? Moins 100 points encore, creuse encore ta note, tu trouveras peut être du pétrole pour être riche. Je me tourne ensuite vers l'imbécile qui vit avec mon père:

- Une gamine qui ne sert à rien, que personne ne désire et que toute personne qui essaye de venir à son aide se voit crever un jour ou l'autre ou disparaître.

Je savais pour Karma et les personnes mortes autour d'elle. Lucyle m'en parle vaguement quand elle vient prendre le thé avec moi et quand Az essaye de me raconter sa vie. Je souris longuement et termine ma petite histoire par:

- et la seule chose qu'on pourrait attendre de cette foutue gamine c'est qu'elle fasse crever la personne que je déteste le plus, mais même la elle est inutile.

J'entends la voix d'Az se lever violemment:

- LOUKA ! ÇA SUFFIT!


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 22:11

Roxane S. Sharpe et Louka H. JekyllJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Une rencontre explosive

Oh mais c'est que le p'tit blond a tendance à s'énerver quand il veut... Il a vraiment l'air d'avoir un sale caractère et j'voudrais bien savoir d'où il vient quand même ; j'tiens pas à avoir un coup de bio, j'ai suffisamment subit avec Lana, mais pourquoi Aza' ne m'a jamais parlé de lui. Tournant la tête vers le roux en question, mon regard laisse supposer que j'suis pas très contente de ne pas être tenue au courant des secrets d'famille même si je ne suis pas très proche d'elle... Quand même, ça fait du potin à raconter et Bibi aime les potins.

- C'est à dire qu'en fait, y a une bonne raison ... Euh...

J'hausse un sourcil, pas vraiment convaincue par ses arguments qui ressemblent beaucoup à mes gamins quand j'leur demande pourquoi ils sont arrivés en retard c'matin... Eh bien, comme quoi il n'y a qu'eux qui cherchent des excuses à la con pour expliquer leurs conneries. J'regarde avec insistance mon oncle qui n'me convainc pas vraiment, ça sent la coucherie avec une femme mariée ça.

- Oh mais c'est simple. Il ne veut pas qu'on apprenne qu'il a été marié à une certaine femme dans sa famille et qu'il en a eu 2 mômes.

Deux en plus ? Oh. C'est chaud là, j'voudrais bien connaître l'explication de Aza' sachant que j'ai été dans l'cas d'abandon aussi. Mais j'le vois mal abandonner ses propres enfants alors qu'il s'est occupé de moi toutes ces années ! Ah bien tiens... Qui c'est qui est mit sur le tapis ? Évidement, aucun doute sur le fait que la gamine que personne ne voulait est moi mais ça j'le sais depuis quelques années tout de suite ; j'ai apprit à relativiser avec le temps donc c'pas vraiment avec ça que le blondinet va m'briser le cœur. Faut-il encore que j'en ai un !

- Une gamine qui ne sert à rien, que personne ne désire et que toute personne qui essaye de venir à son aide se voit crever un jour ou l'autre ou disparaître.


*CRACK*
Là par contre, j'dis pas que ça me fait rien. Finalement oui j'ai un cœur sensible qui n'a vraiment cicatrisé de ce qu'il s'est passé cet été avec Karma... Okay j'ai p't'être relativisé en m'disant que son adversaire était trop puissant mais en soit il n'était pas obligé de faire ce qu'il a fait pour nous et j'me dis que si nous ne étions jamais rencontrés, peut-être qu'il serait toujours en vie. C'est bas d'm'attaquer là-dessus et puis d'abord comment il sait hein ? Vu son sac à puce, c'est certainement pas un Elementis.

- et la seule chose qu'on pourrait attendre de cette foutue gamine c'est qu'elle fasse crever la personne que je déteste le plus, mais même la elle est inutile.

- LOUKA ! ÇA SUFFIT !


Mmh, je ne cherchais pas trop à faire chier Aza' si j'étais lui. J'l'ai déjà vu s'énerver et vraiment pas très beau... Pourtant même si j'suis quelqu'un d'inutile comme il dit si bien, j'suis pas une personne qui s'laisse marcher sur les pieds et même si mon raton n'a pas l'air de faire le chaud face à son animal moi j'suis un humain face à un autre humain... Et puis t'façon il va me faire quoi le blondinet hein ? Me lancer un flot de larmes pour que j'aille chouiner avec lui ? Me relevant du canapé, j'approche toujours autant joyeuse et enroule mon bras autour des épaules du cousin... Oh si il y a bien une chose que j'sais faire, c'est emmerder les gens.

- Oh mon cher cousin... Mais tu ne t'es jamais dit que si il t'a abandonné pour moi c'est parce qu'il m'préfère ?


En fait j'sais pas. Mais j'aime pas la manière dont il parle à Aza' et dont il me définit aussi et y'a pas noté carpette sur ma tronche.

- Tu sais. Moi, contrairement à toi, j'me plains pas de pas avoir eu de famille ! Toi ça se voit... T'es jaloux. En même temps, j'aimerai pas élever une tête à claque comme toi.

Ca s'voit, lui dès petit il était casse-burne et ça se comprend qu'Aza' ait voulu l'abandonner... Qu'est-ce que tu veux faire avec quelqu'un comme lui ? Un p'tit blond binoclard qui prend tout le monde de haut, ça n'donne pas envie de l'élever et plutôt d'le jeter à la poubelle ; contrairement à lui, mes parents n'ont pas voulu me connaître. Aza lui, a préféré se barrer en voyant la personne chiant qu'allait devenir son fils !

