Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Venez faire un tour ici une fois validé, vous serez bien accueilli !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une collaboration... ténébreuse [PV Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chef de L'Ordre
avatar

Baelfire GoldChef de L'OrdreMessages : 288
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Une collaboration... ténébreuse [PV Wilson]   Lun 9 Jan - 21:13

Une collaboration ténébreuse

Feat. Wislon P. Higgsbury

Perplexe. Le scientifique était plus perplexe qu'effrayant en apprenant ce qu'il allait devoir faire, en même temps cela devait lui attiser sa curiosité scientifique vu que cela serait d'un exploit supérieur, chose que personne n'aura jamais réussi et que personne ne pourra sûrement jamais réalisé à moins d'avoir une intelligence bien plus que supérieur et des moyens infini. De toute façon, soit le petit scientifique y arrive, soit il n'est pas assez intelligent et donc il ne mérite pas de vivre, il suffira de trouver quelqu'un d'autre par la suite. En tout cas il savait dans quoi il était parti désormais, donc il pouvait se mettre au travail dès qu'il pourra, il aura son matériel dès le plus tôt, car plus tôt il aura ce qu'il lui faut, plus tôt il aura terminé et plus tôt le Ténébreux aura ce qu'il désire et il aura le contrôle de la ville de la sorte. De toute façon maintenant qu'il a signé, il ne peut plus s'en sortir si facilement, il n'a plus qu'à faire ce qu'on lui demande, puis ce n'est pas comme si le Ténébreux était un mauvais bougre, après tout il savait que c'était une mission quasi impossible donc il lui laissait le temps qu'il lui faudra ; même si vaut mieux pas qu'il s'amuse à trop faire tarder, il ne faut pas jouer avec la patience d'un homme aussi dangereux.

En tout cas il posait des questions vraiment intéressante. C'est vrai après tout, le Ténébreux a un potentiel quasiment illimité et pourtant il y a des choses qui ne sont pas dans ses capacités. Il ne sait pas pourquoi, en même temps même lui ne connaît pas le plein potentiel de sa magie, seul le créateur de cette magie en connaît la totalité, même si le Ténébreux en a une large connaissance. En tout cas, les ténèbres ne sont pas de son ressort, sûrement parce que l'élément est bien trop ancien, ou bien trop puissant, il ne sait absolument pourquoi, mais c'est le cas malheureusement. Rumpel a déjà tenté plusieurs fois de confier cet élément à des personnes, mais le contrat ne s'est jamais déroulé comme il le voulait, dès fois c'était même catastrophique il faut dire. Mentir serait sûrement une possibilité, après tout il n'a pas besoin de savoir cela, mais vu qu'il désire de la transparence et que le Ténébreux a toujours respecter ses contrats, donc il veut savoir les limites de la magie du Ténébreux, il va en connaître une petite chose, de toute façon ce n'est rien qui pourrait nuire à cet homme, c'est juste qu'il ne peut pas encore donner une magie surpuissante.

Apparemment cet élément est bien trop puissant. À chaque fois que j'ai donné ce pouvoir à une personne, rien ne s'est produit. Ma magie est très puissante, mais les ténèbres sont vraiment très spécifique, le fondateur Domae a sûrement dû sceller cette magie. Ton travail va être de contourner ce problème avec la science, et ça par n'importe quel moyen !



Il serait bien rester plus longtemps dans cette magnifique bicoque, mais il commençait à avoir un peu trop de bruit à l'extérieur à son goût il faudrait éviter qu'on se demande pourquoi il parle tout seul et surtout pourquoi sa porte est bloquée. Il fallait donc que le Ténébreux parte enfin d'ici pour retourner chez lui, de toute façon il a la signature qu'il était venu chercher et il lui a dit ce qu'il devrait faire par la suite, la suite des opérations pourra très bien être faite d'autre jour, par d'autre moyen, alors cela ne servait à rien de traîner ici. Rumpel commençait à reculer, rentrant dans une ombre afin de disparaître, mais avant de partir définitivement, il avait une dernière chose à dire à son nouveau collaborateur. Donc avant de disparaître entièrement d'ici, il exprima une dernière chose, mais dès qu'il aura terminé, il disparaîtra entièrement pour laisser de nouveau cet homme seul.

Dès que tu auras fini ta liste, dès que tu aurais besoin de question, inscrit tout ça sur un morceau de papier et laisse celui ci devant un miroir et je m'occuperai de tout par la suite. Désormais je te retrouverai toujours, même si tu essayes de fuir... On va faire du bon travail tous les deux, nous allons changer le monde !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
Gouvernement
avatar

Wilson P. HiggsburyGouvernementMessages : 132
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Une collaboration... ténébreuse [PV Wilson]   Mar 10 Jan - 17:50


