Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Jeu 8 Déc - 17:38

ft.
Aloïs
« Quoi de neuf docteur ? »
Ft. La belle Aloïs


L'hiver était tombé … Et ça se sentait vraiment. Les rendez-vous à mon chère cabinet se multipliait vraiment c'était parfois totalement insane.  Mais que voulez-vous, les gens ont besoins de soin. On est bien plus vulnérable l'hiver que l'été c'est un fait. Un fait scientifique, les virus et bactérie préférant l'hiver à l'été. Je marche doucement dans cette rue avec une liste à la main que je relis, il me fallait différent ingrédient et remède. Habituellement je passais pas un sous-traitant, mais ce dernier ayant essayé de me la mettre à l'envers sur les prix, j'ai préféré arrêter la. Sage choix, alors qu'Hyde me proposait de l'emmener dans une cave afin de l'utiliser pour ses petites test … Désolé mon vieux mais on était d'accord, on n'utilise que les cobayes de nos missions, le reste c'est pas touche. Chose qui m'allait du fait que les personnes des missions devaient disparaître. C'était toujours immoral mais supportable pour moi.

La neige commence à tomber en chemin, je souris un peu et m'arrête pour contempler cette dernière, levant la main au ciel pour récupérer quelques flocons froid dans ma main. Une sensation agréable, avant qu'ils ne fondent dans le creux de ma main. Mon gant en cuir devenait un peu plus frais. Reprenant mon chemin, je me diriges vers une apothicaire que l'on m'a conseillé. Je n'en ai jamais entendu parler, mais espérons qu'elle ne soit pas une arnaqueuse. Puis si elle est correcte pourquoi ne pas faire un partenariat. Enfin ne nous précipitons pas. Je viens doucement frotter mon poignet, il faudra que je penses à passer au cimetière et voir ma mère aussi, la dernière fois elle avait une vilaine grippe. Je lui es fournis un traitement, mais avec le travail j'ai pas eu le temps d'aller la voir. Plus cet éditeur qui me harcèle pour que je lui donne mon chapitre 1 du manuel que j'écris… Un vrais enfer ses dernières semaines.

Suivant le plan que l'on m'avait donné, je regarde un peu les gens du trottoir, surtout les enfants qui étaient émerveillé par la neige, c'est sur que la neige à noël, ça a un côté magique il ne faut pas se mentir. Je viens réajuster mon écharpe autour de mon cou en souriant doucement. Remettant mes lunettes sur mon nez correctement, je me demande si je ne devrais pas m'en faire de nouvelle … Ses derniers temps elles sont inconfortable. Ou à force des les enlever pour passer d'une personnalité à l'autre, j'ai déformé ses dernières. Mon souple disperse une légère brume avec le froid et je souris légèrement en voyant ça.

Tournant au coin d'une rue, je tombe sur la rue que je cherchais ou est censé de trouver la boutique que je recherche. J'avance doucement quand soudainement, je sens quelque chose tombé sur moi de froid et horrible... Une petite veille avait ouvert son volet au moment ou je passais et une couche de neige venait de me tomber sur la tête. La veille ne pensant même pas à regarder en dessous, les gens rigolaient autour de moi pendant que moi c'était plutôt un frison qui me sautait dessus, la neige était légèrement passez dans mon dos… Secouant légèrement le dos de mon T-shirt pour faire sortir cette dernière, je me dis qu'en rentrant je me ferais un bon thé … Oh que oui je le méritais amplement.

Après avoir essayer de dégager la neige, puis frotter ma tête, je reprend le chemin en direction de la boutique qui était l'objectif de ma venue ici. Je tombe enfin devant cette dernière et regarde par la fenêtre voir si c'était ouvert, cependant je n'arrive pas à distinguer si cela l'est ou pas. Je prend donc la poignet de la porte en main et l'ouvre, cette dernière est donc ouverte. Je rentre dans la boutique prenant l'attention de fermer la porte pour garder la chaleur ambiante et avance dans le magasin. Je ne vois personne en particulier alors je me permets de dire d'une façon un peu forte :