- Roxane ça suffit.

- J'suis p't'être un boulet et ouais p't'être que ma famille ne voulait effectivement pas de moi, mais je n'ai pas forcé Aza' à venir me rejoindre... Il l'a fait tout seul. Et si j'y suis pour rien, p't'être que ton frère, toi ou ta mère y êtes pour quelque chose dans cet abandon.

- Roxane, arrête !

- Et tu sais quoi ? Franchement ça m'fait ni chaud ni froid que tu me considères comme un boulet ou comme indésirable, moi au moins j'prends pas les gens de haut "Docteur Jekyll". Et p't'être que si t'étais moins con, ton père ne t'aurait pas abandonné !


Relâchant son épaule pendant ma phrase, je le pousse pour le faire reculer de quelques pas en lui lançant un regard noir. Faire la gamine, ça m'ressemble bien mais rabaisser les personnes à ce point n'est pas quelque chose d'habituel pour moi ; pourtant, j'me suis p't'être beaucoup attacher à Aza' pour vouloir le défendre à quelque qui ne devrait pas. J'ai pas à être dans cette histoire et j'refuse qu'un inconnu me critique comme cela alors qu'il ne me connait même pas ! Que les Domae le fassent, j'ai l'habitude ! Qu'est-ce que peut me faire hein ? Mais ce p'tit blond qui débarque et qui parle mal, il a cru quoi ? Continuant de m'approcher à chaque fois qu'il recule, je reprends la parole ponctuant chaque fin de mes phrases par un coup pour le faire reculer.

- Et toi alors ?! Tu sais faire quoi à part te plaindre de ta misérable vie ? Hein ?!






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 23:03

J'écris
en teal
« Une rencontre explosive »


Ca y est. L'ours ce met à gueuler pour exprimer qu'il est pas content, mais trop tard les hostilités sont lancés et je vais reculé devant une sale garce. Mais c'est de ta faute chère père, tu ne l'as pas mis au courant, bah je vais le faire moi même un point c'est tout. Après tout, il est temps que Luka obtienne vengeance. Vengeance dans le sens ou c'est cette chose non voulue est venu au monde et elle a détourné notre père de nous. Remettant mes lunettes, je vois la bête se lever pour s'approcher de moi me choppant au passage. Je le sens, elle n'aime pas que je m'attaque gratuitement à elle ou Azazel:

- Oh mon cher cousin... Mais tu ne t'es jamais dit que si il t'a abandonné pour moi c'est parce qu'il m'préfère ?  Tu sais. Moi, contrairement à toi, j'me plains pas de pas avoir eu de famille ! Toi ça se voit... T'es jaloux. En même temps, j'aimerai pas élever une tête à claque comme toi.

- Roxane ça suffit.

- J'suis p't'être un boulet et ouais p't'être que ma famille ne voulait effectivement pas de moi, mais je n'ai pas forcé Aza' à venir me rejoindre... Il l'a fait tout seul. Et si j'y suis pour rien, p't'être que ton frère, toi ou ta mère y êtes pour quelque chose dans cet abandon.

- Roxane, arrête !

- Et tu sais quoi ? Franchement ça m'fait ni chaud ni froid que tu me considères comme un boulet ou comme indésirable, moi au moins j'prends pas les gens de haut "Docteur Jekyll". Et p't'être que si t'étais moins con, ton père ne t'aurait pas abandonné !


Elle me pousse légèrement me faisant reculer. Je souris doucement, mais c'est que le petit chiot abandonné, il sait aboyer incroyable. Dans le fond elle n'a pas tord sur quelques points je dois bien l'avouer. Mais elle omet une chose très importante. Je ne lui reproche pas de s'être accaparé mon père, mais de l'avoir empêché d'être la quand il aurait du. Je remets mes lunettes en place, ouh je pourrais laisser Hyde s'en occuper, la détruire mentalement morceau par morceau, puis la découper en morceau pour l'étudier un autre jour, mais y a Azazel et ça va être globalement dur, même si je n'ai pas peur de lui il est bien plus fort que moi, je ne l'aurais jamais de front comme ça sans être préparé.

- Et toi alors ?! Tu sais faire quoi à part te plaindre de ta misérable vie ? Hein ?!

Je me cache derrière un sourire bien provocateur. Oh mais j'assume, je ne me plains pas souvent ça donc autant le faire la. Peut être que l'autre con comprendra que ça ne sert plus à rien de venir me voir, ça fait 20 ans de retard, il est vraiment en retard on peut le dire la. Mais laissons ça de côté et revenons à ce qui nous intéresse, cette chère Roxane. Ouhhh je vais la démolir. Je vais commencer par celle a qui Az tient le plus au point d'abandonner sa femme et ses gosses.

- Oh mais on va se plaindre de la tienne... Alors on commence par quoi ma chère "cousine" comme tu dis..

Je tourne autour d'elle alors qu'Az essaye de feinter le malaise pour ne pas assister à ça. Il sent les emmerdes arriver et on peut dire qu'il a raison. Ca va être sanglant et sans répit.

