Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le véritable parrain de la ville !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elementis
avatar

Salazar LazarusElementisMessages : 74
Date d'inscription : 19/07/2016


MessageSujet: Le véritable parrain de la ville !   Sam 31 Déc - 15:30

Salazar Lazarus

{Un commentaire ?}
PETITE PRÉSENTATION
NOM : Lazarus
PRÉNOM(S) : Salazar
SURNOM :
DATE DE NAISSANCE : 29 Février
ÂGE : 42
SEXE : Homme
CAMP : Élémentis
CAPACITÉ : Os
SITUATION : Célibataire ; Assexuel
MÉTIER : Directeur de l'hôtel « Monte Carlos »
PERSONNAGE AVATAR : Greed de Fullmétal Alchemist
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?
Élémentis depuis très longtemps, depuis tout petit.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Un lien très fort. Les Élémentis le laisse faire ce qu'il veut et lui aide sa famille.
TATOUAGE/MARQUE ?
Une vertèbre en plus, une qui se voit d'avantage que les autres.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Il préfère se battre au corps à corps, mais peut utiliser des armes lourdes principalement.
PHYSIQUE
Salazar est un homme vraiment imposant, il en impose réellement de part sa carrure, mais aussi de sa prestance vraiment imposante. Déjà il mesure plus d'un mètre quatre vingt dix, environ un mètre quatre vingt douze mine de rien, donc déjà il voit les gens de haut, rare sont ceux qui le surpasse. Surtout qu'il n'est pas en reste au niveau musculature car ce bonhomme pèse plus de cent kilos et tout en muscle, c'est ça le pire, aucune graisse chez cet homme, il doit facilement faire ses cent vingt kilo, un beau bébé quoi. Ehon tout cas il a un regard de tueur, un véritable regard froid et cruel, surtout que ses pupilles noires n'aident en rien, on dirait même qu'il est né comme ça, né pour devenir ce qu'il est devenu. Des cheveux en pointe noire, ou brun, enfin une couleur assez foncée et qui assez à décrire exactement, tout ce qu'on peut être sûr c'est que c'est bien sombre, mais toujours moins que ses yeux sombre.

Ses dents sont plutôt aiguisées, elles le sont naturellement, mais il s'est fait plaisir en les aiguisant d'avantage histoire de pouvoir mordre plus profondément, il aime sentir les os se briser sous l'impact de sa mâchoire. Il s'est d'ailleurs fait un tatouage sur la main gauche, sur le dos de la main gauche, un symbole bien précis qui le lie à une personne cher à son cœur, sûrement la seule personne qui est réellement importante pour lui ; devenant au final le symbole de son gang de mafieux, même si tout le monde ne le porte pas forcément sur la main. Sinon en dehors de cela, il n'y a pas grand chose à dire au sujet de son physique en fait, hormis peut-être une chose étrange dans son dos, une vertèbre qui est beaucoup plus visible que la normale, limite à sortir de son dos, mais il faut vraiment regarder son dos et espérer qu'il ne porte pas de vêtements trop souple.

Malgré sa petite différence, Salazar aime porter des vêtements proche du corps, vraiment moulant. Son haut lui colle vraiment à la peau, à tel point qu'on pourrait croire que c'est sa peau tellement que son haut sans manche sculpte ses muscles. Heureusement qu'il porte toujours un manteau, toujours sans manche, il aime montrer qu'il est musclé, avec un petit duvet au col ; c'est plus agréable quand il fait craquer les os de son cou de la sorte. Au niveau de son bas, ce n'est pas mieux, toujours en jeans moulant, très souvent en cuir d'ailleurs, cela n'est pas très pratique il faut, du moins en apparence car il a l'habitude de se battre ainsi. Y compris avec ses chaussures de ville, c'est ça la classe. Même si en fait cela ne le dérange absolument pas de faire tomber la veste et les chaussures pour se battre, il n'est vraiment pas attaché à ses vêtements. Même ses lunettes, plus de soleil que de vue à vrai dire, mais il trouve cela plus classe de donner l'illusion qu'il a des problèmes de vision alors qu'en réalité c'est juste pour se protéger en permanence du soleil, et ça même l'hiver ou en pleine nuit. Il ne quittera jamais ses lunettes, hormis pour se battre.
CARACTÈRE
Salazar a un caractère vraiment particulier, sans aucun scrupule en fait. Il est vraiment capable des pires atrocités et le pire, c'est que cela le fera rire. C'est une personne prête à tout pour accomplir ce qu'il désire, n'ayant plus rien à perdre, ayant commencer de rien, il sait que perdre ce qu'il a ne lui fera rien hormis devenir encore plus fort, c'est sûrement ça qui le rend vraiment dangereux. Il possède un poigne de fer sur tout ce qu'il fait, et il faut dire que quand il fait quelque chose, il le fait jusqu'au bout, qu'importe les obstacles qu'il pourrait rencontrer. Il est tenace, et ça pour l'être, il l'est, quand il a quelqu'un dans sa ligne de mire, il en démordra pas et il n'arrêtera pas tant qu'il aura réussi à le détruire. Et vu qu'il n'a aucun remord, dieu sait combien d'hommes, de femmes, d'enfants, il a ordonné la mort, ou bien qu'il a tuer de ses propres mains, du moment que ça lui permettait d'augmenter son influence, sa notoriété, sa fortune, il n'hésite pas. Pourtant il n'est pas toujours comme ça, il sait très bien s'adapter et paraître gentil, du moins sociable, être un gros nounours derrière ce costume de grizzli.