– Bonjour, ça serait pour acheter quelques produits

Alors que j'attends quelques secondes debout, je viens regarder un peu plus près les étagères en frottant légèrement ma nuque … Le froid de la neige me faisait une sensation de brûlure c'était horrible. Je ne sais pas trop quoi penser d'ici, c'est un peu étrange qu'il n'y ait personne c'est pourtant bien ouvert. Ce n'est pas grave je vais patienter un peu … Mais cependant, je ne peux m'empêcher de faire une chose, sortir mon cahier de mon petit sac à lanière et l'ouvrir, sortant un stylo et notant de la boutique dans mon alphabet, mettant ensuite un 100 à côté de cette dernière. Puis en dessous, j'inscris un «  - 10 « Accueil » ». Je ferme ensuite ce dernier, et viens le ranger dans mon sac. J'avais l'habitude de noter les gens, ainsi que les entreprises. Je ne sais pas pourquoi c'était un tic que je n'arrivais pas à m'enlever. Tout le monde démarre à 100 et je retire ou ajoute des points suivant les comportements ou remarques. Il n' y a pas de limite, plus le score est haut, plus votre comportement me plait. C'est un peu mon repère que j'ai créer à l'aide des mes études et analyses. Ce ne sont que des statistiques de mon point de vue, elles ne valent donc rien pour les autres.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Jeu 8 Déc - 19:47

Ah... Ah ... A votre servi' ATCHOUM

     


Aloïs...
Avait un mal de chien à sortir de son lit. Et pour cause, écoulement nasal, l'impression d'avoir un poids de 5 kg dans la tête, les yeux qui pleure et des frissons ici et là qui parcourait son corps. Oui, l'ancienne Elementis de sang est malade, et a un redoutable rhume qui prend plaisir à la malmener. Ca faisais depuis l'enfance qu'elle n'avait pas souffert de tels symptôme et pour cause, son affiliation au sang la protégeait de toute maladie... Simplement, suite à sa déprime, son immunité n'est plus aussi bonne qu'autrefois... Et Aloïs est donc vulnérable au maladie saisonnière qui toucherait n'importe qui d'affaiblis.

C'était comme si...
Son inconscient avait entendu son souhait "Ah ? Tu ne veux plus te servir de tes pouvoirs de sang... D'accord, prépare toi à être malade alors". Ridicule et... Pas tant que ça, selon sa mère qui vient lui rendre visite pour suivre son état psychologique. Selon elle, l'esprit et le corps son intimement lié. Aloïs, avait retrouvé une vie de jeune femme célibataire, enfin presque, Snow veille au grain et tire la couette pour l'aider à s'extirpé du lit douillet.

_ Ça va, ça va...

Le teint d'Aloïs...
Demeurait pâle. Elle s'étirait du lit en éternuant, avant de se rendre dans la cuisine afin de servir le petit déjeuné du chien. Séparé du Jocker, la voici maintenant dans un appartement juste au dessus de la boutique, c'est bien pratique ! Elle se fit un chocolat chaud, et prit ses céréals, le regard vaseux. Ça va être dur aujourd'hui ! Après une douche et une préparation plus ou moins mitigé pour tenter de cacher sa tête de malade, Aloïs descendit enfin à la boutique où elle boosta le chauffage ! Elle ouvrit la porte qui menait au jardin pour que Snow fasse ses petites affaires et elle. Il avait neigé, le froid mordait à ne pas en douter et elle ramenait ses bras contre elle en se renfonçant un peu plus dans l'entrée de sa porte de jardin. Le froid, lui, Snow s'en fiche avec sa fourrur, en plus, il se roule dans la neige... Aloïs compris qu'il en aurait pour un moment, donc... Elle refermait la porte pour retourner en boutique, et l'ouvrir.

Par de là la vitre.
Elle constatait qu'il neigeait à nouveau.. Un frisson la parcouru et elle éternuait. Quel misère ! La jeune apothicaire retournait derrière son comptoir à la recherche d'infusion que sa mère lui avait rapporté... Elle préparait le tout, et respirait l'odeur qui lui débouchait le nez.

_ Aah...

Soupirait-elle d'aise.
Les premiers clients ne tardèrent pas à arriver. La plupart, remarquèrent son état et ne s'attardèrent pas en sa compagnie de peur d'attraper son mal. Lorsqu'il eut une accalmie chez les clients, Aloïs en profitait pour aller dans l'arrière boutique, ranger un peu les livraisons qu'elle avait laisser de coté. Ca c'était accumulé au fil des jours suite à sa fatigue.

C'est alors...
Qu'elle entendit la clochette de l'entrée retentir et une voix masculine. Aloïs terminait de ranger le carton avant d'aller accueillit le client en question en souriant du mieux possible et malgré les yeux brillant à cause du rhume. Ce n'est pas parce qu'on a le cœur et la tête démolit qu'on doit être désagréable avec les gens.

_ Bonjour, à votre serv'...

Elle se stoppait.
Sentant un éternuement arriver. Tournant le dos au client pour ne pas le contaminer... Finalement, c'est passé ! Elle lui fit à nouveau face.

_ Aloïs Ikebana, à votre service monsieur. Que puis-je pour vous ?


A part partager un rhume ?