- Tu sèmes la mort sur tout ce qui te fréquente. Karma l'ancien As élémentis en est une parfaite preuve. Eliot aussi. Qui est le prochain Az ? Ou ce San avec qui tu passes la grande partie de ton temps ? On fait un parie allez, je dis San en premier  Azazel est bien trop résistant..

Je souris doucement, comme si j'étais content de ma déclaration. Il y a tellement de chose à lui dire:

- Ah c'est pour ça que ma chère tante ne te laisse pas voir ton frère. C'est dommage que tu le vois en cachette, il lui reste quoi? 2 Mois à vivre avant de se faire tuer par le premier alcoolo de la rue?

Pauvre Shimin, bientôt mort. C'était mon cousin préféré c'est dommage. Le seul de la famille avec ma tante avait qui j'avais contact, je lui donnais même des cours parfois. C'est dommage condamné comme les 2 autres. Mais ce n'est pas finit sur quoi je pourrais ensuite enchaîner, sur le fait qu'elle restera seule toute sa putain de vie ?

- Tu finiras seule ta vie car tu sèmes la mort autour de toi et personne ne t'aime. Pourquoi aimer une chose qui n'a pas sa place dans ce monde? Oh mon père ne m'aime pas, mais je te le laisse. Je n'ai pas besoin de cette chose inutile et encombrante. C'est le seul qui te tiendra compagnie avant qu'il crève la gueule ouverte.

Je vois Azazel offensé et commencé à ne pas être content mais j'en ai rien à foutre. Il réagit comme ça car je le dis devant sa nièce ou car j'attaque sa nièce ? Peut être les deux. Mais bon terminons ce qui est commencé.

-  Les gens préfèrent encore souffrir dans la solitude et se suicider plutôt que de se confier à toi ou partager des bons moments avec toi, car ton comportement et toute ta personne son détestable. Tu es juste bonne à servir de porte malheur, même ton raton a plus de valeur que toi car il peut servir de bouffe.

Je m'arrêtes enfin de tourner autour d'elle en la fixant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Dim 8 Jan - 23:53

Roxane S. Sharpe et Louka H. JekyllJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Une rencontre explosive

Il veut jouer au con le p'tit blond hein ? Ca l'amuse de rabaisser les gens alors qu'il est névrosé sur sa vie ?! J'arrive pas à croire qu'lui et moi on partage le même sang. A s'demander si on n'est pas une famille de névrosés avec toutes les tâches qu'on a ; entre tante Shura à qu'à quelques neurones en moins, l'blond qui pète plus haut que son cul et les parents à qui ils manquent une case c'est à s'demande si on ne ferait pas mieux d'être tous internés dans l'hosto.

- Oh mais on va se plaindre de la tienne... Alors on commence par quoi ma chère "cousine" comme tu dis.. Tu sèmes la mort sur tout ce qui te fréquente. Karma l'ancien As élémentis en est une parfaite preuve. Eliot aussi. Qui est le prochain Az ? Ou ce San avec qui tu passes la grande partie de ton temps ? On fait un parie allez, je dis San en premier Azazel est bien trop résistant..

Serrant le poing quant à l'évocation de San, je lui lance un "Va te faire foutre" lancé assez fort et avec beaucoup de rage. San est suffisamment fort pour s'en sortir et il est sûrement plus doué que l'blond en combat, et puis d'ailleurs comment il connait son existence ?! Le vautour ne cesse d'me tourner autour et je garde la tête pour ne pas lui donner la satisfaction d'avoir touché là où ça fait mal.

- Ah c'est pour ça que ma chère tante ne te laisse pas voir ton frère. C'est dommage que tu le vois en cachette, il lui reste quoi? 2 Mois à vivre avant de se faire tuer par le premier alcoolo de la rue?

Bon ok, j'avoue qu'il n'est pas au courant du lien de parenté entre nous mais il est toujours en vie et en bonne santé LUI. Contrairement à son abrutit de frère, le mien sait se battre et il est suffisamment fort pour s'en sortir, j'l'ai vu utiliser son élément et il m'a déjà montré de quoi il était capable ; j'sais qu'il est débrouillard et costaud pour survivre. J'refuse de croire que c'est moi qui sème la mort partout où je vais même si les preuves sont contre moi ! Il n'a qu'à s'en prendre au bonhomme là-haut censé avoir le droit de vie ou de mort sur les personnes ici-bas. J'y suis pour rien moi.

- Tu finiras seule ta vie car tu sèmes la mort autour de toi et personne ne t'aime. Pourquoi aimer une chose qui n'a pas sa place dans ce monde? Oh mon père ne m'aime pas, mais je te le laisse. Je n'ai pas besoin de cette chose inutile et encombrante. C'est le seul qui te tiendra compagnie avant qu'il crève la gueule ouverte. Les gens préfèrent encore souffrir dans la solitude et se suicider plutôt que de se confier à toi ou partager des bons moments avec toi, car ton comportement et toute ta personne son détestable. Tu es juste bonne à servir de porte malheur, même ton raton a plus de valeur que toi car il peut servir de bouffe.

Trop c'est trop. Il arrête d'me tourner autour comme un chien affamé et Chips qui d'habitude lui aurait sauté au visage pour le griffer et le mordre fait moins l'malin maintenant et préfère cacher sa tête dans l'paquet de chips. Mon regard assassin en direction de la boule de poil n'a pas l'air de le motiver alors je reporte toute ma frustration vers celui qui est l'auteur de cette peur ; il veut la guerre ? Il va l'avoir.