Le trait de caractère qui le défini le mieux n'est pas la colère, même si cela pourrait très bien l'être, mais plutôt l'avidité. Il est toujours là à vouloir quelque chose, vouloir ce que les autres ont, c'est impossible de satisfaire sa soif, sa faim. Même s'il a tout, il aura toujours l'envie d'avoir plus pensant qu'il n'a rien et on va dire que sa mémoire eidétique n'aide en rien. Il se souvient de tout, absolument tout, absolument pas besoin de note, mais de ce fait il n'est jamais satisfait car il veut toujours en apprendre plus pour avoir ce que les autres ont. C'est peut-être un défaut, mais de cette manière il a d'assez bonne connaissance dans tous les domaines, même si cela ne reste que de la théorie et non de la pratique, dans ce qu'il est doué, c'est surtout la baston et tout ce qui a un rapport avec la criminalité, en même temps pour être à la tête d'une organisation de mafieux il faut savoir gérer tout ça sinon il serait un bien piètre chef.

N'ayant jamais satisfaction de sa personne, il ne trouve son bonheur que dans une chose, le malheur des autres ; causé par lui ou bien simplement par eux-même ou d'une autre personne. Ce psychopathe aime voir les autres souffrir, les voir triste, c'est pour lui une excellente source de bonheur, rien que l'idée de voir une personne malheureuse le rend heureux. Surtout qu'il s'en fiche complètement des supérieurs, des fameuses lois de la ville, c'est simple pour lui, les lois, c'est lui. Il édite ses propres lois et fait comme il le sent tout simplement. Dans sa tête, c'est lui le boss de la ville, et personne ne devra jamais le déloger s'il ne veut pas s'attirer les foudres d'un homme instable.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Une petite famille de Quederla, deux personnes complètement lambda. Le petit Salazar avait tout pour devenir un homme heureux, gentil, aimant, bref, il ne manquait de rien même s'il n'est pas né dans une famille riche. Il n'y a pas grand chose à dire sur sa vie, du moins cinq ans après sa naissance, il eut un petit frère du nom de Greed. Il faut dire que Salazar prit son rôle de grand frère très sérieusement, il voulait absolument la protection de son petit frère, qu'il ne manque de rien. Plus il grandissait et plus il trouvait que les parents étaient une menace pour la sécurité de son petit frère, devenant de plus en plus froid avec ses propres parents. Ce fut un soir, alors que tout le monde dormait, Salazar avait huit ans, qu'il mit le feu chez lui. On pourrait penser que c'était qu'un simple accident, sauf qu'en réalité il l'avait fait exprès, il voulait protéger son frère de ses parents et il ne savait pas comment faire hormis en utilisant une chose qui l'a toujours passionner, le feu. Tenant son frère endormi dans ses bras, à l'extérieur de la maison, il regardait ce brasier grandir encore et encore, écoutant les cris de ses parents, ce qui afficha un petit sourire sur son visage. L'odeur était désagréable car il n'y avait pas que les parents dans ce tombeau enflammé, mais aussi une multitude d'animaux mort, aller savoir pourquoi, ce jeune garçon avait une passion pour les animaux mort, s'amuser à les tuer pour connaître ce qui se trouve à l'intérieur d'eux.