     
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Jeu 8 Déc - 20:51

ft.
Aloïs
« Quoi de neuf docteur ? »
Ft. La belle Aloïs


La boutique était légèrement chauffé c'était agréable, me rappelant que le miens merdait un peu dans le cabinet, j'avais fais installé un poil à bois en attendant, c'était mieux que rien et je ne pouvais pas travailler dans l'âge de glace. Et les pauvres clients qui sont déjà malade, je vais pas les achever en plus derrière. Et dans mon arrière salle j'ai mes potions et préparations, je peux pas laisser à avec le froid, je suis pas sur qu'un mister Freez goût doliprane dissout soit un vrais régal ...Quoi qu'on peut toujours tester ça ne pourrait pas forcement faire de mal. Ca pourrait même être un concept qui sait….

Alors que je viens m'étirer doucement en attendant que quelqu'un daigne m’accueillir, j'hésite à ressortir mon carnet pour mettre un grand – 10 de nouveau pour l'attente injustifié mais attendant pour savoir si elle était vraiment injustifié cette pénalité morale. Alors que je continue de regarder les vitrines en silence, remettant de nouveau mes lunettes à leurs places, j'entends des bruits de pas et me tourne vers le comptoir ou je vois arriver une jeune femme très ravissante, bon je pourrais même dire belle, mais ça serait déplacé

Il ne me faut pas longtemps pour comprendre qu'elle semble couvrir un truc, cette lueur dans ses yeux. Cette respiration assez étrange et ce...


_ Bonjour, à votre serv'...

Ouai c'est ce que j'allais dire, ce nez qui coule et sûrement des éternuement fréquent, elle était malade. Ouai Sherlock Holmes c'est moi. Je viens doucement la saluer aussi en m'inclinant légèrement par respect alors qu'elle vient reprendre sa phrase soudainement interrompu.


_ Aloïs Ikebana, à votre service monsieur. Que puis-je pour vous ?

Je vois c'est donc la personne qui s'occupe de cette endroit. Très mignonne, je penserais à enlever le moins 10 et sûrement ajouter même un plus 10 pour le goût du patron en tant qu'employer … Je secoue légèrement la tête en pensant ça, qu'est ce que je raconte comme bêtise moi. Je m'approche doucement du comptoir sortant la liste de ma poche et vient alors dire :


– Bonjour à vous, il me faudrait ses produits la s'il vous plaît

Je pose cette dernière en l'ouvrant sur la table, sur le papier on pouvait voir différent calcul a cote des nom, parfois rayés et un chiffre final. Tout semblait minutieusement calculé avec des chiffres à virgules presque effrayant pas moment, je viens donnez la petite explication :

– Je voudrais ses préparations la si vous en avez, je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais je vous ais mis les doses de concentration ici, si vous n'en avez pas des particulières je prendrais celle qui s'en approche le plus s'il vous plait.

Je lui laisse la liste pour l'aider à ses recherches. Je viens ensuite regarder son visage de plus près … Elle en avait un magnifique, de beaux yeux bleus, des cheveux blancs assez rare à cet âge, mais ca lui donne un certains charme et style. Sur le coup, je me dis que dans un paysage enneigé elle doit vraiment être mise en valeur. Je viens de nouveau remettre mes lunettes à leurs places, je remarques aussi qu'à son air elle doit vraiment être fatigué et malade, mais malade je l'avais déjà remarqué.

Je viens ensuite regarder une autre liste que j'avais dans mon autre poche, je voulais poser une question aussi sur des traitements sur le rhume justement. Enfin traitement, le mot est grand il n'y a pas de remède miracle, mais je sais que certains Thé et Tisane peuvent faire avancer les choses et de façon bien agréable. Etant moi même un fervent partisan de la petit pause Thé et gâteau pendant 15 minutes le matin à dix heures et l'après-midi entre quinze heure et seize heure. Oui pour la plus part des gens c'est ridicule et une activité de « femme » je cite. Pourtant, cela a été prouvé qu'une pause de ce genre reboost. Je viens donc demander :

– Auriez vous aussi une infusion pour le rhume, ça serait surtout pour les enfants et les personnes âgées, je sais qu'on arrive à faire de plus en plus de thé et tisane thérapeutique efficace.

Je la fixe en souriant doucement, je trouvais ça courageux de sourire au client avec une crève pareille, qui ne tromperait même pas un mort c'est pour vous dire. Je souris un peu et sors un papier ainsi qu'un stylo et commence à gribouiller dessus des calculs ….

– Vous pesez combien mademoiselle Ikebana ?

Je la regarde en silence, Ikebana ….Ike  … ba ...na …. IKEBANA ? Comme dans Dr Ikebana Allan ? Non, ça serait Alois, sa fille ? Je ne peux m'empêcher de lui demander ce rapport :

– Vous ne serriez pas le fille du Docteur Ikebana ?