- Ah tu veux jouer à ça ? Très bien. T'es quoi toi pour juger "la gamine" que j'suis hein ? Redescends sur terre, t'as le même âge que moi, malgré ton comportement d'gamin de 5 ans !

Gros con. J'me retiens de lui mettre une patate dans la tronche parce qu'il y a Aza' et qu'en plus j'vais me faire mal à la main... J'n'ai pas beaucoup de force mwa.

- T'es qu'un sombre crétin que personne ne voudra jamais non plus ! Tu parles de moi, mais tu t'es regardé avec ton air de Monsieur Je-sais-tout ? As-tu seulement des amis ? Sais-tu seulement c'que ça fait d'être aimé ? J'pense pas non. Même si Karma et Eliott ne sont plus là, j'ai partagé de bons moments avec eux et si ils se sont sacrifiés c'est parce qu'ils m'appréciaient ! Qui t'apprécie toi ? Qui se sacrifierait pour toi ? Personne ! Même ton père t'a laissé tomber pour moi. Ah ! Tu parles de moi qui sème la mort mais regarde toi ! Dis-moi où est ton frère aujourd'hui hein ?! Le mien ne sait peut-être pas qui j'suis pour lui mais au moins il est toujours vivant et en bonne santé et contrairement au tien, il est capable d'se défendre !

J'ai vraiment dit ça ? Est-ce que j'suis vraiment en train de dire que son frère était un bon un rien ? Repose en paix cousin qu'j'ai jamais connu mais là ton frère m'a largement cherché. Déso' de t'utiliser comme argument frère mais fallait pas m'courir sur le cocotier.

- Roxane ça suffit maintenant !

- Non ça n'suffit pas ! Comment tu sais toutes ces info' sur moi ? Qu'est-ce qui t'obsèdes à c'point chez moi hein ? J'suis sûr que tu voudrais comprendre pourquoi Aza' m'a choisit moi, t'es jaloux c'est aussi simple que ça ! Ca t'énerve de pas savoir pourquoi il m'préfère et pas toi. C'est pour ça que tu sais autant d'choses sur moi ! Mais continue j't'en prie, j'aime avoir des fans.


Oh ça oui... J'adore avoir des fans à mes pieds qui s'renseignent sur ma vie, j'ai rien à cacher de toute façon ! Mais qu'il fasse des recherches sur moi ! Parce que l'inverse ne se fera pas, il n'est rien pour moi et j'vois pas pourquoi je m'intéresserais à une personne comme lui. J'avance un pas vers lui pour le regarder droit dans les yeux mais aussitôt Aza' vient nous séparer, sûrement énervé de voir la tournure des événements ; il n'imaginait p't'être pas notre rencontre ainsi. Eh bah maintenant c'est fait ! Bienvenue dans la famille cousin !

- Bon ça suffit tous les deux, vous en avez assez dit comme ça ! Tout le monde a donné son point de vue et maintenant il est temps de repartir sur de bonnes bases.

Comme si j'avais envie de partir sur de bonnes bases avec lui. Plutôt crever que d'rester une minute de plus en sa compagnie !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Lun 9 Jan - 0:52

J'écris
en teal
« Une rencontre explosive »
Je la vois perdre son calme et son regard se transformer en un regard assassin qui pourrait foudroyer n'importe qui sur place. Enfin presque, vu que son rat préfère se cacher dans un paquet de chips plutôt que de m'affronter, ce qui me donne victorieux pour le moment sur toute la ligne. Oh je pourrais enfoncé encore plus la lame que je viens de planter. Mais la demoiselle réclame son tour de parole:


- Ah tu veux jouer à ça ? Très bien. T'es quoi toi pour juger "la gamine" que j'suis hein ? Redescends sur terre, t'as le même âge que moi, malgré ton comportement d'gamin de 5 ans !

Je ricane doucement, depuis quand avoir le même c'est avoir la même maturité? On voit qui est gamin socialement. Moi, je ne fais chier personne et je suis bien élevé au moins.

- Oh mais y a pas que l'âge pour comparer, suffit de nous comparer. Tu devrais pensé à refaire faire ta cellule de prison d'ailleurs.

Cet argument ne me touche pas du tout. Je me sais mature et m'aime comme je suis, enfin presque à quelques détails mais je ne vais pas lui donner le bâton pour me faire battre.

- T'es qu'un sombre crétin que personne ne voudra jamais non plus ! Tu parles de moi, mais tu t'es regardé avec ton air de Monsieur Je-sais-tout ? As-tu seulement des amis ? Sais-tu seulement c'que ça fait d'être aimé ? J'pense pas non. Même si Karma et Eliott ne sont plus là, j'ai partagé de bons moments avec eux et si ils se sont sacrifiés c'est parce qu'ils m'appréciaient ! Qui t'apprécie toi ? Qui se sacrifierait pour toi ? Personne ! Même ton père t'a laissé tomber pour moi. Ah ! Tu parles de moi qui sème la mort mais regarde toi ! Dis-moi où est ton frère aujourd'hui hein ?! Le mien ne sait peut-être pas qui j'suis pour lui mais au moins il est toujours vivant et en bonne santé et contrairement au tien, il est capable d'se défendre !