Les deux jeunes frères essayaient de survivre comme ils pouvaient dans les rues, se fut rude, manquant de nourriture, manquant de tout à vrai dire, mais ils arrivaient simplement à survivre, ce qui n'était pas si mal que ça à vrai dire, ils étaient en vie. Ils furent accueilli par une personne, quelques années plus tard, bien des années plus tard à vrai dire. Un Élémentis les recueilli, les faisant rentrer dans la famille ce qui permit au plus grand des frères de se faire connaître pour sa cruauté et ses manières légèrement violente, surtout que son petit frère n'était pas mieux, suivant les pas de son grand frère, même s'il était plus gentil, ayant moins de musculature que son aîné. Les années passèrent et Salazar se créa une sorte de petite organisation de criminel, une organisation de l'ombre, mais les Élémentis ne lui disaient rien vu qu'il permettait à la famille de récupérer énormément d'argent, argent sale certes, mais de l'argent quand même. Les deux frères se firent rapidement connaître dans les rues ; deux frères au tatouages reconnaissable sur leur main gauche.

Même si les Élémentis n'étaient pas enjoué à donner le secret à un homme aussi cruel et froid, les temps ne leur permettaient pas de faire la fine bouche et un guerrier de plus n'était pas de refus. Ce fut donc ainsi qu'on lui injecta un produit dans le dos, directement dans les vertèbres. Ce fut douloureux, mais il serra les dents, il ne voulait pas être faible, c'est un homme fort et rien ne doit faire croire qu'il peut être faible. C'était un homme de vingt ans quand il hérita de ce pouvoir, le pouvoir des Os. Pendant quelques mois, il était intenable, souffrant le martyr à cause de ses os, surtout de sa colonne vertébrale, seul son frère arrivait plus ou moins à le calmer, mais la douleur était vraiment trop forte ; son frère était limite la seule personne qu'on pouvait voir et qui prit les rennes de sa petite organisation alors qu'il n'avait que quinze ans. L'obtention de son pouvoir le rendit encore plus fort, encore plus cruel, il fallait que son frère connaisse cet afflue de puissance, mais les chefs ne voulaient pas car il était trop jeune. Il fallut attendre les dix neuf ans de Greed, donc les vingt quatre ans de Salazar, pour que le jeune frère hérita également le secret de la famille, mais lui hérita du métal comparé à son grand frère.

Les années passèrent et rien de bien marquant se passèrent dans leur vie. Ils continuèrent de faire ce qu'ils voulaient sans personne sur leur dos et ensemble ils firent réellement des massacres, personnes osaient se mettre sur leur chemin. Ils avaient la réputation de contrôler la ville dans l'ombre, de contrôler les ruelles et tous les criminels les respectaient. Puis ceux qui tentaient de les contrer ne sont plus là pour en parler, sûrement égorgé, voire pire, par les deux frères. Alors qu'ils se croyaient au sommet, que plus rien ne pouvait les vaincre, il se passa une chose horrible. Les deux frères se retrouvèrent séparer, il ne restait qu'un seul frère. Greed venait de mourir. Salazar apprit ce qui s'était passer, Greed était parti rencontrer un criminel en puissance sauf que c'était un piège. Un certain homme qui voulait se faire un nom dans le domaine, il voulait faire un gros coup en tuant les deux frères, mais il ne réussit à n'en tuer qu'un seul. Mine de rien, avoir défait les deux frères lui permit de se faire une réputation importante dans la ville, tandis que celle de Salazar se réduit par la même occasion. Doucement, il perdit sa place de mâle dominant parmi les criminels au profit de cette personne qui a détruit sa vie, détruit son frère.

Aujourd'hui Salazar continu de diriger son crépuscule dans l'ombre, mais il ne rêve que d'une chose, détruire la vie de celui qui a détruit sa propre vie. Pour cela il est prêt à tout, surtout qu'il est vraiment patient et qu'il a de quoi faire car doucement il apprit que son ennemi a fondé une famille, une affaire florissante, il était au sommet en somme, sa chute ne sera que plus violente quand Salazar se sera mêler à tout ça. Il perdra tout et verra sa propre décadence sans qu'il ne puisse rien y faire.


Et en vrai ?

{Bigounet, je t'aime =3}
PRÉNOM/SURNOM : Pwet
ÂGE : 24 ans
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Toujours présent
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Le dernier promis bigounet !
LE CODE DU RÈGLEMENT : Ok by Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Laelyss ReissMessages : 859
Date d'inscription : 23/11/2014


MessageSujet: Re: Le véritable parrain de la ville !   Sam 31 Déc - 15:44

Si on ouvre les pari, ce perso tiendra 4 mois avant que tu n'aies une nouvelle idée. Qui dit mieux ? Razz

Sinon, j'te valide, au grand méchant et sadique. Tout est en ordre, mais ne fait pas trop couler le sang o/











 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.the-world-of-lys-08.webself.net/accueil
 
Le véritable parrain de la ville !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Présentations :: Fiches de présentations validées :: Élémentis Validés-