Je la fixe en silence un moment, je pensais pas qu'il avait une fille si mignonne et belle si c'est le cas… Il cache bien son jeu le fourbe.

– Pour ma précédente question désolé, mais si vous ne voulez pas me le dire remplissez juste ce trou et faite le calcul, puis mettez la dose obtenue dans de l'eau de cette herbe, ça devrait vous soulager un minium !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Ven 9 Déc - 10:43

Ah... Ah ... A votre servi' ATCHOUM

   


Le client...
Était un grand homme blond, svelte et à la fois longiligne. Il tendit un papier, une liste plus précisément.

– Bonjour à vous, il me faudrait ses produits la s'il vous plaît

Aloïs.
Balayait du regard la liste qu'il venait de poser sur la table. Cet homme n'était pas un client lambda, car ce qu'il demande est pointu et précis. Probablement un homme qui travaille dans la médecine ou la pharmacothérapie.

– Je voudrais ses préparations la si vous en avez, je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais je vous ais mis les doses de concentration ici, si vous n'en avez pas des particulières je prendrais celle qui s'en approche le plus s'il vous plait.

Tandis...
Que la jeune apothicaire se fait dévisager à son insu. Aloïs de son coté, réfléchit aux préparations quel a encore en stock. Dans le pire des cas, elle pourrait lui préparer, sauf si c'est vraiment urgent, là, elle lui donnerais les flacons avec les doses approximatives, comme il le veut.

_ Je peux vous préparer ça pour demain si vous voulez les préparations exacts, sinon, il me reste du bleu de méthylene. L'éosine aussi, j'en ai encore un stock, par contre, pour l'isobétadine... Je vais devoir en refaire.

Proposait-elle.
Afin de pouvoir répondre à sa demande. Elle quittait du regard la liste et croisait ceux du client, d'un vert émeraude brillant. Se faire dévisager de la sorte... Aloïs baissait le regard, mal à l'aise, c'est quoi son problème ? Le client pose la question suivante.

– Auriez vous aussi une infusion pour le rhume, ça serait surtout pour les enfants et les personnes âgées, je sais qu'on arrive à faire de plus en plus de thé et tisane thérapeutique efficace.
_ Oui, ma mère qui est herboriste et aromathérapeute m'amène régulièrement des échantillons pour que je les proposes aux patients.

"Ou pour moi même..."
Vu son état de ces derniers jours. Être malade, c'est vraiment pas gaie, ce n'était pas une chose qui lui avait manqué. Aloïs, se baissait pour atteindre les tiroirs du comptoir, elle en ouvrit un avec divers sachet, infusions et les disposait devant le connaisseur à voir.

_ Alors j'ai à la cannelle... Au bois d'oranger... Citron et eucalyptus.

Aloïs.
Portait le sachet d'eucalyptus à son nez et inspirait... Ah... Ça débouche un instant mais ça revient bien trop vite. Néanmoins, le mince filet d'air qui est parvenu dans son nez et ses poumons aurait pu lui arracher une larme de joie. C'est alors, que le client, avec un grand sourire demandait sans plus de cérémonie.

– Vous pesez combien mademoiselle Ikebana ?
_ Pa-pardon ?

Elle avait bien entendu ?
A voir... Oui ! La réponse apparut dans son esprit, environs cinquante kilos mais... Pas question de lui répondre ! C'est qui ce phénomène ? Bien trop curieux. Aloïs fronçait les sourcils, pas décidé à lui répondre et elle allait même le remettre à sa place, lorsque tout d'un coup, ce dernier eut comme une révélation.

– Vous ne serriez pas le fille du Docteur Ikebana ?
_ Euh... Si. L'unique.

"Et à son grand regret".
La relation entre Allan et Aloïs n'a jamais été des plus heureuses. A partir du moment où monsieur voulait un fils et qu'en plus, il donne à sa fille le prénom d'un homme qui se penche sur les troubles de l'oubli. Merci Alzheimer. Aloïs, depuis l'enfance avait rapidement saisi qu'elle n'était pas ce qu'il attendait en terme de descendance. Bref ! Là, il dépasse clairement les bornes, c'est qui ? Un espion ? Il ajoutait.

– Pour ma précédente question désolé, mais si vous ne voulez pas me le dire remplissez juste ce trou et faite le calcul, puis mettez la dose obtenue dans de l'eau de cette herbe, ça devrait vous soulager un minimum !
_ Je le ferais mais... Je vous trouves bien curieux !

Docile, mais pas trop.

_ Qui êtes vous ? Un patient de mon père ? Sachez qu'on a rien à voir ensemble. Et... Est-ce qu'on se connait ? A moins que vous demandiez fréquemment les poids des personnes qui vous entoures...