Ca y est, elle a touché le point le plus douloureux par contre, mon frère. Mon regard se fronce et je la laisse terminé le fond de sa pensée, maîtrisant mon corps pour ne pas user de mon droit d'être au-dessus de la loi en tant que Ghost pour la buter maintenant dans sa propre baraque c'te conasse.

- Roxane ça suffit maintenant !


Mon regard se porte sur mon chère père, il en a pas marre de servir à rien lui? Casse toi on fait connaissance et on règle nos comptes en famille. Ce que t'aurais du faire depuis bien longtemps gros lourdo.

- Non ça n'suffit pas ! Comment tu sais toutes ces info' sur moi ? Qu'est-ce qui t'obsèdes à c'point chez moi hein ? J'suis sûr que tu voudrais comprendre pourquoi Aza' m'a choisit moi, t'es jaloux c'est aussi simple que ça ! Ca t'énerve de pas savoir pourquoi il m'préfère et pas toi. C'est pour ça que tu sais autant d'choses sur moi ! Mais continue j't'en prie, j'aime avoir des fans.

Je la regarde, whoa elle m'épate alors. Encore un espoir pour la chose qui lui sert de cerveau qui a eu un petit peu de jus pour en venir à cette déduction, je me redresse et essaye de reprendre mon calme pour ne pas perdre à ce jeu contre elle. Hors de question que je perds à contre cette loque humaine. Je viens doucement applaudir entre mes mains.

- Bravo, je ne pensais pas que tu trouverais cela toi même. Peut être encore un peu d'espoir pour toi et le petit pois qui te sert de cerveau. Oui je t'ai surveillé durant des années pour savoir ce que tu avais de plus que nous. Et la réponse est simple, rien, t'es a chié! Et c'est la que j'en suis arrivé à la conclusion qu'Az était un gros con qui ne sert à rien, surtout pas de père.

Mais non, j'avais un gout de pas satisfait avec ses attaques sur mon frère, il faut que j'achève cette sale rousse. Je vais lui donner une raison de ne plus jamais me revoir. Tout était en marche le sang devait couler et ça allait être le cas. J'ai pris en chasse ma proie, il est tant de finir. D'habitude c'est le rôle d'Hyde mais on ne va pas le déranger pour cela.

- Bon ça suffit tous les deux, vous en avez assez dit comme ça ! Tout le monde a donné son point de vue et maintenant il est temps de repartir sur de bonnes bases.

Non toi ça suffit, tu sers juste de chandelle dans tout ça, donc je vais te remettre à ta place. Après tout tu récoltes ce que tu sèmes, et c'est une violente tempête qui récolte à ta place. Je pointe mon doigt vers lui et lui fait clairement comprendre ce rôle dans ce règlement de compte:

- Toi, ta gueule! Assume pour une fois dans ta putain de vie!

Ouai, je perd le contrôle mais il est tant d'achever cette ennemie pitoyable que je n'aurais jamais du rencontré:

- Mon frère est mort par ta faute indirectement! Mon père était auprès de toi car tu es tombé violemment malade!

Je viens la chopper par le col sans aucune honte, j'en ai rien à foutre que ça soit une femme. Mon frère était le sujet le plus sensible pour moi. Même si j'avais 5 ans, ses images sont encore dans ma tête.

- Tu veux que j'aille chercher Shimin, je vais le rouer de coup en veillant a ce que tu regardes bien, jusqu'à ce que le sang de sa tête se répand par terre, te faisant baigner dedans et que ton chère Azazel ne soit pas la pour vous protéger. Tu vas voir, on va bien se fendre tout les deux.  

Je la pousse violemment en retour, ce n'est que de bon jeu. Je souris longuement en essayant de reprendre mon aire fière:

- Mais parlons en de ton frère! C'est quand même étrange qu'après t'avoir fait, ils en ont pas refait un deuxième. Ca prouve ce que je dis. T'es simplement un échec, une erreur de la nature que personne ne veut d'une fille comme ...  

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'une main vient percuter mon visage. Ma tête part violemment sur le côté, mes lunettes volant dans le coin de la pièce en se brisant, je ne le remarquer pas tout de suite, mais la lentille verte de mon oeil gauche se barre aussi dans le coin de la pièce en même temps. Je reste un moment la tête sur le côté, sentant le sang soulant le coin de ma lèvre et je tourne enfin ma tête vers Azazel qui m'a frappé. Je vois que ça lui fais mal d'avoir fait ça, il en même les larmes aux yeux, ou peut être car j'ai détruit sa nièce adorée. Un grand sourire satisfait apparaît sur mon visage pour ma part.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Lun 9 Jan - 1:29

Roxane S. Sharpe et Louka H. JekyllJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Une rencontre explosive

- Bravo, je ne pensais pas que tu trouverais cela toi même. Peut être encore un peu d'espoir pour toi et le petit pois qui te sert de cerveau. Oui je t'ai surveillé durant des années pour savoir ce que tu avais de plus que nous. Et la réponse est simple, rien, t'es a chié! Et c'est la que j'en suis arrivé à la conclusion qu'Az était un gros con qui ne sert à rien, surtout pas de père.