Une collaboration... ténébreuse

Un élément dont la rareté n'avait d'égal que sa puissance, puisqu'on le disait capable d'engloutir et annihiler à peu près tout ce qui existe en ce bas monde. Quelque part, on pouvait comprendre le fait que le Conclave Élémentis soit légèrement réticent à l'idée de confier une force aussi prodigieuse que destructrice à un pion, même le plus fidèle d'entre eux : le pouvoir a le don de faire tourner la tête et de corrompre les plus honorables des principes dans la course pour en amasser toujours davantage. Le Ténébreux en serait un bon exemple, quoi qu'au coude à coude avec les Familles et même le Gouvernement pour ce qu'il était de s'approprier Quederla une fois pour toute. Les ténèbres remis entre les mains de celui qui se faisait connaître par ce sobriquet serait certainement signe de ravages à venir, bien que le petit scientifique ne sache encore grand-chose de la façon dont cette faculté serait mise à contribution ; mais pour l'heure, il n'en était point à questionner l'éthique. Et aussi malfaisantes que pouvaient être les conséquences de ce travail qui l'incombait, il ne pouvait empêcher une petite part de lui, enfouie au plus profond, de s'égayer face à un tel défi scientifique, avec cette fois tous les moyens à sa portée pour s'y consacrer pleinement et dans des conditions moins précaires que celles actuelles.

Ce sentiment se renforça au moment des explications apportées par son interlocuteur, mis effectivement en déroute avec sa magie devant l'inaccessibilité de ce pouvoir, n'ayant donc trouvé que la science à laquelle recourir pour espérer le faire rejaillir et ainsi se l'approprier. Malgré toute sa curiosité piquée, Wilson n'en demeurait pas moins intimidé par la hauteur de la tâche à accomplir, et pourtant, si le chef de l'Ordre s'était présenté à lui pour le placer sur ce projet démentiel, ce devait certainement être par conviction que le petit chimiste en était capable. Il se serait presque laissé aller à se sentir valorisé, si la situation présente ne le dépassait pas complètement. Travailler avec le Ténébreux signifierait des retombées dramatiques dans l'éventualité que cette alliance vienne à être exposée au grand jour... ceci étant dit, n'était-ce pas devenu son quotidien depuis des années ? Se cacher pour échapper aux conséquences des décisions qui découlaient, ou non, de sa propre initiative ? Le seul avantage dans ce cas précis, pas des moindres d'ailleurs, était la possibilité d’œuvrer tout en préservant son identité, en plus de mieux se défendre. La protection générale offerte par cet individu valait toujours mieux que ses foudres.

Tout à coup, les bruits succincts de la serrure de la porte d'entrée de l'appartement et des pas qui s'engouffrent librement à l'intérieur lui font jeter un regard inquiet vers sa propre porte, derrière laquelle on pouvait entendre l'un de ses colocataires qui devait être enfin rentré de sa longue journée, plus ou moins productive en fonction de la personne concernée. Fort heureusement, le Ténébreux semblait d'ors-et-déjà sur le point de quitter les lieux, à mi-chemin dans la noirceur de son ombre lorsqu'il délivra ses dernières recommandations, notamment sur la façon dont le petit Higgsbury devait s'y prendre pour entrer en contact interposé avec lui. Il ne chercha guère à s'interroger sur la méthode du miroir -aussi intrusive sonnait-elle-, plus ennuyé de l'engouement dont il faisait preuve quant à leur collaboration. Changer le monde, mais dans quelle direction ? Sa vague idée sur le sujet disparût en même temps que l'individu tout entier, rapidement suivi de la voix d'Alaric qui s'interpella des bruits en provenance de sa chambre. Après une profonde inspiration censée le faire paraître un tant soit peu détendu, dans la limite du possible quand on vient de recevoir la courtoise visite de l'ennemi public n°1, il alla ouvrir sa porte afin de s'excuser :


« C-Ce n'est rien, nous... hum, j'étais en plein débat avec Percy ! »

Il jurait avoir vu le bouc-émissaire reflété sur le sol à côté de lui esquisser l'ombre d'un doigt d'honneur à son attention, comme vexé de ce que lui avait fait le Ténébreux, mais il ne trouva l'occasion de s'en offusquer au milieu des réflexions formulées par le grand blond, au flair de Domae suffisamment développé pour relever la présence d'une odeur inconnue au bataillon dans la chambre du petit scientifique. Confronté à ces accusations, le fautif chercha longuement ses mots, avant de prétexter soudainement l'invitation d'un collègue de travail plus tôt dans la soirée, raté de peu par celui qui revenait à l'instant de ses longues heures supplémentaires. Sans doute son air embarrassé, principalement dû à la crainte de se faire démasquer avec un mensonge aussi éhonté, avait réussi contre toute attente à convaincre son colocataire, puisque ce dernier se mit aussitôt formuler quelques insinuations à propos de cette relation inventée de toutes pièces. Le fait que l'odeur inconnue soit aussi présente dans sa chambre qu'ailleurs dans l'appartement suffisait manifestement à lui reprocher une petite aventure secrète, et Wilson s'empressa de pousser le blond hors de la pièce pour échapper à ses encouragements déplacés. Enfin, même si le prétexte avait quelque peu ricoché et lui était revenu en pleine figure, le plus important était que personne ne soit au courant de la venue du Ténébreux... et ce, quitte à devoir subir les plaisanteries d'Alaric pour un long moment encore.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une collaboration... ténébreuse [PV Wilson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Corbeille :: Les RPs 2016-