Questionnait-elle à son tour.
Suspicieuse à son égard. Cet homme est louche et heureusement, le pseudo homme de la maison vient à la rescousse de sa demoiselle. Snow, gratte à la porte du jardin.

_ Excusez moi, je reviens un instant.

Elle va lui ouvrir.
Ce dernier s'ébroue après avoir tant joué dans la neige, puis il revient à la boutique où il observe le client. Il s'approche, le renifle... Un pur étranger ! Snow part alors se coucher dans son panier, derrière le comptoir tandis qu'Aloïs revient.

Bon, alors c'est qui ce numéros ?

   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Ven 9 Déc - 15:08

ft.
Aloïs
« Quoi de neuf docteur ? »
Ft. La belle Aloïs

Je voyais que la question venait de la dérouter, mais en même temps c'est tout à fait normal. On ne demande pas cela à une jeune femme, ce n'est pas polie. Mais pour excuse, ce n'est pas pour moi personnellement. Quoi que c'est une information que je retiendrais sûrement quoi que je dise. Je peux tout de même lire la surprise de la demoiselle par rapport à cette question, qui vient m'arracher un léger rire assez facilement et qui ne passe pas inaperçu. La demoiselle vient ensuite m'annoncer :


_ Je le ferais mais... Je vous trouves bien curieux !


Cela semble la déroute tout de même. En attendant, je repense au fait qu'elle est la fille du docteur Ikebana. Je viens doucement frotter ma nuque en la fixant, alors qu'elle devait sûrement me trouver louche, pour le coup c'est normal et ça question suivante arrive sur le tapis d'un coup, comme pour savoir si elle devait me craindre ou si j'étais pas un mec louche, du type stalker à faire ses poubelles savoir ce qu'elle mange, ce qu'elle jette comment elle vie :


_ Qui êtes vous ? Un patient de mon père ? Sachez qu'on a rien à voir ensemble. Et... Est-ce qu'on se connait ? A moins que vous demandiez fréquemment les poids des personnes qui vous entoures...


Tant de question d'un seul coup, bon comme dis avant elle reste logique, c'est vrais que mon approche et mes questions n'ont pas été très… Normales, je réfléchis donc à comment répondre tout cela de façon clair, précise. Et la phrase qui sort de ma bouche pour répondre à tout cela est :




– Je suis le Dr.Jekyll, j'étais un ancien apprenti/élève de votre père qui m'a déjà parlé de vous. Et oui, désolé de l'annoncez mais en tant que docteur j'ai souvent l'habitude de poser cette question aux personnes qui m'entourent ahah...


Argument indéniable, ça expliquait pourquoi ça ne me gênait pas de demander ça. Pour le père qui parlait de sa fille, c'était vrais, mais c'était surtout pour râler / se plaindre d'elle en fait. Mais ça elle n'a pas besoin de le savoir et je n'ai aucune obligation de lui révéler ses petits détails. Alors que j'allais revenir sur la discussion par rapport à la raison première de ma venue ici, la demoiselle me prend de court et m'annonce :


_ Excusez moi, je reviens un instant.


Cette dernière s'absente dans l'arrière boutique pour je ne sais qu'elle raison. Je regarde le comptoir et je vois les sachets de tout à l'heure. C'est un peu imprudent, je pourrais bien en prendre un et le mettre dans ma poche. Je ris doucement, heureusement que je ne suis pas comme ça. Je viens en prendre un, celui à la cannelle et regarde. Je n'ai jamais goûté une infusion à la cannelle. Cet épice très parfumé et agréable peut être bien pour les enfants. En effet, petit on a tendance à renifler tout ce que l'on ingurgite. Cette odeur très agréable pourrait être bien pour eux. Pour les vieux, ça leur changera de leur vieille recette de l'infusion citron, qui a un effet, mais qui n'est pas le plus agréable à boire.


Alors que je regarde, je vois une bête à mes pattes, ce dernier me renifle comme pour identifier qui je suis. Je reste silencieux et ne bouge pas le laissant faire son action. Ca me rappel Kuro qui fait la même chose aux clients dans la salle d'attente pendant qu'il dort. Ce dernier aime bien renifler les inconnues pour se souvenir d'eux. Au départ ça me gênait, mais la plupart des patients l'aiment beaucoup. Faut dire que pour mon petit Coywolf, il est très calin et contact, bien qu'il soit le croisement de 2 races qui ne le laisseraient pas penser. Alors que je m'incline doucement pour venir le caresser, ce dernier retourne derrière le comptoir avant que je ne le touche. Je ne sais pas ce qu'il va y faire, mais je ne dis rien, souriant juste et me redresse voyant Miss Ikebana de retour. Je viens donc lui demander :


– Comment il/elle s'appelle ?