Ah ! M'attaquer sur mon p'tit pois qui m'sert de cerveau... Il n'est pas le premier à m'faire la remarque et malheureusement pas l'dernier, j'sais que mon cerveau est pas très bien remplis et franchement qu'est-ce que j'en ai à faire ? Perso', les grandes études et les problèmes c'pas vraiment mon truc. J'aime pas quand c'est trop prise de tête et tous les trucs inutiles dans lesquels il doit perdre son temps monsieur "Docteur Jekyll", alors p't'être que j'fais pas un métier de rêve et que j'peux pas résoudre des problèmes de mon livre d'énigmes mais en attendant, moi j'peux sortir avec des amis et les membres de ma famille sont toujours en vie donc j'fermerais ma gueule si j'étais lui.

- Toi, ta gueule! Assume pour une fois dans ta putain de vie! Mon frère est mort par ta faute indirectement! Mon père était auprès de toi car tu es tombé violemment malade!

- Ah oui ? Et pourquoi il n'était pas auprès de toi alors ? Son cher fils...


Il vient m'choper par le col m'obligeant à me mettre sur la pointe des pieds et même si j'suis pas très rassurée de c'qu'il pourrait se passer par la suite, j'ai une certaine montée d'adrénaline qui m'donne envie de le regarder droit dans les yeux pour l'empêcher de prendre la confiance. En quoi c'est d'ma faute hein ? Est-ce que j'avais demandé à Aza' de venir s'occuper d'moi ? Si seulement il n'était pas aussi con, il ne chercherait pas à fuir sa famille !

- Tu veux que j'aille chercher Shimin, je vais le rouer de coup en veillant a ce que tu regardes bien, jusqu'à ce que le sang de sa tête se répand par terre, te faisant baigner dedans et que ton chère Azazel ne soit pas la pour vous protéger. Tu vas voir, on va bien se fendre tout les deux.  

Poussée d'un seul coup me faisant tomber sur la petite table basse, je sers les poings tellement fort que je dois en rayer la table en bas ; espèce de sale p'tit con. La colère n'est pourtant ce qui m'définie mais je sais que lorsqu'on s'en prend aux personnes à qui j'tiens, j'vois rouge ; il a réussit à m'faire sortir de mes gonds et la remarque quant à l'échec que j'peux être me donne la larme aux yeux. Je refuse de pleurer devant cet abrutit. Et là, Aza' exprime la colère que je peux ressentir en lui donnant une gifle que même son frère mort a dû ressentir. Mais c'est qu'il en est fier c'con.

Ne réfléchissant pas à la suite des événements, je m'empare du kukri qui est en face de moi en m'en vais sans réfléchir plaquer le p'tit blondinet contre la morte d'entrée, l'arme au niveau de sa gorge. J'sais que je ne le ferais pas. J'ai horreur de tuer des gens et j'suis sûre qu'Aza m'empêchera de le faire, vu comment il gueule déjà en me disant d'arrêter... Mais là j'suis hors moi. Jamais personne ne m'avait autant poussé à bout. Qu'il souhaite la mort de son père ne me regarde pas mais qu'il menace la vie d'mon frère me dérange largement.

- J't'interdis de t'approcher d'mon frère pigé ?! Si tu m'connais si bien, tu sais que j'rate jamais ma cible.

Alors là ! J'n'hésiterais pas un seul instant à lui coller une flèche entre les deux yeux si il s'en prend à mon frère ou même à San. Forcée de lâcher mon arme par mon oncle qui me l'ôte des mains sans douceur, il pose une main sur mon épaule pour me faire reculer et j'en profite pour faire les cent pas dans l'appartement histoire d'me calmer un peu. Comment ai-je fait pour m'énerver de la sorte ? Même Chips est étonnée d'mon comportement. La dernière fois que j'ai été énervée d'la sorte, c'était surtout la bataille de cet été.

Puis dans mes cent pas, j'me stoppe en voyant une chose qui ressemble à une lentille de couleur verte... J'me baisse pour la ramasser et jette un coup d'œil en direction d'mon cousin dont l'œil gauche est devenu rouge. Reprenant un sourire d'idiote, je m'amuse à secouer la fameuse lentille du bout des doigts mais j'lui laisserais pas la lui reprendre aussi facilement ; oh ça non ! J'vais me faire un plaisir de l'emmerder pour qu'il la récupère, j'pourrais peut-être la détruire aussi ? Ou la balancer par la fenêtre tiens ?

- Bah alors ? On a honte de sa couleur d'yeux ? C'est vrai qu'avoir les yeux du Diable, ça n'donne pas envie d'être ami avec toi... J'comprends maintenant pourquoi t'as perdu ton frère. L'chat noir dans la famille c'est pas moi... C'est toi.

J'm'approche tranquillement d'la fenêtre que j'ouvre et laisse la lentille verte pendre au bout d'mes doigts... Mmh... J'crois qu'il n'aime pas sa couleur d'yeux et que se passerait-il si par hasard j'en viens à faire tomber maladroitement cette lentille hein ? C'serait con qu'il soit obligé de sortir avec un œil rouge. Lâchant la lentille d'un seul coup, j'referme la fenêtre tout en gardant une tête d'innocente.