Puis je reviens sur l'autre sujet :


– Par rapport à la commande, ce n'est pas urgent c'est surtout pour refaire mes réserves, qui se sont vidé bien vite avec l'arrivé de l'hiver. Donc donnez moi une date de quand je pourrais passer pour tout récupérer. Dois-je vous laisser un chèque de caution ?


En effet, première fois que je viens. La préparation de ce genre de chose prend du temps, il est normal que je propose cela en bonne foi. Je viens ensuite montrer les infusions :


– Il y en a une plus efficace que l'autre ? Et je vous prendrais en plus celle au cannelle.


Y en aura une petite part pour mon plaisir personnel et ça me permettra de goûter au cas ou. Je dois pouvoir vérifier que cela ne soit pas dangereux pour mes clients. Bon c'est vrais que j'ai jamais entendu dire qu'une infusion avait tué quelqu'un. Mais bon, ça donne une excuse pour acheter l'infusion et la testé.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Mer 14 Déc - 14:08

Ah... Ah ... A votre servi' ATCHOUM

   

Après s'être fait inspecter par le chien, le client demandait.

– Comment il/elle s'appelle ?
_ C'est Snow.

Répondit-elle simplement.
En reprenant sa place derrière le comptoir tandis que cet homme bien curieux reprit.

– Par rapport à la commande, ce n'est pas urgent c'est surtout pour refaire mes réserves, qui se sont vidé bien vite avec l'arrivé de l'hiver. Donc donnez moi une date de quand je pourrais passer pour tout récupérer. Dois-je vous laisser un chèque de caution ?

Aloïs.
Jetais à nouveau un coup d’œil à la liste puis après réflexion elle répondit.

_ Hmm... Disons, dans trois jours ça sera prêt. Je prendrais votre nom, prénom et oui, vous me verser la moitié maintenant et le reste quand je vous fournirais les produits, si c'est bon pour vous.

Expliquait-elle.
Sortant sa calculatrice et tapant du bout de son stylo le prix des diverses préparations. Puis, il désignait les infusions.

– Il y en a une plus efficace que l'autre ? Et je vous prendrais en plus celle au cannelle.


Aloïs...
Ajoutait alors l'infusion de cannelle à la commande, avant de montrer le prix sur la calculatrice, divisé par deux. C'était raisonnable pour de l'artisanat. La jeune apothicaire avait toujours pensé que la santé ne devrait pas être une question de prix. Elle lui tendis aussi un formulaire pour qu'il laisse son identité et ses coordonnées avec un stylos.

_ Je pense que tout est dans la tête aussi, un rhume, on en a pour... Trois semaines environs, mais si on est affaiblit, fatigué, ça peut devenir un vrai cauchemar et pour longtemps.

Ça peut devenir...
Une pneumonie chez les personnes les plus faible, on une bronchite chez les enfants le plus courant. Après qu'il ai payé, elle observait son nom et son prénom... Il ne lui disait absolument rien. Enfin, c'est pas comme si elle parlait beaucoup avec son paternelle.

_ Vous vous installez en ville ?

Demandait-elle.
Un médecin en plus ne sera pas de trop, avec la guerre et les maladies de saison... Les autres étaient vites surbooké.

_ Je serais vous, je ne resterais pas faire ma vie ici... Cette ville n'apporte rien et retire tout.

Commentait-elle amèrement.
Le monde doit-être tellement plus paisible et calme ailleurs. C'est toujours mieux chez le voisin ! Elle mit l'infusion dans un petit sachet et tendis le tout au jeune médecin.

Fuyez, pauvre fous !

   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Dim 1 Jan - 22:20

ft.
Aloïs
« Quoi de neuf docteur ? »
Ft. La belle Aloïs

La demoiselle me tend un formulaire que je dois remplir en mettant mers coordonnées et informations, je prends le style et remplis ce dernier en oubliant rien, puis je viens faire le chèque en silence. Le prix me semblait plus que correcte et même en-dessous de la moyenne, j'augmente à un chiffre plus rond et élevé, ça sera personnel. En effet, je n'aime pas le travail sous estimé ou surestimé. La je trouvais que ça en valait plus que ce qu'elle demandait. Posant le style, je rends le formulaire ainsi que le chèque.

_ Je pense que tout est dans la tête aussi, un rhume, on en a pour... Trois semaines environs, mais si on est affaiblit, fatigué, ça peut devenir un vrai cauchemar et pour longtemps.

Je souris légèrement à cette réplique en venant légèrement passer ma main dans mon cou, oui un rhume c'est un petit truc ou il n'y a pas vraiment de remède miracle. Enfin si, mais tout est dans la tête.

- C'est effectivement dans la tête oui, un rhume n'empêche pas de vivre sauf si on ce concentre dessus. Le thé est juste agréable et ne l'arrangera pas physiquement mais mentalement il paraître plus léger pour la personne car elle croira se faire soigner, c'est pour ça que je n'hésite pas à en prescrire c'est bon et bénéfique pour la personne mentalement.

Je souris longuement en venant frotter mon bras légèrement puis regarder de nouveau autour de moi. Il fait bon dans cette boutique c'est agréable. Je ne sais trop quoi dire d'autre à la demoiselle peut être que c'est le moment pour moi de partir. Alors que je penses à cela, la demoiselle vient interrompre ma pensée pour me demander :

_ Vous vous installez en ville ?

Je lui souris doucement en me remettant face à elle prenant mon infusion à la cannelle et viens lui tendre une carte la faisant glisser sur le comptoir doucement avec une adresse, mon nom et prénom, puis je réponds à sa question:

-Je le suis déjà depuis ma naissance, mais si vous parlez professionnellement ça fait un ou deux ans que j'ai mon cabinet. J'ai 2 casquettes principalement généraliste mais aussi psychologique enfin c'est compliqué à détailler.

Je souris longuement, Généraliste, spécialiste de la psychologie et criminologue. Ca fait beaucoup oui mais bon, c'est des sujets liés et passionnant mais je n'ai pas envie de l'embêter à développer tous cela comme ça, avec le coup du poids elle doit déjà me prendre pour un fou ... Je ris un peu tout seul à cette pensée.

_ Je serais vous, je ne resterais pas faire ma vie ici... Cette ville n'apporte rien et retire tout.

Elle semblait avoir une opinion très négative de cette ville, mais je ne peux pas la contredire ... entre mon père, mon défunt frère et toutes cette famille du paternelle qui sont aussi con que leurs pieds, sauf peut être ma tante Lucille qui serait la seule à qui je voudrais bien parler, je les détestes tous.

-Je vous rejoins sur cette avis, mais je ne peux pas partir malheureusement. C'est un peu une malédiction je pense que vous le ressentez aussi. Quand on entre dans cette ville il est très difficile d'en ressortir. Vivant du moins.

Je marque une pause dans mon discours un peu amère, pour me calmer avant de raconter ma vie et des horreurs, c'est le rôle de Hyde ça pas moi.

-Le plus cruel c'est qu'une personne proche peu nous poignarder dans le dos du jour au lendemain je crois, ça fait des années que cela m'arrive mais je n'arrive pas à m'y faire et ça me dégoute de jour en jour ...

Je secoue doucement la tête en me rendant compte que je pensais à voix haute et ajoute:

-Enfin bref, je voulais vous demander aussi s'il était possible d'établir une sorte de "Partenariat" afin que vous me fournissiez régulièrement. Je me suis pris la tête avec mon ancien fournisseur et préfère en trouver un autre et vous me semblez sympathique.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Sam 21 Jan - 17:15

Ah... Ah ... A votre servi' ATCHOUM

   


Le docteur reprit.

-Je vous rejoins sur cette avis, mais je ne peux pas partir malheureusement. C'est un peu une malédiction je pense que vous le ressentez aussi. Quand on entre dans cette ville il est très difficile d'en ressortir. Vivant du moins.

A qui le dites vous...
C'est ce qu'aurais aimer soupirer Aloïs. C'est vrai qu'on est tous condamné à mourir d'une façon ou d'une autre. Même les Elementis de sang, quoiqu'une légende se plait à raconter que pour ceux qui maîtriserais leurs pouvoir aux paroxysme, ils peuvent déjouer la mort pour eux même. Aloïs n'y croyais pas et à quoi sert l'immortalité ? Si c'est pour voir tout ceux qu'on aime périr à cause du temps si la vie n'en a pas raison autrement... Ça rend forcément triste, donc forcément déprimé, donc immunodéprimé donc... Sensible, mortel... A moins qu'on soit vraiment, vraiment seul au monde ? Est-ce possible ?

Aloïs...
Se sentait bien partir pour, vu comme s'est lancé ! Le client reprit.

-Le plus cruel c'est qu'une personne proche peu nous poignarder dans le dos du jour au lendemain je crois, ça fait des années que cela m'arrive mais je n'arrive pas à m'y faire et ça me dégoute de jour en jour ...

Aloïs.
Déglutissais. Se sentant pleinement concerné par sa remarque. Il est extralucide ou quoi ? Non, c'est une coïncidence rien de plus et elle ne devait pas penser qu'elle était la seule au monde à avoir été trahis d'une quelconque façon. En tout cas, lui, semblait s'être fait une raison... Et il avançait, surtout. Chose qu'Aloïs avait du mal à faire, peinant beaucoup même. Elle prêtait attention à sa carte lorsqu'il conclut.