- Oups... Que j'suis maladroite.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Lun 9 Jan - 2:34

J'écris
en teal
« Une rencontre explosive »
 Je souris doucement, Az ne semblait pas fière de son geste et ça me satisfait au plus au point. La marque rouge sur ma joue est instantanée. Le sang au coin de mes lèvres aussi, il n'y est pas allé de main morte. J'ai sûrement la gencive ouverte en passant juste pas langue du côté où ça saigne. Alors que je fixais Azazel, je ne m'attendais pas à la réaction de la rouquine qui après avoir pris un objet, me chope me faisant reculer jusqu'au mur avant de me plaquer violemment sur ce dernier, me mettant une lame sous la gorge. Je plonge mon regard dans le siens, je ne devrais pas le dire, mais j'adore le regard qu'elle a et cette lueur qui montre qu'elle est prête à le faire. Je sens le coupant de la lame sous ma gorge et me contente de la fixer. Va telle le faire, j'attends de voir, je n'ai pas peur de mourir. Il faut mieux d'ailleurs, car si je survis à cela, je promets qu'elle risque d'en garder des séquelles à vie :

- J't'interdis de t'approcher d'mon frère pigé ?! Si tu m'connais si bien, tu sais que j'rate jamais ma cible.

Oh, j'ai touché la corde sensible, rien qu'en lui faisant imaginer ce spectacle des plus charmant ? Alors que moi, je l'ai vécu tout jeune avec mon propre frère qu'elle insultait indirectement il y a quelques minutes à peine. Pauvre chou, j'irai presque te plaindre. Je souris longuement et viens lui chuchoter en toute provocation :

- Te rates surtout pas alors .. Car moi, je m'assurerais de ne pas la rater ce jour-là.

Je donnais l'air serein, mais au fond, je tremblais un peu tout de même de peur en disant ça avec une lame sous ma gorge. En effet, je n'ai pas la maîtrise ou le calme d'Hyde, mais j'étais tellement offensé et en pleine adrénaline que ça ne me disait pas de céder devant elle. Elle me sort encore plus par les yeux, bons, je me suis peut-être offert moi-même une raison de la détester, mais je ne l'avouerais pas. Elle est coupable d'avoir volé mon père alors qu'elle en avait un. Fallait naître dans une autre famille et pas en pourrir deux, c'est tout. Azazel vient retirer l'arme et faire reculer Roxane qui prend un long recul. Azazel me garde contre le mur en me fixant vraiment pas fière de moi, même très en colère. Je ne baisse pas le regard devant lui. Il ne connaît rien de moi pratiquement, je suis la victime dans cette longue histoire familiale, dont il est le coupable, donc ce n'est sûrement pas devant lui que je vais baisser mon fute. Je préfère encore crever sous les coups de l'autre conne, ça me serra bien moins douloureux comme châtiment.

- Sors d'ici ... Tu me fais honte Louka. Vraiment honte.

Je le fixe, le fait qu'il me dit ça change encore plus mon humeur. Honte de quoi? Toi ça fait 20 ans que tu me fais honte à maman et moi. On ne te vois jamais, toujours en mission pour les élémentis dehors et le peu de temps ou tu pourrais venir nous voir, tu veuilles sur elle ... Oui je rage. Je le déteste de tout mon coeur. Il n'y a pas de mot pour décrire une telle haine envers lui.

- Va brûler en enfer vieux con.

Il se redresse me fixant toujours avec son regard et j'en ai rien à faire, juge moi, pense ce que tu veux. Je m'en tamponne le cul comme jamais. Alors que je remets mon haut correctement en place, c'est les paroles de l'autre pouffe qui m'interpelle.

- Bah alors ? On a honte de sa couleur d'yeux ? C'est vrai qu'avoir les yeux du Diable, ça n'donne pas envie d'être ami avec toi... J'comprends maintenant pourquoi t'as perdu ton frère. L'chat noir dans la famille c'est pas moi... C'est toi.

Je remarque alors ma lentille dans ma main et reste silencieux à cette déclaration. Encore ce surnom? J'en ai horreur et le pire c'est qu'elle a raison pour cette non envie d'être ami avec moi. C'était une des causes gosses. Je serre les dents et je la vois jeter la lentille par la fenêtre alors que mon père essaye de protester l'acte de sa nièce. Je reste un long moment silencieux pendant que je la fixe, le surnom de "Fils du Diable" réapparaissant dans mon esprit.

- Oups... Que j'suis maladroite.

Je n'ai pas vraiment rire et oui j'ai honte de ce surnom que je n'arrive pas à surmonter. C'est pour ça que je préfère encore me cacher derrière quelqu'un d'autre afin de me protéger de cette dure réalité. Venant passer une main sur mon oeil droite, je retire la 2ème lentille verte que je viens écraser par terre, de toute façon je ne retrouverais pas l'autre. Je viens passer doucement ma main dans mes cheveux me donnant une nouvelle coupe, je préfère celle la que la coupe que Louka nous donne qui fait trop gentil, c'est pour ça que la gamine le prend au sérieux. Je vois Az qui se rend compte que quelque chose ne va pas d'un coup, mais il ne bronche pas. Moi pourtant j'avance vers l'autre poufiasse:

- Le diable tu sais ce qu'il te dit ...

J'avance vers elle avec mon grand sourire, regarde mon petit Louka, le rôle du méchant ne te vas pas pour deux raisons. Tu perds trop facilement et tu n'insuffle pas assez la peur dans ta victime. Je vois la rejetée de sa famille reculé pendant que j'avance jusqu'à ce quelle soit dos au mur. Une fois devant elle je vient plaquer mon avant bras contre sa gorge la bloquant contre le mur et passant ma main libre dans ma veste sortant un scalpel, je viens le planter violemment devant moi. A ce moment la, Az qui semble reprendre ses esprits crie:

- NON LOUKA ARRETE.