-Enfin bref, je voulais vous demander aussi s'il était possible d'établir une sorte de "Partenariat" afin que vous me fournissiez régulièrement. Je me suis pris la tête avec mon ancien fournisseur et préfère en trouver un autre et vous me semblez sympathique.

Elle passait son regard.
Par de là sa carte, trouvant son argument... Étrange... "Bonjour, je me suis fâché avec mon ancien partenaire et vous, vous avez l'air cool". Aloïs affichait un sourire maladroit.

_ Euhm... Pourquoi pas. Je suis moi même fournit par un excellent herboriste pour mes préparation.

Expliquait-elle.
Rangeant sa carte de visite dans le tiroir du comptoir et tendant sa main pour conclure ce "partenariat" et espérant que les causes de la dispute ne venait pas de lui, concernant son ancien fournisseur.

_ Je vous souhaite bonne chance par ici alors. Vous allez avoir du travail, à ne pas en douter. Il y a des malades de toute sorte... Physiquement, psychologiquement... Enfin je sais pas si vous touchez à ce domaine. Vous avez une spécificité ?

Questionnait-elle.
Peut-être qu'elle pourrait le recommander à son ex'... Grr, non, ne pas penser à lui. Ne plus le faire en tout cas. Aloïs passait de l'autre coté du comptoir et accompagnait le docteur vers la sortie. Un peu irrité tout de même qu'il ai touché à cette corde sensible.

La traîtrise...

   
❀ L A E

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   Dim 22 Jan - 14:03

ft.
Aloïs
« Quoi de neuf docteur ? »
F. Aloïs


_ Euhm... Pourquoi pas. Je suis moi même fournit par un excellent herboriste pour mes préparation.

Ma proposition semble ...Lui convenir? Je ne sais pas si on peut dire ça comme ça mais bon. C'est vrais que c'est la première fois que je viens me fournir donc proposer maintenant. Mais c'est la fille du docteur Ikebana j'ai confiance. Puis j'ai pas le choix, j'ai pas le temps de venir faire les réserves tous les 4 matins donc bon. Puis ça lui fera un client régulier c'est toujours ça pour elle. Enfin je pouvais voir à son sourire qu'elle trouvait ça étrange comme histoire. En même temps je débarque comme ça, je lui es posé des questions assez indiscrète et je dis ça donc je peux le comprendre. Mais bon, elle accepte donc je ne vais pas me plaindre et je vais pas entrer dans les détails, pourquoi faire difficile quand on peut faire simple. Tout le monde y gagne.

-Vous m'en voyez heureux alors. Marché conclue.

Je viens serrer la main de la demoiselle pour valider l'accord. Pas besoin de faire papier, un accord oral me va parfaitement. Puis elle ne semble pas du genre à arnaquer ou autre donc bon. Cette fois ci je n'ai plus rien à commander donc je suppose que ça va être l'heure de nous quitter. La demoiselle aussi semble le savoir car elle me dit et me demande aussi:

_ Je vous souhaite bonne chance par ici alors. Vous allez avoir du travail, à ne pas en douter. Il y a des malades de toute sorte... Physiquement, psychologiquement... Enfin je sais pas si vous touchez à ce domaine. Vous avez une spécificité ?

Puis elle passe derrière le comptoir pour sûrement m'accompagner à la sortie. Oh on me mettrait presque à la porte la non? Je ris doucement puis remet mes gants en silence ainsi que mon écharpe, que j'entoure autour de mon cou:

-J'ai 2 casquettes. Généraliste mais aussi Criminologue. J'étais aussi psychologue mais j'ai préféré continué dans la criminologie qui était assez intéressante au final.

Je suis la demoiselle jusqu'à la sortie. Je la remercie une nouvelle fois de d'avoir pris le temps de prendre mes commandes:

-Si jamais vous avez besoin, n'hésitez pas à venir me voir à mon cabinet.

Une fois prêt à affronter le froid dehors, je souris doucement à Aloïs et fait un mouvement de tête pour lui dire au revoir:

-Sur ce, je vous souhaites une bonne journée mademoiselle Ikebana, soignez vous bien aussi.

Je passe par la porte en souriant. Rencontre intéressante, c'est une bonne journée quand même. Bon je dois retourner au cabinet j'ai des choses à faire, et la magie pour être fainéant n'est pas encore apparue malheureusement. Je le regrette vraiment j'aimerais être un peu dans mon lit et dormir dans des temps comme ça. Puis prendre un bon thé en me réveilla



Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi de neuf docteur ? [Pv. Alois]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les Rps 2017-