Mon regard gentil et joyeux à laisser place à un regard sans hésitation et aucune pitié alors que le scalpel est entré dans le mur à un ou deux centimètres du visage de Roxane coupant quelques mèches de ses cheveux roux. Je la fixe dans ses yeux avec la même violence que son regard d'il y a quelque minute quand c'est elle qui était dans ma position. Le scalpel était pratiquement dans le mur, dépassant seulement légèrement montrant que l'arme avait une force perforante incroyable ... Et que les murs de cette baraque n'étaient pas très fiable. Mais ça aurait été presque le même résultat dans son petit crâne vide:

- et surtout ne l'oublie pas ... Ce jour là, quand il arrivera, je ne raterais vraiment pas ma cible.

Je faisais référence à la déclaration de Louka de tout à l'heure. Je me retire la laissant de nouveau bouger. Je récupère le scalpel que je garde en main alors qu'Az approche, sûrement pour venir m'en coller une autre, je pointe l'arme dans sa direction et il s'arrête:

- Ne t'avise pas de me retoucher. Roi élémentis ou pas je te botte le cul. Surtout que je connais ton petit point faible chère "Papa". Ca a du bon d'avoir accès aux dossiers médicaux.

Je range l'arme dans ma poche et me dirige vers la porte:

- Sur ce a plus les nazes. Je vous souhaites pas une bonne journée et j'espère que la malédiction vous causera une mort douloureuse et lente.

Je sors de l'appartement pour rentrer chez moi tranquillement, je dois récupérer de nouvelle lentille verte ... Tsss.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 455
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   Lun 9 Jan - 17:24

Roxane S. Sharpe et Louka H. JekyllJ'vous cause en crimson (#DC143C)
Une rencontre explosive

Allez savoir c'qu'il m'a prit d'être aussi méchante et il s'trouve que j'suis pas vraiment fière de la tournure des événements mais j'aime pas qu'on m'piétine dessus alors que je n'ai jamais rien demandé à personne ; c'pas moi qui choisit c'que fait Aza' et j'trouve ça limite que l'blond m'accuse d'être responsable de la mort de son frère. Pourtant, j'me rends quand j'ai été trop loin lorsque j'remarque le changement physique qui est en train d's'opérer chez mon généré d'cousin.

- Le diable tu sais ce qu'il te dit ...

Faisant moins la maligne avec la tournure des événements, j'recule doucement tandis qu'il s'approche dangereusement d'moi ; j'tiens pas vraiment à ce savoir c'qu'il veut me faire mais y'a une chose dont j'suis sûre : j'veux pas crever. Stoppée par le mur dans mon dos, mes lèvres commencent à trembler face à la transformation du p'tit blondinet devant moi... C'est qu'il est flippant finalement. Bloquée par le bras du cousin, j'suis bien trop paralysée par la peur pour faire quoi que ce soit et ferme les yeux lorsque j'vois le scalpel foncer vers moi. Ma vie est finie.

J'sens quelque chose me frôler de très très près et en ouvrant les yeux, j'vois Louka me regarder dans les yeux avec un regard similaire au sien. Je déglutis et retiens mes larmes, j'viens d'avoir la peur de ma vie et j'comprends encore plus pourquoi on l'surnomme le Diable ; c'est lui en personne, il n'y a aucun doute. J'écoute à peine c'qu'il me dit, bien trop traumatisée de ce qu'il vient d'se produire et remarque simplement qu'il menacé Aza' du scalpel qui était à quelques millimètres de moi. Est-ce que j'ai réellement faillit mourir là ? Est-ce que j'suis vraiment encore en vie d'ailleurs ?

- Ne t'avise pas de me retoucher. Roi élémentis ou pas je te botte le cul. Surtout que je connais ton petit point faible chère "Papa". Ca a du bon d'avoir accès aux dossiers médicaux.

Merci d'me rappeler au passage que j'n'irais jamais le consulter pour un soucis médical... J'ai pas envie qu'il utilise tout ce qu'il sait contre moi. J'avale difficilement ma salive et me permet de lâche un long soupire quand il passe ma porte ; ayant encore du mal avec ce qu'il vient d'se produire, j'me laisse glisser contre le mur pour m'asseoir par terre tandis qu'mon oncle vient me demander si je vais bien.

- Tu devrais sérieusement penser à interner ton fils.

Et j'étais sérieuse dans c'que je disais. Shura, il lui manque une case mais c'pas une psychopathe qui tenté d'me tuer à force de provocation ! Pourtant j'ai bien essayé d'la chercher, j'ai eu dû mal à trouver. Aza' préfère ne pas répondre à ma remarque et j'me rends compte que si il m'avait parlé de ce p'tit secret plus tôt, on n'serait pas dans cette situation ; bien au contraire, j'aurais pas cherché à l'retenir ce p'tit con si il m'en avait parlé avant. Encore toute tremblante, j'me relève et enfile mes chaussures tout en prenant mon arc avec moi ; on sait jamais, si j'recroise c'taré j'voudrais pouvoir me défendre.

- Roxane, où tu vas comme ça ?

- J'sais pas. Mais j'reste pas ici. M'attends pas c'soir.


J'le regarde à peine et claque la porte derrière moi. Ou vais-je bien pouvoir dormir cette nuit ? Aucune idée.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre explosive [F. Roxane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre explosive [F. Roxane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-